Vous êtes sur la page 1sur 4

Série 8 : Les coûts partiels - Chapitre 35 : La méthode des coûts spécifiques

UV 104 Comptabilité
Série 8 : Les coûts partiels
Chapitre 35 : La méthode des coûts spécifiques

Auteur : Didier CHADOURNE

La méthode des coûts spécifiques (ou méthode du coût variable évolué) ou direct costing évolué
consiste à affecter à chaque produit, commande, activité, fonction l’ensembles des coûts variables et
fixes qui lui sont spécifiques.

I La méthode du coût variable évolué

1°) Principe
Seules les charges fixes liées à la structure (charges fixes communes) ne sont pas réparties. Il
devient donc possible de mesurer la véritable contribution de chaque produit, commande, activité,
fonction à la réalisation du résultat global.

2°) Application
L’entreprise BUROPLUS fabrique deux modèles de bureau pour étudiant : Narvik et Trondheim

Charges directes :
• Achats de découpes de bois : 500 unités à 50 € l’unité.
• Consommations de découpes de bois atelier fabrication :
• Modèle Narvik : 200 découpes
• Modèle Trondheim : 280 découpes

• Main d’œuvre directe atelier fabrication :


• Modèle Narvik : 500 heures à 18 € de l’heure, charges sociales comprises ;
• Modèle Trondheim :700 heures à 18 € de l’heure, charges sociales comprises.
• Charges fixes spécifiques : dotations aux amortissements (équivalent mensuel) :
• Modèle Narvik : 4 000 € ;
• Modèle Trondheim : 8 000 €.

Inventaire des stocks :

Stocks au 01/09/N Stocks au 30/09/N


Bois 50 découpes pour 2 825 € 70 découpes
Modèle Narvik 40 bureaux pour 4 680 € 20 bureaux
Modèle Trondheim 60 bureaux pour 7 260 € 50 bureaux

© Didier CHADOURNE / CNAM – INTEC -1-


Série 8 : Les coûts partiels - Chapitre 35 : La méthode des coûts spécifiques

Charges indirectes :

Approvi
Charges indirectes Production Distribution Administration
-sionnement

Charges indirectes variables 6 000 18 000 4 000

Nombre de Heure de main 1 € de vente


Unité d’œuvre ou assiette de frais découpes de d’œuvre directe
bois achetées

Charges indirectes fixes communes 1 000 4 000 2 600 2 500

Production du mois de mai N :


• Modèle Narvik : 270 bureaux ;
• Modèle Trondheim : 330 bureaux à 200 € pièce.

Chiffre d’affaires du mois de mai N :


• Modèle Narvik : 290 bureaux à 160 € pièce ;
• Modèle Trondheim : 340 bureaux à 200 € pièce.

L’entreprise souhaite calculer le résultat de se son activité pour le mois de septembre N en


appliquant la méthode du coût variable évolué. Le problème sera donc traité de la manière
suivante :

Tableau de répartition des charges indirectes variables

Approvi
Charges indirectes Production Distribution
-sionnement

Charges indirectes variables 6 000 18 000 9 152

Nombre de Heure de main


Unité d’œuvre ou assiette de frais découpes de d’œuvre directe 1 € de vente
bois achetées

Nombre d’unités d’œuvre ou assiette de frais 500 1 200 114 400


(1) (2)
Coût de l’unité d’œuvre ou taux de frais 12 15 0,08

((1) 500 + 700 = 1 200


(2) (290 × 160) + (340 × 200) = 46 400 + 68 000 = 114 400

© Didier CHADOURNE / CNAM – INTEC -2-


Série 8 : Les coûts partiels - Chapitre 35 : La méthode des coûts spécifiques

Coût d'achat des découpes de bois

Éléments Q CU MT

Achats 500 50 25 000


Charges indirectes
• Centre approvisionnement 500 12 6 000
Coût d'achat des découpes de bois 500 31 000

Fiche de stock (inventaire permanent) de bois

Libellés Q CU MT Libellés Q CU MT

Stock initial 50 2 825 Sorties (consommations) (2) 480 61,50 29 520


Entrées (Coût d’achat) 500 31 000 Stock final 70 61,50 4 305
CMUP (1) 550 61,50 33 825 550 61,50 33 825

2 825 + 31 000
(1) CMUP = ⎯⎯⎯⎯⎯⎯⎯⎯⎯ = 61,50 (2) 200 + 280 = 480
50 + 550

7 260 + 40 320
(1) CMUP = ⎯⎯⎯⎯⎯⎯⎯⎯⎯ = 122
60 + 330

© Didier CHADOURNE / CNAM – INTEC -3-


Série 8 : Les coûts partiels - Chapitre 35 : La méthode des coûts spécifiques

Pour maximiser son résultat, l’entreprise devra choisir entre l’optimisation de la marge sur coût variable et
l’optimisation de la marge sur coût spécifique. Ainsi si nous considérons l’objectif d’augmentation du chiffre
d’affaires pour augmenter le résultat, l’entreprise devra opérer l’un des choix suivants :

II Intérêt de la méthode

La méthode des coûts spécifiques améliore l’approche des coûts par la méthode des coûts variables
simples ; la prise de décisions telles que le recours à la sous-traitance ou la suppression d’un produit
peuvent être ainsi mieux éclairées.

© Didier CHADOURNE / CNAM – INTEC -4-

Vous aimerez peut-être aussi