Vous êtes sur la page 1sur 12

EXERCICES DE

GÉOMETRIE ANALYTIQUE
(version 2.0 du 28.02.2010)
Sciences.ch Géométrie analytique

EXERCICE 1.
Niveau : Université
Auteur : Dhyne Miguël (26.08.04, miguel.dhyne@win.be )
Mots-clés :

Enoncé :

Trouvez l’équation implicite de l’ellipsoïde de révolution grâce à ses équations


paramétriques :

x  a  cos   cos 
y  a  cos   sin 
z  c  sin 

Solution :

Nous avons donc :

x ²  a ²  cos ²  cos ²
y ²  a  cos ²  sin ² 
z ²  c ²  sin ²

d'où :

x ²  y ²  a ²  cos ²
z ²  c ²  sin ²

dès lors :

x²  y ²
 cos ²


 sin ²

Finalement :

x² y ² z ²
   cos ²  sin ²  1
a² a² c²

Serveur d'exercices 2/12


Sciences.ch Géométrie analytique

EXERCICE 2.
Niveau : Université
Auteur : Dhyne Miguël (26.08.04, miguel.dhyne@win.be )
Mots-clés :

Enoncé :

Considérons deux droites D1 et D 2 d’équations :

 x  1  0  x    2 0
           
D1   y    0      1  D 2   y    0       1
 z   0 1 z  1  0
           

1. Montrez qu’elles sont gauches

2. Ecrire l’équation implicite du plan 1 contenant D 2 et parallèle à D1

3. Ecrire l’équation implicite du plan  2 contenant D1 et parallèle à l’axe OX

4. Montrez que ces deux plans sont sécants. Trouvez les équations paramétriques de la
droite d’intersection D3.

5. Cherchez les coordonnées du point d’intersection I des droites D 2 et D3

6. Ecrire les équations paramétriques de la droite D 4 passant par I et parallèle à l’axe OX

7. Montrez que D 4 coupe D1 en un point J . Calculez les coordonnées de J .

8. Ecrire les équations implicite du plan  3 passant par l’intersection de 1 et  2 et


passant par le point (1,2,3)

9. Ecrire les équations paramétriques de D6 qui s’appuie sur D1 , D 2 et qui passe par le
point (2,0,2).

Solutions :

1. (1,0,0)    (2,0,1)  elles ne sont pas parallèles

Y a-t-il un point d’intersection ?

1  2
0    NON, il n’y a pas de point d’intersection
 1

Et donc, nous pouvons conclure que comme elles ne sont pas parallèles, et qu’il n’y a pas de
point d’intersection et donc ces deux droites sont gauches.

2. 1  x  2

Serveur d'exercices 3/12


Sciences.ch Géométrie analytique

3.  2  y  0

 x    2
   
4. D3   y    0 
z  k 
   

5. I  (2,0,1)

 x  2  
   
6. D 4   y    0 
z  1 
   

 2  1  3
7. 0  0
1  1 

Et donc J  (1,0,1)

Serveur d'exercices 4/12


Sciences.ch Géométrie analytique

EXERCICE 3.
Niveau : Université
Auteur : Dhyne Miguël (26.08.04, miguel.dhyne@win.be )
Mots-clés :

Enoncé :
    
Dans un repère non orthogonal (e1 , e2 , e3 ) tel que (ei  ei )  1 pour i  1,2,3 , nous avons
  1    
(e1  e2 )  , ainsi que (e1  e3 )  (e 2 e3 )  0 .
2

Nous considérons les plans :

1  x  2 y  z  0 et  2  2 x  4 y  2 z  5

Et les droites :

 x   3  1   x   3 1
           
D1   y    2     1  t et D2   y    2    2   t
 z  1  1   z  1 1
           

Les questions sont les suivantes :

1. 1 //  2 ?

2. D1 // 1 ?

3. D1  1 ?

4. D 2  D1 ?

5. Angle entre D 2 et  2 ?

6. Distance entre D1 et D 2 ?

7. Ecrire les équations paramétriques de  2 .

8. Ecrire les équations implicites de D 2

9. Si nous effectuons le changement de base suivant :


 
e1 '  e1
  
e2 '  e2  e1
 
e3 '  e3

Quelle est l’équation implicite du plan 1 dans ce repère ?

Serveur d'exercices 5/12


Sciences.ch Géométrie analytique

Solution :

1. C'est trivial :
 
p1  2  r2  1 //  2

2. Il suffit de vérifier par un petit produit scalaire :


 
D1 // 1  d1  p1  0

1
1 1 1   2   0
1
 

Ils sont donc perpendiculaire et non parallèles.

3. Nous avons y avons répondu à la question précédente. C'est oui.


 
4. D 2  D1  d 2  d1  0

 1 1 2 0 1
1 2 1  1 2 1 0     1  D2
 1  2 n’est donc pas perpendiculaire à D1
 0 0 1 1
 
contravariante cov ariante

5. Nous avons :




  Arc cos
d 
 p2
2  
 
 d 2  p2
 

avec :

 2
   
(d 2  p 2 )  1 2 1   4   12
 2
 

 1 1 2 0 1
    
d 2  1 2 1  1 2 1 0    2   8
 0
 0 1   1 

1
 1 1 2 0  2
    
p 2  2 4 2  1 2 1 0    4   20
 0 0 1   2 

Serveur d'exercices 6/12


Sciences.ch Géométrie analytique

d'où   85

6. Comme D1  D 2 , la distance entre ces deux droites est nulle.

1  1 1
7. Soit P   ,1,0  et Q  (3,0, ) et R  (0,1, ) , trois points du plan obtenu en posant 2
2  2 2
variables et la troisièmes étant alors la solution de l’équation obtenue :

 1 
 x   3  3   
   2 
2   y     
 z   1   1  
  
 2 2 

8. Nous avons donc :

 x   3  t  (1)
   
D 2   y    2  2t  (2)
 z   1  t  (3)
   

Ce qui revient au système :

(1)  t  x  3
(2)  y  2  2 x  6
(3)  z  1  x  3

 2 x  y  4  0 et x  z  2  0 les équations implicites de la droite.

9. La matrice du changement de base est trivialement :

1 1 0
 
0 1 0
0 1 1
 

Dès lors :

1 1 0
 
1 2 1   0 1 0   1 1 1
0 1 1
 

et finalement :

1'  x  y  z  0

Serveur d'exercices 7/12


Sciences.ch Géométrie analytique

EXERCICE 4.
Niveau : Université
Auteur : Dhyne Miguël (30.08.04, miguel.dhyne@win.be )
Mots-clés :

Enoncé :

Quelle conique est représentée par l’équation suivante :

Q( x, y, z )  3 x ²  2 xy  3 y ²  z ²  4 x  0

Donnez ses axes de symétries, son centre, est-elle réglée ?

Solution :

 3 1 0 
 
B  1 3 0 
0
 0  1

det( B  I )  (1   )  3   ²  1

det( B  I )  0  1  1 ,  2  2 ou , 3  4

Q Q Q
 6x  2 y  4  0  2 x  6 y  0  2 z  0
x y z

3 1
Donc le centre de cette quadrique est C  ( , ,0)
4 4

B  i I   v i 0

 4 1 0  x   0
      
 1 4 0   y    0  v1  (0,0,1)
0 0 0   z   0 

 1 1 0   x   0
       2 2
1 1 0    y    0  v2  ( , ,0)
0 2 2
 0  3   z   0 

 1 1 0   x  0
       2 2
 1 1 0    y   0  v3  ( , ,0)
0 2 2
 0  5   z   0 

Serveur d'exercices 8/12


Sciences.ch Géométrie analytique

Les axes de symétries sont :

x   3  0 x   3  2  x   3  2 
4 4 2 4 2
A  y   1  0 B  y   1  2  C  y   1  2 
4 4 2 4 2
z  0  1  z  0  0  z  0  0 

Q(c)  Q( 3 , 1 ,0)   3


4 4 2

L’équation de la quadrique est alors :

3
 x²  2 y ²  4 z ²  Hyperboloïde à une nappe
2

Elle est donc bien réglée.

Serveur d'exercices 9/12


Sciences.ch Géométrie analytique

EXERCICE 5.
Niveau : Université
Auteur : Dhyne Miguël (30.08.04, miguel.dhyne@win.be )
Mots-clés :

Enoncé :

D’après les valeurs du paramètres   R , discutez le type de la ou des quadrique(s) se


cachant dans l’expression ci-dessous :

Q( x, y, z )  x ²  (   1)  z ²    xy  2 z  0

Solution :

 1  2 0 
 
B    2 1 0 
 0   1
 0

²
det( B  I )  (   1   )  ( ²    )0
4

Les valeurs propres sont donc :

1 1 ² 1 1 ²
1    1 2  3 
2 2

Discussion :

A. Si   0,1  Q centrée :

Q Q Q
 2 x  y  0   x  0  2  (   1)  z  2  0
x y z

 1 
 C   0,0, 
   1 

1 1 1
Q(C )  (   1)   2  ( )
(   1)²  1  1

Donc, l’équation est du type :

Serveur d'exercices 10/12


Sciences.ch Géométrie analytique

1 1 ² 1 1 ² 1
Q( x, y, z )  (   1)  x ²   y²   z²  0
2 2  1

Faisons un tableau de signe pour voir les différentes configurations possibles suivant les
valeurs de  :

1
1 - 0 +
2 + + +
3 - - -
Q(C ) + /// -

Si   1  Q est une hyperboloïde à une nappe


Si   1  Q est une hyperboloïde à deux nappes

Il nous reste à traiter les cas où   1 et   0

B. Si   1

Q est dégénérée, l’équation est :

Q( x, y, z )  x ²  xy  2 z  0

 1 1 2 0
 
B  1 2 0 0 
 0 0 0 

 1 2 1 2
det( B  I )  (1   )  ( )²  0  1  0 2  3 
4 2 2

Calculons maintenant les vecteurs (méthode voir exercice précédant) :

   2 2 1     23 1 
v1  (0,0,1) v2   ,  v3   , ,0 
 4 ²  1 4 ²  1,0   4 ²  1 4 ²  1 
 2 2   3 3 

Changement de base :
1  
 x   v 1 v 21 v31   x' 
  2     
 y    v1 v 22 v32    y ' 
 z   v 3 
v 23
 
v33   z ' 
   1

L’équation devient alors :

Serveur d'exercices 11/12


Sciences.ch Géométrie analytique

43 2 43 2
y '²  z '²  2 x'  0 Paraboloïde hyperbolique
42 2 42 2

C. Si   0

L’équation est alors :

Q ( x, y , z )  x ²  z ²  2 z  0

(la réduction est déjà à moitié faite, aucun terme linéaire)

Translation sur les variables correspondant aux valeurs propres non nulles :

x'  x
y'  y
2
z'  z 
2 1

L’équation finale est alors :

Q( x' , y ' , z ' )  x'²  z '²  1  0 Cylindre elliptique

Serveur d'exercices 12/12