Vous êtes sur la page 1sur 39

PROJET DE BETON PRECONTRAINT 1

S8A-ROA 18-19

Membres du Groupe 3 Encadreur

AKA Kouadio Sylvain 2016 0091 Pr. KONIN Athanas


KEBDER Dikob 2014 0983
MAHAMAT ALI Abdel-Hamid 2013 0834
SIMPORE T. Laura Carine 2014 0756
Projet de Béton Précontraint janvier 2018

Table des matières


I. INTRODUCTION ........................................................................................................ 4
II. PRESENTATION DU PROJET ...................................................................................... 4
1) Hypothèses de calcul .......................................................................................................... 4
2) Caractéristiques des matériaux ........................................................................................... 6

III. PRE-DIMENSIONNEMENT DE LA SECTION DE BETON ............................................... 7


IV. DETERMINATION DES CARACTERISTIQUES GEOMETRIQUES DE LA SECTION BRUTE
DE BETON ....................................................................................................................... 9
V. DETERMINATION DES CHARGES APPLIQUEES PAR PHASE ET DES SOLLICITATIONS
DANS LA SECTION LA PLUS SOLLICITÉE ...........................................................................11
1. Détermination de différentes combinaisons .................................................................. 11
2. Principe de câblage des poutres ..................................................................................... 14

VI. DETERMINATION DES CONTRAINTES LIMITES DANS LE BETON POUR LES


DIFFERENTES COMBINAISONS D’ACTIONS ET PHASE D’EXECUTION ................................16
1. Béton à 15 jours ............................................................................................................ 16
2. Béton à 28 jours ............................................................................................................ 17
3. Contraintes limites à la Phase I (j = 15 jours) ................................................................... 17
4. Contraintes limites à la Phase II (j = 28 jours) .................................................................. 18
5. Récapitulatif des variations des efforts et des contraintes .............................................. 19

VII. DETERMINATION DE LA PRECONTRAINTE MINIMALE ET DU CABLAGE PAR PHASE.20


1) Précontrainte P1 en phase I (j = 15jours), ....................................................................... 20
2) Précontrainte P2 pour l'ouvrage en service (j = 28 jours) ................................................ 21
3) Détermination du câblage par phase ............................................................................. 23
1) Câblage de la Phase I ........................................................................................................... 24
2) Câblage de la Phase II .......................................................................................................... 24

VIII. VERIFICATION DES CONTRAINTES DANS LA SECTION LA PLUS SOLLICITEE POUR LES
DIFFERENTES COMBINAISONS D’ACTIONS AUX ELS ET EN PHASE D’EXECUTION ..............25
1. Calcul de la section nette ............................................................................................... 25
2. Vérification des contraintes en phase d'exécution (Phase I) ............................................ 26
3. Vérification des contraintes pour les différentes combinaisons d'actions : en exploitation
(Phase 2) .............................................................................................................................. 27

IX. CALCUL DES ARMATURES PASSIVES (DE TRACTION, DE PEAU, ETC.) ........................29
1) Armatures longitudinales .............................................................................................. 29
2) ARMATURES DE PEAU : ................................................................................................. 30

X. VERIFICATION DE LA RESISTANCE DE LA SECTION A L’ELU. .......................................31

p. 2
XI. CONCLUSION .........................................................................................................33
ANNEXES .......................................................................................................................34

p. 3
Projet de Béton Précontraint janvier 2018

I. INTRODUCTION

L’une des principales activités dans le domaine du Génie civil moderne consiste en
la conception et la réalisation d’ouvrages dits « d’art ». Les ponts, à l’instar de certains
autres ouvrages d’envergure en font partie. La visualisation des aspects théoriques étudiés
en classe occupent une place importante dans n’importe quel domaine de formation,
et celui de l’ingénierie génie civil ne fait pas défaut. C’est ainsi que dans le cadre de
notre formation à 2iE, il nous fut dispensé un cours de béton précontraint. C’est dans
cette optique qu’il nous a été donné un Projet d’Etudes d’un pont à poutres précontraintes.

II. PRESENTATION DU PROJET


Notre projet a pour objet l’étude d’un pont en béton précontraint permettant de
franchir une brèche sur une seule travée. Après les études préliminaires, trois variantes sont
proposées pour la conception et le dimensionnement du pont. En effet pour mener à bien le
projet il nous a été proposé de réaliser la première variante qui est un pont à poutre
précontrainte (VIPP).

1) Hypothèses de calcul

1. Le mode constructif de notre variante est similaire à celui indiqué dans le guide de
conception des ponts courants du SETRA.
2. Le pont comportant une seule travée La variante utilisée pour notre dimensionnement
est la première variante : B= 15m et L= 30m.
3. La mise en précontrainte des ouvrages est réalisée en deux étapes :

PREMIERE PHASE
La première phase après la réalisation de la structure en béton : cette précontrainte
s’oppose au poids propre de l’ouvrage en béton. Il s’agit d’une précontrainte interne par
câbles 12T13 de classe 1860 MPa enfilés dans des gaines en feuillard métallique. Les
pertes de précontraintes pour ces câbles sont estimées à 8% en pertes instantanées et 10%
en pertes différées.

DEUXIEME PHASE
La seconde phase après la réalisation des superstructures : cette précontrainte
s’oppose aux actions ultérieurs (poids des superstructures, actions variables). Il s’agit

p. 4
d’une précontrainte interne par câbles 19T13 de classe 1860 MPa enfilés dans des gaines
en feuillard métallique. Les pertes de précontraintes pour ces câbles sont estimées à 5% en
pertes instantanées et 8% en pertes différées.

POUTRES
Dans le cadre de ce projet, l’ouvrage est coulé sur place et d’inertie constante le
long du pont. Nous allons opter pour des hourdis intermédiaire (figure 1) coulé en place.
(Confère TD400 : Ponts à poutres préfabriquées précontraints par post-tension VIPP),
ainsi la table supérieure de la poutre participe à la compression (au lieu d’être une simple
surcharge) ce qui réduit les

Figure 1: hourdis intermediares

Figure 2: hourdis générale

Désignation Formule

Hauteur H de la poutre

Epaisseur du hourdis H0
H0=0.18m pour 2.75 ≤ l ≤ 3.5m

Epaisseur de l’âme 0.25 ≤ b0 ≤ 0.35

Largeur de talon
0,6≤bt≤0,9

Partie verticale du talon Ht 0,1≤ Ht ≤0,2


Épaisseur du tablier ep
Même que l’épaisseur des hourdis

p. 5
Projet de Béton Précontraint janvier 2018

Supérieurs : 30° ≤ ≤ 45° Inférieurs


Gousset (âme – table) : 40° ≤ ≤ 45° ces conditions
sont liées aux angles d'inclinaisons
des goussets
Largeur Bt
0.6*1,8m ≤ Bt

2) Caractéristiques des matériaux

Béton
 Résistance caractéristique du béton à 28 jours = 45
Mpa ;
 Période de mise en tension de la première phase : 15
jours ;
 Période de mise en tension de la deuxième phase : 28
jours ;
 Le calcul sera fait en classe II de précontrainte.

Acier
 Aciers de précontraintes : T13S
 Câbles T13S de classe 1860 MPa Basse relaxation
 Diamètre des gaines : 𝜃g = 84 mm
 Acier béton Fe 400 Mpa (d’=15cm)

p. 6
III. PRE-DIMENSIONNEMENT DE LA SECTION
DE BETON

Figure 3

p. 7
Projet de Béton Précontraint janvier 2018

Choix des dimensions de la section

Notations Dimensions Unités Vérifications des conditions

H 1,8 m L/17
B 1,5 m
bt 0,6 m
b0 0,3 m
ho 0,2 m l (entre axe poutres)/16
b1'= b2' 0,15 m α=45°
b1 = b2 0,15 m α=45°
h1 0,15 m α=45°
h2 0,15 m α=45°
ht 0,2 m 0,1≤b0≤0,2
ha 1,12 m -
Portée L 30 m -

Voir annexe pour une coupe annotée

p. 8
IV. DETERMINATION DES CARACTERISTIQUES
GEOMETRIQUES DE LA SECTION BRUTE DE
BETON

Figure 4

NB : Dans cette section nous allons effectués beaucoup des calcul dans le but de déterminer
certaines paramètres qui seront utiles pour la suite du projets ; de tous ces paramètres les
plus importants sont : la section (S), le moment (I), le rho (𝝆), la distance qui sépare la
fibre supérieure à G (v), la distance qui sépare la fibre inferieure à G (v’

centre de gravité I0 par rapport


Moment I par rapport
Section par rapport àu à leurs centres z²*S
à Gy
nu supérieur de gravité
b*h b*h^3/12 z²*S I+z²*S
b*h somme b*h^3/12 z²*S I+z²*S
b*h (Zgi*Si)/Section b*h^3/12 z²*S I+z²*S
b*h/2 2*(b*h^3/36) z²*S I+z²*S

p. 9
Projet de Béton Précontraint janvier 2018

b*h/2 2*(b*h^3/36) z²*S I+z²*S

N° de S unitaire S total
Forme Nombre b (m) h (m) Formule Zi/∆ (m)
section (m^2) (m^2)

1 rectangulaire 1 1,5 0,18 b*h 0,27 0,27 0,09


4 rectangulaire 1 0,3 1,12 b*h 0,336 0,336 0,74
7 rectangulaire 1 0,6 0,2 b*h 0,12 0,12 1,4
2,3 triangulaire 2 0,15 0,15 b*h/2 0,01125 0,0225 0,23
5,6 triangulaire 2 0,15 0,15 b*h/2 0,01125 0,0225 1,25

Sommes centre
de Zi*S de
y de toutes
gravité z de toutes les S
N° de S les S
Forme S total Zi*S par identiques
section section identiques
rapport à (G, Gy,Gz)
(G, Gy,Gz)
nu
supérieur
1 rectangulaire 0,27 0,0243 0 0,525097276
4 rectangulaire 0,336 0,24864 0 -0,124902724
7 rectangulaire 0,12 0,771 0,168 0,474 0,615097 0 -0,784902724
2,3 triangulaire 0,0225 0,005175 0 0,385097276
5,6 triangulaire 0,0225 0,028125 0 -0,634902724

I0 par
z (de toutes Moment I
N° de rapport à
Forme Nombre les S S total z²*S par rapport I total
section leurs centres
identiques) à Gy
de gravité

1 rectangulaire 1 0,525097276 0,27 0,000729 0,07444633 0,07517533


-
4 rectangulaire 1 0,124902724 0,336 0,0351232 0,005241832 0,040365032 0,196129
-
7 rectangulaire 1 0,784902724 0,12 0,0004 0,073928674 0,074328674

p. 10
2,3 triangulaire 2 0,385097276 0,01125 0,000028125 0,001668374 0,001696499
-
5,6 triangulaire 2 0,634902724 0,01125 0,000028125 0,004534892 0,004563017

v (m) v’ (m) 𝜌 Ig/v Ig/v’


0,615 1,185 0,35 0,3189 0,1656

centre de Moment I par


gravité par rapport à leurs Moment I par
Section z²*S V’ (m) 𝜌
rapport àu nu centres de rapport à Gy
supérieur gravité
b*h b*h^3/12 z²*S I+z²*S
b*h b*h^3/12 z²*S I+z²*S
somme 𝐼𝑔
b*h b*h^3/12 z²*S I+z²*S H-v
(Zgi*Si)/Section 𝑆∗𝑉∗𝑉 ′
b*h/2 2*(b*h^3/36) z²*S I+z²*S
b*h/2 2*(b*h^3/36) z²*S I+z²*S

V. DETERMINATION DES CHARGES


APPLIQUEES PAR PHASE ET DES
SOLLICITATIONS DANS LA SECTION LA
PLUS SOLLICITÉE

1. Détermination de différentes combinaisons

 Poids propre Gpp = gpp*(Sp+SH) ; SP = section de poutre; SH = section hourdis ; gpp


= 25KN/m3.
 UDL = 16kN/m pour les poutres

p. 11
Projet de Béton Précontraint janvier 2018

 Poids de superstructure Gs = gs*Li; gs = 8 KN/m2 ; Li = largeur efficace


 Surcharge du trottoir Qs = qs*l; qs = 1,2KN/m² et l (largeur efficace) = 1.5m ;

Section Sp de la poutre : 0,771 m2


Section Sh hourdis : 0,3375 m2
l = 30 m
𝐺𝑝𝑝 ∗𝑙 2 𝐺 ∗𝑙 2 (𝑄𝑠 +𝑈𝐷𝐿) ∗𝑙 2
Mg1 = ; Mg2 = 𝑠 ; Mq =
8 8 8

CHARGES PERMANENTES CHARGES VARIABLES


moments
Gpp Gs moments moments UDL Qs
li (m) Mq
(kN/m) (kN/m) Mg1 (kN.m) Mg2 (kN.m) (kN/m) (kN/m)
(kN.m)
poutre 1,
2,4375 23,494 19,5 2643,05 2193,75 15 1,8 1890
poutre 5
poutre 2
poutre 3 3,375 27,713 27 3117,6563 3037,5 54 0 6075
poutre 4

Les combinaisons sont comme suit:

Combinaisons caractéristiques:

En phase de construction Mcc =Mg1


En phase d'exploitation Me= Mg1 + Mg2 + Mq
Combinaisons fréquentes: Mf = Mg1 + Mg2 + 0,6Mq1 + 0,4Mq2
Combinaison quasi-permanente: Mqp = Mg1 + Mg2 + 0,4Mq1 + 0,2Mq2

 une première famille de câbles est mise en tension sur les poutres seules, assez
rapidement après le bétonnage des poutres ; (on l’appellera P1) ;
 la seconde famille de câbles est mise en tension lorsque le béton du hourdis a
acquis une résistance suffisante (on l’appellera P2).

 Récapitulatif des charges appliquées à la première phase d'application de la


précontrainte P1

p. 12
• La précontrainte de première famille doit comporter un nombre maximum
d'armatures de précontrainte, compte tenu de la capacité résistante des poutres. En
effet cette précontrainte de première famille est plus efficace puisqu'elle est exercée
sur une section réduite (section de la poutre seule) ; ce qui veut dire que les
charges variables sont nulles.
• On aboutit ainsi à un câblage de première famille identique pour toutes les poutres
d'une même travée ou de toutes les travées, si les travées sont de portée égale, ce qui
est le plus fréquent, et ce qui est favorable du point de vue de la préfabrication.
• C'est pourquoi le critère de dimensionnement de cette précontrainte correspond au
respect de la contrainte de compression du talon des poutres.

CHARGES PERMANENTES CHARGES VARIABLES


moments
Gpp Gs moments moments UDL Qs
li (m) Mq
(kN/m) (kN/m) Mg1 (kN.m) Mg2 (kN.m) (kN/m) (kN/m)
(kN.m)
poutre 1,
2,4375 23,494 0 2643,05 0 0 0 0
poutre 5
poutre 2
poutre 3 3,375 27,713 0 3117,6563 0 0 0 0
poutre 4

COMBINAISON
combinaison combinaison
combinaison caractéristique combinaison
caractéristique en quasi-
en phase de construction fréquente
phase de service permanente
Mcc (kN.m) Mce (kN.m) Mf (kN.m) Mqp (kN.m)
poutre 1,
2643,05 - - -
poutre 5
poutre 2
poutre 3 3117,6562 - - -
poutre 4

On prend P3 comme la poutre la plus chargée

p. 13
Projet de Béton Précontraint janvier 2018

 Récapitulatif des charges appliquées à la deuxième phase d'application de la


précontrainte P2

CHARGES PERMANENTES CHARGES VARIABLES


moments
Gpp Gs moments moments UDL Qs
li (m) Mq
(kN/m) (kN/m) Mg1 (kN.m) Mg2 (kN.m) (kN/m) (kN/m)
(kN.m)
poutre 1,
2,4375 23,494 19,5 2643,05 2193,75 15 1,8 1890
poutre 5
poutre 2
poutre 3 3,375 27,713 27 3117,6563 3037,5 54 0 6075
poutre 4

COMBINAISON
combinaison
combinaison caractéristique combinaison combinaison
caractéristique en
en phase de construction fréquente quasi-permanente
phase de service
Mcc (kN.m) Mce (kN.m) Mf (kN.m) Mqp (kN.m)
poutre 1
- 6726,80 5970,79 5592,80
poutre 5
poutre 2
poutre 3 - 12230,16 9800,16 8585,16
poutre 4

2. Principe de câblage des poutres

 Les câbles de la première famille sont généralement tous ancrés à l'about des
poutres et de préférence à espacement constant de façon à bien répartir l'effort de
précontrainte et ainsi limiter au mieux les effets de la diffusion. Ainsi, l'angle de

p. 14
relevage de ces câbles varie de quelques degrés ( 1 à 2 degrés) pour le câble le plus
bas, à une vingtaine de degrés pour le câble le plus haut, ce qui correspond à une
inclinaison moyenne de 10 à 12 degrés, apportant une bonne réduction d'effort
tranchant. Le câble inférieur est ancré au plus bas de manière, et selon l'expression
consacrée, à arroser l'appareil d'appui. (voir fig 5 et fig 6)
 Les câbles de la deuxième famille sont généralement tous relevés en travée. Pour
faciliter l'exécution, on cherchera à adopter un espacement constant entre points de
sortie et à conserver un même angle de sortie pour tous les câbles. L'angle de sortie
des câbles relevés est voisin de 20 degrés (tg (20°) = 0,4), ce qui permet d'une part de
limiter la longueur des encoches et d'autre part d'apporter une bonne réduction
d'effort tranchant. (voir fig 5 et fig 6)

Figure 5: coupe du talon

p. 15
Projet de Béton Précontraint janvier 2018

Figure 6:interieure d'une coupe longitudinale d'une poutre

VI. DETERMINATION DES CONTRAINTES


LIMITES DANS LE BETON POUR LES
DIFFERENTES COMBINAISONS D’ACTIONS
ET PHASE D’EXECUTION

1. Béton à 15 jours

Designation Expression Valeur Unité


J 15 jours
Fc28 45 Mpa
ft28 0,6+0,06*fc28 (si fc28 ≤ 60 3,30 Mpa
MPa)
0,275*fc28^2/3 (si fc28 > 60MPa) - Mpa
fcj 𝑗∗fc28 - Mpa
(si fc28 ≤ 40 MPa)
4,76+0,83∗𝐽

𝑗∗fc28 43,13 Mpa


(si fc28 > 40MPa)
1,4+0,95∗𝐽

p. 16
ftj 0,6+0,06*ftj (si fc28 ≤ 60 MPa) 3,19 Mpa
0,275*ftj^2/3 (si fc28 > 60MPa) - Mpa

2. Béton à 28 jours

Désignation Expression Valeur Unité


J 28 jours
Fc28 45 Mpa
ft28 0,6+0,06*fc28 3,30 Mpa

3. Contraintes limites à la Phase I (j = 15 jours)

Combinaison caractéristique

classe Contraintes Rares (1) Construction

Expression Valeur (Mpa)

𝝈
̅𝟏 −1, 5 ∗ ft28 - 4,78

II Calcul en ̅ 𝟐 = 𝝈̅′ 𝟏
𝝈 0,6 ∗ fc28 25,88
section non
fissuré

𝝈̅′ 𝟐 −0, 7 ∗ ft28 -2,232

p. 17
Projet de Béton Précontraint janvier 2018

4. Contraintes limites à la Phase II (j = 28 jours)

Combinaison caractéristique

classe Contraintes Rares (2) Exploitation

Expression Valeur

𝝈
̅𝟏 −1, 5 ∗ ft28 - 4,95

II Calcul en ̅ 𝟐 = 𝝈̅′ 𝟏
𝝈 0,6 ∗ fc28 27
section non
fissuré

𝝈̅′ 𝟐 − ft28 -3,30

p. 18
COMBINAISON

classe Contraintes Fréquente Quasi Permanente

Expression Valeur (Mpa) Expression Valeur


(Mpa)

𝝈
̅𝟏

II Calcul ̅ 𝟐 = 𝝈̅′ 𝟏
𝝈 0,6 ∗ fc28 27 0,5 ∗ fc28 22,50
en
section
non
fissuré

𝝈̅′ 𝟐 0 0

5. Récapitulatif des variations des efforts et des contraintes

COMBINAISON
combinaison combinaison combinaison
combinaison
caractéristique en phase caractéristique en quasi- Mq+Mg2
fréquente
de construction phase de service permanente

Mcc (kN.m) Mce (kN.m) Mf (kN.m) Mqp (kN.m) ∆M


(kN.m)
poutre 1
2643,05 6726,80 5970,80 5592,80 4083,75
poutre 5
poutre 2
poutre 3 3117,6562 12230,16 9800,16 8585,16 9112,5
poutre 4

NB : Pour la suite du projet nous travaillerons avec les variations des efforts sur la poutre
P3 : poutre la plus chargé

p. 19
Projet de Béton Précontraint janvier 2018

Phase I (j=15jrs) Phase II (j=28jrs)


rare 2

- 4,78 - 4,95

̅ 𝟐 = 𝝈̅′ 𝟏 (Mpa)
𝝈 25,88 27

𝝈̅′ 𝟐 (Mpa) -2,23 -3,30

∆𝝈̅′ (Mpa) 28,11 30,3

∆𝝈
̅ (Mpa) 30,66 31,95

VII. DETERMINATION DE LA PRECONTRAINTE


MINIMALE ET DU CABLAGE PAR PHASE

1) Précontrainte P1 en phase I (j = 15jours),

 Calcul de PI

𝐼 𝐼 ̅′
Δ𝑀 + 𝑣 𝝈
̅𝟏 ∗ + ′ ∗ 𝝈
𝑣 𝟐
𝑷𝑰 =
𝜌∗ℎ

- ∆𝑀 = 0 𝑀𝑁
𝐼𝑔
- = 0,3189 m3
𝑣
𝐼𝑔
- = 0,1656 m3
𝑣′
- 𝜌 = 0,35
- ℎ = 1,8𝑚
- 𝝈
̅ 𝟏 = −4,78 𝑀𝑃𝑎
- 𝝈̅′ 𝟐 = −2,23 𝑀𝑃𝑎

0,3189∗(−4,78)+0,1656∗(−2,23)
𝑷𝑰 = 0,35∗1,8

𝑷𝑰 = −𝟑, 𝟎𝟏 𝑴𝑵

p. 20
𝑷𝑰 < 𝟎 → La Section est donc sur critique

 Calcul de PII

𝐼 ̅′
𝑀𝑀 + 𝑣 ′ ∗ 𝝈 𝟐
𝑃𝐼𝐼 =

𝑣′ + 𝜌 ∗ 𝑣 − 𝑑

- 𝑀𝑚 = 3,12 𝑀𝑁
𝐼𝑔
- = 0,3189 m3
𝑣
𝐼𝑔
- = 0,1656 m3
𝑣′
- 𝜌 = 0,35
- ℎ = 1,8𝑚
- v’ = 1,185 m
- v = 0,615 m
- 𝝈
̅ 𝟏 = −4,78 𝑀𝑃𝑎
- 𝝈̅′ 𝟐 = −2,23 𝑀𝑃𝑎

3,12+0,1656∗(−2,23)
𝑃𝐼𝐼 =
1,185+0,35∗0,615−0,15

PII = 2,20 MN

e0= - (v’-d’) = - (1,185 – 0,15)

e0 = -1,04 m

2) Précontrainte P2 pour l'ouvrage en service (j = 28 jours)

 Calcul de PI

𝐼 𝐼 ̅̅̅′
Δ𝑀+ ∗𝝈
̅𝟏 ∗+ ′ ∗𝝈 𝟐
𝑣 𝑣
𝑷𝑰 =
𝜌∗ℎ

- ∆𝑀 = 6,075 𝑀𝑁
- MM = 12,230 MN

p. 21
Projet de Béton Précontraint janvier 2018

𝐼𝑔
- = 0,3189 m3
𝑣
𝐼𝑔
- = 0,1656 m3
𝑣′
- 𝜌 = 0,35
- ℎ = 1,8𝑚
- v’ = 1,185 m
- v = 0,615 m
- 𝝈
̅ 𝟏 = −4,95 𝑀𝑃𝑎
- 𝝈̅′ 𝟐 = −3,30 𝑀𝑃𝑎

6,075+0,3189∗(−4,95)+0,1656∗(−3,30)
𝑷𝑰 =
0,35∗1,8

𝑷𝑰 = 𝟔, 𝟐𝟕 𝑴𝑵

𝑀𝑀 𝐵
e0=g’- g’= 𝜌 ∗ 𝑣 ∗ ( ∗ 𝝈̅ 𝟏 − 1)
𝑃𝐼 𝑃𝐼

0,771
g’= 0,35 ∗ 0,615 ∗ { ∗ (−4,95) − 1} g’= - 0,35m
6,27

12,30
e0=−0, 35 − e0= -2,31 m
6,27

-(v’-d’) = -(1,185-0,15)

-(v’-d’) = -1,04m

-(v’-d’) > e0 → la section est surcritique

 Calcul de PII

𝐼 ̅′
𝑀𝑀 + ∗𝜎2
𝑃𝐼𝐼 = 𝑣′

𝑣′ + 𝜌 ∗ 𝑣 − 𝑑

- ∆𝑀 = 5,32 𝑀𝑁
- MM = 12,230 MN
𝐼𝑔
- = 0,1656 m3
𝑣′
- 𝜌 = 0,35
- ℎ = 1,8𝑚
- 𝑣 = 0,615 𝑚
- 𝜎 ′ 2 = −3,30 𝑀𝑃𝑎
- 𝑑′ = 0,15 𝑚

p. 22
- 𝑣 ′ = 1,185𝑚

12,230+0,1656∗(−3,30)
𝑃𝐼𝐼 =
1,185+0,35∗0,615−0,15

𝑃𝐼𝐼 = 9,34 MN
On soustrait la précontrainte de la première phase : 𝑃𝐼𝐼 = 9,34- 2,20

𝑷𝑰𝑰 = 7,14 MN

e0 = -(v’-d’) = -1,04m
e0 = -1,04m

3) Détermination du câblage par phase

NB : En ce qui concerne les unités de précontrainte, il convient de déconseiller l'emploi de


câbles de trop forte puissance qui pourraient être proposés et de se limiter à des câbles de
moyenne puissance de pour la première famille et de petite puissance pour la deuxième (DT
400).

Hypothèse ; par conséquent nous allons adopter le type 12T13 pour la première phase et le
type 19T13 pour la deuxième phase.

Charge de Contrainte
Section des Charge de Contrainte
Nbr des limite de limite
câbles (mm2) rupture Fprg de rupture
armatures d'élasticité Fpeg
(kN) fprg (Mpa) Fpeg (MN) (Mpa)

1 93 173 1860 154 1656


T13 12 1116 2076 1860 1848 1656
19 1767 3287 1860 2926 1656

𝜎𝑃𝑜 = Min (0,8* fprg ; 0,9* Fpeg)


𝝈𝑷𝒐 = 1488 MPa

p. 23
Projet de Béton Précontraint janvier 2018

1) Câblage de la Phase I

Formules valeur Unité

Pertes 18%𝜎𝑃𝑜 267,84 Mpa

Contrainte finale 𝜎𝑝 = 𝜎𝑃𝑜 (1-0,18) 1220,16 Mpa

Ap P/𝜎𝑝 1803,04 mm^2

Nbre des câbles Ap/A (12T13) 0,8685

Choix de câbles : On prendra 1 câble de type 12T13 pour la phase I

2) Câblage de la Phase II

Formules valeur Unité

Pertes 13%𝜎𝑃𝑜 193,44 Mpa

Contrainte finale 𝜎𝑃𝑜 (1-0,13) 1294,56 Mpa

Ap P/𝜎𝑝 5515,39 mm^2

Nbre des câbles Ap/A (19T13) 2,6563

Choix de câbles : On prendra 3 câbles de type 19T13 pour la phas

p. 24
Projet de Béton Précontraint janvier 2019

VIII. VERIFICATION DES CONTRAINTES DANS LA


SECTION LA PLUS SOLLICITEE POUR LES
DIFFERENTES COMBINAISONS D’ACTIONS
AUX ELS ET EN PHASE D’EXECUTION

1. Calcul de la section nette

Outre la section du tablier, il y’aura aussi le section de la gaine qui sera insérée dans le
poutre.

- Diamètre des gaines : 𝜽g = 84 mm

I0 par
z (de toutes Moment I
N° de rapport à
Forme Nombre les S S total z²*S par rapport I total
section leurs centres
identiques) à Gy
de gravité

1 rectangulaire 1 0,525097276 0,27 0,000729 0,07444633 0,07517533


-
4 rectangulaire 1 0,124902724 0,336 0,0351232 0,005241832 0,040365032
-
7 rectangulaire 1 0,784902724 0,12 0,0004 0,073928674 0,074328674 0,196129
2,3 triangulaire 2 0,385097276 0,01125 0,000028125 0,001668374 0,001696499
-
5,6 triangulaire 2 0,634902724 0,01125 0,000028125 0,004534892 0,004563017
8 Gaine 1 -1,0349 0,005417 2,4439.10-8 0,00580170 0,00580170

v (m) v’ (m) 𝜌 Ig/v Ig/v’


0,615 1,185 0,35 0,3189 0,1656

p. 25
Projet de Béton Précontraint juin 2018

Phase I (j=15jrs) Phase II (j=28jrs)


rare 2

- 4,78 - 4,95

̅ 𝟐 = 𝝈̅′ 𝟏 (Mpa)
𝝈 25,88 27

𝝈̅′ 𝟐 (Mpa) -2,23 -3,30

∆𝝈̅′ (Mpa) 28,11 30,3

∆𝝈
̅ (Mpa) 30,66 31,95

2. Vérification des contraintes en phase d'exécution (Phase I)

 Sous Mmin : 3.12MN


2,20 3,12 2,20∗(−1,04)
=> 𝜎1 = + +
0,771 0,3189 0,3189

𝝈𝟏 = 5,46 Mpa

On a: 𝝈𝟏 = 5,46 Mpa > 𝝈


̅ 𝟏 = -4,78 Mpa => Ok

2,20 3,12 2,20∗(−1,04)


σ' => 𝜎 ′1 =
0,771

0,1656

0,1656

𝝈′ 𝟏 = -2,17 Mpa < 𝝈


̅ 𝟐 = 25.88 Mpa => Ok

 Sous Mmax : 3.12MN


2,20 3,12 2,20∗(−1,04)
=> 𝜎2 = + +
0,771 0,3189 0,3189

𝝈𝟐 = 5,46 Mpa < 25.88 Mpa => Ok

2,20 3,12 2,20∗(−1,04)


σ' => 𝜎′2 =
0,771

0,1656

0,1656

p. 26
Projet de Béton Précontraint janvier 2019

𝝈′ 𝟐 = -2,17 Mpa ≈ 𝝈̅′ 𝟐 = -2,23 MPa => Ok

Tableau récapitulatif

Contraintes calculées Contraintes limites


𝜎𝑏 ≤𝜎̅
Fibre Supérieure 5,46 Mpa Contrainte vérifiée -4,78 Traction sup

Fibre Inférieure -2,17 Mpa Contrainte vérifiée 25,88 Compression

-2,23 Traction inf.

3. Vérification des contraintes pour les différentes combinaisons d'actions : en


exploitation (Phase 2)

P=P2 7,14 MN

Contraintes limites

Traction sup -4,95

Compression 27

Traction inf -3,30

caractéristique en service

6,16
Mmin (MN.m) = Mg1 + Mg2

12,23
Mmax (MN.m) = Mg1 +Mg2 + Mq

 Sous Mmin : 6,16MN


7,14 6,16 7,14∗(−1,04)
=> 𝜎1 = + +
0,771 0,3189 0,3189

p. 27
Projet de Béton Précontraint juin 2018

𝝈𝟏 = 5,46 Mpa

On a: 𝝈𝟏 = 5,29 Mpa > 𝝈


̅ 𝟏 = -4,95 Mpa => Ok

7,14 6,16 7,14∗(−1,04)


σ' => 𝜎 ′1 =
0,771

0,1656

0,1656

𝝈′ 𝟏 = 16,90 Mpa < 𝝈


̅ 𝟐 = 27 Mpa => Ok

 Sous Mmax : 12,23MN


7,14 12,23 7,14∗(−1,04)
=> 𝜎2 = + +
0,771 0,3189 0,3189

𝝈𝟐 = 24,33 Mpa < 27 => Ok

7,14 12,23 7,14∗(−1,04)


σ' => 𝜎′2 =
0,771

0,1656

0,1656

𝝈′ 𝟐 = -19,75 Mpa ≥ 𝝈̅′ 𝟐 = -3,30 MPa => Ok

Tableau récapitulatif

fibre supérieure contrainte limite

Mmax 24,33 contrainte vérifiée


traction sup -4,9 MPa
Mmin 5,29 contrainte vérifiée

combinaison d'actions fibre inferieure


compression 27 Mpa
Mmax -19,75 contrainte vérifiée

Mmin 16,90 contrainte vérifiée traction inf -3,3MPa

p. 28
Projet de Béton Précontraint janvier 2019

IX. CALCUL DES ARMATURES PASSIVES (DE


TRACTION, DE PEAU, ETC.)

1) Armatures longitudinales

𝑩𝒕 𝑵𝒃𝒕 𝒇𝒕𝒋
+ +
𝟏𝟎𝟎𝟎 𝒇𝒆 𝝈𝒃𝒕

𝐵𝑡 : Surface du béton tendu (cm2)


𝑁𝑏𝑡 : Effort normal l dans la partie du béton tendu
𝑓𝑡𝑗 : Contrainte de traction admissible du béton
𝜎𝑏𝑡 : Contrainte de traction réelle dans le béton

𝜎𝑖𝑛𝑓 = -19,75 Mpa


𝜎𝑠𝑢𝑝 = 24,33 Mpa

19,75 (1,8-y) = 24,33y


y = 0,806 m

Nbt = 1,33 MN

0,3∗0,6
𝐵𝑡 = 0,6*0,2 + * 0,15 + 0,134*0,3
2

𝐵𝑡 = 0,2277 m2
0,2277 1,33∗(−3,3)
As = +
1000 400∗(−19,75)

As = 35,53 cm2
On prend comme armatures 8 HA25 mobilisant 39.27 cm2 (voir annexe)

p. 29
Projet de Béton Précontraint juin 2018

2) ARMATURES DE PEAU :

Longitudinale:
Pour les armatures de peau on prend 3 cm2/ml de périmètre de section et A/B >
0.1%
Apl = 3 × 9.3 × 2 = 55.8 cm2
55,8
A/B > = 0,24% > 0.1%
7710

On prend comme armatures 50 HA12 mobilisant 56.5;$). Réparties sur l’acier


transversal avec un espacement de 18 cm. (Voir annexe)

Transversale :
Prises à 2cm2/ml de parement mesuré perpendiculairement à leur
direction :
𝑉𝑢 +𝑆𝐺𝑧 (𝑦)
𝜏𝑢 (𝑦) =
𝑏𝑛 ∗𝐼𝐺𝑧

Avec 𝑏𝑛 = 𝑏0 - mk∅ = 0,3*0,084*0,5 = 0,258m

𝑔𝑙 𝑞𝑙
Vu = 1,35 + 1,5 - Psin𝛼
2 2

𝑆𝐺𝑧 (𝑦) = 𝑆𝑎𝑚𝑒 ∗ (𝑦𝐺𝑧 - 𝑦𝑎𝑚𝑒 )= 0.3 × 1.1 × (1.199 − 0.55 − 0.35) = 0.09867

0,85∗0,09867
𝜏𝑢 (𝑦) =
0,412∗0,258
𝜏𝑢 (𝑦) = 0,79 Mpa

Calcul des contraintes normales à l’ELU

p. 30
Projet de Béton Précontraint janvier 2019

𝑃 𝑀𝑒𝑥𝑡 +𝑃𝑒0
𝜎𝑥 (𝑦) = + 𝑦
𝐵𝑛𝑒𝑡𝑡𝑒 𝐼𝐺𝑧

12,23 (1,35 × 6,15 + 1,5 × 6,075)+12,23(−1,04)


𝜎𝑥 (𝑦) = + ∗ 0,806
0,771 0,19

𝜎𝑥 (𝑦)= 9.47 MPa

- Inclinaison des fissures :

Densité de ferraillage transversal

Section minimale

𝐴𝑡
D’après ce qui précède, (i) et (ii) donnent ≥ 2,97 cm/m
𝑆𝑡

Espacement maximal :
St ≤ min (0.8ℎ ; 3 × b ; 1m) → St ≤ min (0.8 × 1.8 ; 3 × 0.3 ; 1m) = 1 m
Prenons St = 25 cm soit At ≥ 0,75 cm2 type cadre de ∅8, on aura 0,5*2 = 1cm chaque 25cm

X. VERIFICATION DE LA RESISTANCE DE LA
SECTION A L’ELU.

Md ≤ MR d
La précontrainte est considérée comme une armature à haute résistance. Elle n’intervient donc
pas pour le calcul de Md :

Mm = 1.35 MG = 1.35 × 6,15

p. 31
Projet de Béton Précontraint juin 2018

Mm = 8,31MN

Moment de dimensionnement à mi travée :

MM = 1,35 MG + 1.5 Mq = 1,35 × 6,15 + 1,5 × 6,075


MM =17,42 MN

MRd = P × (e0 + v) = 12,23× (1.05 + 0.319)

MRd = 16,74 MN/m

Md ≥ MR d → ⇒ Une armature passive est nécessaire :

∆𝑀∗𝛾𝑠 (17,42−8,31)∗1,15
As = As =
𝑓𝑒 ∗0,9ℎ 400∗0,9∗1,8

As = 12,07 cm2

On choisit 8HA 14 =12,31 cm2

p. 32
Projet de Béton Précontraint janvier 2019

XI. CONCLUSION
Ainsi, nous avons atteint l’objectif que nous nous sommes fixé car nous avons mené
une étude de projet d’Ouvrage d’Art. Nous avons conçu un pont à poutres précontraintes à une
(01) travée indépendante de 30 m de portée. Nous avons remarqué que le SETRA ne minimise
pas la hauteur des poutres bien qu’il y ait la précontrainte, car la hauteur proposée est voisine
de celle d’une poutre en béton armé ordinaire. Par ailleurs, ce projet nous a permis d’appliquer
les notions de béton précontraint apprises en classe lors du cours théorique. C’est un cas
similaire à celui d’un bureau d’étude donc très bénéfique pour notre formation d’ingénieur
génie civil.

p. 33
Projet de Béton Précontraint juin 2018

ANNEXES

p. 34
GSPublisherVersion 0.88.100.100
GSPublisherVersion 0.88.100.100
GSPublisherVersion 0.88.100.100
Ferraillage passif de la poutre
GSPublisherVersion 0.77.100.100

feraillage table

cadre du gousset
cadre du talon

cadre de l'âme

Détail feraillage tansversale passif de la poutre