Vous êtes sur la page 1sur 4

Plaine Commune : Evolutions et conséquences sur les projets du territoire

Synthèse des recommandations urbaines

« Aménager autrement »
Sur le territoire de Plaine commune
Synthèse des recommandations urbaines.

Tissu de faubourg Quartier d’habitat social Pavillonnaire Espaces économique le long des grandes infrastructures Equipements d’échelle métropolitaine

Immeuble années Activité isolée Grand-ensemble années 1970 Habitat individuel époques Petite zone artisanale ZAE années 1980 Université années 1970-80
1930 et boxes Hangar en coeur avec logement variées
Tram-Train
d’îlot
RC RER + Fret
RD

© Atelier acturba

“Néaucité” PNRU Reconversion de la ZAE


Stockage de terres inertes et
Trame résiliente paysagement
interquartier
Gestion des stocks de terres
50% Trame résiliente
métropolitaine

50%
50% 50% 50%
Gare

Matériauthèque
Développement local

© Atelier acturba
Parking silo dans l’opération Parking silo inter opérations Transport de déchets de chantier
Stationnement mutualisé en
surface - Hôtel
cation de l’habitat
Ancien petit bâtiment d’usine Ancien petit bâtiment d’usine
converti en équipement sportif et converti en piscine pour l’hôtel
ateliers collaboratifs

Maître d’ouvrage: Plaine Commune Carbone 4 - Atelier acturba - Quattrolibri - Février 2015
Synthèse des recommandations urbaines « Aménager autrement » sur le territoire de
Plaine commune. Intitulé de l’étude : Analyse des flux et des consommations de ressources sur le territoire de Plaine
Commune : Evolutions et conséquences sur les projets du territoire

Définitions : Sens pour un territoire comme Plaine


commune
 Métabolisme urbain / territorial :  A horizon 2020 + de 500 000 tonnes
Le contrôle des flux entrants et sortants de la ville est supplémentaires à traiter sur le territoire, du
aussi appelé : « métabolisme urbain ». « Le fait des projets (dont nouvelles lignes du
métabolisme urbain – avec toute la prudence que Grand Paris), une majorité en terres excavées.
requiert cette analogie organiciste – contribue à  On peut évaluer d’après les projections du
caractériser les interactions entre sociétés et nature : CDT à près de 10 millions de m² de plancher
de combien d’énergie a besoin une ville pour assurer supplémentaires entre 2014 et 2030. Ce qui
l’ensemble de ses activités ? De combien de matières représenterait, en prenant les ratios de
– eau, aliments, produits finis, etc. ? Que deviennent l’UNICEM, un peu plus de 3 millions de m3
ces flux une fois qu’ils sont entrés dans les sociétés
d’apport de béton prêt à l’emploi (BPE), soit
urbaines, puis qu’ils y ont été utilisés et
environ 5,5 millions de t d’apports de
transformés ? Sous quelle forme sont-ils
granulats (évaluation Carbone 4)
éventuellement rendus à la nature ? Quelles en sont
les conséquences ? » (Sabine Barles, 2010, Les villes,
 Distance moyenne d’approvisionnement et de
parasites ou gisements de ressources ?) destination est de 130 et 110 km, soit 600
millions de tonne.km par an, 20 millions de
litres de gazole, et 70 000t de CO² émis.
 Economie circulaire
L'économie circulaire est une expression générique
désignant un concept économique qui s'inscrit dans Pourquoi changer?
le cadre du développement durable et qui s'inspire
 Conséquences et impacts sur le territoire et
notamment des notions d'économie verte,
sur d’autres territoires traversés (camions) et
d’économie de l'usage ou de l'économie de la
de stockage (paysage périurbain et rural)
fonctionnalité, de l'économie de la performance et de
 Coût des chantiers, hausse du prix des
l'écologie industrielle (laquelle veut que le déchet
d'une industrie soit recyclé en matière première matériaux, conséquences sur le logement et
d'une autre industrie ou de la même). l’emploi
Son objectif est de produire des biens et services tout  Enjeu environnemental global
en limitant fortement la consommation et le  Les déchets négligés sont les valeurs et les
gaspillage des matières premières, et des sources ressources de demain
d'énergies non renouvelables (…)
(Source : Wikipédia) Comment changer?
 Prendre la mesure du phénomène, mobiliser
Sens pour un territoire comme Plaine les acteurs des filières et les services,
commune  En choisissant les bons leviers et les bons
seuils pour agir efficacement
 47,4 km² soit 4740 hectares. 400 000
 En changeant en douceur de modèle
habitants et environ 180 000 emplois (+ 3500
d’aménagement : en recyclant davantage ; en
entre 1999 et 2008)
rééquilibrant le territoire (nord/sud)
 + 100 000 m² de surfaces de bureaux par an
 Modifier la façon de travailler des services
en moyenne entre 1999 et 2009, et 2000
opérationnels vers plus de transversalité
logements dans les années 2000. Le PLH de
 Aménager autrement, c’est une nouvelle
Plaine Commune ambitionne d’en construire
économie territoriale qui émerge et qu’il faut
plus de 4000 par an.
accompagner
 taux de chômage autour de 20% en 2008
(contre 10 pour la Région).
 Au total, d’après le CDT, 77% de la superficie
totale du territoire est occupée par de l’urbain
construit.

Carbone 4 - Atelier acturba - Quattrolibri - Février 2015


Synthèse des recommandations urbaines « Aménager autrement » sur le territoire de
Plaine commune. Intitulé de l’étude : Analyse des flux et des consommations de ressources sur le territoire de Plaine
Commune : Evolutions et conséquences sur les projets du territoire

Quatre recommandations majeures


pour aménager autrement L’exemple de l’opération Néaucité à Saint-
Denis (Bremond aménageur promoteur)
 Programme : 550 logts, 230 studios étudiants ;
1/ PROGRAMMER AUTREMENT 24 000 m² de bureaux et activités, 4000m² de
Recycler l’urbain en adaptant, réhabilitant et en commerces ; sur 4 hectares
démolissant/reconstruisant qu’en dernier ressort  Bilan et résultats : 100% de réutilisation in situ
des matériaux concassés ; 30% des terres
2/ FIXER UN OBJECTIF ATTEIGNABLE DE GESTION excavées (faiblement souillées) conservées sur
EN PLACE site ; soit 50% du tonnage total géré et recyclé
Ne pas exporter les déchets de chantier sur de in situ ; 3000 camions évités ; 1,2 M d’€
longues distances, mais devoir les gérer et les d’économies. Usage des concassés :
valoriser sur place ou à immédiate proximité empierrement (voiries); comblement de talus;
plates formes de bâtiments; enrobage de
3/ ASSOUPLIR QUELQUES REGLES D’URBANISME réseaux
Réduire ou éliminer la cause des déchets de  Facteurs clés de réussite : 1/ promoteur =
terrassement, en levant l’obligation de aménageur = flexibilité pour le phasage ; 2/ 1/3
stationnement à la parcelle, en mutualisant et en du terrain disponible (maîtrise foncière) ; 3/
réalisant des pk silo convertibles Etude en amont (volonté partagée) ; 3/ Choix
programmatiques et densités maîtrisées
4/ CONSTRUIRE PLUS LÉGER ET LOW TECH, DENSE
MAIS PAS TROP
Et avec des matériaux et des modes de mise en
œuvre plus simples Amplifier « aménager autrement »
Construire en mobilisant les matériaux recyclés et
1/ Choisir 10 opérations de Plaine Co sur la
recyclables les plus faciles à travailler
quarantaine programmées dans le CDT :
« Campagne « on ne fera plus jamais comme
Qui fait quoi et à quelle(s) échelle(s) ? avant »

2/ Leurs fixer comme objectif : les 3 x 50%


UN SEUIL PRATIQUE ET CONNU  50% d’excavation en moins
 50% des déchets inertes recyclés et
nb. d’opérations

réemployé sur place,


 50% d’évacuation par mode de transport
sans C0²
80% 3/ et les 50% qui restent?
Monter sur le territoire de Plaine co une filière de
stockage/ recyclage/réemploi/ valorisation
dédiée
1 12
5 hectares
- Acteurs présents, faire avec eux
La plupart des opérations d’aménagement (ZAC, - Plates formes intermédiaires socialement
OPAH, opé. Rénovation urbaine, etc.) font entre 5 acceptables et rentables = capacité de
et 12 ha, ou peuvent être découpés en phases de traitement de 40 et 50 000 t, besoin 5ha
cet ordre. environ / plate forme
C’est la bonne échelle pour agir efficacement, - Logistique endogène et intermodale :
pour réduire de 50% au moins dans chaque route/ferré (tangentielle)/voie d'eau
opération les déchets de chantier exportés, en les
gérant/ valorisant in situ. 4/ Former, informer, entraîner les équipes; les
opérateurs

Carbone 4 - Atelier acturba - Quattrolibri - Février 2015

Vous aimerez peut-être aussi