Vous êtes sur la page 1sur 2

INTRODUCTION GENERALE

L’une des retombées du développement industriel est la complexité croissante des


machines et des équipements de production.

Les ateliers de production de plus en plus complexes, doivent assurer la continuité de


leurs services et la qualité de leurs produits. La conception et l’exploitation d’un Système de
Production, dans le but de satisfaire ces exigences, nécessitent des méthodes de la Sûreté de
Fonctionnement. Dans ce domaine, la maintenance est en train de s’imposer rapidement
comme la meilleure solution permettant d’améliorer le niveau de Sûreté de Fonctionnement
des Système de Production.

Le maintien des équipements de production est un enjeu clé pour la productivité aussi
bien que pour la qualité de produit. La maintenance doit commencer dès la phase de
conception de l’équipement, participer à l’installation et à la mise en route des machines et
assurer une surveillance permanente de l’atelier. Elle consiste à mettre en œuvre les objectifs
fixés par la direction de production.

Le travail présenté dans ce mémoire a été achevé suite à un stage effectué au sein de la
SCAEK (Annexe A), dont l’étude a été faite sur un équipement vital dans le processus de
fabrication de ciment qui est Le Broyeur cru.
Le premier objectif consiste à construire un tableau de bord de maintenance composé
d’indicateurs significatifs, à les interpréter et les analyser, afin d’évaluer l’efficacité et la
continuité de la politique de maintenance appliquée sur l’équipement concerné.
Le deuxième objectif consiste à modéliser les données de fiabilité de l’équipement par
la loi de Weibull et par l’approche actuarielle, et de comparer les résultats obtenus par les
deux méthodes.
Le troisième objectif est de prédire la fiabilité du système par les chaines de Markov.

Ce mémoire est structuré en quatre chapitres :

CHAPITRE I : Dans un premier lieu, on va présenter les généralités sur la sureté de


fonctionnement et on va rappeler les principales lois usuelles de la fiabilité qui interviennent
le plus fréquemment dans l’analyse de cycle de vie des équipements. Ensuite on va introduire
la méthode de l’actuariat utilisée en maintenance, ainsi que la modélisation des systèmes par
les chaines de Markov qui ont pour but de prédire la fiabilité.

CHAPITRE II : Une étude technologique du broyeur de ciment BC2. Où on va décrire cet
équipement, son importance dans le processus de fabrication de ciment, son fonctionnement
et les différents sous-systèmes constituants.

CHAPITRE III : Ce chapitre est réparti en deux parties :


En se basant sur les ratios normalisés qu’on va calculer à l’aide de l’historique de
l’équipement, on va construire un tableau de bord de maintenance qui va nous permettre de

M.I.M.I - E.N.S.T - 2016

1
INTRODUCTION GENERALE

vérifier la pertinence des activités de maintenance. Ainsi, on va évaluer la performance, la


qualité et la maintenance au moyen de taux de rendement global.
Ensuite, on va modéliser les données de fiabilité de l’équipement par la loi de Weibull,
et d’après les résultats de cette dernière, on va valider ou non la méthode de « Weibull par
actuariat » appliquée à la maintenance.

CHAPITRE IV : On va donner un modèle de prédiction de la fiabilité, par les chaînes de


Markov. Où on va évaluer la disponibilité et la fiabilité des scénarios proposés.

M.I.M.I - E.N.S.T - 2016