Vous êtes sur la page 1sur 3

Le roman

Arthur Rimbaud

Le XIX ème siècle a vu le passage de plusieurs mouvement no-


tamment celui du Symbolisme courant littéraire ayant pour but de
fonder l’art sur une conception spirituelle du monde et donner une
manière différente d’expression de l’illustration réaliste.

Arthur Rimbaud poète français, porteur de l’idée selon laquelle la


poésie nait d’une « alchimie du verbe » et des sens , il a écrit de
nombreux recueils inspire de sa vie tel que Saison en enfer en
1873 inspire de sa liaison orageuse avec Verlaine ainsi qu’Illumina-
tion en 1886. Le poème que nous allons étudier s’intitule
« Roman » tirer de Cahier de Douai écrit en 1870. Rimbaud évoque
dans ce poème l'univers d'un adolescent en révolte contre la so-
ciété. Il dénonce les injustices, la fausse dévotion, la cruauté de la
guerre. Mais il exprime aussi l'intensité des premières impressions
amoureuses et l'émoi d'un premier rendez-vous.

Comment est raconté un épisode de la vie d’un jeune homme?


Pour cela, nous aborderons la révélation d’un adolescent puis nous
analyserons la rencontre amoureuse et enfin nous examinerons
l’humour , lucidité et ironie.

Rimbaud invente un adolescent de dix-sept ans , a cet âge de


l’immaturité ne pensent qu’a faire la fête et boire jusqu’au bout da
la nuit comme nous pouvons le remarquer dans le vers 1 « on n’est
pas sérieux qu’on a dix-sept ans », la notation de la 3ème per-
sonne du singulier « on » montre que Rimbaud parle de la jeunesse
qui est aussi évoquer a travers le champs lexical du temps « dix-
sept ans »  « bons soirs de juins » « jusqu’au mois d’août » . Le
poète présente l’adolescent de dix-sept ans se laissant aller avec
le champagne qui monte à la tête et commence a avoir des hallu-
cinations « on se sent aux lèvres un baiser »,le poète dégage le
champs lexical de l’alcool « bocks » « vignes » « champagne » cela
aboutit a une ivresse intérieur . L’univers d’un adolescent est aussi
présentée par l’importance des sensations , il expose les 5 sens
mis en éveil « - Voilà qu'on aperçoit un tout petit chiffon/D’azur
sombre, encadré d'une petite branche/,Piqué d'une mauvaise
étoile, qui se fond » vers 9,10,11 se réfère a la vue puis nous avons
au vers 3 « Des cafés tapageurs aux lustres éclatants ! » Qui
désigne l’ouïe ainsi que l’odorat par « Les tilleuls sentent bon dans
les bons soirs de juin ! » vers 5 ensuite le vers 14 « La sève est du
champagne et vous monte à la tête... » renvoi au goût et cela sa se
fini avec le toucher au vers 15 « On divague ; on se sent aux lèvres
un baiser ». Tous ces sens sont associer a la nature mais aussi a
des sensations forte .La rencontre amoureuse qui se déroule dans
ce cadre ajoute à cet émotions sensuel l’intensité des sentiments.

Rimbaud donne la rencontre entre l’adolescent et la demoiselle


qui se croisent . Ce poème comporte le champs lexical « lèvres »
« baiser » « coeur fou » « amoureux » qui se rapporte a l’ivresse de
l’amour . Rimbaud évoque l’amour adolescent tout en employant le
registre lyrique. Ce sentiment amoureux est d’ailleurs évoque par la
galanterie à travers le vers 28 «l’adorée » qui se renvoie a la fille
mais se réfère aussi à la sensualité avec le vers 13 « aux lèvres un
baiser », on remarque une anaphore au vers 25 et 26 «Vous êtes
amoureux. Loué jusqu'au mois d’août./Vous êtes amoureux. - Vos
sonnets La font rire. » marque le plaisir de l’émotion amoureuse. Le
passage de la jeune fille montre que pour Rimbaud le lyrisme
amoureux est passager avec le champ lexical du mouvement
« Passe » « se tourne » « mouvement vif ». Cet amour est celui d’un
adolescent passions qui s’est laissé envahir par ses émotions , il
multiplie les maladresses et ceci cause au vers 21 «comme elle
vous trouve immensément naïf » l’adjectif naïf accentue l’ignorance
de l’adolescent . Le jeune homme semble avoir perdu le contrôle
de soi «On se laisse griser » , les points de suspension marque
l’hésitation et la timidité de l’adolescent par contre les tirets
marque des changements et accentue l’incohérence dans le com-
portement et la pensée . Le vers 28 «- Puis l'adorée, un soir, a dai-
gné vous écrire…! » confirme le vers 25 «Loué jusqu'au mois
d’août » c’est-à-dire que l’amour n’était pas éternel entre eux deux
car sa belle-aimée est partie alors le jeune homme est rentre dans
un chagrin profond . Le vers 31 «On n'est pas sérieux, quand on a
dix-sept ans »semble donner une excuse pour justifier le compor-
tement naïf de l’adolescent face a l’amour et la jeunesse dix-sept
ans.

À travers , le poème Roman , Rimbaud renouvelle le thème de la


rencontre amoureuse d’un regard adulte sur la période d’adoles-
cence. Le poète fait une transition entre la vie d’un adolescent
seule et celui d’une rencontre amoureuse d’un adolescent . Ce
poème contient la rencontre de Rimbaud et Verlaine. Ce poème
nous fait rappeler au poème de Baudelaire « Correspondance ».

Vous aimerez peut-être aussi