Vous êtes sur la page 1sur 8

Il y a déjà quelques articles sur ce site couvrant des sujets de CCNA Voice .

Dans celui-
ci, je présenterai un laboratoire GNS3 avec un très bon logiciel de téléphonie SCCP
(Skinny Client Configuration Protocol) qui permet beaucoup d'expérimentation car il
fournit plus d'appareils électroniques sur un ordinateur. Nous pouvons configurer les
paramètres du téléphone, le transfert d'appels, les pairs de numérotation et d'autres
choses plus facilement qu'avec Cisco IP Communicator, car il n'autorise qu'une seule
instance par PC. Le logiciel est appelé VTGO-PC Multilab de IPBlue Software. Vous
pouvez le télécharger ici: http://www.ipblue.com/products_vtgo_multilab.asp .
CLIQUEZ ICI POUR TÉLÉCHARGER LES FICHIERS GNS3 POUR CE LABORATOIRE
VTGO-PC Multilab nous permet d'utiliser jusqu'à cinq instances de téléphones
électroniques qui se comportent comme Cisco IP Communicator ou un véritable
téléphone IP de la série 79xx. Nous utiliserons la version non enregistrée qui a des
restrictions sur la durée des appels et la durée de la session. Dans les environnements
de laboratoire, ceux-ci ne sont pas trop importants.

La topologie de base est la suivante:

Les objets du téléphone sont des nuages qui se connectent aux interfaces Loopback
sur le PC hôte. Nous pouvons créer et gérer les bouclages à partir de GNS3 (sous
le menu Outils / Gestionnaire de bouclage ) et leur donner une adresse IP statique à
partir du réseau 172.16.1.0/24. J'ai changé le symbole pour refléter que les appareils
connectés sont des téléphones et j'ai également indiqué le schéma d'adressage.
Une autre façon de placer des appareils téléphoniques est d'utiliser le gestionnaire
d'édition / de symboles : sélectionnez l' ip_phone parmi les symboles disponibles et
déplacez-le vers le panneau de droite en cliquant sur «>». Ensuite, dans le coin
supérieur droit, changez le nom en «Téléphone IP» et le type en «Cloud».
Une note plus importante est d'utiliser un IOS qui prend en charge la voix. J'ai utilisé
des routeurs de la série 2600 avec l'ensemble de fonctionnalités des services IP
avancés.

Nous devons d'abord configurer les instances du téléphone avec l' assistant de
configuration des téléphones :
Comme on peut le voir, nous devons configurer l'adresse IP du serveur TFTP, les
adresses MAC des téléphones (je les ai utilisées pour une gestion facile) et le type de
téléphone.

Avant de lancer les softphones, configurons le routeur CME1 par la commande


de configuration du service de téléphonie . Les questions et réponses
pertinentes de l'assistant sont les suivantes:

Lorsque cette partie est terminée, nous avons un fichier de configuration commun
appelé XMLDefault.cnf.xml stocké dans la RAM, spécifiquement dans le système: /
son répertoire. Pendant le processus de démarrage, les softphones recherchent ce
fichier de configuration, mais pour le fournir aux softphones, nous devons faire un
peu de travail. Tout d'abord, copiez ce fichier XML dans Flash avec la commande
suivante:
système de copie: /its/XMLDefault.cnf.xml flash:
SEP000000000001.cnf.xml
La commande demande d'effacer le Flash: laissez-le faire.

Les softphones recherchent un fichier de configuration sous un nom spécial: le


préfixe SEP signifie Selsius Ethernet Phone , suivi de l'adresse MAC du téléphone. Répétez
cette opération pour les deuxième et troisième téléphones également, mais
maintenant, bien sûr, ne le laissez pas effacer le Flash, qui contiendra désormais trois
fichiers XML. Nous devons ensuite exporter ces fichiers par TFTP - émettez cette
commande pour le premier e-téléphone:
CME1 (config) # tftp-server flash: SEP000000000001.cnf.xml
Si nous le voulons, nous pouvons voir tout le processus d'enregistrement du
téléphone avec la commande debug ephone register mais cette fois, il suffit
d'émettre la commande debug tftp events juste pour vérifier si TFTP fonctionne
bien. La dernière procédure d'entretien consiste à désactiver le pare-feu Windows
car il peut bloquer les paquets TFTP. Lancez maintenant l' instance de téléphone 1 et
voyez si elle est enregistrée. Ça devrait ressembler à ça:

Répétez cette opération pour les deuxième et troisième téléphones également, et


passez des appels entre eux. C'est étrange d'entendre les tonalités de progression de
l'appel ensemble, mais tant pis!

Maintenant, personnalisons un peu notre système. Tout d'abord, changez


le message Cisco Unified CME en CME1 en émettant la commande de message système
CME1 en mode service de téléphonie. Modifiez ensuite le numéro de ligne avec le
nom du téléphone: par exemple, pour l'e-téléphone 1, il ressemble à ceci:

Ensuite, rendez le soi-disant répertoire local: pour rendre le nom de l'appelant visible,
nous devons utiliser le mot-clé name et changer le texte des boutons de ligne sur le
téléphone, nous devons utiliser le mot-clé label . Configurez Phone1 en conséquence:

Désormais, le nom «Joe Phone» apparaîtra sur le téléphone de l'appelé et le libellé du


bouton le plus élevé se changera en Joe.

Ensuite, placez des numéros abrégés sur les boutons Line2 et Line3. Nous voulons le
configurer de sorte qu'en appuyant sur la ligne 2, l'appareil appelle 555112, en
appuyant sur la ligne 3, il appelle immédiatement 555113, et bien sûr, les boutons
doivent refléter le nom des appelants. La configuration commence maintenant dans
la section ephone , car les boutons de ligne appartiennent au périphérique e-phone
lui-même:

Continuons avec la configuration du transfert d'appel. Cette fonctionnalité est utile


lorsque nous ne prenons pas notre téléphone: l'appel peut être redirigé vers un autre
téléphone afin qu'il puisse réussir. Le CME et le périphérique téléphonique prennent
en charge plusieurs façons de configurer cela.

Le plus simple est d'utiliser le téléphone lui-même: recherchez et appuyez sur


le bouton CFwdALL puis entrez le numéro du téléphone auquel vous souhaitez
renvoyer l'appel. Ce paramètre entraîne le renvoi inconditionnel de tous les appels
vers ce numéro. Essayez-le en définissant le renvoi d'appel sur 555-113 sur le
deuxième téléphone, puis en appelant le 555-112 depuis le premier téléphone: le
troisième téléphone devrait sonner, car le second transfère tous les appels (ou plus
précisément: CME le transfère). Pour arrêter le transfert d'appels, appuyez
à nouveau sur le bouton CFwdALL .
Ce comportement est parfois indésirable, car nous ne souhaitons transférer les
appels que lorsque notre propre téléphone est occupé ou lorsque nous ne le prenons
pas après un laps de temps défini. Dans ce cas, nous devons configurer le transfert
d'appel sur CME lui-même. Entrons dans le mode de configuration ephone-dn pour
DN 2 (ie 555-112) puis regardons les paramètres disponibles:
Le paramètre «tout» est le même que nous pouvons obtenir via le téléphone comme
décrit précédemment. Le paramètre «occupé» est utilisé lorsque nous voulons
renvoyer nos appels si notre téléphone est occupé, et «noan» signifie que les appels
sont renvoyés si nous n'y répondons pas dans un délai donné.

Essayons cette fonctionnalité: disons que nous voulons la configurer de sorte que si
nous ne répondons pas à l'appel dans les 15 secondes, il sera transféré au numéro
555-113. La commande nécessaire est:

CME1 (config-ephone-dn) # time-forward noan 555113 timeout 15


Essayez maintenant d'appeler le deuxième téléphone à partir du premier, mais n'y
répondez pas: l'appel doit être renvoyé au troisième après 15 secondes. Comme
devoir, configurez le système pour utiliser la fonction «occupé» - vous devez avoir un
appel actif sur le deuxième téléphone, vous avez donc besoin de quatre téléphones
pour ce scénario. À la fin, supprimez les paramètres de transfert d'appel de la
configuration.

Le transfert d'appel est quelque peu similaire au renvoi d'appel. Lorsque nous avons
un appel entrant et que nous devons passer cet appel à une autre personne, nous
pouvons utiliser cette fonction.

Nous avons deux options avec CME: nous pouvons parler à la troisième personne
avant de transférer l'appel; cette méthode est appelée mode consultation. L'autre
méthode, plus simple, est appelée transfert aveugle. Dans ce cas, l'appel sera
transféré immédiatement sans consultation préalable. Nous utiliserons cette
méthode dans notre laboratoire.

Les étapes de configuration sont les suivantes:

Comme nous le voyons, la méthode en aveugle complet est utilisée parmi les trois
options disponibles. Quoi qu'il en soit, nous devons configurer nos téléphones pour
utiliser une configuration à deux lignes afin d'utiliser le mode consultation. Cela
signifie que nos téléphones ont deux numéros dans ce cas. Une autre chose est
le paramètre de modèle de transfert : cela peut être important si nous voulons
empêcher nos utilisateurs de faire des appels indésirables, car les utilisateurs
peuvent transférer des appels uniquement vers les numéros décrits par le modèle.
Essayez maintenant d'appeler le deuxième téléphone à partir du premier et
répondez. Ensuite, appuyez sur le bouton Trnsfer sur le deuxième téléphone et entrez
le numéro du troisième téléphone: ce téléphone électronique devrait sonner et nous
pouvons continuer l'appel sur cet appareil.
La prochaine fonctionnalité que nous pouvons facilement essayer est
l'interphone. Un interphone est une connexion spéciale: l'appelé n'a pas à répondre à
l'appel de manière régulière, et à la place son téléphone sera immédiatement
connecté au téléphone de l'appelant. Il peut être utilisé si l'appelé ne veut pas ou ne
peut pas répondre à notre appel comme d'habitude.

Nous allons maintenant modéliser le scénario suivant: le patron veut que son
travailleur junior sorte pour lui acheter de la pizza. Il ne veut pas attendre pendant
que le junior décroche, il veut que son message passe immédiatement (nous ne
voulons pas d'un tel patron, n'est-ce pas?).

Tout d'abord, nous avons besoin de deux numéros de répertoire de rechange à


utiliser pour l'interphone, nous devons donc d'abord modifier le paramètre max-dn à
la valeur 10 en mode service de téléphonie (la valeur maximale dépend de la
plate-forme du routeur). La configuration ephone-dn est la suivante (je vais montrer
la partie pertinente de la configuration en cours):

Nous avons utilisé DN 4 et 5 pour l'interphone. La première chose intéressante est le


numéro: le caractère «A» empêche tous les autres correspondants de composer ce
numéro. Bien sûr, nous pouvons également configurer un interphone
commutable. Le mot-clé «intercom» est utilisé pour définir le numéro de l'autre
partie avec une étiquette pour l'identifier facilement.

Sur la configuration de l'ephone, nous devons utiliser la commande de bouton pour


placer les DN d'interphone sur le deuxième bouton. De cette façon, les numéros
abrégés vont automatiquement aux prochains emplacements libres. Si nous
configurons le DN d'interphone sur le bouton 4, par exemple, les numéros abrégés
viennent après et nous ne voulons pas cela. Nous émettons donc les éléments
suivants dans la configuration de l'ephone:

Pour que cela prenne effet, nous devons redémarrer nos téléphones, mais cela peut
être fait à partir du mode service de téléphonie également avec la commande
de redémarrage . Nous pouvons redémarrer tous les appareils ou un par un en
émettant leur adresse MAC. Pour tester, cliquez sur le bouton «Junior» sur le premier
téléphone et voyez la progression de l'appel. La connexion doit être établie et nous
pouvons voir ce qui suit:

La prochaine fonctionnalité que nous pouvons essayer est la pagination. Cette


fonction est similaire à l'interphone, mais dans ce cas, il existe au moins un groupe de
téléphones accessibles par un numéro commun. Lorsque quelqu'un compose ce
numéro, tous les téléphones du groupe de téléappel activent leur haut-parleur et
reçoivent l'appel automatiquement. Ainsi, cela ressemble à un système de diffusion
et peut être utilisé pour envoyer des messages à un groupe de personnes en même
temps.

La configuration est assez simple. Parce que la pagination utilise plus de flux de
données, il est beaucoup plus efficace d'utiliser l'adressage multicast que les flux
unicast séparés. Dans la configuration de l'ephone, il suffit de définir le numéro de
pagination sur l'instance donnée. L'ensemble de la configuration est:

Nous utilisons l'adresse de multidiffusion 239.1.1.100, la plage recommandée pour les


appareils Cisco. Après avoir redémarré les deux premiers téléphones électroniques,
essayez de composer le 555555 à partir du troisième: les téléphones du groupe de
radiomessagerie recevront l'appel. Nous pouvons déclarer plusieurs groupes de
radiomessagerie et un téléphone électronique peut appartenir à plusieurs groupes.

Une dernière chose à mentionner: nous pouvons utiliser des flux unicast au lieu de
multidiffusion si nous le voulons. Ceci est bien sûr recommandé si nous n'avons que
quelques téléphones, et dans ce cas nous devons l'indiquer avec
la commande unicast paging-dn x .
Enfin, testez les paramètres en dehors des heures d'ouverture. Cela permet aux
administrateurs de définir des plages horaires pendant lesquelles les appels sont
interdits (par exemple, dans un bureau après les heures de travail officielles). Nous
pouvons bien sûr définir quelques exceptions. Certains téléphones électroniques
peuvent être totalement exempts de cette restriction, tandis que sur d'autres,
l'utilisateur doit saisir un code PIN pour utiliser le système comme
d'habitude. Faisons la configuration selon ce qui suit:

• * La plage horaire est de 18 h à 7 h (ou de 18 h à 7 h au format 24 heures) tous les jours


ouvrables (c'est-à-dire du lundi au vendredi).
• * Le téléphone électronique 1 est totalement exempt de cette restriction; il peut lancer des
appels à tout moment.
Les commandes nécessaires sont les suivantes:

La première étape consiste à définir les plages de temps. Ensuite, nous devons dire
au système quels modèles de nombres bloquer. En utilisant le mot-clé "T", nous
pouvons faire correspondre tous les nombres commençant par 555. Enfin, nous
définissons l'ephone 1 comme un appareil exempté de la restriction. Maintenant, si
les réglages de l'heure sont tous corrects et que nous sommes dans la plage de
temps donnée, essayez de passer un appel de l'ephone 1 à l'ephone 2: cela devrait
fonctionner, mais si nous essayons la même chose de l'ephone 3, nous obtiendrons
un signal occupé .

Ces exercices ne sont qu'une partie du programme CCNA Voice, mais avec ce
programme de softphone utile, nous pouvons faire des scénarios de laboratoire plus
difficiles dans GNS3 et les expérimenter facilement.

Liens utiles:
Manuel VTGO-PC Multilab:
http://www.ipblue.com/documents/vtgo-pc-multilab.pdf
Le guide de l'administrateur système CUCME:
http://www.cisco.com/c/en/us/td/docs/voice_ip_comm/cucme/admin/configuration/guide/cmea
dm.html

http://resources.intenseschool.com/ccna-voice-labs-in-gns3-with-vtgo-pc-multilab/