Vous êtes sur la page 1sur 3

(Le texte descriptif)

L'histoire des Halles

C'est en 1137 que le marché est créé. Elles vont donner leur nom à ce marché. Petit à petit, le nombre
de halles se multiplie: halle aux poissons, halle aux drapiers, halles aux légumes. Le temps passe... À
partir de 1847, décidé moderniser ce marché et on choisit Baltard comme architecte. Napoléon III, et
Haussmann ordonnent leur démolition et demandent à Baltard de tout refaire, cette fois en fer et en
verre. Hélas, elles ont été démolies en 1969, quand on a déplacé le marché du centre de Paris en
banlieue, a Rungis.

Les Halles au cinéma

Parmi les films qui ont les Halles pour cadre, deux sont particulièrement intéressant.

Voici le temps des assassins est un film très noir qui raconte comment le patron restaurant des Halles, se
laisse super par une jeune. Et deuxième film Irma la Douce, c'est une ravissante prostituée qui travaille
dans le quartier des Halles et de qui un brave gendarme français tombe amoureux.

Le nouveau projet des Halles

Les Halles, jadis <<ventre de Paris>> étaient devenues, dès la fin des années 1970. Souterrain, le jardin,
tout cela attirait des milliers de visiteurs chaque jour, Parisiens, banlieusards, touristes. Beaucoup de
riverains se plaignent du bruit, de la pollution et de l'insécurité, surtout le soir. Le conseil de Paris a donc
décidé fin 2002 de réaménager tout ce quartier. On demandé à quatre équipes d'architecte français et
étrangers, d'élaborer des projets pour restructurer tout ce quartier. En décembre 2004, le nom du
<<vainqueur>> a été annoncée officiellement.

Aujourd'hui ! Une île et quels projets ?

Aujourd'hui, l'île Seguin c'est un endroit désert, où se dresse l'ancienne usine Renault. On n'y rencontre
plus un seul ouvrier, on n'y entend plus une seul machine, à l'intérieur, tout est à l'abandon. Les projets
de rénovation sont nombreux mais incertains. Quatre architectes sont en compétition pour la
construction d'un mur, une <<façade enveloppe>> qui remplacera la façade des anciennes usine
Renault. Qui gagnera ? Personne ne le sait encore.

Au secours ! Paris se vide! Paris vieillit ! Paris sembourgeoise!


Paris a perdu beaucoup d'habitants depuis un demi-siècle, surtout dans le centre. Souvent, quand
arrivent les enfants, les jeunes parents quittent Paris pour aller habiter en banlieue. Depuis trente ans,
presque tous les artisans et le ouvriers sont partis et les cadres supérieurs sont surreprésentés. Des
quartiers, naguère populaires, sont devenus <<branchés>> et donc chers.

(Le texte explicatif)

Venir étudier en France

Les proceu d'inscription

Premier cas: vous voulez commencer des études supérieures dans une université française.

Vous devez faire une demande d'inscription préalable. Attention : vous devez passer un examen de
français.

Second cas: vous voulez continuer ou terminer vos études en France.

Vous devez vous adresser directement à l'université de votre choix. Attention : vos diplômes peuvent
être reconnus par une université et refusés par une autre.

Les formalités d'entrée et de séjour.

Vous devez avoir, avant de quitter votre pays, demande aux services consulaires français un visa de long
séjour <<étudiants>>. Attention : si vous venez avec un simple visa de touriste, vous ne pourrez pas
régulariser votre situation une fois arrivé en France.

Rentrée étudiante : la course au logement

Il ya plus de 50.000 étudiants étrangers à Paris. La difficulté à se loger est particulièrement grande pour
les étudiants, surtout quand ils sont étrangers. Le prix. Dans toutes les grandes villes, le prix des
logements de petite taille s'envole.

Deuxième problème, vous devez trouver un garant français, c'est-à-dire quelqu'un qui s'engage à payer
à votre place si vous ne pouvez pas le faire. Les étudiants sont souvent suspects. Le <<racisme
antijeunes>> a toujours existé.

Pensez à la colocation, vous avez une chambre pour vous et vous partagez les parties communes, ou
vous ne connaissez personne, si vous aimez partager et si vous acceptez certaines liées à la vie en
communauté, c'est une bonne idée.
Mes premiers jours à Paris-VIII

Le témoignage d'une étudiante étrangère pour une revue d'étudiants reletant ses premiers jours à la
fac, ses premiers impressions.

J'étudie à l'Institut d'études européennes à Paris-VIII. Je venais d'avoir une très mauvaise expérience
ailleurs et j'avais pleuré pendant toute l'année. J'ai pris mon courage à deux mains et je suis venue à
Paris-VIII.

J'ai remarque qu'il y avait beaucoup d'étudiants étrangers. J'ai demandé des conseils aux professeurs
pour apprendre les méthodes de travail françaises. Depuis octobre, j'ai beaucoup travaille, à la
bibliothèque et chez moi, et maintenant ça va.

Vous aimerez peut-être aussi