Vous êtes sur la page 1sur 18

1 / 18

Lire et interpréter la Bible

Douze rencontres avec Jésus


un aveugle

Théovie, 13 rue Louis Perrier, 34 000 Montpellier


Tél. : 04 67 06 45 80 Fax : 04 67 06 45 95
Email : theovie@wanadoo.fr Site : www.theovie.org
2 / 18

Texte à lire
Présentation texte à lire.

Evangile de Marc, chapitre 10, versets 46-52

46 Ils [Jésus et ses disciples] arrivent à Jéricho. Comme Jésus sortait de Jéricho avec ses disciples et une
assez grande foule, l'aveugle Bartimée, fils de Timée, était assis au bord du chemin en train de
mendier.
47 Apprenant que c'était Jésus de Nazareth, il se mit à crier : " Fils de David, Jésus, aie pitié de moi !"
48 Beaucoup le rabrouaient pour qu'il se taise, mais lui criait de plus belle : "Fils de David, aie pitié de
moi !"
49 Jésus s'arrêta et dit : " Appelez-le." On appelle l'aveugle, on lui dit : "Confiance, lève-toi, il t'appelle."
50 Rejetant son manteau, il se leva d'un bond et il vint vers Jésus.
51 S'adressant à lui, Jésus dit : " Que veux-tu que je fasse pour toi ?" L'aveugle lui répondit : " Rabbouni,
que je retrouve la vue !"
52 Jésus dit : " Va, ta foi t'a sauvé." Aussitôt il retrouva la vue et il suivait Jésus sur le chemin.

Théovie, 13 rue Louis Perrier, 34 000 Montpellier


Tél. : 04 67 06 45 80 Fax : 04 67 06 45 95
Email : theovie@wanadoo.fr Site : www.theovie.org
3 / 18

Réactions personnelles
Présentation Réactions personnelles.

Qu'est-ce qui vous plait ?


Qui est aveugle ?
Quelle image avez-vous de Jésus ?

Théovie, 13 rue Louis Perrier, 34 000 Montpellier


Tél. : 04 67 06 45 80 Fax : 04 67 06 45 95
Email : theovie@wanadoo.fr Site : www.theovie.org
4 / 18

Texte à travailler
Présentation "Texte à travailler"

Evangile de Marc, chapitre 10, versets 46-52

46 Ils [Jésus et ses disciples] arrivent à JérichoClés de lecture 1. Comme Jésus sortait de Jéricho avec ses
disciplesGlossaire 1 et une assez grande fouleClés de lecture 2, l'aveugle BartiméeClés de lecture 3, fils de Timée,
était assis au bord du cheminClés de lecture 8 en train de mendier.
47 Apprenant que c'était Jésus de Nazareth, il se mit à crier : " Fils de DavidClés de lecture 4, Jésus, aie pitié de
moi !"
48 Beaucoup le rabrouaient pour qu'il se taise, mais lui criait de plus belle : "Fils de David, aie pitié de
moi !"
49 Jésus s'arrêta et dit : " Appelez-leClés de lecture 5." On appelle l'aveugle, on lui dit : "Confiance, lève-toi, il
t'appelle."
50 Rejetant son manteauClés de lecture 6, il se leva d'un bond et il vint vers Jésus.

51 S'adressant à lui, Jésus dit : " Que veux-tu que je fasse pour toi Clés de lecture 7?" L'aveugle lui répondit :
" RabbouniGlossaire 2, que je retrouve la vue !"
52 Jésus dit : " Va, ta foi t'a sauvéClés de lecture 9." Aussitôt il retrouva la vue et il suivait Jésus sur le
chemin.

Théovie, 13 rue Louis Perrier, 34 000 Montpellier


Tél. : 04 67 06 45 80 Fax : 04 67 06 45 95
Email : theovie@wanadoo.fr Site : www.theovie.org
5 / 18

Etre acteur
Présentation "Etre acteur"

Dans le récit de la guérison de Bartimée:

Qui agit ? Qui se déplace ?


Quel est le rôle de la foule dans ce récit ?
Que signifie pour Bartimée : suivre Jésus ?
est-ce un récit d'appel ?
est-ce un récit de guérison ?
Comment comprenez-vous le geste de Bartimée de jeter son manteau ?

Nous vous proposons de lire un autre récit de guérison, Marc 8,22-26, et de le comparer avec le récit de
Bartimée.

Quelles sont les similitudes, les différences ?

22 Ils arrivent à Bethsaïda; on lui amène un aveugle et on le supplie de le toucher.


23 Prenant l'aveugle par la main, il le conduisit hors du village. Il mit de la salive sur ses yeux, lui imposa
les mains et il lui demandait : "Vois-tu quelque chose ?"
24 Ayant ouvert les yeux, il disait : "J'aperçois les gens, je les vois comme des arbres, mais ils marchent."
25 Puis, Jésus lui posa de nouveau les mains sur les yeux et l'homme vit clair; il était guéri et voyait tout
distinctement.
26 Jésus le renvoya chez lui en disant : "N'entre même pas dans le village."

Théovie, 13 rue Louis Perrier, 34 000 Montpellier


Tél. : 04 67 06 45 80 Fax : 04 67 06 45 95
Email : theovie@wanadoo.fr Site : www.theovie.org
6 / 18

Clés de lecture

1. Jericho
Lieu mouvementé et de passage. Une étape sur le chemin. Jésus et ses disciples ne s'attardent pas dans la
ville. Le but est une autre ville : Jérusalem. Tout est en mouvement, seul l'aveugle est immobile au bord du
chemin.

2. La foule
Dans ce texte, elle est d'abord obstacle entre Bartimée et Jésus, puis, à la demande de Jésus, devient
complice et appelle Bartimée à venir

3. Bartimée
Nous est présenté par son nom qui signifie : fils de Timée. Bartimée est une personne. Mais il n'est pas
comme les autres. Il est assis, alors que les autres entrent et sortent. Il est au bord du chemin, alors que les
autres sont sur le chemin ; il mendie parce qu'il est aveugleContextes 1, les autres voient. A la fin guéri, il suit
Jésus sur le chemin, il marche derrière Jésus !

4. Fils de David
Désigne Jésus comme roi et MessieGlossaire 3 descendant du roi David, appelé par Dieu à instaurer son règne.
Dans la bouche de Bartimée, Jésus est Maître et non guérisseur ! Bartimée nomme Jésus RabbouniGlossaire 2,
un mot qui signifie : mon Maître, et non mon guérisseur

5. Appelez-le
Jésus s'arrête et rejoint ainsi l'aveugle dans sa position immobile, mais ce sont d'autres qui appellent
l'aveugle à venir. La foule a fait son travail. Sa parole d'invitation va s'effacer au profit de la parole de Jésus.
A la fin de l'épisode, on ne mentionne d'ailleurs plus la foule: Bartimée suit Jésus. On focalise sur ces deux
individus

6. Le manteau
A l'appel de Jésus transmis par la foule, Bartimée se lève d'un bond. C'est un mouvement complètement

Théovie, 13 rue Louis Perrier, 34 000 Montpellier


Tél. : 04 67 06 45 80 Fax : 04 67 06 45 95
Email : theovie@wanadoo.fr Site : www.theovie.org
7 / 18
inadapté pour un aveugle ! S'il ne fait pas attention à se déplacer tranquillement et pas à pas, il risque fort de
perdre tous ses repères. Un de ces repères est le manteau, son unique bien qui sert à toute sorte de choses :
comme vêtement, étalé devant lui pour désigner sa place, lui donnant en quelque sorte une identité.
Bartimée jette son manteau, comme s'il se débarrassait de sa vie d'aveugle et de mendiant, de sa "vieille
peau" pour quelque chose de nouveau ! Visiblement, il ne pense plus en avoir besoin

7. Que veux-tu que je fasse pour toi ?


On imagine parfois Jésus comme un Dieu qui sait tout, qui voit tout, qui peut tout ! Jésus pose ici
délibérément la question du désir de l'autre. Il ne se l'approprie pas. Cette question revient souvent dans les
récits de guérison. Il s'agit d'un vrai dialogue où l'autre, le malade, le souffrant retrouve toute sa dignité
d'être humain. Il retrouve la parole, il retrouve aussi une oreille qui l'écoute vraiment sans faire semblant.
Jésus ne dit pas : "Je sais déjà ce qui est bon pour toi ! ". Il dit : "Que veux-tu que je fasse pour toi ?"

8. Chemin
D'une guérison d'aveugle à une autre guérison d'aveugle, Jésus est en chemin vers Jérusalem. C'est un
chemin de croix annoncé à trois reprises par Jésus. Pour Bartimée s'engager à la suite de Jésus, c'est prendre
un chemin qui passe par des échecs, des difficultés, des souffrances, un chemin de deuil ! Mais ce n'est pas
un chemin sans issue, il dépasse la mort, les échecs, les ruptures, les souffrances pour permettre de
recommencer et de continuer le chemin sans rester arrêté à la croix

9. Va ! ta foi t'a sauvé !


La parole entre Jésus et Bartimée est intime, c'est un envoi, le texte ne dit pas quand la guérison a eu lieu

Théovie, 13 rue Louis Perrier, 34 000 Montpellier


Tél. : 04 67 06 45 80 Fax : 04 67 06 45 95
Email : theovie@wanadoo.fr Site : www.theovie.org
8 / 18

Contexte

1. Aveugle
Qui est aveugle ?
Nous sommes en face d'une cécité physique.
Dans la première guérison (Marc 8,22-26), Jésus agit comme un exorciste, c'est une guérison en deux temps.

La guérison de Bartimée (Marc 10,46-52) est immédiate, le comment de la guérison n'est pas raconté, mais
après la parole de Jésus " Va ta foi t'a sauvé", Bartimée retrouve la vue.
Nous sommes aussi en face d'une cécité symbolique. "Ne comprenez-vous pas encore" interroge Jésus (
Marc 8,21). Les disciples et le lecteur sont comme des aveugles, ils doivent parcourir le chemin en suivant
Jésus jusqu'à ce que leurs yeux s'ouvrent sur la véritable personnalité de Jésus.

2. Chemin
Jésus est en chemin vers Jérusalem (Marc 8,22-10,52). Cette partie de l'évangile de Marc est encadrée de
deux récits de guérison d'aveugle. Entre ces deux guérisons, le chemin est rythmé par trois annonces de la
passion et de la résurrection et par des paroles et des actes qui expliquent ce que signifie suivre Jésus.
Après la guérison de Bartimée, pour Jésus c'est le commencement de la fin. Il monte à Jérusalem. C'est le
chemin qui mène à la croix ; Jésus est accompagné par une grande foule versatile, qui l'acclame d'abord
comme un roi, puis réclame sa mort.

Théovie, 13 rue Louis Perrier, 34 000 Montpellier


Tél. : 04 67 06 45 80 Fax : 04 67 06 45 95
Email : theovie@wanadoo.fr Site : www.theovie.org
9 / 18

Espace temps

1. Carte de la Palestine

Théovie, 13 rue Louis Perrier, 34 000 Montpellier


Tél. : 04 67 06 45 80 Fax : 04 67 06 45 95
Email : theovie@wanadoo.fr Site : www.theovie.org
10 / 18

Textes bibliques

1. Autres textes où l'on trouve un aveugle


Matthieu 15,14
"Laissez-les : ce sont des aveugles qui guident des aveugles. Or si un aveugle guide un aveugle, tous
les deux tomberont dans un trou ! "
Marc 4,10-12
Quand Jésus fut à l'écart, ceux qui l'entouraient avec les Douze se mirent à l'interroger sur les
paraboles. Et il leur disait : "A vous, le mystère du Règne de Dieu est donné, mais pour ceux du
dehors tout devient énigme pour que, tout en regardant, ils ne voient pas et que, tout en entendant, ils
ne comprennent pas de peur qu'ils ne se convertissent et qu'il leur soit pardonné."

2. Autres textes où l'on trouve l'appellation Fils de David


Matthieu 1,1
Voici la liste des ancêtres de Jésus Christ : David est l'ancêtre de Jésus -Christ, et Abraham est
l'ancêtre de David.
Matthieu 9,27
Jésus s'en va. Deux aveugles se mettent à le suivre en criant "Fils de David, aie pitié de nous !"

3. Autre texte où l'on parle de l'importance du manteau


Exode 22,26
Si tu prends en gage le manteau de ton prochain (pauvre), tu le lui rendras avant le coucher du soleil ;
car c'est sa seule couverture, c'est le vêtement dont il s'enveloppe le corps : dans quoi coucherait-il ?
S'il crie à moi, je l'entendrai, car je suis miséricordieux.

Théovie, 13 rue Louis Perrier, 34 000 Montpellier


Tél. : 04 67 06 45 80 Fax : 04 67 06 45 95
Email : theovie@wanadoo.fr Site : www.theovie.org
11 / 18

Culture

1. Tableaux
Bartimée, Kees de Kort, Neukirchen-Vluyn.
L'aveugle de Jéricho Nicolas Poussin (1594 - 1665)

2. Littérature
Les Aveugles, "Les Fleurs du Mal" Charles Baudelaire
Contemple-les, mon âme; ils sont vraiment affreux !
Pareils aux mannequins ; vaguement ridicules ;
Terribles, singuliers comme les somnambules ;
Dardant on ne sait où leurs globes ténébreux.
Leurs yeux, d'où la divine étincelle est partie,
Comme s'ils regardaient au loin, restent levés
Au ciel ; on ne les voit jamais vers les pavés
Pencher rêveusement leur tête appesantie.
Ils traversent ainsi le noir illimité,
Ce frère du silence éternel. O cité !
Pendant qu'autour de nous, tu chantes, ris et beugles,
éprise du plaisir jusqu'à l'atrocité,
Vois ! je me traîne aussi ! mais, plus qu'eux hébété,
Je dis : Que cherchent-ils au ciel, tous ces aveugles ?

Théovie, 13 rue Louis Perrier, 34 000 Montpellier


Tél. : 04 67 06 45 80 Fax : 04 67 06 45 95
Email : theovie@wanadoo.fr Site : www.theovie.org
12 / 18

Aujourd'hui

1. Que signifie "Suivre Jésus" pour vous ?

2. Qu'est-ce que le miracle pour vous ?

3. Comment comprenez-vous l'aveuglement ?

Théovie, 13 rue Louis Perrier, 34 000 Montpellier


Tél. : 04 67 06 45 80 Fax : 04 67 06 45 95
Email : theovie@wanadoo.fr Site : www.theovie.org
13 / 18

Théovie, 13 rue Louis Perrier, 34 000 Montpellier


Tél. : 04 67 06 45 80 Fax : 04 67 06 45 95
Email : theovie@wanadoo.fr Site : www.theovie.org
14 / 18

Aller plus loin

1. Fils de Dieu
Marc s'adresse à des lecteurs qui n'ont pas de culture juive, on pense qu'il a écrit son évangile pour des
païens entre 65 et 75 après J.C. Il ne cite guère l'Ancien Testament. Il raconte dans un grec relativement
facile, populaire et plein de vie.Le parcours du récit va de la Galilée à Jérusalem, Jésus est un homme en
chemin, qui marche et prépare ses disciples à la Passion et à sa mort. Son récit est sous-tendu par la question
: qui est donc cet homme ? Pour Marc, la réponse est claire, elle nous est donnée dans la première phrase de
l'évangile : "Commencement de l'évangile de Jésus Christ Fils de Dieu". Jésus est Fils de Dieu, mais Marc
accompagne ses lecteurs à la suite de Jésus afin que chacun le découvre par lui-même.

2. Chemin
Dans un ouvrage collectif " Introduction au Nouveau Testament ", Corina Combet, professeur de Nouveau
Testament à la faculté de théologie protestante à Paris, présente le chemin vers Jérusalem ( Marc 8,22-10,52)
de la manière suivante :
L'aveugle de Bethsaïda (Marc 8,22-26)
la confession de Césarée (Marc 8,27-30)
Première annonce de la Passion (Marc 8,31-33)
Appel à porter sa croix (Marc 8,34-9,1) le Fils de Dieu transfiguré (Marc 9,2-13)
le fils épileptique (Marc 9,14-29)
Deuxième annonce de la Passion (Marc 9,30-32)
Le plus grand et l'estropié (Marc 9,33-50)
le mariage, les enfants, l'homme riche (Marc 10,1-31)
Troisième annonce de la Passion (Marc 10,32-34)
Jacques et Jean dans la gloire (Marc 10,35-45)
l'aveugle Bartimée sur le chemin (Marc 10,46-52)

3. Va ! ta foi t'a sauvé !


"Va ! Ta foi t'a sauvé !" Ce salut n'est pas une autre vie. Ce n'est ni un paradis ni une récompense. C'est une
vérité de notre vie. Cette vérité, je ne suis pas spontanément en elle, je peux y accéder. Il y a un chemin
pour chacun et chacune d'entre nous. Il y a une histoire de la découverte de notre vérité. Le salut n'est pas
"sous la main". Il n'est pas non plus ailleurs. C'est nous qui sommes en lui.
(extrait de la prédication de Christine Deshayes, pasteur de l'Eglise réformée Sainte-Marie à Paris le 23
avril 1995)
"Va !" Cet ordre suppose que la guérison a déjà eu lieu ! Quand ? On ne peut le savoir. Le récit ne
semble pas y accorder de l'importance. Ce qui est important, c'est que Bartimée est maintenant libre de
voir et de marcher, libéré pour suivre. La décision est vraiment sa décision. Car l'ordre de Jésus ne

Théovie, 13 rue Louis Perrier, 34 000 Montpellier


Tél. : 04 67 06 45 80 Fax : 04 67 06 45 95
Email : theovie@wanadoo.fr Site : www.theovie.org
15 / 18
disait pas : "Suis-moi !" mais bien : "Va !" Ainsi Bartimée peut maintenant suivre Jésus non comme
un malade guéri qui paie sa dette envers son médecin, mais comme un être libre qui a vu et compris
des choses qui lui ont donné envie de suivre cet homme.
Pour Bartimée, sa guérison est devenue quelque chose qui parle de foi et de salut. On peut dire que la
guérison de Bartimée ne concerne pas seulement ses yeux, mais encore tout son être qui revit dans la
présence de Jésus.

4. A voir
La cassette Bartimée de l'émission protestante "Paraboles" diffusée sur France 2 peut être commandée
à:
Présence Protestante 47, rue de Clichy 75311 Paris Cedex 09

Théovie, 13 rue Louis Perrier, 34 000 Montpellier


Tél. : 04 67 06 45 80 Fax : 04 67 06 45 95
Email : theovie@wanadoo.fr Site : www.theovie.org
16 / 18

Glossaire du module

1. Disciple
Etre disciple c'est suivre et servir un maître et son enseignement. Dans le Nouveau Testament, à côté du
groupe des 12 disciples d'autres disciples ne sont pas mentionnés nommément. Aujourd'hui encore le
chrétien se considère comme "disciple de Jésus" ou "disciple du Christ".

2. Rabbi
Terme courant dans le judaïsme, qui désigne une personne considérée comme apportant un enseignement ;
un rabbi est généralement entouré de disciplesGlossaire 1. Il peut aussi être appelé Rabbouni.

3. Messie
Le mot "Messie" est un mot d'origine hébraïque qui apparaît dans l'Ancien Testament, alors que le mot
"Christ" est d'origine grecque. Les deux mots veulent dire en français : "celui qui est oint". A l'origine celui
qui reçoit l'onction est le roi qui était considéré comme le fils de Dieu parce que responsable et médiateur du
peuple devant Dieu. D'autres personnes ont pu recevoir une onction : les grands prêtresGlossaire 6 plus
tardivement alors qu'il n'y avait plus de roi. Déjà à l'époque des rois plus ou moins fidèles et aussi au temps
de Jésus, les juifs attendaient le Messie qui devait être de la lignée de David, pour rétablir la véritable
royauté en Israël : "le Messie qui vient". Le Messie précède dans d'autres textes la venue de Dieu lui-même.
L'image qu'on se fait de ce Messie n'est pas uniforme : les uns attendent de lui un rétablissement politique, le
Messie est un roi puissant ; les autres pensent que s'ils restent fidèles à la loiGlossaire 4, Dieu va finir par
envoyer le Messie ; d'autres prennent l'image du Messie dans les textes du serviteur souffrant d'Esaïe (Esaïe
52, 13 -53, 12) ; d'autres encore attendent un nouveau MoïseGlossaire 5. Jésus va être confronté à ces différentes
aspirations et en décevra certaines.

4. Commandements/Loi
Les dix commandements ou dix Paroles se trouvent dans le livre de l'Exode et dans le livre du Deutéronome
:
Exode 20, 1-17
Et Dieu prononça toutes ces paroles :
"C'est moi le SEIGNEUR, ton Dieu, qui t'ai fait sortir du pays d'Egypte, de la maison de servitude :
Tu n'auras pas d'autres dieux face à moi.

Tu ne te feras pas d'idole, ni rien qui ait la forme de ce qui se trouve au ciel là-haut, sur terre ici-bas ou dans
les eaux sous la terre.

Tu ne te prosterneras pas devant ces dieux et tu ne les serviras pas, car c'est moi le SEIGNEUR, ton Dieu, un

Théovie, 13 rue Louis Perrier, 34 000 Montpellier


Tél. : 04 67 06 45 80 Fax : 04 67 06 45 95
Email : theovie@wanadoo.fr Site : www.theovie.org
17 / 18
Dieu jaloux, poursuivant la faute des pères chez les fils sur trois et quatre générations -s'ils me haïssent-
mais prouvant sa fidélité à des milliers de générations -si elles m'aiment et gardent mes commandements.

Tu ne prononceras pas à tort le nom du SEIGNEUR, ton Dieu, car le SEIGNEUR n'acquitte pas celui qui
prononce son nom à tort.

Que du jour du sabbat on fasse un mémorial en le tenant pour sacré.

Tu travailleras six jours, faisant tout ton ouvrage,

mais le septième jour, c'est le sabbat du SEIGNEUR, ton Dieu. Tu ne feras aucun ouvrage, ni toi, ni ton fils,
ni ta fille, pas plus que ton serviteur, ta servante, tes bêtes ou l'émigré que tu as dans tes villes.

Car en six jours, le SEIGNEUR a fait le ciel et la terre, la mer et tout ce qu'ils contiennent, mais il s'est
reposé le septième jour. C'est pourquoi le SEIGNEUR a béni le jour du sabbat et l'a consacré.

Honore ton père et ta mère, afin que tes jours se prolongent sur la terre que te donne le SEIGNEUR, ton
Dieu.

Tu ne commettras pas de meurtre.

Tu ne commettras pas d'adultère.

Tu ne commettras pas de rapt.

Tu ne témoigneras pas faussement contre ton prochain.

Tu n'auras pas de visées sur la maison de ton prochain. Tu n'auras de visées ni sur la femme de ton prochain,
ni sur son serviteur, sa servante, son boeuf ou son âne, ni sur rien qui appartienne à ton prochain."
Deuteronome 5, 6-22
"C'est moi le SEIGNEUR ton Dieu, qui t'ai fait sortir du pays d'Égypte, de la maison de servitude.

Tu n'auras pas d'autres dieux face à moi.

Tu ne te feras pas d'idole, rien qui ait la forme de ce qui se trouve au ciel là-haut, sur terre ici-bas ou dans les
eaux sous la terre.

Tu ne te prosterneras pas devant ces dieux et tu ne les serviras pas, car c'est moi le SEIGNEUR ton Dieu, un
Dieu jaloux, poursuivant la faute des pères chez les fils et sur trois et quatre générations -s'ils me haïssent-
mais prouvant sa fidélité à des milliers de générations -si elles m'aiment et gardent mes commandements.

Tu ne prononceras pas à tort le nom du SEIGNEUR ton Dieu, car le SEIGNEUR n'acquitte pas celui qui
prononce son nom à tort.

Qu'on garde le jour du sabbat en le tenant pour sacré comme le SEIGNEUR ton Dieu te l'a ordonné.

Tu travailleras six jours, faisant tout ton ouvrage, mais le septième jour, c'est le sabbat du SEIGNEUR ton
Dieu. Tu ne feras aucun ouvrage, ni toi, ni ton fils, ni ta fille, ni ton serviteur, ni ta servante, ni ton boeuf, ni
ton âne, ni aucune de tes bêtes, ni l'émigré que tu as dans tes villes, afin que ton serviteur et ta servante se
reposent comme toi.

Théovie, 13 rue Louis Perrier, 34 000 Montpellier


Tél. : 04 67 06 45 80 Fax : 04 67 06 45 95
Email : theovie@wanadoo.fr Site : www.theovie.org
18 / 18
Tu te souviendras qu'au pays d'Egypte tu étais esclave, et que le SEIGNEUR ton Dieu t'a fait sortir de là
d'une main forte et le bras étendu ; c'est pourquoi le SEIGNEUR ton Dieu t'a ordonné de pratiquer le jour du
sabbat.

Honore ton père et ta mère, comme le SEIGNEUR ton Dieu te l'a ordonné, afin que tes jours se prolongent
et que tu sois heureux sur la terre que te donne le SEIGNEUR ton Dieu.

Tu ne commettras pas de meurtre.

Tu ne commettras pas d'adultère.

Tu ne commettras pas de rapt.

Tu ne témoigneras pas à tort contre ton prochain.

Tu n'auras pas de visées sur la femme de ton prochain. Tu ne convoiteras ni la maison de ton prochain, ni
ses champs, son serviteur, sa servante, son bœuf ou son âne, ni rien qui appartienne à ton prochain."

Ces paroles, le SEIGNEUR les a dites à toute votre assemblée sur la montagne, du milieu du feu, des nuages
et de la nuit épaisse, avec une voix puissante, et il n'a rien ajouté ; il les a écrites sur deux tables de pierre,
qu'il m'a données.
Exode 20, 2
Je suis l'Eternel, ton Dieu qui t'ai fait sortir du pays d'Egypte, la maison de servitude.
Deutenomme 5, 6
Moi, je suis l 'Eternel, ton Dieu, qui t'ai fait sortir d'Egypte, de la maison de servitude.
Ce sont des prescriptions données par Dieu à son peuple pour l'aider à vivre. Le livre du Deutéronome dont
le terme vient du grec et signifie "seconde loi" est le livre de la loi pour permettre au peuple de vivre devant
Dieu. La loi n'a sa raison d'être que par le rappel de la libération du peuple par Dieu et par l'affirmation par
Dieu qu'il est un Dieu qui libère.

5. Moïse
Moïse est tout d'abord le personnage qui a guidé le peuple d'Israël à travers le désert après l'avoir sorti
d'Egypte. Mais ce rôle-là a été en quelque sorte supplanté par celui qu'il joue par la suite dans la révélation à
la montagne du Sinaï quand Dieu lui communique les tables de la LoiGlossaire 4. Ainsi, dans le langage courant
du premier siècle, parler de Moïse est quasiment équivalent à parler de la Loi

6. Grand prêtre
Les prêtres sont affectés au culte et soumis à des règles de vie particulières. Leur rôle est essentiellement
d'offrir des sacrifices. Le grand prêtre est le personnage le plus important de ce clergé hiérarchisé. Des
privilèges et des devoirs particuliers sont attachés à sa charge. Notamment, il préside le Grand conseil
(Sanhédrin), assemblée suprême ayant autorité dans les domaines religieux, administratif et judiciaire

Théovie, 13 rue Louis Perrier, 34 000 Montpellier


Tél. : 04 67 06 45 80 Fax : 04 67 06 45 95
Email : theovie@wanadoo.fr Site : www.theovie.org