Vous êtes sur la page 1sur 10

Calcul mur de

soutènement
I. Introduction

Le voile étudié est situé au niveau sous-sol du bâtiment R+4, il est soumis à son
poids propre, à la poussée des terres et aux charges transmises par les dalles.
Le choix des aciers sera en HA.

II. Données

 Fissuration préjudiciable
 Hauteur de voiles H=3.15 m
 Epaisseur du voile e=0.2 m
 Longueur de la voile : L=38 m
 Angle de frottement du sol ϕ=300
 Surcharge au voisinage du mur voile q=4 KN /m²
 Poids volumique du terrain γ =18 KN /m ²
 Coefficient de poussée latérale

k p=t g2 ( π4 − ϕ2 )=t g ( 1804 − 302 )=0.33


2

 Cohésion c=0

III. Evaluation des charges :

 Charge verticale :

G0 : poid propre de voile


G0=25 × 3.15× 0.2× 1=15.75 KN
G1 ,Q1 :les charges issue de ladalle
Effort normal permanent : G1=9 KN /ml
Effort normal d’exploitation :Q 1=5 KN /ml
Effort à l’ELU  N u:1.35 ×G 1 +1.5 ×Q1=19.65 KN / ml
Effort à L’ELS  N s :G 1 +Q 1=14 KN /ml

 Charge horizontale :

Le voile est soumis à :

Poussée de la terre : charge triangulaire tel que sa densité en bas est de

Pt =k p × γ ×h × b=0.33× 18× 3.15 ×1=18.711 KN /m

La surcharge d’un piéton sur le trottoir voisin : (une surcharge d’exploitation


verticale uniformément répartie sur le sol de 4kN/m2). Cette surcharge horizontale
uniformément répartie de densité :

P p=k p ×q=0.33 × 4=1.32 KN /m


IV. Calcul du ferraillage
On a fissuration préjudiciable donc notre calcul ce fait à l’ELU et à l’ELS
A. Dimensionnement à l’ELS

Détermination des sollicitations de calcul à considérer


(diagramme du moment fléchissant à l’ELS)

 En travée
Les sollicitations sont :
N=G 0+G 1 +Q 1=29.75 KN
M =5.926 KN .m

L’excentricité par rapport au centre de gravité de la section du béton est :


M 5.926
e= = =0.19 m
N 29.75
h
N¿ 0 et e¿ =0.033 m donc section partiellement comprimée
6
Sollicitations ramenées au centre de gravité des aciers tendus :
h
( )
e a=e+ d−
2
0.2
(
e a=0.19+ 0.18−
2)
e a=0.27
M a=N × ea =8.032 K N . m
 Calcul des armatures en flexion simple :
σ´bc=0.6× f c28=0.6× 25=15 Mpa

2
σ´ s=min × fe=266 Mpa
3
0.5 × fe=200 Mpa σ´ s=201 Mpa

Max
110 × √ n × f t 28=201.6 Mpa

15 × σ´bc 15× 15
ά = = =0.528
15× σ bc + σ s 15 ×15+201
´ ´

1 ά
M rb= × σ´bc × ά ×(1− ) ×1 ×d ²
2 3
1 0.528
M rb= ×15 × 0.528× 1−
2 3 ( )
× 1× 0.182=0.105 MN . m=105.72 KN . m

 M a=8.032 KN .m ¿ M rb=105.72 KN . m
 On n’a pas besoin d’acier comprimés
 A' =0 c m 2
Ma 8.032× 10−3
μ= = =0.00123
b × d ²× σ́ s b × 0.18²× 201
Z=d × ( 1−0.6 × μ )=0.179 m
Ma 8.032× 10−3
Donc s= = × 104 =2.23 cm²
Z × σ́ s 0.179 ×201

 Calcul des armatures en flexion composée :


N 29.75 ×10−3
A=S− A=2.23−
4
× 10 =0.74 cm ²
σ́ s 201

A' =S' A' =0


f t 28
Amin =0.23 × × b× d=2.36 cm²
fe
 A=2.36 cm²
Soit une armature de 4HA10 (A = 3.14cm²).

 Sur l’appui encastre

Les sollicitations sont :


N=G 0+G1 +Q1=29.75 KN
M =13.25 KN . m

L’excentricité par rapport au centre de gravité de la section du béton est :


M 13.25
e= = =0.44 m
N 29.75
h
N¿ 0 et e¿ =0.033 m donc section partiellement comprimée
6
Sollicitations ramenées au centre de gravité des aciers tendus :
( h2 )
e a=e+ d−

0.2
e =0.44+( 0.18−
a
2 )
e a=0.52m
M a=N × ea =15.47 K N . m
 Calcul des armatures en flexion simple :
σ´bc=0.6× f c28=0.6× 25=15 Mpa

2
σ´ s=min × fe=266 Mpa
3
0.5 × fe=200 Mpa σ´ s=201 Mpa

Max
110 × √ n × f t 28=201.6 Mpa

15 × σ´bc 15× 15
ά = = =0.528
15× σ bc + σ s 15 ×15+201
´ ´

1 ά
M rb= × σ´bc × ά ×(1− ) ×1 ×d ²
2 3
1 0.528
M rb= ×15 × 0.528× 1−
2 3 ( )
× 1× 0.182=0.105 MN . m=105.72 KN . m

 M a=15.47 KN . m ¿ M rb=105.72 KN . m
 On n’a pas besoin d’acier comprimés
 A' =0 c m 2
Ma 15.47 × 10−3
μ= = =0.00237
b × d ²× σ́ s 1 ×0.18² ×201
Z=d × ( 1−0.6 × μ )=0.179 m
Ma 15.47 ×10−3
Donc s= = ×104 =4.299 cm ²
Z × σ́ s 0.179 ×201

 Calcul des armatures en flexion composée :


N 29.75 ×10−3
A=S− A=4.3−
4
×10 =2.81 cm ²
σ́ s 201

A' =S' A' =0


f t 28
Amin =0.23 × × b× d=2.36 cm²
fe
 A=2.81 cm²
Soit une armature de 4HA10 (A = 3.14cm²).

B. Dimensionnement à l’ELU

La charge horizontale trapézoïdale de densité à l’encastrement est :


H e =1.35 × Pt + 1.5× P p
H e =1.35 ×18.711+1.5 ×1.32=27.24 KN /m

La charge horizontale trapézoïdale de densité à l’appui simple est :


H a=1.5× P p
H a=1.5× 1.32=1.98 KN /m
Détermination des sollicitations de calcul à considérer

(Diagramme du moment fléchissant à l’ELU)


 En travée

Les sollicitations sont :


N u=1.35 ×(G 0 +G 1)+1.5 ×Q 1 =40.91 KN
M u=N u ×(e 1+ e2 )
M
e 1= + ea
Nu

l 315
(
Avec e a=max 2 cm;
250 )
=max 2; (
250 )
=2cm

8.811
e 1= + 0.02=0.23 m
40.91
lf
≤ max 15 cm
h
=23cm
20× e 1 20 ×230
= =23 c m
h 200

Avec l f  : la longueur de flambement dans le cas d’un voile articulé-encastré


l f 3.15× 0.7
= =11.025 <23 cm
h 0.2

3× l 2f
Donc e 2= × ( 2+α × φ )
h ×104
α =1
φ=2 coefficient de fluage

3× 2.205²
e 2= × ( 2+ 1× 2 )=0.029 m
0.2× 104
M u=40.91× ( 0.23+0.029 )=10.60 KN .m
h
M ua=M u + N u × d−( )2
0.2
(
M ua=10.60+ 40.91× 0.18−
2 )
=13.87 KN . m

M ua
μ=
b × d ²× f bu
13.87 ×10−3
μua= =0.03
1× 0.18² ×14.16

0.2 0.2
μbc =0.8 × ×(1−0.4 × )
0.18 0.18
μbc =0.493

μua < μbc

 Section partiellement comprimée


4 f c28
10 × μ lu =3440× θ ×γ +49 −3050
θ
M ua 13.87
On a γ = = =1.72
M ser a 8.032
f c28 −4
μlu =(3440× θ ×γ +49 −3050)× 10
θ
25
μlu =(3440× 1.72× 1+ 49 −3050)×10−4
1
μlu =0.402

μua < μlu


 Pas d’acier comprimés
μua <0.275
 On utilise les formules simplifiées

M ua 13.87 ×10−3 4
s= = ×10 =3.92 cm²
Z × σ́ s 0.176 ×201

Avec
Z=d × ( 1−0.6 × μ )
Z=0.18 × ( 1−0.6× 0.03 )=0.176 m

 Calcul des armatures en flexion composée :


N 40.91 ×10−3
A=S− A=3.92−
4
× 10 =2.74 cm ²
f su 347

A' =S' A' =0


f t 28
Amin =0.23 × × b× d=2.36 cm²
fe
 A=2.81 cm²
Soit une armature de 4HA10 (A = 3.14cm²).

 Sur appuis encastré

Les sollicitations sont :


N u=1.35 ×(G 0 +G 1)+1.5 ×Q 1 =40.91 KN
M u=N u ×(e 1+ e2 )
M
e 1= + ea
Nu
l 315
(
Avec e a=max 2 cm;
250 )
=max 2; (
250
=2cm )
19.17
e 1= + 0.02=0.48 m
40.91

lf
≤ max 15 cm
h
=48cm
20× e 1 20 × 480
= =48 c m
h 200

Avec l f  : la longueur de flambement dans le cas d’un voile articulé-encastré


l f 3.15× 0.7
= =11.025 <48 cm
h 0.2

3× l 2f
Donc e 2= × ( 2+α × φ )
h ×104
α =1
φ=2 coefficient de fluage

3× 2.205²
e 2= × ( 2+ 1× 2 )=0.029 m
0.2× 104
M u=40.91× ( 0.48+0.029 )=20.82 KN .m
h
M ua=M u + N u × d− ( )
2
0.2
(
M ua=20.82+40.91 × 0.18−
2 )
=24.09 KN . m
M ua
μ=
b × d ²× f bu
24.09 ×10−3
μua= =0.05
1× 0.18² ×14.16

0.2 0.2
μbc =0.8 × ×(1−0.4 × )
0.18 0.18
μbc =0.493
μua < μbc

 Section partiellement comprimée


4 f c28
10 × μ lu =3440× θ ×γ +49 −3050
θ
M ua 24.09
On a γ = = =1.55
M ser a 15.47
f c28 −4
μlu =(3440× θ ×γ +49 −3050)× 10
θ
25
μlu =(3440× 1.55× 1+49 −3050)×10−4
1
μlu =0.353

μua < μlu


 Pas d’acier comprimés
μua <0.275
 On utilise les formules simplifiées

M ua 24.09 ×10−3
s= = × 104 =6.88 cm ²
Z × σ́ s 0.174 ×201

Avec
Z=d × ( 1−0.6 × μ )
Z=0.18 × ( 1−0.6× 0.03 )=0.174 m

 Calcul des armatures en flexion composée :


N 40.91 ×10−3
A=S− A=6.88−
4
×10 =5.7 cm ²
f su 347

A' =S' A' =0


f t 28
Amin =0.23 × × b× d=2.36 cm²
fe

 A=5.7 cm²
Soit une armature de 4HA14 (A = 6.16cm²).

Vous aimerez peut-être aussi