Vous êtes sur la page 1sur 1

Série 3 : Les opérations d’inventaire

Fiche de révision rapide : le tableau d’amortissement dégressif


Immobilisations concernées : l'amortissement dégressif est un système qui ne peut s'appliquer qu'aux biens
amortissables remplissant trois conditions :
• le bien doit être acheté neuf ;
• sa durée de vie doit être >= à 3 ans ;
• il ne doit pas faire l'objet d'une exclusion par l'administration fiscale (véhicules de tourisme, camionnettes de
moins de 2 tonnes, bâtiments industriels d’une durée de vie supérieure à 15 ans….).

Calcul du taux d’amortissement dégressif : Taux dégressif = Taux Linéaire × Coefficient

Coefficient

Durée probable de Biens acquis ou fabriqués Biens acquis ou fabriqués


vie avant le 1er janvier 2001 après le 1er janvier 2001

3 ou 4 ans 1,5 1,25


5 ou 6 ans 2 1,75
+ de 6 ans 2,5 2,25

Point de départ de l’amortissement dégressif : premier jour du mois d'acquisition ; on doit donc compter en
mois lorsqu’il s’agit de calculer un prorata temporis.
Base de calcul : valeur nette comptable.
Durée du plan : le plan d'amortissement d'un bien acheté en cours d'exercice et dont la duré de vie est de "n"
années sera amorti sur "n" années. (différence fondamentale avec le linéaire). La première annuité doit être calculée
"prorata temporis" en mois.

Exemple : tableau d’amortissement dégressif d’un bien acquis pour 45 000 € hors taxes le 03/11/N :

100 %
Taux Dégressif = ⎯⎯⎯⎯⎯⎯ x 1,75 = 35 %
5
Tableau d’amortissement dégressif
Années Base de calcul Taux Annuité Valeur nette
d'amortissement comptable en fin
d'exercice
N 45 000,00 35 % (1) 2 625,00 42 375,00
N+1 42 375,00 35 % (2) 14 831,25 27 543,75
N+2 27 543,75 35 % (3) 9 640,31 17 903,44
N+3 17 903,44 50 % (4) 8 951,72 8 951,72
N+4 8 951,72 100 % (5) 8 951,72 0,00

À chaque ligne du tableau d'amortissement dégressif, il faut se poser la question suivante : le taux d'amortissement linéaire
calculé sur le nombre d'années restant à courir est-il supérieur au taux dégressif calculé au départ ?
• si oui, il faut utiliser ce taux linéaire ;
• si non, il faut utiliser le taux dégressif.
Ainsi la première année, le taux linéaire calculé sur le nombre d'années restant à courir est de 100 % / 5 = 20 % ; le taux dégressif
(35 %) est supérieur, il faut donc utiliser ce taux de 35 %.
La seconde année, le taux linéaire est de 100 % / 4 = 25 % ; il faut donc continuer avec 35 %……… ainsi de suite !
La 4ème année, le taux linéaire est de 100 % / 2 = 50 %, ce qui est supérieur à 35 % ; il faut donc utiliser ce taux de 50 % …… ainsi
de suite !

(1) Montant de la première annuité = 45 000 × 35 % × 2/12 = 2 625,00


(2) 42 375,00 x 35 % = 14 831,25 (4) 17 903,44 x 50 % = 8 951,72
(3) 27 543,75 x 35 % = 9 640,31 (5) 8 951,72 x 100 % = 8 951,72

© Didier CHADOURNE / CNAM – INTEC

Vous aimerez peut-être aussi