Vous êtes sur la page 1sur 4

Niveau. B2 .

SMIA

Classification des nombres


Dans la vie de tous les jours, on peut avoir besoin de compter des objets : 1, 2, 3, 4, … c’est ce
qu’il y a de plus naturel. On appelle ces nombres: les entiers naturels. 
Mais parfois, il n’y a rien à compter, le zéro est aussi un nombre entier naturel. C’est d’ailleurs le tout
premier. L’ensemble des nombres entiers naturels se note IN (vient de l’italien « Naturale »). Si 0 est
le premier,que se passe-t-il alors lorsqu’on a moins que rien? 
On dépense par exemple plus d’argent qu’on en possède ou on plonge en dessous du niveau de la mer
ou même encore la température descend en dessous de 0°C. 
On introduit ainsi les nombres négatifs tels que:-5, -200, -14. 
Nombres négatifs et positifs forment l’ensemble des nombres entiers relatifs et se note    (vient de
l’allemand Zahl qui signifie nombre).

Si l’entier est entier ! La suite nous dira qu'il n’est pas voué à le rester.   Prenons un entier, nous
allons le partager, le découper, le fractionner, le décimer… après ce cruel supplice, nous obtenons des
nombres d’une nouvelle famille: les nombres décimaux.1,5 par exemple est composé d’un entier et de
la moitié d’un entier. L’ensemble des nombres décimaux se note ID (vient du français « Décimal »).

 Mais parfois le partage se passe mal et le résultat devient plus difficile à représenter.Partageons
par exemple un entier en trois. Divisons donc 1 par 3, on trouve 0,3333333333333… avec une suite
infinie de « 3 ». ll y a cependant quelque chose de rationnel dans ce partage, car nous comprenons ce
nombre, nous connaissons toutes ses décimales mais nous n’arrivons pas à les écrire. Contrairement
aux nombres décimaux, dont l’écriture s’arrête, ce nombre fait partie de l’ensemble des  nombres
rationnels et se note   (vient de l’italien « Quotiente »).

Nous avons utilisé plus haut le terme de « fractionner ». En effet, tous les nombres de
l’ensemble des rationnels peuvent s’écrire sous forme d’une fraction. Le résultat de « 1: 3 » par
exemple.1/3

Allons encore plus loin avec les nombres à virgule : Résolvons l’équation : x2 = 2, càd quel
nombre faut-il multiplier par lui-même pour trouver 2 ? La solution est  , soit
environ1,414213562373 095 …Or cette suite ne s’arrête jamais et nous ne la "comprenons pas".
Les décimales semblent provenir "du hasard". Il n’y a plus rien de rationnel.
 est un nombre irrationnel que les pythagoriciens (VIeme siècle avant J.C.) ont longtemps nié et
ont tenté de cacher.Il fait partie de l’ensemble des nombres réels et se note IR (vient de l’allemand «
Real »).

I-Lisez le texte puis répondez


1. Faire extraire les informations importantes présentées dans le texte
2. Quelle est à votre avis l’objectif de la théorie d’ensemble ?
3. Soulever du texte 4 verbes à l’infinitif et qui relèvent du champ lexical des maths
4. Quelle est la nature du présent utilisé dans le texte
5. Combien y a t-il de phrases dans le premier paragraphe ?

.
IV-Expression écrite

SMIA/D2 Langue et terminologie


Pr.FZ.ELYOUBI Page 1
1. Reformulez le texte en 10 lignes en utilisant la réponse que vous avez donnée à la première
question
2. Corrige ton travail de production écrite en tenant compte des réponses que tu vas
apporter aux questions dans le tableau suivant :

Questions Oui/Non
Le thème est-il bien présenté ?

L’avis est-il clairement exprimé ?

Les arguments positifs sont-ils exposés ?

Les arguments négatifs ont-ils été traités ?

Le texte Est-il écrit lisiblement ?

Les majuscules sont-elles mises ?

Le texte est il correctement ponctué?

Les phrases sont-elles bien


construites ?

S’enchaînent-elles bien entre elles ?


Les répétitions sont-elles évitées ?

Les verbes sont-ils écrits au présent ?

A-t-on écrit à la 3ère personne du singulier


(il) ?

L’orthographe A-t-elle été vérifiée?

Les accords nom/adjectif sont-ils respectés ?

Les accords sujet/verbe sont-ils respectés ?

Rappel de la théorie des ensembles


Les entiers naturels

SMIA/D2 Langue et terminologie


Pr.FZ.ELYOUBI Page 2
C'est l'ensemble des nombres entiers consécutifs supérieurs ou égaux à 0. L'ensemble N fut crée
par Peano (1858-1932), et c'est de naturale en italien que provient la lettre N.

Z  
les entiers relatifs

C'est l'ensemble des entiers positifs ou négatifs. Le Z, vient de zahl(nombre ) et zalhen(compter), du


fait que son inventeur, Dedekind(1831-1916) était allemand.

D  
Les nombres décimaux 

C'est l'ensemble des nombres avec un nombre fini de décimales. L'ensemble D est une notation
franco-française issue de la pédagogie des années 1970.


les nombres rationnels

Tous nombre pouvant s'écrire sous la forme d'un quotient. C'est encore Peano qui inventa cet
ensemble, Q venant de quotiente en italien.


les nombres réels

Discours directs et discours indirect (suite)


Questions
La formulation des questions au discours direct change également au passage au discours
indirect.
Pronoms interrogatifs
Les pronoms interrogatifs restent les mêmes au discours indirect :

 elle m'a demandé : « Quand viens-tu me voir ? »


 Questions inversées
Les questions inversées au discours direct sont introduites par la conjonction si au discours
indirect :

 mon frère a demandé : « Allons-nous au cinéma ? » ⇒

Est-ce que
Les questions commençant par est-ce que au discours direct sont introduites par si au discours
indirect :

 j'ai demandé : « Est-ce que tu as pris ton sandwich ? » ⇒


Qu'est-ce que
Les questions commençant par qu'est-ce que au discours direct sont introduites par ce que au
discours indirect :
SMIA/D2 Langue et terminologie
Pr.FZ.ELYOUBI Page 3
 Marie m'a demandé : « Qu'est-ce que tu fais ce week-end ? » ⇒
 Qu'est-ce qui
Les questions commençant par qu'est-ce qui au discours direct sont introduites par ce qui au
discours indirect :

 Maman a demandé : « Qu'est-ce qui est arrivé hier ? » ⇒

Discours direct Discours indirect


Quand  ? Quand
Inversion du sujet Si
Est-ce que ? Si
Qu’est-ce que ? Ce que
Qu’est ce qui ? Ce qui

SMIA/D2 Langue et terminologie


Pr.FZ.ELYOUBI Page 4