Vous êtes sur la page 1sur 3

ISET GAFSA ETUDE DE COUPE

DEPARTEMENT GENIE MECANIQUE COURS

CHAPITRE II: INFLUENCE DE LA GEOMETRIE DE L’OUTIL


SUR LA COUPE
I. Influence de l’angle de direction d’arête κr

L’influence de l’angle de direction d’arête κr peut être résumée comme suit,

• Si κr<90° l’entrée en contact entre l’arête de coupe et la matière à usiner est


progressive.

• Si κr est trop petit, la longueur de contact entre l’arête de coupe et la matière à usiner
augmente ce qui amplifie les efforts de coupe.

• Il est à noter que κr influe aussi sur la direction d’évacuation des copeaux.

II. Influence de l’angle d’inclinaison d’arête λs

Le signe de cet angle (Fig. 2.1) dépend de la nature de l’opération à effectuer : ébauche ou
finition.

• λs<0 pour une opération d’ébauche. Ceci s’explique par le fait qu’un tel angle assure
une robustesse de l’arête de coupe. De plus, un angle d’inclinaison d’arête négatif
favorise la fragmentation des copeaux.

• λs>0 pour une opération de finition. En effet, un angle λs positif autorise un copeau
minimum plus faible.

Notion du copeau minimum : Si la profondeur de passe et/ou l’avance sont fiable,


l’outil de coupe n’arrive plus à enlever de la matière. On assiste, alors, à une
compression superficielle de la matière et la pression de contact outil-matière
provoque une usure prématurée de l’outil ainsi qu’un mauvais état de surface. Il est
donc impératif de choisir des valeurs minimales pour ces données (généralement
donnée par le fabricant d’outils).

6 NCIRI RACHED
ISET GAFSA ETUDE DE COUPE
DEPARTEMENT GENIE MECANIQUE COURS

Fig. 2.1. Inclinaison de l’arête de coupe.

III. Influence de l’angle orthogonal de dépouille αo

Généralement, il est judicieux de choisir un angle orthogonal de dépouille ni trop grand ni


trop petit. Ceci est du au fait que :

• Si αo est trop grand, l’outil de coupe devient trop fragile et il est nécessaire de limiter
les efforts de coupe.

• Si αo est trop petit, il y a risque que l’outil talonne (touche) les surfaces usinées ce qui
détériore l’état de surface.

IV. Influence de l’angle orthogonal de coupe γo

• Si γo est grand, l’outil de coupe devient fragile et l’écoulement du copeau devient


continu.

• Si γo est petit, le frottement du copeau sur la face de coupe devient important ce qui
provoque un échauffement excessif.

7 NCIRI RACHED
ISET GAFSA ETUDE DE COUPE
DEPARTEMENT GENIE MECANIQUE COURS
• Si γo<0, la tenue aux efforts de coupe est amélioré et les copeaux se brisent facilement.
(l’angle de coupe orthogonal négatif est réservé aux outils carbure et céramique).

V. Influence du rayon du bec de l’outil rε

Le rayon de bec de l’outil fait partie des principaux paramètres qui influent sur l’état de
surface. Lorsque la pièce tourne, l’outil avance et retrace la forme du bec de l’outil sur la
surface usinée. Un rayon de bec d’outil trop faible engendre des stries très apparentes sur la
surface usinée. La rugosité devient, ainsi, élevée.

8 NCIRI RACHED

Vous aimerez peut-être aussi