Vous êtes sur la page 1sur 6

Réponses d'experts

Soigner son jardin en période de


canicule
Débutant Selon taille du jardin

Introduction
La canicule vraie se définit comme une période
prolongée pendant laquelle la température diurne est
supérieure à 33 °C, avec une température nocturne ne
descendant pas en-dessous de 20 °C. Une majorité de
végétaux plantés sous nos latitudes ne sont pas équipés
pour survivre à de telles températures, surtout si la
chaleur se combine à la sècheresse, ce qui est presque
toujours le cas.
Soigner son jardin pendant la canicule c'est avant tout
lui procurer de l'ombre et lui apporter de l'eau. Or
l'eau, justement, est souvent rationnée pendant ces
mêmes périodes. Cette fiche pratique vous explique
comment préserver votre jardin autant que possible.

Télécharger et imprimer gratuitement


+ de 2000 documents
Guides, fiches pratiques, lettres et contrats-type, etc.

http://jardinage.ooreka.fr/ebibliotheque/liste

1/6
Matériel nécessaire pour soigner son jardin en période
de canicule

Binette Cagette Canisses en plastique

Environ 20 € Récupération 10 € le rouleau

Ficelle Fil de fer Parasol

Environ 3 € 10 € pour 30 m À partir de 15 €

Pulvérisateur Seau de maçon Tuteur en bois

À partir de 2 € Environ 2 € 0,50 € la pièce

2/6
Tuyau d'arrosage

À partir de 5 €/25 m

1. Faites de l'ombre
En période de canicule l'une des deux priorités est d'apporter autant d'ombre que possible à vos
végétaux.

Faites de l'ombre au potager

Sur les végétaux suffisamment bas, apportez de l'ombre en plaçant des cagettes renversées, qui
laissent passer suffisamment d'air mais filtrent le soleil.
Sur des végétaux un peu plus hauts :
Posez des tunnels d'ombrage : il s'agit de tunnels accordéon vendus dans le commerce.
Posez des ombrières confectionnées par vos soins : il s'agit de tunnels métalliques couverts
de toile de jute, qui protégeront vos légumes de l'ardeur du soleil direct.

Dans l'urgence, si vous avez une grande quantité de végétaux à ombrager, achetez du voile
d'ombrage et posez-le directement sur les plants, maintenu en place par des pierres (ou des
briques) en périphérie.

À savoir : le voile d'ombrage est semblable au voile de forçage, mais le grammage


diffère (17 g au m² pour le voile d'ombrage contre 30 g au m² pour le voile de forçage).

Faites de l'ombre au jardin d'agrément

Les protections qui conviennent pour le potager ne sont généralement pas assez hautes pour le
jardin d'agrément. Pour créer néanmoins de l'ombre, utilisez des astuces :
Si vous en avez un, placez un paravent que vous interposerez entre les plantes les plus fragiles
et le soleil, en le déplaçant aux différentes heures de la journée.
Fabriquez un écran temporaire de canisses, en le plaçant de façon à procurer de l'ombre à vos
plantes aux heures le plus chaudes de la journée. Pour confectionner cet écran, plantez tous les
mètres de grands tuteurs enfoncés de 50 cm dans le sol et attachez-y les canisses avec du fil de
fer.
Fichez un parasol de plage au milieu d'une plate-bande.
Improvisez un voile tendu en hauteur avec 4 tuteurs hauts, un vieux drap et de la ficelle.

3/6
Dans l'urgence, sur les plantes pas trop hautes, faites comme au potager, achetez du voile
d'ombrage et posez-le directement sur les plantes.

Regroupez à l'ombre vos potées fleuries

Par temps de canicule, regroupez à l'ombre vos potées fleuries, comme vous le feriez avant de
partir en vacances.
Regroupez-les non seulement à l'abri du soleil, mais à l'abri du vent, qui favorise l'évaporation
et la sècheresse.
Serrez-les les unes contre les autres, ce qui contribue à créer un micro-climat leur permettant
de mieux résister à des conditions extrêmes.

2. Binez et désherbez
Vous avez déjà sûrement entendu l'adage « un binage vaut deux arrosages ». Biner permet en effet
de casser la croûte qui se forme sur le sol en période de sècheresse et qui retient l'eau des
arrosages, l'empêchant de pénétrer jusqu'aux racines.
Sur une terre soigneusement binée, l'arrosage est donc deux fois plus efficace. Par conséquent,
binez avant d'arroser et non après.
Biner permet aussi de supprimer toutes les mauvaises herbes qui pompent inutilement de l'eau au
détriment des légumes et des plantes fleuries.

3. Arrosez copieusement vos plantes chaque jour


En période de canicule vraie et prolongée, l'évaporation intense multiplie les besoins des végétaux
en eau.
Apportez dans l'idéal chaque jour une abondante quantité d'eau au pied des végétaux pour
minimiser leur souffrance.
Arrosez le soir, juste avant la tombée de la nuit : en période de canicule, l'arrosage tôt le matin
ne serait pas aussi profitable car l'eau s'évaporerait trop vite avec la chaleur de la journée.

4. En cas de restrictions d'eau, optimisez les arrosages


Malheureusement, canicule rime souvent avec sécheresse et restrictions d'eau. Dans ce cas vous
devrez optimiser vos arrosages.
S'il n'est pas possible d'arroser chaque jour copieusement, préférez un arrosage tous les 3 jours,
mais le plus abondant possible, à un maigre arrosage quotidien. Le but est que l'eau pénètre
dans le sol pour abreuver les racines, ce qui n'est pas possible avec un arrosage bref et
superficiel.
S'il n'est pas possible d'arroser suffisamment toutes les plantes, faites des choix :
Ne gaspillez pas d'eau pour la pelouse : non arrosée, elle jaunira mais reverdira ensuite
sans problème dès la première pluie ou à la reprise des arrosages. Évitez cependant de trop
piétiner une pelouse non arrosée.

4/6
Privilégiez l'arrosage copieux et régulier des arbres, arbustes et vivaces plantés depuis
moins d'un an : privés d'eau ils ne survivraient pas car leurs racines ne sont pas encore
suffisamment développées.
Au potager comme au jardin d'agrément, continuez à arroser les espèces auxquelles vous
tenez le plus, quitte à en sacrifier d'autres : mieux vaut sauver une partie des végétaux que
de les perdre tous.

Au jardin d'agrément :
Évitez à vos plantes de s'épuiser : coupez bien sûr les fleurs fanées, mais si la situation
l'exige coupez même les fleurs en plein épanouissement ou en boutons afin de sauver la
plante.
Utilisez un vaporisateur pour brumiser le soir le feuillage des végétaux assoiffés, sauf
rosiers et asters qui ne supportent pas ce traitement.

À savoir : si les périodes de canicule sont fréquentes dans votre région, privilégiez la
plantation de certains végétaux – autres que les classiques végétaux méditerranéens –
résistant mieux que d'autres aux fortes chaleurs : bignone, chèvrefeuille, lagerstroemia,
lavatères arbustives, roses trémières, gaillardes, œillets, lys, rudbeckias…

5. En cas de restrictions d'eau, organisez-vous de


manière à récupérer un maximum d'eau
En plus d'un éventuel récupérateur d'eau de pluie :
Ayez un seau dans la salle de bain à côté de votre douche : recueillez l'eau le temps que celle-ci
arrive à bonne température pour votre douche.
Conservez l'eau de lavage des légumes.
Récupérez l'eau de cuisson refroidie des légumes et des pâtes.

À savoir : si les périodes de canicule et de sécheresse sont fréquentes dans votre


région, installez un arrosage goutte-à-goutte au potager, moins consommateur d'eau
qu'un arrosage manuel.

6. Paillez
En période de canicule, le paillage du sol est plus important que jamais :
Il évite que le sol surchauffe pendant la journée.
Il limite l'évaporation de l'eau d'arrosage.

Mais attention, pendant les périodes d'intenses chaleurs, pour être vraiment efficace, le paillis doit
être étalé en couche très épaisse : 10 cm au minimum, 15 à 20 cm dans l'idéal.

5/6
Arroser la pelouse
Installer un arrosage goutte à goutte
Installer un récupérateur d'eau de pluie
Désherber par solarisation
Remettre le jardin en état après les
vacances d'été

© Fine Media, 2014


Ooreka est est une marque de Fine Media - 108, rue des Dames - 75017 Paris

Ce document est la propriété exclusive de Fine Media.


Vous pouvez partager ce document gratuitement en l'état mais vous ne pouvez pas le modifier, le revendre ou en utiliser tout ou parties des textes et images
sans autorisation explicite de la part de la société Fine Media.

Pour toute question, contactez Fine Media à l'adresse : contact@finemedia.fr

6/6