Vous êtes sur la page 1sur 3

Les principes fondamentaux du marketing numérique.

Site web :
Pour lancer un site Web, vous devez obtenir ce que l'on appelle un "espace d'hébergement",
que l'on peut comparer à un terrain constructible. Vous devez parfois payer des frais, mais
l'hébergement est parfois gratuit. Par conséquent, comparez les offres avant de vous décider.
Il existe de nombreux "terrains constructibles" sur un serveur. On peut d'ailleurs imaginer ce
dernier comme une rue où de nombreuses entreprises louent un espace de site Web et
partagent en quelque sorte le même code postal.
Chaque serveur est associé à ce que l'on appelle une adresse IP (Internet Protocol). Il s'agit
d'une chaîne de numéros pouvant être localisés par tout appareil capable de se connecter à
Internet.
Chaque site Web dispose d'un nom de domaine, à savoir tout ce qui suit "www." (World Wide
Web). Cela fonctionne un peu comme l'adresse postale de votre domicile.
Que se passe-t-il si un utilisateur souhaite vous trouver ou, comme ici, accéder à votre site
Web ? Il se sert d'un navigateur, tel que Google Chrome. Celui-ci repère votre site Web,
récupère les informations, puis les affiche. La durée de chargement d'un site dépend de
plusieurs facteurs : la quantité et le type de données ainsi que la vitesse de la connexion
Internet, par exemple.
inclure le nom de son entreprise dans le nom de domaine. Ainsi, ses clients pourront la
trouver facilement sur le Web et reconnaître sa boulangerie "physique" grâce à son enseigne.
Céline, qui tient une boulangerie-pâtisserie, rédige le texte de la page de présentation de son
site Web.
Quel est, selon vous, celui qui sera le plus efficace ?

Le ton employé par Céline doit inspirer confiance aux utilisateurs, pas les intimider.
Le langage courant serait adapté pour son entreprise, mais pas pour d'autres types de sociétés,
comme un cabinet d'avocats. La façon dont Céline s'exprime doit lui permettre de raconter
l'histoire de l'entreprise et de décrire ses produits.
La deuxième proposition emploie un jargon beaucoup trop professionnel. Vous pouvez
énoncer votre vision si vous êtes une start-up dans le secteur des technologies, mais ce type de
formulation est trop abstrait pour une boulangerie. La description n'indique même pas que
l'entreprise est une boulangerie-pâtisserie.
La troisième proposition donne le sentiment que l'annonceur est arrogant et trop confiant.
L'auteur du texte a préféré fournir un argumentaire de vente plutôt que d'expliquer comment
l'entreprise peut répondre aux besoins de ses clients.

Lorsqu'ils accèdent à un site Web, les utilisateurs souhaitent un chargement rapide et sont
susceptibles de le quitter si l'attente est trop longue. Par conséquent, il faut faire en sorte que
les pages se chargent rapidement, tout en optant pour une conception globale adaptée à vos
souhaits. Pour vous y aider, vous devez faire le bon choix en matière de mix média et de
solution d'hébergement.
Il faut concevoir des pages Web de façon efficace à l'aide d'images compressées, sans inclure
trop de fichiers volumineux tels que des vidéos. Avant de mettre en ligne le site Web de son
entreprise, nous recommandons de tester le temps de chargement sur différents appareils et
avec plusieurs types de connexion.

Maintenant que vous savez pourquoi il est important d'élaborer une stratégie commerciale,
réfléchissez à votre présence en ligne et aux résultats que vous souhaitez obtenir. Pour vous
aider à identifier vos objectifs, votre déclaration de mission et votre argument de vente
unique, répondez aux questions suivantes. 1. Objectifs : que souhaitez-vous obtenir en
établissant votre présence en ligne (augmenter vos ventes ou améliorer la reconnaissance de la
marque, par exemple) ? 2. Déclaration de mission : quelles sont les valeurs importantes pour
votre entreprise (le commerce équitable ou la protection de l'environnement, par exemple) ? 3.
Argument de vente unique : quels sont vos atouts par rapport aux concurrents (service client,
prix ou qualité, par exemple) ? La prochaine fois que vous naviguez sur le Web ou sur les
médias sociaux, jetez un œil aux autres entreprises et déterminez comment elles se
démarquent. Essayez de répertorier les marques qui vous séduisent et cherchez à savoir ce
qu'elles peuvent vous apprendre.

Étudiez le parcours client et déterminez l'impact des points de contact sur ce dernier. En
prenant l'exemple de votre entreprise ou d'une marque connue, mettez-vous à la place d'un
client et analysez le parcours d'achat du début à la fin. Veillez à répondre aux questions
suivantes lors de chaque point de contact : 1. Quels avantages ce point de contact vous offre-t-
il en tant que client ? 2. Ce point de contact correspond-il à ce que vous attendez de la
marque ? 3. Comment pourriez-vous améliorer ce point de contact afin d'offrir une meilleure
expérience aux clients ?

Un argument de vente unique pertinent peut permettre à Béatrice d'attirer de nouveaux clients
en ligne. Le fait de proposer une offre unique est un moyen efficace de se démarquer dans un
marché déjà surchargé.
Béatrice peut aussi étudier l'offre de ses concurrents pour déterminer ce qui fonctionne et ce
qui ne donne pas de résultats. Elle disposera ainsi d'un aperçu plus large du marché. Elle
pourra identifier des opportunités potentielles qui lui permettront d'élaborer une stratégie pour
le développement de sa propre entreprise.
Une analyse FFOM (Forces/Faiblesses, Opportunités/Menaces) lui permettra d'identifier les
opportunités de développement pour son entreprise, mais aussi les points faibles auxquels elle
pourrait remédier.

Lorsque vous pensez à votre entreprise, souvenez-vous qu'un KPI peut correspondre à
n'importe quel élément vous rapprochant de la réalisation de votre objectif. Réfléchissez aux
types de KPI que vous pourriez intégrer dans votre processus d'évaluation. Définissez
cinq objectifs, puis cinq KPI pour connaître votre situation par rapport à la réalisation de ces
objectifs. Posez-vous les questions suivantes : 1. Ce KPI est-il propre à l'objectif que vous
souhaitez atteindre ? 2. Ce KPI peut-il être mesuré ? 3. Ce KPI est-il réellement réalisable ? 4.
Est-il conforme à votre objectif ? 5. Ce KPI est-il limité dans le temps ? Quand devez-vous le
mesurer ? Une fois par semaine ? Une fois par mois ?