Vous êtes sur la page 1sur 6

Fermer la fenêtre

Vous avez répondu correctement à 0 questions sur 14 soit ... /20


Voici les bonnes réponses ... (en vert...)
1 - Les réactions suivantes sont rapides :
A : Fermentation alcoolique des sucres.
B : Combustion de l'essence dans un moteur thermique.
C : Réaction entre les ions cuivre II Cu2+ (aq) et les ions hydroxyde HO– (aq)
► Réactions rapides :
- Une réaction chimique est rapide si sa durée est inférieure à la seconde.
- On ne peut pas observer l'évolution de la réaction à l'œil, elle semble achevée dès que les
réactifs entrent en contact.
C'est le cas de la combustion de l'essence et de la formation du précipité d'hydroxyde de
cuivre II.

2 - Les réactions chimiques suivantes sont lentes :

A : Formation de la rouille.
B : Précipitation du chlorure d'argent AgCl (s)
C : Formation des stalactites dans les grottes.
► Réactions lentes :
- Une réaction est lente si sa durée est de l'ordre de quelques secondes à plusieurs minutes.
- On peut observer l'évolution de la réaction.
La formation de la rouille et la formation des stalactites sont des réactions lentes. On peut
observer l'évolution de la réaction.

3 - Généralement, la rapidité d'évolution d'un système augmente lorsque :


A : La concentration des produits croît.
B : La concentration des réactifs diminue.
C : La concentration des réactifs augmente.
► Concentration des réactifs :
- De façon générale,
- L'évolution d'un système chimique est d'autant plus rapide que les concentrations des réactifs sont
élevées.
- La concentration des réactifs est un facteur cinétique.

4 - Le dégagement de dihydrogène dans la réaction d'équation :

est d'autant plus rapide, lorsque :


A : Le métal fer est en poudre.
B : Le métal fer est en plaque.
C : Les ions H+ (aq) sont concentrés.
► Concentration des réactifs :
- De façon générale,
- L'évolution d'un système chimique est d'autant plus rapide que les concentrations des réactifs sont
élevées.
- La concentration des réactifs est un facteur cinétique.
► Cas des solides :
- La réaction est d'autant plus rapide que la surface de contact entre les réactifs est importante.
- Pour faire réagir le soufre et le fer, on prend du fer et du soufre en poudre.
- On les mélange intimement et pour amorcer la réaction, on crée un point chaud. Il faut initier la
réaction chimique.
- Le facteur cinétique essentiel pour un réactif solide est l'étendue de sa surface de contact avec les
autres réactifs.

5 - Généralement, la rapidité d'évolution d'un système :


A : Ne dépend pas de la température.
B : Croît lorsque la température augmente.
C : Diminue lorsque l'avancement du système croît.
► Influence de la température :
- La température d'un mélange réactionnel est un facteur cinétique.
- De façon générale,
- L'évolution d'un système chimique est d'autant plus rapide que la température du mélange
réactionnel est élevée.
► Concentration des réactifs :
- Au cours du temps, l'avancement de la réaction augmente et la concentration des réactifs
diminue. La rapidité d'évolution des systèmes diminue lorsque la concentration des réactifs
diminue.

6 - Un catalyseur :
A : Accélère une réaction.
B : Figure dans l'équation de la réaction.
C : Diminue le temps de demi-réaction.
► Caractéristiques d'un catalyseur :
- Un catalyseur est une espèce chimique qui accélère une réaction chimique.
- La formule du catalyseur n'apparaît pas dans l'équation de la réaction.
- Un catalyseur modifie la nature des étapes permettant de passer des réactifs aux produits.
- La réaction globale lente est remplacée par plusieurs réactions rapides.
- Exemple :
7 - Les ions fer III Fe3+ (aq) et le platine Pt (s) catalysent la réaction d'équation :

A : La catalyse par le platine est une catalyse hétérogène.


B: La catalyse par les ions fer III Fe3+ (aq) est une catalyse hétérogène.
C : La catalyse par les ions fer III Fe3+ (aq) est une catalyse homogène.
► Action d'un catalyseur :
► Catalyse homogène :
- La catalyse est dite homogène lorsque le catalyseur et le mélange réactionnel constituent une
seule phase (forment un mélange homogène). C'est le cas des gaz et des liquides miscibles.
- Exemples : dismutation de l'eau oxygénée en présence d'ions fer II ou d'ions fer III.

► Catalyse hétérogène :
- La catalyse est dite hétérogène lorsque le catalyseur et le milieu réactionnel se trouvent dans
des phases différentes.
- Dismutation de l'eau oxygénée catalysée par un fil de platine.

8 - L'amylase est une enzyme, présente dans la salive, qui accélère l'hydrolyse des sucres lents.
A : L'amylase est un catalyseur.
B : Il est nécessaire de connaître sa formule pour écrire l'équation de cette hydrolyse.
C : L'hydrolyse des sucres lents est impossible sans amylase.
► Catalyse enzymatique :
- La catalyse est enzymatique lorsque le catalyseur et une enzyme.
- Les enzymes sont des catalyseurs biologiques qui permettent aux transformations chimiques
nécessaires à la vie de s'effectuer à vitesse élevée.
- Un catalyseur n'accélère que les réactions qui sont possibles.
- L'hydrolyse des sucres lents est possible sans amylase, mais la réaction est très lente.

9 - La durée tf d'une réaction :

A : Peut être définie en utilisant l'avancement.


B : Nécessite de connaître le réactif limitant.
C : Ne nécessite pas de connaître le réactif limitant.
► Durée d'une réaction :
- La durée d'une réaction chimique est le temps tf nécessaire à la consommation totale du réactif
limitant.
- Pour t = tf, l'avancement x atteint la valeur maximale xmax.
- La durée tf d'une réaction nécessite de connaître le réactif limitant.

10 - Le temps de demi-réaction t1/2 et la durée d'une réaction tf sont généralement tels que :
A : tf ≥ 2 t1/2
B : tf = 2 t1/2
C : tf < 2 t1/2
► Temps de demi-réaction :
- Le temps de demi-réaction, noté t1/2, est la durée nécessaire à la disparition de la moitié du réactif
limitant.
- Pour t = t1/2, l'avancement, noté x1/2, a atteint la moitié de sa valeur maximale xmax.
- L'expérience montre qu'un système siège d'une réaction caractérisée par le temps de
réaction t1/2 cesse pratiquement d'évoluer au bout d'une durée de l'ordre de quelques t1/2 (4 à 7
suivant la précision recherchée).
- 4 t1/2 ≤ tf ≤ 7 t1/2
- Le temps de demi-réaction permet d'évaluer la durée nécessaire à l'achèvement de la
transformation chimique étudiée.

11 - Soit xmax l'avancement maximal d'un système ; pour t = t1/2, l'avancement noté x1/2 est tel
que :
A : x1/2 = 2 xmax

B:
C : xmax > 2 x1/2
► Temps de demi-réaction :
- Pour t = t1/2, l'avancement, noté x1/2, a atteint la moitié de sa valeur maximale xmax.

12 - Le graphique ci-dessous représente l'évolution des quantités de matière en fonction du


temps lors de la réaction d'équation :

La courbe rouge est la courbe de quantité de matière :

A : Du méthanol CH3OH (aq)


B : Du chlorométhane CH3Cl (aq)
C : Du chlorure d'hydrogène HCl (aq)
► Réaction chimique :
- Au cours d'une réaction chimique, les réactifs disparaissent et les produits se forment.
- Au cours de la réaction, la quantité de matière de chlorométhane CH3Cl (aq) diminue au cours du
temps.

13 - À partir du graphique de la question précédente, la durée tf de la transformation est


définie par un expérimentateur comme la durée pour laquelle l'avancement x de la
transformation est égal à 2,0 mol. Alors :
A : tf ≈ 0,10 min
B : tf ≈ 1,4 min
C: tf ≈ 3,0 min
► Détermination graphique du temps de réaction tf :

14 - Le temps de demi-réaction t1/2 de cette transformation est égal à :


A : 0,40 min
B : 0,90 min
C : 3,0 min
► Détermination graphique du temps de demi-réaction t1/2 :
- Sachant que xmax ≈ 2,0 mol, on en déduit que x1/2 ≈ 1,0 mol.
- Par lecture graphique, on peut en déduire que : t1/2 ≈ 0,40 min.

Imprimer cette page


Fermer la fenêtre

(Pour refaire un test, n'oubliez pas de fermer cette fenêtre ...)

Vous aimerez peut-être aussi