Vous êtes sur la page 1sur 4

NOTES EXPLICATIVES POUR L'UTILISATION DE L'OUTIL D'ECHANTILLONNAGE

1
Éléments significatifs :
- Tout élément d'un montant élevé méritant une attention particulière étant donné que toute erreur associée pourrait avoir un impact significatif pour notre conclusion d'audit (notamment si elle était
égale ou supérieure au seuil de signification pour les états financiers pris dans leur ensemble). Ces éléments sont jugés suffisamment importants pour être testés exhaustivement, à 100%, et donc
sans recours à l'échantillonnage.

- L'exercice du jugement professionnel est requis afin de déterminer la valeur monétaire au-dessus duquel un élément est considéré comme étant significatif.

2
Éléments inhabituels :
- Tout élément d'une population revêtant une ou des caractéristique(s) différente(s) de celle(s) des autres éléments de la population, par exemple, tout élément inhabituel, sujet à doute, sujet à
risque, non soumis au contrôle interne habituel de l'entité ou ayant contenu historiquement des erreurs. Cette définition englobe les soldes négatifs. Ces éléments sont jugés suffisamment
importants pour être testés exhaustivement, à 100%, et donc sans recours à échantillonnage.

- Étant donné que les résultats de la validation de ces éléments inhabituels ne sont pas représentatifs de la population dans son ensemble, ils doivent être testés et évalués à part.

- Si les éléments inhabituels ne sont pas identifiés et exclus de l'échantillonnage, il en résultera une conclusion erronée aussi bien pour lesdits éléments inhabituels que pour la population dans
son ensemble.

- L'identification des éléments inhabituels nécessite d'avoir obtenu une compréhension de l'entité, de son environnement de contrôle, de ses opérations, des risques d'audit et des caractéristiques
des éléments inhabituels en comparaison avec celles de la population dans son ensemble.

- L'application du jugement professionnel est requise afin de différencier les éléments inhabituels par rapport à d'autres éléments aux caractéristiques similaires ou identiques. Par exemple : (a)
dans le cadre d'un test d'évaluation des créances clients, il peut être approprié de se baser sur l'historique des incidents de paiement associés à certains clients afin de porter une attention plus
particulière aux soldes actuels correspondants; (b) dans le cadre d'un test de l'exhaustivité des comptes fournisseurs, certains fournisseurs pourraient être sélectionnés en tant qu'éléments
inhabituels car faisant l'objet d'opérations importantes durant l'exercice mais de soldes faibles ou nuls à la date de clôture.

3
Autres éléments testés séparément
- Tout élément testé séparément sans pour autant constituer un élément significatif ou inhabituel. Par exemple, s'agissant d'une population de charges d'exploitation, plusieurs comptes peuvent
faire l'objet de procédures de validation distinctes. Des éléments peuvent requérir une validation individuelle indépendamment de leur montant ou du fait qu'ils sont inhabituels, mais à cause de
leur nature : c'est le cas par exemple des honoraires juridiques.

4
Risque d'anomalies significatives
Ci-après figure la matrice des risques :

MATRICE DES RISQUES


Risque d'anomalies
Risque inhérent Risque de contrôle
significatives
FAIBLE ELEVE MOYEN/FAIBLE
FAIBLE MOYEN MOYEN/FAIBLE
FAIBLE FAIBLE FAIBLE
MOYEN ELEVE ELEVE/MOYEN
MOYEN MOYEN MOYEN/FAIBLE
MOYEN FAIBLE MOYEN/FAIBLE
ELEVE ELEVE ELEVE
ELEVE MOYEN ELEVE
ELEVE FAIBLE MOYEN

5
Assurance fournie par d'autres procédures substantives pertinentes
Il s'agit de l'assurance fournie par l'application de procédures analytiques substantives ainsi que lors d'autres tests substantifs sur les même assertions.
6
Niveau de confiance et facteurs de risque
Voici la table s'appliquant au calcul du niveau de confiance et du facteur de risque :

Assurance fournie par


Risque de contrôle d'autres procédures
Risque inhérent Niveau de confiance Facteur de risque
interne substantives
pertinentes
Elevé Elevé Très efficace 75% 1.4
Moyenne 85% 1.9
Faible / Aucune 95% 3
Elevé Moyen Très efficace 60% 0.925
Moyenne 70% 1.2
Faible / Aucune 80% 1.6
Elevé Faible Très efficace 45% 0.6
Moyenne 55% 0.8
Faible / Aucune 60% 0.925
Moyen Elevé Très efficace 65% 1.05
Moyenne 75% 1.4
Faible / Aucune 85% 1.9
Moyen Moyen Très efficace 50% 0.7
Moyenne 60% 0.925
Faible / Aucune 65% 1.05
Pas de validation
Moyen Faible Très efficace 35%
supplémentaire
Moyenne 45% 0.6
Faible / Aucune 50% 0.7
Faible Elevé Très efficace 55% 0.8
Moyenne 65% 1.05
Faible / Aucune 70% 1.2
Faible Moyen Très efficace 40% 0.515
Moyenne 50% 0.7
Faible / Aucune 55% 0.8
Pas de validation
Faible Faible Très efficace 25%
supplémentaire
Pas de validation
Moyenne 35%
supplémentaire
Faible / Aucune 40% 0.515

7
Type d'échantillonnage
Les techniques d'échantillonnage suivantes peuvent être employées :

- Sélection au hasard sans outil informatique ni table de nombres aléatoires. Bien qu'aucune technique structurée n'est utilisée, l'auditeur doit éviter tout biais/caractère prévisible (par exemple, le
fait d'éviter les éléments qui seraient difficiles à localiser aux fins de validation, ou le fait de choisir/d'éviter systématiquement la première/la dernière ligne de chaque page) et, ce faisant, faire en
sorte que tous les éléments constitutifs de la population puissent être inclus dans la sélection effectuée. La sélection au hasard sans outil informatique ni table de nombres aléatoires n'est PAS
compatible avec l'échantillonnage statistique.

- Sélection au hasard à l'aide d'un outil informatique ou d'une table de nombres aléatoires.

- Sélection systématique : selon cette technique, le nombre d'unités d'échantillonnage contenues dans la population est divisé par la taille de l'échantillon afin de fournir un intervalle
d'échantillonnage ; si par exemple l'intervalle ressort à 50, on détermine ensuite au hasard un point de départ entre 1 et 50 et on choisit cet élément de façon à ce que chaque 50ème unité
d'échantillonnage plus loin soit sélectionnée. Le point de départ peut être sélectionné au hasard sans application d'une technique structurée, mais pour que l'échantillon soit véritablement aléatoire
il est préférable d'avoir recours à un outil informatique ou à une table de nombres aléatoires.

- Sélection d'unités monétaire (= MUS = Monetary Unit Sampling) : selon cette technique, chaque euro (ou autre unité de monnaie) compris dans une transaction constitue une unité
d'échantillonnage et présente donc une probabilité identique de pouvoir être sélectionné.
En cas de recours à cette méthode, il convient d'utiliser l'outil MUS-CMA.
(Il convient de noter que selon cette méthode, l'échantillon sélectionné peut contenir x ou (x-1) éléments selon le positionnement du premier euro sélectionné (plutôt au début ou plutôt à la fin de
l'intervalle d'échantillonnage). De même, le nombre d'éléments sélectionnés sera réduit d'autant à chaque fois qu'une transaction sélectionnée englobera plus d'un intervalle d'échantillonnage.)

8
Montant total des anomalies relevées lors des tests sur population résiduelle
Le montant total des anomalies relevées lors des tests sur population résiduelle doit être calculé en net, plutôt qu'en valeurs absolues, pour éviter une approche trop conservative. Il faut
documenter l'impact de chaque anomalie relevée, notamment son caractère exceptionnel (évaluation à part) ou pas (rajout au montant net total pour extrapolation afin d'estimer l'impact au niveau
des états financiers dans leur ensemble).
Mise à jour d'octobre 2012
Client : Réf. :
Clôture :
DETERMINATION DE LA TAILLE DE L'ECHANTILLON POUR LES
Préparé par : Revu par :
PROCEDURES SUBSTANTIVES
Date : Date :

Outil du MAM - Manuel d'Audit Mazars


CYCLE : Clients - Ventes Stocks

COMPTE :

ASSERTION TESTEE :

DESCRIPTION DE LA
PROCEDURE
SUBSTANTIVE :

Etape 1 : Population résiduelle


Réf.
Population <WP Ref> Monnaie : MAD
Moins : Eléments significatifs 1 <WP Ref>
Moins : Eléments inhabituels2 <WP Ref>
Moins : Autres éléments testés séparément 3 <WP Ref>

Population résiduelle -

Seuil de planification <WP Ref> 79,138

Etape 2 : Procédures de validation à effectuer

Si la population résiduelle est au moins égale au seuil de planification, déterminez lesquelles des procédures d'audit suivantes sont nécessaires :

a. Aucun contrôle supplémentaire - cette option peut être retenue si, sur la base de son jugement professionnel, l'équipe d'audit considère que le risque résiduel
d'anomalies significatives est suffisamment faible et si la justification du choix de cette option a été bien documentée.
b. Application de procédures analytiques substantives- envisagez cette option si des procédures analytiques sont susceptibles de fournir l'assurance d'audit
requise.

c. Sondage - à envisager si les options (a) et (b) ne sont pas praticables ou adéquates. Si cette option est retenue, veuillez poursuivre avec l'étape 3.

d. Validation des éléments les plus significatifs de la population résiduelle - envisagez cette option s'il n'est possible/pertinent de mettre en œuvre aucune des
options précédentes.

Etape 3 : Détermination du facteur de risque


Réf.
Risque inhérent <WP Ref> Moyen
Risque de contrôle interne <WP Ref> Moyen

RISQUE D'ANOMALIES SIGNIFICATIVES 4 <WP Ref> Moyen/Faible

Assurance fournie par d'autres procédures


<WP Ref> Moyenne
substantives pertinentes 5

NIVEAU DE CONFIANCE6 60%


FACTEUR DE RISQUE6 0.93

Etape 4 : Calcul Seuil de planification/Facteur de risque


Formule : Seuil de planification/Facteur de risque 85,555

Etape 5 : Détermination de la taille de l'échantillon


Type d'échantillonnage7 Sélection systématique

Population résiduelle/(Seuil de planification/Facteur de


Formule : 0
risque)

Taille réelle de l'échantillon 0

Commentaires sur/justification de la taille de


l'échantillon si l'échantillon réel est plus petit que
l'échantillon théorique. Vous pouvez aussi renvoyer à
un papier de travail explicatif.
Etape 6 : Récapitulatif des éléments testés
Taille de l'échantillon pour la population résiduelle (nombre d'éléments -
Plus : Nombre d'éléments significatifs
Plus : Nombre d'éléments inhabituels
Plus : Nombre d'autres éléments testés séparément
Nombre total d'éléments testés -

Valeur de l'échantillon pour la population résiduelle


Plus : Valeur des éléments significatifs -
Plus : Valeur des éléments inhabituels -
Plus : Valeur des autres éléments testés séparément -
Valeur totale des éléments testés -

Etape 7 : Evaluation des résultats des tests


Montant total des anomalies relevées lors des tests sur population résiduelle 8
Valeur de l'échantillon pour la population résiduelle -
Extrapolation des anomalies relevées #DIV/0!
Population non testée -
Extrapolation de la valeur des anomalies relevées #DIV/0!

Anomalies relevées pour les éléments significatifs ou


inhabituels et les autres éléments testés séparément

Montant total des anomalies relevées et extrapolées #DIV/0!

Etape 8 : Conclusion

Renvoyez à un papier de travail explicatif décrivant


les origines des anomalies et les autres facteurs
qualitatifs pris en compte

Sur la base des constats décrits ci-dessus, des


procédures de validation supplémentaires sont-elles
requises afin d'obtenir une assurance suffisante pour
l'assertion testée ?

(Dans l'affirmative, veuillez documenter ci-dessous les procédures planifiées afin d'obtenir l'assurance requise.)

Conclusion