Vous êtes sur la page 1sur 5

Amélioration du potentiel et de la stabilité du rendement de la fève et de la

féverole Vicia faba L. Par Dr Zain El Abidine Fatemi (Chercheur, CRRA


Meknès)
Publié le 26 juin 2019 par Bahri

Dr Zaine El Abidine Fatemi, Amélioration génétique des légumineuses alimentaires, URAPCRG – CRRA
Meknès

La culture des légumineuses alimentaires occupe 6 à 8 % de la SAU au Maroc, soit la seconde place
après les céréales. La fève occupe la première place en termes de superficie (50%) et de production
(52%) (Le Maroc en chiffres, 2018). La production de la fève a enregistré une baisse très significative
ces dernières années tant au niveau des superficies emblavées qu’au niveau du rendement moyen
qui se situe à environ 9 qx/ha (Le Maroc en chiffres, 2018). Cette régression est imputée à plusieurs
contraintes d’ordre climatique, agronomique, technique et socio-économique.

Stratégie et objectifs de sélection


L’objectif principal du programme d’amélioration de Vicia faba est de développer des variétés de
fève et de féverole à haut potentiel de rendement, stables et tolérantes aux principaux stress
biotiques (orobanche, botrytis, anthracnose, rouille, …) et abiotiques (sècheresse surtout de fin de
cycle, …).
Pour réaliser cet objectif, le programme adopte une approche qui se base sur l’utilisation des
méthodes conventionnelles de sélection qui sont appliquées directement sous les conditions
édapho-climatiques des environnements cibles, ce qui permet efficacement de tenir compte des
différences agroécologiques qui existent entre ces environnements et de leurs exigences variétales.
La création de la variabilité ainsi que le début de sélection dans les premières générations du
matériel en ségrégation ont lieu au Domaine Expérimental de Douyet. Par contre, les tests de
performance des lignées résultantes sont menés aux Domaines Expérimentaux de Douyet, Jemaa
Shim et Khemiss Zemamra.
Ces environnements ont été retenus sur la base de la distribution des principales zones de
production de la fève qui se concentrent dans la zone centre-nord (Taounate, Taza et Fès) et dans
la région de Settat, Ben Slimane et El Jadida.
Principaux résultats et acquis
Quatre variétés de fève et quatre variétés de féverole ont pu être sélectionnées et inscrites au
Catalogue Officiel dès 1985 (Tableau 1).

Tableau 1 : Liste des variétés de fève et féverole inscrites au Catalogue Officiel

Année inscription
Type Génotype (réinscription)
Lobab (F269 1985 (1995)
Karabiga (F 213 1985 (1995)
Defès (F111) 1985 (1995)
Fève Hiba (FH1031) 2018
Alfia 05 (F305 1985 (1995)
Alfia 17 (F317) 1985 (1995)
Alfia 21(F321) 1985 (1995)
Féverole Zina (Fv705) 2018

Variété de fève Hiba (photo 1)

Variété de fève Hiba (photo 2)

 
 

Ces différentes variétés présentent en général une large adaptation aux différentes zones
agroécologiques du Maroc. Concernant le rendement grain moyen, la variété de féverole, Zina,
dépasse de 20% le rendement du témoin Alfia 21, alors que la variété de fève, Hiba, dépasse le
témoin Lobab de 25%.

Les caractéristiques des nouvelles variétés inscrites en 2018, Hiba et Zina (Figure 1), sont
rapportées dans le tableau 2.

Tableau 2 : Caractéristiques des nouvelles variétés de fève et de féverole inscrites au Catalogue
Officiel
Type Féverole Fève
Nom Zina (Fv705) Hiba (FH 1031)
Productive et Productive et
moyennement moyennement
résistante au résistante au
Intérêt de la variété botrytis botrytis
Type de culture Récolte en sec Récolte en sec
Présence de taches Présence de taches
Couleur noires noires
Macules sur
Fleurs les ailes Présence Présence
Port sur la
plante Demi dressée Retombante
Texture Intermédiaire Rugueuse
Gousse Déhiscence Moyenne Faible
Grains Couleur de
fond Beige Beige
Couleur du Brun noir Brun noir
hile
Forme Intérmédiaire Aplatie
Moyennement Moyennement
Epoque de floraison précoce précoce
Moyennement Moyennement
Epoque de maturité précoce précoce
Moyennement Moyennement
Réaction Botrytis résistante résistante
aux
maladies Ascochyta Réaction modérée Réaction modérée

Variété de féverole Zina (photo 1)

Variété de féverole Zina (photo 2)

 
 

Perspectives
Plusieurs lignées prometteuses ont été identifiées comme étant hautement productives et
moyennement résistante au botrytis.
Il est à rappeler que le schéma de sélection de ce programme est basé principalement sur la
méthode pedigree. Cependant, cette méthode a des limitations dues à l’effet de consanguinité. En
effet, la supériorité de la performance des populations et des variétés synthétiques comparée à
celle des lignées pures a été largement démontré. Ainsi, durant les dernières années, le programme
d’amélioration de fève et féverole au Maroc s’est orienté vers le développement de variétés
synthétiques. A cet effet, deux variétés synthétiques prometteuses (une fève et une féverole) sont
en cours de développement et seront proposées, dans le futur proche, pour inscription au Catalogue
officiel.