Vous êtes sur la page 1sur 7

‫ وصــف الخدمات‬II ‫البـاب‬

‫مهام مكتب الدراسات‬


2013 ‫ إعادة المستوى للطرق الوطنية و إشارات الطرق‬: ‫عنوان العملية‬ 
‫أشغال صيانة المنشآت الفنية‬ 

100+277 ‫ بالنقطة الكيلومترية‬05 ‫خبرة لمنشأين فنيين على الطريق الوطني رقم‬ 

II - TERMES DE REFERENCE (TDR) DU PROJET

Intitulé du projet :

Travaux d’entretien des ouvrages d’art :


 Expertise de deux ouvrages d’art de la RN05 au pk 277+100.

1-Préambule
Le réseau routier de la Wilaya de Bordj Bou Arréridj Compte environ 92 ouvrages d’art, repartis
sur les Routes Nationales (RN), les Chemins de Wilaya (CW) et Chemins Communaux (CC).
La préservation, la maintenance et la réhabilitation du patrimoine ouvrages d’art de la Wilaya,
relèvent de la compétence de la Direction des Travaux Publics. Ces missions, apparaissent
actuellement parmi les principaux axes de la politique du secteur des travaux publics.
Tenant compte de l’âge du patrimoine , et l’évolution des dégradations des ouvrages d’art, la
Direction des Travaux Publics de la Wilaya de Bordj Bou Arréridj a initié un vaste programme
d’action visant à effectuer des travaux d’entretien, de maintenance et de réhabilitation de plusieurs
ouvrages d’art repartis sur le réseau routier de la Wilaya.
C’est dans ce cadre que la Direction des Travaux Publics (DTP) de la Wilaya de Bordj Bou Arréridj a
identifié un lot composé de 05(cinq) ouvrages d’art jugés stratégiques, et souffrant de quelques
problèmes pathologiques nécessitant une expertise poussée et qui fera appel à des compétences
dans ce domaine.
2-Consistance des prestations
Ces études d’expertise, doivent aboutir à l’identification précise des causes ayant induit des
dégradations et à fournir la solution la plus optimale, tant du point de vue technique
qu’économique, puis élaborer un dossier d'appel d'offres des travaux d’entretien, de
réhabilitation, de renforcement ou de remplacement.
Les prestations du BET doivent être développées suivant les quatre (04) missions  détaillées
ci-après :
Mission 1 : Inspection préliminaire
L’expert, accompagné d’un technicien de l’administration, doit effectuer des visites des ouvrages
d’art objets du marché d’expertise. Lors de ces visites, il devra procéder au relevé des dégradations
visibles à l’aide de photographies et de schémas succincts côtés.
A l’issue de cette mission, l’expert doit établir un premier dossier technique complet, intitulé
« Mission Préliminaire », comprenant pour chacun des ouvrages d’art :
 Description de l’ouvrage : type d’ouvrage, système porteur, dimensions principales,………… ;
 La situation de l’ouvrage ;
 La liste des pièces consultées et disponibles sur l’ouvrage (dossier d’ouvrage) ;
 Un constat photographique des principaux désordres visibles, la prise de photos des dégâts
devra être complétée par des relevés géométriques d'avaries ;
 Le marquage des points de prélèvements d'échantillons et numérotage, doit être effectué ainsi
que la mise en place de témoins sur les fissures susceptibles de s'élargir.
 Un plan schématique des marquages et témoins des différents dégâts observés ;
 Un plan schématique des points où des essais mécaniques peuvent êtres réalisés ;
 Un plan schématique des marquages des points de prélèvements d’échantillons de béton ou
d’aciers (le prélèvement doit se faire sur des points où l’affaiblissement de la section ne comporte
aucun risque) ;

0
 Un avis sur l’état apparent de l’ouvrage avec éventuellement les dispositions à prendre
d’urgence à titre de mesures conservatoires (limitation de charges, de gabarit, déviation,
renforcement provisoire, travaux de confortement d’urgence…….);
 Un constat sur les conditions d’accessibilité à l’ouvrage et aux différentes parties de
l’ouvrage ;
 Les données climatologiques, hydrologiques, et sismiques recueillies intéressant l’ouvrage.

L’inspection doit porter sur l’examen des parties de l’ouvrage suivantes :

a- Fondations :
Il y a lieu de déceler :
Tout mouvement du sol de fondation, à travers les mouvements d’appuis (inclinaison, tassement
général ou différentiel, basculement, affaissement, etc.…………) qui peuvent être occasionnés par un
glissement de terrain ;
La présence de cavités souterraines ;
Les affouillements des éléments de fondation ou des remblais d’approche dans les cours d’eau ;
L’état des remblais d’accès : tassement, affouillement, glissement, etc.……………………… ;
Accumulation de débris dans le lit du cours d’eau ;
L’état des dispositifs de protection (enrochements, gabions, palplanches, etc.………...) ;
Déceler la détérioration des matériaux de construction ;
L’état des pieux en bois ;
La corrosion des pieux métalliques ;
Pour les pieux en béton déceler toute fissure, éclatement ou arrachement de béton, etc.………

b- infrastructure
C’est la partie apparente des appuis de l’ouvrage. Il y a lieu de vérifier :
La présence et la nature des fissures pour chaque type d’ouvrage;
L’existence d’éclatements, désintégration, carbonatation, efflorescence, porosité, épaufrure,
Faïençage, corrosion, etc. …………..de béton pour chaque type d’ouvrage;
Le dénudement, la corrosion, etc. ……………….des armatures pour chaque type d’ouvrage;
L’éclatement, décollement, disjointement, dislocations, effritement, altération du parement, etc.
…………….. des pierres, pour les différentes parties d’un ouvrage en maçonnerie ;
Le mouvement d’ensemble : basculement vers l’amont, tassement, inclinaison, etc.……….. pour les
ouvrages en maçonnerie ;
L’état des joints de maçonneries ;
L’épaufrure de maçonnerie ;
Si la maçonnerie n’est pas dérangée par la végétation et les arbustes ;
Le flambement, gauchissement, déversement, corrosion par piqures, corrosion généralisée,
corrosion entre pièces, ruptures (des pièces et/ou des rivets), enrouillement, foisonnement,
gonflement, réduction d’épaisseur, perforation, etc. ………….……pour les ouvrages métalliques ;
L’état des assemblages : rivets, boulons desserres, plaques,…………. ;
Les mouvements anormaux et excessifs, les dommages accidentels tels que le flambement, les
distorsions et l’effritement des matériaux ;
L’existence des accumulations de débris aux sommiers d’appui, car cette situation contribue à la
dégradation des appareils d’appui et du béton, ……etc.…..…. ;
Pour les culées et les murs en aile, vérifié l’existence des fissurations, l’état des aciers apparents
(aciers dénudés, aciers corrodés, manque d’enrobage etc.………), l’état de fonctionnement des
barbacanes et contrôler la maçonnerie pour voir s’il n’ya pas de fissurations dans le mortier, de
décollement et altération des pierres, déformations de type déversement ou bombement, présence de
la végétation, d’infiltration d’eau par les craquelures, de blocs épaufrés, éclatés ou altérés etc.
………..……….. .
c- Superstructure :

 Tabliers en béton armé (structure porteuse et hourdis), il y a lieu de vérifier :


- Le contact tablier appui ;
- L’existence de fissures, leurs directions et leurs ouvertures sur chaque élément porteur ;
- Les avaries de nature chimique ;

1
- L’état du béton : (éclatements, désintégrations, carbonatations, efflorescences, porosités,
épaufrures, Faïençages, corrosions, écaillages, nids de cailloux etc.………….) ;
- L’état des armatures (aciers dénudés, aciers corrodés, manque d’enrobage etc.………);
- Les dégâts accidentels ;
- L’étanchéité de la dalle ;
- L’existence de flèches anormales sur la structure porteuse ;
- L’état de la couche de roulement en enrobé bitumineux ;
- etc …………. .

 Tabliers métalliques (structure porteuse et platelage métallique et en béton), il y a lieu de


vérifier :
- L’état de la protection (peinture) ;
- La présence de fissures sur les cordons de soudures, le métal de base, tôle du platelage métallique,
platelage en béton, etc.…………. ;
- Les déformations permanentes (flèches, flambements, voilements, torsion, ondulations, etc.
………………………….) ;
- L’état des soudures, des assemblages, des boulons et rivets, etc. …………….. ;
- L’état d’enrouillement, de foisonnement, de gonflement, de corrosion, perforation de réduction
d’épaisseur, …………….. des différents éléments du tablier ;
- L’absence de certains éléments ;
- L’existence de ruptures des pièces, des rivets et/ou des boulons ;
- L’étanchéité du tablier ;
- L’état de la couche de roulement en enrobé bitumineux ;
- etc. ………. .

 Tablier en maçonnerie, il y a lieu de vérifier :


L’état de la voute :
- Les Fissures, la dislocation de pierres, ………………………………………………………….. ;
- L’altération de pierres : éclatement, décollement, disjointoiement, dislocations, effritement,
………;
- Le décollement : voute-jonction tympan, entre tympan et bandeau, entre bandeau et douelle, etc.
………………… ;
- La dissolution du liant des joints ;
- L’étanchéité du tablier ;
- La présence de végétation ;
- L’état de la couche de roulement en enrobé bitumineux ;
- etc. …………………………..
L’état du tympan :
- La déformation du tympan (bombement, inclinaison,………….) ;
- Cas de cisaillement à la jonction bandeau-tympan ;
- L’altération des pierres : éclatement, décollement, disjointement, dislocations, effritement,
……………………………….. ;
- Les fissures ;
- La présence de végétation ;
- etc. ………………………….. .
 Tablier des Ponts suspendus, il y a lieu de vérifier :
- L’état des colliers, selles, sabots et culots ;
- La rupture de fils et câbles ;
- L’état de la protection (peinture métallique) ;
- La tension relative des câbles ;
- L’état de la couche de roulement en enrobé bitumineux ;
- etc ……………
 Tabliers en béton précontraint (structure porteuse et hourdis), il y a lieu de vérifier :
- Le contact tablier appui ;
- L’existence de fissures, leurs directions et leurs ouvertures sur chaque élément porteur ;
- Les avaries de nature chimique ;
- L’état du béton : (éclatements, désintégrations, carbonatations, efflorescences, porosités,
épaufrures, Faïençages, corrosions, écaillages, nids de cailloux etc.………….) ;

2
- L’état des armatures (aciers dénudés, aciers corrodés, manque d’enrobage etc.………);
- Les dégâts accidentels ;
- L’étanchéité de la dalle ;
- L’existence de flèches anormales sur la structure porteuse ;
- L’état de la couche de roulement en enrobé bitumineux ;
- etc …………. .
 Tabliers mixtes, (voir tablier béton armé et tablier métallique).

 Les équipements :
a- Appareils d’appuis, il ya lieu de vérifier :

- L’état de déformation de la surface d’appui ;


- S’il n’y a pas d’écrasement, distorsion, ou blocage quelconque d’appareil ;
- Les états de déformations importantes ;
- La position et l’alignement ;
- Le serrage des boulons et écrous d’ancrage ;
- Les gerçures des plaques d’élastomère ;
- La corrosion des appareils ;
- L’état de la frette Pour les appareils en élastomères
- etc…..…

b- Joints de dilatation, il ya lieu de déceler :


- Desserrement ou déplacement du joint et de ces composants ;
- Jeu insuffisant ou défaut d’alignement ;
- L’insuffisance du souffle ;
- La mauvaise étanchéité du joint ;
- La fissuration des revêtements au niveau des joints ;
- La mise en butée transversale du joint ;
- L’Ouverture excessive du joint ;
- Le décalage vertical entre les deux joints ;
- La mauvaise tenue des solins latéraux ;
- Le mauvais fonctionnement du drainage ;
- etc…………………………
c- Systèmes d’évacuation des eaux, il ya lieu de vérifier :

- L’état des barbacanes et gargouilles, s’ils ne sont pas obstruées et qu’ils fonctionnent
correctement ;
- L’état des conduites et descentes d’eau.

d- Les garde-corps, il ya lieu de déceler :

- Tout défaut géométrique d’alignement ;


- Toute trace de chocs, d’accidents,………………. ;
- Toutes désorganisations locales ;
- etc…………………………

e- Les trottoirs et bordures, il ya lieu de déceler :


- Tout défaut d’alignement des bordures ;
- Les ruptures de dallettes sur trottoirs ;
- Toutes fissurations et épaufrures de dallettes ;
- Les défauts d’étanchéité ;
- etc ………………………………………

f- les corniches, il ya lieu de déceler :


- Tout défaut d’alignement des corniches ;
- Des épaufrures, des fissures, ruptures,……………………. .
g- Zones d’influence de l’ouvrage : Donner un aperçu sur le lit d’oued (vue amont et aval),
remblais d’accès et contigus, les berges, la chaussée aux abords de l’ouvrage,…..

3
h- Dans ces rapports, le BET doit définir à partir des causes des dégradations, la nature des
dispositions qu’il devra prendre pour poursuivre l’expertise : moyens d’accès, échafaudage, moyens
d’investigation spécifiques à mettre en œuvre (calculs, auscultation, sondages,…).

Les dispositions arrêtés pour accéder aux ouvrages sont à la charge du BET et sont incluses dans
les prix unitaires.

Ces rapports devront contenir le résultat détaillé des informations ci-dessus énumérés, par la
suite, ils devront être transmis à l’administration en Dix (10) exemplaires en vu de leur validation.
L’Administration fera connaître son avis dans un délai maximum de trente (30) Jours ouvrables
et remettra les réserves, remarques et recommandations au BET.
Le BET devra par la suite transmettre le rapport corrigé en Dix (10) exemplaires afin de pouvoir
passer à l’étape suivante.
Mission 2 : Auscultation détaillée et diagnostic complet
L'auscultation détaillée des ouvrages, doit :
1. Faire l’objet préalablement d’un programme d'intervention par ouvrage préétabli par le BET.
Ce programme comprendra aussi les frais de toutes les charges incidentes (frais de déplacement,
moyens d’accès, etc.…) ;
2. Aboutir à l’établissement d’une liste précise de tous les défauts apparents ou cachés quelques
soit leur degré de gravité. L'examen approfondi de ces défauts doit permettre de donner une idée des
causes possibles tant en ce qui concerne la structure, les équipements que les éléments de
protection de l'ouvrage ;
3. Comprendre un ensemble d'essais de laboratoire et in-situ qui ont un lien physique avec
l'ouvrage (essais de résistance du béton au moyen de scléromètre et l’ultrason, essais de contrainte
dans le béton au moyen de l’extensomètre et jauges, examen de la structure métallographique,
examens chimiques, les essais mécaniques, le billage in-situ, l’auscultation dynamique,
l’auscultation électromagnétique, la radiographie et la gammagraphie, la topographie pour les
nivellements généraux et mesure de déplacements de structure, etc.…………….), et des actions de
bureau qui vont de la recherche d'archives (pièces écrites et graphiques) à des calculs ou recalcules
de structure. Au cas où les plans ne sont pas remis, le bureau d'études doit faire un relevé détaillé
des ouvrages concernés, ainsi que l'établissement de relevés topographiques de la situation et de la
hauteur des ouvrages et de tous les détails de terrains ;
4. Toucher tous les éléments constituant l'ouvrage avec un relevé de tous les désordres qui
affectent le tablier, les appuis y compris les fondations (affouillements, tassements), les
superstructures et les accessoires d'équipement en faisant ressortir les fissures, l'état apparent des
matériaux et leur état de conservation.

Dans le cas des ouvrages ou les dégradations peuvent être liées au sol de fondation, à un glissement
de terrain, à un affouillement important ou à d'autres phénomènes liés à la nature du sol, une étude
géotechnique détaillée devra être envisagée par le BET.
Des mesures de portance (pesées de réaction d’appui), des études de la capacité structurale (la
capacité portante) ainsi qu’une évaluation de la résistance parasismique doivent être prévus pour
tous types d’ouvrages.
A l’issue de cette mission, le BET remettra un rapport par ouvrage portant résultats et diagnostic de
cette auscultation détaillée avec tous les sous détails cités dans la mission 1 et 2.
Ce rapport devra être transmis à l’administration en Dix (10) exemplaires en vu de sa validation.
L’Administration fera connaître son avis dans un délai maximum de trente (30) jours ouvrables et
remettra les réserves, remarques et recommandations au BET.
Le BET devra par la suite transmettre le rapport corrigé en Dix (10) exemplaires afin de pouvoir
passer à l’étape suivante.

Mission 3 : Etablissement du rapport final d’expertise et solution de réparation


A l’issue de cette mission, le BET remettra par ouvrage et d’une manière détaillée un rapport
définissant tous les travaux de réparation ou le cas échéant de remplacement de l’ouvrage ou de la
reconstitution de partie d'ouvrage sous forme d'une note technique accompagnée de plans.
L'estimation des variantes de réalisation doit faire l'objet d'une étude technico-économique.
L'estimation des délais d'exécution (études et travaux) doit être donnée à titre indicatif et précisée
dans le dossier d'APD qui sera élaboré dans la quatrième phase,
4
Au vu des phases précédentes, les ouvrages devront être classés en catégories :
Selon l'urgence des mesures à prendre
- mesures immédiates à prendre afin de maintenir le niveau de service,
- mesures à prendre à moyen terme,
- mesures à prendre à long terme.

Le BET doit définir le court, moyen et long terme en nombre d’années.

Selon le genre de mesures


- ouvrages à remplacer.
- ouvrages à renforcer (selon la solution économique retenue),
- ouvrages ne nécessitant provisoirement aucune intervention.
Le rapport final doit contenir également une proposition pour les visites périodiques et les
opérations d’entretien à respecter pour chaque ouvrage. Ces informations doivent figurer sur une
fiche technique conçue spécialement pour un suivi de prés des opérations préventives d'entretien
moyennant un fichier.
Le classement de tous les ouvrages en catégories (urgence, mesures à prendre) doit faire l'objet du
rapport final est discuté avec l'Administration. La décision concernant les mesures proposées pour
chaque ouvrage doit être prise d'un commun accord sur la base des propositions faites par le
bureau d'étude dans les rapports intermédiaires et finaux.
Par la suite, un dossier technique sera élaboré de telle façon qu'il peut être remis par
l'administration directement à l'entreprise.
Le rapport de cette mission devra être transmis à l’administration en Dix (10)exemplaires en vu de
sa validation.
L’Administration fera connaître son avis dans un délai maximum de trente (30) jours ouvrables et
remettra les réserves, remarques et recommandations au BET.
Le BET devra par la suite transmettre le rapport corrigé en Dix (10)exemplaires exemplaires afin
de pouvoir passer à l’étape suivante.

NB : A l’issue des trois missions sus cités, le BET présentera en Dix (10)exemplaires un rapport
final comprenant l'ensemble des rapports des phases précédentes et les conclusions finales de
l'expertise à savoir, une note de synthèse mettant en valeur l'interprétation des mesures, des essais
et des reconnaissances effectuées, ainsi que l'état des ouvrages, des propositions de mesures de
maintenance, des méthodologies d’intervention pour les travaux d'entretien et de réparation à
effectuer y compris les protections, la présentation et la forme de ce rapport fera l’objet d’une
discussion entre l’administration et le BET

Mission 4 : Elaboration des Dossiers d’appel d’offres (D.A.O) pour les travaux d’entretien,
de réhabilitation, de renforcement ou de remplacement.
Après analyse des trois phases précédentes, l'administration prendra la décision soit, de la remise à
niveau de service, soit de renforcement ou de la reconstruction d'un ouvrage.
Suite à la solution choisie, le bureau d'étude doit élaborer les dossiers suivants:
Il sera établi un avant projet détaillé (APD) d’entretien, de réhabilitation, de renforcement ou de
reconstruction selon le cas :
A/ Des plans de principe de la solution retenue à une échelle appropriée entre autre :
- Vue en plan
- Vue en Elévation
- Coupes longitudinales
- Coupes transversales
- Note de calculs justificatifs
- Estimation du coût
- Estimation des délais d’exécution

B/ Description technique pour le remplacement éventuel d’ouvrage, il sera donné :


- Une note de calcul statique pour justifier le pré-dimensionnement.
- Des métrés estimatifs résultant de ce calcul et permettant l'établissement d'un devis
estimatif assez précis.
- Un plan d'ensemble de l'ouvrage avec vue en plan, coupe longitudinale, coupe transversale et
détails à une échelle appropriée.
- Un rapport technique: plan de situation, accessibilité, description de l'ouvrage à remplacer,
description du nouvel ouvrage, et spécialisations du montage.

5
- Des installations de chantier.
- Un projet d'exécution pour :
 Démontage ou démolition de l'ouvrage existant,
 Fourniture et transport des éléments.
 Une estimation globale du coût.
 Une estimation sommaire des délais d'exécution.
 Dossier D'appel D'offres de Remplacement.
 D'une façon générale le dossier de consultation d'entreprise doit comprendre :

- Les conditions d'appel d'offres.


- Le cahier des prescriptions spéciales (CPS) comprenant le cahier des clauses
administratives particuliers (CCAP) et le cahier des clauses techniques particuliers (CCTP).
- La notice descriptive technique et les plans.
- Les mémoires sur les méthodes d'exécution.
- Le planning de réalisation de chaque ouvrage et le détail quantitatif des travaux.
- Le bordereau des prix unitaires.
- Les plans de principe du renforcement, de réhabilitation ou de remplacement de l’ouvrage.
- Les pièces techniques en annexe, utiles à la compréhension du dossier,  à savoir, entre les
rapports des différentes phases de l’étude d’expertise.

- Le dossier d’Avant Projet Détaillé (APD) et le Dossier d’Appel d’Offres (DAO), doivent être transmis-
en Dix(10) exemplaires à l’administration ainsi qu’un support informatique (CD) regroupant toutes
les phases de l’étude.

- C/ Contrôle technique et suivi des travaux :


- Le BET doit établir un planning de contrôle technique et de suivi des travaux au cours de la
réalisation, ainsi que la liste de tous les contrôles à effectuer par l’administration

3 – Suivi de l’étude :
Conformément au planning prévisionnel de l’étude d’expertise, l’Administration tiendra une
réunion de suivi et de coordination avec le BET à chaque phase de l’étude et dès que jugé
nécessaire.
Un ingénieur de l’administration doit prendre part à toute sortie sur l’ouvrage et ce tout au
long de l’étude.