Vous êtes sur la page 1sur 3

Gestion de la trésorerie Université Chouaïb DOUKKALI

Semestre : 6 Ecole Nationale de Commerce et de Gestion


3 ème année ENCG-EL JADIDA
Année universitaire : 2019-2020 Professeur : Nahid BIKHZAZEN

Travaux Dirigés n°6

La société GPC est spécialisée dans le conseil, la conception et la distribution des emballages innovants
standards et sur mesure. Cette entreprise tient une comptabilité prévisionnelle et souhaite établir son budget
de trésorerie pour l’année N+1.

Les informations relatives à la gestion de la trésorerie de l’entreprise GPC se présentent comme suit :

a) Les ventes suivantes ont été prévues pour l’année N+1 (montants TTC):

- janvier : 114 000 - juillet : 132 000


- février : 100 800 - août : 115 000
- mars : 81 600 - septembre : 92 000
- avril : 106 800 - octobre : 122 400
- mai : 172 800 - novembre : 210 000
- juin : 126 000 - décembre : 141 000

b) Les achats suivants ont été prévus pour l’année N+1 (montants TTC):

- janvier : 48 000 - juillet : 62 000


- février : 54 000 - août : 65 000
- mars : 54 240 - septembre : 67 000
- avril : 62 400 - octobre : 95 400
- mai : 45 600 - novembre : 90 000
- juin : 49 200 - décembre : 61 000

c) Les fournisseurs sont réglés 50% à 30 jours et 50% à 60 jours.


d) Les clients paient 50% au comptant et 50% à 30 jours.
e) L’entreprise envisage de réaliser un emprunt au cours du mois de mars de l’année N+1 pour un
montant de 40 000. (Remboursement infine en septembre N+2)

f) Le budget des autres dépenses se présente comme suit :

Budget des autres dépenses (semestre 1)


janvier février mars avril mai juin
Salaires bruts 21 000 20 300 22 400 21 700 21 700 19 600
Charges fixes de production 500 500 500 500 500 500
Charges variables de production 5 117 4 574 5 660 5 317 5 317 4 288
Charges de distribution 6 000 5 500 6 500 5 750 5 750 5 000

Budget des autres dépenses (semestre 2)


juillet août septembre octobre novembre décembre
Salaires bruts 21 000 20 300 22 400 21 700 21 700 19 600
Charges fixes de production 500 500 500 500 500 500
Charges variables de production 5 117 4 574 5 660 5 317 5 317 4 288
Charges de distribution 6 000 5 500 6 500 5 750 5 750 5 000
Page 1 sur 3
Gestion de la trésorerie Université Chouaïb DOUKKALI
Semestre : 6 Ecole Nationale de Commerce et de Gestion
3 ème année ENCG-EL JADIDA
Année universitaire : 2019-2020 Professeur : Nahid BIKHZAZEN

g) Les salaires nets sont versés aux salariés à fin de chaque mois. Les charges sociales (20% des salaires
bruts) sont réglées le mois suivant.
h) Toutes les charges de production et de distribution se traduisent par des dépenses. Les charges
variables de production supportent la TVA à hauteur de 60%, les charges fixes de production à hauteur de
40% et les charges de distribution à hauteur de 30%.
i) Le taux de TVA est de 20% sur les achats, les charges et sur les ventes. L’entreprise est soumise au
régime des débits.
j) Les charges fixes et variables sont décaissées le mois même de leur constatation.
k) Les acomptes de l’IS sont de 9 000, payables à la fin de chaque trimestre.
l) L’entreprise envisage d’acquérir un matériel informatique d’un montant de 100 000 (HT) en mars
N+1 (taux de TVA : 20%). Les fournisseurs d’immobilisations seront réglés à 30 jours.
m) L’entreprise compte percevoir 1 000 de dividendes, sur ses titres de participation, en juin de l’année
N+1.
n) Pour ajuster sa trésorerie, l’entreprise peut escompter ses effets au taux de 9%, ou recourir au
découvert au taux de 17%. La ligne de crédit de l’entreprise est de 30 000.
o) Le bilan au 31/12/N d’une entreprise se présente ainsi :
Bilan au 31/12/N
Actif Passif
Brut Amort/Prov Net Net
Actif immobilisé
Immo. corporelles 170 000 100 000 70 000 Capitaux propres
Immo. financières 30 000 20 000 10 000 Capital 100 000
Stocks et en-cours Réserves 14 890
Matières premières 38 000 38 000 Dettes de financement
Produits finis 42390 42390 Emprunts obligataires 1 000
Dettes
Créances Etat-créditeur 1 14 500
Créances clients 3 30 000 30 000 Dettes fournisseurs 2 36 000
Organismes sociaux 4 000
Trésorerie-actif Trésorerie-passif
Disponibilités 1 000 1 000 Concours bancaires 21 000
Total actif 311 390 120 000 191 390 Total passif 191 390

1
dont 10 000 de TVA à décaisser en janvier N+1, et le reliquat de l’IS
² 50% sont remboursables en janvier N+1 et 50% en février N+1
3
encaissables en janvier N+1

Page 2 sur 3
Gestion de la trésorerie Université Chouaïb DOUKKALI
Semestre : 6 Ecole Nationale de Commerce et de Gestion
3 ème année ENCG-EL JADIDA
Année universitaire : 2019-2020 Professeur : Nahid BIKHZAZEN

Travail à faire :

1. Etablir le budget des encaissements


2. Etablir le budget des décaissements
3. Etablir le budget de TVA
4. Etablir le budget de TVA si l’entreprise était soumise au régime des encaissements
5. Etablir la situation prévisionnelle de trésorerie
6. Sachant que les commissions bancaires et de la TVA sur frais financiers ne sont pas prises en compte,
établir le plan de trésorerie.

Page 3 sur 3