Vous êtes sur la page 1sur 45

SAS au capital de 300.

000 €
N°Siret : 53295863400034
RCS Meaux
Code APE : 7022 Z
N° TVA intra : 82532958634
Organisme de formation
n° 11.77.04938.77
Dossier n° : ENV2017138
Siège social : Date : Avril 2018
410 Chemin de Martigny
77860 Couilly Pont aux Dames

Agence Bretagne :
NOTE DE CALCUL
23 rue Jacques Prévert Dimensionnement des ouvrages pour la gestion des Eaux
22960 PLEDRAN
Pluviales de Ruissellement et les Eaux Pluviales de Toitures
✆01 64 35 15 88
Fax : 09 72 54 43 93
contact@evctechnologie.fr EXTOL FRANCE
16 rue du Moulin de la Garde
44 300 NANTES

Page 1
Note de calcul

IDENTIFIANT DU SIGNATAIRE

Raison sociale :
EXTOL FRANCE

Forme juridique :
SAS

Activité :
Extrusion d’Aluminium

Coordonnées de l’entreprise :
16 rue du Moulin de la Garde
44 300 NANTES
 : 02 51 85 00 33

SIRET :
753 426 295 000 22

Capital :
2 860 000 €

Effectif :
20 à 49 personnes

Code APE :
2599 B

Interlocuteur :
Madame Fabienne DURANCE
 : 02 51 85 00 33
Mobile :
Mail : qse@extol.fr

Référence dossier n° : ENV 2017138 – Note de calcul EPR & EPT


Société : EXTOL FRANCE – NANTES (44) Page 2
Note de calcul

IDENTIFIANT DE L’AUTEUR DU DOCUMENT

Cette Etude Technico-Economique a été réalisée par :

Siège :

410, Chemin de Martigny


77860 Couilly Pont Aux Dames
 : 01.64.35.15.88
 : 01 64 35 15 89

Chargés d’études - Rédacteurs :

M. Romain CHESNEAU & M. Florent VION


Ingénieur Hydraulique & Ingénieur ICPE
 : 01 64 35 15 88
@ : fv@evctechnologie.fr
rc@evctechnologie.fr

Sous la responsabilité & la validation de :

Stéphane LEDERLE
Président de EVC TECHNOLOGIE

Référence dossier n° : ENV 2017138 – Note de calcul EPR & EPT


Société : EXTOL FRANCE – NANTES (44) Page 3
Note de calcul

SOMMAIRE

IDENTIFIANT DU SIGNATAIRE ........................................................................................................................... 2


IDENTIFIANT DE L’AUTEUR DU DOCUMENT ..................................................................................................... 3
SOMMAIRE ...................................................................................................................................................... 4
TABLE DES FIGURES .......................................................................................................................................... 6
TABLE DES TABLEAUX....................................................................................................................................... 7
PREAMBULE ..................................................................................................................................................... 8
I. RAPPEL DU CONTEXTE RÉGLEMENTAIRE .................................................................................................. 9
II. EXUTOIRES DES EAUX PLUVIALES ........................................................................................................... 10
1. INFILTRATION DES EAUX ................................................................................................................................... 10
2. REJET AU RESEAU COMMUNAL -POINT DE REJET EXISTANT ...................................................................................... 11
3. REJET AU RESEAU COMMUNAL - POINT DE REJET A CREER ....................................................................................... 12
III. RÉCAPITULATIF DES SURFACES DU SITE .............................................................................................. 13
1. REPARTITION GLOBALE .................................................................................................................................... 13
2. REPARTITION PAR ZONAGE ............................................................................................................................... 13
a. Hypothèse 1........................................................................................................................................... 14
b. Hypothèse 2........................................................................................................................................... 14
c. Hypothèse 3........................................................................................................................................... 14
d. Plan de répartition des surfaces – Hypothèse 1 .................................................................................... 15
e. Plan de répartition des surfaces – hypothèse 2 ..................................................................................... 16
IV. GESTION DES EAUX PLUVIALES ACTUELLE ........................................................................................... 18
1. RAPPEL DE LA SITUATION ACTUELLE .................................................................................................................... 18
2. SYNOPTIQUE DE LA GESTION DES EAUX A L’HEURE ACTUELLE ................................................................................... 18
V. GESTION DES EAUX PLUVIALES FUTURE – HYPOTHÈSE 1 ........................................................................ 19
1. REPARTITION DU DEBIT DE REJET ....................................................................................................................... 19
2. EAUX PLUVIALES DE RUISSELLEMENT.................................................................................................................. 19
a. Zone Nord .............................................................................................................................................. 20
b. Zone Sud ................................................................................................................................................ 21
3. EAUX PLUVIALES DE TOITURES .......................................................................................................................... 22
a. Zone Nord .............................................................................................................................................. 22
b. Zone Sud ................................................................................................................................................ 23
4. AMENAGEMENTS NECESSAIRES A LA REGULATION DES EAUX PLUVIALES – HYPOTHESES 1 .............................................. 24
a. Rappel des volumes de rétention/régulation ........................................................................................ 24
b. EPR zone Nord ....................................................................................................................................... 25
c. EPR zone Sud ......................................................................................................................................... 26
d. EPT zone Nord ....................................................................................................................................... 27
e. EPT zone Sud ......................................................................................................................................... 28
5. SYNOPTIQUE DE LA GESTION DES EAUX A L’ETAT FUTUR – HYPOTHESE 1 .................................................................... 30

Référence dossier n° : ENV 2017138 – Note de calcul EPR & EPT


Société : EXTOL FRANCE – NANTES (44) Page 4
Note de calcul

VI. GESTION DES EAUX PLUVIALES FUTURE – HYPOTHÈSE 2 ..................................................................... 32


1. RAPPEL DES SURFACES ..................................................................................................................................... 32
2. REPARTITION DU DEBIT DE REJET ....................................................................................................................... 32
3. EAUX PLUVIALES DE RUISSELLEMENT.................................................................................................................. 32
4. EAUX PLUVIALES DE TOITURES .......................................................................................................................... 33
5. AMENAGEMENTS NECESSAIRES A LA REGULATION DES EAUX PLUVIALES – HYPOTHESE 2 ............................................... 33
a. EPR zone Nord et Sud ............................................................................................................................ 33
b. EPT zone Nord ....................................................................................................................................... 33
c. EPR zone Sud ......................................................................................................................................... 36
6. SYNOPTIQUE DE LA GESTION DES EAUX A L’ETAT FUTUR – HYPOTHESE 2 .................................................................... 37
VII. GESTION DES EAUX PLUVIALES DE FUTUR – HYPOTHÈSE 3 ................................................................. 40
1. RAPPEL DES SURFACES ..................................................................................................................................... 40
2. REPARTITION DU DEBIT DE REJET ....................................................................................................................... 40
3. EAUX PLUVIALES DE RUISSELLEMENT.................................................................................................................. 41
4. EAUX PLUVIALES DE TOITURES .......................................................................................................................... 41
5. AMENAGEMENTS NECESSAIRES A LA REGULATION DES EAUX PLUVIALES – HYPOTHESE 3 ............................................... 41
a. EPR zone Nord et Sud ............................................................................................................................ 41
b. EPT zone Nord ....................................................................................................................................... 41
c. Schématisation des modifications des gouttières interne aux bâtiments existants .............................. 45

Référence dossier n° : ENV 2017138 – Note de calcul EPR & EPT


Société : EXTOL FRANCE – NANTES (44) Page 5
Note de calcul

TABLE DES FIGURES


Figure 1 : Localisation des sondages géologique au droit du site ......................................................................... 10
Figure 2 : Localisation du point de rejet existant .................................................................................................. 11
Figure 3 : localisation du potentiel futur point de rejet ........................................................................................ 12
Figure 4 : Plan de répartition des zones de collecte des eaux pluviales du site – Hypothèse 1 ........................... 15
Figure 5 : Plan de répartition des zones de collecte des eaux pluviales du site – Hypothèse 2 ........................... 16
Figure 6 : Identification des zones de collecte EPT existante ............................................................................... 17
Figure 7 : Synoptique de la gestion des eaux à l’heure actuelle ........................................................................... 18
Figure 8 : Aménagement à mettre en place pour l’exutoire des EPR Nord .......................................................... 25
Figure 9 : schéma du regard échantillonneur ....................................................................................................... 25
Figure 10 : Aménagement à mettre en place pour les EPR Sud ............................................................................ 26
Figure 11 : Schéma regard échantillonneur avec arrivée EPT ............................................................................... 27
Figure 12 : Aménagement à mettre en place pour les EPT Nord – Hypothèse 1 .................................................. 27
Figure 13 : Exemples du système de réservoir type « nidaplast » ........................................................................ 28
Figure 14 : Synoptique de la gestion des eaux à l’état futur – Hypothèse 1 ......................................................... 30
Figure 15 : Plan d’ensemble du site – hypothèse 1 ............................................................................................... 31
Figure 16 : Aménagement à mettre en place pour les EPT Nord – Hypothèse 2 – solution cuves ....................... 34
Figure 17 : Aménagement à mettre en place pour les EPT Nord – Hypothèse 2 – solution bassin ...................... 35
Figure 18 : Synoptique de la gestion des eaux à l’état futur ................................................................................. 37
Figure 19 : Plan d’ensemble du site – hypothèse 2 – version cuves ..................................................................... 38
Figure 20 : Plan d’ensemble du site – hypothèse 2 – version bassin .................................................................... 39
Figure 21 : Localisation du bassin de gestion des EPT – Hypothèse 3 .................................................................. 41
Figure 22 : Localisation des futures gouttières à mettre en place sur les extensions de bâtiment ...................... 42
Figure 23 : Localisation de la conduite à modifier hypothèse 2 & 3 ..................................................................... 42
Figure 24 : Modification exutoire Sud Est ............................................................................................................. 43
Figure 25 : Exemple de descentes de gouttières .................................................................................................. 44
Figure 26 : Schématisation des modifications de gouttières interne aux bâtiments ............................................ 45

Référence dossier n° : ENV 2017138 – Note de calcul EPR & EPT


Société : EXTOL FRANCE – NANTES (44) Page 6
Note de calcul

TABLE DES TABLEAUX


Tableau 1 : Rappel de la réglementation applicable ............................................................................................... 9
Tableau 2 : Nature du sous-sol au droit du forage 04814X0220/PZ2 ................................................................... 10
Tableau 3 : Nature du sous-sol au droit du forage 04814X0220/PZ2 ................................................................... 10
Tableau 4 : Nature du sous-sol au droit du forage 04814X0221/PZ3 ................................................................... 11
Tableau 5 : Répartition des surfaces du site – état actuel et futur ....................................................................... 13
Tableau 6 : Répartition des surfaces imperméables du site – Hypothèse 1 ......................................................... 14
Tableau 7 : Répartition des surfaces imperméables du site – Hypothèse 2 ......................................................... 14
Tableau 8 : Répartition du débit de rejet en fonction des surfaces de collecte ................................................... 19
Tableau 9 : Paramètre de la station de Montana de Rennes - St Jacques ........................................................... 19
Tableau 10 : Volume de rétention/régulation des EPR – Zone Nord .................................................................... 20
Tableau 11 : Volume de rétention/régulation des EPR – Zone Sud ...................................................................... 21
Tableau 12 : Volume de rétention/régulation des EPT – Zone Nord .................................................................... 22
Tableau 13 : Volume de rétention/régulation des EPT – Zone Sud ...................................................................... 23
Tableau 14 : Rappel des volumes de rétention/régulation à mettre en place ..................................................... 24
Tableau 15 : Exemple de dimension cuve EPT zone Sud ....................................................................................... 28
Tableau 16 : Dimensions standards « nidaplat » - EPT zone Sud – Hypothèse 1 .................................................. 28
Tableau 17 : Exemple de dimension « nidaplast » - EPT zone Sud– Hypothèse 1 ................................................ 29
Tableau 18 : Débit des toitures existantes – Hypothèse 1 .................................................................................... 29
Tableau 19 : Répartition des surfaces imperméables du site – Hypothèse 2 ....................................................... 32
Tableau 20 : Répartition du débit de rejet en fonction des surfaces de collecte ................................................. 32
Tableau 21 : Rappel des volumes de rétention/régulation à mettre en place EPT – Hypothèse 1 & 2 ................ 32
Tableau 22 : Volumes de rétention/régulation à mettre en place EPT – Hypothèse 2......................................... 33
Tableau 23 : Exemple de dimension « nidaplast » - EPT zone Sud– Hypothèse 2 ................................................ 36
Tableau 24 : Débit des toitures existantes – Hypothèse 2 .................................................................................... 36
Tableau 25 : Répartition des surfaces imperméables du site – Hypothèse 3 ....................................................... 40
Tableau 26 : Répartition du débit de rejet en fonction des surfaces de collecte – Hypothèse 3 ......................... 40
Tableau 27 : Rappel des volumes de rétention/régulation à mettre en place EPT – Hypothèse 1 & 2 ................ 41
Tableau 28 : Volumes de rétention/régulation à mettre en place EPT – Hypothèse 3......................................... 41

Référence dossier n° : ENV 2017138 – Note de calcul EPR & EPT


Société : EXTOL FRANCE – NANTES (44) Page 7
Note de calcul

PREAMBULE

Cette note de calcul intervient après la réalisation :


 d’une Étude Technico Économique (ENV 2015074) concernant la gestion des eaux pluviales du site ;
 d’une note de calcul (ENV20160106 –V2) suite à la modification des surfaces de collecte Eaux Pluviales
de Ruissellement (EPR) & Eaux Pluviales et Toiture (EPT).

Lors de la réalisation de l’ETE, les aménagements nécessaires à la gestion (régulation et traitement) des EPR
avaient été définis. Cependant, concernant les aménagements à mettre en place pour la gestion des EPT,
seules les nouvelles gouttières de récupération des eaux des nouveaux bâtiments avaient été préconisées. En
effet, il avait été convenu avec la société EXTOL FRANCE, qu’afin de limiter les travaux d’aménagement du site,
tout en profitant de l’antériorité de celui-ci, les évacuations des EPT ne seraient pas modifiées et qu’aucune
régulation ne serait faite sur ce type d’eau non polluée.

Concernant la réalisation de la première note de calcul, cette dernière avait pour but de vérifier les
préconisations techniques indiquées dans l’ETE, suite aux modifications des surfaces de collecte des eaux que
la société EXTOL avait faites.

Désormais, cette nouvelle note de calcul va permettre de dimensionner et d’implanter sur le site les ouvrages
de régulation et traitement des EPR, mais également les ouvrages de régulation des EPT suite aux dernières
modifications que la société EXTOL FRANCE a apportées à son projet d’extension.

Plusieurs hypothèses de gestion vont être présentées dans ce document.

Référence dossier n° : ENV 2017138 – Note de calcul EPR & EPT


Société : EXTOL FRANCE – NANTES (44) Page 8
Note de calcul

I. RAPPEL DU CONTEXTE RÉGLEMENTAIRE


ARTICLES DE REFERENCE CONFORMITE

Les Installations Classées pour la Protection de l'Environnement, dans un


souci de protection de l'environnement, doivent faire l'objet d'une
loi n° 76-663 du 19 juillet 1976
autorisation d'exploiter prise sous la forme d'un arrêté préfectoral

Le SDAGE et le SAGE applicable, imposent la gestion de la pluie décennale


SDAGE et le SAGE Estuaire de la Loire avec un rejet à débit régulé de 3l/s/ha.

Le règlement d’assainissement impose le principe de non aggravation des


écoulements pour toute parcelle supérieure à 1000m².

Article 26.3 - Ce qui implique une gestion des eaux à la parcelle – sans rejet extérieur au
Règlement
Prescriptions site.
d’assainissement
particulières
collectif Nantes Lorsque cela n’est pas possible, des dispositifs de prétraitement tels que
pour les eaux
Métropole : déshuileur, débourbeurs, dessableurs peuvent être exigés en fonction de
pluviales
la nature de certains ruissellements (aires de stationnement, aires de
stockage, aires industrielles)

Les eaux pluviales collectées ne peuvent être rejetées au milieu récepteur


Arrêté du 2 février Article 9 – Eaux
qu'après contrôle de leur qualité et si besoin traitement approprié.
1998 Pluviales

Le réseau de collecte doit être de type séparatif.

Arrêté Ministériel Réseaux distincts :


du 30 juin 2006,
relatif aux ICPE  Réseaux d’Eaux Usées :
classées au titre Article 16 – Les o Eaux Usées Domestiques
de la rubrique Réseaux o Eaux Usées de Production
2565
 Réseaux d’Eaux Pluviales :
o Eaux Pluviales de Toitures
o Eaux Pluviales de Ruissellement

Tableau 1 : Rappel de la réglementation applicable

Référence dossier n° : ENV 2017138 – Note de calcul EPR & EPT


Société : EXTOL FRANCE – NANTES (44) Page 9
Note de calcul

II. EXUTOIRES DES EAUX PLUVIALES

1. Infiltration des eaux

La réglementation impose, lorsque cela est possible, d’avoir une gestion des eaux pluviales dites à la parcelle.
C’est-à-dire de ne pas rejeter ces eaux dans les réseaux communaux, mais de les infiltrer directement sur sa
parcelle.

Concernant la société EXTOL FRANCE, différents sondages géologiques sont présents autour du site et nous
permettent d’appréhender le contexte géologique.

04814X0221/PZ3
04814X0219/PZ1 a

04814X0220/PZ2
04814X0229/PZ4

Figure 1 : Localisation des sondages géologique au droit du site

Nature du sol au droit du forage 04814X0219/PZ1:

Profondeur Lithographie
De 0 m à 0.80 m Limon brun Végétalisé
De 0.80 m à 1.30 m Argile limoneuse brun-gris
De 1.30 m à 1.50 m Argile brun-beige
De 1.50 m à 2 m Argile limoneuse beige rouille à graviers quartzeux
De 2 m à 10.8 m Micaschiste plus ou moins altéré
Tableau 2 : Nature du sous-sol au droit du forage 04814X0220/PZ2

Nature du sol au droit du forage 04814X0220/PZ2

Profondeur Lithographie
De 0 m à 0.30 m Grave Brune
De 0.30 m à 1.00 m Argile limoneuse brun gris
De 1.00 m à 1.50 m Argile beige - brun
De 1.50 m à 3 m Argile limoneuse beige rouille
De 2 m à 6 m Argile grise
Tableau 3 : Nature du sous-sol au droit du forage 04814X0220/PZ2

Référence dossier n° : ENV 2017138 – Note de calcul EPR & EPT


Société : EXTOL FRANCE – NANTES (44) Page 10
Note de calcul

Nature du sol au droit du forage 04814X0221/PZ3

Profondeur Lithographie
De 0 m à 0.50 m Enrobé et grave grise
De 0.50 m à 1.50 m Limon argileux noir à graviers épars
De 1.50 m à 2.00 m Limon argileux brun rouille à graviers quartzeux
De 2.00 m à 9 m Micaschiste plus ou moins altéré
Tableau 4 : Nature du sous-sol au droit du forage 04814X0221/PZ3

Selon les informations fournies par les sondages ci-dessus (source BRGN : Bureau de Recherches Géologiques
et Minières), les sols au droit du site présentent des caractéristiques très argileuses dans les premiers mètres.
Ceci nous indique que les possibilités d’absorption seront très limitées.

Cette solution d’exutoire ne sera donc pas retenue.

2. Rejet au réseau communal -point de rejet existant

La société EXTOL FRANCE dispose actuellement d’un seul point de rejet se trouvant à l’extrémité Sud-Est du
site.
Ce point de rejet se situe dans la partie la plus encombrée du site.

Point de rejet existant à


l’extrémité Sud-Est du site

Figure 2 : Localisation du point de rejet existant

Référence dossier n° : ENV 2017138 – Note de calcul EPR & EPT


Société : EXTOL FRANCE – NANTES (44) Page 11
Note de calcul

3. Rejet au réseau communal - point de rejet à créer

Afin de répartir les eaux rejetées, la société EXTOL RANCE a pris contact avec Nantes Métropoles, qui est le
gestionnaire du réseau, afin d’étudier la création d’un nouveau raccordement de la société sur le réseau
communal existant.
Ce nouveau point de rejet se trouve sur la façade Nord du site au niveau de la rue de l’Europe.

Localisation des différents regards


existants sur le réseau communal de
la rue de l’Europe

Figure 3 : localisation du potentiel futur point de rejet

Référence dossier n° : ENV 2017138 – Note de calcul EPR & EPT


Société : EXTOL FRANCE – NANTES (44) Page 12
Note de calcul

III. RÉCAPITULATIF DES SURFACES DU SITE


Cette partie de la note de calcul va permettre de poser les bases de réflexion et ainsi connaître la répartition
des surfaces du site.

1. Répartition globale

Selon le plan fourni par l’architecte responsable du projet d’extension et également selon un extrait du dossier
réglementaire qui nous a été transmis par EXTOL FRANCE, la répartition des surfaces du site est indiquée dans
le tableau ci-dessous.

Bilan des surfaces Répartition des surfaces

Surface actuelle Surface future Surface actuelle Surface future

Bâtiments 7 032 m² 9 430 m² 37 % 49 %

Voirie – Enrobé 4 527 m² 4 589 m² 24 % 24 %

Voirie – Béton 1 277 m² 1 535 m² 7% 8%

Espace Vert 6 395 m² 3 677 m² 33 % 19 %

TOTAL 19 231 m² 19 231 m² 100 % 100 %


Tableau 5 : Répartition des surfaces du site – état actuel et futur

2. Répartition par zonage

Le tableau précédent permet de connaître la répartition globale entre les différents types de surface.

Néanmoins désormais, seules les surfaces imperméabilisées nous intéressent :


 Bâtiment : pour les toitures,
 Voirie - Enrobé et Voirie – Béton : pour les voies de circulations.

Le site de la société EXTOL FRANCE est coupé en deux bassins versants. En effet, les sens d’écoulement des
eaux sur les voies de circulation (gestion des EPR) ainsi que des toitures anciennes et nouvelles (gestion des
EPT), sont scindés en deux parties.

Ainsi, désormais nous parlerons de 4 zones distinctes :

 Gestions des EPR :  Gestion des EPT


o Zone Nord o Zone Nord  Extension des bâtiments
o Zone Sud o Zone Sud  Bâtiments existants

Les tableaux en page suivante ainsi que les plans qui suivent permettent de connaître la répartition des
surfaces de toiture et des surfaces de voie de circulation entre la partie nord et la partie sud du site, et ce selon
les différentes hypothèses de gestion proposées.

Référence dossier n° : ENV 2017138 – Note de calcul EPR & EPT


Société : EXTOL FRANCE – NANTES (44) Page 13
Note de calcul

a. Hypothèse 1

Dans cette hypothèse, la gestion des EPR, voies de circulations du site vont être répartie en deux zones selon le
sens d’écoulement des eaux sur ces voies.

Concernant la gestion des EPT, pour cette hypothèse, la répartition va seulement être faite en distinguant les
anciens bâtiments des nouveaux.
Pour information, les nouveaux bâtiments se trouvent sur la partie nord du site.

Répartition par rapport Répartition par rapport


EPR à la surface totale EPT à la surface totale
imperméabilisée imperméabilisée
Nord 3 105 m² 21 % 2 398 m² 15 %
Sud 3 019 m² 19 % 7 032 m² 45 %
TOTAL 6 124 m² 40 % 9 430 m² 60 %
TOTAL 15 554 m²
Tableau 6 : Répartition des surfaces imperméables du site – Hypothèse 1

b. Hypothèse 2

La différence entre cette hypothèse et la précédente concerne uniquement la gestion des EPT. En effet, une
partie des bâtiments existants vous être intégrés à la partie Nord du site.

Cette intégration peu se faire en modifiant une partie du réseau gestion existant. Un plan de ces modifications
sera fourni à la suite de cette note.

Répartition par rapport Répartition par rapport


EPR à la surface totale EPT à la surface totale
imperméabilisée imperméabilisée
Nord 3 105 m² 21 % 4 300 m² 28 %
Sud 3 019 m² 19 % 5 130 m² 32 %
TOTAL 6 124 m² 40 % 9 430 m² 60 %
TOTAL 15 554 m²
Tableau 7 : Répartition des surfaces imperméables du site – Hypothèse 2

Le tableau ci-dessus nous indique que dans cette hypothèse, 1 902 m² des toitures existantes, qui n’étaient pas
gérées dans la première hypothèse, seront là collectées afin de réguler les eaux tombantes sur cette surface.
Cela représente une gestion de 27 % des toitures existantes.

Ainsi dans cette hypothèse, 46 % de l’ensemble des toitures à l’état futur sera collecté.

Cette répartition a été faite par rapport aux éléments transmis par l’architecte du projet. Les plans ayant été
utilisés comme base sont disponibles à la suite de cette note.

c. Hypothèse 3

Dans cette nouvelle hypothèse, l’ensemble des EPT de la société sera ramené vers la partie nord du site.
En effet, la zone sud étant la plus encombrée du site il est difficile de faire des aménagements (mise en place
de moyen de rétention difficile). Cependant, afin de réaliser cette hypothèse de gestion, de nombreuses
modifications des réseaux existants devront être réalisées.

Référence dossier n° : ENV 2017138 – Note de calcul EPR & EPT


Société : EXTOL FRANCE – NANTES (44) Page 14
Note de calcul

d. Plan de répartition des surfaces – Hypothèse 1

Figure 4 : Plan de répartition des zones de collecte des eaux pluviales du site – Hypothèse 1

Référence dossier n° : ENV 2017138 – Note de calcul EPR & EPT


Société: EXTOL FRANCE – NANTES (44) Page 15
Note de calcul

e. Plan de répartition des surfaces – hypothèse 2

Figure 5 : Plan de répartition des zones de collecte des eaux pluviales du site – Hypothèse 2

Référence dossier n° : ENV 2017138 – Note de calcul EPR & EPT


Z
Société : EXTOL FRANCE – NANTES (44) Page 16
Note de calcul

Extensions

Figure 6 : Identification des zones de collecte EPT existante

Les deux figures ci-contre ont permis de déterminer, en fonction des pentes
de toitures et des réseaux existants, la part de toiture pouvant être récupérée
avec seulement une légère modification du réseau existant.

Référence dossier n° : ENV 2017138 – Note de calcul EPR & EPT


Z
Société : EXTOL FRANCE – NANTES (44) Page 17
Note de calcul

IV. GESTION DES EAUX PLUVIALES ACTUELLE

1. Rappel de la situation actuelle

Concernant les zones présentées dans le chapitre « Répartition par Zonage », seules, 3 de ces 4 zones sont
actuellement existantes :

 Zonage EPR – Nord


 Zonage EPR – Sud
 Zone EPT – Sud

En effet, la quatrième zone (Zone EPT – Nord) correspond au projet d’extension des bâtiments de la société qui
n’est pas encore réalisé.

Il est important de rappeler que sur ces 3 zones existantes, aucun moyen de rétention/régulation n’est
actuellement présent.
Les eaux collectées sont directement rejetées au milieu naturel au niveau du seul point de la société qui se
trouve à l’extrémité Sud-Est de la parcelle.

2. Synoptique de la gestion des eaux à l’heure actuelle

EAUX PLUVIALES DE EAUX PLUVIALES DE


RUISSELLEMENT TOITURE

Avaloirs de collecte Avaloirs de collecte Gouttières de


des voiries et zone des voiries et zone collecte des
d’activité Nord d’activité Sud bâtiments existants

Séparateur Séparateur
Hydrocarbures Hydrocarbures
(15 l/s) (20 l/s)

RÉSEAUX DE COLLECTE
DES EP Communal
(Ovoïde)

Ruisseau de
l’Aubinière

Figure 7 : Synoptique de la gestion des eaux à l’heure actuelle

Référence dossier n° : ENV 2017138 – Note de calcul EPR & EPT


Société : EXTOL FRANCE – NANTES (44) Page 18
Note de calcul

V. GESTION DES EAUX PLUVIALES FUTURE – HYPOTHÈSE 1

1. Répartition du débit de rejet

Il a été indiqué précédemment la répartition entre les surfaces de collecte des EPR et EPT.

Le chapitre « rappel du contexte réglementaire » indique quant à lui que la société EXTOL FRANCE doit être en
mesure de réguler ces eaux pluviales sur son site afin de ne restituer au milieu récepteur qu’un débit limité à
3 l/s/ha.

Cependant, ce débit de rejet s’applique à l’ensemble du site. Une répartition de ce débit doit donc être faite en
fonction des différentes surfaces de collecte présentées précédemment.

Répartition par Répartition par


Débit de Débit de
rapport à la surface rapport à la surface
fuite fuite
totale totale
pratiqué pratiqué
imperméabilisée imperméabilisée
EPR EPT

Nord 21 % 0.63 l/s/ha 15 % 1.35 l/s/ha


Sud 19 % 0.57 l/s/ha 45 % 0.45 l/s/ha
TOTAL 40 % 1.2 l/s/ha 60 % 1.8 l/s/ha
Débit total autorisé 3 l/s/ha
Tableau 8 : Répartition du débit de rejet en fonction des surfaces de collecte

2. Eaux Pluviales de Ruissellement

La réglementation impose à la société EXTOL FRANCE de pouvoir contenir sur son site le volume d’eau généré
par une pluie d’occurrences décennale et d’une durée de 2 heures sur les surfaces d’activités, les voies de
circulation et les parkings.

L’utilisation de la méthode de Montana permet d’estimer la pluviométrie au plus juste en fonction des stations
météorologiques disponibles. Pour ce faire, la station météorologique de RENNES St JACQUES sera utilisée, il
s’agit de la station la plus proche de la société EXTOL FRANCE.

Le tableau ci-dessous reprend les paramètres donnés par la station météorologique.


Ces paramètres seront utilisés pour la suite du calcul afin de connaître le volume d’eau généré.

1. Paramètres de référence

Coeficient de Montana de la station Météo France la plus proche du site


Rennes - St Jacques
station
Paramètres Hauteurs de précipitations (en mm) Période de retour T
a b 15 30 60 120
10 ans
5,83 0,64 15,38 19,71 25,26 32,37
Tableau 9 : Paramètre de la station de Montana de Rennes - St Jacques

Z Référence dossier n° : ENV 2017138 – Note de calcul EPR & EPT


Page 19
Société : EXTOL FRANCE – NANTES (44)
Note de calcul

Pour la suite des calculs, la méthode de Montana implique de connaître la surface active concernée.

Cette surface active dépend de la taille de la zone concernée (répartition des surfaces faites précédemment) et
de son coefficient de ruissellement. Le coefficient de ruissellement varie lui en fonction du type de revêtement
de la zone.
Dans le cas d’une surface étanche (cas de l’enrobé ou du béton), le coefficient de ruissellement standard est de
0,8.

a. Zone Nord

2. Calcul du volume précipité selon une occurrence décennale (Période de retour 10 ans)

Formule utilisée : Vprécipité = a*t^(1-b)*Sa*10


Surface totale en ha 0.3105 Coefficient de
0.8
Surface active en ha 0.2484 Ruissellement

hauteur Montana (mm) temps (mn) Volumes précipités exprimés en m3


15.38 15 38.20
19.71 30 48.95
25.26 60 62.74
32.37 120 80.41

3. Calcul du volume vidangé

Qs débit de fuite = 0.000196 m3/s soit qf(l/s/ha) 0.63


Formule utilisée : Vvidangé = 60.Qs.t

Temps (mn) Volume vidangé


15 0.1760535 m3
30 0.352107 m3
60 0.704214 m3
120 1.408428 m3

4. Calcul du volume de rétention associé en mètres cubes (m3)

Formule utilisée : V(retention) = V(pre) - V(vid)


Temps (mn) Volumes
15 38.02 m3
30 48.60 m3
60 62.04 m3
120 79.00 m3

Volume de rétention nécessaire 79.00 m3


Tableau 10 : Volume de rétention/régulation des EPR – Zone Nord

Le tableau ci-dessus nous indique que pour réguler les eaux pluviales de ruissellement de la zone nord du site,
3
il est nécessaire de mettre en place une cuve de rétention/régulation d’un volume minimum de 79 m .

Z Référence dossier n° : ENV 2017138 – Note de calcul EPR & EPT


Page 20
Société : EXTOL FRANCE – NANTES (44)
Note de calcul

b. Zone Sud

2. Calcul du volume précipité selon une occurrence décennale (Période de retour 10 ans)

Formule utilisée : Vprécipité = a*t^(1-b)*Sa*10


Surface totale en ha 0.3019 Coefficient de
0.8
Surface active en ha 0.24152 Ruissellement

hauteur Montana (mm) temps (mn) Volumes précipités exprimés en m3


15.38 15 37.14
19.71 30 47.60
25.26 60 61.00
32.37 120 78.18

3. Calcul du volume vidangé

Qs débit de fuite = 0.000172 m3/s soit qf(l/s/ha) 0.57


Formule utilisée : Vvidangé = 60.Qs.t

Temps (mn) Volume vidangé


15 0.1548747 m3
30 0.3097494 m3
60 0.6194988 m3
120 1.2389976 m3

4. Calcul du volume de rétention associé en mètres cubes (m3)

Formule utilisée : V(retention) = V(pre) - V(vid)


Temps (mn) Volumes
15 36.98 m3
30 47.29 m3
60 60.38 m3
120 76.94 m3

Volume de rétention nécessaire 76.94 m3


Tableau 11 : Volume de rétention/régulation des EPR – Zone Sud

Concernant la zone sud, afin de réguler les eaux pluviales de ruissellement générées par une pluie
3
d’occurrences décennale sur une période de 2h, un volume de rétention/régulation minimum de 76,94 m est à
mettre en place.

Z Référence dossier n° : ENV 2017138 – Note de calcul EPR & EPT


Page 21
Société : EXTOL FRANCE – NANTES (44)
Note de calcul

3. Eaux Pluviales de Toitures

Sur le même principe que pour les EPR, la réglementation impose à la société EXTOL FRANCE, de devoir réguler
ces EPT.

La formule de Montana est utilisée, seul le coefficient de ruissellement diffère par rapport aux calculs des EPR.
En effet, le coefficient correspondant aux toitures est quant à lui de 1.

a. Zone Nord

Cette zone Nord, correspond aux futures extensions que la société EXTOL FRANCE, souhaite créer sur son site.

2. Calcul du volume précipité selon une occurrence décennale (Période de retour 10 ans)

Formule utilisée : Vprécipité = a*t^(1-b)*Sa*10


Surface totale en ha 0.2398 Coefficient de
1
Surface active en ha 0.2398 Ruissellement

hauteur Montana (mm) temps (mn) Volumes précipités exprimés en m3


15.38 15 36.87
19.71 30 47.26
25.26 60 60.57
32.37 120 77.63

3. Calcul du volume vidangé

Qs débit de fuite = 0.000108 m3/s soit qf(l/s/ha) 0.45


Formule utilisée : Vvidangé = 60.Qs.t

Temps (mn) Volume vidangé


15 0.097119 m3
30 0.194238 m3
60 0.388476 m3
120 0.776952 m3

4. Calcul du volume de rétention associé en mètres cubes (m3)

Formule utilisée : V(retention) = V(pre) - V(vid)


Temps (mn) Volumes
15 36.78 m3
30 47.06 m3
60 60.18 m3
120 76.85 m3

Volume de rétention nécessaire 76.85 m3


Tableau 12 : Volume de rétention/régulation des EPT – Zone Nord

3
Un nouveau volume de rétention/régulation d’au minimum 76,85 m sera à mettre en place pour la gestion des
EPT de cette zone.

Z Référence dossier n° : ENV 2017138 – Note de calcul EPR & EPT


Page 22
Société : EXTOL FRANCE – NANTES (44)
Note de calcul

b. Zone Sud

2. Calcul du volume précipité selon une occurrence décennale (Période de retour 10 ans)

Formule utilisée : Vprécipité = a*t^(1-b)*Sa*10


Surface totale en ha 0.7032 Coefficient de
1
Surface active en ha 0.7032 Ruissellement

hauteur Montana (mm) temps (mn) Volumes précipités exprimés en m3


15.38 15 108.13
19.71 30 138.58
25.26 60 177.61
32.37 120 227.64

3. Calcul du volume vidangé

Qs débit de fuite = 0.000949 m3/s soit qf(l/s/ha) 1.35


Formule utilisée : Vvidangé = 60.Qs.t

Temps (mn) Volume vidangé


15 0.854388 m3
30 1.708776 m3
60 3.417552 m3
120 6.835104 m3

4. Calcul du volume de rétention associé en mètres cubes (m3)

Formule utilisée : V(retention) = V(pre) - V(vid)


Temps (mn) Volumes
15 107.27 m3
30 136.87 m3
60 174.20 m3
120 220.80 m3

Volume de rétention nécessaire 220.80 m3


Tableau 13 : Volume de rétention/régulation des EPT – Zone Sud

Le tableau ci-dessus indique que pour gérer (réguler), les Eaux Pluviales précipitées sur les toitures actuelles,
3
un volume de rétention/régulation de 220 m est à mettre en place.

Z Référence dossier n° : ENV 2017138 – Note de calcul EPR & EPT


Page 23
Société : EXTOL FRANCE – NANTES (44)
Note de calcul

4. Aménagements nécessaires à la régulation des eaux pluviales –


Hypothèses 1
a. Rappel des volumes de rétention/régulation

Le tableau ci-dessous rappelle les volumes de rétention/régulation à mettre en place en fonction des
différentes zones de collecte des eaux.

Volume
3
Nord 79 m
EPR 3
Sud 76.94 m
3
Nord 76.85 m
EPT 3
Sud 220.80 m
Tableau 14 : Rappel des volumes de rétention/régulation à mettre en place

Il a été indiqué dans un des paragraphes précédents que la solution de gestion des eaux à la parcelle
(infiltration) n’était pas possible compte tenu du contexte géologique très argileux du secteur d’implantation
de la société EXTOL FRANCE.

L’ensemble des eaux sera donc après régulation et traitement (si nécessaire), rejeté au réseau communal.

Z Référence dossier n° : ENV 2017138 – Note de calcul EPR & EPT


Page 24
Société : EXTOL FRANCE – NANTES (44)
Note de calcul

b. EPR zone Nord


3
Comme indiqué dans le tableau en page précédente, un volume de 79 m doit être mis en place pour la gestion
de cette zone.

Des avaloirs sont déjà présents aux différents points bas, le long de la voie de circulation. Ils permettent de ce
fait de collecter l’ensemble des eaux pluviales de ruissellement tombant sur la zone.

Les réseaux de collecte devront cependant être légèrement modifiés afin de pouvoir implanter la cuve de
3
80 m qui sera installée dans la zone enherbée vers le portail de la rue de l’Europe.

En sortie de cette cuve de régulation, un séparateur hydrocarbures classe I devra être installé afin de garantir la
qualité des rejets.
En aval de ce séparateur, un regard échantillonneur équipé d’une vanne guillotine permettra de pouvoir
prélever de l’eau afin d’effectuer des analyses. La vanne guillotine permettra quant à elle d’obturer le réseau et
ainsi confiner les eaux à l’intérieur du site en cas de pollutions.
De plus, afin de pouvoir procéder à la prise d’échantillon dans ce regard, le fil d’eau d’entrée et celui de sortie
ne devront pas être au même niveau (entrée plus haute que la sortie - cf schéma ci-après)
Pour finir, un système anti-reflux sera également mis en place en amont immédiat du point de rejet. Ce
système permettra d’éviter tout risque de retour des eaux à l’intérieur du réseau se trouvant dans le site.

Concernant l’exutoire de cette partie du site, après régulation et traitement, le rejet se fera sur le futur point
de raccordement au niveau de la rue de l’Europe.

Création d’un nouveau point de raccordement

Figure 8 : Aménagement à mettre en place pour l’exutoire des EPR


Nord

Figure 9 : schéma du regard échantillonneur

Z Référence dossier n° : ENV 2017138 – Note de calcul EPR & EPT


Page 25
Société : EXTOL FRANCE – NANTES (44)
Note de calcul

c. EPR zone Sud


3 3
Pour contenir et réguler les 76.94 m nécessaires pour cette zone, une cuve de 80 m est également à mettre
en place avant de pouvoir rejeter les EPR dans l’ovoïde de la commune et in fine dans le ruisseau de
l’Aubinière.

Des avaloirs sont déjà présents sur les côtés de la voie de circulation, ils permettent de collecter les eaux de la
zone. Seul le réseau se trouvant à l’extrémité Sud-Est du site devra être repris, afin de faciliter pour la mise en
place de la cuve de régulation.

Comme pour les EPR de la zone Nord, les équipements suivants seront mis en place avant le rejet dans
l’ovoïde :
 séparateur hydrocarbures
 regard échantillonneur avec une vanne guillotine
 dispositif anti-reflux

Le nouveau réseau à mettre en place est visible en bleu clair sur la figure ci-dessous. Quant aux deux arrivées
en bleu foncé, ce sont les arrivées déjà existantes sur le site.

Arrivée du réseau EPR


existant

Arrivée du réseau EPR


existant
Figure 10 : Aménagement à mettre en place pour les EPR Sud

Z Référence dossier n° : ENV 2017138 – Note de calcul EPR & EPT


Page 26
Société : EXTOL FRANCE – NANTES (44)
Note de calcul

d. EPT zone Nord


3
Concernant les EPT de la zone nord, le volume à mettre en rétention/régulation est de 76.85 m , majoré à
3
80 m .

Pour ce faire, une nouvelle cuve de rétention/régulation doit être mise en place afin de collecter les gouttières
des extensions de bâtiment.

Cette cuve pourra être mise en place au niveau de la zone enherbée située vers la future station de traitement
des effluents de production.

Contrairement aux EPR, les EPT sont dites non polluées, du fait qu’elles ne sont pas en contact avec les voies de
circulation du site. Par conséquent, ces dernières peuvent être rejetées au réseau communal sans traitement,
seule la régulation est nécessaire.

Ces eaux seront donc rejetées dans le regard échantillonneur situé après la cuve de régulation et le séparateur
hydrocarbures permettant le traitement des EPR.
Néanmoins, dans ce regard échantillonneur, afin de pouvoir réaliser des analyses sur les EPR (eaux
potentiellement polluées), sans que ces dernières soient diluées avec les EPT, la conduite d’arrivée des EPT
devra se trouver légèrement plus basse que celle des EPR. Ceci permettra de prélever de l’eau sans qu’il y ait
eu mélange. (cf schéma ci-dessous)

Figure 11 : Schéma regard échantillonneur avec arrivée EPT

Le nouveau réseau est visible sur l’extrait de plan ci-dessous, réseau de couleur orange.

Figure 12 : Aménagement à mettre en place pour les EPT Nord – Hypothèse 1

Z Référence dossier n° : ENV 2017138 – Note de calcul EPR & EPT


Page 27
Société : EXTOL FRANCE – NANTES (44)
Note de calcul

e. EPT zone Sud

Comme il l’a été indiqué précédemment, pour cette zone (zone la plus importante en termes de surface), un
3
volume de rétention/régulation de 220 m est à mettre en place afin de pouvoir réguler les eaux.

L’ensemble des gouttières des bâtiments existants mènent les EPT de cette zone vers le point de rejet existant
à l’extrémité Sud-Est du site.
Cependant, cette zone du site est la plus encombrée.

Contenir un tel volume se fait généralement en bassin à ciel ouvert, mais cette solution n’est pas envisageable
sur cette partie du site de la société EXTOL FRANCE (voie de circulation des camions de livraison, parking des
employés...).

La seule possible serait de passer par des systèmes enterrés sous la chaussée de type cuve ou « nidaplast ».

Exemple de dimension de cuve :

Diamètre Longueur

Cuve 2.5 m 45 m

Cuve 3m 31 m
Tableau 15 : Exemple de dimension cuve EPT zone Sud

Exemple de dimension de rétention en nidaplast :

Figure 13 : Exemples du système de réservoir type « nidaplast »

Comme visible sur la figure ci-dessus, le nidaplast se présente sous forme de bloc (éléments), s’emboîtant les
uns dans les autres pour former la zone de rétention.

Les dimensions standards d’un élément sont les suivantes :

Volume Volume utile Prix moyen d’un


Profondeur Longueur Largeur
global (95% du volume global) élément
3 3
0.65 m 0.8 m 0.8 m 0.42 m 0.40 m 70 €
Tableau 16 : Dimensions standards « nidaplat » - EPT zone Sud – Hypothèse 1

Z Référence dossier n° : ENV 2017138 – Note de calcul EPR & EPT


Page 28
Société : EXTOL FRANCE – NANTES (44)
Note de calcul

Profondeur Longueur Largeur Volume Volume Utile Nb plaque Prix


3 3
Dimension 2.6 16 5.6 232.96 m 221.31 m
Nb plaque 4 20 7 560 39 200.00 €

Profondeur Longueur Largeur Volume Volume Utile Nb plaque Prix


3 3
Dimension 3.25 12.8 5.6 232.96 m 221.31 m
Nb plaque 5 16 7 560 39 200.00 €

Profondeur Longueur Largeur Volume Volume Utile Nb plaque Prix


3 3
Dimension 2.6 11.2 8 232.96 m 221.31 m
Nb plaque 4 14 10 560 39 200.00 €

Tableau 17 : Exemple de dimension « nidaplast » - EPT zone Sud– Hypothèse 1

Les prix indiqués dans le tableau ci-dessous comprennent uniquement, la fourniture des éléments de
nidaplast.
N’est pas compris dans ce prix, le terrassement pour ouvrir le sol ainsi que le comblement et réfection de la
zone.

De plus, la mise en place d’un tel système en fonction de sa localisation nécessiterait de nombreux
aménagements des gouttières et réseaux enterrés pour pouvoir diriger les EPT vers la solution de stockage de
rétention/régulation (modification non compris dans le prix des tableaux précédents).

Les gouttières et réseaux enterrés figurent en vert sur l’extrait de plan en page suivante.

Zone possible pour la mise en place de réservoir


enterré. Mais cela impliquerai de modifier Point de rassemblement de l’ensemble
l’ensemble des réseaux EPT existant des gouttières des bâtiments existant

Le tableau ci-dessous indique le débit généré en sortie de site par une pluie d’occurrences décennale sur les
7 032 m² de EPT de la zone Sud si il n’y avait pas de régulation.

Ce débit est calcul par la méthode rationnelle.

Surface de collecte (ha) 0.7032


Données 25.26
Intensité pluviométrique (mm/h)
de base
Coefficient de ruissellement 1
3 0.049
Débit (m /s)
Résultats 3
Débit (m /h) 177.63
Tableau 18 : Débit des toitures existantes – Hypothèse 1

Z Référence dossier n° : ENV 2017138 – Note de calcul EPR & EPT


Page 29
Société : EXTOL FRANCE – NANTES (44)
Note de calcul

5. Synoptique de la gestion des eaux à l’état futur – Hypothèse 1

EAUX PLUVIALES DE EAUX PLUVIALES DE EAUX PLUVIALES DE


TOITURE RUISSELLEMENT TOITURE

Gouttières de collecte Avaloirs de collecte Avaloirs de collecte Gouttières de collecte


nouveau Bâtiment des voiries et zone des voiries et zone Bâtiment existant
Zone Nord d’activité Nord d’activité Sud Zone Sud

Cuve de régulation Cuve de régulation Cuve de régulation


3 3 3
80 m 80 m 80 m

Séparateur Séparateur
Hydrocarbures Hydrocarbures
(3 l/s) (3 l/s)

Regard Regard
échantillonneur avec échantillonneur avec
Vanne Guillotine Vanne Guillotine
3
Rétention 220 m
Système anti reflux Système anti reflux

Nouveau point de Point de rejet existant


raccordement au extrémité Sud-Est du
réseau communal site

RÉSEAUX DE COLLECTE
DES EP Communal
(Ovoïde)

Ruisseau de
l’Aubinière

Figure 14 : Synoptique de la gestion des eaux à l’état futur – Hypothèse 1

Le plan d’ensemble du site reprenant l’intégralité des aménagements est visible en plage suivante.

Z Référence dossier n° : ENV 2017138 – Note de calcul EPR & EPT


Page 30
Société : EXTOL FRANCE – NANTES (44)
Note de calcul

Figure 15 : Plan d’ensemble du site – hypothèse 1

Référence dossier n° : ENV 2017138 – Note de calcul EPR & EPT


Société : EXTOL FRANCE – NANTES (44)
Page 31
Note de calcul

VI. GESTION DES EAUX PLUVIALES FUTURE – HYPOTHÈSE 2

1. Rappel des surfaces

Répartition par rapport Répartition par rapport


EPR à la surface totale EPT à la surface totale
imperméabilisée imperméabilisée
Nord 3 105 m² 21 % 4 300 m² 28 %
Sud 3 019 m² 19 % 5 130 m² 32 %
TOTAL 6 124 m² 40 % 9 430 m² 60 %
TOTAL 15 554 m²
Tableau 19 : Répartition des surfaces imperméables du site – Hypothèse 2

2. Répartition du débit de rejet

Comme pour première hypothèse le débit de rejet va être réparti en fonction des différentes surfaces de zone.

Répartition par Répartition par


Débit de Débit de
rapport à la surface rapport à la surface
fuite fuite
totale totale
pratiqué pratiqué
imperméabilisée imperméabilisée
EPR EPT

Nord 21 % 0.63 l/s/ha 28 % 0.84 l/s/ha


Sud 19 % 0.57 l/s/ha 32 % 0.96 l/s/ha
TOTAL 40 % 1.2 l/s/ha 60 % 1.8 l/s/ha
Débit total autorisé 3 l/s/ha
Tableau 20 : Répartition du débit de rejet en fonction des surfaces de collecte

3. Eaux Pluviales de Ruissellement

Dans cette hypothèse les surfaces de collecte des EPR, n’ont pas changées par rapport à la précédente
hypothèse. Les volumes et les préconisations précédentes s’appliquent donc pour cette partie de
l’hypothèse 2.

Volume
3
Nord 79 m
3
Sud 76.94 m
Tableau 21 : Rappel des volumes de rétention/régulation à mettre en place EPT – Hypothèse 1 & 2

Référence dossier n° : ENV 2017138 – Note de calcul EPR & EPT


Société : EXTOL FRANCE – NANTES (44)
Page 32
Note de calcul

4. Eaux Pluviales de Toitures

Comme pour la première hypothèse, la formule de Montana est utilisée afin de connaître les volumes d’eau
générés par une pluie décennale sur les nouvelles surfaces définis précédemment.

Volume
3
Nord 136.60 m
3
Sud 162.52 m
Tableau 22 : Volumes de rétention/régulation à mettre en place EPT – Hypothèse 2

5. Aménagements nécessaires à la régulation des eaux pluviales –


Hypothèse 2

a. EPR zone Nord et Sud

Les modifications de réseaux et positionnement des deux cuves de rétentions qui ont été faites dans
l’hypothèse 1 s’appliquent également pour cette hypothèse.

b. EPT zone Nord

Les aménagements préconisés pour cette partie du site dans la première hypothèse restent les mêmes, seul le
3 3
volume à mettre en place change. (136,60 m à la place des 80 m de l’hypothèse 1).

Ce volume peut être contenu :


 par le biais de 2 cuves de rétention de 70 m chacune  Solution permettant de garder le maximum
3

d’emprise au sol disponible.


3
par le biais d’un bassin de rétention à ciel ouvert de 140 m .

Z Référence dossier n° : ENV 2017138 – Note de calcul EPR & EPT


Page 33
Société : EXTOL FRANCE – NANTES (44)
Note de calcul

Solution cuves

Réseau existant à supprimer pour


ramener les eaux vers le nouveau
réseau en orange.

Figure 16 : Aménagement à mettre en place pour les EPT Nord – Hypothèse 2 – solution cuves

Afin de rapporter les eaux des toitures existantes dans ces nouvelles cuves de stockage, un réseau existant doit
être dévié et connecté au nouveau réseau en amont des cuves.
Ce réseau se trouve dans le cercle rouge sur la figure ci-dessous.

Z Référence dossier n° : ENV 2017138 – Note de calcul EPR & EPT


Page 34
Société : EXTOL FRANCE – NANTES (44)
Note de calcul

Solution bassin

Réseau existant à supprimer pour


ramener les eaux vers le nouveau
réseau en orange.

Figure 17 : Aménagement à mettre en place pour les EPT Nord – Hypothèse 2 – solution bassin

Z Référence dossier n° : ENV 2017138 – Note de calcul EPR & EPT


Page 35
Société : EXTOL FRANCE – NANTES (44)
Note de calcul

c. EPR zone Sud

Comme pour l’hypothèse précédente, ci-dessous ce trouve les tableaux de dimensions et de prix des rétentions
types nydaplast à mettre en place pour cette hypothèse.

Profondeur Longueur Largeur Volume Volume Utile Nb plaque Prix


Nb plaque 3 20 7 420 29 400.00 €
3 3
Dimension 1.95 16 5.6 174.72 m 166 m

Profondeur Longueur Largeur Volume Volume Utile Nb plaque Prix


Nb plaque 4 15 7 420 29 400.00 €
3 3
Dimension 2.6 12 5.6 174.72 m 166 m

Profondeur Longueur Largeur Volume Volume Utile Nb plaque Prix


Nb plaque 3 14 10 420 29 400.00 €
3 3
Dimension 1.95 11.2 8 174.72 m 166 m
Tableau 23 : Exemple de dimension « nidaplast » - EPT zone Sud– Hypothèse 2

Le tableau ci-dessous indique le débit généré en sortie de site par une pluie d’occurrences décennale sur les
5 130 m² de EPT de la zone Sud si il n’y avait pas de régulation.

Ce débit est calcul par la méthode rationnelle.

Surface de collecte (ha) 0.5130


Données 25.26
Intensité pluviométrique (mm/h)
de base
Coefficient de ruissellement 1
3 0.036
Débit (m /s)
Résultats 3
Débit (m /h) 129.58
Tableau 24 : Débit des toitures existantes – Hypothèse 2

Z Référence dossier n° : ENV 2017138 – Note de calcul EPR & EPT


Page 36
Société : EXTOL FRANCE – NANTES (44)
Note de calcul

6. Synoptique de la gestion des eaux à l’état futur – Hypothèse 2

EAUX PLUVIALES DE EAUX PLUVIALES DE EAUX PLUVIALES DE


TOITURE RUISSELLEMENT TOITURE

Gouttières de collecte Avaloirs de collecte Avaloirs de collecte Gouttières de collecte


nouveau Bâtiment des voiries et zone des voiries et zone Bâtiment existant
Zone Nord d’activité Nord d’activité Sud Zone Sud

Cuve de régulation Cuve de régulation Cuve de régulation


3 3 3
140 m 80 m 80 m

Séparateur Séparateur
Hydrocarbures Hydrocarbures
(3 l/s) (3 l/s)

Regard Regard
échantillonneur avec échantillonneur avec
Vanne Guillotine Vanne Guillotine
3
Rétention 160 m
Système anti reflux Système anti reflux

Nouveau point de Point de rejet existant


raccordement au extrémité Sud-Est du
réseau communal site

RÉSEAUX DE COLLECTE
DES EP Communal
(Ovoïde)

Ruisseau de
l’Aubinière

Figure 18 : Synoptique de la gestion des eaux à l’état futur

Le plan d’ensemble du site reprenant l’intégralité des aménagements est visible en plage suivante.

Z Référence dossier n° : ENV 2017138 – Note de calcul EPR & EPT


Page 37
Société : EXTOL FRANCE – NANTES (44)
Note de calcul

Figure 19 : Plan d’ensemble du site – hypothèse 2 – version cuves

Référence dossier n° : ENV 2017138 – Note de calcul EPR & EPT


Société : EXTOL FRANCE – NANTES (44)
Page 38
Note de calcul

Figure 20 : Plan d’ensemble du site – hypothèse 2 – version bassin

Référence dossier n° : ENV 2017138 – Note de calcul EPR & EPT


Société : EXTOL FRANCE – NANTES (44) Page 39 Page 39
Note de calcul

VII. GESTION DES EAUX PLUVIALES DE FUTUR – HYPOTHÈSE 3


Pour cette hypothèse, la gestion des eaux pluviales de Ruissellement reste inchangée aux deux précédentes
hypothèses.

Cependant, concernant la gestion des Eaux Pluviales de Toitures, les deux précédentes hypothèses
répartissaient la surface globale de toiture en deux zones.
Les aménagements dans la zone sud du site étant difficilement réalisables, dans cette nouvelle hypothèse seule
une zone sera retenue. En effet, l’ensemble des eaux tombantes sur les toitures seront ramenées vers la partie
nord du site, où la place disponible permet plus facilement de mettre en place les aménagements de
rétention/régulation.

Néanmoins, cette hypothèse nécessite de nombreuses modifications des réseaux existants.

1. Rappel des surfaces

Répartition par rapport Répartition par rapport


EPR à la surface totale EPT à la surface totale
imperméabilisée imperméabilisée
Nord 3 105 m² 21 % 9 430 m² 60 %
Sud 3 019 m² 19 % 0 m² 0%
TOTAL 6 124 m² 40 % 9 430 m² 60 %
TOTAL 15 554 m²
Tableau 25 : Répartition des surfaces imperméables du site – Hypothèse 3

2. Répartition du débit de rejet

Répartition par Répartition par


Débit de Débit de
rapport à la surface rapport à la surface
fuite fuite
totale totale
pratiqué pratiqué
imperméabilisée imperméabilisée
EPR EPT

Nord 21 % 0.63 l/s/ha 60 % 1.80 l/s/ha


Sud 19 % 0.57 l/s/ha 0% 0.00 l/s/ha
TOTAL 40 % 1.2 l/s/ha 60 % 1.8 l/s/ha
Débit total autorisé 3 l/s/ha
Tableau 26 : Répartition du débit de rejet en fonction des surfaces de collecte – Hypothèse 3

Référence dossier n° : ENV 2017138 – Note de calcul EPR & EPT


Société : EXTOL FRANCE – NANTES (44)
Page 40
Note de calcul

3. Eaux Pluviales de Ruissellement

Dans cette hypothèse les surfaces de collecte des EPR, n’ont pas changées par rapport aux précédentes
hypothèses. Les volumes et les préconisations précédentes s’appliquent donc également pour cette hypothèse.

Volume
3
Nord 79 m
3
Sud 76.94 m
Tableau 27 : Rappel des volumes de rétention/régulation à mettre en place EPT – Hypothèse 1 & 2

4. Eaux Pluviales de Toitures

La formule de Montana est utilisée afin de connaître les volumes d’eau générés par une pluie décennale sur
l’ensemble des toitures.

Volume
3
Nord 293.04 m
Tableau 28 : Volumes de rétention/régulation à mettre en place EPT – Hypothèse 3

5. Aménagements nécessaires à la régulation des eaux pluviales –


Hypothèse 3

a. EPR zone Nord et Sud

Les modifications de réseaux et positionnement des deux cuves de rétentions qui ont été faites dans
l’hypothèse 1 & 2, s’appliquent également pour cette hypothèse.

b. EPT zone Nord

Pour réguler les eaux de l’ensemble des toitures (9 430 m²), une
3
rétention de 300 m doit être mise en place. Un tel volume se
contient généralement dans un bassin à ciel ouvert. Celui-ci
pourra se trouver dans la zone enherbée vers la future station de
traitement des effluents.
Le raccordement au réseau communal se fera de la même façon
que les hypothèses précédentes.

Figure 21 : Localisation du bassin de gestion des EPT – Hypothèse 3

Référence dossier n° : ENV 2017138 – Note de calcul EPR & EPT


Société : EXTOL FRANCE – NANTES (44) Page 41
Note de calcul

Comme pour les précédentes hypothèses, les gouttières des futures extensions (zone nord) devront être
installées de façon à diriger les eaux vers ce nouveau bassin,
Gouttières visibles en orange sur la figure ci-dessous

Figure 22 : Localisation des futures gouttières à mettre en place sur les extensions de bâtiment

Cependant, il faut également rapporter les eaux des bâtiments existants (zone sud) vers ce nouveau bassin.

L’hypothèse 2 nous a indiqué qu’une partie de l’existant peut être ramenée vers la zone nord sans trop de
travaux. Seule une conduite doit être modifiée.
Nouvelle conduite
à mettre en place

Réseau existant à supprimer


pour ramener les eaux vers le
nouveau réseau en orange.

Regard de jonction
à récupérer

Atelier Existant

Figure 23 : Localisation de la conduite à modifier hypothèse 2 & 3


Point de rejet actuel vers
le ruisseau de l’Aubinière
Pour le reste des toitures deux points de rejets sont présents.

Le premier est visible sur la figure ci-dessus. Ce point de rejet collecte seulement ¼ de la toiture de l’atelier
existant se trouvant à l’extrémité Est du site, soit environ 420 m².
Afin de récupérer cette partie des toitures, le regard de jonction indiqué sur la figure ci-dessus doit être
récupéré. Une nouvelle conduite doit être mise en place, reliant ce regard au regard se trouvant en entrée du
3
futur bassin de 300 m .
Cela représente un linéaire de nouvelle conduite à mettre en place d’environ 60 mètres en Ø 315. Le prix
moyen au mètre est de 250,00 € (fournitures/pose/réfection de voirie), soit un budget pour cette conduite de
15 000,00€.

Cependant, il est important de noter que nous ne disposons pas d’information sur l’altimétrie du regard de
départ. Il est donc impossible, à ce jour, d’assurer que la nouvelle conduite pourra rejoindre le bassin
gravitairement. Si cela n’est pas le cas, un poste de relevage devra être installé. Le coût supplémentaire d’un
poste de relevage s’élève à environ 7 500,00 €

Référence dossier n° : ENV 2017138 – Note de calcul EPR & EPT


Société : EXTOL FRANCE – NANTES (44) Page 42
Note de calcul

Le second point de rejet à récupérer se trouve à l’extrémité Sud-Est du site.

Conduite indiqué précédemment


pour la première partie des toitures

Nouvelle conduite à mettre


en place pour récupérer
l’ensemble des toitures

Point de rejet actuel vers


le ruisseau de l’Aubinière

Figure 24 : Modification exutoire Sud Est

Nouvelle conduite à mettre en place pour récupérer l’ensemble des toitures représente un linéaire d’environ
70 mètres.
Nous ne disposons pas d’information sur l’altimétrie de ce regard, mais vu la distance entre les deux regards et
leurs localisations sur le site, la mise en place d’un poste de relevage semble indispensable.

Le poste de relevage nécessaire pour cette partie du site sera plus important que celui indiqué précédemment
pour la première partie à récupérer. Son prix estimatif sera donc entre des 10 000,00 € et 12 000,00 €. À ce prix
il faut ajouter le linéaire de canalisation de refoulement à mettre en place (70 ml en Ø 315 à 250,00 € le mètre
soit 17 500,00 €)

Référence dossier n° : ENV 2017138 – Note de calcul EPR & EPT


Société : EXTOL FRANCE – NANTES (44) Page 43
Note de calcul

Il a été indiqué précédemment les modifications à apporter à l’extérieur des bâtiments afin de pouvoir
récupérer l’ensemble des EPT.

Néanmoins, une autre solution serait de modifier les descentes de gouttières se trouvant à l’intérieur du
bâtiment.

Exemple de nouvelles gouttières à


mettre en place en partie haute du
bâtiment

Figure 25 : Exemple de descentes de gouttières

Les photos ci-dessous montrent des exemples de descente de gouttières des bâtiments existants, allant
directement dans le sol pour rejoindre le réseau enterré représenté en bleu sur la figure en page suivante.

Un nouveau réseau de gouttières pourrait être installé, à l’intérieur du bâtiment en partant du point haut le
plus éloigné.

Cependant, nous ne disposons pas du plan d’implantation des gouttières à l’intérieur du bâtiment. Il nous est
donc impossible de déterminer exactement la faisabilité de ces aménagements interne au bâtiment, n’y même
le linéaire de gouttières à installer et de ce fait, le prix estimatif de ces modifications.

Référence dossier n° : ENV 2017138 – Note de calcul EPR & EPT


Société : EXTOL FRANCE – NANTES (44) Page 44
Note de calcul

c. Schématisation des modifications des gouttières interne aux bâtiments existants

Réseaux aérien, point de descente des


3
gouttières pour rejoindre le bassin de 300 m

 En bleu le réseau existant enterré qui se ne serait plus utilisé


en partie sud
 En vert le nouveau réseau de gouttières à mettre en place en
partie haute du bâtiment

Figure 26 : Schématisation des modifications de gouttières interne aux bâtiments

Référence dossier n° : ENV 2017138 – Note de calcul EPR & EPT


Société : EXTOL FRANCE – NANTES (44) Page 45