Vous êtes sur la page 1sur 6

introduction

Nous discuterons des points suivants,

· D'abord, le rôle de l'industrie de l'exploration et de la production

· Ensuite, quelques détails sur le contexte lié aux ressources

· Et enfin le cycle global des activités d'exploration et de production.

Rôle de l'industrie Exploration-Production

L'exploration et la production, ou E & P, est également appelée le segment


«amont» du pétrole et du gaz industrie comme vous l'a dit Arash lors d'une
conférence précédente.

Le rôle de l'industrie E & P est de trouver et produire des hydrocarbures - ce qui


signifie le pétrole, ou le pétrole et le gaz. Ceux-ci seront ensuite livrés en premier,
aux raffineries puis, aux consommateurs.

Le but de cette partie du cours est de vous fournir les bases techniques

l'information nécessaire pour comprendre les différentes activités impliquées


dans la recherche et la production des hydrocarbures.

Ressources pétrolières et gazières

Tout commence par la compréhension des ressources pétrolières et gazières


mondiales et de leurs estimations.

Qu'entendons-nous par ressources?

Nous appelons «ressources» la partie identifiée de la quantité de pétrole et de


gaz encore enterrée sous terre.

Nous ne parlons pas de «réserves» qui impliquent à la fois la technologie et


l'économie ressources à développer et à produire.

Il existe de grandes incertitudes quant à l'évaluation des ressources, mais une


estimation récente de
les ressources ultimes indiquent qu'il existe encore des ressources suffisantes
pour environ 90 ans de

production de liquides et 140 années de production de gaz.

Quelles sont les différentes catégories de ressources qui sous-tendent cette


estimation?

Sur le diagramme: en dessous de la ligne horizontale - vous trouvez, en rouge, les


volumes d'hydrocarbures déjà produit depuis le début de l'ère industrielle.

Au-dessus de la ligne, vous trouverez, empilés, les différents types de ressources


en commençant par les ressources déjà identifiées dans le sol et relativement
connues.

En avançant vers des ressources plus incertaines, il existe une catégorie de


potentiel supplémentaire les hydrocarbures que nous pourrions récupérer, des
champs développés existants, avec de nouvelles technologies. Nous l'appelons
EOR pour Enhanced Oil Recovery.

Passant à un domaine de plus en plus incertain, nous avons le potentiel


d'exploration.

Il s'agit des volumes de pétrole et de gaz qui n'ont pas encore été trouvés et
seront le résultat de l’activité d'exploration - ce que nous appelons les
hydrocarbures "encore à trouver"!

Par exemple, les activités d'exploration ciblent des domaines inconnus tels que
Deep et Ultradeep au large - avec des profondeurs d'eau allant de 3000 à 5000
mètres.

La dernière catégorie de ressources potentielles comprend d'énormes ressources


situées non exploitées cibles géologiques, les soi-disant «ressources non
conventionnelles».

Ils incluent différents types de dépôts, par exemple, le petrol de schiste et de


schiste bien connue
les dépôts.

Les caractéristiques seront présentées et discutées par le Professeur Jean-Pierre


Deflandre en la prochaine lecture. Chaque type de ressource sera confronté à des
défis spécifiques pour le rendre accessible.

Pour transformer toutes ces ressources en réserves productives, des


investissements significatifs dans L'exploration, la technologie et la recherche et le
développement seront nécessaires.

L'ère des soi-disant «barils faciles» est terminée, les futurs canons seront
«technologiques».

Par conséquent, le montant des ressources disponibles dépendra étroitement du


prix du pétrole et du gaz.

Cycle global des activités du EP

L'industrie en amont se caractérise par des cycles très longs qui nécessitent une
vision à long terme et les décisions. Le cycle de vie d'un champ d'hydrocarbures
peut durer de 3 à 5 décennies.

Il est subdivisé en plusieurs phases séparées par une série d'étapes GO / no GO.

Ces étapes de décision majeures sont cruciales puisqu'elles sont directement liées
aux principaux facteurs suivants

contraintes:

· La réduction du niveau d'incertitudes lié à l'unicité de chaque champ

· Les énormes investissements attachés à chaque nouvelle phase

· Les défis technologiques et le savoir-faire requis pour passer à l'étape suivante.

Ironiquement, le terrain n'est vraiment entièrement compris qu'à la fin de sa vie.

Nous pouvons subdiviser la vie d'un champ en trois phases principales:


Exploration, Développement et Production, qui ont tous des objectifs spécifiques.
Chaque phase implique de nombreuses compétences que nous pouvons classer
dans plusieurs grandes «disciplines professionnelles» techniques telles que:
géologue, géophysicien, ingénieur réservoir, foreur, ingénieur pétrolier etc ....

En plus de ces domaines techniques - comme dans beaucoup d'autres industries -


il y a aussi un besoin pour d'autres compétences et emplois comme les
économistes, les avocats, les ressources humaines, les spécialistes HSE, etc..

L'objectif de la phase d'exploration est de découvrir les hydrocarbures en


quantités commerciables.

Comment commençons-nous? Avec une idée, un concept géologique initial


généré par des géologues et

les géophysiciens - également appelés "explorateurs" - en utilisant leur


expérience et en étudiant tout disponible les données et les connaissances
existantes.

Les grandes régions du globe doivent être évaluées, pendant de nombreuses


années, en essayant de reconstruire

histoire géologique des bassins. Pourquoi? Identifier les zones attrayantes


attrayantes. En cas de succès, cette phase aboutit à la demande de droits miniers
pour une zone spécifique. C'est Pourquoi appelons-nous cette partie «évaluation
régionale».

Que ce passe t-il après? Une fois la superficie d'exploration obtenue, des études
détaillées peuvent être initié, y compris l'acquisition de nouvelles données telles
que les données sismiques, l'analyse des affleurements, données satellites,
analyses de laboratoire, etc. Ce travail se fait dans la partie dite «exploration».

Les résultats de toutes ces études peuvent conduire à la définition d'un


«prospect», toujours unique, qui sera ou ne sera pas foré. Les géologues et les
géophysiciens travaillent avec les ingénieurs de forage pour préparer la campagne
de forage.
Plusieurs puits d'exploration peuvent être forés, ciblant et testant différents
objets et concepts géologiques. Cette phase, pouvant durer de 2 à 5 ans, pourrait
conduire à une découverte.

Comment définir le succès?

Le succès dans l'exploration est: trouver une quantité importante ou économique


d'hydrocarbures.

Une chance typique de succès d'un puit d'exploration est d'environ 10 à 20% dans
les sous-explorés domaines.

Et il suffit de garder à l'esprit l'ordre de grandeur du coût, d'une exploration


profonde au large Eh bien: environ 100 millions de dollars.

Une fois la découverte effectuée, un autre processus d'évaluation démarre, dédié


à l'évaluation de la taille et les caractéristiques de la découverte. Plusieurs puits
d'évaluation peuvent être forés. Une équipe pluridisciplinaire composée de
géologues, géophysiciens, foreurs, ingénieurs réservoir

évaluera ensuite:

· L'étendue de la roche réservoir,

· Le volume des réserves récupérables

· Et le potentiel de production.

Cette phase peut durer de 2 à 4 ans et se termine par la décision de développer le


domaine ou ne pas. Cette décision est une étape très importante car ce sera un
engagement pour d'énormes investissements.

Les détails de cette phase d'exploration globale seront développés par les
professeurs Jean Pierre Deflandre et Anne Jardin dans les cours suivants.

La deuxième grande phase après Exploration est "développement". La phase de


développement sur le terrain
est la construction des installations de production du champ, impliquant tous les
types de professionnels disciplines mais surtout des ingénieurs de réservoir et de
pétrole.

A la fin de cette phase, qui peut durer de 3 à 6 ans, la production peut démarrer -
c'est aussi appelé "première huile".

Juste pour vous donner un ordre de grandeur, une surface de production flottante
offshore unique et

Le navire de déchargement - également appelé FPSO - pourrait coûter environ 10


milliards de dollars.

Cette phase sera présentée au cours des semaines 2 et 3 par les professeurs
Vladimir Choque Flores, Isabelle Rey-Fabret et Jean-Marie Voirin.

Enfin, la troisième phase majeure de la vie d'un champ est la production.

La durée de vie typique d'un champ comprend:

· Une accélération liée au nombre croissant de puits de production en cours de


forage et connecté

· Un «plateau» qui correspond au maximum du potentiel de production du champ

· Et un déclin.

Cette phase de production peut durer de 20 à 30 ans mais est différente pour
chaque domaine.

Que se passe-t-il à la fin de la vie de production économique du terrain?

Le site est restauré et / ou réhabilité. Cela peut durer de 1 à 3 ans selon la taille de

les installations.

Vous aimerez peut-être aussi