Vous êtes sur la page 1sur 52

F R A Nc-RÊvEuR

Le fanzine alternatif d,ej.u d,erôles


Numéro 3 Avril/Mai 95 20 Francs

Scénars et ''i1,ii1,,,
eides de j eË'.'""i,.i.i"'
Nephilim
,fames Bond.

San Franci
La chroniqu

Int,erview
.fennif er
Ian Lemke

Des News c
etit clin d'oeil du petit écran.qui diffuseun reportageéclair sur magic.Journéemodéled'un Magiqueur.réveilen caleçon.a-
premierplan un magazinespécialisé: Graal-un collector! quel bel exemple! Bravo lesjoumaleux,ça ne s'améliorepas Va ::
vient de la camérasur des couvertures de jdr diverseset bigarées,gros plan sur la tête de mort du supplément Le pouvotri.'-
riere le trone (Warhammer)Suitede la joumée par un rush à l'Oeuf Cube.échan-ses. non pardon.ventesur le célébretrottoir.p::r
exorbitant.Speech(bref)du vendeur.partierapidedansun bar, boule de feu . fin du reportagesur l'inévitable''Ben.1'suismon
Classique,previsible.et sanssurpriseM'enfin- la présentratrice estlolie-et aprés.il r a X-Files Pour ceux qui ont encoreuD€Spr-r:
d'oblectivitedansles médias.sachezqu'un reportagesur les JDR est en préparation pour EnvovéSpecial.Lesjournalistessont\ enr:
filmer a la conventionde BourgesNousessaierons d'en savoirplus

Du coté de Franc-Rêveur. celase passepasmal. Vous êtesenvirondeux centà nouslire et nousvousen remercionsS'il est un fart
indéniableque Le MondedesTénébresoccupeune placeimportantedansce fanzine.je tiensà rapellerque nousn'en faisonspasu;^^
objectif.C'estvousqui. par votreparticipation.nousfournissezle sommaire.Ainsi. le décorde campagnepour Vampire.de par sa
taille.à pris beaucoupde placedansle numéroprécédent. Il représente encoreunedizainede pagespour ce numéroet le suivanr
Nous avonsrecuune campagne conséquenteà Mage Elle démarreradésla fin de Vampire Aussi,si l'ousavezdu matosautreque
celui précédement cité.nousle passeronsdésle numérosuivant.
Puisquenoussommesdansle futur.nousvous proposerons prochainement un topojuridiqueafin que vous sachiezprotégervos
manuscrits. Je n'ai pasconnaissancequ'un problèmeai déjaeu lieu dansle milieu du JDR Mais si celapeutvous incitera présenrer
sereinement votreproJetà un éditeur.nousremplironsainsi un de nos objectifs:la communication

Si lous vouleznousfaireparvenirvos humeurs.réflexions.scénars.nouvelles.critiques.nousavons désormaisuneadressee-marl


cu b ertâ f@ a lp es-net.fr

Bulletind'adhésion
LESARENESLUDIQI-]ES à retournerà
Les A rènesLudi ques
Cette associationloi 190I à pour but la promotiondu.;eu c/o H ervè S chnei der
de rôle et le développement. la promotionet la diffusionde l 7 rue Marqui an
cré a tionsludiquesori g i n a l e sd e l a n g u efra n ç a i s e V ous 3E 100Grenobl e
a re z quelquec hos eà d i re .u n e e n v i ed e p a rta g e!o r tre pas-
si o n . un s c énar ioou u n e c a mp a g n ed o n t v o u s ê te s fi er l oi l 90l " Les Ar ènes
Je souhai teadhérerà I' associ ati on
En vov er nous v os t e \te s s u r d i s q u e tte(p c o u m a c) de Ludi ques"pourI' annee1996
p ré fé r enc eS i v ousêt e sp u b l i e s\o
. u s re c e v e za u to m ati que- tr membreactif et lerse une cotisationde -i0 frs
me n t le num ér oqui l e c o n ti e n t N o rm a l q u o i I Attenti on. tr membre brenfai teur et verse l a som m e de
n o u s ne r et our nonsp a s l e s e n v o i s .fa i te sn o u s p a sserun frs
d o u b le
Vo u s loulez pos erd e s q u e s ti o n sà u n é d i te u r.mai s l os Cetteadhésronme permetde bénéficierde tanfs préfé-
précédentes lettressontrestéessansréponsesVous voulez rentielssur les actilités de I'associationElle expnmeen
p u b l i er un jeu. et r e c h e rc h e zd e s c o n s e i l s .d e s tu \aux. outremon soutienaux butsdéclarésde I'association
Contacteznous! cetteassociation est faitepour cela
Nous sommesdes bénévolesbénéficiantde contactsavec C i -j oi nt un chèque l i bel l é à I' ordre " Les Ar ènes
le milieu professionnelNous emplol'onsnotre tempslibre Ludi ques" .
1etmêmeplus que cela)pour faire bougerles choses.faire
entendrede nouvellesvoix Le mondedu jeu de rôle est un Nom
milieu vivant-en perpétuelle création.Ecriveznous.parti- Prénom:
cipez vous aussi à cette aventure qu'estFranc-Rêveur Date de naissance :
Adresse:
Les ArènesLudiques
c/o Hervé Schneider
17 rue Marquian
38100Grenoble Sisnatureoblisatoire

I
L ------------

t
Sommaire
Franc -Rôv e u r- B i m e s t r i c l- N u mé r o 3 -
Avr ilrM ai 19 9 6- 2 0 f r s
Adresse: c;o Jean-Christophe Cubertalbn
85 r u e N i c o l a sC h o r i er
38 0 0 0G r e n o b l e
Tél:76 49 62 00

D i r ec t eur de l a p u b l i c e t i o n : H e r vé Sch n e id e r
R édac t euren c h e f : J e a n - C h r i sto p hCeu b e r ta tb n A cruALrrÉs
C ouv ert ure : N i c o l a sM a r k o v i c
Il l u s t rat eur s: O l i v i e r R o u l i n .Nico la sM a r ko vic. Prévisionsastroludiques 2
De nisCuina t - G u c r r a z
Ma quc lt e : Je a n - C h r i s t o p hCeu be r ta lb n
O nt part ic ip é i c e n u m é r o : N i co la s M ile si. DrssEcrroNs
Mat hieuA do u t t e .O l i v e e t T o p h . Ph illip e
Schnc idc r.D o m i n i q u e" N o s t r a d o m u s" F ig u e t. Malik'han I
Il erv é " P c po n n c "S c h n e i d e rK. a rl "Do n Ka r lito "
O uc hot .J c an - C h r i s t o p h"eJ u l e s "Cu b e r ta lb n Vampire: the Dark Ages 9
Im prrméc n F r a n c ep a r I B S R E PRO DESIGN.
Miles Christi l0
l 6 rue de S t r a s b o u r g . 3 8 0 0G
0 r e n o b le Les danseursde Lorgol ll
Fra nc -Rôv e unru m é r o3 e s t é d i t ep a r I' a sso cr a tio n Les légionsdesténèbres t2
kri l90l " Le s A r è n e sL u d i q u e s "Ic o He r r é
Sc hneider.l7 r u e M a r q u i a n .- 1 8 1 0 0Gr e n o b le ) CampaignCartographer l3
A propos rlesjeur cités: I'ampirc la
l l us c uruc lee s t e d l t ée n v i p a r l l exa g o n a lso u s Coru r es ET LÉe eN DEs
l i c enc cW hrl e W o l t ' .Z c m o n d ed cs të n è b r e se sl
une nrarqucd é p o s é cp a r W h i t c Wo lt. .\e p h ilim e st SanFranciscoby Night -2l3
edrt éuar Mu l t i s i n r J u m es B o n t i 0 { 1 7e st e d itecn
\ I par J c ux I) e s c a r t c s pour Vampire: la Mascarade t4
R emerc iem e n t s : f o n t o nC i l l e s Jcn n r ie rct Ia n .
La Biblede MorgenI'Inconstant
Sebas t ic B
n o u d a u d .C a t h r l s a b clle .T h e Sh a n n tx pourNephilim 28
Pub.lc s bou t i q u e sq u r n o u sl i r n t lc p la isird c n o u s
d rs lrrbuc r.
l'c n s c n r b l cd c se d i t e u r stia n ça ise t to u tc Coulern'estpasjouer
l 'e qurpedc R c p r o D c s i g n
pourJamesBond007 36
Dé pôt légal : Â r r i l 1 9 9 6
IS S N : 1267 - 6 9 - l . l
Co mm is s io np â r i t a i r e : L n c t u r s U N DI M A Nc HE À LA c A M P A G NE
Po ut t out en c â r t p u b l i c i t a i r e .co n tr ctcr là Grosplan : Onyr II 4l
ré dâct ion.
Le Z'orga 42
L a rôdac t io nn ' o s t p à s r e s p o n sa b led cs e n r o is
n on s ollic ité sD
. e t c l s d o c u m e n tsn e se r o n t p à s
Brêvede Backeround 42
re t ourn és .

A u - o EL À DU M tRo tR
Rencontre 43

Po n r RA r r s
L'épéelarge 44

L'E S PRI T L I B RE
Tempêtesur neurones 46

Avertissement
Les thèmesabordésdansce numéros'adressent à deslecteursmatures Ils peuvent
donc heurterla sensiblitéde certains
Lesleux de rôlesmettentenscénedessituationsetdes personnages fictifs dansle
Un bulletrnd'abonnementse trouveen seulbut de divertir.Ils n'encouragent
en rien descomportements ou desidéesque
trorslemede courerture la loi réprouve.

FRANc-R Éveun - N '3 -


pqr Tbstr q6omus
)0réntsions2u6iques le 6igleux,Astrofu6ologue

algréle ciel couvertde jeux de cartesà collec-jouer. 1'orientema fidèle lunettevers les constel-
lations La ParutionAléatoire ne nous a toujours pas sévèrementcontaminé,malgré ses tenta-
tives nombreusesMais je la devine,maligne.infectantinsidieusement le Grand Planningdes
Editeurs Si TSR s'en remet doucement.d'autresne semblentpas avoir cette chance(cf. Elric chez
Chaosium).Du côté de chez nous-cela semblecorrect(à part Naturepour Scales) Certes,il est facile
d'ergoterdu hautde sa tour. mais le sujetme plaît.et puis.aprèstout.c'estsansincidence
L ' é v é n e me ndt u mo i s e s tb ien évi dementl e S al ondesj eux à P ans.P ortede V ersai l l es(6- l. l Avr . ) . ainsi
q u e q u e l q u e sn o u v e a u té françai
s sesattendues:Gui l des.Mekton Z. l es S oi réesenquêt es.De m êm e.
j'espèrequelquesbonnessurprisestelles que Empy'riumou Shaan.Le cadeaubonusen V O. serasans
aucundoute pour les amateursd'Ars Magicapuisqueles droitsont étésreprispar Atlas-Game(Taleso.f
the tlark ages.Fesîivalo.l'thedammed..) En voila donc une bonnenouvelle En souhaitantque ce jeu
reçoivele dér'eloppement qui lui est dû.
Si visiblement.j'abusepeut-êtrede la colle,mes petitesremarques sur la qualitédes reliuresdes derniers
suppléments Descartes ont été remarquéesMais le problèmeavait dejàété repere! L'imprimeur devrait
donc remédierà ceci pour les parutionsfutures Si vous avez des extensionsqui partenten vrac. vous
pouveztoujoursvous les faire changer(adressez-vous à votre boutique) J'en profite aussipour glisser
une petiteprécisionsur la rubriqueNécrologiquedu numéroprécédent: l'encartsur GDW étaitextraitde
la lenre info de Ludis

N o te s :L o rs q u eri e n n ' e s t i ndi quéaprèsl ' annonced' une paruti on.c' estque cel l eci est pa r ue Seulsles
ti tre s l i ti _ s i e u sx o n t a ffu b l ésd' un (V o) ou (V fl Les retardssont annoncéspar f' P our les par ut ions
re p o u s s é else. s v mb o l e) precèdel a nouvel l edateprévue(s' i l -" en - a une !) X i ndi queune r éponseà
u n c o u rri e rGa -Gra lIM e s tl' appel l ati on communede mon fami l i erpeucommun

AD D RAVENLOF T A MB R E
o : BleakfrorrsetMars) Nrneprinceso.[Amber ,,1 (Ar r ) Rien à r oir
TSR prépareune vcrsion françaisedc la der-
nrèrc versiond'AD&D Lc nouveauguide du a M(: Ravenbl I & II (Avr ) Comprlation aveclc JDR. mais pour les aficionados.sachez
Joucur ct l'écran d c'r'ra ic ntêt r c dr s pos aur q u 'u n c s i r r c d c 3 c o m i c s s o r t ch cz D C L c
alcnt ou rsde Ma i Lc gu idcdu m aî t r cs uir r a RO YAUM E S O U B L I E S g r a p h i s m cà l 'a i r f a b u l c u r '
o : Den of lhe thrcves (Mars) Supplémcnt La nouvelleéditionde la bortcde baseanire
a t:. Faiths& a|alars {Mars)
sur lc mondcdcs voleurs A R S MA GIC A
tD Lrvre complel dc.sHumanoildcs a TheNo r t h ( A t r ) D é c o r d c c a m p a g n e
o Mqrco L'oh,o:Arrivëe o '[he untlermountain triloglt I : the lost o I',crandc jeu en rupture
lcvel (Mai) Arcnturcs O (JnConte d hiver l{tr I
o 'l-reasurelaies (Ar r )
o Vilhon R c a c h ( M a i ) D é c o rd e c a m p a g n c o La futurctraductronseraIa nutt des Rois
I l'lavcr's options: Spell & magic (Mat\
P lcinsde n ou rellcsch os espour la m agt c
SO LEI L S O M B R E BLOODLUST
Rien
D RA CONL ANCE c (-hronitlue sang,lante( A vr ) R e cu ci l d c
Les Romansde cettesériem1-.thique rcssortent plusieursscénars
chez F lc uvc No ir cn Av r il Sont pr ér ' us la
T rilogie de s Chro niq ue s ( la G uer r e dc la
Lance).la Trilogie des Légendcs(aprèsguer- ,,,,,,iffiçi,t, ::riii,iiriï+ï:itii
rc. jurn) . et la Trrlo gie des Pr éludc s ( s c p-
tcmbre)
.'iffiiÏfffii.'
B I RT H RIGHT
o Book of magecraft.Un oubli dc ma part *
queJe corrrgelcl ti t
a TheRjurih higlands (Mal) Ertension :ffi.flr,: s:
tl

t
o Halshapa clomainsourcebook (Mai) ..ffi,,
;*, ft *l
:ïl #.il,,,t
o Bantk-Azhikdomain sourcebook (Mai\
x,fi#,.t,',#t fr::S, I r:
I

t,
ùin,*ùlr,iii
6, *:*: **l$,r$
P LA NESCAPE .,.'*
',ffi'tfi ,$
U ne t radu ctio n d e la boit e de bas e es t en
cours Pasde date

F RANc-RÊve un - N' 3-
o Le roman A double tranchant doit vorr le d'autant sancedes Guildes
jour en Mai Ce conlinent olfril aux Guildes ainsi qu'aux
Maisons des Rivages, I'expansion dont elles
EMPYRIUM
rêvaient depuis longtemps.Par milliers. les
CHÂTEAUFALKENSTEIN Ce nouveaujeu de SF en français(enfinl) sera hommeset les femmess'enrôlèrentdans les
o L'âge de la vapeur (Avr ) distribuédansles boutiquespar A C J I Reste Guildes afin de partir à la dëcouverte du
o Sixgrrns& Sorcery )(Avr ) Sourcebook à v oir c e qu' il v a d e d a n s N o u s e s p é r o n s Conlinentet devinrentdesAventuriers.
sur l'Amérique du nord Décidément.cela pouvoirIe disséquerprochaincment Nous vottsproposonsde jouer de loules les
devient un e h ab itud ede R Tals or iande manièrespossiblesla découverteet I'explora-
repousser sessuppléments G UI LDES Iion dc ce Conûnent extraordinaire.magique
O ('omme il faut : ('astle
-falkensleincompa- o L'ëpreuvetle l'Astramance.Bon bouquin
et fannstique où les monslresenchantès.les
n , on (Mai) (Vo ) tours maudites.les empires dëchuset les sor-
bien éc r it . a \ e c d u r l - t h m e . m a l g r é s u n
ciers maléfiquespermettentdes quêtes des
début un pcu long a se mettre en placc
gestesel des sagasexlraordinaires.
CO N S P I RA TION Une bonn e a m b i a n c e R o l e s q u c (iuilde.se.rl une explorationpar I'imaginaire
U n suplémentp orta nt sur Al Am ar ja r er a le Déc idem en t l c s E d i t i o n s M n é m o s f o n t
et plusieursjeux d un univers d'hëroic-Jantasy-
fort
tour débutJuin Il seraagrémenté de trois scé- ortginal et infni
nanos Sonthèmeprincipal est la découverte. I'explo-
GUILDES (paruI
ration mais ausstla conquêleet la guerue.la
(Ertrait de la PLV de Multisrm)
CT HULHU d i p l o m a t i e e l l e s i n t r i g u e s e t su r to u t l e
" Imagrnczun groupe d'îles.enlourëespar un
mvstère"
o Londonguidebook immenseocéan.appeléesles Rivages.sur les-
Drssectron dansle orochainnuméro
o i. In lhe shadou's l.Mars) quelles six Maisons aux coulumesétanges.
a t, (Jttatias/et (Mars) PourCthulhu90 baroque.set fantasliques se sonl développée.s
a : ('thulhn /ile (Mars) Apr ès d' inc es s a n l e s g u e r r e s a m e n a n l u n GU R P S
dëc lin c er t ain . l e m o n d e c o n n u e l i n c o n n u a (iurps I'antpire (Vf) Et bien la srtuation
t , ëc ul un c hoc e x t r a o r c l i n a i r e l o r s q u 'u n c d c c c t t c e \ t e n s r o nn a p a s é r 'o l u é e C 'e st
CYBER PU NK rmmensetcrre mag,rque apparulà la limite dcs toutoursle statuquo
( -h r ome/// (Avr t (Vf) mcrs navig,ables a ' Gurp,smarttal art 2th editton (lan )
L i v e and direct ù (Atr 1 Alors tles hommesct desfemmes (ourag,eux. o
' Gurps ullra-lech2nd ed revised (Bords
héros et anon\me.sdu Deslin. guidé.spar la
B l a n c s'l ) t F é r ' )
C Y BE R G E NERATION Pv lhie. inv ent è r e n t d e s o r g a n i s a t i o n sn o u -
a ' Gurp.spsionique.tMar.st
a ' IS Asou rce bo oklFir ) vellesa.finde promouvoir les contactseI les
o : (iurps srrper (Mars) (Vo) (Réeditiont
c ' I'-ree.front(Fér' t échangesentre les six naltons ('e fut la nais-
O :- Gurps place,sof Mvster_v(Mars)
o (iencrot io nCa p )(Arr ;
Guildes, s'est aussl unle+de cartes à collec- o - (iurps Magtc 2nd f1) (Mars)
jouer;un rûmEnel unêEnignë: celle ci peut a G u r p s g o b l i n s ( A r r ) L 'A n gl e te r r e d u
EAR THDA W N se résoudre grâce à:certaines cartes conte-
X V l l l / Y I Y e m e .p c u p l é ed c go b l i n sa r e c
: Magic nuesdans les paquetsde basedu jeu de carte.
o a n ma nu al o f m v s t ic ar ls u n e a m b r a n c eD i c k e n s C e l ap ro m e td 'ê tr e
et aussi dahs certains ptquets recharges La délirantI
( Mars)
somme de 30 000F-êsi lc gros lo[ qui sera o ( i u r p s D i n o s a u r s ( M a i 1 El a b o r é e n
O llook of explorauon t Arr )
offert a celui qui découvrirala solution C'est
coopérationar ec Thc DrnosaurSocietri
chouetteI (iurps hasic 3rd ed (Mai) Pasdc change-
ECRYIl TE Miroir. aux aloucttes.dirons.certains I peul
mcntsmajcurs.Justeune mcrllcureprésen-
L a carted' E c rymercna le io ur c n M ai/ J ur n être; mais .poar moi la quesiion-n :est.paslà -! .
tatlon
Apres trois ass-d'cristerrce; Multrsim -nous à
Hola ! Qu'unes€uielenre sur ie délire de toujours fourni deBjeux et supplémentsde
D él i re s SA RL ( c f F r anc -R ê v e u r2 ) ! qualité. C'est donc avec confiance que j'at- JR TM
Dommage! Du nerf lesgarsI tsnds ce nouveau jeu. Après, tout le délire o Tré.sorsdes terresclunilieu (Avr \
e$trgt9.raL.$les4-eulr.ej.ç.it-oæ',,-[.-e.|t,Év,idçg
o Southern(iondor (Avr ) Un supplément à
ELE C KAS Ë qre.ceTte.maison dlédùioa a-la-pas.-envie.de ne pas raterpour lcs amateurs:il cst ques-
.bien
se plaaler,. el. que-le--û.at&€iiog-.sera
Pa sdc parutron sa \an t lc d eu x r èm et nm es t r e tion d'lsrldurct Anarion
Ç(' aterê,, Je,cogretto"eirpbmont. qÉe,le',joe,
csrt€ sortr avart le jeu de rôle. Signe des
temps indéniable ! Mais lierua jeu.de cartes
ELRIC
a L' E st incon nu (Mri) D om m age que la
production de sup plé m ent s Elr ic c hez
Chaosrumsoit d'une part en chutelibre,et
d' aut repan Alé ato rre Qu' es t - c eque 1' ai-
meralsqu'une productionfrançarserelère boiro .une bière, enào- dans'uno tavorno
tout ça MessieursOriflam. n'est-cepoint 'dos Rivagsç-rêYtût dcvant les
possible t Ré po nse da ns le pr oc hain 6

numéro 'l o
a '.<,Atlas o.[the1'ounghngdon est bien ér i- I
o

demment a bsen t a so n r endez - v ousdu U

morsde mars AprèsUN AN de retardi Je


o
supposcque sa traductronsera repoussée o
J
o
a

FRANc-RÊVEUR -N .3 -
et plusieurs scénanosse déroulant sout le
CHANG EL I N G règne d'Arthur Vos persospréféréspour-
a Cantilps L'idée de produireun set com- r o n t y é v o l u e r , m ê m e s 'i l n 'o n t p a s e u
plet de carte est visiblementabandonnée d'incarnationà cetteépoque
chez White Wolf Iam Lemke prévoit de Hermès Trimëg,iste5: Plus personnene
sortir dans une extensionfuture un svstè- s'occupede I'assocration chargéed'éditer
me permettantde ce passerde ces canes ce pro-zrne La balle est dans le camp de
M ar k R e i n o H a g e n l a i s s e r a - t - i l p a s s e r Multisim
cetteinitiatrve'l GaoGral retrouvera-t-tl sa D a n s l 'o e i l d e l 'A l e p h ( M a i ) Su i te d u
bouteilled'eau gazeuse 'l llostrsoôomus PacIede pierre
La reéditiondes règlesde Néphilim est prévue
craquera-t-ila force d'utiliserdes polices
pour septembrePlus qu'une nouvelleédition.
de caractèrebizarreset r ariées') Toujours
l e j e u c h a n g e r ad 'a x e . E n e f f e t. I'a p o ca l yp se
es t - il q u e s i v o u s d é s i r e zj o u e r a v e c c e s
est proche pour les Néphilims.et le jeu s'cn
cartes.il ne vous resteplus qu'a acquérir
ressentirapar ses révélatronsLe s1stèmede
les boo s t e r s e t r e n t r e r d a n s l e s b o n n e s
o Angmar (Mai) Reimpressionde Emptre règle sera modifié en fonction des retours quc
grâcesde Dame Chance
of the Witch King Multisim à récolté De plus. les joueurspour-
a '.:.:Immortal eves: Shadov'son lhe hill
r o n t d e s j o u e r d c s N é p h i l i ms d e p r e m i è r e
(Mars)
génératron (élémentaux)et de troisrème(ceux
KULT qui naissentdcs Ncrus de noslours)
LO UP G AR O U
o AngesDéchus (Avr )
c Le Livre du l'er.
o Métropolis (V0 (Mai)
o . . - , C hr o n i c l e o . f t h e b l a c k l a b y 'r i n t h N IGH TP R OW LE R
o Lc s up plé mcn tFra nçalss ulv ant s c r a un
(Mars) O Aventuresà SamarandeRecueilde 4 scé-
gurdcdu joueur
O Shadov,lords lribeboolf (Avr ) n a r i o s . c r i a ! r o n d c p c r s on n a g cn a i n . ct
Voir drsscctrondc Légionsclestënébrespagc
o Axismundi: the bookof srtirits(Marl I'hrstoiredc cc pcuplc
l2
O Samaronde(Atr )
M AG E a Un Atlas r l(r0 pagesl) sortrrafrn Mai
LÉGENDESDESCoNTRÉES a 'l he celestialchonts rradition book lAtr I a U n e a d a p t a r r o n B D e s t à l 'é tu d e ch e z
OUBL IÉ E S o ('ult of Ecstasv'traditionbook (Mail Dclcourtet \crra peut être lc tour à comp-
o L a g r im oir e (Ar r ) Er t ens ion s ur la tcr dc Scptcmbrc
mc Sl c VAM PI RE o P r e m i e r , T a n . gc s t u n r o ma n d c Pi cr r c-
o l)rincespriner Supp|ément sur la non rtc Hcnn Percl preru pour Mai
des princcspour lc Mrnd's c)'etheatre
ME KTON Z
o ( ) iov an n t c h r o n i c l e I I B l o o d & f i r e
lvlcktonZ en PENDRAGON
( Avr )
'rf cst sortr o ( ' la n b ook Lassl mhra SavageMountatn scrala procharnctraductron
tMar)
A \ cc unc
bcllc courcr- D A R KA G E S nÊve DE DRAGoN
turequi brille O L' am p i r c 'l h e
dc mrllc feu r o L 'O i s e a uO r a c l c J ( M a i \
Dar k A g , e s V o i r
La tc do is a ( 'h d t e a ul ) o r m a n t ( M a r) N o u rca u \ o \ c-
drssection page9
a\ oucr ge attendupar tousIcs Rèr curs
o St or v t e l l e r &
qu' Orrfla ma I.c dernier ntatin du monde Ccttc cam-
Players kil (A\ r )
l'artfort p a g n e p r e \ u e p o u r O N IR OS d cr r a r t
L ' rnt crr cu cst
r p a r a î t r e e n M a i E l l e e st sr g n é e Pi e r r e
W RAI TH
sorgneLcs L e j o l 'e u x c t s c r a a p p r o u \é c p a r D cn r s
O L ëcran
alicronados
O Le livre du joueur
il ; Gcrfaud
scront
r' t:q
3 o
{a.dÊ u#3 ffûÊ ( Av r ) sq8Ê.:;:.
o L c s r o m a n s s o n t t o u l o u r s cn co u r s d c
contcnts rr riri,l c pcaufinagc
a M idnig h t e x p r c s s ^w.w.5+!
nq.+ 3
( Vf ) P o u rM a t / J u i n deRry*A
o
o : Earthsiege:Mekton Z Battle-bttok,,I
a '[he Risen (Mar\ o
RIFTS
s l' inv as r onKaldenan
tF ér ') Scé na no sur -
o
a ..-.Starblade sag,a:Meklon worldhook l a 'j; Rrls u b l0: Juicer rrpri.srzg(Mars)
- o i!, Old ones2nd ed (Mars1
(F er ') MU T AN T C H R ON IC LE
O Riftswb l0 coalitionv'ar machine (Mait
o ll/ar Zone (Avr ) (Vo) Règledc combat
MILE S CHRISTI avecfigurincs
ROLEMASTER
o Malleous MaliJicarum (Mai) Ertension
utrlisableausl pour tous le leux se sltuant NEPHI LI M a Treasurecompanion
dansla mêmepériodehrstoriquc a Rolemastercompanion/tl (Ar r ) (Vf)
Le pacte de pierre. Suite de la brûlure du
o De Rerum Belli )
Phënix Si vous désirezvous expnmezsur
Voir page I 0 dissectiondu jeu ccs romans.cnvo\ er votre dissccttonUnc
pagema\. dac$ lographiéeou de préféren- o La Rivière des berceaux Pasdc date
MONDEDESTÉNÈBRES ce sur disquctte
V orr pa gc 4 3 la ren co nt r e av ec J c nnr f er Le roi Arthur tMai) Tilre non définitif
pour ce supplémentqui devraitarrir,eren SCALES
Hartshornet Ian Lcmke
fin de mois ll componeraune campagne o Nature.)(Mar)

FRANC-RÊVCUN - N.3 -
a Un regard verlical et sa sulte ,e int er v iew d e I 'a u t e u r d e P o u r l a g l o i r e sous toutes leurs formes Le jeu de base
esl d'Or sonentdansla foulée d' Ulr ic , u n p o s t e r c o u l e u r o f f s e t N 'l 5 et les suppléments contiennenten outre
spécialnouvellescarrières.une nouvelle des scènesde nudité.et des idées théolo-
r ac e ( les e l f e s d e s n e i g e s ) . l e s d i e u x d e giques"advanced" A paraître en même
SHADOWRUN l' or dr e ( e t c o m m e n t c r é e r u n p r ê t r e d e temos:Godsof hellet Oul the abvss
a ti-'Caliloraiafree state.(Déc) I ' or dr e) a v e c I 'a u t o r i s a t i o n d e G a m e s
a \i Runningshort. (Jan ) Workshop o rlt FRUP (Mars)
a ,ï: Super tuesday.(Mars)
o TirTairngir (V0 (Avr ) a The Fanlasy role-pla.,-ing gamer's bible
DI VERS
C Serpenlriver (Mar) (Mai) Un bouquincenséfaire Ie tour de ce
Il ëtait unelois Rééditionde cet excellent
o 'l'hreats (Mar) qur se fait en matièredc JDR
Jeu
( ' anpaign C a r t h o g r a p h e r L o g i c i e l d e
SOIRÉEENQUÊTE c ar t ogr a p h i e p o u r j e u r e s t d i s p o n i b l e NOUVEAUTÉS N O U V B I , I . TS
S ërie n oire à I en cre r oage Vous êt es Deux extensionsexistcnt:Dungeon dest- N a g , u a l .N o u v c a u m a g a z i ne tn m e str i e l
convié chez un écrrvaincélèbreet mvsté- gner el Canpaign ('arthographer font I d i s t r i b u ép a r D é l i r e sS A R L ( Ecn m e ) . n o l
rieux. lorsquesoudainil est assassiné! lc Sortie prochainede (liry' C arthographer ( j a n v i e r ) .6 8 p . n o i r e t b l a n c . 2 5 F Pu b l i e
coupableest panni rous! Ce nou\eaupro- Voir pageI 3 avec lc concoursdc Défi Jeunes(Jeunesse
duit est d on c un e Murd er par t ie c lé en ct sports) Bd. bouqurns.ciné. intenrcrvs.
main Lc lrvret est de bonne facture Lcs et JDR i c'cst rafraîchissant et pasmal fait
R OMA N S
personna ge s so nt tou s bien déc r r s J 'a t t e n d sl e n o 2 .e t v o u s i n r r te à l j e te r u n
O Les clanseursde Lorgol Surte de Souffrc- p 't i t c o u pd 'o c r l
L'intriguecst bren tournée Le svstèmede
(simp lc) jour. par Mathieu Gaborit (Ecnme) Voir
1eu p erme t de s im uler c c r t aines
page ll La suite les Harmoniques
situationstellcs que la fouille d'unc pièce Asmodéeedrtionstrararllc toulourssur un
d Ag,one e st prévuepour Mai
r irtuclle ou un coup dc fil a une relatton n o u v c a um a g a z i n eJ D R g c n e r a l r sted, o n t
o La M om i e . S i v o u s a r e z é t é b l a s ep c r I - a la parutioncst pré\ue pour SeptembreLc
e\térieurc à Ia soirée Vous aurezbcsotn
d' un s a lon .ou le s co nr r \ c s J ouc r ons .c t Reine de s D a m n é s . c t o \ e z r c f e r m e tltre n estpasfiré
( c om m e m o r ) / . e l 'o l c u r d e ( 'o r p s a I a
d'unc autrcpièccpour réglcr Ies situations
particulièrcsdécritesprécédemment. ainsi pagc( r 7.j c n c p c u x q u e \ o u s c o n s c r l l c rl a
U n c f o r s n c s t p a s c o u t u m e.l c \a l s \o u s
quc quclqucsphotocopresUnc bonneidie lec t ur e d c L a M o m i e ( P o c h e t . T c r r c u r) p a r l e rr c r d 'u n j e u d c c a r t e s H R M ,t2 l . ''l c
c test erp ou r ch an ge ra gr éablc m entdc la Bien éc r i t .a r e c d u r y t h m e e t d e l 'o r i g r n a -
3eudc cartesque l'on ne collectronnepas.
partrcclassrquc lit é. Ann e R i c e r e s s u s c r t eà n o u r c a u c c
du samcdisoir s a u f s r o n v c u t d c s c l a q u c sd a n sIa g u e u -
('inq cadavresà Ia une (Atr ) Desjour- t hc m c E l l c a t o u j o u r s c c t t e p r o p e n s l o n le l" Les quelquescartesque nous avons
f âc heus ca u g r o s b r l l i s m cm. ols quc fairc I
r e ç u e sn o u s o n t b i e n é c l a té I D e m ê m e
nalistescssassrnés dans dcs crrconstanccs
L' c ns c m b l c s c l i t quand môme bren. ct
particulièrcsson t lc p oint dc dépar t dc pour tout le délirehumonstrqueavecmen-
l' am bian c cc s t a u r c n d c z - ro u s tion specialepour le jeu cadeau"le sensde
cettenourelle Murder
l a r i e " E d i t c p a r I 'a s s o c r a ti o n Zo p e l
N EW S N EW Fekroune.qur "a pour obtectifla création.
S TA R WARS
lc productronet Ia diffusionde tous tvpes
o : Imperial entag,lements\Mars\ d c l c u . r c o m p n sl e s p i r c s " Po u r ccu r q u r
CO NSPI RA T YX
o .lctli academvsourcebooklAtr ) o n t 7 2 F ( 6 0 F +l 2 F p o r t ) à mcttr ed a n su n c
'l hc Thravn tnlogv sourcebooÀ' o ' ('onspiraty-XRI'G Lcs choscsnc sont
o tArr ) i n i t r a t i r e d é l i r a n t e c t a c i de C h cq u e s â
pas c c qu 'c l l c s s e m b l c n tè t r e .c t l a r e n t i
o Kathol rr.ft (MatJ Secondsupplémentà la l'ordre de Zop el Fekrounc.3 rue Gusta\e
cst arlleurs trust no onc Du rctard pour
campagneDartkstnder Charpentier.i5700 Rennes A signalerla
c c lc u an n o n c ép o u r l c r n c r D i s s c c t r o nd é s
o ,\'ll/advenrureiournal = /0 (Mat I s o r t i e d 'u n z i n e c o u r a n t m a r s. "L e
rcceptlon
Z o p i e n " P o u r p l u s d c r e n se tg n cm e n ts.
a The(irav sourcebooil(Mar )
ccrrvczlcur I
THOAN o ' l he s up e r n a l u r a l s o u r c e b o o t ( M a i t
a Anroor à (Jurl) Ce suplémenttrésdense Com m eq u o r q u 'i l n ') a p a s q u c l e s e r t r a -
cumule raa ctio n ct n ou v eaut e Le t hém c terrestres dansla vic I
scra a xi a uto ur d 'un e p our s uit edans un
mondeà étage.sur plusieursplateaur THE END
a : TheEnd. (Mars) Après le.iour du luge-
m ent de r n i e r .c e u x q u i n 'o n t p a s c h o r s i
TOON leur camp dans la guerre Satan/Dieuont
Rien été abandonnésMaintenant.ils essaientde
r ef air e l e m o n d e P o u r p u b l r c m a t u r c
Dissectron désréception
WA RH A MMER
o ::. TheEndjutlge s screen (Mars)
Des nou ve lles sur la s uit e de Pour la o ':. Allanta Confëdération (Mars)
Gloire d'IIlric dansIc procharnnuméro Si
a (-r-,-havoc: the WashingtonD C. colonv
vous alez des remarquesà faire au sulet o
book (Mai) c
de ce su pp léme nt. e nv o) ' ez nous une o
o
bafouilleI
Inlerno (Avr ) Dans la série ''le monde tr
Le g rrmo tre LE z ine c ons ac r é à @
c s t beau . I c s o i s e a u x c h a n t e n t " .D c a t h 's o
o
Warhamme r N"l4 3 s c énar iosdont un N
Edge Came est heureuxde nous présenter
pour W Battle.dcs aidesde teu, un repor- o
son bébé : L'action se passeen enfer. et g
t ages su r le ch âte aud e G illes de Rais .
nous sommesrnvitésà jouer des Mauvais a
o

FR A N C -R Ë V E U N -N "3.
S C HA A N
Nouveau Jeu de sf p ar Ha loween c onc ept
Décidément.c'cst la petiteboite qui grimpe I
L' ambian ce sera pa rticu lièr e ( M ez iér es .
Vance ) L'action se sltuesur une planèteou
plusieursracescohabitentet ou les humains
débarquentDissectiondésparution(Avril ?)

COIN DES PROS


Richardm'a tuë.
Lu sur la p ub de WOC à pr oposdu t our noi
Magic des l7 et l8 févrierau Puck Buildrngà
New York:
'' L.ommele dit Richard Garfield. ."Magic
esl un sport intellectuel.très compëtiti.f.Nous
souhai!on .sq ue les me illeur sjoueur s s oient
reconnuse! rëcompensés en lan! que tels "
ll est gentil Richa rd Très c om pét it if . c ' es t
cela

ll'anled.
P our les ad mrratricesd e Tont on G illes de
LUDIS rnternatronal. r'oici un petit médaillon
à découper
En le rem crcran td 'être venu panic iper à la
s orréeMon dc de s Té nè br esdu 24 f év r ier a
Grenoble.ct pour sa prestatronà Changeiing
S achezcn o utre q ue ce per s onnagees t un
mangeurinfatrgablede Pvza Nous réfléchrs-
sons a sa p rop osltionco m m er c r ale:pour un
Franc-Rêvcur achete.une oizzaofferte

LE F A CTEUR SONNE TO UJ O URS


DE UX FOIS.
... A BcrtrandC

Exclusif
ll n' r a p asdc p roje tbd p our I NS c t Br t um e.
mais pour Nightproulcr. arcc lcs dessrnateurs
du ieu Par contrcune bd humorrstique Sacrë
. , I islrs sig nce Tron ch et c s t par uc c hc z
D elcour t Elle fu t d istn bu écpar As m odéeet Une carte gratuite à decouper
n a pas dc ra pp orta rcc IN S ( à par I ' hum our
sur Ia r rc dc cc pcrsonnagc cclcbrct
Histoiredc l'ou cs| lc lcu déreloppepar Dcnrs
Gcrfaudsur lc thèmede la folic ll n'cst r rsr-
blemcntpas qucstiond'une parutroncommer-
ciale chc z Multrsim PIus dc r c ns eignc m ent s
danslc prochainNuméro.Ga-Gralportemon
coulTler
Pour la n ou rcllc éd itiond' Anim ondcpar l' é-
quipe du Trn kle Bavard . 1' c nv or eG a- G r al
cnquêtcrdis son rctour

CON CL USION
Beaucoup6s i:-;quand même Jc \ous invlte
encoreune fois à me faire panenrr \.os ques-
tions et rcmarquesDc même,si vous désirez
nouscnvoverune drssectron. ellc scrala bren- g |ffiE€s
ExdEm \]Mlle de la rrlffi. exphdN pnffi
venue(attentionau style ct au ton) Messieurs crapulcu cmFffirt l@srm Elé 86 16 nlcrdrls qu mi€ &s
faits di\m ssmls Ls aur rcu dc rclc. La dalmqu fcride
Ies édit eu rs. sa ch ezq ue v ous pouv ez nous de l'émissron est anenuee par I'rnlenentron \ rrulenle de [laby
Capono alas Phil. qur erolue rèluhercment dans les untren
faire panenir vos réflexions Vous avezsûre- rmirrvabls ds gu è mle
mentdeschoscsà dire I
P rions cnsemb le p ou r quc la Par ut ion
Aléatoirenousépargnetous.
Zop el Fekroune
A-Outch !
"..'.r 3 nre Gustave Charpentier, 35700 Rennes
dffiùl
a lga{

\;/

F R ANc-RÊveu n - N' 3-
27 6flveil 1996 27 6flvail 1996

Çgmncl,e du
l/ieux /emple
"/llobeogcs à pertir de l4h

de QôJes Qepos fV[édiéval


-/eux ?as [e E[o (B[a,cettefois, car cesont cetqqui en
par[enttt pt* qui enrutntentk moirc..
fuLenu
. (Purée[e pois cassésfaçonSt Çermain"
avec[ar[ et saucisses
\ . (Tarteoufruit
t.i,m.
. 1/4 [e vin ou ci[re
(Tournoi[e yu4' te c\ffe, avec[e nomfireu.4 fots récompensantfes
jounurs,mzitfeursmcneurs[e jeqet meitfeurscénario!!
meilÏcurs
ofJiciet[e cetaprès-mitituliquz :
50lFpour6icnmangef6icn6oireet [anserk gA*
.Auprogramme
o We [eDragon [e 20fr00à minuit,auglmruse[u'lieu4tempk.
o INS Amîinncemé[iévafe assurée
!
o QrojectlTwitigât: 'Un scénarpour f,esagentsdu fEI, apecfe
'leræzdeguisési aousfesoufrnitez!
slstèmef,ejeu Storytetïcr('/ampire,frtage,Loup-Çarou...)
o I/ampire
o Ç1hapunfr
.D'autresparticspourrontêtreorganisées, suùtantcequi rnus sera
proposé:Si vous aeez un scénnrio[e votre conceptian,vouspouvez
r.'eniravec.De mhne,eotrspoul)ezvow inscrireà unjeu qui n'apparait
pas [arc k tiste officietle.Si fa cfrdncevow sourit, nous eous Organisation
trouveronsafors un fuLJ.ful.aisinti4uez automatiquement un jeu Q.4cati6u(
, Les(Deu4fours
fficief [arc votrecfroi4,au casou ... i,
La camari[ïaÇrenail[oise
Lespartiescomrneflceront à k tutJC[esflffoûrogesfc Samedià fifr3|
')Ia4mum. ,LesArèncsLuti4ues
t,WC Capucfre
Desrafraîcfrissement et [es san[wicfu pousserontproposés. 'lEf,uûants(ecfr-te Co.
', infotinc76.63.16.41

ÇfrnsOrganisateurs (toujoursgentitsavecmoi),
Atten[u qucje suiscfra4ue jour unpeuphu motivépourparticiperat4manifestations qucf on mcpropose, veuiffeztrouaer[ans cette
cowte[ettremon[éir [e paniciperà votre teuf (e4ct$ez-moi, cotwention).
0 le m'inscris[onc pour te tounoi [e lcWpour fa somme[e 20ç. le soufraite jouer à (rayezfesmentionsinutiîes):
. We fc tDragon - 19,{S- Qroject fwihgùt - 'lanwire - Cyherpunfren taflt que*tt - Joueur.
(Î,îote:fr|.J,pour cesjetq b scéndrioestà retirerau magasinEAa66uQ).
*tau je prefneraistout denêmejoun ù
o 1 ercfroi4: entaflt quzfrlj - Joueur
a 2 émecfrni4: entant que*tj - Jowur.
Si m'irccrisen taflt qucfuU à un te ces[eu4demiersc6o4 je m'engage
je àfoumir fescénaioau4 organisateurs avant fesamc[i20 awi[
Cescénariaf,evraêtreprévupour uncturée [e 4 à 5 frcures,et conporterfespersonnnges joueurspré-tirés.
0 Je m'irccrisau repas méti"évatpour fa somme [e 50ç , afin te terminer k soiréef,ans unzamhiancefestfue. A'autant ptusque
j'aurais f occaston dereflcontrertà [es passionnes te ïDK!
I'intiquc ici mon Î,[om, Qrénor4 age, et téfépfranz-
(Si voru êtesmincur,mercidofaire contresigner cefiutÏctinpar vosparents,'loir au f,os.)
Eutctin à [époserau tuLa1asin Exca66uKduptus tôt. Règbnmt par cfràque 66ell.eà f or[re des"flrèrcsLuûques".
MAI,IK I IIAÀI

NOSTRADOMUS
'estdansCasusque je remarquaisla sor- de mystéri eux obj ets (ma giques ou
tie de ce jeu non pro Qui plus est. fait scientifiques?) Pour les sorties.il faut donc s'é-
par un Grenoblois! Une petitedissection quiper de respirateurs.fournissantcet air pré-
s'imposedonc.d'autantplus que c'estla vocation ci eux grâce à I' A mbre. C ette m at ièr e est au
d e s Arè n e sL u d i q u e sd' ai derau dével oppement centrede la vie des Vot'Hans.perrnettantdonc
de produitsde JDR. L'auteurdemanded'ailleurs d'évolueren extérieur.mais aussifournissantde
d e s c ri ti q u e ss a n sc o n cessi onS i vous achetez l ' énergi e et encore bi en d' autre schoses Son
cejeu. toutesvos remarques serontbienvenues commerceest le quasi-monopole d'une nationet
c' est une monnai e uni versel l e Le m onde
Mazette ! Que de Matos !
d'Elbionest bien détaillédansle Li','redu maître
C ' e st agréabl ementmi s en et le livre du joueur regorgede petitsdétailspra-
p a ge. bi en i l l ustré. Il v a ti ques sur l a vi e courante(pl ace de la f em m e.
beaucoupd'infoset la lecture musi que.j usti ce..) U n grostravail de cohésion
n ' e st pas spéci al ement fi cel l e I' ensembl e.donnantune b ase r r aim ent
a g r éabl el l manquede quoi détai l l ée (hi stoi re. économi e.p olit ique. r eli-
re p oser l e l ecteur l peti tes gion ) Un riche bestiairedétarllela faunesous-
h i s t oi res.anecdotes.) D ' un marineet d'autreschosesqueJe ne peux dévoiler
a u t re coté. chaquepage est rci . C ar.et c' estl à un despoi ntsfo r t sde ce; eu.il
c
ri c he en rensei gnements 1 a beaucoupde chosesque l es j oueur sne dor -
c
(! L ' e n sembl eest donc fonc- vent pas savoi r.tout du moi ns au dépar t M ar s
o tro n nelet. .yeI' i magi ne.pra- cel a donneune di mensi ons\mpa au m onde.en
o ti q ue pour un MJ Quel ques renforçantl e coté ori gi nal et en per m et t antau
U) fautesmais pas de quoi hur- MJ de pouvoi rsurprendre sesj oue ur s
o l e r Le l i vre du Maître.arnsr Le srstèmede règl equantà l ui n 'a r ien d'or igi-
c
q u e l e l i vre des règl es II. nal. I'auteurne cherchepas à s'encacher Il rap-
6
s o n t e\cl usi \ementréserrés pel l e l e s1stèmeC haosrumet se m blecom plet
o
cl a u MJ Le Li vre du Maîtreet Les caractéri sti ques des persossont m odif iées
a
o l e Li vre du Joueur ne font par des facteurs raci aur et na t ionaux Les
aucuneréférenceà un s\ ste- compétences sont déterml nées par la f or m at ion
me de règles.afin de faciliter une transposition sui vi e par l e personnage La ré solut ion des
éventuelleA tablemainrenanr actionsse fait par D20 sousla caractéristlque ou
M a l i k ' H a n , L e j e u d e rôl e dans l es domai nes compétence concernéeII estbon de not erquece
Aq u a ti q u e s . Au te u rs Ol i vi er D u1eu.S r l varn Jeua eté testépendantune palre d'anneeau club
Il est certain que pour un
Gra n o n L i v re d u M a î tre(94p. couverturecou- l es H éri ti ersd' A l darane
amateurde plongéesous:
l e u r). L i v re d u j o u e u r (60p). Li r re de rè_sl es I J' eus néanmoi nssouhai tédes pr écisionsplus
marine,cejeu €st à brûler.
(8 7 p ).L i v re d e rè g l e sI I (64p).Lrvretde référen- i mportantes sur l e combatsous-mannJ'im agine
En effet, les pressionsque
c e (2 4 p ). d e u r c a rte s A 3 Le tout en noi r et que l es armesde tai l l e sontd' unem ploi m alaisé
les organismessubissentà
b l a n c . i l l u s tré e n ma l eure pani e par S l l vai n L' auteurn' en est pas persuadé De m êm e. les
des profondeurs impres-
G ranon-relié.courerturesplastique quel quesarmes ori gi nal es." tr p iques". sont à
sionnan
tesiènaènfiôluiét mon _eoût un peu trop rare Mais ces lacunespeu-
perspectives de jeu illo.
Il a l i k ' H a n p ro p o s ed el ouerun personnage dans \ent êtrerapi dement régl ées
giques .et,g'rotesques:Nê
l e mo n d e d ' El b i o n .u n mondesous-mari n.peu-
parlons pas de la lumiè-
p l é s p a r l e s V o t' H a n 1l ' hommemari n) P armi Mal i k' H an est donc un 1euqui m 'appar aîs1 t m-
re... Mais je tiens à rappe-
ceux-ci.trois racessont distinguéesen fonction pathi que D ' autant pl us que ce cr éneau n'est
l e r q ue nous év oluo n s
de leur altitude(profondeur)d'habitat.Ce monde occupéactuel l ement par aucunj e u com m er cial
le frritastquer et:qrrc
e s t d i v i s é e n p l u s i e u r spavs (19). qui aprèsune connu. Il pl ai ra aux amateursdes univer s à la
1lâ_r coniéquènr; ceilaiûeS histoireparticulièrement mouvementée Moorcock.et à ceuxqui ai mentl e dépar sem ent
se sont à
!i,hgrlç-s,,-,,-p-cg,y--e-s,t,,-ê"tf
ç, peu présstabilisésCe sontdonc autantde natio- B i en que des i déesde campaenessoient f our -
prises. Car, s'il.fallait au
nalités.avecchacunedesspecificitésVous pou- ni es. I' auteurprévoi t un l i vret qu i com pr endr a
nom du-Éalisme, écarter.
\ e z a u s s l n c a rn e ur n H ommeA br ssal .qui apres une campa-sne d'introduction.et deux scénarios
l e sj i e u x - illôc iques o u
les légendesseraitle croisementde Vot'Hanset Un 1eude plateauesten préparation. ainsi qu'une
iqlvraisemblables, je.,ne
d u Pe u p l e d e s Ab l s ses (humanol destri tons autrecampagne(Night Mer)
sair pas.cÊ:qulilrestereit
mv th i q u e s ) L e s V o t' H ansvi vent général ement S i I' A venturevous tente.Mal i k' Han est vendu
(Mêrccoaiicibs.sôdflè
d a n s d e s c i té e s .p a rfoi s construi tesdans des 200 frs Ol i vi erD u1eu.Le B oston.3l r ue Claude
Ge-GrÉl,"qui télépathe
réseauxde cavernes. et respirentde l'Air Et oui ' Geni n.38100Grenobl e. Tél : 76 5 I 8. t . l I m 4ç
aijêcl'ô'riclé Paull).
Cet Air précieuxest recvclédans les villes. par d@il
\\\
\ù=-l

F RANc-RËve un - N' 3-
VAI{PIRE : THE DARK AGES
Jean-Christophe oyons clairs ! En général,j'aime bien ce C'estvrai quej'exagèreun peu. Sansallerjusqu'à
CUBERTAFON que fait white wolf. Mais je dois vous parler de I'absencede toutes référenceshisto-
avouerque là, je restequelquepeu pan- riques,on peut quand même regretterI'absence
tois. Si cettesociétéa bouleverséle monde du de background dêtalllé Vous allez me dire que
jeu cesdernièresannées.il sembleraitbien que le je radote.Certes,mais bon . Il n'y a rien de plus
succèsne les égare... agaçantque de devoir attendreune kyrielle de
supplémentset autresextensionsavant d'espérer
C e rte s .Va mp i re : th e Dark A ges aborde un commencerà fai re j ouer E t si . a pr ior i. vous
thème plutôt séduisant.Jugezplutôt : les vam- n' êtespas censésl i re tout ce qui est par u sur
piresau Mo1'en-Age. Que de passionnantes pers- V ampi re. j e ne pui s que vous co nseiller le
pectives..Entre les populationssuperstitieuses. contraire (bien que lron trouve quelquesaberra-
I'Inquisition.I'Eglise.les Croisades.les maintes tions).En ceci, White Wolf auraitdû pondreun
guerreset nombreuses invasions.les très anciens supplémentplutôt qu'unjeu Mais c'estpeut-être
vampires.la naissan- beaucou p at t endr e
ce du Sabbat.la nais- d'une compagnieplus
sancede la Camarilla. préoccupéepar son
les premièresrévoltes chiffre d'affaires que
An a rc h . v o u s a v e z par l e pl a isir de ses
ma ti è re à m o u l te s clients
aventuresMars...
P o u rq u o i é d i te r u n Côté maténel.aucune
é n o rme p a v é d e 3 0 0 surpri se Vam pir e:
p a g e sl à o u u n s u p - the D ark Agesestun
plémentd'une centai- bel objet Les illustra-
n e d e p a g e s a u ra i t tl ons sont m agnl-
suffit ? Grandeques- fiques et collent par-
ti o n . Vra i m e n t j ' a i fai temen t au t hèm e.
du mal à saisir la l a mi se e n page est
m o ti v a ti o n d e s d é c i - i mpecca ble et c'esl
deursde White Wolf plutôt agréableà lire
Il s n o u s a v a i e n t (en anglaisnaturelle-
quandmêmehabitués ment) Je ne m 'ét en-
à mi e u x J e m' e x - drai donc pas sur le
p l i q u e .. suJet.
V a m p i re : th e D a rk * C ôté règles. aucune
Ages estun 1euà part 3 surpri senon plus. I l
e n ti è re J e re c o n n a i s g s' aei t du svst èm edu
't

sansmal que c'estun = C onteur . Svst èm e


p o i n t p o s i ti f. v o u s $ éprouvés'il en est. Il
n'aurezpas à acquérir fr foncti on ne par f ait e-
Va mp i re p o u r J o u e r ment bi e n. m êm e si
Mais tant qu'à faire, il aurait été aussi bien de lancerdix ou quinze dés parait un peu débile r
s o rti r q u e l q u e c h o s e d ' uti l e E t oui , sur 300 E nfi n. i l reste tout de même u n des r ar es
pages-plus de 200 traitent de points de règles, systèmesqui l ai sse une l i berté cer t aine au
d'antagoniste s (terme politiquement correct dési- meneuret qui mette véritablementI'accentsur le
g n a n t l e s m o n s tre se rrants) et de consei l s au roleplalt Je ne m'étendraidonc pas non plus sur
C o n te u r. L e b a c k g ro u n d est rédui t à sa pl us le sujet
s i mp l ee x p re s s i o nD o n c...D ' i ci quel quesmoi s.
préparez-vousà sacrifier votre porte-monnaie. Bien. ne soyonsquandmême pas complètement
l e s s u p p l é m e n tsd e v ra i ent arri ver. C ' est fort négati fs.V ampi re : the D ark A ges r est e un
d o mma g e U n s u j e t a u ssi passi onnant que excellentjeu.Je suisà peu prèscertainqu'il trou-
I' H i s to i re m é d i é v a l em é ri te quel queségards. vera un public nombreuxet passionné.Il plaira
M a i s p e u t-ê tre e n d e m andai s-j e trop à ces certainementaux amateursd'Ars Magica (qur
pauvresétatsuniens. qui éprouventdéjàdes diffi- finalementne disparaitrapas.Atlas Gamesvient
cultés à assimilerdeux sièclesd'histoireet qui d'en racheterles droits Enfin une bonnenouvel-
saventà peineou setrouvela France... l e !!) commeaux fondusde V ampi r e

FRANC-RÊveun
MILES CHRISTI
PEPPONE
iles Christi ? Vous allez nous dire. et fameux templ i ers, c' est-à-di re sur la f in du
vous aurez raison. que c'est pas vrai- ravonnementmilitaire et politique des Francsen
ment neuf ! Ca fait déjà un bon moment Terre S ai nte.V oi ci en effet que lquesannées
que ce volume épaisà la couverturecoloréeest qu'est apparusur le devantde la scènemoyen-
disponibledansnos boutiques.Désolé.donc. de orientaleSalahad-Din qui parvientà réunir sous
leou; frères, t n e p a s v o u s l ' a v o i r d i sséquéavant ! D ' autant sa banni ère des troupes sarrazines. yusquelà
v ou s r e q u e re5
plus désoléd'ailleursqu'en achevantsa lecture. di vi sées. qui bi entôt reprendra Jér usalemà
bien gronôe moins- on peut touJoursrêver.que vos person-
on se prendà regretterde ne pas avoir découvert
chose en plus tôt cet ercellentjeude rôles! nagesne I'en empêche
ôemonôont ô'entrer
Miles Christi nous proposedonc d'incarner,en
ôons I'Orôre, cor
terresainte2u Xllèmesiècle.l'un desmembresde Voici donc un jeu dont le cadrepourraitparaître
vous n'en vovej
la "milice des pauvreschevaliersdu Christet du a priori fort restreint: limitationde l'universde
que l'écorce qui
temple de Salomon" en résumé.un templier I j eu dans l e temps et I' espace.p lus ou m oins
est ou ôehors.
Ca nous dit bien quelquechose.çà. à nous tous strictrespectde réalitéshistoriques. impossibilite
Vous nous voye5, qui avonsusé nos fonds de culottesur les bancs de jouer autrechosequ'un templier. Eh bien 1e
preux chevoliers,
d e s é c o l e s .ma i s c ' e s t l oi n tout ça.. A l ors quoi peux vous assurerque tous ces a prron s envo-
ovoir ôe beoup
c'est-y.aujuste.un templier? l ent dès que I' on se pl onge dans la lect ur ede
cbevoux et ôe Mi l es C hri sti Tout est. de pl us. là pour vous
U n p e u d ' h i s to i re .ra pi dementet schémati que-
b e o u x b o r n o is, et
me n t. p o u r p l a n te rl e décor. E n 1095.l e P ape démontrerde façon exemplairea quel point un
bien boire et bien
U rb a i n II l a n c e u n a p pel aux chréti enspour cadrehistoriquepeut être plus riche et cohérent
mo n g e r , e t ovo ir qu'ils partent-sur les terresdu Levant.délivrer que la plupartdes universimaginairescommuns
ôe belles robes et
les Lieux Saintstombésaux mainsdes infidèles au 1eude rôl es.D ' ai l l eurs.l es ennem isdesleux
i l v o us sem b le
C'est le débutdescroisades! En 1099.Godefrol stri ctementhi stori quesne serontpas non plus
oinsi que vous V
de Bouillon parvientà reprendreJérusalemqui déçus pui squeMi l es C hri sti l ar sseune place
s e r e j bie n o ise .
(T)ois vous ne devientterrechrétienneSeulementvoilà. la plu- non négligeableau fantastique: magie blanche
part des seigneurset baronsqui l'accompagnent ou noi re. prodi ges.démons.créat ur eslégen-
s o v e 5 po s
n ' o n t q u ' u n e e n v i e . mai ntenantqu' i l s sont l à : dai res D ' ai l l eurs.quel templ i eraur a l'af f r ont
l e s r uèe s
re p a rti r.b i e n s u r a v e ç l eurs troupes.vers l eur de di re que D i eu et ses mi racl es.t out com m e
c o m mon ô e m e n tsqui
chèreet lointaineterre natale: ce qu'ils font illi- Satanet sesdémons.n'existentpas? Bref. quand
sont en ôeôons.
co ! Face à la massemenaçantedes sarrazins. tout l ' i magi nai rebi en fami l i er d e la chevaler ie
C ' e s t un e r u ô e
heureusement diviséepar de nombreuses dissen- chréti enneocci dental erencont r ela f abuleuse
cbose que ôe se
s i o n s . Ie s s e i g n e u rsfrancs sont fort peu nom- richessede l'histoireet des légendesd'Orient. il
foire serf ôu
b re u x p o u r m a i n te n i ren Terre S ai nteun sem- 1 a mati èrepour une i nfi ni té de scénar iost ous
C e mp le , l or sq u 'on pl us di fférentset surprenantsl es uns que les
b l a n t d ' o rd re e t d e sécuri té. E n I I 18. neufs
é t o i t son p r o p r e
c h e v a l i e rss. o u sl ' i mp ul si ond' H uguesde P ay' ns autres
mo î t re...
et de Godefrovde SaintOmer.décidentde vouer Ensuite.et c'est sansdoutelà un des pnncipaux
leur pieuseexistenceà la défenseet à la protec- i ntérêtsdu 1eu.i ncarnerun tem plier est avant
ti o n d e s ro u te s e m p r untéespar l es pél eri ns. tout un combatde tout instantcontresoi-même!
apportantainsi une aide non négligeable aux sei- Le templiervit en permanence aveccettedualité.
gneursfrancs Incarnantrapidementpour tous le ou plutôt cettecontradiction. qu'implique le fait
mo d è l e p a rfa i td e l a cheval eri echréti enne. ces d' être à l a foi s un moi ne et un cher , alier Le
protecteursdes pélennssont accueilliset encou- s1'stème de jeu lui-mêmefait d'ailleursparfaite-
ragéspar le Roi chrétiende Jérusalem.Baudorn ment ressorti rcet antagoni sme q ui s'im poseà
II. qui met à leur dispositionson ancienpalais.le chaquej oueur .. et nous sommes ici loin du
Temple de Salomon(ce qui leur vaudraI'appel- fameux cl erc-guerri er.ni veau machin. pr iant
l a ti o n d e T e m p l i e rs ) A vec I' appui du roi de truc.de A D & D .
J é ru s a l e m.l ' e x i s te n cede ce nouvel ordre est
l é g i ti m é p a r l e Pa p een I128. Mal gré l es pro- V enons-end' ai l l eurssucci ntem ent au svst èm e
b l è me sth é o l o g i q u e sq ue pose I' exi stenced' un de jeu ! ll est avant tout simple et facilement
o rd re à l a fo i s mi l i ta i re et monasti que.tout l e assimilable Il est surtout parfaitementadaptéà
m o n d e . re l i g i e u x c o mme sei gneursfrancs.se l ' espri t du j eu et construi tpour pr ivilégierun
rendcomptede l'intérêtconsidérable de disposer role-plalting de qualité. Ici. pas de dés. mais un
en TerreSainted'une forcemilitaired'élite com- j eu tradi ti onnelde 54 cartespo ur laisserune
plètementdévouéeau servicede Dieu place au hasard.C'est pas tout à fait nouveau.
Pour corserun petit peu tout ça. c'est entre I 170 mai s i l faut bi en reconnaîtreq ue ce t ype de
e t I 1 9 0 q u e v o u s p o urrez i ncarner un de ces système.basésur des cartes.emporteun nombre

F RANc-RÊveu R . N. 3-
toujours plus important d'adhérentsparmi les meilleur et plus aguerri tandis qu'un autre tem-
joueurs de jeu de rôles.De fait, si les systèmes plier. bafouantles commandementsde l'ordre,
baséssur des cartesne suprimentpas le facteur verra progressivement baisserses niveaux d'at-
hasard(et c'est tant mieux), ils offrent l'énorme tributs. de caractéristiqueset d'aptitudes.Cela
avantagede pouvoir gérer ce hasard(essayez. présentesans doute l'énorme avantaged'encou-
vous comprendrez!). ragerles joueursà respecterl'espnt du jeu et de
Principale innovation.qui prête d'ailleurs à dis- leur personnages.D'un autre coté, et de façon
cussion : le systèmed'expérience! Toute la pro- caricaturale.un templier qui passeson temps à
gressiondu personnageest dépendantedu res- couri r l es j upons et à désobéi r ver r a. par
pect de certainsvoeux et commandements. Un exempl e. rapi dement bai sser ses scor es en
templier respectantla régle de l'ordre deviendra volonté et en intelligence.Adieu réalisme.mais
bonjour role-playing I

Pour ce qui est. enfin. de la présentationet de la


mise en page.il n'v a- là encorequ'à s'extasier
devantce magnifiquetravail. De superbesillus-
trationspleine page.de magnifiqueslettrineset
des dessinsnai'fsreprenantun st1'lefidèle à la
péri ode hi stori que vi ennent habi l l er un t ext e
riche et consistant Il est en outre particulière-
ment agréablede lire les nombreuxpetitscontes.
récitset léeendesvenantencoreenrichirles des-
criptionsplus détailléeset techniquesprésentant
le contextehistorique.

Bon. et maintenantqu on a dit que du bien de ce


jeu indispensable. si on en disait un peu du mal
Deux points viennenten effet noircir ce magni-
fique tableau:
Un - même si SPSRest une maisonencoretoute
.;eune.il I auraitquandmêmeeu un effort à faire
pour éviter le grand nombre de fautesd'ortho-
graphe.de coquilleset autresboulettes.
D eux - C e n' est sansdoutepas à Mi l es Chr ist i
que nous allonspouvoir fairejouer nos copines.
Il faut bien reconnaîtreque le thème ne pennet
quasi ment pas. à quel quesexcepti on s ponc-
tuelles.d'incarnerdespersonnages féminins
i
o Malgré cela.Miles Christi est incontestablement
un jeu à acquérir.d'autantplus que d'excellents
UN FÎÊRE Dtt TlllF[.E ltlEElCE AIIEE UN PRlircE $ scénariossontdéjàparuset que SPSRnous
S tl.iiE{ â annonce
encoredenombreusesextensions.
ffiJ
1V1

Ires danseurs de Lorgol


écidement.j'aime beaucoupce que fait si on- rel i sezl e premi ertome ! E t vi ve m ent la
Mathieu Gaborit Si Souffre-Jour était sui tel l l
trè s b o n . l e s d a n s e urs de Lorgol est
e n c o reme i l l e u r O n a tte i n t l à des sommetsde Néanmoins.sachezque Mathieu nous offre une
l'heroic--fantas'-v. Quoi que Je me demande si des pl us ori gi nal eset des pl us merve illeuses
I'on peut affubler ces romansd'un tel qualificatif. formes de magie qu'il m'ait été donnéesde ren-
il faut bien avouerquelquepeu réducteur.Non. contrer. Mathi eu Gabori t est bi en pl us qu'un
ce n'estpasde l'heroic-.fantasv, c'estbien plus ! romancier.il nousapportedu rêve ..
Ne comptezpas sur moi. pour vous en dire plus
sur ce petit bijou. lisez-le! Et par la même occa- J-C C.

FRANc-RÊveuR -N'3-
Ires tégions des Ténèbres
Nicolas Les Ténèbress'obscurcissent...
tinéesà la broyeret lui barrerle chemin de l'é-
MILESI a g a mme d e s produi ts LU D IS vei l .
Internationalvient de s'enrichird'un nou- Je ne résisæpas à I'envie de vous parler un peu
veau supplémentpour le jeu de rôle Kult de l ' i ncarnati on de I' A rchonte Net zach ( le
avecLes LégionsDes Ténèbres. V ai nqueur). C e derni er est un Lict eur aux
Ce supplémentest déjà la troisième extension caractéristiquesterrifiantesa!'ant I'identité d'un
aprèsL'écran et Taroticum. Commeles précé- pui ssantgénéralde I' armée amé r icaine.I l est
dents il est constituéde l'adaptationfrançaisede embarquéavec vi ngt mi l l e homm essur I 'USS
sa versionanglaise"Legionsof Darkness",pour Reliant, un immenseporte avion à propulsion
les règlesde la deuxièmeédition. nucléairearméejusqu'aux dents à contenance
Les Légions Des Ténèbresbénéficieune fois de quasi illimité en hommes.Il sillonneles mers et
plus d'une présentation impeccable.identiqueau les océansdu globe à une vitessequasi instan-
l i v re t d e rè g l e s e t l a rg ement supéri eur à sa tanée et pourchassesans relâche tous les servi-
modesteversion anglaise.Un effort certaina été teursd'Astaroth.Ridicule...
fait pour la traduction et la relecture.quant aux La somme de tous ces informationsaussifolles
e x c e l l e n te si l l u s tra ti o ns el l es sont présentes et impressionnantes qu'elles soient apportedes
presquetout le long des 190pagesde ce supplé- rensei gnements préci euxsur l e cloisonnem ent
ment Une mise en pageinspiréeet une couver- des humai nsdans l ' i l l usi on. A i ns i on aper çoit
ture semi-rigiderendentfacile sa lecture. mi eux l es pl ans.l a force et l a ph ilosophiesde
chaqueAngesde la mort et Archontes.
Après avoir vue la forme. vovonsmaintenantle
fond. plus contrasté En effet Les Légions Des Dans une deuxièmepartie on trouve des préci-
T é n è b re s s ' a v è re c ri ti quabl e tant par l a si ons sur l es Li cteurs.on découv r eam uséque
d é b a u c h es a n s re te n u ede nouvel l escréatures tous l es ani mauxsont l eursservit eur set qu'ils
mortellesque par la surcharged'élé-
mentsde backgroundsuperficiels.
Ap rè s u n p e u d e mé d i tati onsur ce
supplémenton peut s'apercevoirque
p rè s d e l a m o i ti é d e cel ui -ci est
c o n s a c réà l a d e s c ri pti on de nou-
v e l l e s e n ti té s .m o n s tresterri fi ants.
dieux (encore)oubliéset autrescau-
c h e ma rs(a u to ta l p l u s de 80. oui j e
les ai compté !) Le restedu supplé-
me n t e s t l a m i s e e n s cènepl us ou
mo i n s h a b i l e d e c e s c r éaturesdans
d e s n o u v e l l e sc o n fré r i es.rel i gi ons.
sectesou dansdeslieur secrets

L e l i v re t a b o rd e to u t d-abord l es
Anges de la Mort et les Archontes
Chacunest présentérapidementpuis
vient la descriptionde son lncarna-
,tlflSI{ltWOttN$
tion dans notre réalité. avec son his-
torique. ses caractéristiques. et par- Irish Ptlb - Live Music
fo i s l e s p l a n s d e s o n a ntre où el l e
sévit Enfin pour finir on trouve pour Ouvert de 16HO0 à 02HO0
chacund'eux la descriptiondétaillées
des créaturesqui les servent(atten- Happy Hourde 16HO0 à 19HO0
tion ça décoiffe).Malgré le tiers du (Toutes les bières pression
livret ce passageest assezinutile. Il à 11F le demi, 22F la pinte)
n ' e s t l e p ré te x teq u e d ' une l ongue 14 rue Fantin Latour - 38O0OGRENOBLE
liste de créatures,parfois fragiles et A 1 6 4 4 s 2 rz
attentivesaux malheursde I'huma-
nité mais la plus part du temps des-

F R ANc-RÊveu n - N' 3-
nous espionnentsaufle chien car il a toujours été raissaientdans "Legions of Darkness"mais dans
le meilleursami de I'homme ! Il suit les plus ter- ce cas ils ne devaientpas se trouver dans Les
ribles des révélations,les auteursnous présentent Légi ons D es Ténèbres. Il faut esp ér er que
des dieux oubliés,tous surpuissants, modifiant LUDIS Internationalnous traduise et publie un
certainesdonnéesdu jeu Ainsi ils deviennentles ajoutaux règlesconcemantla magie.
é g a u x e t l e s c o n c u rre n ts du D émi urge ou Dernier trait marquant de cette partie c'est la
d'Astaroth ! présentationde "Gaïa. le terre vivante", la ver-
Le pire est commis lorsquesurvientla descrip- sion Kult du Jardind'Eden.Et oui ils ont osé,et
tion d'éveillés(en théorie l'aboutissementd'un bi en comme l e di rai t un autre chron iqueurde
personnageà Kult) et de leurs charmantsmais Franc R êveur " C a crai nt un max." I m aginez
néanmoinstenacesserviteurs On apprenddésa- Métropolis version nature avec que des forêts.
busé que Jésus(le Messie)ou encoreBouddha des déserts,des montagnes.des marais intelli-
(Siddharta)sont des éveillés J'invite tous ceux gents et belliqueux Là. l'homme dégénèreet
q u i l e p o u rro n tà c o n te mpl erl eurs caractéri s- évolueprogressivement de I'animal à la bactérre
tiques détailléeset leurs pouvoirs. cela vaut le commeau premierjour de l'humanité.Ajoutez à
d é to u r.J ' e s p è req u e to u s les maîtresde j eu à ce spectacleterrifiant des animaux dominateurs
Ku l t a tte n d e n ti m p a ti e mmentcomme mot. l a et des i nsectesvrai ment perni ci eux et m alé-
d e s c ri p ti o n d a n s u n p rochai n suppl ément fiques.A que la natureestbonne...
d'Abrahamou de Mahomet
B ref Les Légi ons D es Ténèbrespeu t s'avér er
La troisièmeet dernièrepartie des Légions Des utile aux maîtresde jeu peu inspirésou à ceux
Ténèbrescomportela descnptionutile et com- qui sont avidesd'en savoir plus et de collecter
plètede plusieurssectesou confréries.Elles sont toutesl es i nformati ons.même médiocr es.Les
to u te s trè s ma l é fi q u e s .très pui ssanteset très Ténèbresde Kult étaientdéjà remplis de noir-
nombreuses. Elles donnentl'occasionà de nom- ceursmai s l à el l es s-obscurci ssent
da nger euse-
breur scénarioset sontdesadversaires tout choi- ment La qual i té du produi t tranche avec son
sit pour vos joueurs.Ce sont des adversaires et contenu.cette présentati onexemplair e vient
s i e n p l u s abordabl esque l es
d e s a n ta g o n i s te b racheterun ensembleun peu faible Cela aboutrt
s e rv i te u rs d e s An g e s d e l a Mort ou des à un suppl ément moven mai s Les Lé gions des
A rc h o n te s . u n p e u d ' e s pri t ou une grosse Ténèbresest toutefoisutilisableet jouable si le
mitrailleusesuffirontà vousen débarrasser. meneurde jeu n'en abusepas et sait méditerces
Mais une ombre surgit dansce tableaucomplai- oroblèmes
' tsvl
sant:les auteursont oubliéd'enleverle descriptif
d'une dizainede rituelset autressorts En effet
t6ù
Y\-ç(/ \
\ài/'
dans la premièreédition anglaisedes règleson
p o u v a i t tro u v e r d e Ia ma gi e. dans l a versi on
françaisecela a été supprimé Ces rituels appa-

CAIITPAIGN CARTOGRÀPHER

Jean-Christophe
I v a déjà longtempsque nous aurionsdû faire les allergiquesà la choseinformatique).En sus
CUBERTAFON la dissectionde ce logiciel Et oui. une fois des fonctionsclassiquesd'un tel programme.il
n'est pas coutume.nous mêlons allègrement comprendplusieursbibliothèquesd'élémentsde
jeu de rôleset informatique.Etrange.non ? cartesque vous utilisez selonvotre bon vouloir
Le résultatest assezstupéfiant.Vous avez vrai-
S o y o n sb re fs .C a mp a i g n C artographer (édi té ment I'impression d'êtredevenuun pro. Pourtout
par Pro FantasvSoftware)est un logiciel de car- vous dire. vos oeuvresn'aurontrien à envier aux
tographie.En clair. il vous perrnetde dessinerde cartesde JRTM ou de Rolemaster.
jolies cartes Je vous avoue que je me méfie un
p e u d e c e s me rv e i l l e sd e l a technol ogi enumé- Je mettrai cependantun petit bémol. N'espérez
rique.Mais j'ai quandmêmejeté un coup d'oeil. pas obteni r quel que chose de form idable en
Et vous ne me croirezpas-mais ça fait de jolies quel quesmi nutes C ' est un l ogi ci el dif f icile à
canes.. maîtriseret I'interfacen'estpas des plus simples
G a rd o n s n o tre s é ri eux. C am pai gn (il tournesousDOS) Enfin. le jeu en vaut peut
Cartographer n'estni plus ni moins qu'un logr- être [a chandelle.Mais. à vrai dire, rien ne rem-
ciel de DAO (dessinassistépar ordinateurpour placerajamais le papieret le cral'on
1ffi
-F !I
FRANc-RÊveun -N '3 - Ë
Sanfrancisco 6y 5{igfrt
yow Tarnyire : fa Jvlascara[e
Siltff'l*.i .ffi
Gonzo
ette chroniquese déroulantà San C ' est au cours de cette péri o de qu'il f it la
F ra n ci scoest prévue pour être connaissancedes personnages.Ces derniers.
jouée par des Ancienscréésavec contrairementà la plupart des autresParents-le
U n des
l e s rè gl es d' E l -v-seum. consi dérèrentpl us comme une per sonnalit é
problèmesmajeursest de mettre intéressante et originaleque comme un animal
en relationtrois ou cinq Anciensde clansdiffé- exoti que. C ' est pour cette raison que M at o
l i'; rents. Le Conteur devra donc faire attention. Topa va faireappelà eux plutôt qu'à d'autres
lors de la créationdes personnages- à ce que P ui s Mato Topa entendi t des r um eur s alar -
les joueursne choisissentpas des objectifsou mantes concernantson pays d 'or igine. Les
des goûts radicalementopposés.En effet. si humai nsavai entdécouvertI' Am ér ique et ce
desdébatsd'opinionsentrepersonnages restent continentétait devenu un nouveauchamp de
toujours intéressants. il ne faut pas que ces der- bataille pour la Famille Il entendit parler de
niers prennentcomplètementle pas sur votre ses frèresindiens que l'on exploitait et trom-
chronique. pait. Il appnt les premiersmassacres. Il décida
de rentrerchez lui afin d'essaler de protéger
Je conseillede limiter la générationà la septiè- l es améri ndi ensde l a corrupt iondes Par ent s
m e e t l e n o mb re d' annéesd' acti vi té à ci nq européensIl lutta de nombreusesannéespour
c e n ts a n s T o u s l es cl ans peuventêtre 1oués protégerses frères des hommes blancs Mais
b i e n q u e j e d é consei l l e vi vement l es c' étai t une cause perdue d' avance Chaque
As s a mi te s . Su i v ants de S eth. Lasombra et décenniesapportaientson lot de massacreet
Tzimicze.Les joueursdevrontaussiofficielle- chaque foi s i l devai t fui r plus à l'ouest .
ment appartenirà la Camarilla Lors de la créa- Finalementil se retrouvade nouveauchez les
tion de l'historique.essavezde faire en sorte Ol hones.dans l a bai e de S an Fr ancisco.poul
que les joueurs se soient déjà rencontrésafin s' apercevoi rque I' homme bl a nc r ' ét ait déjà
d e fa c i l i te r l e u r b o nne entente.Il faut aussi présent Lassé de tant d' ann ées d'échec.
impérativement que les personnages alent ren- désespéré. il se laissalentementtomberen tor-
c o n tré . a u c o u rs d e l eur hi stoi re. un çertai n peur D epui s. i l reposesous la ville de San
Mato Topa Les joueursne devrontpas force- FranciscoSa présenceest demeuréelusque là
me n t s a v o i rq u ' i l s ont tous ce poi nt commun inconnuedesautresvampiresde la ville
a v a n t d e c o m m e n cer.Il est bi en pl us i ntéres- Même en torpeur.Mato Topa continuaità sen-
santqu'ils le découvrentau coursde la partie tir ce qui se passaitdans le monde par le biais
d'espritsavec lesquelsil peut encorecommu-
ni quer. Il eut de nou!eau un int ér êt pour ce
monde l orsqu' i ldécouvri tl es p r em ièr escom -
JvlatoToya munautés hi ppi es qui se form aient à San
Francisco.Cette lueur se transformaen désir
Ma to T o p a é ta i t u n chasseurde l a tri bu des d'en connaîtreplus Il utilisa ses espritspour
Olhonesen l'an 800 Il fut embrassépar un des communrqueravec certainsParentsà l'origine
p re mi e rs G a n g rel s a1' ant découvert l es de ce mouvement.Aveç eux il découvritaussi
Amé ri q u e s A b a n donnétrès rapi dementpar ce qu' i l s appel ai entl ' A narchie ll pr it m êm e
son Sire.a!'antune éducationminimum. Mato soussa protectiondeux jeunes r ampiresavec
Topa r'écutpendantune centained'annéesau qui i l communi quarégul i ère m ent par l'int er -
sein de sa tribu Mais au fur et à mesurequ'il médi ai red' espri tsdes rêves.Gr âce à eux. il
découvraitles potentielsde sa nouvellenature, réappritle désirde vivre. Il avaitde nouveaula
l e d é s i r d ' e n c o n n aîtrepl us sur l ' ori gi ne des volonté de se battrecontre cette sociétéperver-
vampiresse fit de plus en plus pressant. Il déci- se qui avait détruit son peupleet défiguréson
da finalementde quitter ses terres natalesafin pays
de se rendresur le continentd'où venait son
Sire. Une fois sur place.il !o)'ageadanstoute Malheureusement. les deux vampiresavec qul
l'Europe.allantjusqu'en Turquie. Durant tous il avait des relationsfurentparmi les premières
c e s s i è c l e s .i l e s sayade comprendrece nou- vi cti mes de A ddam B ul l ock M at o Topa se
veau mondequi s'ouvraità lui. Mais son édu- retrouvasanscontactavec la surface.Il se rap-
cation indiennele fit souvent passerpour un pel a al ors l es rares P arentsa vec lesquelsil
simpled'espntprimitif. avait eu des contactsintéressantslors de son

FRA Nc - RÊ v eun
_? _ ?

VAMPIRE
soudéet uni. Ils semblentdominerla ville. Ces rêvessont
l-on: Mato Topa N.ture: Sùrrvant Généaator:6èmc
Joueûr: Attltude: Falalisrc Conepù Homnc nédc- personnalisés. Ainsi un Gangrelrêveraqu'il se trouvesur
Chronique: Clan: ùangrel cmc Olhone
I' une des col l i nes boi séessurpl ombantS an Franci sco.
Attributs
-rce} accroupitavec d'autres personneset semblantformer une
Physique So ch l M e n ill
Forcc________aaaaa Chrnhc __-_aaaaO Petccptron____aaaaa meuteprêteà se lancerà l'assautde la ville. Un Ventrue
Derténté _-_aaaaaa Vanipùlation _ acooc lntcllect
----_-aaaoo
Constiftbon _aaaaaa Apparence __aaaoo,\sruce---_-_-aaaaa se verTadîneravec d'autresParentsau sommetd'un grat-
{ræCapacités te ciel surplombantla ville. Mato Topa.par I'intermédiai-
Compétences Connaissances
Anlmaux aaaaaa Bureaucrane CCOOO re des rêvesenvoi e à chaquepersonnage l ' i mage d' un
Conduil€ _____: looo lntbmerrque -oocô soudéqui sembleplus ou moins dominerla ville-
Etiquere______,-lcoo Financ€. '.' .-)aoaa -sroupe
l,lêlée,_______aaaaa Invesngauon aooôa les personnagesinterprétantces messagessuivant leur
Àmês à Èu :aoOO Lor tcooo
Musrque,____::IOOO Langues _ aooci
propre personnalitéet leurs propresgoûts. La description
RÉparauon :aCOO Méd€crne ____aoooal despersonnes vuesdanscesrêvesestbienentendula des-
Sécunté lloaO Llcculnrme :oOOC
Drscrénon ____aaaaa Polxque-_____aOOOO cription des autres personnagestels que Mato Topa s'en
Sunie aaaaa Sclences laooil'
a:ooc ')aaoo rappelle.

{æAvantages
H istor iq ue ! ertu3
_
:l aaLl
'î : . t r t

Itr :OC
Consclence
\.laihsÈ
( ' our age __aaaaa
aaaa,
Ofao'
l
La yrésentation ilu
- - :cac
-"J-
::Ca
tonlusron
SEnté

Blessure lèqére
r,

-l
l

-
,
?rince
Blèssure movenne -l
Humdrte Le Princereçoit les Parentsdansune desdépendances du
aaOaaOOOOO Handrcsp
P o i n ts d e sa n q [olonté Inlimrlc SheratownPalaceHotel. l'hôtel le plus huppéde la ville
T o ta l l 0 aaaaaaOOOO Invaltdtte
ll demanderaà chacunde lui donnerson clan. sa généra-
Par t our 6 ûotrtrtrtrtrtrtrtr
tion. la raison de sa venue et une estimationde la lon-
gueur de son séjour.Il ne serapas très inquisiteurdans
sesquestionset. si un joueur refusede lui fournir une de
lovage en Europe Il réussità retrouverla trace de cer- ces informations. il ne se formaliserapas et passeraà
tains d'entre eux (les personnages) et fit en sortede les autre chose La seule informationqu'il souhaiteabsolu-
attirer à San Francisco Il souhaiteen faire ses contacts ment connaîtreest le clan Il inviterachaqueParentà res-
privilégiésarec le monde et ses protecteursen attendant ter quel quesj ours comme i nvi té dansune des sui tesdu
de sonir de torpeur Il va tout faire pour qu'ils enquêtent SheratorvnHotel Les personnases serontautorisésà res-
sur les disparitionsde vampireset qu'il puisseapprendre ter plus de tempsau Sheratosn.mais Michaelexpliquera
l e p l u s de c hos espo s s i b l e ss u r c e n o u v e a umo u v e ment cl ai rementqu' i l s' a_eialt orsd' un sen,i cequ' i l rend.
qu'estl'anarchieLe fait qu-rlsarriventaussià prendreun Il est à noter qu' avant d' être reçu dans l e bureau du
certainpouvoir dans la ville n'est pas non plus pour lui Pnnce.il serademandéaux personnages d-attendredans
déplaire un petil salonquelquesmrnutes Durantcettepetitepério-
de. Mi chael survei l l era l e comportementde chaque
Parent Cela lui permetde se faire une estimationsuperfi-
cielle du caractèredes personnes qu'il reçoit(en fonction
Et yourquoi, j'irais à de ses habi ts.sa mani èrede s' expri mer.etc) et de les
recevoiren fonction Il serabeaucoupmoins formel si il
San frartcisco ? doit recevoirun vampirehabilléen jeans/cuirqu'un vam-
pire habilleen costumehautecouture

Alors qu'ils se trouventn'importeou dans le monde.les


personnages \ont commencerà faire des rêvesrécurrents
d'une ville. st1le rvestern.construiteautour d'une baie. Le groLlJceseforme
Après quelquesrecherches ou par simple cultureperson-
n e l l e. ils peu\ ent dé c o u v ri rq u e c e tte v i l l e s e m b leêtre Le hasard fai sant bi en l es choses. i l se trouve que
San Franciscoà l'époque de la ruéevers l'or. Puispetit à quel quesj ours après l ' arri vé des personnagesà San
petit. ils vont se sentir attiréspar cetteville Francisco.une grandefëte est organisée au VampireClub
pour commémorerl'anniversairede l'ouverture Les per-
Une fois sur place.leur rêve va changer Chaqueperson- sonnagesseront cordi al ementi nvi tés comme tous les
nagesevoit dansla ville ou danssesalentours,en compa- autresParentsde la ville C'est l'occasionpour eux de se
gnie d'autrespersonnes. avec lesquelsil forme un sroupe rencontrers'il ne l'ont pasdéjàfait. C'estaussil'occasion

i ^-^-_j

I
FRANc-RÊveun - N '3 -
? _t
I

de prendreles premierscontactsavec les autresvampires


tsifan {e ta ruLit
de la ville Profitantde I'absencede la plupart des vampires.Addam
a lâché ses nettoyeurs.Ces derniersont fait discrètement
La soiréeen elle même se déroulerasansincidentmajeur. le tour de tous les lieux fréquentéspar les Anarchs qu'ils
Néanmoins, avecune bonneempathie,on peutsentirqu'il connai ssent.Matt se trouvai t à I' un d' eux ai nsi que
p l ane c om m e un e e s p è c ed e te n s i o nd a n s I' a s sembl ée. Bullet. un membre de la coteriede Colt Les deux ont été
C hac uns em bles ' o b s e rv e rd i s c rè te m e n e t t m a l gré l es détruit et ce qui restaitde leur corpsa été cachéet détruit
efforts des Toréadorspour détendrel'atmosphère.l'am- par le feu. Mais Betty, grâceau contactintuitrf du lien du
biance n'est pas à la fête et à la détente Si le Conteur sangqu'elle avait crééchez Matt. sait que ce dernier est
souhaitedéveloppercette soirée,votci.quelquesidées de mort.
p et it es s c ènes : ; i" -' ' :'
9 Alors que la plupart des invités sont déjà présents
et que le bateause prépare à lever I'ancre. arnve.son
ExcellenceVilobos,'Cedernierseraprécédéde Sylvesær Jvlacabre {écotwerte
muni d'un lourd b'âtonsculpté de symbolesésotériques
des plus variés.Il se posteà l'entrée et frappevigoureuse,- Les personnages prendrontcertainementquelquesnuits
ment le sol avec son bâton demandantainsi silence' le afin de se familiariser avec les rues de San Franciscoet
Puis.d'un ton'trèssolennel.il annonceson Excellence le visiteront une partie de la ville. Alors qu'ils se trouvent
Grand OrdonnateurVilobos Ier qui fera alors son entrée. dans le quartier d'Oakland. ils se sentirontinstinctive-
Ce demier est habillé d'une grande robe rouge ornéede ment attirés vers une petite ruelle sombre.Si ils se lais-
doruresen forme de branchesentrelacéesIl porte un cha- sent guider par leur intuition. ils arriverontdel'antun petit
peau rouge de magicien Son entrée faite. il fera le tour immeublede trois étages plutôt délabré Ce dernierest le
des membresde son égliseprenantdes nouvelleset leur refuge d' une mul ti tude d' ani maux tel que des chiens.
demandantsi il peut compter sur eux pour Ia ,prochaine chats.chauvessouris. etc semblanttous cohabitersans
messedédiéeaux sirènesde la bare.Finalementil ira dis- trop de problèmes.Autant dire que l'immeublen'est pas
cuter longuementavec le Prince essayantencorevaine- vraiment habitable du fait de la présencede tant d'ani-
mentde le convertirà son dogme maux et est donc généralementévité par la plupart des
I Les per so n n a s e ss e fe ro n t a c c o s te r par Mère squatters De plus. les raressquattersqui sont restésdor-
Sophie.Elle leur parlerade son refugepour vampiresen mir quelquesnuits danscetteimmeubleont passéici une
détresseElle parleraouvertementet avec franchisede la despire nuit de leur vie (Mato Topacontrôleles animaux
lourdetached'aider son prochainqu'elle s'est donnéeet pour qu'ils fassentfuir les intrus. mais si cela ne suffit
donneraaux personnagesun numéro de téléphoneau cas pas.if uûlise les espritsdes rêvespour leur faire passer
ou ces derniersse trouvent en difficulté,ou sujet à une une nuit remplie de cauchemars.De ce fait. cenains pré-
injusticequelconqueIl est à noter que Mère Sophiefait tendentqu€ cett€maison est hantée).
c e pet it dis c ou rs à to u s l e s n o u v e a u x v e n us à S an Toujoursen suivantleur instinct.les personnages descen-
Franciscoet que. bien qu'étantpleine de bonnevolonté. dront vers la cave"Celle cr n'a rien d'exceptionnelle si ce
elle ne pourrapas aider plus les personnages qu'en leur n est un passagêhabilementdissimulé(diff 8) dans le
donnantasilepour quelquesnuits ou en leur donnantun mur ouest Il est à noter'que les personnagespourront
peu de sangen casde besoin aussi découvrirdes tracesde passagerégulier qui date
9 Les personnages serontcontactéspar le doven du d'une quinzainede jours. Si I'un d'entre eux est un bon
clan souslequelils se sont présentés au Prince.Ils souhai- pisteur.ils pourrontdécouvrir que cestracesmQnentpour
tent tout simplementfaire plus ample connaissance avec la plupart au passagedissimulé-
les nouveauxmembresde leur clan. Après avoir ouvert ce passage,les personnages rentrent
I Un petit incident va se produirevers la fin de la dansun havrede vampires.Ils v serontaccueillispar une
soirée.Betty, qui jusque la discutaittranquillementavec lourde odeur de cadavresen décomposition.En effet. les
Colt et Logon (ou bien avec les personnages). se crispe corpsdes ancienslocatairesreposentencoresur leur lit. la
b r us quem ent .S o n v i s a g e d e v i e n t fe rm é . te ndu. U ne tête tranchéeet un pieu dans le coeur. Etant de jeunes
angoissecommenceà monter en elle. Elle ressentintuiti- vampires.leur corps n'est pas tombé en cendres.mais
vementla détressede Matt Peabock.son amant (lié au leur décompositionen est déjà à un stadetrès arancé et
sang) En effet. ce dernier vient de se faire attaquerpar i l s ne sont pl us i denti fi abl es Tout sembl eavoir ét ait
l es net t ol. ' eurest v a ra p i d e me n ts u c c o m b e rsous l eurs fouillé.
coups. Betty sait que Matt est en dangeret en difficulté.
Elle va alors aller demanderà OscarWilde d'accosterle
plus rapidementpossible.Une fois à terre,elle se précipi-
te à la recherchede Matt.

F RA Nc . R Êv e u n
?- ?

Cequ'if s'estyassé faire suivreet espionnerpar des goulesde Colt (un petit
D u rant la lour née.q u a treg o u l e sa u s e rv i c ed e A d dam caid des rueset deux de sesgorilles)
Bullock se sontintroduitesdiscrètement dansce havre Ils Bett1"se méfie encore de la sincéritéde Colt car. pour
o n t e nf onc éun pieud a n sl e c o e u ra u d e u x v a m p i re s.pui s elle. il a autantà gagnerqu'a perdredans cette affaire
une fois immobilisés.ils les ont décapitésà grandcoup de Ces disparitionsmettenten doute les capacitésdu prince
hache.Les goulesétaientmasquées et portaientdesgants à fai re régnerl ' ordre dans sa vi l l e et C ol t souhai ter ait
U n e f ois leur as s as s i n atet rm i n é .i l s o n t fo u i l l é l a pi éce même lui faire porterle chapeauD'ailleursColt ne man-
essa!'antde découvrirun indice quelconquesur d'autres quera pas de sorti r son peti t chapi tresur l es soupçons
havresque leursvictimesauraientpu connaître qu' i l a sur l e pri nce
Une lectured'aura particulièrement réussiepermettrade
re vo i r la plupar t de l a s c è n e .El l e p e rme ttraa u ssi de S i V i l ana apprendque Ies personnasesont découver t
connaîtrele nom et les aurasdeseoules deux corpsde vampires-elle va essaverde les contacter
P our el l e. i l peut très bi en s' agi r de ses deux enfant s
Il est à noterque le corpsde Mato Topa se trouve sousle qu-ellerechercheElle essaierade se renseignerdiscrète-
so l de la ç av e en un i o n a v e c l a te rre (Pro te a n3 ). mats
p o u r l' ins t antles pe rs o n n a g ens' o n t a u c u n era i s o nd e l e
d é co uv r t r
Tifana , ,,-
(navnos - gènLe,
génératialu) -'
'ILn_peutenquete Crééeen Italie en 1924 par un jeune Ravnosamoureux
d'elle, Vilana dut fuir rapidementI'Europe car c'était
Si l e sper s onnages s e re n s e i g n e ns tu r l e sra m p i re strou\és :unegorgio. Étant une danseuseémérite.elle voyageade
morts.ils pourront sanstrop de difficultesapprendre que ville en ville, travaillaat dans des oabaretsou dans les
c'étaientdeux enfantsde Colt- mais qu'ils fréquentarent meilleurs cas avec des troupes itinéraates de Ravnos.
surtoutBett] et Gregcesdemierstemps. Elle rencontrade nombreux congénèreset se ftt de nom-
C o l t n' av ait plus t ro p d e n o u v e l l e s d e p u i s q u e l ques breusesrelations intra-clan dans le Noùveau Monde.
te mp s I l ne s av aitnrê m ep l u so u s e tro u v a i tl e u r h a vre.Il Elle créa aussi deux enfantsavec lesquelselle mit en
n e l es a pas \ u dep u i su n e b o n n e q u rn z a i n e
d e j o urs et place une petiæ troupe d'artuseurs des nres. :: .--::::::
co mm enc eà s ' inqui é te r Il y a quelques mois, elle quitta momentanémentses
Bettr pourradire aux personnages que cesdeur rampires enfantsqui se dirigeaientvers San Fransiscopour aller
fa i sa ientef f ec t iv em e npt a rti e d e s a c o mmu n a u té.Mai s rendre vi si te à d' anci ennesconnai ssances à D al las.
d e p u isenv ir onun an - i l s v e n a i e ndt e m o i n se n mo i n s Il s Depuis elle n'a plus de nouvellesd'eux. Inquiète,elle
se m blaient m êm eêt r ed e v e n u s é ri e u xp. a s s a nut n e gran- s'est donc rendueà San Fransiscopour essayerde les
de p a r t iede I eurt em p sà l ' u n i re rs rtéIl s s e mb l a i e nt farre retrouver. Mais avant son départ, Vilana a pris ses pré-
d e s rec her c hes s ur le s i n d i e n sl o c a u x .s u r l e u r p o u ,' oi rde cautions.Elle a contactéd'autres Ravnos.leur sisnalant
chamanisme et surtoutesleurscrovancesspirituelles les éveotuels problèmes.que ses.eofants ont eu dans.
cette ville: Si jamais elle venait elle aussi à disparaître,
Gre g c onnais s ait bie n c e sd e u x v a m p i re sD e p u rse n\ rron San Fransiscorisqued'être envahiepar une douzainede
un an. ils lenaientsourvent lui rendrevisite ou etudierà la Ravnos prêts à en découdreavec le mystérieuxennemi
b i b l i ot hèqueuniv er s i ta i reIl. s a v a i e n tm ê m e s u rri pl u- qui si,e*:plend aux membres.dsleur:clag:;.:,,.. --.:,...::.::'..:.r'....-----
si e ur sde c es c our s s u r l a p h i l o s o p h i ee t l a s o c i ol ogi e.
étantsurtoutintéressés par l'étudedescommunautés et de vilana est donc amvee en vllle oeplns a pelne uû mols.
l 'a n ar c hr e Ellé"à'ôîiii mênèéà enCùêtei, mâs'sani'grarid'suôCèî :'
Elle a trouvé trace de leur passage à travers divers
témoignagesmais ils semblentavoir complètementdis-

?enfant ce terrlys...
Bett)'et Colt sont plus décidesque lamais à découvnrce rigtireli'€ra' ?as-solr"véffile.tlsnff tû-affi i:'
qui se tramederrièretoutescesdisparitionsIls lont donc pefsôilne'chaleu
reusc;pteine de,'vic'-ti'uiitirttë, les noÉË
s'i n tér es s eraux per s o n n a g essi c e s d e mi e rsl e u r p arl ent v_glle.9=9.1pp4encesetl'ina1ten.4.q,$efai-b.lçqSe-.4ç.Bey!r_S
d e l e ur m ac abr edéc o u v e rteIl s v e u l e n ts a l o i r p o urquoi co*sktê.+$,+ir,un,bæoin,nrdcdif'de-*ender.dea.,sûrye
i l s s ont là. c om m en ti l s o n t d é c o u v e rtl e s c o rp se t si i l s ohoses agréebles"qerelle' a vécu et de'
aft1s:fl-ë';:1661es
sont mêlésde prèsou de loin aux autresdisparitionsSi touteç,=l.egp_efsgnnesintéreqqanjesq{:gllçapngôn!!._{;
les personnages font trop de mlstères.ils sont prêtsà les l'irtôff '
Altrarlt'iti€':qu"ên gënéil, èU'ê::nEiI.SF:âgAè:'pâS

-l-- -
FRANc-RÊvrun - N '3 -
t ?

sation et se sert elle-même.Par exemple,si elle se rend


à une Éception qu'elle apprecie, elle se fera un devoir cuter avec eux. Si ils refusentle dialogue ou semblent
de voler un objet symbolisantce qu'elle a particulière- trop secrets,el l e l es fera survei l l er par des a nim aux
ment apprécié dans cette soirée : un tableau qui I'a paai- dirigés par Le Veneur. Enfin si les personnagescomptent
culièrementmarqué, le couteauen argent qui a servi à parmi eux un Ventrue. ce dernier sera un centre intérêt
découper un gâteau d'anniversaire. etc. Il en va de pour Marilla Di Castilla.
même pour sesconnaissances. Si elle a un ami toujoun
presséelle volera sa montre, si elle connaîtun ami musi-
cien elle subtiliserason instrumentde musique...Notons
tout de même que d'une certainefaçon.c'est un honneur Un étrange
de se faire voler quelquechosepar Vilana. Cela signifie
qu'on lui a plut d'une façon ou d'une autre ou qu'elle a ren{ez-vous
bien appréciéla soiréequ'elle vient de passer.
Le club des nostalgiquesveut savoir si les personnages
peuventêtredes alliéspotentielscontrele Prince.Ils vont
VAMPIRE donc les contacteret leur expliquerclairementle problè-
me. Néanmoins.une certaineparanoïacommenceà s'ins-
tal l er en vi l l e et l es membresde ce cl ub ne sont pas
hommesà se dévoilersi facilement.Ils vont donc utiliser
certainsmovensdécritsplus basafin de testerles person-
nageset essa!'erd'en savoirplus sur leur histoire

T a l e nts Com pétences Connr iss 8nc es


\nlmaux , , Bureaucraxe
Lorsqueles personnages
I: a :
se rendentau Vampire Club. ou
Comedre aao'l I ---aaa --
-_
\ rgrlance _ aaaoc Condurte , '. a,a1', lnlbmaltque ,- l.:-oC:- un autre Elvseumou ils ont l'habitudede se rendre.le
Spons _-_ _ aoccî thquctre ,--_l::::l Flnanc€
Bagare ___aOOaC Vêlée _______ ll:::a-
---lacc!-'
Inv.stlgôllon aaÔa- barmanleur remettraune enveloppecachetée Dans enve-
Esqurre ______aac-ia,l -{mesàl;u---::
\'lusrque-_____aaaaa
l: I Lor
Langues
,- ---,
aaaci:
loppe se trouveun messagemanuscritleur demandantde
l:-a3a:
Empârhre_____aaaO/-
_l
Inxmfdatron .
-a
::aa RéparaDon _ : l: \{édecrnc bien vouloir accepterun rendez-vousdans un des petits
aooa:,-
Command€r ttraa Sécunle ___ :aaa Occulùsm€ ___aao(- ,
Conn rue )Oit , Drscrèllon aaa - - Pollquù______ :aa -l salonsdu Vampire Club. vers minuit dansdeux nuits Si
-a
Bàraun _, aaaaa Suftle
Dânsc
_-___aa',- :
aaaaa
Sclcnces ___. lca:l
les personnages
l:ac!--
s'1'rendent.ils serontconduitspar Oscar
::a:a
W i l de dans un peti t sal on pri vé du C l ub pui s pr endr a
Avrntages----l-
congé.Après quelquesminutesd'attente.une silhouette
Ilisto r lq u e Ve r tus floueapparaîtrasur un desmiroirsdu salon Cettederniè-
: l_ l__ l-onsclence aaaa)
re expliqueraqu'elle est la personnequi les a invité-mais
ne dévoilerapas sa véritableidentité Elle souhaiteparler
avec eux de la situationpolitique actuellede la ville et
connaîtreleur opinion Durant la conversationqui devrait
Humànila suivre.la silhouettedresseraune situationassezalarmante
aOaaaOOOOO Handr cap ,:
P o i n ts d e S r ng l' olonté Infim r té -i
de la ville et fera plusieursremarquessur l'incapacitédu
Io tà l I { OaOOOaOaOO ln\ahdr té Prince à reagir à cette période de crise Elle demandera
l)ârrour l trotrtrotrotrtro
ensuiteles avis personnels de chaquepersonnage présent.
S i i l s sembl entprendre si ncèrementparti e cont r e le
Prince. la silhouetteleur dira que plusieurs Parentsde la
ment afin de ne pas trahir sa véritableidentitéet les véri- ville partagent leurs opinions et souhaitent asir afin de
tablesraisonsde sa venueà San Francisco redonnerà S an Franci scsl e cal me et l a sécur it é.cela
nécessi tantbi en sûr un ?ri nce pl us respons ableque
Si les personnages semblentapprécierles mondanitéset Mi chael S i l es personnages conti nuentà al l er dans le
les discussions d'alcôves.ils aurontl'occasionde rencon- sensde ses propos. el l e l eur di ra qu' i l s seront bient ôt
trer de nombreux Parents qui souhaitentfaire plus par
ample contactés un desmembresde leur organisation.
connaissance avec eux. Le club desnostalgiques aimerait
bien en faire de nouveauxalliés (cf "Un étrangerendez- La silhouetteest une illusion créée par Mishra afin de
vous").Colt et d'autresanarchssouhaitentconnaîtreleur communiquerpar I'intermédiaire du miroir. il peut parler,
point de vue par rapport à leurs idéesanarchisteset si. voir et entendre par le biais de la silhouette.mais il ne
commela plupartdesanciens.ce sontdesennemispoten- peut pas utiliser ses disciplines.Le salon a été loué par
tiels. Addam veut aussiêtre plus renseignésur ces nou- Mishraà OscarWilde- mais ce dernierse porte garantdu
veauxvenuset demanderaà Emilia de s'en charger.Elle secretconcernantl'identité de ses clients.Le messagea
attendratout d'abord de voir si les personnages ne font été déposepar un homme d' une trentai ned' a nnéesen
) pasle premierpas.Sinonelle enverraBart ou Clrano dis- costume.un humaindominéqui n'en a plus aucunsouve-
)
L
FRANc-RÊv eun -N
t_ t

nir. L'aura de enveloppeest celle du barmandu Vampire


VAMPIRE
Nom : Enaldo Nrture:Chcrchc-ri3quc Géréntlon: loème
Club. L'auraprésentesur le message estcellede I'homme Jou€ur : Atlltud€: Bouffon Concept:
Chtonlquc: Clah : Ravnos
dominé.Il s'agitausside sonécriture.
-ts-Attributs
P hysi que Socirl Mcntll
Si I'idée de ce complotséduitles personnages. le Conteur Forcc aaaoo Chanlme _____aaaOO Perccption
-___aaoOO
Dexlériié aaaao Manrpulation__aaOOC lntcllcct _____aaOOO
devra donner une suite à cet entretien.Ils serontcontaçtés Constitotion aaaoo Apparcnce ____aaOOO -{sruce _______aaaOO
par un des membresdu club des nostalgiques, celui avec Capacités
T r l entJ CompétcncB Connrissrnccs
qui les personnages ont eu les meilleursrapportsjusqu'à Comédic araaroo aaooo BureaucÉtie ûooco
-{nlmaux
présent.Ce demier sera leur contactavec le club pendant Vigilancc--___aOOOO Conduile _____traOOO lnfomatiquc
-_COOOa
Spons _______aaaao Etiquette______COOOO Fitrance
au moins un mois et durant cettepériodeils ne rencontre- BagMG _____aaaoO Mêléc________aOOOO
-_____COOOO
lnvêsrigâtion aOOCO
Esquive _ ____aaaoo Amcs à leù ___aaaoo Lor __________OOOOO
ront aucun autre membre se présentanten tant que tel. Si Empathrc _____:IOOOO Musrquc______aaaOO Languca___-__aaooa
au bout de cettepériodeprobatoire,la conviction des per- lntinrdation ___:OOOO RépaBtron ____ IOOOO \lédccinc _____aOOa:l
Comnandcr :3OOo Sécunrè 3OOOO Llcculrismc aooCa
sonnagessemble toujours sincère,ils seront alors pré- Conn rue_____aaaOO Dlscrélron ____OOOOO Polirique--____DOOOO
Baratin aaaoc Suûrc aOOCO Screncc! aOOOO
sentésau club. Les nostalgiques. avecl'appui de cesnou- lcooo aoooo troooc
veaux anciens.commenceraalors une lutte ouvertecontre tcooo coooo cooco
loooo ûoooo ooooc
I'a ut or it é du P r inc e . L e s mo v e n s u ti l i s é ss o n t à déter- Avantsges
minéspar tous les membresdu club dont les personnages D i 3ci pl i n€s H l stori que V ertus
Anrhahsn. aaOOO Consciencc aaOC:
feront alors partie. Chinestft aaaoo
-aCOOC
toooc \leitnsc aaaot
Force d'àme ___aaaao Courage ______aaaaO
- ____________l'3OCC
Célériré ______aaooo ___________-_:cooc Srnaé
Mais le plus probableest que Mishrane serapasconvain- pulssânce___-_aaOOC
__ _-- ___:jIOOC t.ontusion 0 a
_ raooa _l
cu du bon vouloir des personnages et leur laisseraalors le _-______ ____:cooo
v ol e
Blessurclésére
Blessurenovcnne -l
_

temps de réfléchir avant de reprendrecontactavec lui Humanlte

Poi nts de Sr ng Volonté Inlimité -5


Totali ll OO aOaaO O O O Inv al i di r é
Pâtlour: I

Un yremier fau,x Jcas


Cy'ranos'étaitdébrouillépour être responsable
veillancede Bettl' Il pouvaitainsi la voir régulièrement.
de la sur- Ernaffo
Craignantdes représailles de la part d'Emilia. et persant (navrws - rcèmegéruération)
que les renseignements accumuléssur les habitudesdes
Parentsde San Franciscon'avaientpas pour but la des- Premierenfant de Vilana. Emaldo était un amuseurdes
truction de ces derniers.Cy'ranoavait fait ses rapports rues particulièrementdoué. Tout d'abord transforméen
aveczèle.Il avait découvertle havrede Bettv et connais- goule. il devint un membredu clan Ravnosil y a une
sait la plupart des endroitsqu'elle fréquentait. trentained'années.
Depuis il parcourt les routes des états-unisavec Vilana
Addam a fait de Bettl' sa prochainecible. Il connaît son et plus tard rqoint par Maguy, une autre enfant de son
h a v r e. m ais c elui c i e s t b i e n tro p s u rv e i l l é p ar des Sire. Ernaldo est un joueur invétéréque ce soit pour les
humainset des goules au service'deBety pour pouvoir cartes,les dés ou les pans sportifs.Il méprisenéanmoins
tenter une action de jour.en utilisant sespropresgoules. Il les jeux des casinosqu'il trouve bien trop snobset sans
a donc décidé d'attaquer Betty alors qu'elle sort de son ambiance.Car pour lui. I'ambiancecompteautantque le
havre. Il a prévenules nettoyeurs,qui sont prêt à interve- jeu en lui-même. Sa préférenceva pour les salles en
n l r. sous-sols.baignéesdans une lumière diffuse et une
atmosphèreenfumée.avec un constantbrouhahaet une
De son côté, C1'ranoà continuede surveillerBettl'. même animationpermanente.
si Emilia lui a dit qu'il était provisoirementattachéà la Ernaldo et Maguy ont quitté il y un mois leur Sire pour
surveillanced'un autre Parent.En début de nuit. alors se rendreà San Fransisco.Vilana devait les rejoindrc un
qu'il surveillait son havre. attendantque cette dernière peu plus tard après avoir fait un petit détour pour rendre
veuillebien sortir,il s'estaperçuqu'il n'étaitpas le seulà visite à des amis. Une fois sur place, ils se sont installés
attendre.Les nettoyeurs étaient là. Il s'est vite rendu dans le quartier de Haight Ashbury. Malheureusement,
compteque cesderniersne sontpasvenusavecde nobles ils se sont fait remarquéspar les hommesde Addam. Ce
intentions Parmi eux, il 1' a le Lt Hammilton.Ernaldo. dernier,voyant en eux des victimes idéales,(les Ravnos
MichaelMc Phersonet trois goules. sont sensésavoir très peu d'attaches et de relations qui
Pris de panique.Cyrano part alentourà la recherchede pourraient s'inquiéter de leur disparition) les fit enlever
quelqu'unqui pourrait venir en aide de Beqv. Il tombe de jour par sesgoules.Une fois capturés.il les lia à lui
par hasardsur les personnages.Il leur apparaîtalors sous et les domina pour en faire des hommesde mains fidèles
)
L -v^-^J

I
FRANc-RÊveun - N '3 -
rt

et sans scrupules.Depuis, Ernaldo et Maguy ont donc


VAMPIRE
Nom i Lt Hamrlton N.turc: Dirigcilt Généntion: 7èmc
rejoint les rangsdesnettoyeurs. .toucur: Attltud.: Confomiltc Cotrccpû l{rhtalre
La personnalitéde Ernaldo n'est pas décrite avec plus CIrn: Venme

de détails car la domination et le lien du sang ont gran-


dementdiminué son libre esprit.
l'apparenced'un leune teenagerIl les suppliealorsde le
suivreafin de sauverBetty d'une mort certaine.Lorsque
T alents C om pétenc €s C onnti s l r nc es
les personnages arrivent sur place. Bettl' vient juste de Comédie i)OOOO Anrmaux COOOO Bureaucraxe aOOCC
aa,: ji
sortir et se dirige vers sa moto. Alors qu'elle I'enfourche, Vrgilùce _____aaaoo Conduilc _____loooo
Enqucnc___-__aaooa
Infomauque
Finatrcc a.aa:a:
Spons_,______aaaoo
son crâneexplosesousl'impact d'uneballe. Puis les net- Bagar€
--___-aaaao
\{èléc____
--_aaaoO
Invcstr8atron aaaa--
Esqulve tmesàfeu Lor _________troocc
toyeursattaquentpour acheverlêuroeuvre.Si'lèsperson- Empâthie
-__-aaooc --aaaao
\lu3rquc ______loOOO Langu.s
--',___a()a:- -
-____L-rcOCO
nagesinterviennent. s'en suivraun combat.Mais dés que Inumrdarion___aaôoc
Connudcr aaaao
Répatarton____:cOoo
Secunté aOOOa
\lédcclnc_-___aOc'lî
Occulnsme aaiaa
les hommesd'Addamse rendentcomptequ'ils sont atta- Conn rue coooo Dlscraxon aaaoc Polnaue )()occ
Barâun Suolc________aaaoo Scrences
quéspar un parti supérieur.ils tenterontde fuir. -. .-__aoocc -,-___aoo'-a
toooo aooLio lilaau
c c oc c aaaa a
Pendantl'agitation du combat.C1-ranofera tout ce qui est ) oooc
ooc c c ) oa: a
en son pouvoir pour disparaîtrediscrètement.Il ne veut Avrntrges
s ur t outpas qulE mi l i a s a c h eq u ' i l l u i a d e s o b é i€o S U t: D i sci pl i nes H i storl que V ertus
Domtnanon aaooJ. :aaa: Consclenc. a\)C
veillanttoujoun Betty. Forced'âme aaaao loacc \laitnse aaa/.
Prèscnce ,,__ aOOC3 __aCOO3 CouÉge ,__ _aaaaa
Dissrmulerron aooci_- _____:OOOC Srnté
Pourla suite.nousconsidérerons que les personnases ont
CÈlénl€ aaoc:

sauvéBettl et que Cyranoa réussia s'enfuir,ce qui est le Vol e


plus probable Humanttè Blessureqrave -l ]
aOOOOOOOOO Handrcap 'l l:
Il -"-a ausside grandeschancesque les personnagesarri- Volonté Intimrlc -i
invatrdrre
vent à c apt ur eru n d e s n e tto y e u rs .Il s s o n t to us l i és à OaaOaOaOCO
oootrtrooooo
Addam et dominés Il v a donc quasimentaucunechance
qu'ils révèlentquoi que ce soit sur le pourquoide leurs
actions Par contre.ils feronttous ce qui est en leur pou-
voir pour s'enfuir.ou bien. si la fuite s'alère impossible, chement Une autrepossibilitéest que le thaumaturge est
se mettreen torpeurvoire même se suicider.Néanmoins. I'occasiond'étudierdu sangde MichaelBullock.Dansce
l e s per s onnagepse u v e n tc o l l e c te rl e s i n fo rm a ti onssui - cag,il se rendracomptedu lien de parenté
vantes:
I Tous les agresseurs étaientequipésavecdesarmes
e t un équipem e nmt i l i ta rre s .
I L'aura laissépar les agresseurs pourrarévélerleur A ta recherche fe
v r ai nom . et s i l e s p e rs o n n a s epse u v e n ts e p ro curerl es
informationsnécessaires. ils pourrontapprendreque trois
d'entreeu\ sont d'anciensmilitairesaffectésau Presidio
Cyrano
(inf or m at ion ac ce s s i b lael ' é ta tc i v i l ) D ' a p rè sl e urdossi er Si les personnages commencentà se demandercomment
militaire.ils ont tous disparuen mer il 1' a septmois lors Cvrano savait que Beqv allait se faire attaquer.il nsque
d ' une m is s ion d e re c o n n a i s s a n c eL e u r h é l i coptèrese d'avoir envie de le rencontrerafin de lui demanderdes
seraitécrasé(informationsseulementaccessibles dansles compléments d'explications:Ce demier pour l'instantest
dos s ier sinf or ma ti q u e sd u P re s i d i o ) O n d é n o mbresi x touj ours avec l es autresN osferatuset va continuer a
aut r esv ic t im es d a n s c e t a c c i d e n t.L a q u a tri èmeaura suivre les ordresd'Emilia. II va donc reprendresa sur-
appartientà Ernaldo vei l l ance de W i l l i am B urrv sui vant ses i nstruct ions
lÈ Un vampire connaissantla thaumaturgiepourra Néanmoinsaprèsdeux nuits sansavoir vu le doux visage
aussi inspecterle sangd'un prisonnier.ou les tracesde de sa bien aimé.ne sachantpas si elle avait survécu.il se
sanglaissées sur les lieux du combat de tous les vampires décideraà retournervoir Bettv. il observerason havre et
ou goules bles s é s C h a q u e a g re s s e u r é ta i t l i é à un l es l i eux qu' el l e fréquenteen général C ' est l ' occasion
Ventrue.âge de deux centsà trois centsans Un d'entre pour les personnages de mettrela main sur lui. maisenco-
eux était un Ravnos. un autreun Ventrue et les trois der- re faut-il qu'il puisse repérerCyrano sous sa dissimula-
niersdes goules.Toutesces informationsne doiventêtre tlon.
donnéqu'en fonctiondu nombrede réussitesdesjets de
lecture du sang. Malheureusement- le sans du vampire De son côté, Betty' pourra faire remarqueraux person-
contenudanstous les agresseurs ne pourra se révéler être nagesqu'elle se sentaitobservéedepuisquelquestemps
celui de Addam que si le thaumaturgea déjà eu I'occa- et qu'elleavaitmêmeparfoisentenduune voix déclamant
) sion d'étudier auparavantson sanget ainsi faire le rappro- de grandspoèmesd'amour.
)
L" J ---'-!

I
FRANc-RÊv eun - N' 3-
ç
1
l A noter que. sr un des personnages a réussià percer le

I masquedes mille visagesque Cyrano a utilisé lorsqu'il


l e s a pr év enude I' e mb u s c a d e i,l a u ra u n e d e scri pti on
exactede Cy'ranoIl serafacile alorsde savoirqu'il s'agit
d'un jeune Nosferatu.enfantd'Emilia. et qui doit donc se
trouverà sa cours Si les personnages demandentà Emilia
de rencontrerC1'rano.et qu'il lui parle de son interven-
tion lors de l'attaquede Bett1. ils auront signé son anêt
de mort
Cy r ano s er aplus o u m o i n s l o q u a c es u i v a n tl a mani ère
dont il auraétaitcontactéou capturé.Il seratrès intimidé.
d'une part par la présencede tant d'anciens.et d'autre
part par la présencede Betry Il connaîtles informations
sulvantes:
9 S on t r av a i l a i n s i q u e c e l u i d e l a p l u p art des
Nosferatusau serviced'Emilia est d'espionnerles Parents
d e S an F r anc is c oe t d e re p é re rl e u r h a v re L u i même
connaî tle hav r e e t l a p l u p a rt d e s h a b i tu d e sd e B ett1.
d 'Em ilio S ant oset d e 8 -b a l l
9 I l c onnaî tt o u s l e s e n fa n tsd ' E m rl i a e t D ourraen
fairedesportraitsassezressemblant
I Depuisun e q u a ra n ta i n e d'annéesu . n e p a rti edes
é g out s a ét ait in te rd i te p a r E m i l i a e t s e u l e e ll e et l e
Veneuront le droit de s'1' rendre Malgre cette interdic-
tion. Crrano a exploréune partie de ces égoutspar l'in- mi ssi on Fai tesquand même j eter aux personnages des
termédiairede son Animalisme Il s'estrenducompteque dés de P ercepti on* A ni maux di ffi cul te l 0 ou 9 si le
d 'aut r esP ar ent sq u i n e s o n t p a s d e s N o s fe ra tusvi vent j oueur possèdel ui -mêmel a di sci pl i ned' A ni mal i sm eEn
d ans c et endr oit .b i e n q u ' i l n ' e n a p a s u n e d e scri pti on cas de réussite.le.;oueurtrouverale manègede certains
exacte ani maurétrangesIl s sembl entpl usou mornsl essulvr eet
I ll s aitenf i n q u ' E m i l i aa d e s c o n ta c tsd e p ui sl on,e- l es observer D e l à à penserque ces ani mauxso nt les
te m ps av ec un t rè s v i e u x e t re s p e c ta b l eN o s feratude espi onsd' autresl ' amprres.i l n' 1' a qu' un pas V ous pou-
Seattle(le JusticarPetrodon) vez aussil ancerrous mêmeun j et sousA uspexpou rt ous
lespersonnages qui possèdent cettediscipline(diff 9) En
casde réussi te.l e vampi rese senti ramalà l ' ai se.ep iépar
une présencesumaturel
Des animznlx Llnyeu le

Si les personnages ne se rendentpascomptede la présen-


troy coffants ce de cesespi ons.i l s ri squentde révél erl a l ocal i sat ion
l eur havre D emandezau\ personnages commen tils s'r '
de

Après l'intenentiondes personnages lors de l'attaquede rendent Utilisent-ilsdes morens particulierspour perdre
Bett\- ces demiersvont devenir un centre d'intérêt tout d' éventuel s espi ons tel que l a di ssi mul ati on.ou des
p a r t ic ulierpour A d d a m . A m o i n s q u e l e s p e rsonnages accélérations souscélérité.etc ? C'est au Conteurd-esti-
ti e nnents ec r etle u r i n te n ,e n ti o ne t q u ' a u c u n n etto]' eur mer ce que Le V eneur peut apprendresur l es p er son-
n ' ai r éus s ià s ' en fu i r d e l -e m b u s c a d era té e .Addam est nages Néanmoinssi ce dernierpenseconnaîtrele repère
furieux enversces Parentsqui ont mit en échecson stra- de ces derniers.il transmettracetteinformationà Emilia.
tagèmeet sansdoutemis à mal son groupede nettot"eurs qui en ferapart à Addam
Il v a doncdem an d eàr Emi l i a d e s ' i n té re s s epra rti cul i ère-
ment à cesvampiresIl veut savoirpourquoiils étaientlà.
Sont - ilsau c our a n td e q u e l q u e sc h o s e .q u e l s s ont l eurs
véritablesbuts Un sombre secret
L e s per s onnage sv o n t d o n c s u b i r u n e s u rv ei l l ance Il esttant de faire un petit rappelhistoriqueafin de parler
cons t ant ede la p a rt d ' a n i ma u xe n v o l é s p a r L e V eneur d'un terriblesecretconnuseulementde Addam Au début
qui a été nomméresponsable de I'espionnagede ces der- du si ècl e.r,i vai entà S an Franci scodes vampi resasia-
nierspar Emilia Cettesun'eillanceserabien évidemment tiquesqui contrôlaientle quartierde Chinatou'nPendant
diffrcile à repérer Le Veneurn en est pas à sa première longtempsils furent une énigmepour les autresParents
)

a
FR A N C -R E V E U R -N
briser la jarre pour que l'esprit possèdeet anime le corps.
et celajusqu'à ce qu'il soit détruit ou qu'il ait détruit au
moins un vampire. Ces espritsne peuventpas être atteint
par l a D omi nati on ou l a P résence et seu le la
Thaumaturgie(Voie des esprits) peut permettrede com-
muni quer avec eux Il s possèdentpl usi eurspou voir s
commecelui de sentir la présencedes vampiresà prori-
mité ce qui en fait des adversairesredoutables.Un rituel
co nt enantles es p ri ts q u i d e v a i e n t l e s a n i m e r par un qui était connu du 'Grandfather' permet de ne pas être
bateauvenu d'Asie. Mais Addam réussità intercepterce repérépar ces esprits-mais Addam ne le connaîtpas Il a
bateauaidé de son fils, d'Emil"io,:d'Emilia.et:d'autres installé sur chaquejarre un détonateurrelié à une petite
Par ent s aujour d ' h u i d i s p a i u s o u a y a n t q u i ttés S an chargeexplosivejuste assezpuissantepour briserla jarre.
Francisco.Il fut décidé ia destruction du 'Grandfather', Il peutainsianimerles corpsà distance
les preuvesde sa traîtrise étant maintenant indéniablès.
Les corps devaientêtre détruits afin que le danger quiils Si Addam penseque les personnages deviennentvraiment
représentaientsoit écarté.Mais Addam ne souhaitaitpas. trop gênantet curieur. il utiliseracertainsce ces corps
perdreune telle arme potentielle.Il réussità faire croire à , afin de tenterde les éliminer.Il ne souhaitepasrisquerde
leur destructionet les mit à I'abri dansquelquessombres,. perdreles nettoyeursqui lui reste.En fonctionde la dis-
souterrainsconnu de lui seul. Il existeune centainede ces crétiondes personnages- le meneurde jeu devra estimer
corps reposantdansdes containerset le même nombre de où A ddam peut organi serune embuscadecontr e eux
jarresà esprit. Tous ce dont il a besoinc'estun endroit.plutôtdiscret.ou
il pourracamouflerdes corpset autantde janes Lorsque
Les jarres à espnt sont fâites de terre cuite et r€couvertes les personnages arriventil fera exploserlesjarreslibérant
de s1mbolesoccultesasiatiques.En leur sein estempri- les esprits.Les personnages ferontalorsune cible éviden-
sonnéun esprit Ce dernierne pourratrouver le repos.que t€ pour les corpspossédés.
l or s qu' il aur a pri s p o s s e s s i o nd ' u n c o rp s e t d étrui t au C'est un des,nettol"eurs qui mettra en place les corps et
moins un vampire Il ne peut habiterqu'un corpsqui a éte les jarres.C'est lui aussiqui déclenchera les explosions.
préparérituellementà le recevoir.Tous les corpsreposatt Il y auraau moinsun corpspossédépar personnage
dans les containersont subit ce rituel Il suffit donc de

VAMPIRE
Som: Corps possrdè
.Jouaur:
\rtur.:
.{ttitude:
quetquesfausses
yistes
Chronique: Clan:

Tout au long de I'enquêtedespersonnages- le Conteurse


fera un plaisird'inærcalerdiversesfaussespistesdécrites
ci-dessous:
9 En interrogeantcertâinsParentsde la ville. les per-
sonnages pourront s' apercevoi r que de nom br eux
soupçonspèsentsur Vandetta. En effet ce dernier ne
cachepas son contentementface à tôutesces disparitions
de vampires.De plus. plusieursParentsle soupçonnent
d'être un Sétite.Son pouvoir de révélationqu'il utilise
régulièrement sur les autresvampiresde la ville lui a valu
une très mauvaiseréputation.Beaucoupse sont sentis
Avr n tsg e s bizarresaprèsI'avoir rencontréet assimilentfacilement
D l scl p l l n e s Hlstor ique Ve r tu s
Forcc d'âmc
sessensations au pouvoirde corruptiondesSétites.
-__aaaa: _ ______OCOOO __________-__aOOOo
Célénrc,____aoc:: _--_________aoocô _____________:lcooo I S i l es personnagesont obtenu l a confi a nce de
Prolcan ,-__aa:: : _ _____-___:OOOC ,____________ )l)OOO
Puissance _aaf--'l -' _________ ,COOOO
P errv C ommons. ce derni er pourra l eur révéler les
Auspcx _- aaoa:' __________-OOOOO soupçonsqui pèsentsur Mishra.Il sembleraitque ce der-
_-_-__ __',','-': I _____________3cOOO
vo ie ni er se ri sque dans des ri tuel s a!' ant rapport a vec les
oooooooooo démonsNe serait-ilpasdevenule jouet de certainescréa-
P o i n ts d e ssn g Volon té turesdémoniaques désireuses de prendrele contrôlede la
T o tâ l l 0 oaooaaoooo
Parrour I otrtrtrtrtrtrtr8tr ville. Autant dire qu'une surveillancede Mishra risquede
ne pasêtre une partie de plaisir.

I
FRANc-RÊ v eun - N' 3-
t-^ _ ?
I
/
Tan[etta avec eux aucun papi ers d' i denti tés. N éanmoi nssi le

l (sèrnp,génératim)
besoinse fait sentir de brouiller les pistes.Addam fourni-
ra à ses hommes de faux indices pouvant faire croire
qu'ils sont originairesde Los Angeles: Carte de crédit
Philippe Addelwood alias Vandetta est né dans une
d'une banquede Los Angeles, boite d'allumettesavec
famille tÈs aiséede San Fransisco.Il eut une enfance
une pub sur une boite de Los Angeles,le Neversleeping.
doréejusqu'au jour ou son destin croisa un vampire en
Lorsqu'ilssontmotorisés.les nettoveursse déplacenttou-
état de faim. Il rentrait avec ses parents d'une séancede
lours dansdesvéhiculesimmatriculésà Los Angeles.
oinéma et traînait derrière eux, attiré par un jeu quel-
I Si les personnages semblentêtre bien partispour
conque.Tout d'un coup, un homme au visage déformé,
tout découvrir;il'va.essa)'erde les faire accuserd'être
fit irruption juste devant ses parcnts et se rua sur eux. Il
eux-mêrneslâdausede tôut€s.cesdisparitions.Par I'inter-
fut le témoin impuissant de leur massacresanglant. Il
médiaire des Nosferatusd'Emili4 il va récupérerdiscrè-
eut quand même le réflexe de se cacher, et survécu. Il
tement des balles a]'ant était tirées:pædes armesdes per-
firt confié à un orphelinat, aucun autre membre de la
sonûages (par exemplesur le lieu de I'embuscade avortée
famille ne pouvant s'occuper de lui. Avec le temps, il
sw'Betty). Ensuiteil leur fera parvenirun messageano-
finit par s'adapterà cette vie plus dure et à l'âge de 16
nyme: ",,Iepuis vous donner de plus amples inJbrmations
ans. il commençait sérieusementà traîner avec des
concernant les disparitions. Mais cela n'esr pas sans
gangs.C'est à cette période qu'il fuit de I'orphelinat
risque car de pwssantesforces oeuvresdans l'ombre de
a p r ès av oir gr iève m e n t b l e s s é u n a u tre a d o l e scent. ',
cette ville. .Ie dois donc vous rencontrer à I'abri des
Pendant5 ans, il vécut dans les rues prenantde plus en
regards indiscrets. Venais seul à l'embarcadère no32 à
plus d'assurance.A 2l ans. il avait son propre gang. Ce
23 heuresle,-. (à déterminer).En espérantque notre col-
jeune rebelle fut repérépar un vampire qui décida d'en
. laboration mette.fin aux ffag,iquesévénements qui secoue
faire son fils Comble de malheur, il se trouva que oe
notre ville." Au moment du rende2-vous. ou il n'v aura
vampire n'était autre que celui qui avait massacréses
personned'ailleurs- les nettoyeursde Addam attaquent
parents.Une fois transformé-à la vue de son Sire, il ren-
Léon White qu'ils ont réussià suivredepuisla sortiede
tra en frénésie Son père prit la fuite laissantson enfant
son havre Ils le détruisenten prenantbien soin de tirer
se calmer mais sans éducation.Depuis ils ne se sont
: dans l e corps de Léon des bal l es portant l a si gnat ur e
JAmarsrevus. ' balistiquedes armesdespersonnages (pour cela.ils tirent
Vandetta souffre de plusieurs troubles suite aux tra-
les ballesavecune armedont l'intérieurdu canonestlisse
giques événementsdont il a été la victime durant son
et dont le calibreest légèrementsupérieurà la balle).Le
enfance.Il a peur du sang humain (phobie légère)alors
corps de Léon sera retrour,épar la police alertéepar le
que le sang vampirique a tendance à le mettre en fréné-
bruit de frrsillade Michael contrôlantla police. fera en
sie. De plus sa longuedescenteaux enfersa fait que tous
sorte de classercette affaire pour les mortels et pourra
sesrêves se sont écroulésun par un. Il ne lui resteplus
récupérerl e corps de Léon pour anal vse.U ne autopsie
aucunespoir Pour lui sa vie doit maintenantse résumer
sera réal i séedi scrètementpar une goul e au seni ce de
à montrer aux massesaveuglesce qui se cachederrière
Michael travaillantau sen'ice médico-légalde la police.
l a pet it e c age dor é e q u ' e s t l e u r v i e b i e n tra n qui l l e.
Tout membredu Primogenpeut être le témoin de cette
D'abord montrer aux humains qu'ils ne sont que des
autopsie.L'autopsiepermettrade récupérerles ballesse
pions dans la politique humaine, puis après leur révéler
trouvantencoredans l e corps de Léon L' étude de ces
I'existencedes vampires. Enfin tenter de supprimer de
ballespermettrontde déterminerle calibrede l'arme uti-
la surface de la terre la menace qu'est la race vampi-
l i sée.
rique.Heureusement il n'en est qu'au débutde son pro-
P ui s A ddam mettra une suggesti ondans l ' espr it de
gmmme. Toujours est-il que cette philosophiea permis
Michael : il doit enquêtersur les armesappartenant aux
à V endet t ade dé v e l o p p e ru n e d i s c i p l i n e q u i l ui est
autresvampiresde la ville. car il est persuadéque c'est
propre:Révélauon(il s'agit en fait de Démentation).
par ce moven que les coupablesserontdécouverts. Cette
C'est un des Anarchsles plus vindicatifs de la ville.
recherchedevra se faire discrètement,car si les agres-
seursne se sont pas encoredébanassédes armesde leur
Le père de Vendettareste à déærminer par le Conæur. Il
forfait, ils n'hésiterontpas à le faire si ils découvrentque
peut très bien être le frls d'un des joueurs, d'un autre
toutesles armesdoiventêtreanalysées. Il va doncdeman-
vampire de la ville ou bien ne jamais refaire parler de
der à OscarWilde d'utiliser son club. Tous les clientsdu
lui. Vendettale recherchetoujours et ne perd pas espoir
cl ub doi vent déposerl eur armes aux vesti ai res.C'est
de se vengerde lui.
donc I'endroitidéal pour enquêterdiscrètement.
De plus Addam se fera un plaisir de brouiller les cartes S i l es personnages ne vont pas d' eux-mêmesau club,
afin que I'on ne découvrepas les rouagesde sa machina- Addam demanderaà Emilia de trouver un moyen pour
tron. que les personnagess'y-rendent(rendez-vouspour une
) I Lor s de leu r s o rti e . l e s n e tto y e u rsn ' e mportent vente d'information avec un Nosferatupar exemple).
)
)

a
FRANC.R ÊVEUR .N.3-
t?
"--1.
I--
)t
VAMPIRE
Nosferatu n'est pas sansdanger et les personnagesvont
t-om: Big Mountarn Nlturc:('hevalier Générrtion:g€mc
Joueur: Compotument:Nalf Conc.pt: peut être tenterd'obtenir I'aide d'autresParents.
Chronlque: Clrn: cilgrel
Attributs-ê-l-
Physiqu€ Social Mental La plupart des Parentsserontd'accord pour aider les per-
Forcc-_______aaaao Chansme-----aaaoO PerccPnon
----aaaao sonnagesà résoudrele mystèredes disparitions Dans ce
DÈxrériré__ -aaaOO Manipulanon __aaOOO Intellect - ____aOOOO
Constilurion___aaaaa Apparence,---aaooC Ashcê---
- -aaaoo
but, ils seront prêt à fournir un appui financier ou logis-
CaPacités ti que. Il s sont prêt aussià uti l i ser l eurs di sci pl inesou
T !lents Com pét€nc€! Connr issanc es
Comédie .{nrmâux ____ aaaao BureaÙcraue---::ooo l eurs connai ssances.E n échange,i l s souhai tentêt r e
--_IOOOO
Vrgrlance_ _ -aaaOO Condurte
-----oOOOO
lnfomatrquc ] f,OOO informés de tout ce qui concernecette affaire Par contre.
spons-,______aaaoc Ehquene Finance llooo
----ooooo ---
Bagâne ______aaaaa Nlêlée ,--aaaao Inveshganon
--aCooo
rares sont ceux qui sont prêts à suivre les personnages
Esqurve _____aaaoô Ames a ltu ---COOOo Lol SOoo
Empathie _,___:.cooo Musrque
---J
Languc! dans les égoutsafin de débusquerce qui s'y-cache.En
--- -aOOOo -------aOOÔ:
Innmldarion -_aoooc Réparanon
----aaooo
Véd€clne-----acoc3 voici la liste avec la raisonpour laquelleils sont prêts à
Commander,__Ccooo Sécunte ____ aoooo Occultlsme acoo
-----
Conn ruè,___COOOO Discréuon
---aaaoO
Politrque------:COOO prendreun tel risque:
Bârann,____jCOOO Suflre_______ aaaaa Scrences------aiOÔo
ooooo _,__-_____ooooo,______-__:3ooo
I Betty si lespersonnages lui ont sauvéla vre.
I Cyranosi il esttoujoursen vie.
!i Colt. mais qui ne souhaitepas que des alliés ou
amis officiels de Michael fassentpartie de l'expédition.
De plus. il seraaccompagné de songangcar il n'a aucune
raisond'être persuadéque les personnages ne souhaitent
paslui tendreun piège.
9 Emilio. mais qui risquefort d'être le ver dans le
fruit. En effet. il a été conditionnépar Addam pour le
P o i n ts d e S a n g protégeret lors de l'affrontementfinal il va se retourner
Toral I 1 contre les personûag€s.
Partour l
I Big mourtain
I Mort, qui j usque l à s' est vu refuserl -acc èsaux
égoutspar Emilia
I Addam compte dans les rangs de ses servantsun *i Visconzisi on arriveà toucherla cordesensiblede
g ar ouqu' il a pr i t s o u ss a d o m i n a ti o n: D a mi e n Il l ui a sa naturechevaleresque
ordonnéde laissercertainestracesde son passage lors des
attaques perpétrées par les nettoveurs : traces de griffes VAMPIRE.
i mpr es s ionnan teesm l
. p re i n te s a i s s é e sl o rs q u ' i l étai t en Nom: Nlèguy )-sture: Chevaller Cénérrtion: l0ema
Joueur: Concept:
forme Crinos.C'est pour cette raison que les Parents de la Chroniquc: Clan: Ravnos
rille assimilentla plupart des disparitions; à des attaques -F-Attributs
Phy s i que s oc i r l \l ents l
de lupins Si les personnages commencentà convatncre
Forc€ _ __aaOO: Chânsnc ,--aaaaa Percepnon aaa(,
les autresParentsde la ville que ces disparitionsne sont DÈxrènté _____aaOC: \lànlpulatron _aaa i- lntèllÈct __aaa,-'-
Constlutron ,__aaOa): IPparence aallil I \stuce
pas dues aux lou p s -g a ro u sm a i s b e l e t b i e n à un autre _ ___aaai'

-tæCapacitésæ-f
r ampire.il demandera à Damiende refaireparlerde lui. T s l ents C om D étenc es C onns i s s r nc e s
Conédle aCoi,'j Ànlmaux aaaaa Bureaucrane '-::_
Vrgrlance aoor\a aonduile ,__'- a.aa,c Inlbmahque - la:
Spons __ _ __aaoc: [nquene______:]:::tr Frnmce I li::
---_
/l

A-a-t-if fes y ersorLrLes


Bagarc ______acôa:- \1élée
-- ,- aoc :l Inveslrgalron a la:l l
Esqurve ,_,___aOOô., Armes à feu aaOOil Lor ____ _____ -: l)a --
Empârhie laCOa \{usrqu€______:',aaa Lângues__,__-alo!- -
-____
Inrimidauon Réparanon____, l::c tléddcrne _____aaar-, :
---,-;Ca,l
Commùdet aOOa: Sécunte al{i: il ()cculnsme o )Cil

{e honrtes vofontés Conn rue ___aOOOa


Baraun aaooa
aaocc
Drscrélon _-__aaa()a
Suflre aaooa
l::trtri
Polrtrque
Scrences
_
- l: l
lCar.:
':::l:

[arts fa saffe ?
ooooc
ûôooo l :aD o r --tc:
Avantages-rcf
D l s c l pl l nc s H l s tor l que 1 er tus
Faisonsun petit résumé.Si les personnages ont agit au Anr m al r s m c aaaao :aC C O C ons c l c nc e aaO C :
mieux.il doiventse douterque derrièretoutescesdispan- Forced'âme aaooc I laOO \{aimse aaaail
C hi m c s w ____aOO O C _- __- - _,__l :C O C C ouBge __aaa a i -l
tions se cacheun Ventrue qui résidesansdoute dans une D r s s i m ul auon__aôôoa- _- - ,- - aaaôo Santé
partiedeségoutsde la ville. Ils ont découvertaussiqu'ils
é t aient es pionn é se t o n t s u b i t u n e a tta q u e de corps Voi e Blèssuremo\enne -l
l c oc a H u m a l r te Blessuresravc -l
possédésTout celadevraitles pousserà vouloiren savoir aaO aOaOO O O H andi c ap
Pol ntr d€ Sr ng
plus et. pour cela. se rendre dans cette partie ml stérieuse Volonté Iniimite
Inv ahdr r È
T or al: 13 O aaO aaaOO O
des égout s Un e te l l e e x p é d i ti o n e n p l e i n terri toi re Partour: I 8trtrtrtrtrtrtrtrtr
)
)
)

t I
E FRAN c-RÊ veun-N'3-
^ l -^ ?
ç(,
)
t tuIaguy Pour information. un Spawning Pool est une petite mare
d'eau dans laquelleles Nosferatusversentrégulièrement
ftoèmegénération) de l eur sang. L' odeur du sang atti re l es ani maux des
Maguy est une anciennedompteusede cirque. Pour ce égoutsqui viennent s'-"-abreuver.se transformantalors en
q u i es t de s on h i s to i re , s e ré fé re r à l ' h i s to ri que goule. Ces goulesserventde gardiensou d'espionspour
d'Ernaldo. les Nosferatus Ces mares sont camoufléeset donc très
Maguy a comme faiblesseRavnosde ne plus supporter difficilesà repérer.
les animaux en captivité.
La personnalitéde Maguy o'est pas décriteaveoplus de R atgoul e: For I à4 / D ex 3 / V i g 3 à5 I P er 2 I I nt 2 I
détails car la domination et le lien du sang qui agit sur Ast 3 / Volonté 3l Santé -l -5 pour les petits pouvant
elle a grandementdiminué son libre esprit et elle n'est al l erj usqu' àOK -l .l -2 -5 /A ttaque 3d /dom = For ce/
plus que le pâle reflet de ce qu'elle était avant. Il s possèdenttous P otenceI mai s certai nsont mêm e
développécettedisciplinejusqu'à 2 et possèdentI ou 2
en Célérité.Fortitude.Proteanou Dissimulation
I Vilana si elle a apprit que Ernaldo a pris part à
I'attaquedirigéecontre Bett;- Elle veut savoirce qui est Ils existentd'autresanimaur transformésen goulesgar-
, arrivé à sesenfants. di ennes C i tons comme exempl e des chats, chi ens et
I
9 Dementiasi Colt est de la partie.Elle comptebien même des alligatorsou des serpents(la plupartjetés dans
savoirce qui se cachedenièretout cela. Si elle apprend les toilettes par leur ancienspropriétaireslassés) Pour
l'existencedescorpspossedés. elle fera tout ce qui est en leur caractéristiques.se référerau Pla_v-ers
Guide
son pouvoir pour en récupérerau moins un qu'elle fera
parvenirà sessupérieursSétitespour étude.Si cela s'avè- Une cache. Si les personnagesprêterrtattentionaux murs
re possible.elle en récupérerad'autrespour son propre et à un éventuelpassagedissimulé-ils pourrontdécouvrir
comDte. dans un mur les tracesd'un ancienpassagequi semble
avoi r été muré pl us récemment (1et P ercept ion +
Vigilance diff 7) Si les personnages défoncentce mur.
ils découvrentune petite salle dans laquelle reposeune
La [escente aux dizarnede containersmétalliquesa\ant une forme de cer-
cueil et une dizainedejarresen glaised'environ20 cm de

enrers haut recouvertes d'étrangessvmbolesorientaux lls s'agit


d'une partiedes corpspossédés qu'Addamgardeà portée
Ce paragraphedécnt la régiondes égoutsou les person- de main en cas de besoin Le bruit provoquépar la des-
nagesont toutesles chancesde se rendre.suivantles indi- truction du mur risqued'attirer d'autresanimauxgoules
cationsfourniespar C1'rano Ces souterrainssont situés vorremêmed'alerterlesnettoveurs
sousle NorthenWaterfrontet le Présidio.
On approche du but. E n se rapprochantdu havr e de
Aucun plan précisn'est fourni. mals plutôt une suite de A ddam. l es personnages \ont commencerà passe rdans
rencontreset d'événements que le Conteurpourrautiliser destunnelssurveilléspar descamérasreliéesau centrede
dans l'ordre qu-il désire afin d'agrémentercette petite surveillancedes nettoveursC'est le moment d'être dis-
p rom enade V ou s p o u v e z a u s s i v o u s i n s p irer du cret ou d'avoir recoursà un spécialiste
en Sécurité
Nos.fèratuClanbookqui donnentdê nombreusesinforma-
tions sur les repèresde ce clan. L' anti chambre drA ddam. A force d' expl orati on.les
personnages vont découvrirune plateforme d'environdix
Ils sont gros les rats cette année.Alors que les person- mètres sur di x. A une extrémi té se trouve une por t e
nagescommencentà pénétrerdans le territoire interdit- bl i ndéesurmontéede deux camérasde survei l l ance. A
faites leur faire quelqueslets de Perception+ Vigilance l ' i ntéri eur des murs entourantl a porte se trouvent des
En casde réussite.ils s'apercevront de la présencede rats corpspossédés prêtsà êtreactivés.Si la présencedesper-
particulièrement impressionnants qui semblentles obser- sonnagesa été signalée.les nettoyeursgoulesserontder-
ver Certainsd'entreeux atteignentpresquela taille d'un rière la porteprêtesà intervenir.Lorsqueles personnages
chien Ils sontdifformes: poils raréfiés.)'euxrouges.pro- serontassezprès de la porte, ils déclenchentles détona-
tubérances Ces rats sont en fait des goulesqur se nour- teurs des jarres libérant ainsi les corps possédésAlors
nssentrégulièrementdans un desSpawningPool entrete- que les personnasescommencentà se battre contre ces
nus par Emilia.Ils sonttrèsagressifs et une fois se sentant assai l l ants.l es goul es ouvrent l a porte et vi enn entse
su f f is am m entnom b re u x .i l s s ' a tta q u e ro nat u x person- mêler au combat A noterque les corpsne s'attaquentpas
nageset à ceuxqui les accompagnent. aux goulessaufsi cesdernièress en prennentdirectement
) à ellesou tententde lesempêcherd'atteindreun vampire
.)
L.
I
FRANc-RÊveun -N'3- E'
? _?
1
)
\
Si les personnagesn'ont pas encoreété repérés.il faudra, I C es Jyhads peuvent aussi prendre une gr ande
p o ur ouv r ir la p o rte d i s c rè te me n t,ré u s s i r u n j et de importancedans le déroulementdu scénario.Addam peut
Discrétion diff. 8 pour éviter les caméraset un jet de très bien être au courantd'un de ces Jyhadset donc deve-
I
Sécuritédiff 9 pour forcer la porte ni r I' al l i é d' un des ennemi s des personnagesa f in de
mi eux l utter contre eux s' i l s s' i nterèssenttrop à ses
Derrière la porte. Derrière cetteporte blindée se trouve affaires.D'un autre côté-lors de la confrontationfinale. il
le repairedes nettoyeurs.Il est composéd'une dizainede peuttrès bien proposeraux personnages de ne pas dévoi-
petiteschambrescontenantdeux lits, d'un grand salon, ler ce qu'ils ont appris.en échangede quoi il les aideraà
d'une salle de détente,d'une cuisine (pour les goules), éliminerdéfinitivementleursennemis.
d'une salle de sécurité(où se trouyentlors les moniteurs
des caméras)surveilléeen.pernvlnencêpar au,moins un
n et t oy eur .d' un c a c h o t e t' d ' u n e s a l l e d ' e n traîri ement.
Dans le salon se trouve une autre porte blindée donnant
accèsaux appartenentsde Addam. "
Les événementsà
Si les personnagesse sont fait annoncer.Addam sera:dn
train de détruiretous les papiersqu'il a écrit concernantla YCTWT
m is e en plac e, d es o n s tra ta g è me(a d re s s ed e s havres;
fiches signalétiquesde vampiresavec leur génération. Dansle casoù les personnages ne contrentpas le plan de
Sire.etc.).A moitié fou, il feratout ce qui est en son pou- Addam.celui ci va continuerson massacre petit à petit. Si
voir pour défendreson havre.fuyant seulementsi la situa- l es personnages restenti nacti fs ou sont vrai me ntm al-
tion est vraimentdésespérée. adroits.n'hésitezpas à faire disparaitreles vampiresaux-
quelsils se sontattachésou qui sontdevenusleursalliés
Enfin. il est très possiblequ'Emilia ait envoyéen renfort Par contre. si ils réussissentà mettre à jour le plan de
certainsde ses enfantssi les personnagesont été repérés Addam. San Franciscova subir une périodede troubles.
durantleur exploration. L' autori téde Mi chael B ul l ock sera sans aucun dout e
remisen doute:PlusieursAncienssouhaiteront profiterde
cettepériodepour augmenterleur pouvoir. voire même
prendrela place de Prince Citons entre autres.Mishra.
Les erwlemis {es D al ton- C ol t (qui tenterapeut être de mettre en place
I'anarchie).Mort. T J. Mc Millan. Marilla Di Castilla.
yersorwlages D'autres Parentstels que Oscar Wilde tenterontplutôt
d'influencerle choix du nouveauPrinceafin que ce der-
Si lesloueursjouentdes personnages tirés aveeles régles nier leur convienneau mieux oour leursintérêts
d' E l1' s eum .c er ta i n sd ' e n tre e u x d o i v e n t p o sséderun
Parentennemi.Il est très importantde jouer I'influence Le Sabbat,les Anarchsde Los Angelesou la Camarilla
de cesennemissur la vie des personnagesLe Conteurse risquentausside profiter de cette période d'instabilité
devra donc de prépareren détail chacunde ces protago- pour avancercertainesde leurs pièces
nlstes

Voici luste quelquespetitesidéesou recommandations


iÈ Comme tout bon vampire un peu agé qui se res-
:
Le réveif 6e,Svlato
pecte.les ennemisdes personnages n'apprécientpas les
confrontations directes.Tout ne devrapas se réglersur un
simple combat.Ils s'attaqueront d'abord aux intérêtsdes
personnages- c'est à dire leursgoules(la destructiond'un Durant tout le temps ori ils seront à San Francisco.les
Parentest un crime mais pas la mort d'une goule), leurs personnagespourront être l es vi cti mes de nouveaux
possessions. deshumainsprotégés.etc. Quandils rencon- rêves.E n effet, c' est l e seul moven que possèdeM at o
trerontles personnages personnellement. cela se fera tou- Topa pour communi quer avec l es personnages.Ces
jours dans un Elyseumde la ville. Ainsi. si les person- espritsdesrêveslui permettentausside sonderd'une cer-
nages s ' en pr en n e n t p h y s i q u e me n tà e u x . i l s seront tai ne façon I' espri t des personnages.C el a l ui per m et
coupablesd'avoir violé les lois de I'Elyseum. d'être à peu près au courantdes affairesde la surface(du
& Une lutte de statut peut être aussi très intéressante moinscelleque lespersonnages connaissent)
pour un Jy-had plus politique.Citonscommeexemple,une Mato Topa souhaiteque l'histoire des disparitionssoit
cour s e d' inf lue n c e p o u r l ' a c c e s s i o n à u n poste de régléeavantde sortir de torpeur.Une fois cela résolu.il
Primogenou bien une lutte d'influence sur un secteur va donc falloir que les personnages déversentplusieurs
d'activitéde la ville dizainesde litre de sangsur le sol souslequelil esten tor-

I
FRANc-RÊ v eun - N' 3-
-â'
\

personnageset l e tl ' pe de sang


recherché.U ne des opti on s le
pl us évi dente est de pi l l er un
centre de collecte de sang Mais
cel a n' est j amai s bon pour la
Mascaradeet puis. suivant I'hu-
meur du C onteur, ces cen t r es
peuventtrès bien être sous I'in-
fl uencedes Technomanci e ns ou
bien surveilléspar des chasseurs
dê vampire...
9' La scènedu réve ilde
Mato Topa pourra elle aussi être
jouée de différentesfaçons.Elle
peut se passerassezsimplement
ou bi en prendredes aspec t sde
cérémoni e chamani que a vec
sacri fi ce d' ani maux E l l e peut
être plus gore si les personnages
ont pris l'option sacrificehumain
(au revoir Humanité !) Certains
personnagespourrai ent mêm e
être tenté par un Aramanth

Et fa s"LLite...
Si Mato Topa sort de torpeur.il
va commencer à mener son
propre Jrhad Il souhaiterefaire
vi vre " l ' espri t i ndi en' ' . c' est à
di re (pourl ui bi ensûr)redo nnerà
chacun un peu d' honneu r . de
fierté et de respectdu monde et
de chaquei ndi vi du Mai s il sait
très bien que le mondea considé-
rablementchangé.il sait qu'il ne
pourraJamarsreventren ar r ler e
peur La quantitéde sang dépendde sa qualité : il faudra et que l a tâche qu' i l s' est donnéeest consi dérableEn
b i en plus de s an g a n i ma l q u e d e ' s a n g h u mai n par quelquesorte-il sait qu'il veut menerune croisade.il sait
e xem ple. pourquoi mai s i l ne sai t pas comment Il cherchedes
réponses... Les personnages sauront-ilsles lui donner ?
Là aussila façondont tout cela va se passerdépendgran- Quel l e réponse sera l a pl us proche de ses aspi rat ions?
dementde la personnalité despersonnages
: l'anarchie? la vision du Sabbat? autrechose?
I S'ils rechignentà suivreleurs rêvessansen savolr
plus. Mato Topa leur en révèleraplussurla raisonde leur Mais tout cela est une autre histoireque je vous laissele
venueet sur sesobjectifs.Bien sûr. il fera en sorted'en rl voi
l J si
l r rg
d' IMA
l r v r nv lGIN
r l " ,. E R .

révélerle moinspossible Par contre.Mato Topa n'estpas /ffi


nQt{
un panipulateurdansl'âme et ce qu'il accepterade révé- \ù,Æ
ler serajuste Pour lui le mensongeest un signede fai-
b l es s eet d' ar ilis s e m e n t. Suite
t Les personnages devrontse procurerune quantité
relativementimportantede sanget en peu de temps(sauf au
si ils connaissent un mo]'enefficacede conserverdu sang f'/
frais) Cela seraplus ou moins dur suivantl'humanitédes 0rocnalTL Trwlnero
-r'- -
Ê o 1 r , 13 - o Ê . - , r r o - *l '3 - A'
a B ibt ed e1 "o1r g n (R éf.A R /925 ) '
e I' l nc ons tant
pourNephilim
Mathieu ue ceux qui vont lire ces lignesse rem- quel ques mi nutes. et tant qu'elle dur e, le
/1
ADOUTTE I llnlissenr de respecr
pour leurs aînës. Nephilim ressentune désagréablesensationde
frè res en nature mai s l eurs malaise.
\!/e z rs
maîtrTsen savoir. rien n'est plus prëcieux que L'alchimiste peut rester sous cette apparence
la puissancecontenuedans ces mots.enffe ces tant qu'il le désire. Il acquiertles caractéris-
m o ts . Q u ' i l s te n d entl ' orei l l e, ceux qui sont ti ques physi quesde son modèle ( et inver se-
venuspour recueillir une bribe de mon savoir, ment) mais ne développepas de traits de méta-
car de cette.fraction ils pourront remonterau morphe (et ri sque d' en perdr e lor squ'il
tout, aussi sûrementque la droite condttitau reprendral'apparenceoriginellede son simu-
cercle, lacre).De plus,la victime se rendrarapidement
compteque quelquechosea changéet si elle
parvi ent à toucher I' al chi mi st e.le sor t ser a

$$J
w *' !
i:à.$f.
rompu

l,létamorphose
du Gaerrier
Lunaire
, noirheros
à la
carapaccdenacre
Cercle : Grand-æuvre
S eui l : 60%
P oudre : Lune
Focus : La métamorpftose de Kafka
Langue : Tchèque
D urée : l h
Portée : Sur soi
Description : Cetteformulepermetà
l'alchimistede se transfonneren un
i nsecte de son cho ix. Lor squ'il
achève l a formul e. un cocon se
forme i nstantaném entaut our de
lui. et si l'on regardeà traversles
parois translucides.on peut apercevoirune
partie du processusde transformation
Sous sa nouvelleforme. le nephilim bénéficie
de capacitésspécialesen fonction de l'insecte
deSombre
tmage Argent choi si (ai l es.mandi bul es.acrd e.dar d. leux à
facettes.ventouses.carapace.. . ) La t aille
Cercle : (Euvreau blanc vari e entre l m (pour une drosophile)et 3m
Se u i l : 3 0 % (pour un scarabée).
P o u d re : L u n e N i col as Fl amel prétend dans ses
Focus: KabbalisticæMirrare Action Transformations hiéroglyphiques que cette
L a n g u e : An g l a i s formule lui a été transmisepar un supérieur
Durée : A volonté inconnu ayant autrefois vécu en Egvpte. On
Portée : Illimitée sait que le culte que les égyptiensvouaientau
Description : Grâce à cette formule. I'alchi- scarabé.Le mot pour le désignersignifiait
miste peut échangerson apparenceph1-sique d'ailleurs " être ", mais aussi" devenir "
a v e c c e l l e d e q u el qu' un d' autre. Il l ui suffi t
p o u r c e l a d e c o nnaître son nom Quel ques Toutes l es caractéri sti quesphysiques sont
s e c o n d e sa p rè s avoi r réci té l a formul e. l es modifiéesen conséquence (au meneurde déci-
effets commencentà se faire ressentir: chacun der) La métamorphoseprend 30 secondeset
p re n d p e u à p e u I' apparencede l ' autre La s accompagnede bruits très peu engageants.
tra n s fo rm a ti o n e st compl ète au bout de Elle ne peutdurermoins d'une heure.tant qu'il

FR A Nc - RÊ v eun
3stsoussa forme insectoïde. le Nephilim est incapablede parler, Cauchemar
Blanc
l'utiliser la magieou de passeren vision Ka.
- e N e p h i lim r es s enthab i tu e l l e me n tu n e g ra n d e fa i m ai nsi Cercle : Bassemagie
qu une fatigue importantelorsquela métamorphoseprend fin S eui l : 70%
Ka élément : Lune
Focus : LivrareEthvlium
Langue : Latin
5errureAluminie, portcnoir(
clairc D urée : U ne nui t
P ortée: 3m
Cercle : (Euvreau noir Description : Le magicienpeut déclencherun cauchemarde son
S e u i l: 9 0 % choi x dans l ' espri t d' une personneendormi e Lo r squ'elle se
Po u d re: Ter r e réveillera.elle seraaussilasseque si elle n'avait pasdormi.
Focus: Kashimde souffri
La n g u e: Y iddis h
D uré e : Un an et un jour Edification
Po rté e: U n oblet
Description : Cette formule peûnet,:àl'alchimisted'enchanter
:n objet dans le but d'en interdirel'udlisationpar d'autresque C ercl e: H autemagl ê:'
:-.ux désignéspar lui Ces personnesdgqfont,ê1re présentesau S eui l : 80% ,,:: ::,
r o me n t d u s or t ' . ' ... :' ' ..: Ka élément,,i:Tdrre::
loute autre personnese saisissantde l':objetôn'.ste,stion aura
. rmpression de ne pasavoir assezde forcepôur le11ënir,err main
.. estpossiblede résisterà cettesensation ',;.,...' :
.," ,,. ,,' ..''
- ne personne ne peut benéficierde cette fOrmule..,Aue.lgur; un:
.eul oblet '..,::i:lt: . :
' -
,t. a '" '
cela.il,:s:uffi!:,au'
magrciende dessinersur le sol le plan des murs
verticaux :'' :,'.'
Àcui te
l , linirale
deL u n e ,,"
0bscurit,t',:r ' , ,
Cercle : (Euvreau rouge
Se u i l : l 0 % :i::,i:l:$:{:i :.:::.

Po u d re: L une Cercle : liaute magle :i


F o cu s: Âr À r 0 . , ,,.....' ::::' ..::.i :.,: ,.' ..
,,,' ,,.,..,...: Seuil : 600/o,,
La n g u e : G r ec ':i:iii::'
Ka élément : Lune
Du ré e: 5m n ' ;.,.,,,.:.:ii..,
Focus : La1-Calehni
P o rté e: Sur s oi ::', Langue : arabe
":"
De scri p t ion: Cet t ef or mu l e p e rm e tà l ' a l c h i mi s ted e p a sser,ê.u. :.D .urée:l h
qtr
-n e so rtede v is ion K a d u ra n tl a q u e l l ei l n ' e s t s e n s rb le aux' P ortée:50m
: ia mp s m agiques de la Lu n e N o i re Description : Une zone d-obscuritétotalese créedansun ravon
-: caractèrecontre-nature de cette formule rend son utilisati'on de 50m autour du sorcier tous les senssont v brouillés(perte
: eri l l e u s e Les r is quesde K h a ïb as o n t trè s i mp o rta n tsD e pl us. d;réqui l i bre). l a ri si on K a est i nopérante et l esmor t elssontpr is
: d a n g erpour un Neph i l i m d e s e mé ta mo rp h o s esr' a ccroi tde ' deterreur
àço n d ram at ique. Un us a g ei m m o d é rée s tà d é c o n s e i l l et ,r ,

tnrtisi bili t (, Bleatée


LienPossessoirc
Cercle : Grandæuvre
Ce rcl e: B as s em agie S eui l : 60%
Se u i l : 6 0% K a él ément: A i r
K a é l é ment: A ir Focus: D asD i ng
Fo cu s: Di- Regr et o Langue : V i ei l A l l emand
La n g u e: I t ahen D urée : l mn
Durée : Jusqu-àdestruction de l'ob1et P ortée: S ur soi
P o rté e: I llim it ée D escri pti on : Le sorci erpeut se rendrei nvi si bl eaur r egar ds.
Description : Le sorciercrée un lien possessoire avec un objet ainsi qu'à la vision Ka. Seulsles refletsbleutéspermettent.lors-
.l saità tout instantou il se trou!e- dansquel étatet qui le mani- qu'il se déplace.de distinguerson pentacle.
r u l e Il e s tpos s ibled' av o i rp l u s i e u rsl i e n sà l a fo i s .

FRANc-RÊveun - N "3 -
Transversion
Eldmentaire possèdedeux pointsde Ka et vient se coller au kabbalistepour le
protégerdes dégâtsmagiques
Cercle : Grandæuvre S i I' un des A vatars est détrui t. aucune créatur ed'Assiah ne
Seuil : 20% répondraau kabbalisteJusqu'auvendredisuivant.
Ka é l ém ent: Lune
Focus: Le livre destransgressions
L a n g u e: F r anç ais
Durée : Permanent
Appet dcI'Esprit
duGrand Vcnt,ccluiquierrc
Portée : Contact à la rcchcrchc
desigaris
Description : Le sorcierest capablede transformerles Ka élé-
mentsmajeursen mineurs(mais pas de changerle Ka élément Cercle : Pentacles
principal) K a él ément: A i r
Monde : Meborack
Focus: La Bible de MoreenI'lnconstant
Langue : Français
LesTroisGuetteurs aurÏeur
d'Àrgile S eui l : 30% (N ezach)
lnfatigable
s C ontrat : 22 (B ri ah),..,,'
Rupture : DispariticJn'r ,
Cercle : Sceaux Du rée : Jusqu:È;âôcomplissement
Ka élément: Terre :''
Portée : TettË:'..:ji:,:':::::.,;
Monde : Meborack
Fo cu s: La B iblede Mo re e nI' l n c o n s ta n t r':Ûg:,kabbaliste fait appel à l'Esprit du Grand Vent
L a n g ue: F r anç ais ',,;pOuri.rffiîËr.,ut,,,Nephilim. Pourcela.il doit êtreen mesurede
Se u i l : 60% ( Hod) :, décnç Esprit,,ie pentacle du Nephilimenquestion (i e. il doit
Co n tra t : l0 ( A s s iah ) l'avoir,iV$ aù:mcinsune fois en visionKa) Le tempsquemet
R u p tur e : S péc ial I'Espntài;rg1rôuver un Nephilim est très vanable Il dépendde la
Du ré e : 7 jour s préci si on i l g;:,| 'descri
a pti ondu pentacl e.de l a pr oxim it é du
Po rté e: S péc ial Nephilim et deschangements sun'enusdansle pentacle.Il lui est
Au to nom ie: P ar t ielle pratiquement impossiblede retrouverun Nephilim en Khaiba.en
Description : Cetteinvocationconjuretrôis eipJrts.Aleph. Bet narcoseou oni$tâse ot: si:cedernierachangéde Ka élément.
et Guimel. Ils s'incarnentdans trois.sàtuëttes,iiiiii'doivent être En fonctian'db*.diuurr,garamètres.le meneur détermine un
spécialement préparées pour les accueillir.Lesêsirjæ,sun'eillent temps de rceh$fehe 1..flêune demi-heure (pour un Nephilim
et mémorisenttout ce qui se"passè autoui{'e'ux,'Si':lastatuette connu dei;lorgue,dateEe ttouvant à:proximite) à l0 ou 20 ans
e std é t r it e. l. es pr it di s p -a ra ît' ' .o rrc u i i t' s e ' u q u
peut entrer en contact"àïëë"T"utië"déi sèniinèiiËièn prànonçânt,,,11" qu'une Seulefois le pentacle)
son nom Elles ne comprennentque des questions simple,s. ,::,:,
'ii.ir::,,,..,,,+.
Les compétences en Perceptiondes Guetteursdépendentdc lâ ,r:
qualitéet de la facturedes statuettes ' : . r I:,;
Encasderupture.
lesesprits
refusent
des'incarner.t rf issgm€ntTemporairgdgs Portgurs
t. t"ufâ-' 'A'sse
listedoit en créerde nouvelles Ànonlme
s
Si u n des es pr it ss ub i t d e s d o m m a s e sm a ,u i q u eest est détmi t.
l'invocatrondeviendrainopérante Cercle : Sceaux
:'Kaélément : Eau
:' ,Monde: A ssi ah
' r Focus: La B i bl ede Moreenl ' l nconstant
LesAlatars ceurquidressent
lnsouciants, un Langue: Françars
rempartdeleurî,tre S eui l : 50% (Y essod)
C ontrat : 6 (A ssi ah)
Ce rcl e: S c eaux Rupture : Disparition(l'objet ne peutplus êtreenchanté)
Ka élément: Terre Durée : Permanent
Monde : Pachad Portée: Illimitée
Fo cu s: La B iblede M o re e nl ' l n c o n s ta n t Visibilité : Non
Langue : Français D escri pti on : Il s' agi t d' espri tsressembl ant
à un ballon dot é
Seuil : 30olo(Malkut) d'yeux. Au momentde l'invocation.le kabbalistedoit donnerun
C o n tr at : l2 ( A s s iah ) nom à l'espnt appeléet lui désignerl'objet auquelil veut le lier.
Rupture : ToutekabbaleimpossibleJusqu'auvendredisuivant Une fois que la créaturea été liée. il suffit au kabbaliste(ou à
D u ré e : lh n'importequi d'autre)de prononcerle nom de l'espnt pour que
Portée : Kabbaliste I'objetapparaisse danssa main
Au to nom ie: Lim it ée La créatureuti l i se son propre K a pour se déplacer .de I à 3
Description : Cette invocationappellesix créaturesd'Assiah. pointsselonla distance.Lorsqu'ellen'a plus qu'un point de Ka.
d e s se r v it eur sinf ér ie u rsn ' a v a n t m ê m e p a s d e n o m. C hacune le lien se briseet elle fuit danssonnlan d'orisrne.

F RANc-RÊveu n - N' 3-
La taille de I'objet ne peutdépasser
celled'une épée. personnesvers lesquellesils se dirigeront.Dès que le contacta
lieu. Aldraim ou l'un de ses frèressemblefondre,sa substance
recouvrerapidementIe corpsde la victimejusqu'à prendrel'ap-
parenced'un galet Le pnsonniersombredansun sommeilbien-
Armæ1,
Docte
Compilatcur
duSaloir0rdinaire faisant(il regagnela totalitéde sespointsde vie)
A I'expiration du sort, l'enveloppe protectricedisparaîtpeu à
Cercle : Sceaux peu dansle sol.
Ka é l é m ent: A ir
! Io n d e : S ohar
Focus : La Bible de Morsen l'lnconstant
L a n g u e: F r anç ais
pr0mpts
LesTanakrims, ndcromobilcs
S e u i l : 6 0 % ( Hod) s0utsrrains
C o n tra t : 22 ( B r iah)
Ru p tu re : S péc ial Cercle : Pentacles
Du ré e : Spéc ial Ka élément: Terre
P o rté e : P ent ac le Monde : Pachad
Au to n o m ie: T ot ale Focus: La B i bl e de MetgenL' l nconstant
V i si b i l i té: O ui '': Langue : Françaig1,.,1::',,,;,,,
Description : Armæl apparaîtsous la fôrm,e,,;d,un vieillard aux Seuil : 60% (Tê.fbtef):irl
bras chargésde livres. Il détient la sommedu''savoirordinaire Contrat : l 5::iYet2inrh)
,r e le savoirlilresqueauqueltout le mondeaacilês):. nsl on
'
-e kabbalistequi invoqueArmæl avecsuccèipeÉ lrri po's€r-trois Dq;fée::Jugquoâintervention
questionsIl répondraavec précisionmême'dans;Ues dsrilaines Pôroée:, K'ab,baliste
rornrus.mais ce seronttoujours les inforrnaions l.officiç!leS:r.: Autorronie I:PnnieIle
?a r e xem ple.les T em p l i e rsn e s o n t p o u r l u i ;,q u ' u n ,:;:Oirel
drei - Visibig,ft::.Norr"i'
depuis longtemps disparu Il n-apprendra'5;ei;Ae plus au Description : :LesTanakrimssont cinq créaturesde Yetzirah
-:reus
rabbalisteque ce qu'il aurait été capablede trsuver lui-même Chacunedisp.o5e de l5 pointsde Ka Ils passentun pacteavecle
l a n s u n ebibliot hèque qu e l c o n q u e . , kabbalisteau :niomentde leur invocation: celui-cidoit dépenser
=n ca s d e r upt ur e.le Ne p h i l i mp e rd u n e d e s e s ' c o mp étences de un point de Ka par promessed'inten'ention Il peut ensuitefaire
''C u l tu rede l' inc ar nat io n " , , ,.' : appelà eux inqfantanément lorsque:
- son si mul acre,.dérede:et qu' i l ne réi ntègrepa s sa st ase.les
;" Armæ1.ArmæI, Armæ|, viens ici et maintenant.Moi qui art Tanakrims,ppûirërrt le transporter.;usqu' à un nouveau simu lacre.
lsu cheminerjusqu'à Nezach.la Sefirotde la Victoire.1e suis - un autre'Neptritirn uiilise les champsmagiquespour se dépla-
i dignede t'entendre.Tes 1'euxparcourentsansrelâcheles pages
,cer. .il9 !9f ::dg::!::en::pr*pêeber et p rovoquer une narco-
peuvrenf::tpfl
, desAnciens.tes piedsarpententsansfin les couloirsdes palais se
, sousla terre.ta lumièreéclaireceux qui cherchent.Ecouteet
répond.Je suiscelui qui ignoreet doit savoir." ' tun N ephi l i mest en narcose.i l s peurentessal e rde l'en déga-
get ,,
C haque Tanakri m porte un nom (Terra. Igni s. . [ r . Aqua.
Ontros) Ils ont l'apparencede petitshumanoidesde 30cm dont
Àldraîm
etsssfrères, d'immobilité
statucs et l e corpsest fai t d' ombre Lorsqu' onl es appel l e.i l s. yaillissent du
'sol ou du plus prochechamp de Terre et se "saisissent"chacun
derepos (' run K a él émentdu N ephi l i m U ne foi s l eur contratr em pli.il est
,'impossible de les réinvoquerde nouveauavantd'être retournéen
Ce rcl e: P ent ac les ,stase
Ka é l é ment: T er r e
\l o n d e : M ebor ac k
Fo cu s: A t alant aF uqen s
L a n g u e : B r et on
o, Cclui
dontlelisag€reflète
la l,tort
Se u i l : 7 0% ( G ebur ah)
Contrat : 22+l parcréature(Briah) Cercle : Pentacles
R u p tu re : Capt ur e( s pé c i a l ) K a él ément: Lune
Du ré e :2 4h Monde : Pachad
Po rté e : l00m Focus: La B i bl ede Moreen.l ' l nconstant
.\u to n om ie: Lim it ée Langue : Français
Vi si b i l i t é: O ui S eui l : 20% (N ezach)
D e scri p t ion : A ldr aim e s t u n é l é m e n ta dl ' u n mè tre c i nquante C ontrat : 25 (B ri ah)
qui semblefaçonnédansla glaise Son visageparaitse recompo- Rupture : Q arrachele bandage
ser perpétuellement. Ses frères sont plus petits (5Ocm)et leurs D urée : Jusqu' àl a mort de l a vi cti me
traitsmoins marqués.Lorsqu'ilsapparaissent au centredu pen- Portée : Illimitée
:acle.ils prennentquelques secondes pour s'étirer.puis attendent Autonomie : Totale
.es ordresdu kabbalisteCelui-ci leur désigneune ou plusieurs Visibilité : Spécial

FR A N C .R Ê V C U N
Description : Le kabbalistese bande soigneusement les 1'eux bâtimenten fonction de la personnalitéde l'invocateur (nom-
avant de proférer cette invocation. Il achèvesa récitation en breux miroirs pour un égocentrique.passagessecretspour une
répétanttrois fois le nom de la victime. Ç) apparaîtalors. Pour personnemystérieuse,etc.). En tout cas. ils semblentsavoir à
des-v-eur humains.il n'est rien de plus qu'uneombresur le sol. I'avancece qui conviendraau Nephilim et ce demierest souvent
Dès le lendemain.la victime commenceà se croire poursuivie. très attachéà sa demeure(à tel point que sa destructionpeut
Une puissanteparanotase développe.des ombresse mettentà entraînerune pertede Ka...).
peuplersescauchemarsIl n'appartientqu'au kabbalistede frei- Un ami très cher qui fit autrefois appel aux services des
ner ou d'accélérerle processus qui mènepeu à peu à la folie S'il
Pentabatisseurs me confiait il y a peu que lorsqu'il s'approchait
ne suspendpas les apparitions.la victime finira par mourir de silencieusement du lieu où ils æuvraient,il lui semblaitparfois
peur(crisecardiaque. asphixie. ) ou par se suicider entendrecomme une plainte mélodieuse.Ce murmure était
Non seulement() permetde faire durablementpressionsur les repris par d'autres et I'on pouvait distinguer cinq voix diffé-
humains(tantque la cible n'est pas décédée,il peut réapparaître rentescomposantun émouvantet presquesilencieuxcantiques.
sur ordre du kabbaliste).mais en plus. il représenteun danger
pour les Nephilims.Ceux-ci peuventpercevoirde loin son aura D eux préci si onscependant.Les P entabati sse ursonts lim it és
maléfiqueet s'ils sont sages.ils s'éloignerontMais si la curio- quantà la taille de l'édifice (un grand manoir tout au plus) Ils
sité les pousseà regarderen vision Ka, ils passerontautomati- n'aiment pas être appelésà une autre fin que la construction lls
q u e me nten om br epou r a u m o i n s l Omn .Il l e u r s e rai mpossi bl e refuserontpar exemplede combattreou de détruireun bâtiment
ensuitede se souvenirde ce qu'ils ont iU..,l.:,:., En termesde jeu,,les::pentabatisseurs ont chacun8 pointsde Ka
. Ils sontquasim,ent:invulnérables aux dommagesph1'siques (mais
:1" .. ;
''
oil ænte de les blesser)et disposentde toutes les
disparaîtrontrSi.
' i...' " :1 ,' ' .:,i.:
compéton[às,iêlativésà la construction ( architecture.géométrie.
jeunes
LesPentabatisseurs, prbfô;ni
fils:d,es : :''''l 1 .:'''''.''
mSetnïlr1Ja 10004
.!'

."'".,
.'::J L:j:r':| :'

deurs deshautex-,fd11f;."
etconstructeurs \j: :

::: .,,i i i i .- ,,, :r:j ,


Cercle : Pentacles
Ka élément: Terre
epicles mcnsong€s
Goloï;,c*tui:qui
lVlonde: Zakai
Fo cu s: La B iblede M o rg e n .l ' l n c o n s ta n t Cercle : Pentacles
Langue : Français K a él émentl ,' Luhe:
Se u i l : 60% ( T ipher e t) Monde : A Feçh
C o n tr at : 40 ( Y et z ir a h ) Focus: LaBible,deMorgen.l'lnconstant
Ru p tur e: I nc om pr éh e n s i o n ,. ' r .r Langue: !rut * ,r: . ;.: ' : '
Du ré e : J us qu' àac he v e m e n tdlè:æ tv ro Seuil : 40Plo (Tiphêret) ,
Po rté e: K abbalis t e,:.....,..,:::,..., ,,,,Cgp.tr-ar i rl,i:{'Xgiztrah), ,,::: :: :::::r
.,,,,,,,,:,,, ':'
Au to n om ie: T ot ale Rupture : Fuite
Vi si b i lit é: O ui D urée: 24h
Description : Le kabbalistefait appel aux Pentabatisseuis Portée: Kabbaliste
!ots.,::r,:Auionomie
qu'il souhaitevoir un edifice construit.Ce sont cinq creatuf;çs : Partielle
( 2 m. ma s s i re s .h u m a n o i d e smuets).'
. :
rnai s Visibilité : Oui
d 'a l l ur e s em blable
chacuneest composéed'un matériaupanculier Cinq êtrespour , D escri pti on : Gozol a I' apparenced' une petit e m ouche Ses
ci n q mat ièr es: bois . a rg i l e . p i e rre . m é ta l . re rre L ors de son capacités sontdiverses
i n vo cat ion.le k abba l i s ted o rt p l a c e r u n p e u d e c h a cunde ces T.outd' abord.l e kabbal i stepeut voi r par ses re ux ( à f acet t es.
matèriauxdans chacunedes branchesdu pentacle Le genre.la bi en sûr) durantquel quessecondes quel que so it l'endr oitou il
qualitéet la puretédes échantillonsinfluerontsur la qualite de Setrouve r,
l 'æu vr e E nsui te.Gozol peut i ndi querau kabbal i stesr s on int er locut eui
Lors de l'invocation.le kabbalistese tient au centredu pentacle esten train de lui mentirou s'rl dit la vérité
Peuà peu. les fragmentsprennentforme et s'animent.Il termine Enfin.Gozol est particumièrement sensibleaux champsde Lune
le rituel en exgosantaux Pentabatisseurs ce qu'il attendd'eux A i nsi . i l peut. dansun ravon de l km. détecterl esplexusde Lune
(unedescriptionsommairesuffit) et l esOni ri ms
Immédiatement.les Pentabatisseurs se mettentà l'ouvrage.Ils
n'ont besoinni d'outils.ni de matièrespremièrescar il s peuvent
à volonté créer et transformerle matèriaudont ils sont consti-
tués.Ils travaillentsansrelâche(le reposleur étantinutile)et les
EleildeI'habitant
chimiriqu(
desContrees
tra va ux av anc ent d i x à v i n g t fo i s p l u s v l te q u e pour une N0cturnes
constructionnormale
Le bâtimentcorrespondgénéralement à I'idée que le kabbaliste Cercle : Pentacles
s'en était faite. Les seulsmatériauxemplol'éssont ceux dont les K a él ément: Lune
Pe n tabat is s eurétsaie n tti ré s L a ré a l i s a ti o ne s t s o u ventd' une Monde : Pachad
beauté-surtoutsi le kabbalisteavait choisi des matèriaux Focus: La B i bl ede Morgen.l ' l nconstant
-srande
précieux Sa soliditéest bien supérieure à celled'un édificeordi- Langue: Françai s
naire Certainsprétendentque les Pentabatisseurs construisentle Seuil : 30% (Netzah)

û FRANc-R Êve un - N' 3-


Contra t: 2 4 ( B r iah) Focus : Les forgesd'airain
Rupture : Possession Langue : Français
Durée : Une semaine Seuil : 70% (Geburah)
?ortée: Kabbaliste Contrat : 22 (Briah)
{utonomie : Totale Rupture : Disparition
ïis ibi l i té : Oui Durée : I semaine
Description : Grâce à cette invocation. le kabbalistepeut faire Portée : Kabbaliste
roparaîtreI'homme ou la femme idéal de sa victime. Puisant A utonomi e : Li mi tée
jans ses désirsinconscients.l'esprit reconstituela créaturela Visibilité : Oui
:ius à mêmede la charmer.Le nom et l'apparencede cettecréa- Description : Skassa I'apparence d'un fil quasi invisiblerecou-
::re dépendent des faantasmesde la victime.mais elle a un cha- vert d'une fine poussièrede diamant Il s'enroulede lui-mêm
::smede 33 à l'égardde la victime et une intelligencede l8 autour du poignetdu kabbalisteet peut lui servir de liens.mais
-e créatureest parfaitementautonome.elle a l'équivalent de surtoutde ganot. Rien ne peut le détacherdu cou de sa victime
'.)0o/o
en séductionet n a que très peu de chancede rater sa une fois qu'il s'1-est accroché.si ce n'estun ordre du kabbaliste.
: r ble L e k abbalis t e peut l u i d o n n e r d e s i n s tru c ti o n s (par Ce dernier peut lui demanderde resserrerson étreinteou, au
:remple- influencerla victime.extorquerdesinformations.voler contrai re.de l a rel âcheret même l ui donner des i n st r uct ions
-r oblet- .) qu'elle s'efforcerad'exéçuter.Sa vive intelligence ("étrangle-les'il tentede's'enfuir")
-:r permetde prendredes initiativesmêrqglorsquele kabbaliste Skassest tranchautii,,l,lëxtrèmeet quasimentindestructible.Il est
: a rien ordonné de spécifique.etle agit.tgu;ioursdans l'intérêt possi bl ede sl er,,i e-qyicomme
r d' un fi l à couper su r pr esque
:: ce dernier :,j, i' I t;
':. -
lutre les capacitésénuméréesplus haul :la.créâtbre ,nedispose
: aucune capacité spéciale et ressembl€.ên.toù,t.p;,int,àun
::rmainordinaire i,'i.:,,.''r
ri:i"-',''.,,'.','..,'
:',
' t' '
. , 'ir'
,,,
.'l
,,.1ii1,,,,,
.,. ,
' ', -' ,' 1-.
'': '.
, t::.:
Itarmilial,
celleguitrourt(,
rcîag(,
da.hs:lieau . ;::: ,.,1..

,Jormante ,, Eskcnatari,.uolag€ur
d(scontrées
chtonienncs
et amide.$
trogtodltes
Cercl e :Pe nt ac les .' . ,' ,, ..l i i l , ,r . ,",,,.,i:ii:,,...;
,.'-1' :::i;:r.
,,.. ..

X e é l é me nt: E au ',,, Cercle: Pentaffiqjii 'ii' ': "


Uond e : Ar es h ,:" ..' ' ' Ka él ément:;Tuni é" -,.i .
f ocus : Les forgesd'airajd....,..:...
: . ,..: , ,- . ...:.r,r.::
,; ..i.,'r..,,,..,',. ,,,,.,, ,.,...,,.,,,,r,1491-t$e' :';Alesh;;;;:,..:,,.,,,.,,....,..,'.,..',...::.:
:r'.::.::.r:
:'r''r.
:'.
Lrn g u e : Franç ais , Focus
',,iiti' : Les forges d'airain
Scuil : 70% (Geburah) ', i',,,,, ,riii.,I"angue : Français
' '
,,.:'' :: : .,,i .S eui l i 70% (ceburah)
Contra t : 22 ( B r iah) .
:.Contrat
R up tu re : Dis par it ion ',, :,,,;:,,,,,,',.,, :25 (Briah)
Durée : I semaine '. Ru,p'ture: Disparition(impossibled'établirle contact)
?ortée : Kabbaliste ' ',:Du,rée: Jusqu'auvendredisuivant
{ut o n o mi e : Lim it ée P ortée: S péci al
A utonomi e : Li mi tée
Description : Marmilial est I'arme des Hrdrims Elle apparaît ,'Visibilité: Oui
:.rus la forme d'un fouet long de l0m fait de mercure Animé' i',Description: Eskenatarfréquenteles régionsles plus reculées
:'rn mouvementpropre.le fouet peut s'enroulerautourd'aspe-' :' de Briah. Il n'estpossibled'établirle contactavec lui que dans
-::es-saisirdesoblets Liquide-il peut se glisserpar le moindre des conditionsparticulièrement favorables(le vendredidans un
-tersticeet les armuresne protègentpasde sa morsure nexus en sacrifiantun point de Ka). Il apparaîtsous la forme
3 mercuredont est composéecettearrnea de plus un effet para- d'un bâtonde pierrelong de 1.80m.Une force de l6 estnécessai-
1sant.toutepersonneblesséepar Marmilial voit sespointsd'ac- re Dourle maniersansdifficultés.
: . . n d i vi sé spar deux .
Eskenatarconnaîtla matière.Elle fait partie de lui. Il sait où se
?rur appelerMarmilial.le kabbalistea besoinde mercure
=: rermesde jeu. Marmilial a une forcede l0 et une compétence trouvent les fractures en elle, il sait oir la frapper pour qu'elle
-. enrouler"de 600/o cède. Eskenatar ne détruit pas, il réorganise.L'effet seraitcom-
parable au passagedu temps si celui-ci passaitun million de
fois plus vite.
A moi ns que l e kabbal i ste ne veui l l e accompl i r des act es
-(hass,
strangulateu
r sfstdmatique
sil(ncieur qu' E skenatarréprouve (nui re à des effets D ragon de Ter r e.
endommagerun site souterrain.etc.), il bénéficiede plusieurs
C ercl e : Sc eaux avantages:
he é l é me nt: Lune - Eskenatarapparaîtet disparaîtà volonté (il suffit de frapper le
t lond e : Ar es h sol et il s'1'enfonce.Il en surgitlorsqu'ontendla main).

FRANc-R Êveun -N '3 -


- une de ses extrémitésa la capacité de détruire toute matière - il peut lui ordonner de revenir dans sa main. Grom traversera
minérale. alorstous les obstaclesqu'elle rencontrera.
- si I'on frappe un Nephilim avec l'autre extrémité,Eskenatar - il peutenfin lui demanderde s'enflammer.
tente immédiatementde prendrepossessionde son simulacre
(idem que pour une rupturede contrat)

LcsTrcntc-Scptièmcs
Scruiteurs
falinndcll, tournolant
rrortcr dc deI'astrc
blanc
uelocitéstatique
cercle
: Sceaux
Ka élément: Lune
Cercle : Sceaux Monde : Sohar
Ka élément : Air Focus: La Bible de Morgen I'Inconstant
Monde : Aresh Langue : Français
Focus : Les forgesd'airain Seuil : 90% (Hod)
Langue : Français :,1,, Contrat : 8 par créatu.re,'
Seuil : 70% (Geburah) :ri;:-l;;,.. Rupture : Fuite ..,;,,,,i:,,i'i
Contrat : 22 (Briah) ',1i,".,.':,;i1,, Durée : I semclrrè:.;.'::'i:'-:
Portée:
K+bbiil.tste.r,"
i
A u t on q*rji{:iT'o{â1,q,
y. .[..- i jffi.:: ,j,,.;
.',UiiciipirËiilf C"t# invocationpermetd'appelerà son service I à
rj toute la même apparence.celle d'un homme
'I0'iciéat+,tËs:,,âyqât
d'unelt$$atalne ldtannées.portant des vêtementsélégantset des
.:::.:::
lunettes::,:::,'::.:
i:i
lancé il atteinttoujours son but. :,;r"."'1;l-' Les Servitéii$iônt .h""un 8 points de Ka et 8 dans toutes leurs
Un de sescôtésest affutéet occasionned'impor'tants dommages caractéristiques; lls obéissentaux ordresdu kabbaliste.Celui-ci
Sur un simplegeste.il regagneimmédiaterneiittlti main du kab- peut leur ordonnër'dese scinderautantde fois qu'il le désire.
ballste
baliste i .,;
.,.,i,i,,,,,f,,r,,,. (-haque
Chaquesery.tl;pul donne alors nalssance
serv.ipurdonne,alors à une partarte
naissancea parfaitecople
copie de
,.,,i:.,i,ii,i:l
Farlinndellrépugneàêtre emplovépoU;r.tgç'r',, ';'iitt:ir,. lui-même.cepehdç1. leÊ.:deuxserviteursainsi obtenusn'ont que
:.::i :
' ,r;' 1 :::,:' .,i ' :' i:j " :-1 r l amoi ti édg,$i i i ti n8dêt(âetdèeetactéri sti qu esdeleur génit eur .
," ,, ' ,''' '
l"" Toi qui arpentes
arpenlesAreshà la recherchedes | ',i : iz
créaturesde l'Airain pour armer ton bras, avant de
les rencontrerregardesen lon coeur,Soissrîr que ta
lulte estjusle,faute de quoi c'est ta chair que bientôl
l'Airain pourrait mordre..."

Introduction desForgesd'airain
2e Wrtmows
le premrerfqnSrnefrançatslê&ëq@ar\wnrner
Grom,
sphÈre
immobite
€tmou\,ant€
Vous y trouverezde nouveauxsecrets.de nouvellesidées
Cercle : Pentacles De nouvellesraces.canièreset compétences
Ka é l ém ent: F eu Des maux rongeantl'humanité
Mo n de : A r es h De nouveauxterrictoires.de nouvellesnations
Focus : Les forgesd'airarn De nouveauxsorts(no13spécialsorcellerie!)
Langue : Français Des scénarios.
Se u i l : 70% ( Y es od)
C o n t r at : 22 ( B r iah\
Rupture : Disparition
Îe G{Nrfiotte q
(,orlsqcre
est excluswement
D u rée : I s em aine
Portée : Kabbaliste 0sr6clrnmerieu6erôfe.
Au to nom ie: Lim it é e
Visibilité : Oui N'hésitezpas.contactez
Description : Grom est une sphèrede titane d'un diamètrede
5cm. Le kabbalistea la possibilitéde la dirigercommesuit : Sébastien
Boudaud
- il peut la contrôlermentalement pour lui faire suivren'importe
3 rueAndréle Nôtre- 49300Cholet
quelletrajectoire.
- il peut la rendreimmobile Rien ne peutalorsla déplacer.
Sémaphor:41e 62 5269

FRANc-RÊveu n - N"3-
ouern est pasjouer
pourJamesBond007
ffi'6;,t:,t,'
Prégénérique Briefing
n s cén a r ioau parfum des Skieurs". I lh30 A.M.,
.."Cafë-Restaurant Londres,Siégedu MI6. 09h00AM
po u r 2 o u 3 r ecrues sur les sommetsdes 2 Alpes (stationhivernale
agentsqueI'airmarin situéepré de Grenoble)... Bill Tanner, le chef du staff "lnvestigationset
om m o doea s. Interventions",accueilleles P.J. comme à son

trffi
Les P.J.ont rendez-vous avec 003 qui doit leur habitude,aveccourtoisiemais froideur.Il com-
remettreun microfrlm mettantà jour un impor- mence par l e fél i ci ter pour l a m ission des 2
id r:-t Siûr
tant réseaud'espionsdu SPECTREen Europe Alpes,puis enchaînesanstardersur le briefrng.
occidentale 003 attend sur la terrasseenso- " Il y a 6 jours. un proto1)pede chasseurultra
fliii;e,g l e i l l é e d u c a fé -resto.au mi l i eu d' une foul e perJèctionnéa ëté volé sur la based'essai de la
d'estivants.Les P J. se rendentcompterapide- Royal Air Force. prés de Bacten. au Nord de
ment qu'il est grièvementblesseau ventre-et Norwich (côte Est de L'Anglererre). L'identité
perd son sang depuis un moment. à en juger du voleurest inconnue,et nousn'avonsctucune
par la pâleurde sonvisage. idée de son commanditaire Malgré la mise
Il leur remet son bonnetde ski rouge dans le hors service du sltstèmede sécurité de l'appa-
p o m p o n d u q u e l est di ssi mul é l e mi crofi l m. reil. le pilote n'avaitpas prëvu une ultimepro-
Puistout en grimaçantde douleur.il les presse Iection.modesteconffibutiondu service0 au
d e p a rti r a u p l us vi te. car l es hommes du proJer.Ce dispositi.l.une.fbis activé. bloque la
S PE C T R Es o n t s ur sa trace Il ne serai t pas verrière du cockpit, désactivele siège éjec-
é to n n é d e l e s v o i r arri ver i ci d' un i nstant à table, et coupel'arrivée du carburantau bou!
I'autre d' un l aps de temps savamm entcalculé. Le
pilote. averti par radio. a alors le choix entre
Il a p a rfa i te m e ntrai son. car un 1et de P E R rctmencrer poser I'appareil sain et sau.fsur le
réussià FD.l permetde repérerau milieu de la terri toi re B ri tanni que,ou s'écr aser en m er .
foule trois hommesen combinaisonet lunette C ' est cette secondesol uti on que le pilot e a
de ski noires Ces derniersse rapprochentdes mal heureusement pré.| ëré- cncor e un . làno-
agents.la main dansleur combinaison.A peine tiquet - Nottsconnaissonsson emplacement
o n t-i l s é té s re p érés qu' i l s en sortent des approxtmati.fcar un signal codé sur hvper.fré-
M a k a ro v 9 m m a vec si l enci eux.et ouvrent l e quencenousa permisde Ie suivre.Le chasseur
fe u s u r l e g ro u p e. abattant i mmédi atement gît désormai s par l } m de . / 'ond au lar ge
003. fusillade Une poursuites'en suit ou les d'Egmond,aux Palts-Basà la linite de leurs
P J vont tacherde regagnerla stationau bas eaux territoriales Les auroriréshollandaises
des pistes.talonnéspar ce qui restedes trois ne sont au courantde ri en. e t n'ont hien sûr
hommes.auxquelss'ajoutentdeux autresà ski pas ptt détecter l'appareil. Nous souhairons
Il s l e s p re n n e n ten chassesur l a pi ste.armés que les chosesen restentainsi
d ' l n g ra mMl 0 Notre responsablelocal à Antsterdama ente-
Arrivés à la station du bas. les P J constatent pris lespremiersrecherches. mais s'estaperçu
I f
que leur r'éhiculeestbloquépar descarsdéver- que d'autrespersonnesétaient ëgalementsur
santleur flot de skieurs Ils doiventdonc déni- la trace du chasseur.Plutôt que nous risquer à
cher d'autresmovensde transport(un car est à compromeltrela couverturede I'antenne (sta-
leur "disposition"!)Ils sont à nouveaupris en ti on ni v2). et l a sécuri tëtl e s agent s qui s'1t
chassesur le route par deux moto tvpe '-trial" trouvent,nouspréfëronsenvoverune équipe.
et par un Aston Martin V8. Vous devezdonc vous rendre à Amsterdam,
prendre contact avec le responsablede notre
l.l
i Dés que le P J. parviennentà s'enfuir. fondu antennepour un bilan sur la situation. Vous
enchaînésur le briefing. vous rendrezensuiteà Egmond pour repérer
l'épave. récupërer la boite noire. identifier la
Note: Ce prologuen a aucuneincidencesur la nationaliÉ du pilote. détermmer les comman-
missionréelle.Il ne sert que d'échauffement" ditaires. et enlin détuire l'épave.
pour les agents.façon prégénériquedes flrlms Des questions?...
Bondiens.Alors sovez cools avec les rafales Alors veuillezpasser voir ma secrétatreaJin
desméchants qu' el l e vous remettevos bi llet s d'avion. Le
départ estprévu dans deux heures.Mais avant

FRANc-RÊve un - N' 3-
.ous passeretau sous-sol,le service O va vous conrter votre Carl PIERTERZOON.responsable de l'antennepeut délivrerles
. qutpemenI. informationssuivantes:
3onnechance." Les "autres intéressés"qui recherchentvisiblement eux aussi
l'appareilsont de type Européens.Ils semblentêtre une dizaine.
Le chasseur SCORPION I
et sont bien organisés.Ils disposentde 2 bateauxà moteur. et
\lodèle standardde la RAF. cet appareilest équipé des der-
probablementde véhiculesterrestres. Leur pied à terre n'a pas
nre rsra ffi nem ent st ec hn o l o g i q u e se n m a ti è re d ' a rm e m ent,
été localisé.
d'an ti -d ét ec t ionet de po u rs u i te . So n n o u v e a u s y s tè mede
trrrpoursuitelui permet une réussitequasi infaillible Sa ligne Couverture(NDLR)
:purée et les matériauxcompositesentrant dans la conception Les P.J. sont librcs de la monter soit dans les locaux du Ml6,
le son fuselage.le rendent-bien sûr, presqueindétectable. Les soit ici à Amsterdam. Seul impératif : faire rapidement.Si
autresinformationssur les innovationstechnologiques de cet aucuneidéen'est émisepar lesjoueursjusqu'ici. ou si vous ne
rppareilsontaccessibles à un niveausupérieur voulez pas perdrede temps sur ce sujet,adopterla formule sui-
vante.
PIERTERZOON donne aux P.J. de faux papiers.ainsi que des
Un petitbonjourà O (fausses)cartes de membres de la célèbreorganisationÉcolo
*MER
BLEUE". Cette O.N.G. internationale milite pour une
mer propre. Les personnagespeuventenquêtersur les ravages
I accueillepersonnellement le groupe.Après leur avoir désigné
de la fauneet flore marineau larged'Egmond,ou sur d'éven-
: matérielstandards de mission(p7Edu Livre clerègles)-il tient
tuels dégazages.Leur véhicule seraun puissant 4X4, à la cou-
:artrculièrement à leur décrireavec toutesles recommandations
leur passée.mais en excellentétat de marche.
às ti d i e u s esd' us age.l' équ i p e me n st u p p l é m e n ta i re
q u i l eur est
: llo u é . C e m at ér iel dev r a ê tre
-: cu p é re à l' an te n n e
: {msterdam
r U n é q u ipem ent de pl o n g é e
co mp l e tpour c hac un(c o m b i -
n a tso n.palm es . poign a rd e t
ce i n tu ronles t é)av ec u n n o u -
re a u p ac k dor s al de 2 b o u -
te i l l e s(- 15m in à 50m .p l u s l 5
mrn de résen,e). ainsi que des
casquesarec radio incorporée
e t u n e p uis s ant et or c h e fi ré e
a u so m m et
o Des harponslourdsde défense
(p 2 0d u M anuelQ )
o U n so nar por t at if d' un ra ro n
d 'a cti o nde 2k m pour un e p ro -
io n d e urde l00m
o D e s e r plos if s lé_ue rsp o u r
o u vrrrl e c oc k pit
r D e s e s plos if s lour ds p o u r
d é tru i rel' épav e.ains i q u e d e s
détonateurs à m inuterie
. U n p a s s epour ouv r ir le c o m-
partimentde la boitenorre
3ren entendu.le matérieldevra être réintégrédans un état plus Toutesces informationsont étéstransmisespar l'agent détaché
:ue satisfaisant. sur pl ace:H el en V A N MITZ, agent I155. V i si bl ementd'apr
. ès
sa photo de service,il s'agit d'une ravissanteblonde aux veux
bl eus.C et agent attendl e groupecet après-mi di .v er s 16H00
dansl e seulhôtel du vi l l age: LE ME R ID IE N . A près leur avoir
Amsterdam donné un code de reconnai ssance. P IE R TE R ZOONf our nit la
malle et les quelquesvalisescontenantle matériel.ainsi que les
J H 0 0 PM ( heur eloc ale) clé d'un véhicule.une carteroutièreet unemaritime lls pourront
:. l'aéroport.les P J. sontattenduspar Katrina DEER. unejeune resteren contactavec lui- et donc avec Londres.grâceà un émet-
:.ais attiranterecruede I'antennelocale du MI6. Elle a Iu les teur-récepteur détenupar Helen
: ;hes informatiques des personnages et peut donc les identifier
Les adversaires
:.le les emmèneen voiturelusqu'à la ''BanquePrivéede Crédit Il s'agitd'une équipedu Tarot
r.rr, Particuliers".couverturede la station.situéerue Appollolaan Le service'-OpérationsMilitaires" (pl2l du Livre tle règles)
:i2 de Pour votre[nlbrmation\ est à l'origine du vol du SCORPIONI Aprèsavoir été dérobé.
i l aurai t du être convoyé l usqu' à une base secr èt e en

FRANc.RÊVEUR
Allemagne et pris en chargepar le service rechercheet déve-
loppement.Mais l'opérationa eu une anicroche(grâceà la pré-
r?oru> o f tloR€
vovancedu serviceQ). Le major NicolasBURKE' chef du ser- @ llo-rEL
vi ce "O pér at ions M i l i ta i re s " , a d é c i d é d e s ' o ccuper
personnellementde la recherche.car il tient tout particulière- o cilfti(is
ment à la réussitede cettemission(petite rivalité avec le Dr Isa
NAKAHARA oblige !) Il élimrneradonc toute oppositionà
son proJet,qui consisteà récupérerla boite noire de I'appareil,
ainsique l'épave
Helen VANMITZ a dé1àété repéréeet est surveilléediscrète-
ment par la bonne vielle Mme VANDERBILT (une des plus
fidèles agentsde BURKE). Elle se tient prête à intervenir à
tout moment.avec son talkie-rvalkieet son PPK cachésdans
son panier à laine. En attendant-elle profite de son séjour de
remiseen forme à Egmond(elle est arrivéelégèrementavant
Helen à hôtel).en tricotantsur la terrasseou dansIe hall d'en-
trée lorsqu'ellene fouille pas les chambresdes P.J. ou ne les
surveillepasdiscrètement.
BURKE a installéson Q G dansune ferme isolée,à 2 km au
su dd 'E G M O ND,pr èsd e l a c ô te
L e g ro upe pos s èded e u x J e e p sd e t)' p e U .S. Army. deux
bateauxà moteurde t1pe COBALT CM 9 et d'une bargede
propulsionsousmarine pouvanttraîner quatreplongeurs Un
hélico de type SA 315 B Dama est dissimuléaprèsun champ
de tulipesvoisinde la ferme

Egmond
Si tu é s ur la c ôt e. à u n e q u a ra n ta i n ed e k m a u N ord-Ouest
d'Amsterdam.EGMOND est un charrnantvillage de pécheurs'
et un lieu de villégiaturefort appréciépendantles beauxjours'
Les maisonsen bois t1piquementnordiques.et son port de pêche ,L-!a "'
pittoresquerendentle r illage très agréableà visiter. Mais étant
d o n n é que nous s om m e se n h i v e r. l e te m p s m a u s s a de.l e ci el pai re d' heure de recherche.l es P J. devrai entr epér erl'épave
nuageuxet la brise maritimeprononcéejettent un froid dansce grâceà leur sonar Mais visiblement.d'autreséchoss'activent
tableaud'ensemble.Cela dit. le village peu fréquenté.la pluie autourdu chasseur.
persistante et les bourrasques régulièresconstnrlsent une atmos- En effet- les hommesde BURKE viennentde le repérer.et- le
phèreà la fois triste et mvstérieuse.Ce qui ne manquepas de tempsque les P.J.descendent. ils auront forcé le compartrment
de la boîte noire. et récupéré celle-ci Lorsquenos hérosarrive-
charme.
ront sur les lieux. arrangez vous pour que l'un des hommesdu
Les P J. prennentfacilementcontactavec Helen VANMITZ à
TAROT puisse s'éclipser avec cette fameuse boite. Ses compa-
h ô te l . et s ont d' aut an tp l u s a i s é me n tre p é ré sp a r Mme V A N -
gnons.3 ou 4 armés de poignards. restent pour le couvrir Lutte
DER B I LT ( v oir Les a d v e rs a i re s ) E l l e s é ta i e n td ' a i l l eurs en
grandediscussiontoutesles deux sur les bienfaitsde I'air martn sous-marlne...
chez les personnes âgées(su1etde prédilectionchez Mme VAN- Lorsqueles P J. s'intéresseront à l'épave.ils ne pourront'que
constaterla dispantion de la boîte noire.son compartlmentalant
DER B I LT . av ec le t r i c o t) L e s p e rs o n n a g e sH.e l e n et l a vi el l e
damesontles seulsclientsdu petit hôtel etéforcé Quand au pilote de l'appareil. ce dernierestmort no)é
Il est de tl pe européen. bl ond. âge mol en Dans l'une des
A la premièreabsencede nos héros.Mme VANDERBILT visi-
pochesde sa combinaison. une carte de tarot à l'effigie du cha-
tera leur chambre.puis aurapour instructionde surveillerleurs
informé. ri ot (code de reconnai ssance du servi ce de BURKE) - avec
mouvementset de tenir BURKE constamment
quelquesannotations au dos (date. heure. lieu de I'opération...)
Tant que les P J ne gênentpasle TAROT (attaquedirecte.visite
constantede l'épave.. ) BURKE cher- P endant que l es P J. expl orent l ' épave. B U RKE envoie des
de la ferme.surveillance
hommesenlever Helen. avec la complicité de Mme VANDER-
cherad'abordà s'emparerde la boite boireplutôt qu'à les élimi-
B ILT Il s l ai ssent un i ndi ce vol ontai re au P J. : une pelot e de
ner.
laine !
Que les P.J.soientassezintelligentspour comprendre que l'indi-
ce est trop flagrant et incongru, ou qu'ils soupçonnent déjà la
lJépave vieille dame.tout ça devrait les mener à questionner Mme VAN-
D E R B ILT (à moi ns qu' i l s n' ai ent déj à l oca lisé le Q . G . du
Tarot) Celle-ci jouera le rôle de I'agent démasqué qui' si elle est
Helen pourra foumir une barqueà moteur louée à un Pécheur.
pas le groupe.et resteraà hôtel.APrèsune assezmenacée-envelra le P J. droit à la ferme avant de se laisser
Elle n'accompagnera

FRANC.RÊVCUN .N.3 -
iigoterou assommerA la ferme-bien entendu-tout le mondeest Danstous les cas de dénouement. BURKE s'empressera de quit-
surle qui-viveafin d'assurerun bon comitéd'accueil ter les lieux (son hélico n'est pas très loin sous un treillis de
camouflageet quelquesarbustes).Si sa fuite est accélérée(à
Coursde plongée(NDLR) caused'un assautréusside P.J.)il abandonnera - non sansavorr
poussétous ses hommes à la défense- la boîte noire qui vaut
moins que sa vie ou sa liberté.Sinonil faudrale poursuivrepour
la récupérer.Si un des personnages parvenaità s'accrocherà
I'hélico au momentdu décollage(bellecascadeen perpective!),
BURKE piqueraen directionde la falaiseet s'abîmeraen mer
(non sansavoir sautéau demier moment !). Il sauveraainsi sa
peau Si les P.J.entreprennent des recherches sous-marines pour
le retrouver.il n'r'aura plus trace de lui. hormis une carte de
Tarot représentantle chariot-flottant entredeur eaux.
hommes du tarot venaient à être repérésprés de l'épave, les
Vous l'aurez compris. il est préférableque BURKE puisseen
su rp re n dr edans de t ell e s c o n d i ti o n s d e v ra i t ê tre fa ci l e.
réchapper: il pourrait ensuitefomenterune vengeancecontre
Vénagez le suspensen permettantqu'un des adversairess'é-
ceux qui ont détruit sa belle opérationdansle prochainscénario
chappeavec la boite noire. La situation Ia plus amusanteserait
que vous êteslibresd'inventer
sansdoute que les deux groupesse repèrentmutuellement.Les
P.J.auraientcertesun avantageavec le sonar, mais un combat ta--
dansces conditionsdevrait être assezéprouvantpour les nerfs. l bl rr
Vo u b l i e z pas que les h o mme s d u T AR O T p o s s è d e ntune
barge sous-marine: ils peuvent s'en servir pour fuir ou char-
sef.

La ferme
-l doit être maintenantévident que la boîte noire et Helen se
: ro u ve n tau m êm e endr o i t.d e mi e r o b s ta c l eà l a ré u s s i tede l a
:rission:la fermeQ G du Tarot.
.l s'agit d'une bâtisserectangulaire. d'un étage.en bon étatmal- O-ù-rLEh$
gr e l e s a nnéesd' abandonq u ' e l l e à s u b i t E l l e e s t fl a n q u éed' un
O-s*r. r'k[-.
:âtimentplus petit. simplerez-de-chaussée- qui faisait.yadis offi-
: e d e g ra n ge Un m ur de b ri q u e .s o l i d e .d e 2 m d e h a u tl oi nt
.'ensembleet créé un cour intérieureou stationnentles 2 Jeeps Note : Ce scénarioest. de par la naturemême de sa fonction.
ju Tarot Les seulsaccèsau bâtimentsont la portepnncipale.en une trame énumérantla succession des événementssansentrer
:ois et à doublebattant-et une porte étroiteet verrouilléesituée dans des detailsprécis Libre à vous de compléter.modifier ou
: u co té O ues tde la bât is s e L e s q u e l q u e sfe n ê tre sd u r ez-de- i mprovi serafi n de dével opperl es di fférentsl i eux d'act ion et
: ha u sséoent ét ém ur ées( la g ra n g en ' e n à p a s ) d'aborderles bagarres.poursuiteset les interactionsentre per-
- e s P J sont libr esd' inve s ti rl a p l a c ec o mme i l s l e s o uhai tent sonnagesdansle plus pur st1'le"Bondien"(ou bien dans le style
:n forceou en finesse).mais ils sont attenduspar 4 à i hommes de votregroupede 1eu)
: rmé sd e colt 45 et H& K 5 3 B U R KE à i n s ta l l és o nb u re aua l ' é-
:age.dansune piècedonnantsur le toit de la grange(ce qui lui
jonne une voie de retraitele cas échéant).et détient la boîte
:oire en permanenceHelen est bâillonnéeet ficelée dans une Véhiculeset P.N.J.
: ha mb red u pr em ier

Sr vous le désirez.maintenezla ferme en étatet rajoutezles pro-


rnétaires: un jeune coupled'agriculteurset leur bébé BURKE
.eura donnéune forte sommeen liquideet I'assurance qu'aucun
Véhicules MP Rou rol Max A ut For Str
:nal ne leur seraitfait s'ils coopéraient. Leur enfantest considéré
Moto Trial +l 5 65 130 360 0
:omme le gagepotentielde leur bon vouloir. et un hommereste
3n pernanenceà la ferme.Le couplecoopèredonc.et ne tentera A,stonMartin V8 2 130 225 500 4 l0
ru cu n e a c t ion c ont r ele c o m m a n d o .BU R K E n ' h é s i te r apas à S A 3l 58 Lama 1l 5 t20 208 550 2 )
servircommeboucliersi les chosesvenaientà mal tourner. IeepUS army 0 ) 70 110 450 I 4
''en
- eur sortserabien sur réglédés son départ:pasde témoins
obal tC M-9 0 4 30 72 200 2 4
Barqueà moteur 6 l0 35 r0 0 0
Sr les P.J.sontcapturés.ils serontmenés.aprèsun interrogatoire
:e BURKE. jusqu'à la falaiseafin d'avoir un "regrettableacci-
Barge sous-marine 0 ) 5 l 5 40 0
:ent". A eux de fairepreuvede pugnacitépour s'en sortir.

FRANc.RÊveuR - N .3 .
Hommes du SPECTRE
ou llommes de BURKE (au nombre de 8)
Rang : - FOR DEX VOL PER INT
\spect ph1'sique el8l8 l0 7
T aille: 1 .8 0 m V i te s s e:2 C D :B
P oids : 75kg C O MP ET E N C E S N IV CB
Apparence: normale ;bt distance t2 t7
Armes : ;bt c/c 7 l6
Spectre: Makarov 9mm ou In-qram ;onduite 9 l8
Burke : Colt 45 ou H&K53 furtivité 9 T7
Niveaude blessure rgilité l3
BL / B M / B G / CO lki ou plongée 4 l3

Ilelen Vanmitz

R ang:A gent FOR DEX VOL PER I NT


Aspectphysique 7 9 9 9 8
Tai l l e : 1.75m Vitesse: ,l CD : Q
P oi ds: 60kg COMPETENCES NI V CB
Apparence: séduisante ;bt distance 6 )
Célébrité 20 )bt c/c 7 4
Ptsde survie ) ;onduite 8
A rmes VP 70 lautrsme ) 4
Niveau de blessure furtivité 6 )
B L/B M/B G/C O rgilité 6 1

Mme VANDERBILT

Rang : FOR DEX VOL PER IN T

Aspectphvsique ) 8 t3 l0 ll
Taille : I 53m Vitesse:2 CD:Ê
Poids: -l5kg C O MP ET E N C E S N IV CB
Apparence: stricte cbt distance 1 l6
cbt c/c ') 7
Célébrité 36
Ptsde survre J furtivité t0 L)

A r m es P PK aeilité J 9
Niveaude blessure
BL / B M / B G / CO

Major NicolasBURKE

Rang : - FOR DEX VOL PER I NT


.12
{spect phvslque "A3 | -{o | -{3 - 11
Tai l l e : l .E 7m Vitesse:l CD : \
P oi ds: l 03kg C OMP E TE N C E S NI V CB
Apparence: sévére ;bt distance l3
Célébrité: 99 ;bt c/c t2 25
Pts de survie : 9 ;onduite 8 l8
Armes : colt 45 rilotage 9 l9
Niveau de blessure furtivité It
25
B L/B M/B G/C O ryilité u 22

FRANc-RÊve un - N' 3-
à Iacampagne
Undimanche
Don Karlito Dæl n'eq pfis ! CDorllorô rexit ôe ses cenôres!
Peponne C€ rnqrôe dnrge et les wiles trdiliqrs n'cit phls rciscn détre.
C€s perples se sort gqimê et lerlr vdfité ccrnnruùe le ôedin !
GrosPlan: llenrç|e ùr pæé, wn qûfrfc nÉndre o rerndl no€'cq€rs ôe hnt&e.
ki ks hqnmes soil ltree €f penrett, ôcr6ronrt, ûftir h vie qi hn sicù.
ONYRII Cfki 6einùol, représodod ôe h ndicn Vorôde, p lis:
Êo ccuturæ ù ù€l etrtre rrus €f hs erqÉs ôe I'1nn est dnogée.
o u r c e nouv eaunumé ro d e F ra n c Êe df,ix ôes omes kisee flce su dxi; ùr cæur,
rê veur .j' ai dem an d éà n o tre trè s h cité s€ro drigêpûr turs, ôors le reçect ôes ôifiâ€rffi.
cher président(viva el Presidente). le ôédce h fterté ôe aite et ôe pcrde,
fdililftùr ôes pduiÈgesôe h rrcdesoe!
le commentersa premièreexpériencede
GN ONYR I fut son intronisationdansle le ôédoe errcoreqæ le Srmô ccns€ilôe h ville sero h ucr; ôe
tcus les hditorts et q/il se râlriero dn+e ncuælle hne pu.n
:nrlieudesGnisteset quelleintronisation. prerône les ôfti€fuu çri shrrpæent
:l fut élévéau rang de grand chamane.il Ahs rurs bslircns ped-éhe ur fuir hetnetrxéddré ôe s€es6e et ôe poix.
enit donc le chroniqueuridéal pour nous
rarler de ce nouveauGN des Deux tours
Discoursd'Heindallau peuplede Markand(au sortirde l'auberge)
Grenoble
Plusd'une centainede joueurset fort peu gl i ssent dans l es rues. esq uivant les
Le creusetdes destinéesest le deuxième de PNJs: pourtant.la magie s'opèrepour rondesde la milice. un groupe de jeunes
role t d e l a c am pagnede J e u d e R ô l e s créer une véritableet riche ambiancede noblesrejoint le palais où le Duc donne
G r a n d e u rN at ur e Les c on tré e sp e rd u e s jeu : chaquejoueur. dansson délire parti- ce soi r un grand bal . quel quessoudar ds
d'On yr. o r ganis éepar l' a s s o c i a ti o nL e s culier.étantpartie intégrantedu décor de vacillentd'une aubergeà une autre.d'une
Jeux Tours Grenoble Tout çà. c'est trés c e ttep e ti tevi l l e medi éval equi s' ani me étroi te ruel l e sort soudai n la clam eur
. on g e t p as t oujour s c om m o d eà g ra v e r L ' a u b e p o i nd à pei ne que l a vi l l e s' é- d' une courte ri xe. l es chasseur s de
lans notre mémoire incertainede lende- v e i l l e . s o rti e de son sommei l par l e Gloums repartenten chasse.peu rassurés
na i n d e b r ingue. alor s on d i t On i r II. carillon frénétiquedes clochesannoncant ce soir par les rumeursde chantsshama-
:'est plus simple ! Bref. tout ça aura lieu le premièremessede Deo La milice de la ni ques s' él evant de l i eux i n t er dit s et
. es2 6 - 2 7 e t 28 juillet 199 6d a n sl e s u dd e c i té c o m mence sa ronde m ati nal e en secretsoù I' on i nvoque l es e spr it sde la
.a Drôme.sur le sitetroglod)'tede Barry v i d a n t q u e l quespi ntes dans I' une des nature.
J a n s l 'i n e x t r ic ableet im me n s efo rê t d e s nombreusesaubergesqui font la réputa- Bref. on auraessaréde vous le faire res-
ûNs mé d iév aux f ant as t i q u e s . i l n o u s tion de la cité. Là. quelqueschasseurs de sentir: l'ambiancev est ! Elle r' étaitdans
se mb l eq u - O nlr I I m ér ite u n e a tte n tl o n Gloums.revenantd'une battuenocturneà Onyr I et )' seratrés probablementdans
:outepafticulière(et on dit pas seulement la hallebarde.fêtent une belle prise Les l e secondvol et . S ansdoute d'ailleur s
; a p a rce que les Z ' or g a s . c ' e s t d e s chantslithurgiquesdediésà Deo se taisent parce que chaquebackgroundaur a ét é
rôtes) car en fait- ce n'est pas là qu-un b i e n tô t ta n di s que du quarti er des étudiéet modelépour s'intégrerau mieux
. r mp l e e t c om m un G N m é d i é v a l -fa n ta s - Vandaless'élèventles louangesbarbares à l ' uni versde j eu. ce qui est incont est a-
: rq u e !Non ! E x is t e- t - il d ' a i l l e u rs u n adressés à Aktar Les dignitairesde la cité blementun réeleffort desZ'orgas !
. im p l e e t c om m un G N m e d i é v a l -fa n ta s - re l o i g n e nlte Ii eudu C onsei ou
l l ' ordredu
:rque? ChaqueGN n'a-t-il pas son propre j o u r. e n c e s temps de troubl es. ri que Quant au scénari o et aux n om br euses
:achet qui le rend difficilement compa- d ' ê tre c h a rg é. Les rues s' empl i ssentà petitesintriguesannexes.lesZ'orgastien-
rable à un autre ? Sauf que là. Onyr II. me s u re q u e s' ouvrent l es nombreuses nent à présewerle secretet les surprises.
les ca ch et s il. en a plus i e u rs! L e s p l u s é c h o p p e s: l a forge. l ' herbori steri e.l e On peut simplementdire que le scénario
audacieuxdiraientsansdoute qu'il s'agit mvstérieuxbazardu bizarre.la boucherie. s' arti cul eautour d' une trame dir ect r ice
ià du premierGN diplomatico-théologico- la bibliothéque.la chambreforte de l'usu- qui devrai t peti t à peti t se r évéler et
ian ta sti co - délir ant is s im o -mé d i é v a l - rier. etc. Un héraultannoncela prochaine prendrede I'importance avec les volets
: piq u e -a r r os e! Les boug re sn ' a u ra i e n t re p ré s e n ta ti onde l a troupe d' A l méri l . suivantsde la campagne.Le contexteins-
Dastout à fait tort. Voilà ce qui fait sans q u e l q u ep e u dérangépar l es cri s i nhu- tallé dansOnlr I devraitdonc considéra-
loute la force de ce GN : une richessede ma i n s mo n tant des si ni stres geol es de blementévoluerpar la suite,confrontant
.omposantes et d'ingrédientsqui permetà I' i n q u i s i ti o n. Là. un di gni tai re de tous les joueurs.sansdistinctionde clan
;hacund'y' trouverce qu'il v cherchesans l'Empire reçoit une ambassadetroll. Ici. et de religion.à un monde en pleineévo-
nen enleverà la cohérence de l'ensemble l e j u g e re ç oi t l a pl ai nte d' un marchand lution (révolutiondiront certains).Dans
venant de se faire dérober son bien par une ambiancequi parait a priori privilé-
quelquesbngandsde grand chemin.Plus gier le diplomatiqueet le politiquese tra-
loin. un prophétedémentclameà qui veut ment et se préparenten fait d'importants
l ' e n te n d res es vi si onsd' apocal -vpse...
Et évènements mystiqueset ésotériques liés
l a n u i t q u i arri ve bi entôt n' aura ri en à aux principesfondamentauxdu monde et
envier à I'ambianceet I'animation de la sa génèseC'est donc, vous I'aurez com-
iournée: de sinistresombres furtives se pris, un GN où les religionsprennentune

FRANc-RÊveun - N "3 -
place primordiale. De fait, un effort parti- Le Z'orga que son père, dont je reçusjadis en héri-
culier est ici encore fait pour mettre en tage une puissante hache magique en
scèneun universcohérent,jusquedanssa Vous avez sars doute tous déjà cotoyé de later + I 0 water-fire-et-magic-proof, est
cosmogonieet les différentsprincipessur près ou de loin cette étratrgecréaturequi, en fait I'ancien souverain d'un antique
l e sq uelsr epos entles d o c tri n e sth é o l o - au demeurrant, peut paraître innoffensive royqume maudit dont le peuple opprimé
grques et commune pour le non-initié. Pourtant, attend le retour prophétique de l'élu qui
En dehorsde cettetrame génèrale,de très connaissons-nousvraiment cet être aux les sauveraet qui n'est donc pas moi, vu
n o mb r eus espet it es i n tri g u e s a n n e x e s moeurs inceraines qui s'enfermeI'hiver que le Z'orga veut pas ! Notons au passa-
devraientêtre développées, comme dans venu pour griffonner d'une écriture mal- ge la dureté de coeur et I'aplomb avec
l e p re m ier v olet . en fo n c ti o n d e s b a c k - habile moults et moults pages tout en lesquelsle Z'orga sait dire NON! tout en
groundsde chaquejoueur avalant goulument quantitésde bières ? continuantsereinementà siroter sa pinte
Celui-là même qui, au retour des beaux de bière, ce qui semble donc être une
D i ffi c ile. pour f inir. d e v o u s fa i re e n jours, sort de son antre pour révêtir des constantechez lui.
quelqueslignes une présentationun tant costumes d'un autre temps et arpenter Bref, que savons-nousvraiment de cette
soit peu complètedu monde qui sert de des siæs étranges,isolés et poussiéreux; créature surréal i ste que I 'on nom m e
ca d re à c e G N S ac h e zs e u l e m e n tq u e les hauts-lieux qui se retrouvent alors Z'orgx ? Bien peu de chosesen vérité !
ce tte his t oir e a c omme n c ée t c o n ti n u e envahispar la ribaudailleGNistique hur- Nous-mêmesn'avons sansdoute de ces
cette annéedans une petite cité franche lante et frénétique, répondant à l'appel êtres qu' une vi si on subject ive et
nomméeMarkand.importantcentrecom- du Z'orga. Qu'il est grand,digne et beau, déforméeque nous devons aux deux ou
mercial et religieux établi aux frontières Ie Z'org4 drapé dans sa cotte de mailles troi s d' entres eux que n ous avons su
de deux puissantsEmpires Markandétait Woolmark, le manuscrit dans uue main approcher.Mais tous les Z'orgas se res-
Jusque là administrée par les représentants et la cannettedans I'autre, au milieu de semblent-ilsréellement? C'est pourquoi
d'un desdeux Empires.désignésau terrne cette foule reconnaissante qui est là, ici. Franc-Rêveur.toujours en quête d'une
d'un duel rituel avant lieu chaqueannée. autour de lui. pour partageravec lui les information plus objective et pertinente,
Mais les chosesont déjà bien changéset a v e n tu resl udi ques engendréesl ' hi ver lance un appel à tous les Z'orgas ! Ces
l a tra dit ion du duel s e mb l ed e v o i r ê tre dernier dans son cerveauencoreparcou- pages vous sont ouvertes ! Dites-nous
a b ro gée Q uelle s era a l o rs l a n o u v e l l e ru des efïluves alcooliséesqui selon les qui vous êtes ! Parlez-nousde vos projets
administrationde la cité ? Quels décrets cas, excite son imagination délirante ou et de votre expérience! Dites-nousce
e t l o is s ont en pas s ed ' ê tre v o té s p o u r lui fait mal à la tête. Est-ce pourtant le que vous mangez I' hi ver ! Et sur t out .
ré ta b lir un or dr e que l q u ep e u ma l m e n é même être qui me dit que non.je ne suis dites-nousou vous trouvez cette inépui-
ces dernierstemps ? Comme si la situa- pas un orphelin qui ne sait pas encore sablequantitéde bière !
tion politique et diplomatiquen'était pas
d é j à s uf f is am entdél i c a te .d e n o u v e l l e s
croïanceset de nouvellesforcesont der- Tout d'abordune petitedescrrptron du peuple: Modede gouvernement
"ll v a plusieurs milliers d'années mon peuple
nièrementressurqisdu passéet tiennentà
j o u e r un r ôle s ur c e c o mp l e x eé c h i q u i e r r ir aient d a n su n e i l e a p p e l é eK i l K a r d . a u s u d - C'est une démocratre. chacunest libre dc farre
es t de la p l a i n e d e s h o m m e sd c S u i c P e t i t e c e q u 'i l v e u t t r n t q u e c e l a n e r a p a s à l 'e n -
politique Que doit-onenfin penserde ces
dém oc r a t i cf a i s a n tc o m m e r c er \ e c l e s h a b i - contredu dirigeant La passationdcs pouroirs
p ro p hét ies qui s e m u l ti p l i e n t.d e to u s c e s s'opérede la façon suivante: Ie dirrgeantlors
t ant s dc l a p l a i n c d e s h o m m e sd c S u i c . t r o -
mr stiquesou illum i n é s q u i c o n v e rg e n t quant quelquesboïins contredes outils pour de la prisede ces fonctionsdésigneun succes-
re rs lv lar k andc om m es ' i l s ' a g i s s a idt ' u n cultirer. des matériauxde contructions.ect
lieu de pélerinage? Et cestrolls qui sem- En c e t e m p s l à . c 'é t a i t l 'e m p i r e d e T r a n s
blent étrangement si pacifiques.que sont- Novanie Particularité de la race
i l s l 'enusannonc era u x h o mme se t q u e l Un beaujour, lc volcan se rér'erllaet plongea
rôle comptent-ils jouer dansl'avenir ? presquetoutela totalitéde l'ilc sousuneépars- Ils nc sontpas altéréspar le temps.c-està dire
se couchede lave a\ ant de la laire quasiment qu'il anivent rapidemmentà un age ph1'srque
Si vous v oulezen s av o i rp l u ss u r On y r II
disparaitrede la surfacede l'cau Scul le prete. de 20 anset aprésils ne reillissentplus Donc
et le rôle que vous pourrezf interpréter.
une poig n é d e g u e r r i e r se t m o i m é m e C i r r l la passationdespouvoirspeut étretrés longue
n 'h é s it ez pas à c on ta c te rl e s Z ' o rg a s : Parikarn avlont sunécu à ce désastreNous Leur peauest naturellementtrés epaisseet trés
Ph i l i ppe au 76 49 3 2 8 6 o u D o m i n i q u e dum es p r e n d r e u n e c h a l o u p e p o u r s 'e x i l e r rcsistantc.leur
offrant une protection de I à 3
(Urg ul) au 76 7l 23 6 8 (l e s o i r d e p ré fé - dans Te r r a i n c o g n i t a o u n o u s n o u s t a p i m e s points d'armure Grace à leur peau foncéeet à
rence) pour s u r v i v r e M a i s i l v a v a i t u n p r o b l è m e . leur dieu, surtoutaprésminuit. ils ne peuvent
c'est qu'aucunefemme ne se sortie de cette étre aoercuspar personnesauf par en membre
catastrophe! de leur peuple.celàlusqu'à 5 heuresdu matin
Maintenantce seixièmesieclenous pensons Particularitédonné par le dieu pour le diri-
BrEr/e d,e pouvolr négocier pour avoir des terres et des
femmes.s'il le faut nous ironsmemeles ache-
geantet uniquementà lui, il peut annulerles
effets d'un poison ou d'une maladie

Backêround. ter au marché aux esclaves,de toutesfaçons


nous n'a v o n s p l u s a u c u n e a l t e r n a t i v e c a r
maintenant je suisagéde 6000 ans
L e p l u s j e u n e d 'e n t r e n o u s a 1 5 0 0 a n s e t l e
plus vieux qui est le prétreà 10430ans
NB: Dans la hierarchiesociale.moin l'on est
Me rcvoilà amis GNistesDour\ous orésenter J e pa r t i r a i a v e c l e p r é t r e , a u m o i n u n r é t u e t p l u s o n e s t à u n r a n g é l e vé d a n s Ia
le BackGrounddu mois !l conseillé.et un petit nombre de geurriersau société (ce n'est pas pour celà que les diri-
Aprésle voleurdu mois de févner,voici le roi casou geantsvont se baladerà poil. il y a un mini-
immonel du mois d'avril (poissond'avril ??) mum de pudeurquandmeme)

FRANc-RÊveu n - N' 3-
J+aL-fetà f/,t

au mtrotr
R.encontre
- Jertnifer 3{artsfrorn et Ian Lem6.e-
Pe ti te i n tr oduc t ion en g u i s e d e m e a Franc-Rêveur : ,Jenni.fër,tu ne
: ulp a . Ou i, je s uis c oup a b l e ! N o u s travarlle olus avec White Wo
aurions dû vous présenterdes infos sur malgré uncurriculumdesplus
le monde de l'édition. Nous aurions dû i mp re s s i o n n ants. Que s' est-i l
passé?
co mme n c ernot r e dos s ie rs u r l e s é d i -
: eu rs (à s av oir t out s u r As m o d é e J e n n i fe r: B i en. c' est assez
Editions).Mais voilà, je me suis laissé s i mp l e J ' a i été remerci éepar
ieborder. Entre la petite amie, les par- l a d i re c ti o n . E n fai t, j e m' y
nes. la recherched'un emploi digne de a tte n d a i su n peu. D epui s que
ce n o m (à t out has ar d, s i v o u s a v e z 1e travaille sur Vampire : the
'Sesoin Dark Ages-mes relationsavec
d'un journaliste ou d'un maquet-
nste . ), l'écriture et les fêtes, 24 heures Mark ReinoHagense sontpas-
:ar jour ne suffrsentplus.. s a b l e m e n td étéri orées N ous
n ' é ti o n s p a s d' accordssur l e
tra i te m e n t d u j eu. Mark a
-n e p re m ièr edans le pe ti t mo n d e d u
'eu d e rôle. A I ' init iat i v e d e L u d i s p re fé ré s a c r i fi er I' i ntérêt au
inte rn a ti o nal.deux aut e u rsd e Wh i te profit du profit justement
Ian : C'esten fait la politique
'\ ' o l f se s ont lanc és dan s u n to u r d e
:rance. L'occasionpour Franc-Rêveur a c tu e l l e d e W hi te W ol f E n
j'en savoirun peu plus sur ce géantqui c i n q a n s .WW estdevenueune
r ré vo l u tionnéle jeu de rô l e c e s d e r- é n o rm e c o m pagnre.compa-
: rè re s a nnées .V oic i don c l e s i mp re s - ra b l e à T S R par exempl e.La
;rons de Jennifer Hartshorn (It/raith, directionveut voir son chiffre
i'ampire : the Dark Ages- ..) et de Ian d ' a ffa i rea u gmenterde j our en j our. A u
d é tri m e n t d es auteurs et des j oueurs table C'est d'ailleursla seuleactivité qui
-emke (Changeling, ..).
J e n n i fe r n ' est pas l a oremi ère à avoi r ne soit pasdéficitaire Elle sertà financer
quittél'équipe Ni la dernière. desprojets.à mon goût.qui apportentpeu
Comme desjeux vidéosou une sérietélé
F.R. : I)lus précisëment.quel (l esrampi resà B everl l H i l l s !)
esr au.lourd'hurla polirique de
White Wol.l'? F.R . : L' aveni r des aul eurs de WW ne
I. : Après le boum d,eMagic. paraîtpas très rose.Et le vôfte...
WW s'estaussilancédans les J. z Li rrai thconti nue Les su pplém ent s
j eux de cartes R age a vral - auxquel sj ' ai travai l l é sorti ro nt bient ôt .
ment fait un tabac aux Etats- Apres Pour ce qui est d,e Vampire : the
Uni s. P our l a di recti on, une D ark A ges. R obert H atch (Nosf er at u
tel l e sourcede profi t. argent C l anbook) est en chargedu développe-
faci l e et rapi de, ne doi t pas ment. temporai rement. Je n' ai pas beau-
être ignorée Le problèmeest coup d'infos Je participe à l'élaboration
qu'un jeu de cartescoûte cher. d'un jeu de SF (asseznoir, pour un public
très cher.Et puis,on commen- plutôt adulte. ) avecune nouvellecompa-
c e à fai re n' i mporte quoi gni e. H ol i sti c D esi gn C omp agniejust e-
D' ai l l eurs,I' i dée de fai re des ment crééepar des anciensde WW, Bill
boosterspour Changelingn'est Bridgeset AndrervGreenberg.
p as du tout l a mi enne...J' ai I. : Il me reste pas mal de t r avail sur
bien peur que mes patronsne C hangel i ng. P l usi eurs su pplém ent s
soientdes Dauntains.des ser- devraientbientôt arriver dont le Plavers
viteursde la Banalité... Guide (pour jouer sanscartesl) Ensuite.
J. : WW a diversifiésesacti- nousverronsbi en...
vités.C'estplutôt bien. Mais la
directionne veut pas votr que, Propos recueillispar J-C. Cubertafon

FRANc-RÊveun - N '3 -
PORTRAITS
. L'êpéeLarge ,

Por OÊlVe et COpb, portroit-robotologues

vu... tant de choses(!uevous.humains. E pées Longues' ' Fi nal ement .il a suppr im é
I'ai
ne pourriez croire... D'immensesnavires ''Longues''.et on s'interrogedepuissur les rai-
I
tl e n J è u s u rg i ssantde l ' ëpaul e d' Ori on... sonsde ce geste.Peut-êtrea-t-il saisi.un beau
J'ai vu des rayons -fabuleux.des rayons C. matin. toute I'horreur de la dictatureexercée
b ri l l e r d a n s l ' o mbre de l a porte de par l'épéelonguesur l'épéelarge?Qui sait?Et
T a n a h a u s e r...T o usces momenl sse perdront ce n'est pas tout Avez-vousjeté un oeil sur
d a n s I' o u b l i ... C omme l es l armes dans l a lesjolies BD de fantaisiesHéroïques(ben oui.
p l u i e ... Ma i s l a pl us grande i nl usti ce de c'est la traductiond'Heroic-fantasl'. non?) qui
l'(Jnivers.je vousle dit. c'est bien l'impopula- ont fleuri ces dernièresannées?Et ben rebelo-
riré dont sou.llie l'épée large te! D es épée s longues à en
.làce à la gloire tle sa soeur veux-tu en voilà. Des épées
Ifffil
tl'ëpée longue....
epye tungue Allons.,,
'... nuQrts. i/ est(ç1;a6iq1 l ongues l ongu es. des épées
"r, ({lgtstl1
temosde mourir... l onguescourtes.des sim ples.
- Lq!!a!J
-T des compl i quées. de t out esles
Je ne saispaspourvous.mais v coul eurs. de t ous les st vles.
pourmoi cettepetiteallocution q G * u,, i ongues !il r en a m ém e
fu t u n e i l l u mi n a ti on Quel l e en cristal.maintenant(dans la
honte!Quel scandale!Quel tra- B D de Goupil et Cr isse) ! Et
g i q u e d e s ti n q u e cel ui de quand el l es ne sont pas
l ' é p é el a rg e !A h . oui . vrai ment. l ongues. el l es sont à deur
l ' i ro n i e d u s o rt s e mbl eparfoi s mai ns. bâtard es.espadonset
fa i re p re u v e d' i roni e compagni e(c om m e celle de
Pourquoi.je vous le demande- Morkai dansles "Légendesdes
p o u rq u o i c e t o b j et raffi né et C ontrées O ubliées'' de
racéest-il à ce point méconnu. C heval i eret S égur )
oublié.occultépar le succésde Oh- oui. je r.ousentendsrican-
c e tte p ré te n ti euse d' épée ner! V ouspensezque1esuisde
longue?Quoi. vous me trouvez c? mauvaisefoi! Que je ne regar-
e x c e s s i f? ! Vo u s pensez que de pasou il faudrait!Oui. peut-
1 ' e x a g è re ? lT rè s bi en. al ors l i sez l es quel ques être. Mais moi. en tous cas.mis à part Tothor
té mo i g n a g e ss u i vants.gl anésde droi te et de l e guerri ermul ti cl assé.l e P rincePhilippede
gauche.et revenezme voir ensuite. " La B el l e au B oi s D ormant ''. ou Valador n
Ranagar.l'elfe noir de mon cousinissude ger-
" Pourmoi.c'estAndùrilà jamars." mains. et ben je ne connaispersonned'autre
Aragorn,rôdeur(Terredu Milieu) qui utiliseune bonnevieilleépéelarge
"Au moins.ellemerëpondquand.ielui parle!" Alors. moi. je dis STOP ! Halteà la suprématie
Elric,albinos(Melnibonée) injustifiéedesépéeslonguesI A bas la techno-
"Grâceà elle.je suisroi!. "
cratie tronquéede ces marâtresmétalliques!
Arthur, roi (Angleterre) H ors d' i ci l a soi -di santesupér ior it éde ces
"J'ai pas besotnde souf"fler commeun maladepour
rapièreslongilignes!. . Et s'il le faut.et bienje
l'utiliser!"
sui s prêt à décl encher une cr oisade. . une
Roland,sonneu r d'olifant(Roncevaux)
Guerre S ai nte...et même un Jihad. . . l Et on
De qui parlent-ils.tous ces beauxmessieurs? verra alors ce qu'on verra ! ! !
De leursépéeslongues.évidemment.Et ils ne Mais pastout de suiteparcequ'il est l'heuredu
sont pas les seuls.Je sais de sourcesûre que souper
monsieurFritz Leiber avait l'intention initiale * ti l ti m e pens éedc R ov Bettv . r épl i qus n t d e " B l a d e R u n n e r"
d'appellerI'une de sesoeuvres"Le Cycle des Curieusement,sa demière réflexion sur l'épée large lut coupée 8u
montrge par Ridley Scott.on se demandebien pourquoi.

FRANc.RÊvEUR
PORTRAIT-ROBOT a

N o m: E x c alibur ne la C o u i l l u e (l a me s o e u r É} ëft, W' Êsil cÆÎ


d' Excaliburne.versionlarge) Éirs lbQ thryr uiÉrlÈ(Fhst
Bo n u sa u x dégât s :+ 35 qusa'rcns
Sorts: Trouver Graâl cachêà97%o trrx ,d Û+ Fasçnmos
SignesParticuliers: On peut observer,dans la
nuit. une légêre aura argentéequi émane de la
râ{âtJcbrJsA L6 e)Æ,f-
la me d 'E x c alibur ne. C e rta i n s ra c o n te n t q u e
rfli$o{il8,
l'épéerenfermeune puissance magique.mais ce gA?N D) M
ne sontque descomtesde grands-mères. .1JrrolfÉ à
Mission Divine: Excaliburnea été envovéesur
terre par le Tout Puissantafin d'aider le fameur
9S r$16- c'ry-
Rol Artouffe danssa quête,longueet périlleuse, æ ,L s 4ÆqE *
d u Sa i n t G r ade.E uh. n o n .. D a n s s a q u ê te d u
SaintGramme.Non plus .. Ahhh C'étaitquoi déjà ? Ah oui !! Le SaintGrrrrmmmlll...Enfin...Un truc commeça quoi ..

L'INTERVIEW par Théophraste


le forgeron(-20% sur les terribleconfrontation
avecla méchante
sorcièremétamorphosée
épéeslarges) en gigantesquedragon? "
P .P .: Que nenni , par l a mal peste! Je pensai sà m on t our noi
Théophraste: BonjourPrincePhilippe.pouvez-vousvousprésen- de la dernière Ste Barbe. Vous auriez dû me voir à I'oeuvre
ter à nos fidèles lecteurst avec ma fidèle Schougne!Pas un chevalier
Prince Philippe: Avec joie, mon brave. Je i]
nl a. pu me r_ési ster!Gna! Ha! Ha! ( r ir e
me n o m m e P hilippe e t j e s u i s p ri n c e d e :T
i Aëdant
et su.fJisant) Et pendant le banquet
mo n é ta t . J e s uis pr inc e c a r mo n p è re e s t gui sui vi t, c' étai t tout aussia dm ir able ! . . .
:
ro i . Vo u s le c onnais s esza n sd o u te ,i l s ' a g i t E -._P oul arde bi en grasse ou chapon dodu,
d u b o n r oi G ior gio le D é b o n n a i re Il . rè g n e 3S l " u.un" vol ai l l e ne tenai t guèr e conver sa-
su r l a d o uc ec ont r éedu B o i s D o rma n t. .-tEltion face à ma lame affutée!
T : Je crois que vouspossédez un trésordont T ' . (perpl exe/ E uh. oui - mai s. . .vous avez
\ous ne vousséparezjamais ? bien affronté les ronces.le précipice et la
P.P.: Ah, vous voulez parler de mon fidèle sorcièrelorsquevous avez secourula Belle
d e stri e r A ldeber t ? O u i , e n e ffe t. J e I' a i au Bois Dormant...non?
re cu e i l li t out pet it , a l o rs q u e q u e l q u e s P.P.z(amusé)Oh, ça!...Gna! Ha! Hal (nre
-. 9
ma n a n ts s ' appr êt aien tà l e d é v o re r, p o u r irntant. pëdant et sulJisant)Peu me chaut,
la fête de la Saint Jean... eio uc ed.
mon brave, peu me chaut ! Ce ne sont pas
T : No n . non- je v ous p a rl e d e v o tre é p é e . quel quesbrousai l l es,un trou et un lézar d
Schougnel'Etincellante qui pourrai ent fai re trembl er un pri nce de m on accabit .
P.P.:Oui, bien s ûr , s ui s -j eé to u rd i .G n a ! H a !H a l (ri re su.l l i - R emarquez nonobstant que l a peti te affai re just if iait le
sant) Un vrai trésor, en effet. Elle fut trempée plus de deux l abeur. La donzel l eendormi e que j e découvri tv alait en ef f et
centsfois. Sa garde est incrustéede gemmesrougeset bleues mi l l e bravos ! E t quel tempérament ! S onge zqu'à peine
et so n tr anc hant es t a u s s ie ffi l é q u e l a h a c h e d u b ourreau. éveillée,la ribaude cherchaitdéjà à tater de ma...
D 'a i l l e u r s ,m on épéee s t u n e rrYi l k i n s o nJ. e c ro i s q uti l s font T.: (rapi dement) E uh- oui ... bon... merci P ri ncePhilippe ! .
des rasoirs,aussi. (Ouelcon ce mec ' ...)
T : Pourquoiavoir choisiuneépéelarge?
P.P.: Mais pour m oul te s ra i s o n s ,mo n b o n . D ' a b o r d parce
Frit Diverr : On a rctrouvé. flottant entre deux eaux, lc corps inanimé
q u 'e l l e f ais ait lot av e c l e s s p l e n d i d e sg e mme s q u i m' atti -
d'une jeune femme. dans un petit étang de la forêt de Brocéliande,en
ra i e n t. E ns uit e par c e q u ' e l l e m e fu t re m i s e p a r les troi s
Bretagne. Le corps portait les stigmatesde strangulation.Seul un indi-
b o n n e sf éesdont j' ai ou b l i él e n o m . Et e n fi n p a rc e q u' el l e n' a ce a attiré I'attention des autorités; la victime serrait dans la main
p a s sa par eille dans le s p l u s â p re s c o mb a ts ,ta i l l a nt de-ci , gauche une sorte de petite pancarte portant I'inscription mystérieuse
tra n ch antde- là. . . "looklor the Graal" -en français, "recherchele GraâI"-...
T : (enthousiaste)Et oui. bien srir! Vous faîtes allusion à votre Une affaire qui en laisseplus d'un perplexe...

.{prèstout,on sedemande vrai quoi,l'épéelarge,on s'entape


vraimentpourquoion en fait toutun flan...C'est
le coquillard,non??...De toutefaçon,c'estpareildanstousles jeux,c'estI'armela pluschèreet la plusnulle...
-\lors,hein...Si on doitdépenser
tout sonMithril pour Vous
ça... avez déjàvu uneépéelarge"godslayer"??1...

Allez,casse-toil'épéelarge!..
Casse-toi,Excaliburne !...
T' estoutenulle!!..

FRANc-R ÊveuR - N '3 -


'il
riii$,Ê#t*s4B,
tr

u n p e ti t cercl e ' ' d' i ni ti és" . n' est l amai s ne peux m'empêcherde regretterque le
T eupÊ r e désagréable. même si elle est moralement mi l i eu rôl i ste connai sseson lot de gr os
condamnable. Une part de I'attraitdu jeu cons!) S i mpl ement i l n' v a pasde r ôlist e
su R N e u Ro NEs de rôle tient sansdouteau plaisirde prati-
querune activitépeu banaleet méconnue.
t)'pe
Ce que dit Frédéricsur l'implicationdans
O n s e sent l ' âme d' un pi onni er... l e 1eu de rôl e est vrai ...mais pour com -
out va bien. nous avonsencoredu Connaîtrele jeu de rôle estun peu comme bien d'entrenous ? Beaucoupde rôlistes
détenir un secret.et sanspouvoir expli-
c our ier . . M ais p o u r c o m b i e n d e préfèrentconservercette distanceentre
tem ps enc or e. J e c o mme n c e à quer ce que c'est exactement,on peut en eux et l eurs personnage squi t end à se
d o u te r.Com m entc e f a i s s eq u e d e s p e r-faire partagerle plaisir.Aulourd'hui,tout rédui re dans certai ns Jeux r écent s. et
sonnestels que vous.joueurs,écriviezsi l e mo n de en a entenduparl er. " connaît conti nuent à consi dérer leur s per sos
p e u ? P our le pr éc éd e n t n u m é ro . u n e q u e l q u -unqui . ' ' Tant mi eux ! P our l es comme un pi on de j eu de sociét é.O r .
l e ttre P our c e numé ro . u n e s e u l e e t a u te u rset l es édi teurs-pl us de j oueurs cettenouvellemanièrede 1ouer.on n'in-
uniquelettre Mais écrivezque diable signifie plus d'acheteurspotentiels.Pour carneplus un personnase. on est ce perso.
Exp ri m ez v ous V o u s p o u v e z p a rl e r l e s j o u e urs. l e nombre permet d' être La manièrede jouer de ceux qul prennent
l i b re m ent .on ne c ens u reri e n (o u a l o rs .
reconnu.de se structureren assoclatlons l a parol epour s' expri mera u sujetdu 1eu
c'e stq ue v r aim enton p o u v a i t p a s fa i re ou en clubs.Mais le reversde la médaille de rôl e (moi v compri s . ) ne m e par aî t
autrement) C'estpas tous les jours que est que l'affluence de joueurs retire une pasêtrecellede la malorite.Ainsi nombre
vousavezcettechance! partiede son charmeau jeu de rôle de copai nsappréci entl es r èglesjusque
dansleursincohérences : oui. ça fait par-
Il est très vrai que le scnlimentd'apparte- tre du 1eud'argumenterpendantune heure
MATHIEU nir à une ''ëlite" esrquelquepeu plaisant. pour prouver qu' à A D & D une m inut e
Bruz (tlle-et-Vilaine) Mais .làire partager sa passion est bequ- peutdurer t20 secondes ou que dix coups
coupplus grati.fiant('ertes.c'est bien.el d' epéedansl a gueul en' ent r aî nent pas la
. Po ur m a par t .J - ai p ra ti q u él e 1 e u d e n tê m e très bi en que l e 1cu de rôl e se mort Tant mi eux si ça leur plait . cela
rô l e d e puis l' âge de l 0 a n s . me d i s a n t ré p a n d e .A condi ti on qu' i l se répande prouveque le 1eude rôle n est pas réservé
ch a q ueannéeque les b o n n e sc h o s e so n t hien...Et ça. Je n'en suispas certain.Lc à un peti t nombreet que chacunpeut v
u n e fi n . que 1e f inir a i p a r me l a s s e rd e 1eude rôle arrive à maturitë(presque20 trouverson compte Mais lorsqu'ontente
'l o u e r a la m êm e c ho s e " P o u rta n tn o tre ans rJ'extstencel.Et avcc celle maturttc de défendrele 1eu de rôle- on ne peut le
ma n i èr e et not r e pla i s i r d e j o u e r s ' e s t arriventles soucisd'adulte.Dont les deux fai re qu' en consi dérati o nde sa pr opr e
constamment renouveléDes persoschars p re m i e rs. l ' argent et l e mari age. Le approche.de sa propre manièrede louer
d'assautde D&D aux hérosde campagnes mondedu jeu est en pleine mutation.ce Le.yeude rôl e n' estpasen soi une act ivit é
épiquesen quêtesde runes.des indicibles qui était jusque là de l'artisanat entre de intelligenteou stupide: il n'exrstepas en
horreursperduesdansleur sommeilmillé- plein pied dans I'industrie du loisir (cam- soi . mai s uni quementpar l'int er m édiair e
n a i re aux int r iguesim p l i q u a n tl a mo i ti é pagne de promotion. ciblage desproduits. desjoueurs.et ceux-ci sont si divers que
de la galaxie.desjeux à la Croc à la noir- p ro d u i ts déri vés -t-shi rt, cartes. j eux .yedoute qu' i l soi t possible( ou souhai-
ce u rd ' un M onde des T é n è b re sl.e j e u d e m i c ro s et mêmesérrestél és-,...). E t 1' at tabl e) de fai re front com m un pour
rôle a évoluéet nous avec Il a su s'enri- Dtenpeur que. nous. vleuxJoueurs,pton- défendreune manièrede louer Tout dis-
chir d'une face plus mûre. plus réfléchie. niersde la premièreheure.restionssur la courssur le jeu de rôle est donc nécessai-
plus intense.sansperdrepour autantses to u c h e A nous donc d' expl orer pl us rement réducteur. pui s que chacun 1
anclensattratts avant. rl reste de nombreux territoires à apporteet 1- recherchequelquechosede
Aussi1e ne puis manquerd'approuverles dëcouvrir... différent
p ro p osde F r édér icWe i l (F ra n c -R ê v e u r
noO-ndlr-) Mais faisons-nous l'avocatdu S anscommentai res..Ie n e put s qu'cr p-
diable. P eut- o ng é n é r a lis e rs u r le s prouver.Voilà enlin quelqu'unqtti a com-
rôlistes? pns...
Faut-ilque le jeu de rôle se Il v a autantde manièrede jouer que de
répande? j o u e u rs Le mi l i eu des rôl i stesne peut
Tout d'abord le caractèrehermétiquedu p l u s ê tre consi dérécomme homogène
.yeu de rôle. qu'on peut parfois regretter. a Affi rmons-leimmédiatement-avant d -être
certainementété pour moi un attrait. La taxéde proséI1-tisme : il n'y a pasde bons
sensationd'appartenirà un groupe fermé. et de mauvaisrôlistes(allez.j'avoue. je

F RANc-RÊveu n - N' 3-
Au-delàd u je u p roprement non plus un rôle déjà décrit, comme au ci l e de l e fai re. A u bout du com pt e, le
dit théâtre (là, on "incarne" un personnage) seul véritable espoir est de faire admettre
Ce qui en définitive me captive dans le mais à écrire.L'essencedu jeu de rôle est à une majoritéde gensque même s'ils ne
jeu de rôle, outrel'immenseplaisirqueje indicible. Elle est de même ordre que le voi ent pas quel pl ai si r nous pouvons
prendsà jouer. c'est la sensationde parti- plaisir que prend un acteur de théâtre à éprouverà jouer, ils n'ont pas à nous en
ciperà l'élaborationd'une nouvelleforme jouer sur scène(ce que peu d'entre nous empêcher.Tout çà pour dire (ie n'ai pas
de loisir, même si (et surtoutparce que) arriventà définir) mais avec en plus I'at- peur des paradoxes)qu'il ne faut peut-être
elle tend à se répandre.Peut-êtreest-ce tra i t q u e re présentel e fai t d' être son pas trop parler de ce que devrait être ou
I 'occa si o nic i de s oulign e rl ' o ri g i n a l i té propreauteur. de ce que ne devrai t pas être le jeu de
des créations françaises. Pour avoir jouer rôle. Pour lutter contre la diffamation.
en Espagneet en Angleterre. il m'apparaît Là encore j'approuve. Le danger ne vienl crier hautet fort ce qu'estle jeu de rôle ne
que le jeu de rôle françaisa un "sty'le'' bien évidemmenlpas du jeu en soi. mais sertà rien-puisquecelaamèneà parlerde
particulier,qu'il affectionnedepuislong- bien de l'incompréhensionou du refus de ce qu'il y a de plus croustillantà en dire.
t emp s I'a p pr oc he " pr em i e r d e g ré ' ' q u i comprendre d'ailleurs. Et quand ce sont à savoir ses dangers Ne parlonsplus du
donne à mon sensune richesse nouvelle les lournalistes qui ne veulent pas com- jeu de rôle. faisons-en.Peut-êtren avons-
au1eu Ces jeux (qui sontsouventde véri- prendre ou conprennent de travers, ça nous pas à nous défendreautrementque
t abl e s æuv r es lit t ér air e s -l ' e x c e l l e n t fa i t m a l . trè s mal ... L' i ntol ërance n' est par l e j eu l ui -même?
Ecryme.par exemple.està la fois un livre p a s l a mo i n dre des consëquences. E t
et un jeu. Un véritabletravaild'écriturea quandc'estpro.lèssionnellement que vous La questionn'est pcrsde débattresur le
eté accompli, et Mathieu Gaborit en est la ressente=. c'cst grave r Mais. so))ons 1eu de rôl e. sur ce qu' i l est ou ce qu'il
plus l'auteurque le concepteur-) sontévi- optimistes. cer ëtat de .fait ne durera pas. .làit. Il .faut avant tout inlbrmer. Voilà le
demme n t à por t er au c ré d i t d e l e u rs Pltrs le 1eu de rôle s'étendra. moins nous maîrre mot: IN FOR ME R t! t . ( . - 'esten
auteurs.Mais un jeu ne peut existersans aurons à sou.l.l'rir des propos di.f.fama- discutant que l'on peut.fhiredëcouvrirle
J o u e u rs.et c es c euv r eson t s u c ré e r u n e toires (bien qu'il ne disparaîrront jamats jeu. C'est en invinnt les gens à assister
drnamique particulièrequi confèretoute c o m p l è te ment) de quel ques " j ourna- (et pourquoi pas participer) à une partie
sa spécificitéet son intérêtau 1eude rôle Ii s te s tro p " pressés pour .fbui l l er Ieur (eh. les gars. reste=so.lisdans ce cas là ').
tiançais. suJel. Et si I'acceptation du Jeu pcrr la malorité
passepar des avertissements(tels que ce
( 'o mmej e ne s uisqu' un s a l e i n te l l o q u i que vous lrouvez sousle sommairede ce
parle culrttre à tout hout tle champ.f irai Il en résulte que le jeu de rôle n'est pas numéro) sur l es boi tes de j e u eÎ aut es
mê me p l us loin. I . e jeu d e rô l e à l a fait pour tout le monde. dans le sensou Itvrets.menons-lesquoi qu'en disentcer-
'iançaiseest au ntondedu 1eu ce qu'était certaines personnes sont hermétiques au tai ns ëdi teurs. N ous rassur er ons les
'a nouvelle vagueau cinéma.Nous.1e dis p l a i s i r q u e l ' on peut prendre à j ouer massesabreuvëes(et ahrut ics) par la
4ous en parlant des.liançais.ctvonsune (quelle que soit l'approche envisagée et la telëvisionspectacleet nous metîrons.l'in
tnirance loute ltarticulière vcrs la chose distance pnse par rapport au personnage). aux aboiententspitol:ables des respon-
;ulturellementriche. Il su.llitde conparcr Pourceux-là. quoi que l'on puisse dire sur sables tlc notre ntorale et autres chantres
un e crë a t ion . f r anç ais e(M i l e s C h ri s ti . l e s v e rtu sd ' une tel l e acti vi té.el l e conti - tlu po I i ti quement cor recI.
:rois quartsd'inlbrmationssur le conlexle nuera à leur paraître étrange (voire sus-
**rË
ltstorique e! un quart de règles) à une pecte. ) Qui n'a pas connu la tristessede
: r a d u cti o n d' un jeu d' ou tre -A tl a n ti q u e voir qu'un copainne prend aucun plaisir à
'Runequesî. cen!pour cenrde règles)..A j o u e r ? C e t te personne-l àpeut admettre Du destindans le
jeu de rôle
:ouîvousc,vouer, je trouveçà tès hien .. l e s a s p e c ts posi ti fs du j eu. mai s son Ceci étant dit. nous pouvonsmaintenant
e s s e n c e(l e pl ai si r de j ouer un rôl e) l ui parler vraiment de jeu de rôle (étonnant
resteraétrangère commetoute discussionsur le jeu de rôle
Peut-êtresuis-jetrop optimiste.mais pour ne touche l amai s au fond du sujet . a
noi l e p roblèm es ur c e q u ' o n d i t d u j e u Bien sûrcpe le jeu n'est pas.fait pour tour savoi rl e j eu l ui -même!). C e qui just if ie
le rôle est plus du côté de ceux qui par- le monde. Tout le monde n'a pas la.libre les heurespasséesà lire des livres d'his-
.ent sanssavoirque du jeu lui-même.Le ludtque (à part quand il s'agit de foor ou toi re- à consul terdes encyclopédies.à
discourssur le jeu de rôle en révèleplus de coursesautomobiles... mais est-cebien couvri r des pagesde broui llon.c'est le
sur les dangersdes médiasque sur ceux ludique ?). Il .làut quand même être un plaisirpris à jouer.
du 1 e u l ui- m êm e.O ui. le j e u e s t v i v a n t. peu barlo pour pratiquer le ieu de rô\e...
qu'il continueà vivre, il finira tôt ou tard En ce qui me conceme,c'est en introdui-
par acquérirseslettresde noblesseMais. santla notion de destindansle jeu de rôle
p o u r p a rv enir à c et t e f in . fa u t-i l ré e l l e - D e I'av e n ir d u d é b a t s u r le que ce plaisira étéune fois de plus renou-
n e n t s'é v er t uerà s oulig n e rs e s a s p e c ts
jeu de rôle velé Nombreuxsontceuxqui jouentde la
p é d a g o giques c. ult ur el s ? Es t-c e l à l e Le dénominateurcommun à tous les jeux sortedepui sl ongtemps: qu 'ils m excu-
;oeur du plaisir du jeu'? N'est-cepas se de rôlesaujourd'huin'est plus l'existence sent-pour moi il s'agit d'une découverte
:romperde cible et affaiblir son propos? de règles.le thème.I'implication.mais le récente!
Oui. le jeu de rôle est une activitéintense. fa i t d e j o u e r un rôl e. C ' est donc sur ce D esti n.. V oi l à ce que perm et le jeu de
pre n a n te c. ' es t bien c el a q u i fa i t q u ' o n point qu'il faut s'expliquer Or- c'estjus- rôle : non passimplementincarnerun rôle
pu i ssep rendr eaut antde p l a i s i r à j o u e r tementsur ce point qu'il est le plus diffi- mais créer un être au destin hors du com-

FRANc-R ÊveuR - N '3 -


mu n Cr éer c e per so n n a g e , l a tâ c h e son aboutissement. C'est cette certitude avoi r une tel l e approch edu jeu C'est
i n co m be au joueur . m a i s fa ç o n n e r s o n qui fait I'attrait de la chose,et qui donne cel l e que vous. francs-rêveur s,
sem blez
destin.le meneurdu jeu peuty participer. au personnage une dimensionqu'il n'ac- partager.aussi me suis-je permis de vous
Au cu n s c énar ione p e u t fo u rn i r c e l a : i l q u i e rt j amai s s' i l se cantonne au rôl e envovercesquelquesimpressions.
s'agit d'une trame plus profonde.souter- d ' e n q u êteur systémati que des chi ens
ra i n e . int im em ent li é e a u p e rs o n n a g e écrasésou de sauveurdu mondeen annu- Tout ceci estbel et bon.La choseprimor-
Sa n s c ela. les s c ena ri is o n t c o mme d e s re de plates. diale et essentielledans un yu de rôle est
flashes.desépisodesde Tintin. où rien.ni Petit à petit. le personnagedécouvretoute (enfin.devraitêne.parce que ce n'estpas
l e mo nde. ni le hé ro s . n e p ro g re s s e la richessecachéede la destinéede son souventle cassije ine.fiece quej'entends
lamais.Cela diffèreégalementde la cam- p e rs o nnage.E l l e exi stai t en gestati on presque quotidiennementdans nos bou-
p a g n e. qui s ' analv s ec o mme u n e s u i te depuis sa création.mais c'est au fil des tiques) le personnage.Sanspersonnages.
cohérented'épisodes. entièrement tournée partiesqu'elle s'affrrme Des événements poi nt de scénari o.poi nt de cam pagne.
vers un but. et qui revêtparfoisun aspect a n o d i n sdu passédu personnages pren- poinr de 1eu Il ne .làudrait cluandmême
q u e l que peu ar t if ic i e l (l e s é v é n e m e n ts nent soudainun sensnouveau.dans une pas l'oublier. Et oui. meneursde 1eu de
se mblent par f ois " c o u ru s d ' a v a n c e " ) perspectiveplus im portante France et de Navarre. vous n'avez pas le
Tout 1,estdéjàécrit Au contraireles des- Ainsi. à Vampire.il est possiblede faire meilleurrôle. Vote uniqueet seul but est
tin du personnage est en constantegesta- jouer Caïn : sortantd'une torpeur millé- d'apporterdu plaisir et du bonheurà vos
tion. il s'écrit à chaquescénario(ceux-ci nairequi l'a laisséfaible et sansmémoire. l oueurs (nachos.nombr ilt st eset aut r es
doivent donc être extrêmementouverts) i l re d é couvrel e monde qu' a façonnésa mégalomanes s'abstenir).Il va bien làl-
Il e st c e qui f ait du p e rs o n n a g eu n ê tre p ro g é n i ture P eu à peu. l e j oueur (qui loir vous1'.fàire.. Mais n'oublie=jamais
ré e l l em entà par t . in d é p e n d a mme ndt e s rg n o re bi en évi demment tout de son qu'il n'), a rien de plus grati.liantque de
aventuresqu'il vit passé)prend consciencede l'importance voi r desj oueurs heureuxà la lin d'une
d e s o n personnageP eut-i l r avoi r pl us partte.
Di ffi c ile d' en pr opos eàr ti tre d ' e x e m p l e . formidableimplicationdansI'Apocall pse l l e v e n o n s à c e c l u e n o u s r a co n te n o tr e
car chaquejoueur a ses propresattentes- que d'en jouer un personna-se central? Le proli.lieltte Mathieu (si tous lcs lecteurs
e t se ul le m eneurpe u t é l a b o re ru n e te l l e b u t n -e stévi demment pasde l ouer un per- pouvatl être comnte lut..1. Le dcstin . Un
tra me. s péc if iquem e n t a d a p té e à u n s o n n a qesurpui ssant. mai s d' i ncarnerun h i e n g r a n d m o t . , / 'e n . l'r tsso n n e . ( 'e tte
j o u e u r E lle c ons ti tu e l e fi I ro u g e p e rs o nnaqe qui se trouve aux premi ères a p p r o c h e e s t i n t é r e s s c t n l e .Je d o i s h i e n
(d 'Ariane ? - ndlr - ) d e l ' i mp l i c a ti o n d u loges ctvouer Mais allons un peu plus loin
p e rso nnaqedans le mo n d e . s a ra i s o n L a i s s o n s a t t j o u e u r l e ch o tx d e sa d e s-
d'être.au-delàdes péripétiesdu scénario Pa r s a d esti née.l e personnages' extrai t trnée (/ttlisons ses cltoix. anticipons ses
Ma i s il doit s ' agir d e q u e l q u ec h o s ed e des archétrpes des hérosde leux de rôle d é s t r s .P o u r m o t . u n b o n nte n e u r e sl q u e l -
erand.de fondamental. en étroiterelation Il a c q u reftune di mensi onuni versel l eLe t1u'un clui sait écoutcr. pas planr./ier [..n
a ve c l' univ er sdu jeu d e rô l e Ai n s i d a n s m o n d e dans l equel se déroul e l a parti e a c o u t a n t v o s j o u e u r s . v o u s p u tsa r cz d e s
l a b andedes s inée " XIII" . c h a q u eé p i s o d e n'est plus le prétexteà l'accumulatronde mvriades d'idëes plus lunttneuscslcs unes
co n s t it ue un s c éna ri o . l a c a mp a g n e p o u v o i r.l e personnage en devi entun él é- q u e l e s a u t r e s ( c 'e s t q u 'i l s o n r d e I'i m a g i -
consisteà faire échouerun complot.mais m e n t e ssenti el .i ndi ssoci abl ementl i é à nation les bougresl Le travail dc prepa-
le destindu personnage se situeau-delà-il s o né v o l uti onl l n-estpl ussi mpl ementun ration doit sc lintiter à delinir un ilntvers
s'a g it de la quêt ede s o n i d e n ti té -d e c e p e rs o nnase d' un 1eu.i l est l ' él émentfon- t n t é r e s s a n t o ù l à i r e ë v o l u e r l e s p e r so n -
q u 'i l es t r éellem entU n a u trep e rs o n n a g e d a m e n tal de ce.;eu nagcs et quelques tnftigttcs Llous verre=
a u raitpu f air e éc ho u e rl e c o m p l o t.ma i s Cettedestinéeen puissance. imaginéepar que les joueurs s'accrocheront à quelquc
a u cunn aur aitpu v ivre l e s mê me sa v e n - l e me neurde .;eu-i l apparti entau j oueur chose. ils trouveront toulours a .làire sur-
tu re squeX I ll d e l a réal i ser.c' est à l ui qu' i l revi entde tout si cela va dans l'interêt de leur per-
Un e f ois c ela m is en p l a c e .o n s -a p e rç o i t c h o i s i rs' i l reut (ou peut)deveni rce qu' i l s o n n a g e . N u l h e s o i n d c sc'ë n a r i o . n i d e
q u e les s c enar iine s o n t p l u s v ra i m e n t e s t. C omme dans " D une" . ou P aul campagne ,luste un unttcrs vtvant. une
i n d i s pens ablesLe p e rs o n n a g ea c q u i e rt A tré i d eschoi si t de deveni r l e K rvi zach honne dose d'attentton. un cetîeau rapule
se s pr opr esm ot iv at i o n s .e t à c o n d i ti o n Aderachqui existepotentiellement en lui. ct un hon sens de I'improvtsation. Ne me
d'avoir plantéinitialementun décoret des le joueur doit se montrerà la hauteurde regarde: pas comme ça. n'importe quel
personnages secondaires conséquents. les s o n d e sti n C el ui -ci n' a pas vocati on à m e n e u r p e u l l e . l à i r e . . . ( - 'e st vr a i q u e c'e st
événements s'enchaînent logiquementles s'accomplirpaisiblement. il peutbro-"'er le assez typique de ce que l'on peul .laire
u n s auK aut r es .s ansq u ' i l s o i t b e s o i nd e personnage. tout comme il peut en faire a v e c u n 1 e u t e l q u e V a mp i r e , M a g ,e o u
re co ur ir à s es pet it s b o u ts d e v i e p ré - un êtred'erception C h a n g e l i n g . M a i s c 'e s r a p p l i ca b l e à
conçusque sontles scenarii Cettemanièrede 1ouer.qui peut certaine- n'importe qttel lett (ott prcsque). I.e pro-
ment devenir répétitiveet lassante(lors- blème est que cetle approche ne marche
Pourquoise limiter ? La placedu person- q u ' e l l e devi ent prévi si bl e).m' a en tout h i e n q u 'a v e c d e s j o u e u rs e xp ë r i m e n të s
n a g e peut êt r e c en tra l e . e s s e n ti e l l e casfait découvrirune nouvelledimension (entende: par là des joueurs qui construi-
Si mp lem entil. a ac c o mp l iu n e æ u v req u i du jeu de rôle Il est assezdifflrciled'en scnt rëellement un pcrsonnagc. i e. avec
le dépasse.il vit son destin Lorsquecela p a rl e r (pas faci l e d' expl i quer sans se son passë. ses dë.|àuts. ses désirs. . : qur
fo n c t ionne.le joueu r a l a s e n s a ti o nq u e tromperce qui plaît vraimentdans le jeu veulent vratment jouer leur personnage:
des forcesinéluctablessont à l'ceuvre.et d e rô l e !). et de ce fai t j ' i gnore si nous qui s'impliquent à.lond) Tiens. du coup,
que son personnase a un rôle à jouer dans s o mmesnombreux parmi l es rôl i stes à i'en ai oubliële destin.
I
J,t.-f
il FRA Nc - RÊ v eu n -N ' 3 -
t

AttctENs NUM EROS

Numéro 0 (Oct. /Nov. 95, 24p)


Dissections:Changeling,ChâteauFalkenstein,VersetsImpies.
* Aide dejeu RdD signéeGerfaud
Les carnetsde vo1'agede Peponnele Baroudien(Aide de .leuRdD)
ScénarVampire/Changeling
Humeurde FrédéricWeil
Chroniquessubversives: Magic.

N u m ér o 1 ( D éc./ifan. 96, 40p)


Lettre ouverteà Mireille Dumas
Dissections:Theatrix.Evenvay.Conspiration. MektonZ (Vo). Poussière d'étoiles
Scénarios:ChâteauFalkenstein part l. Mage,AD&D/Toon
Les carnetsde voy'agede Peponnele Baroudien(aidedejeu RdD)
Au delà du miroir : Créationfrançaise.les éditeursparlentsur la créationFrançaise
Plusd'autreschosesencore..

N u mé r o 2 ( îév./Mars 96, 48p)


Dissections: Wraith. Il étaitune Fors
Nightprorvler.
Scénarios: ChâteauFalkenstein (suite)
SanFranciscobv night.Aide deleu Vampirevolet I sur 3
Au delàdu miroir: Conseilsde MathieuGaborit(Ecryme.Le souffrejour. Les danseurs
de Lorgol)
La bibliothéque. une nouvellede MathieuGaborit.
GN : l a F é d é
Et toujoursplein d'autreschoses...

Disponiblesdans toutesles boutiques


(hormisle no0).
auprésde LUDIS international

Sur commandeauprésde
85 rueNicolasChorier.38000Grenoble.Té176
c/o JC Cubertafon.
Franc-Rêveur. 49 62 00

Au prix unitaire de 20 Francs(+8 Francsde port)

AeoNNEMENT
A compterdu numéro4 (Juin/Juillet) pour6 numéros( I an)
100Francs + 40 Francs de frais de port, soit un exemplairegratuit

Bulletin à retourner à
c/o
Franc-Rêveur, JC Cubertafon, 85 rue NicolasChorier,38000 Grenoble

Je désire:
tr m'abonnerà Franc-Rêveurpour 6 numérosà compterdu numéro4 100frs + 40 frs de port.
D recevoirlesanciensnumérossuivants: 20 frs + 8 frs de port par numéro.

Ci-jointun chèquede _ Francs(calculeztout seul)libellé à I'ordre"Les ArènesLudiques"

No m Prénom:
| .....
i Rg. , (làcultarr.l)
I
L -----
----- -------.