Vous êtes sur la page 1sur 6

Suites

1. (ref. 4) Montrer que R n’est pas dénombrable : méthode 1 : à l’aide de développements décimaux ; méthode
2: soit n 7→ xn une bijection de N sur R , définir p(n) = min{k ≥ p(n − 1) | xk ∈ [xp(n−1) , xp(n) ]} et considérer
les deux suites (xp(2n)) et (xp(2n+1) ).
2. Etudier les suites (un ) et (vn ) définies par récurrence par
(ref. 6)
b) un+1 = (un vn+1 )1/2 et vn+1 = (un + vn )/2.
3. Soit (an )n∈N une suite croissante positive. On suppose que (an /n) est majorée et que ∀m, n ∈
(ref. 10)
N amn ≥ man . Montrer que la suite (an /n)n∈N converge.
4. (ref. 13) Soit (xn )n∈N une suite de nombres réels et yn = xn−1 + 2xn . On suppose que la suite (yn ) converge.
Montrer que la suite (xn ) converge.
5. Soit S l’ensemble des suites croissantes d’entiers naturels (qn )n∈N telles que qo ≥ 2.
(ref. 18)
X n
a) Soit q = (qn ) ∈ S . On pose vn = 1/(q1 . . . qk ) . Montrer que la suite (vn ) a une limite g(q) ∈]0, 1]
. k=1

b) Montrer que g est une bijection de S sur ]O, 1]. c) Montrer que g(q) est rationnel ssi la suite q est
stationnaire.
6. ¶ ¶ Nature de la suite définie par récurrence par an+2 = log(1 + an+1 ) + log(1 + an ).
(ref. 19)

7. (ref. 20) Soit uo , u1 > 0. On définit par récurrence un = un−1 un−2 . Etudier la convergence et la limite
de la suite.
8. (ref. 22) Soit (un ) une suite convergente de limite L . On pose vn = (uo + . . . + un )/(n + 1) . Montrer que la
suite (vn ) est convergente et a la même limite.Montrer que la réciproque n’est pas vraie dans le cas général
mais est vraie si (un ) est monotone.
1
9. (ref. 23) Soit (un ) une suite convergente de limite L . On pose vn = (1.u1 + 2.u2 + · · · + nun ) . Montrer
n2
que la suite (vn ) est convergente et a pour limite L/2.
un+1
10. (ref. 24) Soit (un ) une suite de nombres réels strictement positifs. On suppose qu’existe L = lim .
un
Montrer qu’existe lim(un )1/n .
n
X
11. (ref. 27) Soit (bn ) une suite de nombres réels positifs telle que lim bk = +∞. Soit an une suite de
k=1
an ao + . . . + an
nombres réels telle que lim = L . Montrer que lim = L . Appliquer à la recherche de la
bn bo + . . . + bn
limite de (1α + . . . + nα )/nα+1 .
 1/n n
1 + · · · + n1/n )
12. (ref. 29) Etudier la suite un = .
n
13. Etudier les suites définies par récurrence par
(ref. 30)
d) un+1 = 3/(2u2n + 1)
g) un+1 = aun avec 0 < a < 1.
14. (ref. 32) Soit (xn ) une suite bornée de nombres réels telle que ∀n, 2xn ≤ xn−1 + xn+1 . Montrer que
lim(xn+1 − xn ) = 0 et que la suite (xn ) converge.
15. (ref. 35) Soit (an ) une suite de nombres réels positifs . On lui associe la suite (un ) par
v s
u r

u q
un = a1 + a2 + · · · + an−1 + an
t

1
Montrer que si (an ) est constante ou bornée , (un ) converge. On suppose que la suite log(log(an ))/n admet
une limite α . Montrer que si α < log(2) , (un ) converge et que si α > log(2) , (un ) diverge.
16. (ref. 36)Etudier les suites définies par récurrence par
c) un+1 = sin(2un ).
1
g) un+1 = (4 − u2n )
3
n  n
X a+i
17. (ref. 46) Soit a > 0. Etudier la suite an = .
i=1
n
1 1 2 n−1
18. (ref. 57) Etudier la suite an = (1 − − − · · · − ).
n! 2! 3! n!
v
19. (ref. 61) Soit u, v ∈ R∗ tels que ∈ / Q et (xn ) une suite de nombres réels tels que exp(iuxn ) et exp(ivxn )
u
soient deux suites convergentes. Montrer que la suite (xn ) converge.
xn+1 (n + 1)xn n
20. (ref. 63) Soit (xn ) une suite de nombres réels tels que +n= . Montrer que xn ∼ .
n+1 xn+1 log n
21. (ref. 68) Montrer que l’équation x sin x − c cos x = 0, (c > 0) a une unique racine dans tout intervalle
π
]nπ, nπ + [ et qu’elle n’en n’a pas d’autre dans R+ . Trouver un équivalent θn de xn − nπ puis un équivalent
2
de xn − nπ − θn
1 1 1 1 1
22. (ref. 69) Soient les deux suites définies par ao > 0, bo > 0, an+1 = (an + bn ) , = ( + ) .
2 bn+1 2 an bn
Etudier les suites. Si a = lim an , trouver un équivalent de an − a.
n
X
23. (ref. 70) Soit p ∈ N∗ . Donner un équivalent de Sn = kp
Cnp .
k=1

24. (ref. GOX92- ) Soit P = {g = (gn )n∈N ∈ RN ; 0 ≤ g0 < 1 et ∀n ≥ 1; 0 < gn < 1} et S = {a = (an )n∈N ∗ ∈

RN }. On définit une application T : P → S par T (g) = a définie par ∀n ≥ 1, an = (1 − gn−1 )gn .Soit
a ∈ T (P ). Montrer que {g0 ∈ [0, 1]; g ∈ P et T (g) = a} est un segment de la forme [0, s(a)].

Séries
X
25. (ref. 1) Soit (un )n∈N une suite décroissante à termes positifs telle que un converge. Montrer que
lim nun = 0.
26.
X Soit (un )n∈N une suite décroissante à termes positifs. On pose vn = 2n u2n . Montrer que les séries
(ref. 3)
X
un et vn sont de même nature. Appliquer à un = 1/nα et un = 1/n(log n)α .
X
27. (ref. 6) Nature des séries un suivantes:
p p
b) un = ( n2 + an + 2 − n2 + bn + 1)n
n α
e) un = (Arc cos ) , α > 0.
n+1
n
1 X
f) un = β (log k)α
n
k=1
1
i) un = (cos( α ))n , α > 0
n
X
28. (ref. 8) Nature des séries un suivantes :

an 2 n
a) un = n √
b +2 n
 a n3
e) un = 1 − exp(an2 )
n
2
X
29. (ref. 9) Nature des séries un suivantes :

a) cos(1/ log n)
30. (ref. 11)Soit (an ) une suite croissante positive telle que lim an = +∞ .
X an
Montrer que la série Arc cos( ) diverge.
an+1
X
31. (ref. 14) ¶ Soit an une série à termes strictement positifs. On pose bn = (a1 · · · an )1/n .
a) Montrer que

∀x1 , . . . , xn ≥ 0, n(x1 . . . xn )1/n ≤ (n − 1)(x1 . . . xn−1 )1/(n−1) + xn

b) En déduire que pour toute famille λ1 , . . . , λn de réels positifs on a

µ1 b1 + · · · + µn bn ≤ λ1 a1 + · · · + λn an
1/k
où µk = k(λk − 1) si k < n , µn = λ1/n
n sinon.
X X ∞
X ∞
X
c) On suppose que la série an converge. Montrer que la série bn converge et que bj ≤ e aj .
j=1 j=1
X X dn X dn X dn
32. (ref. 17) Soit dn une série à termes positifs. Que dire des séries , ,
1 + n2 dn 1 + dn 1 + ndn
X 1
, .
1 + n2 dn
X 1 X X
33. (ref. 18) Soit un une série à termes positifs, vn = (un+1 + · · · + u2n ) . Montrer que un et vn
n
sont de même nature.
X n
X X
34. (ref. 36) un une série à termes réels positifs et Sn = uk . Comparer la nature des séries un et
X X k=0 X
un /Snk . Soit (an ) ∈ CN telle que |bn |2 converge implique an bn converge.
X
Montrer que |an |2 converge.

X +∞
X X
35. (ref. 21) un une série à termes réels positifs et RN = uk . Comparer la nature des séries un et
k=N
X un
.
Rnk
36. (ref. 22) (an )n∈N une suite de réels strictement positifs décroissante telle que lim an = 0. On suppose que
X n X
la suite ak − nan est bornée. Montrer que an converge.
k=1
X
37. (ref. 23) Soit uo > 0 et un+1 = un exp(−un ). Nature de un .
n
1 Y log(p)
38. (ref. 30) Nature des séries suivantes d) un = ,a>0
n p=2 log(p + a)
n
1 X α
e) un = k .

k=1
1
g) un = Pn 2
k=1 log(k)
X
39. (ref. 31) Soit p(n) le nombre de chiffres de n en écriture décimale. Nature de la série 1/p(n)p(n) .
X X
40. (ref. 32) Soit an une série à termes positifs convergente. Montrer que a1−1/n
n converge.

3
un+1 λ X
41. Soit une série un à termes strictement positifs tels que
(ref. 42) = 1 − + vn où |vn | converge.
X un n
Montrer que log(un+1 /un ) = −λ/n + wn où |wn | converge. En déduire que il existe A > 0 tel que
un ∼ A/nλ .
1
42. (ref. 46) Soit (un ) une suite à termes réels positifs tels que lim (u1 + . . . + un) ) = α. Montrer que
nun

1 α
lim (u1 + 2u2 + . . . + nun ) =
n2 un α+1

X X √an
43. (ref. 48) an une série réelle positive convergente. Nature de .
n
X x2 ∞
n
X x2n
44. (ref. 49) Soit (xn ) une suite décroissante de réels telle que converge. Montrer que ≥ 4.
xn+1 x
n=0 n+1
Peut-on avoir égalité ?
un X
45. (ref. 52) Soit (un ) une suite à termes positifs et vn = . Montrer que la série vn
(1 + uo ) · · · (1 + un )

X X
converge. On suppose que vn = 1. Montrer que un diverge.
n=0
X
46. (ref. 57) Nature de la série sin(π(n3 + nα )1/3 ) où α < 2.
X
47. (ref. 58) Nature de la série (−1)n [(1 + nα )1/α − n] , α 6= 0.
48. (ref. 59) Nature des séries
X (−1)n
a) p
n + (−1)n
N
1 X p
49. (ref. 61) Soit (un ) une suite de nombres complexes et vN = C up .
2N n=0 N
X
a) Montrer que si (un ) converge , alors (vn ) converge. Réciproque? b) Montrer que si un converge,
X
alors vn converge.
X cos(log n)
50. (ref. 64) Nature de la série .
n
N
X X
51. (ref. 66) Soit (an )n∈N décroissante de limite 0 , UN = (−1)k ak . Montrer que : (−1)n an Un converge
n=0
X X (−1)n+1
ssi a2n converge . Appliquer à la série (1 − 1/2 + 1/3 + · · · + (−1)n+1 /n).
n

X (−1)[ n]
52. (ref. 68) Nature de la série an où an = .

Xn
53. (ref. 71) (an ) une suite réelle , Sn = a2i . On suppose que lim an Sn = 1. Montrer que lim(3n)1/3 an = 1.
i=1
X σ(n)
54. (ref. 76) Soit σ : N → N une bijection. Nature de la série .
n2
1
55. (ref. 78) Soit un = si 3 n’intervient pas dans l’écriture décimale de n , un = 0 sinon. Nature de la série
X n
un .

4
n
X n
X
α−1
56. (ref. 80) Trouver un équivalent de k et de (−1)k k α
k=0 k=0
X X
57. un une série absolument convergente de somme U et
(ref. 88) vn une série convergente de somme
Xn X
V . On pose wn = uk vn−k . Montrer que wn est convergente et que sa somme est UV. (Indication :
k=0
n
X
exprimer Wn à l’aide de Un , V et des tn = un−p Rp où Rn = V − Vn ; on a désigné par des lettres capitales
p=0
les sommes partielles des séries).
+∞
Y an an+2
58. (ref. 91) On pose ak = a + (k − 1)r, (a > 0, r > 0) . Montrer l’existence de 2 .
n=1
a n+1
un+1 n+a X
59. (ref. 99) Soit 0 < a < b et un une suite telle que
= . Trouver une CNS pour que un converge.
un n+b

X
Montrer que dans ce cas lim nun = 0 et calculer un .
n=1
n
X sin(kα)
60. (ref. 103) Trouver pour α ∈ R, lim .
n→∞ k+n
k=1
eun − 1
61. Soit la suite un définie pqr u1 = x > 0 et un+1 = log
(ref. 104) . Etudier la suite et la série un . ¶
X un
Etudier la série u1 . . . un et calculer sa somme.
X +∞
X
62. (ref. 105) (un ) suite réelle strictement décroissante telle que un converge. On pose sp = unp .
n=0
sp+1
Montrer que la suite converge et trouver sa limite.
sp
+∞
X n
X
63. (ref. 106) (an ) une suite de nombre réels tels que an = 0. Montrer que kak = o(n).¶ On suppose
n=0 k=1
n
X
de plus qu’existe c > 0 tel que ∀n, nan > −c. Montrer que k|ak | ≤ 2cn + o(n).
k=1

64. a) Pour x ∈]0, 1[ et β ∈]0, 1[, montrer que β(1 − x) < 1 − xβ .


(ref. Centrale 91- )
X +∞
X
b) Soit an une série convergente à termes positifs, rn = ak et 0 < ρ < 1.
k=n
X an ∞ ∞
X an 1 X
Montrer que la série converge et que ≤ ( an )1−ρ . Est-ce la meilleure majoration
rnρ n=1
rnρ 1 − ρ n=1
possible ?
ln n
65. Convergence et somme de la série de terme général (−1)n
(ref. Centrale 93- ) .
n
66. (ref. GOX91- ) Soit p > 1, Ep = {x = (xn ) ∈ CN ;
X
| xn |p converge}.
a) Montrer que Ep est un espace vectoriel.
1 1 X
b) Soit q tel que + = 1. Soit x ∈ Ep et y ∈ Eq . Que dire de la série xn yn ?
p q
c) Inversement, soit x ∈ CN tel que ∀y ∈ Eq la série
X
xn yn converge. Que dire de x ?
X+∞
d) Montrer que k x k= ( | xn |p )1/p est une norme sur Ep .
n=0

5
n
1X p n!1/n
67. (ref. GOX92- ) Calculer lim ln et en déduire lim .
n→+∞ n n n→+∞ n
p=1
X 1 n
68. (ref. GOX92- ) Nature de la série (−1)n (e − (1 + ) )
n
n
X 1 n−1 k
69. (ref. GOX92- ) On pose un = ( ) . Quelle est la limite de un ? Montrer que un = ln n + K + o(1)
k n
k=1
où K est une constante qu’on explicitera à l’aide d’une intégrale.
X
70. (ref. GOX93- ) Soit an une série réelle semi-convergente et ` ∈ R. Montrer que l’on peut réarranger les
termes de la série de telle sorte que la nouvelle série ait pour somme `.
71. (ref. GOXP’92- ) Soit une suite de réels (un ) et vn = n(un − un+1 ). Montrer que les séries de termes généraux
un et vn sont de même nature si la suite (nun ) converge.
n
X 1
72. (ref. GOXP’92- ) Montrer que la suite de terme général ln k − (n + ) ln n + n est convergente.
2
k=1
X
73. (ref. Mines91- ) Soit α, β et γ des réels non entiers. Nature de la série un où l’on pose

α(α + 1) . . . (α + n − 1)β(β + 1) . . . (β + n − 1)
un =
n!γ(γ + 1) . . . (γ + n − 1)

1
74. (ref. Mines91- ) Convergence et calcul de la somme de la série de terme général un = Arc tg( ).
n2 +n+1
(−1)n−1 X
75. On pose un =
(ref. Mines91- )
α
et l’on note Rn le reste d’ordre n de la série un . Etudier la
X n
convergence de la série Rn .
X x1 + 2x2 + . . . + nxn
76. (ref. Mines92- ) xn ≥ 0 pour tout n de N∗ et xn converge. On pose un = puis
n(n + 1)
yn = (x1 x2 . . . xn )1/n .
n+1 n X X
Montrer que ( ) ≤ n!. Montrer que un converge, puis que yn converge.
e
n +∞
X (−1)k π X
77. (ref. Mines92- ) On pose an = − . Convergence et calcul de an .
2k + 1 4 n=0
k=0
+∞
X (−1)n
78. (ref. Mines92- ) Montrer que cos 1(= ) est irrationnel.
n=0
(2n)!
eun
79. On considère la suite récurrente définie par u0 ∈ R et un+1 =
(ref. Mines93- ) .
X n+1
Déterminer la limite de la suite (un ), puis la nature de la série un .
2n
n la plus grande racine positive de l’équation x − 2nx + 1 = 0. Déterminer lim un et
80. (ref. POX91- ) Soit uX
α
la nature de la série (un − 1) .
yn−1 + xn
81. (ref. POX91- ) Soit (xn ) une suite d’éléments de ]0, 1[, on pose y0 = 0 et pour n ≥ 1, yn = .
1 + xn yn−1
a) Montrer que la Xsuite (yn ) est croissante majorée.
b) Montrer que si xn diverge, alors lim yn = 1
1+x
c) On pose h(x) = et zn = h(yn ). Trouver une relation entre zn et zn−1 et en déduire que la série
X 1−x
xn converge si et seulement si la suite (yn ) a une limite.