Vous êtes sur la page 1sur 32

Filière génie Agroenvironnement

Semestre 2
Module: Techniques d’analyses et d’évaluation biologique
Eléments du Module: Analyses chimiques et physico-chimique

Phosphore dans le Sol

Professeur : F. ZAAKOUR

Année universitaire 2019/2020


1
Le phosphore (P) est essentiel pour la croissance des plantes.

Aucun autre élément ne peut le remplacer.

La plante doit avoir du phosphore afin de compléter son cycle

normale de production, c’est un des trois éléments majeurs. Les

deux autres sont (N) et le (k).

2
Origine du phosphore

Mécanisme des courants ascendants Upwelling (Bakun, 1990)

3
Origine du phosphore

Estimation des réserves mondiales de phosphate en milliards de tonnes


(Us Geological Survey 2011)

4
Origine du phosphore

Réparation et localisation des gisements de Phosphate au Maroc.


(Piqué et al. 2001) modifiée

5
Les utilités des phosphates

Exemples d’engrais phosphatés

Monoammonium Diammonium Triple


phosphate phosphate superphosphate
(MAP) (DAP) (TSP)

6
Stocks et flux de phosphore dans les écosystème terrestres

Dans les écosystèmes terrestres peu ou pas anthropisés, le phosphore prélevé

par les plantes retourne au sol via les litières ou après consommation par les

animaux, via les fèces et les carcasses (chez les animaux environs 80% du

phosphore se trouve dans les os).

7
Stocks et flux de phosphore dans les écosystème terrestres

Dans les écosystèmes cultivés , les principales entrées/sorties du systèmes

sont les apports d’engrais minéraux ou organiques et les exportations par les

récoltes .

8
Le cycle du phosphore (tiré de Bourque, 2005)

9
Cycle du phosphore dans le système sol-engrais-plante (Frossard et al., 2004)

10
Stocks et flux de phosphore dans les écosystème terrestres

La quantité de phosphore contenue dans le sol varie entre moins de 100 et plus

de 2500 mg de P par Kg de sol sec, ce qui représente entre 350 et 8750 Kg de

P par hectare dans l’horizon 0-25 cm.

Le phosphore se concentre en surface de la couverture pédologique par le jeu

de la fertilisation et des remontées biologiques.

Du point de vue fonctionnel, le compartiment central du système est la

solution de sol car c’est par son intermédiaire qu’ont lieu les échanges entre le

sol et les organismes vivants.

11
Stocks et flux de phosphore dans les écosystème terrestres

Les racines des plantes prélèvent uniquement le P à l’état ionique dissous

(H2PO4- ou H2PO4 2-).

La quantité de phosphore contenue dans la solution de sol est cependant

faible: entre 0,05 et 2 mg/l de P, ce qui représente entre 0,04 et 1,6 kg P par

hectare.

12
Stocks et flux de phosphore dans les écosystème terrestres

Dans le sol cultivés de longue date, environ 3/4 du phosphore du sol est sous

forme minérale et 1/4 est sous forme organique.

Dans les sols sous prairie permanente ou forestiers les proportions sont

inverses.

Le phosphore contenu dans la biomasse microbienne représente en général

quelques pour cents du P total du sol.

13
Stocks et flux de phosphore dans les écosystème terrestres

14
Les facteurs qui affectent la disponibilité du phosphore dans le sol

La disponibilité des
phosphore

le fer,
l’aluminium Texture,
La matière L’activité
le pH et le organique microbienne
perméabilité Calcium
manganèse et structure
soluble

15
Les facteurs qui affectent la disponibilité du phosphore dans le sol

Courbe 1 de fixation Zone de disponibilité


maximale
maximum
Quantité de phosphore fixée dans le sol

Très
importante
Courbe 2 de fixation
importante

Importante
Courbe 3 de fixation
moyenne
Moyenne
P fixé au fer P fixé à
P fixé au
l‘aluminium
calcium
Peu
importante pH
3 4 5 6 7 8 9
Disponibilité du phosphore en fonction du pH
16
Les différents rôles du phosphore dans les plantes
Absorption

L'âge de la plante
Absorption de phosphore en fonction de l'âge de la plantes

17
Les différents rôles du phosphore

Dans les végétaux, le P intervient dans la composition des molécules

organiques (sucres phosphorylés, ADN/ARN, phospholipides, ATP/ADP) ou

bien reste à l’état inorganique. Il représente environ 4g de P par Kg de

matière sèche.

18
Symptômes de déficience en phosphore dans les plantes

Le premier signe de déficience du phosphore est un plant rabougri. La forme

des feuilles peut être changée. Lorsque la déficience est sévère, des nécroses

peuvent se développer sur les feuilles, les fruits et les tiges .

Les plus vieilles feuilles seront touchées avant les plus jeunes. Une couleur

pourpre ou rouge est souvent constatés sur les plants déficients de mais et

d’autres cultures, spécialement pendant les périodes froides.

19
Symptômes de déficience en phosphore dans les plantes

Carence en P du blé Carence en P de la tomate

20
Symptômes de déficience en phosphore dans les plantes

Les symptômes, autres que le rabougrissement et la diminution de

rendement, ne sont pas aussi précis que ceux occasionnés par des déficiences

en azote et en potassium.

Les déficiences en phosphore sont difficiles à diagnostiquer dans plusieurs

cultures. On devrait toujours être à la recherche de plants rabougris; et

lorsque possible, on devrait confirmer ce diagnostic par une analyse de sol

ou de tissus.

21
Détermination du phosphore dans le sol par la méthode d’Olsen

Le phosphore est extrait du sol par la solution de sodium 0,5M à pH constant

de 8,5, le dosage est fait par colorimétrie basée sur la formation et la

réduction d’un complexe ortho phosphorique et de l’acide molybdique.

La réduction du phosphore-molybolate s’accompagne d’une coloration bleue

ciel dont l’intensité est proportionnelle à la quantité du phosphore présent

dans le sol (Olsen., 1954).

22
Matériel Réactifs Mode opératoire Courbe d’étalonnage

Entonnoirs
Erlenmeyer 125 ml et de 50ml

Fioles jaugées (1000 ml et 250 ml) Papier filtre

23
Matériel Réactifs Mode opératoire Courbe d’étalonnage

Agitateur va et vient Spectrophotomètre

Pipettes
24
Matériel Réactifs Mode opératoire Courbe d’étalonnage

1. Bicarbonate de sodium (Na HCO3) 0.5M à pH 8.5 :

• Dissoudre 425 g de Na HCO3 dans 9 litre d’eau distillée ;


• Ajuster le pH à 8.5 avec NaOH 1M préparé en dissolvant 40 g de NaOH dans un litre
d’eau distillée ;
• Compléter à 10 litres avec l’eau distillée.

2. Charbon actif

3. Acide sulfurique (H2 SO4) 5N :

• Diluer 141 ml d’ H2 SO4 concentré dans 1000 ml d’eau distillée.

25
Matériel Réactifs Mode opératoire Courbe d’étalonnage

4. Réactif A :

a. Dissoudre 12 g du molybdate d’ammonium (NH4)0 MO7 O27 4H2O dans 250 ml d’eau
distillée ;
b. Dissoudre les 0,2908g du potassium antimony tatrate dans 100 ml d’eau distillée;
c. Mélanger les solutions (a), (b) et 1000 ml d’acide sulfurique (H2 SO4) 5N et jauger à
2000 ml ;

5. Réactifs B (le réactif B n’est pas stable et il doit toujours frais) :

Dissoudre 1.056 g d’acide ascorbique dans 200 ml du réactif A.

6. Solution mère de 100 ppm :

Dissoudre 0.4393 g du phosphate mono-potassique KH2PO4 séché à 110°C pendant 2


heures dans l’eau distillée, jauger à 1000 ml.

26
Matériel Réactifs Mode opératoire Courbe d’étalonnage

7. Préparer des standards de 0 ; 0.2 ; 0.4 ; 0.6; 1 et 2 ppm P en diluant 0.5 ; 1 ; 1.5 ;

2.5 et 5 ml de la solution mère dans 250 ml de bicarbonate de sodium 0.5M.

27
Matériel Réactifs Mode opératoire Courbe d’étalonnage

1. Peser 2.5 g du sol tamisé à 2 mm dans un erlenmyer de 125 ml ;

2. Ajouter 50 ml de bicarbonate de sodium et environ 1g du charbon actif ;

3. Agiter pour 30 min ;

4. Filtrer la solution à travers whatman 42 ;

5. Prélever 5 ml de l’extrait dans des erlenmeyers de 50 ml ;

6. Ajouter 15 ml de l’eau distillée ;

7. Ajouter 5ml du réactif B

8. Lire l’intensité de la couleur à une longueur d’onde de 882 nm après 15 à 30 min.

28
Matériel Réactifs Mode opératoire Courbe d’étalonnage

1. Prélever 5 ml de chaque standard dans des erlenmyers de 50 ml ;

2. Ajouter 15 ml d’eau distillée ;

3. Ajouter 5 ml du réactif B ;

4. Lire l’intensité de la couleur à une longueur d’onde de 882 nm après 15 à 30

minutes.

5. Tracer un graphe sur du papier semi-logarithmique ou l’axe des Xs comportera

les concentrations et l’axe des Ys le pourcentage de transmittance.

29
Matériel Réactifs Mode opératoire Courbe d’étalonnage

Ys

Xs

30
Calcul :

P (ppm ; sol) = lecture (ppm)*20

31
Nor mes d’inter pr étation du phosphor e Olsen selon Delaunois (2008):

Classe (mg/kg) Inter pr étation


<15 Très faible
15-30 Faible
30-45 Bien pourvu
45-100 Elevé
>100 Très élevé

32