Vous êtes sur la page 1sur 6

Réponses d'experts

Tailler les plantes coureuses au


potager
Moyen Quelques minutes

Introduction
La taille des plantes coureuses au potager (plantes de la
famille des cucurbitacées) paraît souvent un vrai casse-
tête au jardinier. En fait, elle est assez simple à réaliser
lorsqu'on procède en temps voulu, en suivant les
explications adaptées à chaque espèce.
Cette fiche pratique vous explique pas à pas comment
tailler les différentes plantes coureuses du potager :
potirons, potimarrons, courges, courgettes, melons et
concombres.

Télécharger et imprimer gratuitement


+ de 2000 documents
Guides, fiches pratiques, lettres et contrats-type, etc.

http://potager.ooreka.fr/ebibliotheque/liste

1/6
Sécateur

À partir de 4 €

Zoom sur les plantes coureuses et leur taille


Au potager, les plantes coureuses sont des plantes qui émettent de longues tiges qui s'enracinent.
Elles appartiennent à la famille des cucurbitacées. Il s'agit notamment des courges, potirons,
potimarrons, melons, ou encore concombres.
Les tailler permet non seulement de maîtriser leur croissance envahissante et de limiter l'espace
qu'occupent ces plantes, mais aussi d'obtenir des fruits plus précoces et plus savoureux.
Le secret pour bien tailler les plantes coureuses du potager consiste à intervenir très tôt, dès que la
tige principale porte 4 ou 5 feuilles, sinon on se laisse déborder et il devient difficile de repérer
quoi que ce soit dans l'enchevêtrement des tiges et des feuilles.

Note : la coupe au sécateur s'appelle une « coupe franche », par rapport à la coupe par
pincement, réalisée en pinçant une tige entre les ongles. D'une manière générale pour
les plantes coureuses du potager, on pratique pour les premières tailles une coupe
franche, alors que pour la dernière taille on peut couper par pincement.

1. Tailler les potirons, potimarrons et courges

2/6
La méthode pour tailler les courges, les potirons et les potimarrons est similaire pour ces trois
plantes et se découpe en trois étapes simples.

Première taille : l'étêtage

Attendez que la tige principale porte 4 ou 5 vraies feuilles.


Coupez cette tige au sécateur après la deuxième feuille : cette première taille est appelée la
taille d'étêtage.

Deuxième taille sur les deux rameaux latéraux

À partir de la taille d'étêtage, deux rameaux latéraux se forment.


Attendez que chacun de ces rameaux ait 8 feuilles.
Coupez alors chaque rameau après la cinquième feuille.

Troisième taille (pincements)

Attendez que des fruits commencent à se former.


Pincez alors les rameaux qui portent des fruits, deux feuilles après chaque fruit.
Si vous voulez obtenir des fruits moins nombreux mais plus gros, supprimez certains rameaux
fructifères.
Pincez également à leur base tous les rameaux ne portant pas de fruits.

Voir la fiche plante : Courge


Voir la fiche plante : Potiron

2. Tailler les courgettes

Note : toutes les courgettes ne sont pas coureuses. Repérez donc à quelle variété
appartiennent les vôtres et taillez-les ou non en fonction de leurs besoins.

Voir la fiche plante : Courgette

3/6
Première taille (étêtage)

Pour tailler les courgettes, procédez exactement comme pour les courges, potirons et potimarrons.
Attendez que la tige principale porte 4 ou 5 vraies feuilles.
Coupez cette tige au sécateur après la deuxième feuille.

Deuxième taille (sur les deux rameaux latéraux)

À partir de la taille d'étêtage, deux rameaux latéraux se forment.


Attendez qu'apparaissent quelques courgettes sur chaque rameau latéral.
Déterminez combien de fruits vous voulez conserver.
Pincez chaque rameau après la deuxième feuille située après le dernier fruit que vous voulez
conserver.

3. Tailler les melons

Note : la plupart des variétés de melons doivent être taillées à trois ou quatre reprises
pour obtenir des melons juteux et sucrés.Toutefois, certaines variétés modernes n'ont
besoin que d'une seule taille : la taille d'étêtage.

Première taille : l'étêtage

Procédez exactement comme pour les courges, potirons et potimarrons :


Attendez que la tige principale porte 4 ou 5 vraies feuilles.
Coupez cette tige au sécateur après la deuxième feuille.

Deuxième taille sur les deux rameaux latéraux

Procédez exactement comme pour les courges, potirons et potimarrons. À partir de la taille
d'étêtage, deux rameaux latéraux « de première génération » se forment.
Attendez que chacun de ces rameaux ait 5 feuilles.
Coupez alors chaque rameau de première génération après la troisième feuille.

4/6
Troisième taille

À l'aisselle des feuilles restantes sur les rameaux de première génération, vont se développer des
rameaux de deuxième génération.
Coupez chaque rameau de deuxième génération après la troisième feuille.
Les rameaux de deuxième génération donneront alors lieu à des rameaux de troisième
génération portants des fleurs femelles.

Note : il est possible que des fleurs femelles apparaissent déjà sur les rameaux de
deuxième génération : dans ce cas, la troisième taille n'a pas lieu d'être.

Quatrième taille : pincements

Attendez que des petits melons de la grosseur d'une noix se soient formés.
Ne conservez que le premier fruit de chaque rameau et pincez à deux feuilles au-dessus de ce
fruit.
Au total, ne conservez que 4 à 6 melons par pied, en choisissant les plus beaux. Sacrifiez les
autres rameaux fructifères.

Voir la fiche plante : Melon

4. Tailler les concombres

Note : la plupart des concombres, mais pas tous, sont des variétés coureuses, donc à
tailler.

Première taille : étêtage

Procédez exactement comme pour les courges, potirons et potimarrons.


Attendez que la tige principale porte 4 ou 5 vraies feuilles.
Coupez cette tige au sécateur après la deuxième feuille.

5/6
Deuxième taille sur les deux rameaux latéraux

À partir de la taille d'étêtage, deux rameaux latéraux se forment.


Attendez que chacun de ces rameaux ait 6 feuilles.
Coupez alors chaque rameau après la quatrième feuille.

Troisième taille par pincements

Sur chacun des 8 rameaux apparus, des fleurs mâles et femelles apparaissent puis des petits
concombres se forment.
Ne conservez que les quatre plus beaux concombres.
Pincez alors chaque rameau restant, une feuille après le jeune concombre.

Voir la fiche plante : Concombre

Créer un potager en carré


3 conseils pour réussir son potager à coup
sûr
Polliniser manuellement les courges
Préparer son potager pour l'hiver

© Fine Media, 2016


Ooreka est est une marque de Fine Media - 204, rond-point du Pont de Sèvres - 92649 Boulogne-Billancourt cedex

Ce document est la propriété exclusive de Fine Media.


Vous pouvez partager ce document gratuitement en l'état mais vous ne pouvez pas le modifier, le revendre ou en utiliser tout ou parties des textes et images
sans autorisation explicite de la part de la société Fine Media.

Pour toute question : www.ooreka.fr/contact

6/6