Vous êtes sur la page 1sur 2

TRAVAUX DIRIGES CHAPITRE I (SUITE)

Exercice I
On envoie la suite de bits : 010011100101.
Quels sont les signaux correspondants en NRZ, RZ, Manchester, tout ou rien,
Manchester différentiel ?

Exercice II
Soit la trame suivante émise en ligne : 0011010110111110
1. L’émetteur la reçoit mais mes bits N°6, 8, 9, 11, 12, 13 et 14 sont remplacés par
zéro(0). Trouvez la nouvelle séquence.
2. Représentez les codes Tout ou Rien, NRZ, Manchester, Manchester différentiel,
Miller, AMI et HDB3

Exercice III
On souhaite analyser le comportement d'un multiplexeur temporel par
caractères (qui multiplexe des caractères et non des trames ou des paquets)
chargé de gérer le trafic en provenance de N terminaux asynchrones
fonctionnant à 110 bit/s. Un caractère émis sur une ligne basse vitesse est
composé de 7 bits de données, 1 bit de parité, 1 bit Start et 2 bits Stop.
Le débit de la ligne haute vitesse est de 9 600 bit/s. De plus, 5% de la capacité
de la ligne haute vitesse sont réservés à la signalisation et à la synchronisation.
1. Quel est le nombre N maximal de terminaux que le multiplexeur peut
superposer ?
2. On veut multiplexer sur une voie haute vitesse trois voies de parole de qualité
haute fidélité (hi-fi) ayant une bande passante de 25 KHz chacune. On numérise
les voies basse vitesse par la technique MIC. En supposant que la codification
s'effectue sur 8 bits, quel est le débit de la voie hi-fi une fois numérisée ?
3. Si le rapport signal sur bruit est de 10 dB, quelle est la largeur de bande
minimale requise pour faire transiter la parole hi-fi ?
4. Qu'en déduire ? Pourquoi est-il intéressant de numériser la parole pour la
transporter ?

Exercice IV
Déterminer le LRC et le VRC pour la transmission du nom « TANIA ». On donne en
hexadécimal le code ASCII des caractères qui composent le nom « TANIA » :
T=(54)h, A=(41)h, N=(4E)h et I=(49)h.

Exercice V
Déterminer le LRC et le VRC pour ka transmission du mot « COURAGE ». on
donne en hexadécimal le code ASCII des caractères qui le composent :
C=(43)h, O=(4F)h, U=(55)h, R=(52)h, A=(41)h, G=(47)h et E=(45)h
Exercice VI
On désire transmettre la suite binaire suivante : 101001110100. La protection
contre les erreurs se fait en utilisant le polynôme générateur G(x) = x5+ x3 + X+1.
1) Donnez la forme polynomiale de la suite binaire
2) Déterminer la suite binaire transmise.

Exercice VII
On divise le polynôme x7 + x5 + 1 par le polynôme générateur x3 + 1. Quel est le
reste obtenu ?

Exercice VIII
Un code utilise le polynôme générateur x2 + x + 1. Quel est l'encodage du
message 11011?

Exercice IX
Soit la trame suivante à émettre en ligne : 1101011011 protégé par la suite
suivante : 10011
1-Ecrire les deux séquences sous forme polynomiale
2-Déterminer le CRC
3-En déduire la trame émise par l’émetteur
4-Justifiez que la trame a été reçue correctement

Exercice X
Pour numériser un son mono analogique, on utilise un support de fréquence
maximale 11 KHz et on code chaque échantillon sur 8 bits.
1) Quelle est la fréquence d’échantillonnage du signal ?
2) Déterminez le débit du fichier numérisé
3) Quels sont les deux facteurs dont dépend la qualité du signal numérique ?
4) Pour 1 minute de son, quel est le volume correspondant en bits sans
compression ?
5) Le fichier numérique est compressé à l’aide d’un logiciel de compression qui
permet d’obtenir un gain de compression de 75%. Calculer la taille du fichier
après la compression.