Vous êtes sur la page 1sur 8

PREMIERE PARTIE :

PRESENTATION GENERALE
CHAPITRE I : PRESENTATION DE L’ENTREPRISE
I-PRESENTATION DE LA SOCIETE GONFREVILLE

1-HISTORIQUE
Au lendemain de la première guerre mondiale, précisément en 1921,
Robert Gonfreville, fonctionnaire en service dans le centre de la Cote d’Ivoire
se lance dans la fabrication de fil pour les tisserands de la région. En 1929, les
Etablissements Robert Gonfreville(ERG) comptent jusqu’à 1600 broches à filer
et 19 métiers tisser. Après sa mort en 1933, du fondateur de l’entreprise, son
épouse Gabrielle Gonfré prend en main la gestion de cet héritage. Elle réussit
par sa compétence à : 

 Transformer la petite entreprise familiale en un puissant complexe


industriel intégré,
 Etendre ses activités,
 Ouvrir des boutiques jusqu’à Abidjan,
 Entamer une politique d’extension vers l’extérieur qui sera stoppée par la
seconde guerre mondiale.

Finalement, Gabrielle fait appel à des partenaires français afin d’accroît sa


production et améliorer la qualité des produits. Cette ère de prospérité prendra
fin vers 1990 à cause de la récession économique qui a eu pour corollaire
l’affluence sur le marché des produits concurrents à des prix relativement bas.
Pour reconstituer sa trésorerie affaiblie par ces évènements, la société a décidé
de lancer un emprunt pour lequel elle a obtenu la garantie de l’Etat.
Suite à cette crise économique et face aux nouvelles réalités du marché, la
société UTEXI d’Abidjan et les Etablissement Robert Gonfreville se fusionnent
afin de mieux gérer les nouvelles données du marché. Cette fusion a vu la
naissance de deux unités de production à savoir ;

 L’unité des textiles et imprimé de Côte d’Ivoire (TEXICODI)


 L’unité de filature et tissage de Gonfreville (FTG)

En 2000, comme corollaire de la privatisation de la CIDT, la subvention


coton, base du soutien de l’industrie, disparait. Un an après Schaeffer Dufour
cède UNINORD désormais holding luxembourgeoise à un groupe
d’investisseurs dont la stratégie industrielle repose cotonnier repose sur
l’intégration en amont de la filière .mais les évènements de 2002 entrainent ,
entre autre , une crise sans précédent dans le secteur cotonnier marquée par une
grande désorganisation de l’ encadrement des paysans et la fermeture d’UTEXI
puis TEXICODI ; dès lors UNINORD mettra tout en œuvre pour préserver son
formidable patrimoine industriel . Une stratégie de développement passant par
une nouvelle et totale réorganisation est mise en place. Cette politique aboutit à
la création en 2004 de l’unité d’égrenage DOPA puis un plus tard à la reprise à
travers TEXCI de l’unité d’impression TEXICODI.

2. MISSION
Les Etablissements Robert Gonfreville ont pour mission principale de mettre à
la disposition du marché local et international des produits tels que : les fancy,
les fils, les blouses et combinaisons de travail, les vestes, les tissus, les serviettes
de toilette, les nappes et les torchons de table, les draps, les chemises et les
pantalons.

3. ACTIVITE
Avec ses quatre sociétés que sont DOPA, COTIVO, FTG, TEX-CI,
UNIDORD rassemblent désormais un ensemble de 4 secteurs d’activité qui sont:


 L’égrenage
 La filature
 Le tissage
 L’impression

Le tout organisé sur trois sites : Bouaké, Agboville et Abidjan soit plus de 150
000 m² construit environ 100 hectares représentant un patrimoine de plus de 40
milliards de FCFA. Cet outil qui emploie 1500 personnes permet aujourd’hui
l’encadrement de 25000 hectare où environ 1000 paysans produisent 35000
tonnes de coton graine qui sont transformées en fibre (15000 tonnes), puis en
écrus (30 000 000 mètres) destinés à l’impression sur le site ou à l’exploitation.

II-PRESENTATION DE TEX-CI

1- PRESENTATION
Tex- ci est situé à Bouaké (à environ 300 km d’Abidjan) dans la région du
Gbêkê au centre – nord de la côte d’Ivoire. Elle se localise plus précisément au
quartier Gonfreville, sur la route de l’aéroport. Elle est spécialisée dans la
fabrication du textile imprimé. Sa principale production est le fancy qui à lui
seul représente 75% de la production total et 25% destinés aux différents tissus
qu’elle met à la disposition de la clientèle. L’exportation retient 6% de la
production de Tex- ci et les 94%concernent le marché intérieur.

Tex- ci emploie aujourd’hui 79 personnes dont un (1) cadre, sept(7) agents de


maitrise, onze(11) employés et soixante (60) ouvriers permanents. Elle a sous sa
responsabilité sept personnes, utilisée comme main d’œuvre occasionnelle.

2-FORME JURIDIQUE
TEX-CI est une société anonyme au capital de trois milliards huit cent quatre
vingt cinq millions (3 885 000 000) francs CFA. Elle est en location gérance.
Registre de commerce : 34989 Bouaké
Adresse : 01 BP 1348 Bouaké 01
Téléphone : 31 65 72 87 ; Fax: 31652181
Email : tex-ci@hotmail.com Les coordonnées de la direction basée à Abidjan
Adresse : 03 BP 3207 Abidjan
Téléphone : 20 32 12 92 / 20 33 19 04
Fax : 20 32 12 86

Email : tex-ci@hotmail.com

3- ORGANISATION STRUCTURELLE
Pour le bon fonctionnement et de ses activités, Tex-ci dispose de seize (16)
grands sites de services repartis comme suit :

Service d’Abidjan

La Direction Générale
Service Commerciale qui se charge de la vente et la promotion des
produits (pagnes)
Services Bouaké
La Direction Siège-Usine
Le Service Secrétariat
Le Service Informatique
Le Service Ressource Humaine
Le Service Gravure
L’atelier D’impression
Le Service Impression Stock
Le Service Maintenance
Le Service Bureau Technique
Le Service Echantillonnage
Lé Service Blanchissement Finition
Le Service Entretien Usine
Le Service Chaudière
Le Service Bassin
L’organigramme ci-dessus établit ainsi le lien hiérarchique entre le personnel
de la direction commerciale d’Abidjan et la direction du siège à Bouaké (TEX-
CI).

ABIDJAN DIRECTION GENERALE


DIRECTION COMMERCIALE
ET COMPTABILITE
BOUAKE DIRECTION D’USINE

SECRETARIAT

Bureau Service Service Service Service Service


Technique Gravur Impression Maintenance Informatiqu Ressources
e e Humains

Echantillonnage Blanchiment Pliage Chaudièr Bassins


e

III-ORGANIGRAMME

IV-FONCTIONNEMENT DES DIFFERENTS SERVICES DE TEX-CI

L’entreprise Tex-ci a sa direction commerciale à Abidjan qui veille au bon


fonctionnement de ses activités et son usine-siège social basé à Bouaké chargé à
la production des pagnes, draps. L’usine fonctionne avec :
 Une direction Usine
Placée sous la responsabilité de Monsieur Adama KONE. Cette direction assure
le bon fonctionnement de l’usine.

 Un secrétariat
Le service secrétariat est chargée de recevoir les visiteurs, d’appeler et de
répondre aux appels, de faire le traitement des courriers arrivés et sorties, et du
fax.

 Le bloc Impression ou La Production


C’est un ensemble qui regroupe la gravure, le blanchissement, l’atelier
d’impression, le pliage des produits fabriqués. Ce bloc est alimenté en chaleur
par une chaudière et en eau potable par un bassin qui sert toute l’usine. Un
service Informatique (Structure d’accueil) voir présentation ci-dessous

CHAPITRE II : PRESENTATION DE LA STRUCTURE D’ACCUEIL

(SERVICE INFORMATIQUE)
I- PRESENTATION
Le service informatique fait partir intégrante de l’administration de Tex-ci,
son architecture réseau est :

Un serveur Risc/6000 qui contient les données de la GPAO (Gestion de la


Production Assistée par Ordinateur),

Un routeur links/Cisco qui permet l’interconnexion des différents ordinateurs,

Un Switch pour la connexion du réseau Ethernet, Une imprimante qui sert à


faire des impressions des bons de commandes etc. …, Des ordinateurs qui sont
connectés et ont un système d’ exploitation Windows (XP, Windows7 et
variante).
II-RÔ LE
Le service Informatique est chargé de :

 Superviser, l’exploitation d’un matériel informatique et en assure le bon


fonctionnement.
 Coordonner la maintenance et les évolutions des logiciels installés.
 Superviser les nouveaux projets.
 Conseiller la direction à étudier et à proposer toute nouvelle technologie
relative à l’informatique et susceptible d’améliorer le système
d’information de la société.

Le service a également un service maintenance


III-FONCTIONNEMENT
Le service informatique est composé de deux(2) informaticiens et deux(2)
stagiaires dont je fais partir, il est chargé d’informatiser les prestations de l’usine
c'est-à-dire de numériser toutes les taches tels que les bons de commandes, de
sortie etc.…

Vous aimerez peut-être aussi