Vous êtes sur la page 1sur 6

Problème de révision : Fiscalité Internationale (ECD - ICF – IHEC 2019)

Première partie : 10 pts (Montants affichés en hors taxes)

La société « PGK Espagne » est une société multinationale résidente en Espagne, spécialisée dans
l’industrie des câbles informatiques et ayant des filiales implantées en Tunisie : société ” Câbles
Puissants ”, au Danemark « PGK Danemark » et aux Iles Vierges Britanniques (l’un des paradis
fiscaux du monde) : « PGK -IVB ».

Le capital de la société anonyme ” Câbles Puissants” qui s’élève à 600.000D est détenu à raison de
47% par la société « PGK Espagne ».

Le reste de ce capital est réparti comme suit :

-23% détenus par Mr Rached résident en Tunisie et exploitant d’un bureau d’études.

-30%» détenus par divers actionnaires résidents en Tunisie.

La société ”Câbles Puissants", dont le siège social se trouve à Monplaisir- Tunis, a pour objet la
commercialisation sur le marché local et l'exportation notamment vers la Lybie et l’Algérie de càbles
informatiques acquis sur le marché local ou importés de l'étranger auprès de la société mère.

Le 25 octobre 2018, la société « PGK Espagne » a conclu un marché avec 1’ Etat tunisien pour
réaliser une centrale de gestion des cartes magnétiques. Le marché porte sur les axes suivants :

▪ Une étude spécifique sur l’environnement financier et le degré de développement


de la monétique en Tunisie.
▪ La fourniture des équipements nécessaires à la réalisation du projet.
▪ Le montage des équipements objet du marché.
▪ Les travaux de contrôle et de surveillance des opérations de montage.
▪ Une assistance technique après l’achèvement des travaux.

Toutes les composantes du marché doivent être réalisées en Tunisie.

Enseignant : Achraf HAKIM © – IHEC 2019 Page 1


Les principales clauses du marché conclu à Madrid entre le PDG de la société « PGK Espagne » et
le représentant de l’Etat tunisien prévoient les stipulations suivantes.

▪ La centrale de gestion des cartes magnétiques doit être aménagée, et équipée selon les
spécifications techniques mentionnées au sein du cahier des charges annexé au marché.

▪ La durée totale impartie pour l’achèvement des travaux est de 12 mois, à compter du 2
janvier 2018. Le montant global du marché est fixé à 4.400.000 D.

Au 31/12/2018, le bilan de l’unité « PGK Tunisie » présente un bénéfice comptable avant impôt de
750.000 DTN qui tien compte des éléments suivants :

Les produits :

▪ 45.000 DTN : des dividendes encaissés auprès d’une société Hollandaise.


▪ 75.000 DTN : des ventes réalisées directement en Tunisie par la société mère « PGK
Espagne » et qui présentent la contrepartie d’une étude technique informatique réalisée pour
le compte Biat – Tunisie.
▪ 30.000 DTN : des ventes réalisées directement en Tunisie par la société mère « PGK
Espagne » et qui présentent la contrepartie de la location d’une station réseaux satellitaires
mobiles au profit de la société ooredoo – Tunisie.
▪ 65.000 DTN : des ventes réalisées directement par la direction de l’unité « PGK Tunisie » et
qui présentent la contrepartie de la première tranche des travaux de construction mentionnés
si dessus.
▪ 20.000 DTN : Plus-value de cession de titres cotés à la BVMT, date d’acquisition le
25/05/2011.

Les charges :

▪ 20.000 DTN : des charges d’entretien.


▪ 40.000 DTN : des charges engagées directement par la société mère « PGK Espagne » pour
le compte de chantier PGK – Tunisie et le chantier Agadir – Maroc.
▪ 35.000 DTN des charges engagées directement par la société mère « PGK Espagne » pour le
compte de chantier MTN – Algérie.

Enseignant : Achraf HAKIM © – IHEC 2019 Page 2


▪ 15.000 DTN : des charges engagées par la direction de l’unité « PGK Tunisie » et qui
présentent la contrepartie de la location d’une villa au profit de Directeur Technique de la
société mère qui a pour mission le contrôle technique et la suivie des travaux.
▪ 70.000 DTN : Dotation annuelle d’amortissement, sachant que les équipements techniques
ne figurent pas au bilan de l’unité « PGK Tunisie », VCN = 200.000 DTN ; durée
d’utilisation en Tunisie 5 mois ; Taux d’Amortissement = 15%
▪ 5.500 : Amortissements d’une voiture de tourisme d’une puissance fiscale de 11 chevaux.
▪ 150.000 DTN : des charges comptabilisées en contre partie de la quotepart de l’unité « PGK
Tunisie » dans les frais généraux de siège centrale sachant que le chiffre d’affaires de l’unité «
PGK Tunisie » au titre de l’exercice 2018 est de 5.000.000 DTN et le chiffre d’affaires total
de la société mère est de 60.000.000 DTN. Frais généraux de siège :

Frais généraux de gestion de groupe PGK 25.000 DTN


Frais d’étude de marché sud-asiatique 30.000 DTN
Frais de publicité de la marque PGK 55.000 DTN
Frais de préparation des états financiers consolidés 37.000 DTN

Une fois le projet est définitivement achevé et livré à l’Etat tunisien, la société « PGK Espagne »
doit assurer une assistance technique d’une durée de 18 mois par deux ingénieurs parmi
ses salariés à raison de 2 jours par trimestre, moyennant une redevance annuelle de 1’
ordre de 75.000D.

Travail à faire : Déterminez le régime fiscal des opérations suivantes :


- le marché conclu entre la société « PGK Espagne » et l’Etat tunisien.
- L’opération de l’assistance technique réalisée par « PGK Espagne ».

Deuxième partie : 10 pts (Montants affichés en hors taxes)

Pour la réalisation de ce marché la société « PGK Espagne » a conclu en date du 5 novembre


2017, un contrat de sous-traitance avec ses trois filiales (la société Câbles puissants, la société
PGK Danemark », la société PGK -IVB, et Mr Rached exploitant d’un bureau d’études à Tunis.

Chaque intervenant dans la réalisation du marché exécute les tâches lui incombant sous sa
propre responsabilité sans qu’il soit lié par aucune solidarité avec les autres signataires et facture ses
propres prestations ou fournitures directement à la société « PGK Espagne ». Les rémunérations
correspondantes sont payées en devises.

Enseignant : Achraf HAKIM © – IHEC 2019 Page 3


La durée totale impartie aux différentes entreprises cosignataires du contrat de sous-traitance pour
l’achèvement des travaux est fixée à 10 mois, à compter du 1” janvier 2018, détaillée comme suit :

Etudes préliminaires spécifiques sur l’environnement financier et le degré de développement de la


monétique en Tunisie. : 3 mois - Opération de montage des équipements : 5 mois - Opération
de contrôle et de surveillance : 2 mois
Le montant global de la rémunération allouée aux sous-traitants est fixé à 4.000.000 D, réparti
entre les cosignataires de la manière suivante :

Les travaux d’études sont confiés à Mr Rached pour un montant de 250.000 D.

Les travaux de montage des équipements dont le coût s’élève à 1.260.000 D sont confiés à « PGK
Danemark ».

Les équipements dont le coût total s’élève à 2.150.000 D sont fournis à concurrence de la moitié
par la filiale Câbles Puissants, l’autre moitié est fournie par la société PGK Espagne.

Les travaux de contrôle et de surveillance dont le coût s’élève à 340.000 D ont été confiés à la filiale
PGK -IVB.

Dans le cadre de l’exécution de ses obligations conventionnelles, Mr Rached a fait appel à deux
bureaux d’études d'une renommée internationale, la société ”Etudes monétiques ” ayant son siège
au Japon et la société Alpha monétique ayant son siège en Pologne.

- La société Japonaise a facturé à Mr Rached en contrepartie de ces prestations la somme de


150.000 D au cours de décembre 2018. (Aucun impôt n’est opéré au titre de cette
opération).
- La société résidente en Pologne a facturé à Mr Rached en contrepartie de ces prestations la
somme de 45.000 D au cours de décembre 2018. (Mr Rached a opéré une retenue à la
source de 12 %).

Travail à faire : Déterminez le régime fiscal du contrat de sous-traitance et des différents


intervenants dans le cadre de ce contrat.

Enseignant : Achraf HAKIM © – IHEC 2019 Page 4


Convention Tunisie / Espagne :

Article 5 : Etablissement stable

un chantier de construction ou des opérations temporaires de montage ou des activités de


surveillance s'y exerçant, lorsque ce chantier, ces opérations ou ces activités ont une durée supérieure
à neuf mois ou lorsque ces opérations temporaires de montage ou activités de surveillance faisant
suite à la vente de machines ou d'équipements par la même entreprise ont une durée supérieure à
trois mois et que les frais de montage ou de surveillance dépassent 10% du prix de ces machines
ou équipements.

Article 12 : Redevances

1) Les redevances provenant d'un Etat contractant et payées à un résident de l'autre Etat contractant
ne sont imposables que dans cet autre Etat.

2) Toutefois, ces redevances peuvent être imposées dans l'Etat contractant d'où elles proviennent, et
selon la législation de cet Etat, mais l'impôt, ainsi établi, ne peut excéder 10 % du montant brut des
redevances, pourvu que ces redevances soient imposables dans l'autre Etat contractant.

3) Le terme «redevances» employé dans le présent article désigne les rémunérations de toute nature
payées pour l'usage ou la concession de l'usage d'un droit d'auteur, d'un brevet, d'une marque de
fabrique ou de commerce, d'un dessin ou d'un modèle, d'un plan, d'une formule ou d'un procédé
secret, ainsi que pour l'usage ou la concession de l'usage d'un équipement industriel, commercial ou
scientifique, pour des études et des informations ayant trait à une expérience acquise dans le domaine
industriel, commercial ou scientifique. Ce terme comprend aussi les rémunérations de toute nature
concernant les films cinématographiques et les œuvres enregistrées sur films et bandes
magnétoscopiques destinés à la télévision.

La convention de non double imposition signée entre la Tunisie et Le Danemark.

Article 5 : Etablissement stable

un chantier de construction, ou des opérations temporaires de montage, ou des


activités de surveillance s'y exerçant, lorsque ce chantier, ces opérations ou ces
activités ont une durée supérieure à six mois ou lorsque ces opérations temporaires de
montage ou activités de surveillance faisant suite à la vente de machines ou

Enseignant : Achraf HAKIM © – IHEC 2019 Page 5


d'équipement ont une durée supérieure à trois mois et que les frais de montage ou de
surveillance dépassent 10% du prix de ces machines ou équipements.

Il n y a pas une convention de non double imposition signée entre la Tunisie et Le Iles
Vierges Britanniques.

La convention de non double imposition signée entre la Tunisie et la Pologne

Article 12 : Redevances

1) Les redevances provenant d'un Etat contractant et payées à un résident de l'autre


Etat contractant sont imposables dans cet autre Etat.

2) Toutefois, ces redevances peuvent être imposées dans l'Etat contractant d'où elles
proviennent si la législation de cet Etat le prévoit, mais l'impôt, ainsi établi, ne peut
excéder 12 pour cent du montant brut des redevances avec un plafond de 20.000 DT.

3) Le terme «redevances» employé dans le présent article désigne les rémunérations


de toute nature payées pour l'usage ou la concession de l'usage d'un droit d'auteur sur une œuvre
littéraire, artistique ou scientifique, y compris les films cinématographiques, d'un brevet, d'une
marque de fabrique ou de commerce, d'un dessin ou d'un modèle, d'un plan, d'une formule ou d'un
procédé secrets ainsi que pour l'usage ou la concession de l'usage d'un équipement industriel,
commercial, agricole, portuaire ou scientifique ou pour des informations ayant trait à une
expérience acquise dans le domaine industriel, commercial ou scientifique ou pour
des études techniques ou économiques ou pour une assistance technique.

Enseignant : Achraf HAKIM © – IHEC 2019 Page 6

Vous aimerez peut-être aussi