Vous êtes sur la page 1sur 24

GILBERT DELAHAYE - MARCEL MARLIER

Extrait de la publication
Remerciements au Lycée d’enseignement technique du Hainaut
Saint-Ghislain - Belgique
GILBERT DELAHAYE
MARCEL MARLIER

martine
et les marmitons
Texte de JEAN-LOUIS MARLIER

Extrait de la publication
– Bonjour les enfants ! Je suis monsieur Bonpoivre,
votre chef de cuisine. Tout le monde a bien reçu son tablier
et sa toque ?
Première leçon : on se lave les mains et on se brosse
les ongles. La propreté, toujours la propreté !
– Tiens ! Mais c’est Ludo ? s’étonne Martine.
Qu’est-ce que tu fais ici ?
– Salut Martine ! Je suis comme toi, inscrit à ce stage !
Une semaine dans une école hôtelière, je ne pouvais pas
manquer ça ! J’ai toujours rêvé de devenir cuisinier !

4
Extrait de la publication
– Par ici les marmitons, nous allons faire notre marché et le premier
exercice. Cette grande table est couverte de légumes et de fruits.
Le jeu consiste à retrouver leurs noms et à les inscrire sur votre
questionnaire. Céleri, poivron, endive… Ne copiez pas !
À chacun ses réponses.
Martine s’approche de Ludo… 5
– C’est quoi, le numéro cinq ?
Persil ou cerfeuil ?
Je les confonds toujours ! 7
– Ben… répond Ludo qui ne sait pas,
je comptais un peu sur toi pour me le dire.
D’ici, je ne vois pas très bien. Il va falloir que je change de lunettes !

Extrait de la publication
– Pour faire une bonne cuisine, la première chose c'est la qualité des
ingrédients !
Préférez toujours les produits frais et de saison ! dit monsieur Bonpoivre.
Écartez tout ce qui est triste, sans odeur, sans saveur et sans âme.
Il faut des légumes et des fruits campagnards et bavards, pleins de goût,
pleins de vie.
Regardez cette pomme par exemple. Elle n’est peut-être pas parfaite mais
elle parle ! Elle dit : “Je respire le soleil et le grand air, ma chair est ferme
et croque sous la dent !”
Mmm ! Un fruit comme celui-là, on peut le manger les yeux fermés !

Extrait de la publication
Les yeux fermés ?
– Colin-maillard, vous connaissez ? Ne trichez pas, et essayez
de reconnaître ce que je vous dépose en bouche ou dans la main.
– Je connais ce jeu, dit Gaétan ! Ma sœur n’a pas apprécié quand je
lui ai fait goûter un ver de terre !
Un ver de terre ? Martine en a des haut-le-cœur.
– Je n’aimerais pas être la sœur de ce garçon-là ! songe-t-elle.

7
– Allons les oisillons ! N’ayez pas peur et ouvrez bien grand le bec !
Alors … reconnaissez-vous cette saveur ?
C’est sucré ? Salé ? Acide ? Amer ? demande le chef.
– Sucré et un peu acide !
– C’est un goût qui a une couleur… la couleur rouge !
– C’est un fruit, mais quel est son nom ? Je l’ai sur le bout de la langue…
Sous le bandeau, le visage de Martine s’illumine. Elle a trouvé : c’est un petit
morceau de framboise !
– Autre devinette, celui-ci est sucré, pas acide, et plus pâteux… c’est… ?
– De la banane ! répondent les enfants en chœur.
Bien ! et cette chose qui pique ? C’est du radis…
En cuisine, il faut savoir se servir de son odorat ! Voici des petits
flacons : ils ont chacun un parfum particulier… À vous de les
reconnaître ! dit le chef.
– Ce flacon-ci contient de la lavande ! pense Martine. J’y retrouve mes
amis de Provence et les collines mauves que j’aime tant.
Ici, c’est un soir de l’été dernier, chez grand-mère : la porte de la
cuisine est ouverte, et puis tout à coup, ce parfum de tarte chaude
saupoudrée de cannelle… Martine est heureuse de cette découverte.
Les odeurs mettent dans la tête des images, des instants, des couleurs.
Plein de souvenirs !
– Hé, Martine ! Tu rêves ?
Et maintenant, un petit bol d’air.
Tous descendent visiter
le potager de l’école.
– Vous avez vu mes choux
comme ils sont beaux !
dit fièrement le jardinier.
Et les citrouilles ?
Ce sont les plus belles
citrouilles des environs.
– Il exagère un peu, se dit Martine
en souriant. Il me fait penser à mon oncle !

C’est beau, un potager. C’est calme


et pourtant plein de vie.

Les oiseaux sont nombreux à venir dans ce grand restaurant.


Ils grignotent le bout d’une feuille de salade, mangent une ou deux chenilles,
puis ils boivent les gouttes de rosée qui perlent sur les feuilles de choux.
Retour aux cuisines.
– Savez-vous faire du pain ?
De la farine, de la levure, de l’eau, du sel…
Le chef énonce les proportions. Il faut peser.
– Encore un peu… arrête ! dit Martine. Cette fois c’est beaucoup trop !
Fais donc attention !
– Mais… c’est toi qui m’as dit d’en ajouter ! ronchonne Gaétan.
Tiens, j’en enlève. Il se met à souffler sur la farine.
Martine en prend plein la figure.
– Aaatttchoum !
Et ça le fait rire !

Extrait de la publication
Un peu de sérieux. Pour faire la pâte, on verse la farine en fontaine,

l’eau et la levure au centre… puis on mélange peu à peu.


– C’est normal si ça colle ? s’inquiète Ludo.
– C’est de la pâte à pain ou un piège pour attraper les monstres ?
demande Martine en riant.
Encore un peu de farine… ouf ! Voilà qui va mieux.
Étirer, travailler encore… laisser pousser, rabattre, couper, replier,
façonner… Quel travail !

Extrait de la publication
En attendant que la levure fasse gonfler
la pâte, tous au potage !
Il faut couper les pommes de terre en
petits cubes, émincer les blancs de
poireaux, les céleris, les oignons.
Mais l’oignon sait se défendre
et la pauvre Jeannette, qui tente de le
couper, a déjà les yeux pleins de larmes.
– Ne pleure pas, Jeannette !

Coupe, coupe, coupe ! Attention au bout des doigts !


Une assistante intervient :
– Martine ! Tu me fais peur avec ce grand couteau ! Rentre bien les
doigts, comme Ludo, ou alors comme ça, sans prendre de risque.
13
Extrait de la publication
Le chef est un vrai chef ! Quand il donne les ordres il n’y a pas à discuter.
– À feu doux, vous faites fondre le beurre dans la casserole,
vous faites suer les légumes. Attention ! Il ne faut pas
que ça attache ! Vous ajoutez les pommes de terre,
l’eau, le sel et le poivre… Ensuite vous laissez cuire
le tout pendant trente minutes…
Martine aime ces odeurs, elle aime entendre
les légumes qui grésillent et gigotent dans la marmite.
– Avant je détestais la soupe, confie Ludo,
maintenant j’en avalerais
des marmites entières !

Un peu plus loin se répand


un merveilleux parfum.

14
Extrait de la publication
– Le chocolat est prêt, dit le chef. Je l'ai fait fondre
puis refroidir sur le marbre... mais attention, en cuisine,
on ne se lèche jamais les doigts.
Trop tard ! Certains y ont mis le bout de l’index
et les plus gourmands ont plongé plus loin encore.
Comme les autres, Martine n’a pas pu résister à la
tentation. Le chocolat chaud… Mmm ! Quel régal !

– Mangé du chocolat ? Moi ? Qui vous a dit ça ?

Le chef fait les gros yeux… pourtant, il aimerait


y goûter lui aussi. Mais un chef doit toujours montrer
le bon exemple.
– Allons, au travail ! Sur la table il y a des gâteaux qu’il faut napper de
chocolat et garnir de crème avec la poche à douille !
– Pas facile, la poche à douille ! C’est mou, ça dégouline… mais voilà
qu’apparaît soudain, toute blanche, une fleur de crème fraîche…

Extrait de la publication
C’est l’heure de goûter, les pains sortent du four.
Martine a reconnu le sien. Il est rond, tout chaud et bien doré.
Curieuse et gourmande, elle commence par casser un petit bout
de croûte, comme ça, juste pour goûter.
– Je ne vais pas attendre qu’il refroidisse ! pense Martine,
c’est trop bon ! Ludo, Denis, Gaétan, Sophie... je vous invite
au festin !
Mmm… Le paradis !

17
Extrait de la publication
Qui pense que la crème glacée, c’est la fraîcheur et les vacances ?
En tout cas, pas quand on la fait soi-même.
Il faut faire bouillir le lait avec les bâtons de vanille.

Extrait de la publication
Ensuite casser les œufs, peser le sucre
et battre au fouet, encore, et encore !
– C’est fatigant ! soupire Gaétan.
– Attends, j’arrive, dit Ludo toujours
prêt à courir au secours de tout
le monde. Tu vois, il faut faire
un mouvement en 8 ! Et surtout
bien éviter les grumeaux !

Le fouet fait un joli bruit dans le bol. Ludo est heureux.


Martine observe avec admiration ce compagnon marmiton.
Elle sourit et pense :
– Parmi tous les apprentis qui sont ici, je crois qu’un jour ce sera lui,
le vrai grand chef.

19
Le stage est terminé. Il n’y a pas assez de pages pour raconter
tout ce que Martine y a appris mais, sûr, elle a fait un beau voyage.
Un voyage immobile, avec la vue, l’ouïe, le toucher, l’odorat et le goût.
Maintenant, c’est l’heure des “au revoir” et de la photo souvenir.

– On peut déjà s’inscrire pour l’an prochain,


dit Ludo ! Moi je reviendrai ! Et toi Martine ?
– On verra ma toque, sans faute,
au prochain stage ! répond Martine.

Attention, on ne parle plus


et on sourit !
Clic !

Extrait de la publication
Aujourd’hui, à la maison, Martine s’est levée tôt.
Les pains au joli nom qu’elle a confectionnés,
c’est maman qui les a mis au four.
Après avoir roulé les pâtons dans le sucre, elle a réalisé avec
chacun d’eux un superbe nœud.
– C’est une spécialité de mon village, avait dit monsieur Bonpoivre.
On appelle ça des nœuds d’amour. C’est tout simple à faire :
de la farine, de la levure, de l’eau, un peu de sel…

Oui, c’est tout simple, mais quand ils sont faits par une petite fille,
ce sont des pains pleins de tendresse.
http://www.casterman.com
D’après les personnages créés par Gilbert Delahaye et Marcel Marlier / Léaucour Création.
Achevé d'imprimer en novembre 2009 en Italie par Lego. Dépôt légal : octobre 2001 ; D. 2001/0053/340.
Déposé au ministère de la Justice, Paris (loi n° 49.956 du 16 juillet 1949 sur les publications destinées à la jeunesse).
ISBN 978-2-203-10151-7

Extrait de la publication
© Casterman 2001
Tous droits réservés pour tous pays. Il est strictement interdit, sauf accord
préalable et écrit de l’éditeur, de reproduire (notamment par photocopie ou
numérisation) partiellement ou totalement le présent ouvrage, de le stocker dans
une banque de données ou de le communiquer au public, sous quelque forme
et de quelque manière que ce soit.

Extrait de la publication
1 Martine à la ferme 35 Martine découvre la musique
2 Martine en voyage 36 Martine a perdu son chien
3 Martine à la mer 37 Martine dans la forêt
4 Martine au cirque 38 Martine et le cadeau d’anniversaire
5 Martine, vive la rentrée ! 39 Martine a une étrange voisine
6 Martine à la foire 40 Martine, un mercredi pas comme les autres
7 Martine fait du théâtre 41 Martine, la nuit de Noël
8 Martine à la montagne 42 Martine va déménager
9 Martine fait du camping 43 Martine se déguise
10 Martine en bateau 44 Martine et le chaton vagabond
11 Martine et les quatre saisons 45 Martine, il court, il court, le furet !
12 Martine à la maison 46 Martine, l’accident
13 Martine au zoo 47 Martine baby-sitter
14 Martine fait ses courses 48 Martine en classe de découverte
15 Martine en avion 49 Martine, la leçon de dessin
16 Martine monte à cheval 50 Martine au pays des contes
17 Martine au parc 51 Martine et les marmitons
18 Martine petite maman 52 Martine, la surprise
19 Martine fête son anniversaire 53 Martine, l’arche de Noé
20 Martine embellit son jardin 54 Martine, princesses et chevaliers
21 Martine fait de la bicyclette 55 Martine, drôles de fantômes !
22 Martine petit rat de l’opéra 56 Martine, un amour de poney
23 Martine à la fête des fleurs 57 Martine, j’adore mon frère !…
24 Martine fait la cuisine 58 Martine et un chien du tonnerre
25 Martine apprend à nager 59 Martine protège la nature
26 Martine est malade
27 Martine chez tante Lucie
28 Martine prend le train
C006
29 Martine fait de la voile
30 Martine et son ami le moineau
31 Martine et l’âne Cadichon
32 Martine fête maman
33 Martine en montgolfière
34 Martine à l’école
Extrait de la publication