Vous êtes sur la page 1sur 5

L’ANALYSE FONCTIONNELLE DU BILAN

1. Les objectifs de l’analyse fonctionnelle du bilan

L’analyse fonctionnelle du bilan repose sur les notions de stock d’emplois et de stock de ressources.
Elle privilégie la notion de cycle pour expliquer le fonctionnement des entreprises. La distinction entre
cycle d’investissement, cycle de financement (long terme) et le cycle d’exploitation (court terme) est
primordiale.
Elle permet de mesurer les capitaux nécessaires au financement des investissements ainsi que ceux liés
au cycle d’exploitation.

2. Le bilan fonctionnel

Le bilan fonctionnel est un complément du bilan comptable patrimonial. Il permet d’analyser comment a
été assurée la couverture des emplois par les ressources.
L’établissement du bilan fonctionnel est une étape indispensable, préalable à tout diagnostic financier.

Les grandes masses du bilan fonctionnel

Cycle Cycle
EMPLOIS RESSOURCES
d’investissement STABLES STABLES de financement
- Ressources propres
- Dettes financières

ACTIF CIRCULANT PASSIF CIRCULANT


D’EXPLOITATION D’EXPLOITATION

Cycle Cycle
ACTIF CIRCULANT PASSIF CIRCULANT
d’exploitation HORS EXPLOITATION HORS EXPLOITATION d’exploitation

TRESORERIE POSITIVE TRSEORERIE


NEGATIVE

Le cycle d’investissement comprend les emplois stables, le cycle d’investissement regroupe les
ressources stables.
Les éléments stables du bilan

Emplois stables à l’actif Ressources stables au passif

Ressources propres
Actif immobilisé en valeur brute - Capitaux propres
- Amortissements et provisions
+ Valeur d’origine des biens acquis en crédit bail - Provisions pour risques et charges
- Amortissements cumulés des biens en
crédit-bail
Dettes financières
- Essentiellement les comptes 16 et 17
- Part restant à payer sur remboursement
du crédit bail

Les éléments circulants du bilan

Actif circulant d’exploitation Passif circulant d’exploitation

- Stocks à leur valeur brute - Avances et acomptes reçus


- Avances et acomptes versés - Dettes fournisseurs d’exploitation
- Créances d’exploitation - Dettes fiscales et sociales relatives à
- Effets escomptés non échus l’exploitation (sauf IS)
- Autres créances d’exploitation - Autres dettes d’exploitation
- Charges constatées d’avance liées à - Produits constatés d’avance liés à
l’exploitation l’exploitation

Actif circulant hors exploitation Passif circulant hors exploitation

- Créances hors exploitation - Dettes fournisseurs d’immobilisation


- Valeurs mobilières de placement - Dettes fiscales (IS)
- Charges constatées d’avance non liées à - Autres dettes d’exploitation
l’exploitation - Produits constatés d’avance non liés à
l’exploitation

Trésorerie positive Trésorerie négative

- Disponibilités ( soldes débiteurs de banque - Concours bancaires courants


et de chèques postaux, caisse) - Soldes créditeurs de banque et effets
escomptés non échus
3. Les valeurs structurelles tirées du bilan fonctionnel

A/Le fonds de roulement net global (FRNG)

Le fonds de roulement net global correspond à la partie de ressources stables qui finance l’actif
circulant. Il correspond au surplus des capitaux permanents sur les actifs stables.

FRNG = Ressources Stables – Emplois stables

Ou

FRNG = Actif circulant – Passif circulant

B/ Le besoin en fonds de roulement (BFR)

Le besoin en fonds de roulement correspond au besoin de financement lié au cycle d’exploitation. On


distingue généralement le besoin en fonds de roulement d’exploitation (BFRE) du besoin en fonds de
roulement hors exploitation (BFRHE).

BFRE = Actif circulant d’exploitation – Passf circulant d’exploitation

Et

BFRHE = Actif circulant hors exploitation – Passif circulant hors exploitation

C/ La trésorerie nette

Le plus souvent, le FRNG et le BFR ne sont pas identiques. La diffréence correspond à la trésorerie
nette.

Trésorerie nette = FRNG - BFR

Ou

Trésorerie nette = Trésorerie positive – Trésoerie négative


4. les Ratios du bilan fonctionnel

Un ratio est un rapport entre deux grandeurs comptables significatives. Ils permettent des
comparaisons en valeurs relatives qui varient selon la talille de l’entreprise :
- analyse de l’évolution d’une entreprise dans le temps en comparant les ratios d’un exercice avec
ceux des exercices précédents ;
- comparaison des ratios d’une entreprise avec ceux des entreprises du même secteur d’activité.

A/ Les ratios de structure

- ratio de couverture des emplois stables

Ressources stables / Emplois stables

- ratio de couverture des capitaux investis

Ressources stables / Emplois stables + BFRE

- ratio d’indépendance financière ou taux d’endettement

Dettes financières + Trésorerie négative / Ressources propres

B/ les ratios d’activité ou de rotation

- poids du BFRE sur le chiffre d’affaires

BFRE / Chiffres d’affaires HT x 360 jours

- délai de rotation des stocks

Stocks moyens / coût annuel des achats (ou de production) x 360 jours

- délai de crédit clients

Créances clients / Chiffre d’affaires annuel TTC x 360 jours

- délai de crédit fournisseur

Dettes fournisseurs / Achats +services extérieurs TTC x 360 jours


Théme d’application

Informations complémentaires issues du compte de résultat:

- Le chiffre d’affaires de la soicété IRIS s’éléve à la clôture de l’exercice N à 1 366 950 €.


- Les achats de marchandises et matières premières atteignent respectivement 90 350 €
et 340 525 €
- Les stocks et en cours fin décembre N s’élévent à 68 500 €. Ils correspondent exclusivement à
des marchandises et matières premières.
- Les services extérieurs TTC de la société IRIS sont égaux à 194 375 €.