Vous êtes sur la page 1sur 32

Les cellules du système

immunitaire

Pr O.ATOUF
UPR d'immunologie - Faculté de médecine et de pharmacie Université
Mohammed V Souissi Rabat
PLAN
I- INTRODUCTION

II- LIGNEE LYMPHOIDE


- Lymphocytes T (LT)
- Lymphocytes B (LB)
- Natural Killer (NK)

III- LIGNEE MYELOIDE


- Cellule Dendritique (CD)
- Monocytes /Macrophage
- Polynucléaire Neutrophile (PNN)
- Polynucléaire Eosinophile (PNE)
- Polynucléaire Basophile (PNB)
- Mastocytes
I- INTRODUCTION

Le fonctionnement du système immunitaire repose sur


des cellules qui exercent:

LTc Plasmocyte
LB
LTH

NK

Macrophage
Surveillance

Détection des dangers Cellule


Dendritique

Monocyte
Mise en place de moyens de protection
adaptés
Neutrophile
Basophile
Éosinophile Mastocyte

3
I- INTRODUCTION

- Cellules de l’immunité innée: Natual Killer (NK), cellule


dendritique (CD), granulocytes ou polynucléaire (PNN, E,
B), Monocyte (Macrophage) et mastocyte
- Cellules de l’immunité adaptative: Lymphocyte T (LT)
et Lymphocyte B (LB)
- Cellules présentatrices d’antigène (CPA) : CD,
Macrophage et LB présentent l’antigène au LTh

4
I- INTRODUCTION

Lymphocytes T
Lignée Lymphoïde Lymphocytes B
Natural Killer
Cellule Souche
Hématopoïétique
Cellules dendritiques
(CSH) Monocytes Macrophage
Lignée Myéloïde Polynucléaires (N , E et B)
Mastocytes
Plaquettes
Érythrocytes

5
I- INTRODUCTION

◙ La cellule souche hématopoïétique donne naissance à deux lignées

lymphoïde et myéloïde qui seront à l'origine des cellules sanguines.

◙ Chaque lignée possède un ensemble de marqueurs membranaires

ou cytoplasmiques ou Cluster de Différenciation (CD), identifiables

par Anticorps monoclonaux (Ac Mn)

spécifique du type de cellulaire et du stade de maturation

◙ Au cours de la maturation des cellules : modification de l’expression

des CD d'une même lignée.


Quelle cellule et quel marqueur

Marqueurs leucocytaire : CD45

CSH LT LB NK Lignée myéloïde

Marqueurs myéloïdes
CD34 Marqueurs pan T Marqueurs pan B CD13
CD16
CD3 CD79 CD56 CD33
CD5 CD19 CD57 CD65
CD7 CD20 MPO
CD2 CD22 Marqueurs granuleux
Marqueurs de CD24 CD15
différenciation Marqueurs de CD16
CD4 THelper différenciation Marqueurs monocytaires
CD8 TCytotoxique CD10: pré B CD14
CD1a Thymocyte corticaux CD23: B mature CD64
Marqueurs d’activation CD4
CD58 Plasmocyte Marqueur érythrocytaire
CD28 aga
CD80 Marqueurs plaquettaires
CD86 CD41
CD61

CD138
CD38
II- LIGNEE LYMPHOIDE
Lymphocytes T et B
Représentent 20 à 40% Leucocytes sanguins
99% des cellules de la lymphe

Caractérisées par:
- Spécificité
- Diversité
- Mémoire
Pas de différence entre LB et LT sur le plan morphologique

- Molécules de surface ou CD des LT et LB sont ≠

- Récepteur spécifique de l’Ag : TCR LT

BCR LB
TCR: T Cel Receptor
BCR: B Cel Receptor
II- LIGNEE LYMPHOIDE
Lymphocytes T 70 à 80% des lymphocytes

Moelle Osseuse:
CSH L Lymphoïde Précurseur T
naissance

Sang
Lymphocyte T mature Thymocyte Immature Thymocyte Intermédiaire Thymocyte Précoce
naif
Thymus:
SP DP DN
Maturation

Sang
OL Secondaires:
Si rencontre avec Ag +
Activation
Lymphocyte T activé
Lymphocyte T mature naif
différenciation
DN: Double Négatif
DP: Double Positif
SP: Simple Positif
II- LIGNEE LYMPHOIDE

Lymphocytes T: Maturation Thymique

Thymocytes Précoces Double Négatifs

CD4 CD8

CD3
Pré-TCR

CD4 –
DN CD8 –
CD2

CD5
CD7

10
II- LIGNEE LYMPHOIDE

Lymphocytes T: Maturation Thymique

Thymocytes Double Positifs


CD4 CD8

TCR
DP Formation d’un TCR fonctionnel
CD3

Sélection positive : survie des thymocytes dont le


TCR reconnaît les molécules du CMH du soi
Restriction au CMH

11
II- LIGNEE LYMPHOIDE

Lymphocytes T: Maturation Thymique


Thymocytes Immatures Simple Positifs

CD4 ou CD8
CD4 CD8

TCR TCR
SP SP
CD3 CD3

Sélection négative: Élimination des thymocytes dont le TCR reconnaît les


molécules du CMH du soi avec un auto Ag : permet l’élimination des T autoréactifs

5% passent dans les OL périphériques


95% mort /apoptose 12
II- LIGNEE LYMPHOIDE

Lymphocytes T: Maturation Thymique

Lymphocyte T matures Naïfs

TCR-CD3

CMH classe I
CD4 ou CD8

CD45
Lymphocyte T
Mature naïf
CD28
CD40L

Lymphocytes CD4 ou T helper (Th) (2/3 des LT)


Lymphocytes CD8 ou T cytotoxique (Tc) (1/3 des LT)
13
II- LIGNEE LYMPHOIDE
Lymphocytes T:Activation et différenciation

ORGANES LYMPHOÏDES SECONDAIRES


Th Tc

Reconnaissance de l’Ag
CD4

Différenciation

Th effecteur Tc effecteur
T régulateur
Tc mémoire
Th mémoire

Rôle dans l’immunité à médiation cellulaire


II- LIGNEE LYMPHOIDE

Lymphocytes B 5 à 15% des lymphocytes

CS Lymphoïde Progéniteur B
CSH
Moelle Osseuse:
Naissance
Maturation B
immature Pré-B Pro-B
L B mature

SANG
Sang
OL Secondaires:
L B mature naif Plasmocyte
Si rencontre avec Ag
Activation
et différenciation
15
II- LIGNEE LYMPHOIDE

Lymphocytes B:Maturation médullaire

Pro-B précoce

CD79
(Igα, Igβ)

CD19 VLA 4 VCAM 1


Pro-B
Pro-B
CD10 c-Kit SCF
Cellules stromales MO

CD79 (Igα, Igβ): composant du BCR ( B Cell Recepteur)


CD10: expression transitoire, spécifique des leucémies aigues lymphoblastiques chez l’enfant
16
II- LIGNEE LYMPHOIDE
Lymphocytes B:Maturation médullaire
Cellule Pré-B

Expression du Pré-BCR

CD20
Ig α β

CD21

CD10 CD22 Expression de nouveaux marqueurs

17
II- LIGNEE LYMPHOIDE
Lymphocytes B: Maturation médullaire
Cellule B Immature
Formation d’un BCR fonctionnel:
Igα Igβ + IgM
Ig M BCR
α αβ CD79
CD19

CD20

CD21

Sélection négative : élimination des lymphocytes B dont BCR


reconnaît les Ag du soi (auto réactifs)
18
5-10 % atteignent la circulation sanguine
II- LIGNEE LYMPHOIDE

Lymphocytes B
Lymphocyte B Mature naïf

Ig BCR
αβ
CD19
CD79

CD20

CD19, CD20: utilisés pour identifier les LB


19
II- LIGNEE LYMPHOIDE
Lymphocytes B: Activation et différenciation

ORGANES LYMPHOÏDES SECONDAIRES

B mature B activé
Naïf

Plasmocyte B mémoire

Sécréteurs d’Immunoglobulines (Ig) Réponse secondaire

Rôle dans l’immunité à médiation humorale 20


II- LIGNEE LYMPHOIDE

Cellules NK 5 à 10% des lymphocytes

-Cellules de l’immunité innée: grands lymphocytes granuleux

- Localisation: sang, MO, rate et certaines muqueuses


- Pas de récepteurs spécifiques TCR et BCR
- Expression : CD16, CD56
- Expression de 2 types de récepteurs de lyse:
* Récepteurs Activateurs (RA): ont pour ligands des molécules
de surface des cellules stressées ( infectées ou tumorales)
* Récepteurs Inhibiteurs (RI) : ont pour ligand les molécules
HLA de classe I sur les cellules normales Molécule 21
Ligand
II- LIGNEE LYMPHOIDE
Cellules NK : « Natural Killer »
Récepteurs de lyse inhibiteurs (RI) et activateur (RA)

Normale Infectée ou Tumorale

Cellule Cellule

CMH classe I
CMH classe I
L
R Activateur R Activateur
RI RI

NK + NK
Signal Signal

Activité cytotoxique - Activité cytotoxique +

Pas de destruction Destruction


de la cellule
Rôle dans les défenses anti virale et anti tumorale
capacité à détruire spontanément des cellules infectées ou cancéreuses
PLAN
I- INTRODUCTION

II- LIGNEE LYMPHOIDE


- Lymphocytes T
- Lymphocytes B
- Natural Killer

III- LIGNEE MYELOIDE


- C. Dendritique
- Monocytes /Macrophage
- Polynucléaire Neutrophile
- Polynucléaire Eosinophile
- Polynucléaire Basophile
- Mastocytes
LIGNEE MYELOIDE
• Cellules de l’immunité innée
• Ont à leurs surface des molécules de reconnaissance des
pathogènes : PRR (pattern recognition receptors)
• Rôle dans :

- La phagocytose surtout : PNN

- La présentation d’antigènes: CD et Macrophage

- Le Déclenchement de la R* inflammatoire: PNB et mastocytes

- La Défense antiparasitaire: PNE

24
LIGNEE MYELOIDE
0.3 % des leucocytes
Cellules Dendritiques (CD) 2 à 3% de cellules des organes lymphoïdes

-CD : origine myéloïde (CDM), lymphoïde (CDL)

-CDM sont localisées dans les tissus non lymphoïdes alors que les CDL
sont retrouvées dans les tissus lymphoïdes

- Ont des prolongements cytoplasmiques  augmenter surface contact


avec Ag

- CDM capturent les Ag, migrent vers Organes lymphoïdes périphériques


et présentent l’Ag aux TH

Cellule Présentatrice d’Antigènes (CPA) professionnelle

25
LIGNEE MYELOIDE
Monocytes/ Macrophages

SANG TISSUS

Ostéoclaste (os) Mésangiale (rein)

Macrophage
Monocyte Küpffer (foie)
Microglie (SNC)

Macrophage alvéolaire
(poumon)

En fonction de leurs localisations, les macrophages sont appelés différemment


LIGNEE MYELOIDE
Monocytes/ Macrophages
4 à 8 % des leucocytes

 Récepteurs:
 de reconnaissance directe de l’Ag
 Fc des Ig et composant du complément
 Molécules:
 pan leucocytaire (CD45), myéloïde (CD13), monocytaire (CD14)

Phagocytose : reconnaissance et internalisation de l’Ag


Cellule Présentatrice d’Antigènes (CPA) professionnelle

27
LIGNEE MYELOIDE

Polynucléaire neutrophiles
40 à 80% des leucocytes

. Granulations cytoplasmiques: peroxydase, collagénases

Molécules de surface:

• pan leucocytaire: CD45


• pan myéloïde: CD13
• impliqués dans la phagocytose

Phagocytose et élimination des pathogènes

28
LIGNEE MYELOIDE

Polynucléaires éosinophiles
1 à 6% des leucocytes

Au niveau du cytoplasme: 4 types de granules contenant


des enzymes lytiques

Molécules de surface:
• Récepteurs du complément
• Récepteurs des IgE (CD23 ou FcεRII)

Cytotoxicité par déversement du contenu des granules


Rôle dans les infections parasitaires et les allergies

29
LIGNEE MYELOIDE

Polynucléaires basophiles
0.5 à 1% des leucocytes

Granulations cytoplasmiques: histamine et héparine


Molécules de surface
 Récepteurs du complément: CD88 (R du C5a)
 Récepteurs Fc des IgE (RFc I)

Dégranulation et libération de médiateurs

Rôle dans les réactions d'anaphylaxie et d'inflammation

30
LIGNEE MYELOIDE

Mastocytes
- Localisation au niveau des muqueuses et la peau

- Cytoplasme riche en histamine, protéases et glucosidases

- Molécules de surface: récepteurs Fc des IgE (RFc I)

Liaison d'une IgE à son récepteur RFcI sur mastocytes

Dégranulation et libération de médiateurs néoformés,


amines vasoactives et enzymes protéolytiques

Rôle dans les réactions d'anaphylaxie et d'inflammation


31
Conclusion

Les cellules de l’immunité sont nombreuses


- l’immunité innée et spécifique
- chacune a une activité spécifique et un rôle à jouer

Exploration se fait :
- Numération formule sanguine (NFS)
- Frottis sanguin
- Myélogramme
- Immuno-phénotypage / Cytometrie en flux

32

Vous aimerez peut-être aussi