Vous êtes sur la page 1sur 71

Remerciement

Je tiens toue d’abord à remercier Dieu le tout puissant et miséricordieux, qui m’a
donné la force et la patience d’accomplir ce modeste travail.
En second lieu, je tiens à remercier tout particulièrement Monsieur DESHAYES
Laurent, directeur de la société MANBAT Technology, pour ses précieux conseils, son
aide durant toute la période du travail et sa participation au cheminement de ce
rapport.
Je remercie également Mme. HALLAM Fatima Ezzahra pour l’aide concernant les
missions évoquées dans ce rapport, et les conseils qu’elle m’a apporté lors des
différents suivis, ainsi que l’équipe pédagogique de l’Ecole Nationale de Sciences
Appliquées et les intervenants professionnels responsables de la formation Génie
Industriel et Logistique.
Mes remerciements vont également aux membres du jury pour l’intérêt qu’ils ont
porté à notre recherche en acceptant d’examiner notre travail Et de l’enrichir par leurs
propositions.
Je remercie vivement Mlle MAROUAN Sara ainsi que l’ensemble du personnel de la
société pour leur accueil, leur soutien et leur coopération professionnelle tout au long
de ce travail.
Enfin, je remercie toutes les personnes qui ont participé de près ou de loin à la
réalisation de ce travail.

1
La Mise en place de la GMAO OptiMaint
Résumé
Ce rapport est écrit dans le cadre du Projet de Fin d’Etudes en vue de l’obtention
du diplôme d’ingénieur de Génie Industriel et Logistique à l’Ecole Nationale des Sciences
Appliquées de Marrakech.
Ce PFE a été réalisé au sein de la société MANBAT Technology pour une durée de
quatre mois. Le projet abordé est la mise en place d’une Gestion de Maintenance
Assistée par Ordinateur GMAO selon deux volets :
 Un volet industriel qui a eu pour étude de cas deux sociétés industrielles de
domaine d’activités différent ;
 Un volet didacticiel sur les deux lignes : la ligne de production de
savonnettes (Producticc) et la ligne de recyclage (Recyclicc) de la marque
Astriane.
Le rapport finira par une conclusion qui englobe l’ensemble de travaux et
présente les perspectives envisagées.

Mot clé : Gestion de la Maintenance Assistée par Ordinateur, GMAO, la ligne de


production de savonnettes Producticc, la ligne de recyclage Recyclicc.

2
La Mise en place de la GMAO OptiMaint
Abstract
This report summarizes the End of Studies Project submitted in partial fulfillment of
the requirements for the degree of engineer in Industrial engineering and Logistics at the National
School of Applied Sciences in Marrakech.
This project has been conducted in the bosom of MANBAT Technology Company
for a period of four months. The project is the implementation of Computerized
Maintenance Management System (CMMS) in two parts:
– An industrial part in the form of a case study of two industrial companies of
different field activities.
– A tutorial on the two component lines: a production line of soaps (Producticc) and
a recycling line (Recyclicc) of the Astriane brand.
The report ends with a conclusion that encompasses a set of works and presents
the envisaged prospects.
Keywords : Computerized Maintenance Management System (CMMS), a production line
of soaps (Producticc), a recycling line (Recyclicc).

‫ملخص‬
‫يأتي هزا التقشيش في إطاس تذسيب التخشج للحصىل على دبلىم الهىذست الصىاعيت والخذماث اللىجستيكيت بالمذسست الىطىيت للعلىم‬
‫ لمذة أسبعت أشهش ويىاقش مىضىع تطبيق الصياوت بمساعذة‬manbat technology ‫ وقذ اوجز التذسيب بششكت‬،‫التطبيقيت بمشاكش‬
:‫الكمبيىتش على محىسيه‬
.‫ المحىس األول يقذم دساست حالت ششكتيه صىاعيتيه بأوشطتيه مختلفتيه‬-
‫ مه العالمت‬Recyclicc ‫ وخط اعادة التذويش‬Producticc ‫ خط اوتاج الصابىن‬:‫ المحىس الثاوي يقذم ومىرجا تطبيقيا لخطيه‬-
Astriane ‫التجاسيت‬
.‫ويىتهي التقشيش بعشض خالصت في المىضىع إضافت إلى األفكاس المقتشحت‬

.Recyclicc ‫ وخط اعادة التذويش‬Producticc ‫ خط اوتاج الصابىن‬،‫ تطبيق الصياوت بمساعذة الكمبيىتش‬:‫الكلمت الشئيسيت‬

3
La Mise en place de la GMAO OptiMaint
Liste de figures

Figure 1: Architecture Multiposte ................................................................................................ 23


Figure 2: Les niveaux obligatoire d'une société sous OptiMaint ............................................. 26
Figure 3: Exemple de codification ............................................................................................... 28
Figure 4: Exemple de gamme de maintenance .......................................................................... 29
Figure 5: La société Alf El Fellous ................................................................................................ 30
Figure 6: Exemple de fichier d'importation ................................................................................ 32
Figure 7: Architecture Client Serveur .......................................................................................... 33
Figure 8: Fichiers Excel pour l'importation des articles de la société Co.Campagny ......... 34
Figure 9: La ligne Producticc......................................................................................................... 35
Figure 10: L'équipement Extrudicc............................................................................................... 36
Figure 11: L'équipement Coupalicc .............................................................................................. 36
Figure 12: L'équipement Pressicc ................................................................................................. 36
Figure 13: Vue en éclaté de l'équipement EXTRUDICC ............................................................. 37
Figure 14: Les équipements de la ligne Producticc sous OptiMaint ....................................... 38
Figure 15: La ligne recyclicc ......................................................................................................... 39
Figure 16: L'équipement Dechiqueticc ........................................................................................ 39
Figure 17: L'équipement Briqueticc ............................................................................................. 40
Figure 18: L'équipement Embalicc ............................................................................................... 40
Figure 19: Arborescence de Recyclicc sous OptiMaint ............................................................. 41

Liste des Tableaux

Tableau 1: Les niveaux de la maintenance ................................................................................ 17


Tableau 2: Organisation du Projet GMAO ................................................................................... 21
Tableau 3: Exemple de codification d'ALF .................................................................................. 31
Tableau 4: la nomenclature des éléments d'EXTRUDICC ......................................................... 37

Les Annexes

Annexe 1 : le Planning du projet de fin d’études ..................................................................... 44


Annexe 2 : TP sur la ligne Producticc .......................................................................................... 45

4
La Mise en place de la GMAO OptiMaint
Glossaire des Acronymes
A
ALF La société Alf El Fellous
AFNOR l'Association Française de Normalisation

B
BR Bon de réception
BT Bon de travail

D
DA Demande d’achat
DI Demande d’intervention
DP Demande de prix

E
ERP Enterprise Resource Planning

G
GMAO Gestion de la Maintenance Assistée par Ordinateur
GPAO Gestion de la Production Assistée par Ordinateur

M
MES Manufacturing Execution System
MTBF Mean Time Between Failures
MTTR Mean Time To Repair

P
PDR Pièces De Rechange

T
TPM Total Productive Maintenance
TSE Terminal Services

5
La Mise en place de la GMAO OptiMaint
Table des matières
REMERCIEMENT .......................................................................................................................................................... 1

RESUME ...................................................................................................................................................................... 2

ABSTRACT ................................................................................................................................................................... 3

‫ ملخص‬........................................................................................................................................................................... 3
LISTE DE FIGURES .................................................................................................................................................... 4

LISTE DES TABLEAUX ............................................................................................................................................... 4

LES ANNEXES ............................................................................................................................................................ 4

GLOSSAIRE DES ACRONYMES .................................................................................................................................. 5

TABLE DES MATIERES .................................................................................................................................................. 6

INTRODUCTION GENERALE ......................................................................................................................................... 8

CHAPITRE 1: PRESENTATION DU PROJET DE FIN D’ETUDES ET DE L’ENTREPRISE D’ACCUEIL ............. 10

INTRODUCTION ....................................................................................................................................................... 10

1.1 PRESENTATION DU PROJET...................................................................................................................... 10

1.2 PLANNING DU PROJET .............................................................................................................................. 10


1.3 PRESENTATION DE LA SOCIETE MANBAT TECHNOLOGY ...................................................................... 11

1.4 PRESENTATION DES SOCIETES ALF EL FELLOUS ET CO-CAMPAGNY .................................................. 12

1.4.1 LA SOCIETE ALF EL FELLOUS......................................................................................................................... 12


1.4.2 LA SOCIETE CO-CAMPAGNY ........................................................................................................................... 13

CONCLUSION ........................................................................................................................................................... 13

CHAPITRE 2: LA MAINTENANCE ET LA GESTION DE LA MAINTENANCE ASSISTEE PAR ORDINATEUR ... 14

INTRODUCTION ....................................................................................................................................................... 14

2.1 LA MAINTENANCE UNE FONCTION INDISPENSABLE POUR L’ENTREPRISE .......................................... 14

2.2.1 DEFINITIONS .................................................................................................................................................. 14


2.2.2 LES ENJEUX STRATEGIQUES, ORGANISATIONNELS ET TECHNIQUES DE LA MAINTENANCE.................................... 15
2.2.3 LES TYPES DE LA MAINTENANCE ..................................................................................................................... 16

2.2 LES 5 NIVEAUX DE LA MAINTENANCE ..................................................................................................... 16

2.3 LA GMAO : DEFINITIONS ET INTERETS .................................................................................................... 17

2.3.1 LA GMAO..................................................................................................................................................... 17
2.3.2 POURQUOI LA GMAO .................................................................................................................................... 18
2.3.3 LES FONCTIONNALITES DE LA GMAO ............................................................................................................. 18

2.4 PRESENTATION DU PROGICIEL DE LA GMAO : OPTIMAINT ................................................................... 18

CONCLUSION ........................................................................................................................................................... 19

CHAPITRE 3: DEMARCHE DE MISE EN PLACE D’UNE GMAO......................................................................... 20

INTRODUCTION ....................................................................................................................................................... 20

3.1 LA METHODOLOGIE DE TRAVAIL.............................................................................................................. 20

6
La Mise en place de la GMAO OptiMaint
3.1.1 ORGANISATION D’UN PROJET GMAO OPTIMAINT ........................................................................................ 20
3.1.2 LES ETAPES DE MISE EN PLACE DE LA GMAO OPTIMAINT................................................................................ 22

3.2 L’EXPLORATION ARBORESCENTE ............................................................................................................ 25

3.3 LA CODIFICATION....................................................................................................................................... 27

3.3.1 OBJECTIFS DE LA CODIFICATION ..................................................................................................................... 27


3.3.2 LES REGLES FONDAMENTALES DE LA CODIFICATION ......................................................................................... 27

3.4 LES PROCEDURES FORMALISEES DE LA MAINTENANCE ........................................................................ 28

3.4.1 LES MODES OPERATOIRES ............................................................................................................................... 28


3.4.2 LES GAMMES DE MAINTENANCE ....................................................................................................................... 28

CONCLUSION ........................................................................................................................................................... 29

CHAPITRE 4: MISE EN PLACE DE LA GMAO ................................................................................................... 30

INTRODUCTION ....................................................................................................................................................... 30

4.1 LA SOCIETE ALF EL FELLOUS ................................................................................................................... 30

4.1.1 LA PREMIERE ETAPE DE FORMATION ............................................................................................................... 30


4.1.2 LA STRUCTURATION DE L’ENTREPRISE ............................................................................................................ 30
4.1.3 LA CODIFICATION DE LA SOCIETE AEF ............................................................................................................ 31
4.1.4 LA PREPARATION DES FICHIERS EXCEL ............................................................................................................ 31

4.2 LA SOCIETE CO-CAMPAGNY ...................................................................................................................... 32

4.2.1 PREPARATION DE L’ENVIRONNEMENT DU TRAVAIL ........................................................................................... 32


4.2.2 LA FORMATION .............................................................................................................................................. 33
4.2.3 LA CODIFICATION .......................................................................................................................................... 34
4.2.4 L’IMPORTATION DES FICHIERS EXCEL ............................................................................................................ 34

4.3 LE VOLET DIDACTICIEL ............................................................................................................................. 35

4.3.1 LA LIGNE PRODUCTICC .................................................................................................................................. 35


4.3.2 LA LIGNE DE RECYCLAGE ............................................................................................................................... 38

CONCLUSION ........................................................................................................................................................... 41

CONCLUSION GENERALE ........................................................................................................................................... 42

REFERENCES BIBLIOGRAPHIQUES .............................................................................................................................. 43

ANNEXES ................................................................................................................................................................... 44

7
La Mise en place de la GMAO OptiMaint
Introduction Générale

L’entreprise moderne évolue dans un environnement instable, et se trouve


confrontée à une concurrence très rude. Dans une telle situation, seules les entreprises
disposant de ressources uniques et de compétences fondamentales peuvent atteindre
leur finalité qui est la continuité. L’efficacité et l’efficience sont des objectifs que
toutes les entreprise cherchent à atteindre, c’est ainsi que tous les modes de gestion
réactifs sont aujourd’hui remis en cause et cèdent leur place aux modes de gestion
préventifs qui sont les seuls garants de la compétitivité de l’entreprise.
La maintenance devient de plus en plus intéressante et stratégique au sein des
entreprises quelque soit leur secteur d’activités (le secteur pharmaceutique, le secteur
de l’énergie, le secteur manufacturier et en général tout secteur possédant une unité de
production) et quelque soit leur taille (petite, moyenne ou grande structure).

Le service maintenance est un maillon essentiel de l’entreprise car il permet le


bon fonctionnement de l’outil de production, il peut également être amené à participer
à des études d'amélioration du processus industriel, et doit, comme les autres services
de l'entreprise, tenir compte de toutes les contraintes comme la qualité, la sécurité,
l'environnement, le coût, etc.

Avant de parler d’une maintenance efficace, l’implication du personnel de tous


les niveaux de l’entreprise s’avère nécessaire. La direction s’engage de diffuser les
directives nécessaires et d'appuyer totalement le responsable de la maintenance. La
combinaison des efforts fournis par les différents départements, (notamment : la
production, la comptabilité, le magasin, les approvisionnements…), aboutie à un service
efficace.
Les flux d'information dans le service de maintenance sont très nombreux et leur
gestion demande un temps très important surtout lorsque l’entreprise dispose d’un
nombre important de moyen de production. Le recours à l’outil informatique est
indispensable, cet outil qui va permettre de diminuer le temps de traitement de
l'information et va donc être indispensable dans un service bien organisé. Le choix de
l'outil approprié au service est le point le plus délicat car il induit une utilisation sur de
nombreuses années.

MANBAT Technology, représentant de la GMAO de la société Apisoft, qui est une


solution globale de gestion et d'organisation de la fonction maintenance multi-métiers
qui garantit une gestion optimisée des ressources humaines, matérielles et budgétaires,
a réalisé des projets d’intégration de la GMAO OptiMaint au sein de deux société : la
société Alf El Fellous qui produit toutes les spécialités dans le métier de la provende et
la société Co-Campagny d’activité de mine d’or , ces deux projets dont j’ai participé
8
La Mise en place de la GMAO OptiMaint
m’ont permis d’acquérir une formation professionnelle demandant de la rigueur, de la
méthode et de l’organisation.
Dans ce rapport j’ai présenté le travail que j’ai effectué en quatre chapitres.
Lors du premier chapitre j’ai présenté le sujet de mon stage de fin d’études, le planning
des travaux et la société d’accueil, ainsi que les deux sociétés dont j’ai effectué mes
études de cas.
Le deuxième chapitre traite la Maintenance et la Gestion de la Maintenance Assistée par
ordinateur, pour entamer dans le chapitre suivant la méthodologie de travail suivie pour
réussir l’implémentation de la GMAO OptiMaint. Le dernier chapitre traite l’ensemble
des travaux que j’ai effectués, l’accompagnent et l’ensemble des formations établies
pour le compte des deux sociétés citées précédemment. Et en parallèle à ces deux
projets les travaux pratiques préparés concernant la ligne Producticc dont l’ENSA de
Marrakech dispose (de la marque ASTRIANE), ainsi que l’intégration des éléments qui
composent la ligne Recyclicc sur le Progiciel OptiMaint.
Le rapport finira par une conclusion et présentera les perspectives envisagées.

9
La Mise en place de la GMAO OptiMaint
Chapitre 1: Présentation du projet de fin
d’études et de l’entreprise d’accueil

Introduction

Lors de ce premier chapitre je vais commencer par la mise en contexte de mon


projet de fin d’étude qui est « la mise en place de la GMAO OptiMaint », puis je vais
présenter l'organisme d'accueil ; Manbat Technology ; au sein duquel j’ai effectué le
stage relatif au présent projet, cet organisme qui est spécialisé dans la mise en place
des solutions de la GMAO, ainsi je vais enchainer par une présentation des deux sociétés
Alf El Fellous et Co-Campagny où j’ai effectué mes études de cas.

1.1 Présentation du projet

Mon stage de projet de fin d’étude au sein de la société MANBAT Technology a pour
objectif la gestion de la maintenance par le progiciel OptiMaint, qui regroupe un
ensemble de modules qui vont être exploités pour gérer et structurer la maintenance de
deux sociétés dans un contexte industriel, chacune de ces deux sociétés a nécessité de
passer par plusieurs étapes, depuis les visites pour détection du besoin client, la
définition de l’organisation souhaitée avec les moyens nécessaires, le système de
codification et les formations des utilisateurs.

Concernant le contexte didacticiel j’ai élaboré un ensemble de travaux pratiques sur


la ligne Producticc, ces travaux qui vont servir à la formation des étudiants en leurs
permettant de comprendre les bases de fonctionnement de la solution OptiMaint,
l’utilisation des écrans de configuration, la création de l’arborescence par deux
méthodes, gestion de la TPM,… et j’ai utilisé des fichiers Excel pour importer les
données de la ligne de recyclage.

1.2 Planning du Projet

La planification d’un projet est outil incontournable pour le management de projet,


elle permet de :

 Définir et organiser les travaux réalisés ;


 Fixer les objectifs ;
 Coordonner les actions ;
 Faire le suivi des travaux et de leur état d’avancement ;
 Maîtriser les moyens ;

10
La Mise en place de la GMAO OptiMaint
 Rendre compte des différents aléas possibles ;
 Eliminer les risques.

Parmi les outils de planification de projet disponibles : GANTT Project que j’ai utilisé
pour établir le planning de mon stage, c’est l’outil qui permet de planifier le projet et
d’avoir un suivi d’avancement simple. Ce diagramme permet également de présenter
l’enchainement et la durée des différentes tâches. (Voir planning en annexe)

1.3 Présentation de la société Manbat Technology

Raison sociale

MANBAT Technology est une SARL, Créée en Juillet 2009, située à Casablanca, elle a pour
mission d'apporter des solutions adaptées à l'environnement local tout en considérant les
exigences internationales.

Domaines de compétence

La société MANBAT Technology se place comme Leader dans:

 L'ingénierie, la mise en œuvre, et l'accompagnement de formations continues


technologiques et managériales dans les domaines de l'automatisme industriel, de
la supervision, du pilotage d'atelier, de la qualité, de la maintenance industrielle
et de la gestion de projet
 L’ingénierie de systèmes industriels, avec un accent en maintenance et re-
conception de systèmes de production.
 La mise en œuvre des solutions de GMAO et de pilotage d'atelier (MES) pour un
contrôle temps réel de toutes les informations et indicateurs de performances de
votre usine.

Ses solutions sont proposées en tenant compte des dernières avancées technologiques,
mais aussi en assurant le suivi nécessaire pour leur mise en œuvre opérationnelle.

Les services proposés

MANBAT Technology propose ses services dans 5 pôles d’expertises. Voici ci-dessous
quelques exemples de prestations :

Axe1- Management de projet

 Gestion et planification des projets


 Optimisation des étapes d’un projet
 Etude de coûts
 Logistique

11
La Mise en place de la GMAO OptiMaint
Axe2- Méthodes, industrialisation, production

 Optimisation des temps de production ;


 Amélioration d’équipements ;
 Automatisation des équipements de production ;
 Contrôle d’axes et positionnement ;
 Optimisation des gammes de fabrications ;
 Etude et mise en place d’un système de pilotage d’atelier temps réel (MAPEX BP).

Axe3- Etude et Maintenance

 Etude et mise en place d’un GMAO (OptiMaint) ;


 Formation à la maintenance préventive et curative ;
 Mise en œuvre de contrôles non destructifs ;
 Formation et mise en place d’une politique TPM.

1.4 Présentation des sociétés Alf El Fellous et Co-Campagny

1.4.1 La société Alf El Fellous

a Présentation

Dans les années 90, le Groupe Dar El Fellous a décidé d’extraire l’activité de fabrication
en aliments composés du cœur de la société Dar El Fellous. La société Alf El Fellous,
constituée à cet effet, produit toutes les spécialités dans le métier de la provende.

Parfaitement localisée et occupant un terrain de 6 ha situé à mi chemin entre El Jadida


et Casablanca, la société bénéficie d’une infrastructure idéale dans un cadre approprié
et très calme.

b Les moyens de production

Les moyens engagés au niveau de la production sont constitués de :

 Capacité Production :
 2 lignes de broyage pour une capacité effective de 50 tonne/heure.
 3 lignes de presse assurant un débit horaire de 36 tonne/heure.
 La capacité de stockage des matières en vrac se monte à 16.500 tonnes.

Face à la vague de modernisation des unités d’élevage qui sont de plus en plus dotés de
silos de stockage pour l’alimentation des troupeaux, Alf El Fellous s’est dotée d’un parc
de camions vrac opérationnels capables de sillonner des routes éloignées dans des zones
les plus reculées.

12
La Mise en place de la GMAO OptiMaint
c Les produits de la société

Alf El Fellous traite et fabrique les aliments composés pour toutes les spécialités,
essentiellement à destination des élevages avicole et bovin et dans de larges gammes :

 L’aliment pour élevage de Poussins Chair ;


 Aliment démarrage – croissance et finition ;
 L’aliment composé pour la filière ponte ;
 L’aliment composé pour reproducteurs - toutes gammes confondues ;
 L’aliment pour élevage Dindes - démarrage et croissance ;
 L’aliment pour les Dindes ;
 Toute la gamme d’alimentation pour troupeau ovin, caprin et bovin.

1.4.2 La société Co-Campagny

Co-Campagny est spécialisée dans l’industrie minière, son site d’exploitation est à
Ouarzazate, et son siège social est à Casablanca.

Conclusion

Au cours de ce chapitre, j’ai présenté un descriptif de mon projet de fin d’études, son
planning, le lieu de son déroulement et les sociétés concernées par l’implémentation de
la GMAO OptiMaint.

13
La Mise en place de la GMAO OptiMaint
Chapitre 2: La maintenance et la gestion de la
maintenance assistée par ordinateur

Introduction

La maintenance a connu depuis sa création des évolutions conséquentes afin de


répondre à des défis de plus en plus difficiles à relever, tout en respectant le même
objectif qui est d’assurer le fonctionnement optimal de l’outil de production.

Le sujet de ce chapitre est la maintenance d’une manière générale et la gestion


de la maintenance assistée par ordinateur en particulier qui sont d’une grande utilité
pour l’entreprise, dans la mesure où elles lui permettent d’éviter les problèmes des
pannes brusques, qui font supporter à l’entreprise d’énormes coûts. Ce chapitre aussi
présentera un aperçu sur le progiciel de la GMAO OptiMaint

2.1 La maintenance une fonction indispensable pour l’entreprise

2.2.1 Définitions

La maintenance est définie par l'AFNOR en 1994 (norme NFX 60-010), comme :
« l'ensemble des actions permettant de maintenir ou de rétablir un bien dans un état
spécifié ou en mesure d’assurer un service déterminé ».

En 2001, cette définition a été remplacée par une nouvelle définition, désormais
européenne (NF EN 13306 X 60-319) : « Ensemble de toutes les actions techniques,
administratives et de management durant le cycle de vie d'un bien, destinées à le
maintenir ou à le rétablir dans un état dans lequel il peut accomplir la fonction
requise. »

La Fédération européenne des sociétés nationales de maintenance (European


Federation of National Maintenance Societies ou EFNMS) propose une définition similaire
en anglais : « All actions which have the objective of retaining or restoring an item in or
to a state in which it can perform its required function. The actions include the
combination of all technical and corresponding administrative, managerial, and
supervision actions » (littéralement : « Toutes les actions qui ont pour objectif de garder
ou de remettre une chose en état de remplir la fonction qu’on exige d’elle. Ces actions
regroupent toutes les actions techniques et toutes les actions d’administration, de
direction et de supervision correspondantes »).

Le terme maintenance désigne aussi toutes les actions de dépannage, de


réparation, de révision, de réglage, et aussi de contrôle et de vérification des

14
La Mise en place de la GMAO OptiMaint
équipements soit matériels comme les machines, véhicules, les extincteurs… ou
immatériels à savoir les logiciels.

2.2.2 Les enjeux stratégiques, organisationnels et techniques de la


maintenance

Le service Maintenance est un maillon essentiel de l’entreprise qui permet le bon


fonctionnement de l’outil de production, surtout avec l’automatisation des machines et
des lignes de production, ce qui a compliqué de plus en plus ces systèmes. Une
maintenance efficace doit faire face à des problématiques spécifiques telles que :

 Tenir compte de toutes les contraintes de la qualité, la sécurité et


l'environnement ;
 Les investissements matériels ;
 Maitriser les pannes causées par la défaillance et intégrer la dégradation
progressive des composants du système ;
 Etre à jour concernant les nouvelles technologies.

Pour dépasser ces problématiques, plusieurs outils et méthodes entre autre sont connus
aujourd’hui à savoir :

 SMED (Single Minute Exchange of Die) : Changement rapide de fabrication ;


 5 S : Débarrasser, mettre en ordre, nettoyer, maintenir la propreté, rigueur ;
 T.P.M. (Total Productive Maintenance) Maintenir les équipements sans pénaliser
la production en y associant tous les intervenants ;
 AMDEC : Analyse des modes de défaillance, de leurs effets et de leur utilité ;
 KANBAN : Le concept juste à temps ; paramètres et règles de l’outil KANBAN ;
 KAIZEN : Gestion de la qualité : principe de l’amélioration continue ;
 Analyse fiabiliste ;
 MBF : Maintenance basée sur la fiabilité ;
 GMAO : Gestion de la Maintenance Assistée par Ordinateur ;
 TMAO : Technique de maintenance assistée par ordinateur.

Mais avant de parler d’une maintenance efficace, l’implication du personnel de


tous les niveaux de l’entreprise s’avère nécessaire. La direction s’engage de diffuser les
directives nécessaires et d'appuyer totalement le responsable de la maintenance. La
combinaison des efforts fournis par les différents départements, (notamment : la
production, la comptabilité, le magasin, les approvisionnements…), aboutie à un service
efficace.

15
La Mise en place de la GMAO OptiMaint
2.2.3 Les types de la maintenance

Les actions de maintenance peuvent s’organiser selon deux


façons complémentaires:
a La maintenance corrective
La maintenance corrective consiste à intervenir sur un équipement une fois que celui-ci
est défaillant. C’est une opération effectuée après défaillance », Elle se subdivise en :
 Maintenance palliative: dépannage (donc provisoire) de l'équipement, permettant
à celui-ci d'assurer tout ou partie d'une fonction requise ; elle doit toutefois être
suivie d'une action curative dans les plus brefs délais.
 Maintenance curative: réparation (donc durable) consistant en une remise en
l'état initial.

b La maintenance préventive
La maintenance préventive consiste à intervenir sur un équipement avant que celui-ci ne
soit défaillant, afin de tenter de prévenir la panne. On interviendra de manière
préventive soit pour des raisons de sûreté de fonctionnement (les conséquences d'une
défaillance sont inacceptables), soit pour des raisons économiques (cela revient moins
cher) ou parfois pratiques (l'équipement n'est disponible pour la maintenance qu'à
certains moments précis). La maintenance préventive se subdivise à son tour en :
 Maintenance systématique : désigne des opérations effectuées systématiquement,
soit selon un calendrier (à périodicité temporelle fixe), soit selon une périodicité
d'usage (heures de fonctionnement, nombre d'unités produites, nombre de
mouvements effectués, etc.) ;
 Maintenance conditionnelle : réalisée à la suite de relevés, de mesures, de
contrôles révélateurs de l'état de dégradation de l'équipement ;
 Maintenance prévisionnelle : réalisée à la suite d'une analyse de l'évolution de
l'état de dégradation de l'équipement.

2.2 Les 5 niveaux de la maintenance

La norme NF X 60-010 définit, à titre indicatif, cinq « niveaux de maintenance » selon


les types de travaux réalisés, le personnel désigné et les outils et moyens utilisés.
Le tableau suivant représente ces niveaux :

16
La Mise en place de la GMAO OptiMaint
Niveau Types de travaux réalisés Personnel Moyens employés
Outillages définis
Interventions simples sans Opérateur de
dans les gammes
démontage de types : contrôles ligne
1 ou dans les
visuels, de niveaux, d’état (délégation de
documents de
général d’un équipement. maintenance).
guidance.
Outillages et
Réparation et dépannages
Technicien de pièces de
simples. Réglages de
2 maintenance rechange
composants ou de sous-
habilité. disponibles sur
ensembles simples.
place.
Appareils de
Identification des origines des
Technicien de mesure.
pannes. Échanges standards de
3 maintenance Composants
composants fonctionnels
spécialisé. disponibles en
mécaniques ou électriques.
magasin.
Atelier central
Travaux importants de
d’entretien. Outillages
4 maintenance préventive ou
Équipe spécialisés.
corrective.
encadrée.
Atelier central Outillages et
d’entretien. moyens proches
Travaux de rénovation ou de
5 Équipe de ceux utilisés
réparations importantes.
encadrée par le
complète. constructeur.
Tableau 1: Les niveaux de la maintenance

2.3 La GMAO : définitions et intérêts

2.3.1 La GMAO
Les installations industrielles et la technicité des équipements maintenus connaissent
une évolution importante ce qui donne un nombre important d'informations (techniques
et budgétaires) dans le domaine de la maintenance. La gestion de la maintenance
nécessite l'apport de l'informatique de gestion afin de décharger les intervenants des
principaux travaux administratifs.
La gestion de maintenance assistée par ordinateur (souvent abrégée en GMAO) est
définit comme « Un système informatique de management de la maintenance est un
progiciel organisé autour d’une base de données pour un suivi technique, budgétaire et
organisationnel de toutes les activités d’un service de maintenance ».
C’est une méthode de gestion assistée d'un logiciel destiné aux services de maintenance
d'une entreprise afin de l'aider dans ses activités.

17
La Mise en place de la GMAO OptiMaint
2.3.2 Pourquoi la GMAO
La GMAO est devenue aujourd'hui un outil de gestion simple, performant et accessible à
tous, elle permet d’améliorer la disponibilité de l’outil de production et prolonge la
durée de vie des équipements au meilleur coût. Elle apporte également de l’aide à la
décision concernant les équipements en s’appuyant sur les indicateurs de coût, de MTBF
ou encore MTTR.
La GMAO intervient dans la gestion du service en permettant de suivre et mesurer
l’activité au quotidien (coût, disponibilité équipement, réactivité du service).
Cet indicateur permet à l’équipe de se mesurer face à ses objectifs.
Les bénéfices d'une GMAO peuvent être résumés suivant deux axes, la disponibilité des
équipements et le coût associé à l'entretien de ces derniers.

2.3.3 Les fonctionnalités de la GMAO


Une solution de GMAO est un véritable outil d’aide à la décision dans une entreprise qui
permet une gestion optimisée des ressources humaines, matérielles et budgétaires.
Cela se traduit concrètement par la couverture fonctionnelle suivante :
 Gestion du patrimoine : Permet de décrire dans le détail les équipements à
maintenir ;
 Gestion des interventions : Permet d’optimiser la gestion des interventions
préventives et curatives avec un historique ;
 Gestion des achats : Permet d’optimiser la gestion des achats avec un cycle
complet de la demande de prix jusqu’à la facture fournisseur ;
 Gestion des stocks : Permet d’optimiser la gestion des stocks en évitant les
ruptures ou les surstocks ;
 Gestion des budgets : Permet de suivre ses budgets de fonctionnement ;
 Gestion des projets : Permet de suivre les budgets alloués à des projets
d’investissement (travaux neufs).

2.4 Présentation du Progiciel de la GMAO : OptiMaint

OptiMaint est un progiciel de Gestion de Maintenance Assisté par Ordinateur


(G.M.A.O.).
Il permet de gérer un parc d'équipements de toute nature (machines, outillages,
véhicules, bâtiments,...), aussi bien sur le plan curatif que sur le plan préventif.
OptiMaint peut s'inscrire dans une logique de maintenance multi-sites et même multi-
sociétés. Avec une seule licence, OptiMaint permet une gestion de la maintenance d'un
nombre illimité de sites et/ou de sociétés.

18
La Mise en place de la GMAO OptiMaint
L'ensemble des données propres à une société est totalement indépendant des données
d'une autre société. Cela signifie qu’il y’a une possibilité d’avoir par exemple ; deux fois
le même numéro d'équipement dans deux sociétés différentes.
Ce progiciel a été conçu par des responsables de maintenance pour répondre aux besoins
concrets d'une petite, moyenne ou grande structure.
OptiMaint est une solution globale de gestion et d'organisation de la fonction
maintenance multi-métiers qui garantit une gestion optimisée des ressources humaines,
matérielles et budgétaires.

Conclusion

Lors de ce chapitre j’ai défini la maintenance, son rôle, ses avantages, ses types
et ses différents niveaux, cette maintenance qui, grâce à l’apport de l’outil
informatique est aujourd’hui assistée par ordinateur, comme le progiciel OptiMaint, ce
qui a augmenté la disponibilité des équipements, réduit les coûts de l’entretien et rendu
plus facile plusieurs tâches administratives.

19
La Mise en place de la GMAO OptiMaint
Chapitre 3: Démarche de mise en place d’une
GMAO

Introduction

Le projet d’implémentation de la GMAO, n’est pas une tâche facile, puisque des
statistiques ont montré que le taux d’échec des implémentations de GMAO effectuées
dans le passé est important. Cependant une mise en œuvre bien pensée et une
méthodologie rigoureuse bien appliquée mènent à réussir le projet.
Ce chapitre détaille la méthodologie suivie pour bien mener et bien réussir le projet de
mise en place d’OptiMaint pour le compte des sociétés clientes de la société MANBAT
Technology.

3.1 La méthodologie de travail

3.1.1 Organisation d’un projet GMAO OPTIMAINT


La réussite des projets nécessite une méthodologie, une démarche à suivre et une
manière de procéder. Une méthodologie est bien suivie pour réussir la conduite du
projet de mise en place du progiciel OptiMaint, elle se résume dans le tableau suivant :
Fonctionnel / Technique
Organisation

Phase Analyse de - Analyse de l'existant et Cartographie Technique


1 l’existant, des des besoins en GMAO - Plateforme serveur,
besoins et des OPTIMAINT (processus de postes clients
objectifs gestion, rôles, circuits
documentaires …) - Bases de données

- Définition de - technologies souhaitées


l’organisation souhaitée (client/serveur, TSE, Citrix …)
avec les moyens
nécessaires

- Identification des freins


potentiels

Phase Mise en œuvre - Formation - Installation d’un


2 administrateur / environnement de test
Responsable GMAO
OPTIMAINT (1ère partie)

20
La Mise en place de la GMAO OptiMaint
Fonctionnel / Technique
Organisation

Phase Mise en œuvre Si besoin :


2 - Définition d'une solution - Etude générale sur la reprise
fonctionnelle avec le des anciennes données
paramétrage associé
- Etude générale sur la ou les
interfaces

- Etude générale sur des


indicateurs spécifiques
- Phase de tests avec Si besoin :
analyse des résultats - Etude détaillée et reprise des
données
- Validation de la solution
fonctionnelle et de son - Etude détaillée et
paramétrage développement des interfaces

- Rédaction des modes - Etude détaillée et réalisation


opératoires des indicateurs spécifiques

Phase Déploiement - Formation - Installation de postes clients


3 (transfert de administrateur /
compétences) Responsable GMAO - Livraison et intégration des
OPTIMAINT (2ème partie) données reprises

- Validation de
l’organisation - Livraison des interfaces
- Formation adaptée aux - Livraison des indicateurs
différents profils spécifiques
d’utilisateurs (techniciens,
magasiniers, acheteurs …).

- Appropriation
d'OptiMaint par les
utilisateurs
Aide au changement

Phase Suivi - Formations - Hotline APISOFT


4 complémentaires (nouvel
utilisateur, nouveautés - Développement de solutions
OptiMaint) complémentaires

- Hotline APISOFT - Mises à jour d'OptiMaint

Tableau 2: Organisation du Projet GMAO

21
La Mise en place de la GMAO OptiMaint
3.1.2 Les étapes de mise en place de la GMAO OptiMaint

a La première étape : Analyse de l’existant, du besoin et des objectifs


La GMAO implémentée doit répondre aux besoins demandés. Pour cela il faut définir
clairement ; lors des premières réunions avec les responsables ; le champ d’application
du progiciel, et de choisir les prioritaires. Dans cette étape il faut définir aussi le
Groupe de Projet, comprenant les membres de l’équipe du client qui seront les
interlocuteurs techniques et fonctionnels durant le projet.
 Les besoins Fonctionnel et Organisationnel :
 Détecter les besoins en GMAO (processus de gestion, rôles, circuits
documentaires…) ;
 Définition de l’organisation souhaitée avec les moyens nécessaires ;
 Identification des freins potentiels.

 Le besoin Technique :
 Cartographie Technique, Plateforme serveur, postes clients ;
 Système de Gestion de Bases de données ;
 technologies souhaitées (client/serveur, TSE, Citrix).

 Le groupe du travail
Le groupe comprend des membres fixes :
- Chef de Projet du côté du client ;
- Responsable de la Maintenance (qui peut être le chef de projet) ;
- Un ou plusieurs représentants des utilisateurs, pour chacune des grandes
composantes de la Maintenance.
Le Groupe de Projet peut également comprendre des utilisateurs « invités », afin
d’assurer l’appropriation du système dès les phases amont du projet, par contre pour
rendre le travail efficace il le ne faut pas avoir un nombre assez important, et de
préférable ne pas excéder 8 personnes.
Cette phase permet également de découper le système de GMAO en grandes fonctions
(par exemple les stocks, les achats, les interventions, les ressources, les interfaces, ...).
Chacune de ces fonctions fera l’objet des formations qui vont être programmées, et
dans lesquelles les utilisateurs « invités » concernés pourront apporter une plus-value
liée à leur expérience.

b La deuxième étape : la Mise en œuvre


Cette étape nécessite l’installation du progiciel de GMAO sur la plate forme de
développement à partir de laquelle on peut l’utiliser.

22
La Mise en place de la GMAO OptiMaint
L’administrateur ainsi que les intervenants informatiques du client sont formés à
l’installation et au paramétrage de base du progiciel.
 L’installation du progiciel
Selon le besoin détecter durant la première étape, la GMAO OptiMaint peut être
installée selon trois modes principaux d’installation :
- Monoposte: l’installation reposant sur la mise en place de l’application et de la
base de données sur un poste utilisateur unique.
- Réseau : mono ou multiposte, utilisation en mode client serveur avec un ou
plusieurs clients OptiMaint connectés à une base distante.
- Terminal Server : utilisation en mode client serveur avec le « bureau à distance »
de Microsoft (client léger). Dans ce cas OptiMaint est utilisé dans des sessions
Windows simultanées sur un serveur distant hébergeant l’application. La base de
données peut être installée sur la même machine ou sur une machine séparée
(PC, Serveur de données, toute unité de stockage située sur le réseau…).

Figure 1: Architecture Multiposte


L’installation repose sur les trois étapes suivantes :
- Création de la base de données ;
- Création de la source de données ODBC ;
- Installation de l’application.

 La formation
La formation de l’administrateur et/ou le responsable du Projet GMAO a pour objectif
de le sensibiliser aux fonctionnalités et aux possibilités du progiciel. Ainsi formé au
23
La Mise en place de la GMAO OptiMaint
progiciel, l’administrateur et/ou le responsable du Projet GMAO pourra travailler de
manière efficace sur les spécifications du système de GMAO de l’entreprise.
Cette formation est donc globale et diffère de la formation dispensée aux utilisateurs,
qui est plus orientée vers l’exploitation.
 Les spécifications
Lors de cette étape il faut avoir :
- le progiciel installé et paramétré sur la machine de développement ;
- validation de la solution fonctionnelle et de son paramétrage ;
- le dossier d’analyse, décrivant les principes de fonctionnement retenus (reprise
de données, rédaction des modes opératoires ...).

 Les interfaces entre OptiMaint et les systèmes connexes (si besoin)

OptiMaint s'intègre totalement dans le système d'information. Il s'interface avec les


logiciels de GPAO, comptabilité, gestion commerciale, achats, ERP, supervision…, et
permet les échanges d'informations entre logiciels afin d'éviter des doubles saisies
inutiles et sources d'erreurs. Ainsi, OptiMaint peut échanger des données avec des
solutions comme SAP, PeopleSoft, Baan, Navision, Oracle, Sage etc. ...

OptiMaint permet également de récupérer en toute simplicité les données sous des
tableurs préférés (Excel par exemple) pour faire des propres analyses.

Dans le cas de besoin de faire une intégration il faut :

- Définir les données à échanger ;


- Définir le mode d’échange des données (Format d’échange, Périodicité
d’échange…).

 Développements complémentaires (si besoin)

- Etude détaillée et reprise des données (développement éventuel de traitements


complémentaires, développement de rapports d’extraction de données
statistiques, interfaces avec l’environnement, ...) ;
- Etude détaillée et développement des interfaces ;
- Etude détaillée et réalisation des indicateurs spécifiques.

c Déploiement et transfert des compétences


Les employés en général ne se rendent pas compte de l’intérêt de la gestion
informatisée, donc ils doivent être intimement associés à l’implémentation de la GMAO,
il faut leur expliquer les bénéfices qu’ils peuvent tirer de ce système, et les taches qui
seront éliminées.

24
La Mise en place de la GMAO OptiMaint
 Les Formations
Cette phase comprend des formations pour les différents profils (Formation adaptée aux
différents profils d’utilisateurs : techniciens, magasiniers, acheteurs …), l’installation
des postes clients, et l’appropriation d'OptiMaint par les utilisateurs ainsi que l’aide au
changement.
 Aide codification/structuration des données
L’aide pour établir une codification et une structuration adéquates peut se faire à ce
niveau via:
- un support pour structuration des données (codifications,...) ;
- des conseils pour la saisie des données ;
- une optimisation des saisies par création ou adaptation d'écrans ;
- la création de procédures de récupération de données…

 Accompagnement et aide au changement

- analyse des modes de fonctionnement ;


- analyse des procédures en place ;
- audit auprès des utilisateurs ;
- vérification de l'efficacité de l'utilisation ;
- définition des actions complémentaires à entreprendre...
Les personnes qui vont utiliser le progiciel doivent être formées, il ne faut pas s’arrêter
au niveau de la formation, mais il faut donner des conseils et des recommandations, et
Il faudra minimiser le délai entre la formation et la mise en œuvre de la GMAO.
d Suivi
Cette phase est la dernière, elle consiste à faire un suivi et donner des informations sur
les nouveautés et mise à jour par :
 control et suivi de l'état d'avancement de la mise en place ;
 Coordination des actions mises en place ;
 Programmation et participation aux réunions d'avancement du projet ;
 Formations complémentaires (nouvel utilisateur, nouveautés OptiMaint) ;
 Hotline APISOFT ;
 Développement de solutions complémentaires ;
 Les mises à jour d'OptiMaint.
Veiller sur le suivi et l’amélioration continue permettra de garantir la réussite du projet

3.2 L’exploration arborescente

25
La Mise en place de la GMAO OptiMaint
La représentation de la structure de l’entreprise doit être claire et simple pour faciliter
l’accès rapide aux informations nécessaires. OptiMaint permet de présenter
l’entreprise selon une arborescence qui comprend différentes entités organisationnelles.
Elle commence de 7 niveaux obligatoires et peut être étendue jusqu'à 17 niveaux
d'analyse ! Ce qui permet une flexibilité et une adaptation aux petites, moyennes et
grandes structures.
La figure suivante présente les entités et leurs regroupements possibles

Figure 2: Les niveaux obligatoire d'une société sous OptiMaint

 Division : Ce niveau permet de diviser la société en plusieurs entités qui peuvent


être regroupées en secteur, et qui regroupent un ou plusieurs centres de frais.
 Centre de Frais : il permet une approche analytique des coûts. Toute imputation
d'un coût (main d'œuvre, article, fournisseur) peut se faire directement à ce
niveau de nomenclature. Les centres de frais peuvent être regroupés en centre
analytique et permettent de regrouper un ou plusieurs équipements ...
 Organe : c’est un sous-ensemble fonctionnel d’un équipement. (Le moteur d’un
chariot élévateur peut être considéré comme un organe).

N.B : il y’a deux façons de gérer un organe :

- Soit un organe banalisé qui représentera une partie fonctionnelle d'un


équipement. Cet organe pourra dans ce cas être lié à plusieurs équipements
simultanément (exemple : moteur, tapis roulant, armoire électrique, etc.).
- Soit un organe identifié, c'est à dire reconnaissable parmi d'autres organes de
même type (avec par exemple un numéro d'immatriculation), et qui ne pourra
être lié qu'à un seul équipement simultanément (on parlera du lien actif de
l'organe).

26
La Mise en place de la GMAO OptiMaint
3.3 La codification

3.3.1 Objectifs de la codification

La codification est une étape critique dans la mise en place d’une GMAO, pour laquelle il
faut donner plus d’attention, car si elle est bien menée elle permet :

 Une description cohérente des libellés des équipements et des articles (PDR) qui
leur sont liés.
 Une identification facile du matériel dans l’arborescence ainsi que les
croisements d’informations.
 Un travail de saisie rapide, une communication terrain et technique facile.
 De Voir dans la GMAO ce que le technicien ou le gestionnaire voit tous les jours
sur le terrain.

3.3.2 Les règles fondamentales de la codification

La codification doit respecter deux règles d’or, elle doit être :

 Simple pour être facilement mémorisable.


 Evolutive pour qu’elle s’adapte aux modifications dans le temps.

Lors de la codification il faut veiller à:

 Une compatibilité avec d'autres logiciels : pour faciliter l’échange de données


avec d’autres logiciels (comptabilité, achat, ERP, etc.), il est fortement
recommandé de respecter la codification déjà établie dans ces solutions.
 Une codification immuable : Pour des raisons de traçabilité, la codification est
immuable. Il est donc très important de respecter, dès le début de la mise en
place d’OptiMaint, une codification réfléchie et adaptée.
 Longueur de codification : En fonction de l’information à codifier, il est
préférable de définir une bonne fois pour toute la longueur de la codification. Par
exemple, il est préférable de codifier la société sur 2 caractères (les probabilités
de gérer plus de 99 sociétés dans OptiMaint sont certainement très faibles), alors
que les articles doivent être codifiés au minimum sur 5 ou 6 caractères (cela
donne une marge suffisante pour gérer un nombre d’articles très important).

Exemple de codification proposée :

27
La Mise en place de la GMAO OptiMaint
Figure 3: Exemple de codification

Toutes les codifications peuvent se faire en alphabétique, numérique ou


alphanumérique.

3.4 Les procédures formalisées de la maintenance

3.4.1 Les modes opératoires

Un mode opératoire, à l’inverse de la procédure qui reste générale, est un document qui
décrit de manière précise des opérations à réaliser.

Le mode opératoire doit donc à la fois répondre aux exigences de l’entreprise et créer
les conditions d’une application efficace. Pour cela, deux conditions doivent être
remplies conjointement :

- le fond : le contenu de l’information doit être approprié, pertinent et suffisant ;


- la forme : elle doit participer à la bonne compréhension de l’information et par
conséquent à la mise en œuvre des opérations attendues. La forme participe
également à la gestion du document en matière d’identification, d’élaboration,
de diffusion, de révision, etc.

3.4.2 Les gammes de maintenance

Les gammes sont des listes d’opérations successives qui permettent aux techniciens de
réaliser des opérations sans erreur. Elles définissent les ressources nécessaires, les
pièces de rechange, l’outillage spécifique, le temps à passer et les conditions de
sécurité. Si la gamme est complexe, elle peut-être accompagnée d’un mode opératoire
qui détaille plus précisément des opérations à effectuer et les phases de contrôle
interne.

28
La Mise en place de la GMAO OptiMaint
Exemple de gamme de maintenance :

GAMME DE VISITE PREVENTIVE

DÉSIGNATION MACHINE : NOM : MARQUE : TYPE(N°) :

NOM DE L’INTERVENANT TEMPS ALLOUÉ TEMPS PASSÉ

ZONE : Gamme N°
Périodicité
BATIMENT : Page 1/1 MAINTENANCE NIVEAU : 1

OPERATIONS

N° A EFFECTUER MODE OPERATOIRE OBSERVATIONS

T.P.M. ELECTRIQUE

1E1 CONTROLE VISUEL des VOYANTS de Mettre l'armoire sous tension


l’armoire de commande
Initialiser la machine

Réaliser un cycle en mode

"production normale"

Contrôler l’état des voyants de Réaliser


l’armoire et du pupitre de
l’échange de(s) ampoule(s) du
commande
(des) voyant(s) défectueux

Figure 4: Exemple de gamme de maintenance

Conclusion

Lors de ce chapitre j’ai présenté en détail la méthodologie suivie pour réussir la mise en
place du progiciel OptiMaint, l’arborescence de l’entreprise, l’importance de la
codification et ses règles, ainsi que les procédures formalisées de la maintenance

29
La Mise en place de la GMAO OptiMaint
Chapitre 4: Mise en place de la GMAO

Introduction

Ce chapitre présente les étapes et les travaux effectués pour mettre en place OptiMaint
pour le compte des sociétés clientes de MANBAT Technology, ainsi que les travaux
effectués sur les deux produits de la marque Astriane, la ligne de production de
savonnettes et la ligne de recyclage.

4.1 La société Alf El Fellous


4.1.1 La première étape de formation

La formation est un facteur clé de la réussite des projets GMAO. En effet, elle facilite
l’appropriation des applications, et représente un formidable moyen de gagner en
productivité et accélère le retour sur investissement.

La formation du responsable du projet GMAO OptiMaint au sein de la société a été la


première étape. Cette formation a permis de bien présenter les fonctionnalités, la
structuration et l’arborescence de l’entreprise, ainsi de parler de la codification.

4.1.2 La structuration de l’entreprise


La société Alf s’étale sur une superficie importante avec une infrastructure bien
organisée.

Figure 5: La société Alf El Fellous

30
La Mise en place de la GMAO OptiMaint
L’étude de la structure de la société AEF a permis d’élaborer un découpage de
l’entreprise en dix divisions (Infrastructures, Engins, Tour de fabrication…), chacune de
ces divisions a un ensemble de centre de frais (broyage, agglomération, chaudière…).
Un ensemble de centres de frais est regroupé en centres analytiques (dosage, mélange,
broyage, énergie…).

4.1.3 La codification de la société AEF

La codification élaborée pour la société AEF suit les règles précédentes.

Exemple :

Le tableau suivant représente un exemple de découpage de la société ALF avec la


codification proposée :

Codes Désignations
Société AEF Société Alf El Fellous

Divisions 00 Infrastructure
05 Engins
10 Magasinage

Centres AN1 Dosage


analytiques AN2 Broyage
AN3 Mélange

Centres de 00-000 Bâtiment administratif


Frais 00-050 Réfectoire
00-100 Infirmerie
Tableau 3: Exemple de codification d'ALF

La structuration de l’entreprise est faite en accord avec le responsable de la


maintenance et validée par la société Apisoft.

4.1.4 La préparation des fichiers Excel

OptiMaint donne la possibilité de saisir toutes les données nécessaires pour la GMAO sous
des fichiers Excel, ce qui facilite l’importation des données d’un seul coup et démunie le
temps de travail. Ces fichiers sont présentés dans un premier temps au responsable de la
GMAO pour importer les données concernant les divisions, centres de frais et centres
analytiques, et au fur et à mesure ils seront utilisés pour importer les équipements,
familles d’équipements liés à chaque centres de frais, les organes, les familles d’organes
31
La Mise en place de la GMAO OptiMaint
liés à un ou plusieurs équipements, les articles, les familles d’articles et les liens
existants entre eux.

Exemple de tableur Excel

Figure 6: Exemple de fichier d'importation

Le projet d’implémentation de la GMAO au sein de la société ALF El Fellous s’est arrêté


à ce niveau, à cause des problèmes de réorganisation de la société.

4.2 La société Co-Campagny

4.2.1 Préparation de l’environnement du travail

La première étape du projet GMAO pour la société Co-Campagny a relevé le besoin


technique d’installer une base de données sur un nouveau serveur, et créer un réseau
local, afin de gérer l’utilisation du progiciel OptiMaint.

32
La Mise en place de la GMAO OptiMaint
Figure 7: Architecture Client Serveur

L’installation du progiciel OptiMaint sur la base de SQL Server nécessite de suivre certain
nombre d’étape :

 Création de la base de données ;


 Exécution des fichiers scripts correspondants à SQL Server ;
 Création de la source de données ODBC liée à SQL Server ;
 Installation du progiciel OptiMaint.

Après la préparation des postes pour la société l’étape de formation commence.

4.2.2 La formation

La première partie de la formation a été consacrée pour la présentation des


différents modules d’OptiMaint, la manipulation du progiciel, la création de la société
Co-Campagny, le découpage et la création de l’arborescence selon les six niveaux
obligatoires de l’entreprise.

La deuxième partie a été destinée à plusieurs utilisateurs (Responsable Maintenance,


Magasinier, Responsable Achat et Administrateur) :

 La formation du magasinier : la gestion de stock, création des demandes d’achat,


réception fournisseurs…
 La formation du Responsable Achat : DA, DP, BR, stock, Facture…

33
La Mise en place de la GMAO OptiMaint
 La formation du responsable de maintenance et de l’administrateur: pour la
société Co-Campagny, ces deux personnes ont accès à tous les modules
d’OptiMaint.

4.2.3 La codification
La bonne formation de l’ensemble des utilisateurs et précisément le responsable
maintenance et le magasinier à aider à répondre aux problèmes qui ont été identifiés,
et d’élaborer une codification claire et représentative. Cette codification répond bien
aux attentes des utilisateurs et respecte l’ensemble des règles présentées.
4.2.4 L’importation des fichiers Excel
L’importation des données de la société Co-Campagny sous des fichiers Excel facilite le
travail de saisi de données, et élimine des taches répétitives.
Ces fichiers dédiés aux divisions, centres de frais, des équipements et leurs familles, des
organes et leurs familles, des articles et leurs familles ainsi que les liens entres les
équipements, les organes et les articles.
L’étape de l’importation de l’ensemble des fichiers Excel est faite avec la présence de
l’administrateur.
Exemple de fichiers

Figure 8: Fichiers Excel pour l'importation des articles de la société Co.Campagny

34
La Mise en place de la GMAO OptiMaint
Pour être facilement importés les fichiers Excel doivent respecter une certaine forme.

4.3 Le volet didacticiel

MANBAT Technology est devenu un acteur de la formation diplômante par la création, la


mise au point, et la revente exclusive des produits didactiques de la marque Astriane.
Astriane qui est spécialisé dans la conception et à la réalisation d’outils pour les
formations scientifique, technologique et professionnelle.
Manbat Technology a fourni à l’ENSA de Marrakech, une ligne de production de
savonnettes (la ligne Producticc), sur laquelle j’ai effectué un ensemble de TP destiné
aux élèves ingénieurs de l’école, ces TP vont permettre la découverte et la prise en
main du progiciel OptiMaint (Voir Annexe).
4.3.1 La ligne Producticc
Lors de l’installation de la GMAO OptiMaint ; la base DEMO est créée automatiquement.
Sur la division « Production » de cette société j’ai crée le Centre de frais « LP » pour la
ligne Producticc.

Figure 9: La ligne Producticc


Le découpage de la ligne Producticc a donné trois équipements a savoir :

35
La Mise en place de la GMAO OptiMaint
EXTRUDICC : Ce module intègre une extrudeuse
professionnelle reposant sur le principe du laminage à
température contrôlée de bondillons de savon, en vue
d’en obtenir une barre de section prédéfinie.
L’acheminement de la matière et sa transformation par
compression sont réalisés par une vis sans fin animée par
un motoréducteur.

Figure 10: L'équipement Extrudicc

COUPALICC : Ce module, dont la fonction est


étroitement liée à la boudineuse, assure le débitage de
la barre de savon en blocs de longueur paramétrable : les
« bondons ». La fonction est assurée par un vérin double
effet actionnant un dispositif porte lame. La lame à
double tranchant coupe la barre à chaque mouvement du
vérin (aller et retour). Le mouvement d’avance de la
matière, avant et après la coupe à longueur est assuré
par le défilement continu de la barre en sortie de
boudineuse.
Figure 11: L'équipement Coupalicc

PRESSICC : Ce module assure la prise en charge des


‘’bondons’’ issus du module de coupe ainsi que leur
façonnage par pressage. L’amenée des bondons
s’effectue par un convoyeur motorisé. Les bondons sont
ensuite poussés par un vérin pneumatique sous une
presse (hydraulique ou pneumatique) où leur façonnage
est assuré par un couple poinçon-matrice. Les
savonnettes obtenues sont évacuées par un vérin
pneumatique.
Figure 12: L'équipement Pressicc

La mise en place de la GMAO OptiMaint sur la ligne nécessite le découpage des


équipements en organes et par la suite en articles en précisant leurs familles.
Cas de l’équipement EXTRUDICC

Les composants de la l’équipement Extrudicc sont représentés sur la figure suivante :

36
La Mise en place de la GMAO OptiMaint
Figure 13: Vue en éclaté de l'équipement EXTRUDICC
La nomenclature des éléments précédents et la suivante :
Repère Désignation

1 Trémie
2 Vis affineuse

3 Moteur
4 Arbre d’entraînement

5 Roulement une rangée de billes


6 Roulement deux rangées de billes
7 Joint à lèvre

8 Graisseur
9 Trappe de sécurité
10 Réducteur
11 Rondelle frein

12 Filière
13 Bloqueur
14 Charnière
15 Palier
16 Crochet de manutention
17 Capteur de sécurité
18 Clavette
19 Coffret électrique
20 Ecrou frein
Tableau 4: la nomenclature des éléments d'EXTRUDICC

37
La Mise en place de la GMAO OptiMaint
Après avoir précisé l’ensemble des éléments de la ligne de production des savonnettes,
les éléments sont saisi sur le logiciel OptiMaint

Exemple des écrans d’OptiMaint (la ligne Producticc)

Figure 14: Les équipements de la ligne Producticc sous OptiMaint

4.3.2 La ligne de Recyclage


La ligne de recyclage (Recyclicc) est un autre produit de la marque Astriane que la
société Manbat Technology revend
Le travail effectué sur cette ligne est de faire migrer les données d’un autre logiciel de
la GMAO vers OptiMaint via les fichiers EXCEL, car OptiMaint présente des avantages
ainsi que sa simplicité d’utilisation

La figure suivante présente la ligne de recyclage de la marque Astriane

38
La Mise en place de la GMAO OptiMaint
Figure 15: La ligne recyclicc
Les équipements de cette ligne sont les suivant:

DECHIQUETICC : Ce module assure le broyage de matière


à recycler. Il intègre un bloc de coupe industriel,
robuste, de type ‘bi-rotors’. Il est équipé d’un moteur
triphasé 3kW 400V accouplé à un réducteur planétaire.
Ce dernier entraîne en rotation les pignons d’une boite
de vitesse assurant une rotation inverse des couteaux.
Les couteaux à becs, montés sur paliers à rotule, sont
interchangeables en fonction de la matière à broyer.

Figure 16: L'équipement Dechiqueticc

CONVOYEUR : Ce convoyeur motorisé à bande et taquets


achemine le broyat vers la presse à briquettes

39
La Mise en place de la GMAO OptiMaint
BRIQUETICC : Cette presse à briquettes industrielle est
exploitée dans le cadre de la gestion de résidus de
fabrication. Appliquée à des résidus de menuiserie ou de
papeterie, elle assure leur transformation en briquettes
combustibles (réduction de 90% du volume, production
d’un combustible à fort pouvoir calorifique)….
La technologie de l’équipement est basée sur un procédé
de pressage hydraulique puissant (30 à180 bar) et
l’énergie électrique (5,5 kW).

Figure 17: L'équipement Briqueticc

EMBALICC : Le poste de pesage conditionnement


automatique est équipé d’un carrousel qui maintient 6
sacs d’emballage facilement interchangeables. Une
bascule industrielle pèse les sacs.

Figure 18: L'équipement Embalicc

Donc après l’analyse de la ligne et de ses composants, et l’exploitation des fichiers


disponibles, la ligne de recyclage est présentée sous OptiMaint avec succès.
La figure suivante présente la ligne de recyclage sous OptiMaint

40
La Mise en place de la GMAO OptiMaint
Figure 19: Arborescence de Recyclicc sous OptiMaint

Conclusion

Dans ce dernier chapitre j’ai présenté les travaux dont j’ai participé pour la mise en
place de la GMAO OptiMaint pour le compte des deux sociétés clientes de Manbat
Technology, ainsi que les travaux au niveau didacticiel sur les deux lignes de production
des savonnettes et de recyclage.

41
La Mise en place de la GMAO OptiMaint
Conclusion Générale

Au-delà des aspects techniques et malgré les évolutions technologiques qui


apportent à la fois plus de simplicité et, globalement, plus de réponses aux besoins
métier, la première condition de réussite d'un projet GMAO est de s'assurer que les
conditions humaines sont réunies pour le faire aboutir. Comme tout projet qui touche à
l'organisation, il ne faudra pas négliger le temps à consacrer à la conduite du
changement.
D’une manière globale, les logiciels de la GMAO ont prouvés leur utilité et leur
aide à la prise de décision. Une GAMO permet d’assurer la coordination des tâches en
améliorant la communication au sein du système opérationnel.
La mise en place de la GMAO n’est pas une tâche aisée, mais c’est une procédure
complexe qui nécessite d’être piloté comme un projet. En effet, un ensemble de
personne sont concerné par le projet soit au niveau opérationnel soit au niveau
décisionnel.
Ce stage au sein de la société Manbat Technology reste quant à lui une excellente
expérience où j’ai eu l’opportunité de comprendre le fonctionnement d’un service
maintenance. Ainsi ce Projet de Fin d’Etudes a été enrichissant, et il m’a permis de
mettre en application le savoir-être et le savoir-faire notamment en matière de gestion
de projet (gestion d’équipe, prise de décision...).
La partie des travaux pratiques sur la GMAO OptiMaint permettra aux étudiants de
l’ENSA de Marrakech de manipuler le logiciel et au fur et à mesure de l’avancement des
TP, faire les gammes de maintenance préventives, et établir des plans de maintenance
qui seront renseigner sur OptiMaint.
Une bonne partie de la réflexion technique et de gestion de coûts doit être basée
sur un retour d’expérience qui doit être collecté sur le terrain pour être pertinent. La
MTBF est par exemple un indicateur très difficile à obtenir de manière fiable et une
liaison des Demandes d’Intervention avec le suivi de production peut être très
intéressante, notamment d’un point de vue traçabilité des défaillances et récupération
des dates d’événements. Donc comme perspectives envisagées pour intégrer les
contraintes de maintenance dans le programme de production, est de faire une
intégration avec un MES.

42
La Mise en place de la GMAO OptiMaint
Références Bibliographiques

[1] François Monchy ‘MAINTENANCE Méthodes et organisations ’, Edition Eyrolles 2005.


[2] Jean Bufferne ‘Le guide de la TPM’, Edition Eyrolles 2006.
[3] Institut Universitaire de Technologie de Mantes en Yvelines ‘Organisation et
Méthodes de Maintenance’.
[4] Documents de la société Apisoft
[5] Documents de la ligne Productiic
[6] Documents de la ligne Recyclicc
[7] Site officiel de la société Apisoft www.apisoft.fr
[8] Site officiel de la société Astriane www.astriane-didact.com
[8] http://www.ingexpert.com/

43
La Mise en place de la GMAO OptiMaint
Annexes
Annexe 1 : le Planning du projet de fin d’études

44
La Mise en place de la GMAO OptiMaint
Annexe 2 : TP sur la ligne Producticc

Module maintenance et GMAO Page


01/27

Durée
SYSTEME : OptiMaint 8H

Type d’activité
TP sur la ligne Producticc
Prise en main

45
La Mise en place de la GMAO OptiMaint
Introduction :
Dans le but de mettre en place une gestion de la maintenance assistée par ordinateur, l’ENSA a choisi
l’outil OPTIMAINT qui est un progiciel de gestion et d’organisation de la fonction maintenance développé
et commercialisé par la société Apisoft. Il peut être utilisé en internet ou intranet avec les technologies de
Microsoft.
Les fonctionnalités OptiMaint sont :
 Gestion du patrimoine
 Gestion des achats
 Gestion des stocks
 Gestion des budgets
 Gestion des projets d’investissement

Dans un premier temps nous allons commencer par la manipulation de la base de données de la société
DEMO crée automatiquement lors de l’installation du progiciel OptiMaint pour faire comprendre les bases
de fonctionnement d’une telle solution, par la suite l’étudiant doit créer une base de donnée propre à l’usine
ENSA sur la ligne de production de savon.

La société DEMO gère différents types de matériels elle est composée de quatre divisions à savoir :
1. Services généraux et tertiaire
2. Logistique et transport
3. Production
4. Services et SAV

La confidentialité se gère à partir des profils d’utilisateurs, à chaque profil, est associé des droits d’accès
(lecture/écriture) pour toutes les fonctionnalités proposées sur OptiMaint. Le responsable maintenance aura
accès à toutes les fonctionnalités du progiciel.
Voici une liste des différents noms d’utilisateurs sans mot de passe pour se connecter à la base de données

Code utilisateurs Noms Exemples de profils


DMA David MARTIN Responsable maintenance
LRO Luka ROSSI Technicien de maintenance
WBA William BARON Technicien de maintenance
OTA Omar TAYEB Technicien SAV
BDI Bob DIALLO Magasinier
LDU Lina DURAN Responsable Achats
MNG Maria NGUYEN Responsable informatique
ROW Richard OWEN Intervenant Extérieur
Tableau 1 : Liste des noms d'utilisateurs

46
La Mise en place de la GMAO OptiMaint
Travail à effectuer

L’étudiant est amené à faire un ensemble de travaux à savoir :


- Comprendre les bases de fonctionnement de la solution OptiMaint
- Utilisation des écrans de configuration
- Adaptation des écrans et des terminologies
- Création de l’arborescence par deux méthodes
 Par saisi directe sur OptiMaint
 Par importation des fichiers Excel via le moniteur transactionnel
- Gestion des activités de la TPM
- Création des gammes et des fiches de maintenance préventive
- Création des DI, BT, …
- Gestion des achats, DP, DA…

47
La Mise en place de la GMAO OptiMaint
I. Création de l’arborescence sur OptiMaint

1. But
Le but de cette première partie est de manipuler le logiciel OptiMaint, et de créer une première
arborescence avec une liste des intervenants

2. Renseigner les informations suivantes :

Les Divisions :

Division Désignation
01 Région Nord
02 Région Sud
Tableau 2: Tableau représentant les divisions avec désignation
Les Centre de frais :

C.F Désignation
01-AM Atelier Mécanique
01-IM Immobilier
01-IN Parc informatique
01-PV Parc Véhicule
Tableau 3: Tableau représentant les Centres de frais avec désignation
Les familles :

Famille Désignation
CHARIOT Chariot élévateur
DIV Divers
INFRA Infrastructure
PC Ordinateur PC
TRACTO Tractopelle
Tableau 4: Tableau représentant les familles d'équipements
Les équipements et les organes :

Equipement Désignation C.F Famille


01-ASP Aspirateur industriel Atelier Mécanique Divers
01-BAT Bâtiment Immobilier Infrastructure
01-NHP Nettoyeur haute pression 150bars Atelier Mécanique Divers
TR010 Tractopelle Atelier Mécanique Tractopelle
01-PE Pont élévateur Atelier Mécanique Divers
UT-002 Transport Express 22 BBJ 44 Parc Véhicule Divers
Tableau 5: Tableau représentant les équipements

48
La Mise en place de la GMAO OptiMaint
Organe Désignation Famille

ALAR Système d’alarme Réseau


ARRO Arrosage automatique Infrastructure
CABTR Cabine tractopelle Carrosserie
INCE Système protection incendie Sécurité
RADI Radiateur Climatisation
VENT Ventilation Climatisation
Tableau 6: Tableau représentant les Organes
Un organe est un sous-ensemble fonctionnel d’un équipement. Il est donc possible de lier un organe à un
ou plusieurs équipements.

Système d’alarme Bâtiment

Système protection incendie

Radiateur

Cabine Tractopelle Tractopelle

OptiMaint permet de gérer un organe de deux manières :

- Soit un organe banalisé qui représentera une partie fonctionnelle d'un équipement. Cet organe
pourra dans ce cas être lié à plusieurs équipements simultanément (exemple : moteur, tapis roulant,
armoire électrique, etc.).
- Soit un organe identifié, c'est à dire reconnaissable parmi d'autres organes de même type, et qui ne
pourra être lié qu'à un seul équipement simultanément (on parlera du lien actif de l'organe).

Les intervenants :

Intervenant Nom et prénom

A-01 MAHE Sandrine


I-01 MARTIN Jean-Yves
I-02 BLANDIN Gilles
I-03 KALFON Jules
I-04 SMITH John
I-05 PEREZ Manolo
I-EX INTERVENANT EXTERIEUR
IF-01 HORLAY Tina
M-01 MORO Stéphane
Tableau 7: Tableau représentant les intervenants
Il est possible de définir des rôles au niveau des sujets suivants : interventions, stock et achats
3. Cocher toutes les cases ainsi l’intervenant sera proposé dans toutes les listes déroulantes des
différents écrans d’OptiMaint quelque soit le sujet (intervention, stock, achat)

49
La Mise en place de la GMAO OptiMaint
4. Renseigner les horaires d’intervention sous forme (hh : mm) pour chaque intervenant :

Intervenant A-01 Intervenant I-01


Horaire De à De à Horaire De à De à
Lundi 09 :00 12 :00 14 :00 19 :00 Lundi
Mardi 09 :00 12 :00 14 :00 19 :00 Mardi 10 :00 13 :00 14 :00 17 :00
Mercredi 09 :00 12 :00 Mercredi 08 :00 13 :00 14 :00 17 :00
Jeudi 09 :00 12 :00 14 :00 19 :00 Jeudi 08 :00 13 :00 14 :00 17 :00
Vendredi 09 :00 12 :00 14 :00 19 :00 Vendredi 08 :00 13 :00 14 :00 17 :00
Samedi 08 :00 13 :00 14 :00 17 :00

Intervenant I-02 Intervenant M-01


Horaire De à De à Horaire De à De à
Lundi 09 :00 12 :00 14 :00 19 :00 Lundi 09 :00 12 :00 14 :00 18 :00
Mardi 09 :00 12 :00 14 :00 19 :00 Mardi 09 :00 12 :00 14 :00 19 :00
Mercredi 09 :00 12 :00 14 :00 19 :00 Mercredi 09 :00 12 :00
Jeudi 09 :00 12 :00 14 :00 19 :00 Jeudi 09 :00 12 :00 14 :00 19 :00
Vendredi 09 :00 12 :00 Vendredi 09 :00 12 :00 14 :00 19 :00

Intervenant I-04 Intervenant I-05


Horaire De à De à Horaire De à De à
Lundi 09 :00 12 :00 14 :00 18 :00 Lundi 07 :00 12 :00 13 :00 16 :00
Mardi 09 :00 12 :00 14 :00 18 :00 Mardi 07 :00 12 :00 13 :00 16 :00
Mercredi 09 :00 12 :00 14 :00 18 :00 Mercredi 07 :00 12 :00 13 :00 16 :00
Jeudi 09 :00 12 :00 14 :00 18 :00 Jeudi 07 :00 12 :00 13 :00 16 :00
Vendredi 09 :00 12 :00 14 :00 18 :00 Vendredi 07 :00 12 :00 13 :00 16 :00

Intervenant IF-01
Horaire De à De à
Lundi 09 :00 12 :00 14 :00 19 :00
Mardi 09 :00 12 :00 14 :00 19 :00
Mercredi 09 :00 12 :00
Jeudi 09 :00 12 :00 14 :00 19 :00
Vendredi 09 :00 12 :00 14 :00 19 :00
Tableau 5: Tableau représentant les classes horaires des
Tableau 8: Tableaux représentant les classes horaires des intervenants
intervenants

II. Création de l’arborescence par importation Excel (Moniteur


Transactionnel)

1. But

Cette partie permet d’apprendre comment on peut importer dans des tables d'import (à partir du Moniteur
transactionnel) les données d'une feuille ou d'un classeur Excel.

50
La Mise en place de la GMAO OptiMaint
2. Moniteur transactionnel

Le moniteur transactionnel permet de créer (et dans certains cas modifier ou supprimer) automatiquement
des C.F., des équipements, des organes, des liens équipement/organe, des fournisseurs et leurs contacts,
des articles, des liens article/fournisseur, des fiches de stock, des D.I., des B.T., des fiches activités sur
B.T., des mouvements de compteurs, des mouvements d'entrées et de sorties d'articles et d'inventaires, etc.
via une interface

3. Préparation des fichiers EXCEL d’importation


3.1. Création du centre de frais

Dans cette partie, le centre de frais créé sera celui de la ligne Producticc, pour l’importer il faut le
présenter dans le fichier Excel.

- Saisir les données suivantes dans un fichier Excel


- Enregistrer le fichier sous le nom « TR_CFS »

TRCF_SOCIETE TRCF_TRANSACT TRCF_CF TREFA_DESIGNATION TRCF_DIVISION TRCF_ANALYTIQUE


D1 3 LP Ligne Producticc 30
Tableau 9: Tableau pour importation des Centres de frais

3.2.Famille Equipement

Pour renseigner les équipements, les champs familles sont nécessaires, donc il faut dans un premier temps,
remplir le fichier qui concerne les familles d’équipements :

- La famille est obligatoire lors de la documentation d'un équipement, elle permet des
regroupements d'équipements afin de faciliter les recherches et les analyses techniques
et/ou financières.
- Saisir sous un fichier Excel saisir les champs suivants (les champs présentés sont
obligatoires) :

- Enregistrer le fichier sous le nom « TR_EQU_FAMILLES»

TREFA_SOCIETE TREFA_TRANSACT TREFA_FAMILLE TREFA_DESIGNATION


D1 3 EXTR Extrudeuse
D1 3 CPL Coupe à longueur
D1 3 PRS Presse
Tableau 6: Tableau pour importation des familles des équipements

3.3. Equipements

- Cette étape permet de documenter les différents équipements d'un C.F.


- Dans un autre fichier Excel, saisir les champs suivants :
- Enregistrer le fichier sous le nom « TR_EQUIPEMENTS»

51
La Mise en place de la GMAO OptiMaint
TREQU_SOCIET TREQU_TRANSAC TREQU_EQUIPEMENT TREQU_DESIGNATION TREQU_CF TREQU_FAMILLE
E T
D1 0 EXT EXTRUDICC PL EXTR
D1 0 CPC COUPALICC PL CPL
D1 0 PRC PRESSICC PL PRS
Tableau 7: Tableau pour Importation des équipements

3.4. Famille d’Organes

- Le code famille, obligatoire lors de la documentation d'un organe, permet des


regroupements d'organes afin de faciliter les recherches et les analyses techniques et/ou
financières.
- Saisir les Familles d’Organes de l’équipement EXTRUDICC
- Enregistrer le fichier sous le nom « TR_ORG_FAMILLES»

TROFA_SOCIETE TROFA_TRANSACT TROFA_FAMILLE TROFA_DESIGNATION


D1 0 BDN Boudineuse
D1 0 PAL Palier
D1 0 ARMC Armoire de commande
D1 0 MTR Motoréducteur
D1 0 MG-MEC Montage mécanique
Tableau 8: Tableau pour importation des familles des organes

3.5.Organes

- Cette fenêtre permet de documenter les différents organes que l'on peut retrouver sur un ou
plusieurs équipements.
- Pour la partie « ’équipement EXTRUDICC », on peut saisir les organes suivants
- Enregistrer le fichier sous le nom « TR_ORGANES»

TRORG_SOCIETE TRORG_TRANSACT TRORG_ORGANE TRORG_DESIGNATION TRORG_FAMILLE


D1 0 TEP Tête de production BDN
D1 0 PAL Palier PAL
D1 0 CC1 Coffret CONT/CDE EXTR ARMC
D1 0 MT-RED Motoréducteur MTR
D1 0 MUT montage universel antidévireur MG-MEC
Tableau 9: Tableau pour importation des organes

3.6.Liens Equipements/Organes

- Ce tableau permet de définir l'ensemble des organes d'un équipement.


- Saisir le tableau suivant
- Enregistrer le fichier sous le nom « TR_LIENS»

52
La Mise en place de la GMAO OptiMaint
TRLIE_SOCIETE TRLIE_TRANSACT TRLIE_EQUIPEMENT TRLIE_ORGANE
D1 0 EXT TEP
D1 0 EXT PAL
D1 0 EXT CC1
D1 0 EXT MT-RED
D1 0 EXT MUT
Tableau 10: Tableau pour importation des liens Equipements/organes

3.7. Famille d’articles

- Le code famille, obligatoire lors de la documentation d'un article, permet des


regroupements d'articles afin de faciliter les recherches et les analyses techniques et/ou
financières.
- Saisir les familles suivantes
- Enregistrer le fichier sous le nom « TR_ART_FAMILLES»

TRAFA_SOCIETE TRAFA_TRANSACT TRAFA_FAMILLE TRAFA_DESIGNATION


D1 0 MEC Pièces Mécaniques
D1 0 EC Ecrous
D1 0 VIS Vis
D1 0 RDL Rondelles
D1 0 RLM Roulements
D1 0 BCH Bouchons
D1 0 BOT Boutons
D1 0 CBL Câbles
D1 0 ELC Eléments électriques
D1 0 EL-ET Eléments d’étanchéité
Tableau 11: Tableau pour importation des familles d'articles

3.8. Articles

- Cette fenêtre permet de référencer les articles que vous souhaitez gérer (pièces de rechange de vos
équipements, consommables, petits outillages...).
- Saisir le tableau suivant
- Enregistrer le fichier sous le nom « TR_ARTICLES»

TRART_SOCIET TRART_T TRART_ARTI TRART_DESIGNATION TRART_ TRART TRART_FA TRART_TVA


E RANSAC CLE MAGASI _UNITE MILLE
T N
D1 3 MEC-001 Crible fixe M1 UN MEC 1
D1 3 MEC-002 Crible tournant M1 UN MEC 1
D1 3 MEC-003 Filière M1 UN MEC 1
D1 3 MEC-004 Lunette M1 UN MEC 1
D1 3 MEC-005 Tête Boudineuse M1 UN MEC 1
D1 3 MEC-006 Trémie M1 UN MEC 1
D1 3 MEC-007 Vis affineuse M1 UN MEC 1
D1 3 ELEC-001 Capteur de la trémie M1 UN ELEC 1
D1 3 MEC-008 Tige filetée M1 UN MEC 1
D1 3 MEC-009 Palier M1 UN MEC 1
D1 3 MEC-010 Clavette M1 UN MEC 1
D1 3 RLM-001 Roulement 3217 M1 UN RLM 1

53
La Mise en place de la GMAO OptiMaint
TRART_SOCIET TRART_T TRART_ARTIC TRART_DESIGNATION TRART_ TRART TRART_FAM TRART_TVA
E RANSACT LE MAGASI _UNITE ILLE
N
D1 3 EC-001 Ecrou KM 17 SKF M1 UN EC 1
D1 3 ELEC-002 Borne M4/6 M1 UN ELEC 1
D1 3 CBL-001 Câble 5G4 M1 M CBL 1
D1 3 BCH-001 Bouchon ISO 32 M1 UN ELEC 1
D1 3 ELEC-003 Disjoncteur 16A M1 UN ELEC 1
différentiel 30MA
D1 3 ELEC-004 Embase encastrée M1 UN ELEC 1
coudée
D1 3 ELEC-005 Sectionneur 3PH/25A M1 UN ELEC 1
D1 3 MEC-011 Arbre M1 UN MEC 1
D1 3 MEC-012 Carter M1 UN MEC 1
D1 3 MEC-012 Circlips roulement M1 UN MEC 1
D1 3 MEC-013 Contrebride M1 UN MEC 1
D1 3 EL-ET-01 Joint d'étanchéité M1 UN EL-ET 1
D1 3 MEC-014 Pignon axe 1 arbre M1 UN MEC 1
D1 3 ELEC-006 Rotor M1 UN ELEC 1
D1 3 ELEC-007 Stator bobiné M1 UN ELEC 1
Tableau 16: Tableau pour importation des articles

3.9. Les liens Articles/Organes

- Ce tableau permet de définir l'ensemble des articles d'un organe


- Saisir le tableau suivant
- Enregistre le fichier sous le nom « TR_ART_ORGANES »

TRAO_SOCIETE TRAO_TRANSACT TRAO_ARTICLE TRAO_ORGANE TRAO_QUANTITE


D1 3 MEC-001 TEP 1
D1 3 MEC-002 TEP 1
D1 3 MEC-003 TEP 1
D1 3 MEC-004 TEP 1
D1 3 MEC-005 TEP 1
D1 3 MEC-006 TEP 1
D1 3 MEC-007 TEP 1
D1 3 ELEC-001 TEP 1
D1 3 MEC-008 PAL 1
D1 3 MEC-009 PAL 1
D1 3 MEC-010 PAL 1
D1 3 RLM-001 PAL 1
D1 3 EC-001 PAL 1
D1 3 ELEC-002 CC1 1
D1 3 CBL-001 CC1 1
D1 3 BCH-001 CC1 1
D1 3 ELEC-003 CC1 1
D1 3 ELEC-004 CC1 1
D1 3 ELEC-005 CC1 1
D1 3 MEC-011 MT-RED 1
D1 3 MEC-012 MT-RED 1
D1 3 MEC-012 MT-RED 1
D1 3 MEC-013 MT-RED 1
D1 3 EL-ET-01 MT-RED 1

54
La Mise en place de la GMAO OptiMaint
TRAO_SOCIETE TRAO_TRANSACT TRAO_ARTICLE TRAO_ORGANE TRAO_QUANTITE

D1 3 MEC-014 MT-RED 1
D1 3 ELEC-006 MT-RED 1
D1 3 ELEC-007 MT-RED 1
Tableau 12 : Tableau pour importation des liens Articles/Organes

NB :

- Les fichiers Excel doivent être enregistrés dans les disques C, D…et doivent respecter la
même forme que les fichiers précédents (pour être importer via le moniteur transactionnel)

3.10. Chargement Excel vers Tables d'import

- Lancer le moniteur transactionnel

Si vous n’avez pas coché l’icône du moniteur transactionnel lors de l’installation d’OptiMaint vous
pouvez le lancer manuellement :

- Menu Préventif | Préventifs | Moniteur transactionnel


- Menu Traitement | Importation Excel

Figure 1: Ecran de chargement Excel vers Tables d'import

55
La Mise en place de la GMAO OptiMaint
- Lorsque vous cliquez sur un fichier Excel, la liste des feuilles s'affichent dans le tableau du
bas, et la feuille active (celle sur laquelle s'est faite la dernière sauvegarde) est
présélectionnée. Pour chaque feuille, le contenu de la première cellule est affiché.
- Pour importer toutes les données contenues dans une feuille, cliquez sur la colonne choix
du tableau de la ligne correspondante.

Pendant le déroulement du traitement, le nombre d'enregistrements importés pour chaque feuille s'affiche
dans la ligne correspondante.

Cliquez sur dans la barre sur l’icône du moniteur transactionnel

- Saisir le code de la société (Dans ce cas la société D1)


- Valider pour lancer l'exécution du traitement.

Figure 20: Ecran du Moniteur transactionnel

- Dans le menu d’OptiMaint cliquer sur


- Vérifier la création de vos données

56
La Mise en place de la GMAO OptiMaint
Figure 3: L'arborescence Obtenue sous OptiMaint

III. La maintenance
er
1. La TPM (Maintenance du 1 Niveau)
1.1. Définition

- La TPM est une démarche qui a pour objectif la fiabilité et le rendement maximal des équipements
sur toute leur durée de vie, en y associant tout le personnel de l’entreprise, qui va pouvoir
développer ses compétences.

- L’objectif de la TPM est de faire fonctionner les installations le plus efficacement possible ; en
effet, la panne, le ralentissement involontaire, le manque de précision provoquent des défauts, des
pertes (mises au rebut) et ne permettent donc pas une production efficace

1.2. Les acticités de la TPM

- L’une des activités de la TPM de périodicité journalière est : le contrôle du fonctionnement du


capteur de la trémie
- Les Voyants de l’armoire de commande sont contrôlés hebdomadairement
- Le Contrôle du bon fonctionnement du bouton d’arrêt d’urgence est de périodicité mensuelle
- Le Contrôle du niveau d’huile du Réducteur est de périodicité trimestrielle

57
La Mise en place de la GMAO OptiMaint
Figure 4: l'équipement Extrudicc

1.3.Les gammes
- La gamme représente une suite d'opérations élémentaires
- Accès à la fonction :
Menu Préventif | Gamme | Gamme

58
La Mise en place de la GMAO OptiMaint
Figure 5 : la gamme de maintenance sous OptiMaint

- Saisir les données suivantes


Gamme Désignation Famille Mode opératoire
600 Contrôle du fonctionnement GCV 1- Mettre l'armoire sous tension
du CAPTEUR de TREMIE 2- Initialiser la machine
3- Réaliser un cycle en mode "production normale"
4- Ouvrir la trémie de remplissage
610 Contrôle visuel des voyants de GCV 1- Mettre l'armoire sous tension
l’armoire de commande 2- Initialiser la machine
3- Réaliser un cycle en mode "production normale"
4- Contrôler l’état des voyants de l’armoire et du
pupitre de commande
620 Contrôle du bon fonctionnement GCV 1- Mettre l'armoire sous tension
du bouton d’ARRET 2- Mettre la machine en cycle en respectant les
d’URGENCE de la machin procédures
3- Appuyer sur le bouton d’arrêt d’urgence
4- Observer le comportement du système
630 Nettoyage GCV 1- Consignation de l’équipement
2- Nettoyage extérieur
3- Nettoyage intérieur de l’armoire de commande
640 Contrôle du niveau d’huile du GCV 1- Consignation de l’équipement
réducteur 2- Dévisser
3- Préparer
4- Retirer
5- Contrôle de niveau

Tableau 18: Tableau représentant les gammes


1.4. Créer les maintenances préventives

59
La Mise en place de la GMAO OptiMaint
Menu Préventif | Préventifs | Maintenance préventive

*maintenance planifiée

Figure 6: Fiche de maintenance préventive

Equi Organ Gam Etat priorit rubriqu desti description Durée Temp Co
p e me Equi é e n prévue( s MO ût
h) (h) pré
vu
EXT TEP 600 10 3 500 120 T.P.M. SECURITE 0,2 0,2 2

EXT CC1 610 10 3 500 130 T.P.M. 0,3 0,3 3


ELECTRIQUE
EXT CC1 620 10 3 500 100 T.P.M. SECURITE 0,2 0,2 1
EXT 630 20 3 500 120 T.P.M. 0,6 0,6 9
NETTOYAGE
EXT MT- 640 20 3 500 130 CONTROLE du 1 1 11
RED NIVEAU d’HUILE
du REDUCTEUR
Tableau 19 : Tableau représentant les informations sur les gammes

1.5.Moniteur : Génération des B.T. préventifs

Définition :
La « Génération des B.T. préventifs » est un traitement automatique de création des Bons de Travaux
préventifs ainsi que des campagnes soumises à un type de planification.

60
La Mise en place de la GMAO OptiMaint
Description :
La « génération des B.T. préventifs » est utilisable via une interface utilisateur ou en mode automatique.

Accès à la fonction :
Menu Préventif | Préventifs | Moniteur Transactionnel
Ou par le tableau de bord « Génération B.T. préventifs »

Figure 7: Tableau de bord

Utilisation de l’interface
Accéder à l’interface du moniteur via le menu ou le tableau de bord

Figure 8: Ecran de Génération des B.T préventives

61
La Mise en place de la GMAO OptiMaint
- Dans la fenêtre « Génération B.T. préventifs », préciser la société de travail

- Valider pour lancer le traitement manuellement (Pendant le traitement OptiMaint rend compte de
la liste des BT et campagnes créés).

Accès au résultat

Dans le Tableau de Bord d’OptiMaint, la ligne « Génération B.T. préventifs » permet d’accéder par le
bouton à la liste des B.Ts. générés.

Procéder de la même manière pour toutes les activités TPM de la ligne Producticc (Voir Annexe)

2. La maintenance Préventive
Dans ce TP on procédera à l’échange standard du moteur et du réducteur dans le cadre de la maintenance
préventive,

2.1 Renseigner les gammes suivantes

Gamme Désignation Famille Mode opératoire


660 Echange standard du moteur GCV 1-Consignation de l`équipement
2- Décâbler le moteur
3-Vidanger le motoréducteur
4-Démonter l’ensemble motoréducteur
5-Positionner
6- Démonter
7- Désolidariser le moteur du réducteur
670 Echange standard du réducteur CGV 1-Consignation de l`équipement
2- Décâbler le moteur
3-Vidanger le motoréducteur
4-Démonter l’ensemble motoréducteur
5-Positionner
6- Démonter
7- Désolidariser le moteur du réducteur

Tableau 20 : Tableau représentant les informations pour renseigner les gammes


2.2 Remplir la fiche de maintenance préventive

Equi Organ Gam Etat Prio Rubriq desti description Durée Temp Coût
p e me Equi ri ue n prévue( s MO prévu
h) (h)
EXT MT- 660 20 3 200 120 Echange standard 1,2 1,3 20
RED du moteur
EXT MT- 670 20 3 200 130 Echange standard 1,3 1,3 23
RED du réducteur
Tableau 21 : Tableau représentant les informations pour renseigner les fiches de maintenance préventives

62
La Mise en place de la GMAO OptiMaint
2.3 Génération des B.T. préventifs

(Même procédure que précédemment)

2.4 Fiche de suivi de visite préventive

Lors des contrôles de maintenance préventive, une fiche de suivi de visite préventive est remplie, si des
problèmes apparaissent il faut passer à la deuxième partie.

FICHE DE SUIVI de VISITE PRÉVENTIVE

DÉSIGNATION MACHINE : MAINTENANCE NIVEAU : 1 2 3


à définir suivant la gamme de préventif
NOM : MARQUE : PÉRIODICITÉ :

TYPE (N°) : ZONE : BÂT. :


Jour. Hebdo. Mens. Trim. Annuel
Voir légende des codes des périodicités

RESPONSABLE : ……………………………………….
SÉCURITÉ
INTERVENANT : ……………………………………….
OPÉRATION ÉLECTRIQUE
TEMPS ALLOUÉ : ……………………………………….
HYDRAULIQUE TEMPS PASSÉ : ……………………………………….

MECANIQUE

PNEUMATIQUE
N° DE PHASE

RÉSULTAT DE LA
VISITE
OBSERVATIONS
N R F

N = Néant, rien à signaler, la machine est en état, les paramètres sont conformes.
R = Révision, des travaux sont à prévoir, mettre le détail dans la colonne observations.
F = Fait, des travaux ont été réalisés, mettre le détail dans la colonne observations.

Figure 9 : Fiche de suivi de maintenance préventive

63
La Mise en place de la GMAO OptiMaint
3. Maintenance Corrective

3.1 Objectif :
Le but de cette partie est de décrire les principales étapes de gestion des interventions dans OptiMaint.

3.2 Définitions :
Une intervention est une suite d’opérations imputables à la maintenance d’un équipement ou d’un de ses
organes, ou plus largement imputables à un centre de frais.

La gestion informatique des interventions doit permettre dans tous les cas de :

- Constituer un historique exploitable des opérations de maintenance


- Mesurer les coûts de maintenance et leur évolution
- Rationnaliser l’organisation du travail de la maintenance

3.3 Problématique
Dans le cadre de la maintenance corrective de l’Extrudeuse, on vous demande de procéder au :

 Remplacement de l’étanchéité du palier.


 Remplacement des roulements de l’arbre d’entraînement.

3.4 Créer la Demande d’Intervention (DI)


Accès :
Menu Interventions | Demande d’intervention

ou par un clic sur le raccourci défini dans votre barre d’outils

N.B : Le champ « D.I. » est auto numéroté et doit être laissé vide lors de la création d’un nouvel
enregistrement

Observation Priorité Rubrique Date Emetteur Destinataire Equipement


souhaitées
Remplacement de Urgent 100 100 130 EXT
l’étanchéité du palier

Remplacement des Urgent 100 120 130 EXT


roulements de l’arbre
d’entraînement.

Tableau 13 : Tableau représentant les informations pour créer une D.I

Pour rechercher une DI ou une liste de DI selon différents critères :

- Accéder à la fenêtre de recherche des DI (ou clic droit sur le raccourci de la barre d’outils)
- Dans la fenêtre de recherche, renseigner les critères correspondant à la recherche
- Valider pour accéder au résultat
A partir du résultat vous pouvez accéder à une DI en double cliquant sur la ligne correspondante, ou bien
éditer la liste obtenue en activant le bouton d’édition.
64
La Mise en place de la GMAO OptiMaint
Prendre en compte ou convertir une DI (en BT)
- Accéder à la fenêtre DI
- Appeler une DI)
- Activer le bouton de prise en compte et sélectionner l’option souhaitée

La D.I est convertie en B.T

Figure 10 : Demande d'intervention

OptiMaint permet de gérer les mouvements d’Equipements et d’Organes depuis et vers des Emplacements
géographiques, des Magasins, des Fournisseurs.

Figure 11: Bon de Travail


Dans ce TP on veut déplacer l’organe « PAL » vers le magasin maintenance pour les opérations de
maintenance nécessaires afin de remplacer les roulements de l’arbre d’entrainement
- Aller dans l’onglet Mvts Equ/Org

- Cliquer sur ( la première permet le mouvement des équipement et la deuxième permet le


mouvement des organes)

65
La Mise en place de la GMAO OptiMaint
Figure 12 : Mouvement d'organes
- OptiMaint permet d’afficher l’historique des mouvements Equipements/Organes
- Aller dans le menu Bases | Organes | Historiques mouvements

Figure 13 : Historique des Mouvements


On se basant sur les Annexes, ainsi que sur les TP effectués, renseigner toutes les activités de maintenance
préventives et correctives sur OptiMaint
IV. Demande d’achat

1. But
Cette partie vise à présenter les différentes méthodes de prises en compte et d’émissions des besoins
66
La Mise en place de la GMAO OptiMaint
d’achats. Le module « Gestion des achats » a pour objectif de vous rendre autonome pour gérer, traiter et
suivre les besoins matériels du service, mais aussi de garantir la traçabilité et la conformité des
informations entre les différents intervenants du circuit « Achats »

2. Description :
Le processus de prise de commande peut être décomposé en deux phases :
Analyse ou Préparation du besoin :
 Demande de prix
 Suggestion de Réapprovisionnement
Prise en compte et/ou l’Émission du besoin :
 Validation de suggestion
 Demande d’Achat
 Passage de commande

3. Préparation du besoin
3.1 Demande de prix

Figure 14 : les étapes d’une demande de prix


Accès :

Menu Achats │Demande de prix

- Le numéro de la Demande de Prix est saisi automatiquement après la validation de la demande


- Dans l’onglet général renseigner les informations souhaitées (au minimum le demandeur)
- Après la validation de votre demande une fenêtre est affichée

67
La Mise en place de la GMAO OptiMaint
Figure 15 : Demande de Prix sous OptiMaint
- Valider et Cliquer sur : Sélection multiples d'articles existants
- Cocher les articles sélectionnés et les quantités souhaitées puis valider

Figure 16 : Ecran pour Choix des Article d'une D.P

- Valider et cliquer sur le bouton Editer


- Valider cette fenêtre
68
La Mise en place de la GMAO OptiMaint
- Votre Demande de Prix est éditée
- Cliquer sur l’onglet Réponses puis sur
- Choisir le fournisseur

Figure 17: Ecran pour Réponse à une Demande de Prix


- Aller dans l’onglet Choix

- Convertir en D.A/ Commandes

3.2 Suggestion de Réapprovisionnement

Le processus d’achat peut être résumé dans la figure suivante

69
La Mise en place de la GMAO OptiMaint
Figure 18 : Processus d’achat sous OptiMaint

Menu Achats │Suggestion Réappro

Figure 19: Ecran pour édition des suggestions de réapprovisionnement


– Après avoir mentionné les informations nécessaires, valider
– Lancer le Calcul des besoins : Menu Traitement │Calcul des besoins
– Renseigner les informations et valider pour lancer le calcul

4. Prise en compte et/ou l’Émission du besoin


4.1 Valider la suggestion
Valider la suggestion via Menu Achat │Validation suggestion

70
La Mise en place de la GMAO OptiMaint
4.2 Demande d’Achat

La DA est créée manuellement mais peut aussi provenir de la validation d’une suggestion de
réapprovisionnement ou d’une demande de prix en fonction des paramètres.

- Créer une D.A manuellement


- Aller dans Menu Achat │Demande d’achat
- Remplir les informations nécessaires dans l’onglet General
- Choisir les conditions de paiement dans l’onglet Compliment

Figure 20 : Demande d'achat sous OptiMaint

- Sur l’onglet Lignes, cliquer sur et saisir les articles, quantités,…


- Valider

Figure 21: Ecran pour les lignes de commande sous OptiMaint

71
La Mise en place de la GMAO OptiMaint