Vous êtes sur la page 1sur 33

Rapport de stage, effectué au sein de

La Banque Populaire
Agence d’Arfoud

Réalisé par : Mohamed Elhamdi Alaoui


Filière : Technique de Management
Encadré par : BRAHIM ELGAMOUZ & HAROUNI
ALAOUI MY YOUSSEF

30
Période de stage : du 01/06/2018 au
01/07/2018

30
 Remerciement:
Ce présent rapport est le résultat de mon stage effectué au sein de la banque
Populaire Meknès agence d’ARFOUD, et c’est à cette occasion que je tiens à
remercier
Toutes les personnes qui ont participé de différentes façons à la réussite de
mon stage et plus particulièrement :

 MONSIEUR HAROUNI ALAOUI my YOUSSEF :

Le directeur de l’agence, pour son accueil chaleureux, son aide, son assistance, et
pour m'avoir accepté en tant que stagiaire au sein de cette agence.

 MADMOSELLE ELMAGHRAOUI OUMAIMA:

Chargé produit, pour l’aide professionnelle considérable qu’il m’a accordée durant
ma présence à l’agence et pour m’avoir facilité l’intégration au niveau de l’équipe de
travail.

 MONSIEUR ELHSSAINI MOURAD:

Chef de caisse, pour l’aide qu’elle m’a apporté et pour les conseils et les informations
avisées qu’elle m’a fournies.

 MONSIEUR BRAHIM ELGAMOUZ :

Chargé de clientèle pour son aide utile et efficace et ses conseils précieux

30
 MONSIEUR SDIKI BRAHIM ET Mr BELGACHA ABDELKRIM:

Caissiers, pour leur accueil chaleureux et pour les informations utiles qu’ils m’ont
fournies.

Ainsi que Mr.Bensaleh Abdelfattah et Bensaleh Imad, agent de


sécurité.

 Mes remerciements s'adressent ainsi aux professeurs pour l’attention et le temps


qu’ils consacrent afin d’examiner ce travail et l'évaluer. Je remercie toutes les
personnes qui ont contribuées de près ou de loin à la réussite de la réalisation de ce
stage durant ce mois grâce à leur expérience professionnelle et leur expertise.

Rue Moulay Ismail.

30
SOMMAIRE

Remerciements................................................................................................................02
Sommaire........................................................................................................................04
Introduction ....................................................................................................................05
Partie 1: Présentation de groupe banque populaire et son secteur d’activité..............07
Chapitre 1 : Présentation de la banque populaire ………………………………….08

Chapitre 2 : organisation du groupe banque populaire………………………………………………9


1 Comité directeur…………………………………………………………………………………………………9
2 Banque centrale populaire(BCP)………………………………………………………………………… 10
3 Banque populaire régionale (BPR)……………………………………………………………………… 10
4 Les succursales…………………………………………………………………………………………………….11
5 Les agences………………………………………………………………………………………………………….11

Partie 2 : Présentation de l’établissement d’accueil «banque populaire agence, d’Arfoud» 12

Chapitre 1 : le fonctionnement de l’agence……………………………………………………………………..13


1 Le chef d’agence…………………………………………………………………………………………………………14
2 le chargé de produit ………………………………………………………………………………………………….14
3 Chef de caisse…………………………………………………………………………………………………………….20
4 Service caisse……………………………………………………………………………………………………………..21
5 Charge clientèles…………………………………………………………………………………………………………24
Partie 3 : les apports de stage, compétences acquises, remarques et suggestions…………..27
1. Les apports de stage et compétences acquises …………………..……………………………………..28
Conclusion ………………………………………………………………………………………………………………………..31
Bibliographie………………………………………………………………………………………………………………………32

30
Introduction
La mise en stage est une initiative parfaite qui ouvre la porte face à tout stagiaire de
tester et d’amplifier ses connaissances et aussi à vivre réellement le champ
professionnel. Il est indéniable que la période du stage était considérablement
exceptionnelle pour consolider et mobiliser les compétences acquises au cours de la
période de formation. J’ai eu l’occasion d’effectuer un stage au sein de la Banque
Populaire Meknes agence d’Arfoud pendant une période allant du 01 juin 2018 au 3O
JUIN 2018.
Le Groupe Banque Populaire a connu depuis quelques années une dynamique
de croissance remarquable qui s’est traduite par un doublement de taille ainsi qu’un
développement vers de nouveaux métiers et marchés internationaux. Il aspire
aujourd’hui à amplifier cette dynamique au cours des cinq prochaines années, et à
évoluer vers un groupe financier universel d’envergure régionale. De même, Le
secteur bancaire représente un pilier de l'économie national. En effet, son évolution
constatée est le fruit de la concurrence accrue entre les différents établissements, dont
figure en leader la Banque Populaire riche de son savoir-faire, de son image auprès
des Clients et surtout de son expérience depuis 50 ans.

C’est pour ces raisons que j’ai l’ambition d'approfondir mes connaissances dans le
domaine bancaire.

 Le stage que j’ai effectué a été donc une opportunité pour découvrir comment
une entreprise financière, dans un secteur en plein expansion, avec une concurrence
accrue et une évolution très rapide, a pu dépasser les obstacles pour établir une
stratégie à travers laquelle elle a pu devenir une banque importante au Maroc.
Ainsi, ce stage m’a permis d’appréhender mes compétences, de renforcer mes
capacités, d’enrichir mes connaissances, et surtout d’assurer l’application pratique
des connaissances théoriques acquises tout au long de mon cursus à l’Ecole
Supérieure de Technologie de Meknès.
Ce présent rapport va établir une synthèse de toutes les tâches que j’ai effectuées
durant mon stage au sein de l’agence.  Pour cela, je vais tout d'abord donner en
première partie une présentation de la Banque Populaire en relatant son histoire et

30
exposant son organisation administrative. Puis en deuxième partie, essayer
d'expliquer le fonctionnement de cette agence à travers les opérations, les produits et
services.  Ensuite, je vais décrire la valeur ajoutée durant mon stage.

30
Partie 1:
Présentation
De la banque
« Groupe banque
populaire et son secteur
d’activité »

30
Chapitre I : présentation du Groupe Banque
Populaire
Le Groupe Banques Populaires est un groupement de banques constitué de la banque
centrale populaire et des Banques Populaires Régionales et placé sous tutelle du Comité
Directeur du CPM. Il participe vivement au financement des petites et moyennes
entreprises et de l’artisanat et assure les transferts des Marocains Résidents à l’Etranger,
constituant ainsi un véritable levier de l’économie nationale. De plus, il joue un rôle
dans la collecte et la mobilisation de l’épargne et contribue à son utilisation au niveau
des diverses régions du pays.
La BCP (Banque Centrale Populaire) assure un rôle central au sein du groupe. Outre son
activité d’établissement de crédits, c’est l’organisme central bancaire des BPR (Banques
Populaires Régionales) et à ce titre, elle agit en tant que compensateur central du
groupe, coordonne la politique financière des BPR, gère leurs liquidités, assure leurs
refinancements et assure les services d’intérêts communs pour le compte des
organismes du groupe.
La banque populaire, qui a une vocation nationale, doit donc avoir une organisation qui
régit la relation entre la banque centrale et les banques régionales, et voici
l’organigramme de la BCP:

30
Chapitre 2 : organisation de groupe banque populaire

Le CPM comporte une structure à deux niveaux, les Banques Populaires Régionales et
la Banque Centrale Populaire sous la tutelle d'un Comité Directeur.

1 ** Le Comité Directeur (CD):

30
Organe suprême de l’institution, le comité directeur est constitué de:
– Cinq Présidents des conseils des Banques Populaires Régionales;
– Cinq représentants du conseil de la Banque Centrale Populaire;

Ainsi le comité directeur exerce un contrôle administratif, technique et financier sur


l’organisation et la gestion de la Banque Centrale Populaire et de chaque Banque
Populaire Régionale. Il représente collectivement les organismes du Crédit
Populaire pour faire valoir leurs droits et intérêts communs. Ainsi, le Comité Directeur
a pour attributions principales de:
– Décider après accord des Banques Populaires Régionales concernées,
le transfert partiel entre elles de leur actif et passif.
– Ratifier les décisions d’ouverture, de fermeture ou de transfert dans la même localité,
tant au Maroc qu’à l’étranger, de filiales, de succursales, d’agences, de guichets …

2 ** La Banque Centrale Populaire (BCP):

Elle est chargée d’exécuter les décisions du CD notamment à l’égard des Banques
Populaires Régionales. Elle peut également effectuer directement toute opération
pratiquée par les banques en vertu des dispositions de la loi bancaire. Toutefois, elle ne
peut intervenir directement dans les circonscriptions territoriales où les Banques
Populaires Régionales exercent leurs activités.

Par ailleurs, la BCP peut participer au capital d’une Banque Populaire Régionale sans
limitation des parts, à titre provisoire et exceptionnel, lorsque la situation financière de
la banque concernée le justifie. Elle peut toutefois prendre 5% des parts du capital
d’une Banque Populaire Régionale ou d’un groupe de Banques Populaires à titre
permanent.

3 ** La Banque Populaire régionale (BPR):

30
11 banques de forme coopérative à capital variable à Directoire et à Conseil de
Surveillance, dont le capital est détenu par plus de 430 000 clients sociétaires:
Casablanca, Oujda, Centre-Sud, Rabat – Kenitra, El Jadida – Safi, Tanger – Tétouan,
Fès – Taza, Laâyoune, Marrakech – Béni Mellal, Meknès, Nador – Al Hoceima.

Elle a pour mission toutes les opérations bancaires susceptibles de faciliter l’exercice
normal de sa profession à savoir entre autre: l’escompte et le recouvrement de toutes
valeurs, l’avance sur titre, sur marchandises et l’ouverture de crédit avec ou sans
nantissement, recouvrement des dépôts de fonds de toute personne physiques ou
morale etc.

4 **les succursales

Au vu de son positionnement au sein de la banque populaire régional, en tant que


niveau hiérarchique intermédiaire entre un sous-réseau d’agences et le siège, la
succursale apparaît comme un centre d’animations commerciales et appui technique au
réseau afin de :
 Rechercher l’amélioration continue de la réactivité commerciale de son réseau
 Rehausser et maintenir le niveau de qualité de prestations offertes par le réseau de
distribution

C’est pour ces raisons des aménagements sont apportés à l’organisation actuelle de la
succursale, s’inscrivant ainsi dans la continuité des actions de normalisation, du mode
de fonctionnement de la BPR.
 Rattachée hiérarchiquement au président de directoire de la banque populaire, la
succursale à pour principale missions :
 L’appui commercial aux agences relevant de son autorité
 Le pilotage et le management du sous-réseau.
 L’assistance technique au réseau notamment pour l’étude et la mise en place du
crédit.
 Le support audites agences dans le recouvrement à l’amiable des créances en
souffrance. 

30
5 **Les agences

Chaque banque populaire a plusieurs agences qui ont un seul siège qui est
indépendant des autres régions : tous ses sièges ont une seule banque centrale.

Partie 2:

Présentation de
l’établissement
d’accueil
« banque populaire
agence, d’Arfoud »

30
Chapitre 1 : présentation de l’agence Arfoud
L’agence Erfoud est une agence type B, crée en 1976 par la banque
régionale de Meknes, l’agence représente le front office de la Banque
Populaire, elle est en relation directe avec la clientèle. L’évolution,
l’augmentation des ressources de la banque, l’augmentation de la part
de marché sont des indicateurs qui dépendent des performances de
l’agence. Afin de satisfaire au mieux sa clientèle, garantir la proximité
du client et la flexibilité de service.

Organigramme de l’agence Erfoud :

Directeur d’Agence
MR EL HAROUNI ALAOUI
YOUSSEF

Responsable CHARGE DE LA CHARGEE DE


administratif CLIENTELE PRODUITS
MR ELHSSAINI MR EL GAMOUZ EL MAGHRAOUI
MOURAD BRAHIM OUMAIMA

AGENT COMMERCIAL AGENT COMMERCIAL


BELGACHA SDIKI BRAHIM
ABDELKRIM

30
1 Chef d’agence :
Le directeur d'agence bancaire supervise les différentes activités de son agence. En
collaboration avec le siège social de la banque, il définit les objectifs commerciaux, il se
charge aussi :
 d’assurer la gestion et le développement de l'agence
 Contrôler le travail ;
 -Développer les relations avec les clients ;
 -Donner l'accord et constituer les dossiers des crédits ;
Pour mener à bien ses missions, le directeur d'agence bancaire doit être organisé,
rigoureux, posséder de solides qualités managériales et sait apaiser les conflits qui
opposent inévitablement sa banque et certains clients.
2 Chargée de produit :
Elle a pour mission accueillir, conseiller, ouvrir des comptes et vendre les
produits et services financiers de son entreprise (contrats d’assurances, cartes
monétiques ….). Il doit faire des propositions aux clients qui répondent au mieux à
leurs besoins pour qu’ils se sentent en confiance.
A. Services de commercialisation des produits: l’ouverture d’un compte

L’ouverture d’un compte est un acte important qui constitue l’entrée en relation de la
banque avec son futur client .A cette occasion, la banque doit veiller à rassembler tous les
éléments permettant une bonne connaissance du client.
1. Démarche d’ouverture d’un compte :

a. pour les majeurs : L’âge de la majorité pour chaque individu est fixé par sa loi
nationale. La majorité des marocains musulmans des deux sexes est fixée à 18 années.
Toute personne majeure sur laquelle la banque ne détient pas de renseignements
défavorables peut, sur justification de son identité l’ouverture d’un compte, à condition
toutefois qu’elle ne soit pas frappée d’incapacité.
b. Pour les commerçants : Pour l’ouverture d’un compte courant au commerçant il
convient d’exiger
o la carte d’identité nationale
o un extrait d’inscription au registre du commerce
o le numéro d’identification fiscale

30
c. Pour les mineurs : Est considérée comme mineure toute personne dont l’âge est
compris entre la naissance et la majorité. Durant cette période le mineur est placé sous
tutelle légale, testamentaire ou dative

2. Les comptes en banques


La création d’un compte est un moyen de dépôt, d’épargne et de transaction de liquidité.
Chaque compte est caractérisé par 24 chiffres ou RIB (relevé d’identité bancaire) est
composé comme suit :

48 33 XXXXX XXXXXX XXX X XX


X
Code Code génériqu Radical plura cl RI
banqu agenc e l é B
e e

Il existe trois types de comptes :


a- Les comptes courants : Sont réservés aux commerçants appartenant à divers secteurs
d’activités pour leurs opérations professionnelles
b- les comptes chèques : Sont ouverts aux personnes physiques ou morales pour leurs
besoins personnels. Leurs soldes doivent toujours être créditeurs
c. le compte sur carnet : c’est un compte d’épargne qui ne peut être ouvert qu’à des
personnes physiques. Aussi, c’est un compte rémunéré, ses taux d’intérêts sont fixés par
banque populaire. Le montant déposé ne doit pas dépasser la somme de 300.000,00
dirhams, alors que le montant de chaque opération de versement ainsi que leurs soldes ne
peuvent être inférieures à 100 dirhams.
Monétique :

La icard : est une carte Mastercard dédiée exclusivement au


paiement sur internet, avec un plafond du 50000dh/an national et
de 10000dh/an international, l’activation et la désactivation de

30
cette carte est essentielle sur l’application Chaabi net ou pocket
bank.

La prima : c’est une carte de retrait d’après le “GAB“ permet à son


porteur d’effectuer des retraits d'espèces avec un plafond de
2000dh/ jour et elle est valable uniquement au Maroc.

La populaire : est une carte Visa de retrait et de paiement à usage


électronique seulement, avec un plafond de retrait de 4000dh/
jour .

La gold : est une carte MasterCard embossée de retrait d'espèces


sur les GAB banque populaire à hauteur de 6000 DH /jour, destinée
aux clients ayant un salaire élevé.

La titanium : C’est une carte de débit Mastercard de retrait et de


paiement, utilisable au Maroc et à l’étranger,associée à des services
d’assistance et permet à son titulaire de bénéficier d’un programme
de fidélité dédié, ainsi que les personne ciblés sont des clients haut
de gamme.

Ailes : est une carte de retrait et de paiement Visa au Maroc. Elle


est commercialisée dans le cadre d’un package intégrant des
services bancaires et un programme de fidélisation, cette offre est
destinée exclusivement aux femmes.

Carte 12-17 : est une carte de retrait privative Banque Populaire


adossée à un compte sur carnet, dont la fonctionnalité principale
est le retrait de billets de Banque auprès des GAB, cette carte est
destinée aux jeunes âgés entre 12 et 17 ans locaux et MDM.

30
Carte 18-25 : est une carte Visa de retrait et de paiement adossée
à une compte chèque utilisable exclusivement sur les GAB, destinée
aux jeunes âgés entre 18 et 25 ans.

Carte rizk : est une carte de retrait, adossée à un compte sur


carnet, dont la fonctionnalité principale est le retrait de billets de
banque auprès des GAB, destinée aux clients âgés de 18 ans et
plus.

Carte visa classic : est une carte de retrait et de paiement valable


uniquement sur le territoire national, concerne les particuliers
locaux, MDM, et PME ayant un chiffres d’affaires supérieur ou
égales à 750 000dhs.

Asfar card : permet aux particuliers résidents au Maroc de


disposer d’une carte de paiement en devises, pour leurs voyages à
l’étranger. C’est une carte prépayée approvisionnée à partir d’un
compte.

Banque à distance :

Pocket bank : est une application sur le téléphone, permet aux


clients d’effectuer des transactions financières sur cons compte
bancaires.

Bourse en ligne : est un site sécurisé et pratique de transaction


en ligne permettant aux clients d’assurer l’acheminement de ses
ordres directement à la bourse des valeurs de Casablanca et en
temps réel.

30
Châabi net : est un service qui permet au client d'accéder à son
compte par une simple consultation de sa boîte de réception net et
même de visualiser les mouvements de son compte.

Châabi mobile : est un service qui permet au client abonné de


recevoir de manière sécurisé et sporadique, des informations
relatives à son compte sur son téléphone portable. Il constitue un
moyen rapide et efficace d'information sur les opérations
enregistrées sur le compte quel que soit le lieu où se trouve le
client.

Bancassurance :

Ma retraite : est une épargne progressive permettant la


constitution d’une retraite principale ou complémentaire.

Avenir mes enfants : une formule d’épargne progressive,


destinés au financement des études universitaires ou
professionnelles des enfants.

Addamane chaabi : permet de constituer un capital en vue d'une


retraite principale ou complémentaire et adossé à une décès toutes
causes et invalidité totale et permanente.
Al injad chaabi : Ce produit d’assistance offre une large
couverture en cas de maladie subite, blessure, décès, accident,
panne ou vol du véhicule, pour le client, sa famille, son véhicule, au
Maroc et à l’étranger.

Al injad al moumtaz : un contrat qui offre une large couverture en


cas de maladie subite, blessure, décès, accident, panne ou vol du
véhicule au Maroc et à l’étranger.

30
Multi Risque Habitation :

Al bayt chaabi a pour objet, la couverture contre les risques


inhérents à l’occupation d’une habitation. C’est une garantie
permettant la protection la plus optimale de ses biens personnels
contre les principaux périls pouvant les atteindre.
Al bayt chaabi attakmili est une offre complémentaire pour les
clients ayant une couverture Incendie-Explosion sur bâtiment
souscrite à la date de l’octroi du crédit.
Schengen visa : est un produit qui permet une assistance qui
procure qui étude et tranquillité pendant tout le séjour, une
assistance permanente, une assistance dans tous les domaines de
l’urgence, une assistance rentable pour l’assuré à tous points de
vue et un produit permettant à l’assuré d’avoir instantanément une
attestation pour les besoins de son visa.

B. Les conditions d’ouverture d’un compte bancaire


1) Les conditions générales et relatives d’ouverture d’un compte
 les conditions générales d’ouverture d’un compte :
Le client doit être majeur et de bonne moralité ; l’ouverture du compte est reliée à un
versement initial ou à la domiciliation du salaire. Aussi, il existe une chance pour les
aveugles et les analphabètes. Seulement, pour les premiers, il faut la présence d’une
tierce personne avec lui pour l’ouverture du compte et les différentes opérations de retrait
; et pour les seconds il faut savoir signer
 les conditions relatives à l’identité :

Avant d’ouvrir un compte, il faut s’assurer de l’identité du client qui varie selon la
fonction des personnes concernées : physique ou morale. Personnes physiques : leur
identité est déterminée par la carte d’identité nationale ou le passeport. Mais Les
commerçants sont tenus de présenter en plus un extrait de registre de commerce et la

30
patente ; les étrangers doivent présenter une carte de séjour valide. Personnes morales :
Chaque société a des pièces à produire pour l’ouverture de comptes
2) Les formalités d’ouverture d’un compte

 le carton de spécimen de signature : Il porte l’identification du client ainsi que les


modèles de signature qui sont une base de contrôle pour les retraits, cette signature peut
être conjointe, comme le cas des associés titulaires d’un seul compte, il faut la présence
de la signature de tous les associés, ou une réciproque d’un seul associé
 Sous L’application NACOM :

Dans cette phase on rédige un compte rendu de vigilance ainsi on fait adhérer le client
aux offres  packagés sous d’un bulletin d’abonnement aux package
 la réalisation d’une convention entre la banque et son client sous forme des papiers
contient des clauses sur lesquels le client doit signer.
 La demande d’un chéquier, carnet ou carte guichet :

 Le chéquier : Dés l’ouverture d’un compte, la demande du chéquier se présente sous


forme d’un reçu à remplir, ce dernier indique le numéro de compte, l’intitulé, l’adresse et
la signature. Les banques délivrent de différentes formules de chéquiers comme 10 pages
de chèques pour la délivrance du premier carnet. Les autres formules sont de (10-20-40
chèques), cela dépend de la fonction de la nature du compte. 
 La demande du carnet : Cette demande est immédiate, il suffit de remplir le carnet dés
que le client a l’envie d’avoir un compte sur carnet.

 La demande de la carte guichet : Il suffit de faire la demande à son agence et remplir
l’imprimé prévu à cet effet, le client recevra son code confidentiel à l’adresse indiquée. Il
faut présentation du code pour recevoir sa carte.

3 Le chef de caisse (service back office) :

Est un remplaçant du chef d’agence en cas d’absence, le chef de caisse a pour mission :

30
A/ La compensation :
A l’avènement de la scanarisation des signatures des chèques, les valeurs ne transitent
pas ce qui a réduit le risque de perte des valeurs, en plus le sort des remises est ramené à
j+2.Pour le traitement des chèques reçus pour compensation au niveau de la banque
populaire, ils sont traités au niveau de NACOM et précisément à la rubrique SIMT, la
première étape réside dans l’édition d’une liste des valeurs à compenser.
Une fois le compensateur dispose de cette liste, il doit décider le sort de cette valeur, et
pour cela il doit consulter Mansour base local si le tireur dispose de la provision
suffisante, et pour plus de fiabilité il doit consulter MNS21 dans une tel situation deux cas
se présente:
Soit le tireur dispose de la provision suffisante :
Dans ce cas le compensateur débite le tireur du montant des chèques sous Mansour avec
la transaction ch51, puis la 2ème étape sera la décision sous NACOM, le compensateur se
rend à la rubrique SIMT puis décision SIMT un écran s’affiche permettant de visualiser
les chèques scannés en recto et en verso.
-Ou bien le tireur ne disposant pas de la provision suffisante :
Dans ce cas, la décision se fait sur NACOM tout en précisant le motif de rejet, ensuite on
le SCIP et pour cela il y a une rubrique nommée SCIP qui nous permet de déclarer
l’incident, le compensateur doit créer un dossier SCIP si le client dispose déjà d’un
dossier il doit être mise à jour tout en classant un certificat de refus de paiement (CRP) et
une lettre d’injonction (INJ) remise au détenteur du chèque.
Réseau SIMT ?
Le système interbancaire marocain de télé compensation est un système de
dématérialisation de l'échange de chèques et LCN entre les banques. Mise en œuvre
depuis 2007, afin de facilité et de fluidifier les opérations de remise des chèques et des
LCN à l'aide d'une base de données commune où sont stockées les images scannées et
autres informations relatives à ces chèques
B/ Emission des chèques de banque :
Le chèque de banque est un moyen destiné à garantir le paiement au profit de tiers
bénéficiaires ou de donneur d’ordre lui-même.
Payable à tous les guichets de la banque populaire, le chèque de banque est établi à
l’ordre d’un bénéficiaire nommément désigné et comporte la mention « non endossable
»Il présente de l’argent liquide, c’est un moyen de paiement très assurant. Cette opération
est saisie au niveau de Mansour par le truchement de la transaction ECB
C/ Emission des chèques certifiés :

30
Le chèque certifié est un moyen de paiement garanti par la banque, la provision
Correspondante étant constituée et bloquée par la banque tirée lors de la délivrance du
chèque. A l’expiration du délai de présentation (20j comme délai d’expiration), le chèque
certifié devient un chèque ordinaire dépourvu de la garantie donnée par la banque relative
à l’existence de la provision.
 La certification résulte de la signature du tiré (banque) sur l’endos du chèque et
du transfert de la provision dans un compte indisponible.
D/ La délivrance des chèques
L’agent responsable de la délivrance reçoit des lots des chèques demandés, premièrement
la demande des chéquiers est saisie à MNS2 sous la commande DCM dans laquelle
l’agent doit spécifier la nature du chèque demandé (catégorie a, b, c) dès la réception des
lots par courrier, l’agent doit réceptionner et pointer les lots sur la station NACOM et
précisément à la rubrique gestion des chéquiers.
La délivrance vient en deuxième étape, il consiste à mentionner l’identité du client sur un
accusé réception que le client doit le signer, il faut signaler ici qu’avant de délivrer un
chèque l’agent doit obligatoirement consulter BAM et voir si ce client est interdit d
chéquier ou non. Avec le système de délivrance de chéquier, les chèques ne restent qu’un
mois à l’agence pour qu’il devient échu.

4 Service caisse :

 les opérations observées au sein de ce service:


Durant mon stage j’ai eu l’occasion de passer quelques jours au service caisse
où lequel j’ai pu observée plusieurs opérations à savoir :
1) Ouverture de la caisse :
Au début de chaque journée, le guichetier ouvre la caisse par la transaction O.V.C
(ouverture de caisse) et compare les billets et les pièces existant avec les montants figurés
sur l’écran.
2) Le versement  (V.E.R) :
C’est l’action d’apporter l’espèce à une caisse par un client, pour son bien
d’alimentation. Ce versement peut être soit versé par le client lui-même ou par une tierce
personne.
On peut distinguer aussi un autre type de versement :

30
Le versement déplacé (V.R.D)  : C’est le versement d’espèces par un client ou non de
l’agence, pour l’alimentation de son compte ou celui d’un autre client. Le compte
n’existe pas dans l’agence, mais dans une autre banque autre que celle gestionnaire du
compte.
3) Le retrait :
Débiter le compte du client sur présentation de son carnet de chèque ou le chèque
guichet. Pour effectuer l’opération de retrait, le caissier doit d’abord s’assurer du numéro
de compte de client et son identité , s’assurer que les provisions sont suffisantes pour
effectuer le retrait , faire signer le bordereau par le client et cacher le document de retrait,
aussi que la vérification des conditions de fond et de forme du chèque.
 Condition de forme : Il doit mentionner :

-La dénomination de chèque doit être insérée dans le texte

-Le montant et la somme à payer sont inscrits en chiffres et en toutes lettres dans le


libellé.

-Le nom du tiré

-L’indication du lieu où le paiement doit être effectué ainsi que la date

-La signature

Si l’une de ces mentions ci-dessous ne figure pas, le chèque n’est pas validé.
 Conditions de fond : Il faut d’abord s’assurer de la signature, ainsi que de la provision
correspondante au montant indiqué sur le chèque.
 Le retrait déplacé :
Les clients détenteurs des comptes chez des agences de banque populaire d’autres villes,
peuvent retirer des fonds sur n’importe quelle agence de la banque populaire au moyen
d’un chèque signé. Le banquier intervient par fax auprès de l’agence chez qui le client
détient le compte pour demander un blocage de fonds, une fois la demande retenue, le
banquier doit authentifier la signature de l’accord avant d’exécuter l’opération comme
celle d’un simple retrait.
4) Les virements :

le client sollicite un transfert de fonds par le débit de son compte au profit d’un
bénéficiaire qui détient lui-même un compte bancaire à l’aide d’un ordre de virement

30
spécifique, sur ce document le client doit obligatoirement préciser le numéro de RIB du
bénéficiaire , suivi de son numéro de compte et sa signature
5) Mise à disposition :

Le client peut virer une somme déterminée à l’ordre d’une autre personne qui ne détient
pas de compte.
6) Le change :
Le change est l’opération d’achat ou de vente de devises contre la monnaie nationale (le
dirham). Avec une machine, on observe le billet pour savoir s’il est falsifié ; si c’est le
cas ; il ne sera pas accepté. Après vérification, on multiplie le montant de la devise par le
cours appliqué.
7) La réception et le transfert de fond :

a. Réception du fond : C’est une opération qui consiste à recevoir des fonds à travers
des convoyeurs de fonds de l’entité de tutelle (groupe 4 de Fès).
b. Le transfert du fond : cette procédure appelée également le ramassage, consiste à
définir le montant à transférer, compter et conditionner les billets de banque, sceller les
sacs de transport de fonds, solliciter le convoyeur de fond dont l’identité doit être bien
identifiée, rédiger le formulaire d’envoi et finalement saisir l’opération sur le logiciel
Mansour

8) Arrêté de caisse :
A la fin de chaque journée, d’un coté le manipulateur procède à l’arrêt de caisse. Il utilise
la transaction C.A.I (gestion de taille de la caisse). Il compte les existants de la caisse et
les compare avec le nombre de billets et de pièces figurés sur l’écran ; ces derniers
doivent être égaux aux existants. Ensuite, par la transaction A.R.C, il compare le total des
versements et paiements, puis il arrête la caisse. En dernier lieu, il fait sortir une hard
copie de toutes les transactions. La caisse étant au juste, le caissier met le total de ces
existants dans coffre fort à combinaisons.
De l’autre coté, le chef caissier réalise des situations à la fois situation caisse GAB,
tableau de suivi de caisse GAB (ce tableau contient arrêté comptable, les sorties réelles
et l’alimentation de caisse), en la rédaction la situation de caisse en devises (cette
situation contient achat de la journée et la vente de la journée en fonction de des
différentes monnaies).
9) Autres services :

30
Le chef de caissier s’engage à décaisser des mandats money gram ou western union grâce
aux conventions entre la banque populaire et ces organisme financiers de même les
mandats, ainsi les mises à disposition de la CNSS.
 Western union :
Ce service de transfert d’espèces est disponible auprès du réseau d’agences de la Banque
Populaire. Rapide et fiable, il répond à un besoin réel des Marocains du monde dans leurs
pays d’accueil en matière de transfert d’argent.
 Money Gram :
Le Groupe Banque populaire a signé son accord de partenariat avec Money Gram
international, en vue de rendre le service de transfert d’argent encore plus accessible tant
aux Marocains du monde dans leurs pays de résidence qu’à leurs familles et proches au
Maroc. C’est un service qui se caractérise par la rapidité, la proximité et précisément par
la sécurité.
5 Chargé de la clientèle :

il assure l’accueil de la clientèle et répond aux questions de ses clients,


afin de leur proposer les produits ou solutions proposées par son
établissement qui sont les plus indiqués pour tel ou tel client dans le
cadre d’une stratégie commerciale définie, in devra aussi analyser la
solvabilité de son client et proposer un prêt adéquat, il est fréquent que
le chargé de clientèle ait des objectifs annuels à réaliser en terme de
développement commerciale.

Les crédits : (PARTICULIER)

a- Crédit à la consommation

Le Crédit Consommation est une formule de crédit destinée à répondre aux besoins
de financement des ménages. Il permet l’acquisition d’un bien de consommation,
la couverture de frais exceptionnels ou d’autres dépenses liées à la vie
quotidienne. 

30
Moujoud:  un crédit de consommation destiné au financement des besoins
personnels de consommation tels que : achat de mobilier, d’appareils
électroménagers, de voiture, etc., pour pouvoir en bénéficier, il faut être titulaire
d’un compte bancaire auprès de l’agence et d’un salaire domicilié à l’agence, Puis
présenté un dossier qui contient une demande de crédit en mentionnant le montant
voulu et l’échéance , une photocopie de la CIN , une attestation de travail et une
attestation de salaire, après le traitement de dossier et l’accord des deux parties, on
établit le contrat qui doit être signé par le client. La durée de remboursement de ce
type de crédit est entre 72 et 84 mois, la charge de remboursement ne doit pas
excéder 40% du salaire domicilié et 50% pour les revenues supérieurs à 20000
DHS.

Crédit youssr : Il est comme une facilité de paiement qui est adossée au compte
chèque du client, et utilisable par le bénéficiaire durant le mois, quelque soit le
support de paiement. Le remboursement du montant utilisé de l’autorisation est
effectué en totalité ou en partie a cheque rentrée d’argent dans le compte du client.
La banque populaire agence rissani a mit ce crédit à la disposition de ses clients
pour leur permettre de faire face à des dépenses imprévues sans déséquilibrer leur
budget.
b- Le crédit immobilier :

Sakan mabrouk : l’agence de Rissani propose à ses clients porteurs d’un projet


immobilier le crédit sakan mabrouk  qui permet de financer l’achat d’une résidence
principale ou secondaire neuve ou ancienne, construction dune maison, travaux
d’aménagement ou acquisition d’un terrain nu. La durée de remboursement peut
aller jusqu’à 25 ans. En plus des conditions et document déjà cités, il faut y ajouter
un compromis de vente et le titre de propriété Crédit. Aussi le bénéficiaire doit
associer à son crédit une assurance décès. Cette assurance protège d’abord la
banque, et le client avec sa famille (permette d’éviter la transmission de la dette
aux héritiers en cas de décès à condition que les héritiers déclarent la mort du
bénéficiaire pendant six mois à l’assurance).
Crédit Fogarim : crédit soutenu et garantie par l’Etat en faveur des travailleur qui
n’ont pas un salaire fixe et ne peuvent pas ainsi domiciliés leurs salaires.
Crédit Fogalef : Pour tout projet immobilier, (achat d'une résidence principale ou
acquisition de terrain et construction d'une maison principale) destiné aux
enseignants adhérents à la Fondation Mohamed VI.

30
30
Partie 3 :

« Apports de stage »

30
Les apports de stage et compétences acquises :

Les apports de stage et compétences acquises :

Mon stage au sein de la banque populaire a été très bénéfique et instructif.


Au cours de ces quatre semaines, j'ai ainsi pu observer et participer, au
fonctionnement quotidien d'une agence bancaire. Au-delà, de l'activité de chacun
des services, j'ai pu constater les relations humaines entres les différents employés
de la banque, indépendamment de l'activité exercée par chacun d'eux ; ainsi j'ai pu
ressentir l'importance des relations humaines au sein de l'entreprise et même celles
nouées avec les clients par ce qu'une bonne relation induit une bonne réputation à
l'organisme et aux employés de ce dernier.

 De plus cette expérience m’a permis d’évoluer personnellement, et acquérir de


nombreuses compétences sur le plan personnel à savoir :
 Stimuler mon ouverture d'esprit et ma curiosité
 Renforcer mon sens des responsabilités et mon autonomie
 Développer mes capacités d'adaptation et d'intégration
 Favoriser mon épanouissement personnel et mon enrichissement culturel
L’adaptation à l’atmosphère du travail et la manière de communiquer avec les
clients sont aussi des atouts majeurs pour ma formation. 

30
Conclusion
Je ne vais pas donc y aller dans les quatre chemins, autant de signifier
clairement, ce stage m'est apparu comme tout bonnement inutile. Comment voulez-
vous effectuer une mission concrète et intéressante en un mois, c'est un délai
beaucoup trop court pour découvrir une entreprise, son fonctionnement, son
personnel. Ce n'est en effet qu'un stage de découverte. Ceci étant dit, le stage s'est
merveilleusement bien déroulé.

L'ambiance de travail était très agréable et je me suis bien intégré au sein de


l'équipe. Ils semblaient satisfaire du travail que j'ai pu effectuer pour eux. ce qui est
plutôt de bon augure pour le stage long dans lequel je serai amené à leur servir. Alors
je me dois de remercier comme il se doit l'équipe qui m'a accueillie et qui m'a aidé
d’une part à soulever beaucoup de notions sur le métier d’un banquier durant ce
mois de stage, et d’autre part de vivre l’administration et l’entreprise au Maroc,
surtout ce qui concerne la législation de travail, le droit commercial, etc.

J'accorde de l'importance à leur générosité, leur temps passé à m'expliquer les


techniques bancaires. Ils ont eu la patience suffisante pour que j'arrive à m'autogérer
rapidement. Je remercie

Particulièrement mon maître de stage, Mr Harouni Alaoui Youssef Directeur de


l'agence qui a appuyé ma demande de stage auprès de la direction et qui ont fut mes
principaux formateurs et interlocuteurs.

30
Sur l'ensemble du stage court, je suis très satisfait personnellement, j'ai acquis
énormément de connaissances au niveau des opérations bancaires, j'ai pu approfondir
mes techniques de communication et de relations clients grâce à ce mois. Ces
précieux conseils m'ont aidé pour mes futurs placements. Toute l'équipe était parfaite
avec moi, je souhaite être intégré rapidement au mode de travail.

D'un point de vue relationnel et professionnel. Ce stage fut très enrichissant


pour moi.

30
Bibliographie

Dans la rédaction de ce rapport, j’ai pris comme support plusieurs sources qui sont :

 Blog.wikimemoire.com
 www.gbp.ma
 Le personnel de l’agence BP Arfoud
 intranet de l’agence

30