Vous êtes sur la page 1sur 15

Rapport de certification de l’Expert-comptable

sur les états financiers.

(Période de 01 janvier 2017 au 31 décembre 2017)

0
ELIECOM

Rapport de certification
Exercice clos le 31
Décembre 2017
RAPPORT DE CERTIFICATION

Etats financiers –Exercice clos le 31 DECEMBRE 2017

En exécution de la mission qui nous a été confiée par votre Direction, nous vous présentons notre
rapport de certification relatif à l’exercice clos le 31 décembre 2017 sur :

 le contrôle des états financiers de l’Etablissement ELIECOM, tels qu'ils sont joints au
présent rapport;
 les vérifications et informations spécifiques prévues par la loi.

Les états financiers ont été arrêtés la Direction et Il nous appartient, sur la base de notre audit,
d'exprimer une opinion sur ces comptes.

1. OPINION SUR LES ETATS FINANCIERS

Nous avons effectué l’audit des états financiers de l’Etablissement ELIECOM pour l’exercice clos le
31 décembre 2017, établis sur la base du Système Comptable OHADA, comprenant le bilan, le
compte de résultat, le TAFIRE et les notes aux comptes . Le total du bilan s’élève à 79 872,69 USD
et le Compte de résultat se solde par un bénéfice de 35 206,49 USD.

À notre avis, les états financiers ci-joints sont, dans tous leurs aspects significatifs au regard des
règles et principes de l’OHADA relatif au droit comptable, réguliers et sincères et donnent une image
fidèle du résultat des opérations de l’exercice écoulé ainsi que de la situation financière et du
patrimoine de la société à la fin de cet exercice.

1
2. FONDEDEMEN DE L’OPINION

Nous avons effectué notre audit selon les Normes internationales d’audit (ISA). Les
responsabilités qui nous incombent en vertu de ces normes sont plus amplement décrites dans la
section «Responsabilités de l’auditeur pour l’audit des états financiers» du présent rapport. Nous
sommes indépendants de la société conformément au Code d’éthique des professionnels comptables
et de l’audit de l’espace OHADA et nous nous sommes acquittés des autres responsabilités
déontologiques qui nous incombent selon ces règles et le code de l’IESBA1. Nous estimons que les
éléments probants que nous avons obtenus sont suffisants et appropriés pour fonder notre opinion
d’audit.

3. VERIFICATIONS ET INFORMATIONS SPECIFIQUES

Nous avons également procédé aux vérifications spécifiques prévues par la loi et à ce sujet,
nous n'avons pas d'autres observations à formuler.

4. RESPONSABILTE DE LA DIRECTION DANS L’ETABLISSEMENT ET LA


PRESENTAION DES ETATS FINANCIERS

La direction est responsable de l’établissement et de la présentation sincère de ces états financiers,


conformément au référentiel comptable de l’OHADA. Cette responsabilité comprend : la conception,
la mise en place et le suivi d’un contrôle interne relatif à l’établissement et la présentation sincère
d’états financiers ne comportant pas d’anomalies significatives, que celles-ci résultent de fraudes ou
d’erreurs ; le choix et l’application de méthodes comptables appropriées, ainsi que la détermination
d’estimations comptables raisonnables au regard des circonstances.

5. RESPONSABILITE DE L’AUDITEUR

Notre responsabilité est d’exprimer une opinion sur ces états financiers sur la base de notre audit.
Nous avons effectué notre audit selon les Normes internationales d’audit de l’IFAC. Ces normes
requièrent de notre part de nous conformer aux règles d’éthique et de planifier et de réaliser l’audit
pour obtenir une assurance raisonnable que les états financiers de synthèse ne comportent pas
d’anomalies significatives.

1
Le Conseil des normes internationales de déontologie comptable (International Ethics Standards Board for Accountants)

2
Un audit implique la mise en œuvre de procédures en vue de recueillir des éléments probants
concernant les montants et les informations fournies dans les états financiers. Le choix des procédures
relève du jugement de l’auditeur, de même que l’évaluation du risque que les états financiers
contiennent des anomalies significatives, que celles-ci résultent de fraudes ou d’erreurs. En procédant
à ces évaluations du risque, l’auditeur prend en compte le contrôle interne en vigueur dans l’entité
relatif à l’établissement et la présentation sincère des états financiers afin de définir des procédures
d’audit appropriées en la circonstance, et non dans le but d’exprimer une opinion sur l’efficacité de
celui-ci. Un audit comporte également l’appréciation du caractère approprié des méthodes
comptables retenues et le caractère raisonnable des estimations comptables faites par la direction, de
même que l’appréciation de la présentation d’ensemble des états financiers.

Kinshasa, le 03 /05/2018

L’Auditeur Indépendant

Hugues ESANGA ETUMBA

Expert-comptable

3
ELIECOM

Rapport de certification
Exercice clos le 31
Décembre 2017

I. E T A T S F I N A N CI E R S C L OS AU 3 1 D E C EM B RE 2 0 1 7

4
1. BILAN EN USD

2017 2016
ACTIF
Brut Amort/Prov Net Net

ACTIF IMMOBILISE

Autres immobilisations incorporelles


Immobilisations corporelles 10 500,00 8400,00 2 100,00 4 200,00
Terrains
Bâtiments
Installations et agencements
Matériel 4 500,00 3 600,00 900,00 1 800,00
Matériel de transport 6 000,00 4 800,00 1 200,00 2 400,00
Avances et acomptes versés sur
immobilisations
Immobilisations financières 1 800,00 1 800,00 1 800,00
Titres de participation
Autres immobilisations financières
1 800,00 1 800,00 1 800,00
TOTAL ACTIF IMMOBILISE (I) 12 300,00 8400,00 3 900,00 6 000,00

ACTIF CIRCULANT
Stocks 17 600,00 17 600,00 2 706,31
Marchandises 17 600,00 17 600,00 2 706,31
Matières premières et autres
Créances et emplois assimilés 13 425,00 13 425,00 3 425,00
Fournisseurs, avances versées
Clients 13 425,00 13 425,00 3 425,00
Autres créances
TOTAL ACTIF CIRCULANT (II) 11 025,00 11 025,00 6 131,31

TRESORERIE-ACTIF
Titres de placement
Valeurs à encaisser
Banques, chèques postaux, caisse 44 947,69 44 947,69 32 534,89
TOTAL TRESORERIE-ACTIF (III) 44 947,69 44 947 ;69 32 534,89

Ecarts de conversion-Actif (IV)


(perte probable de change)

TOTAL GENERAL (I + II + III + IV) 88 272,69 8 400,00 79 872,69 44 666,20

5
PASSIF 2017 2016

CAPITAUX PROPRES ET RESSOURCES ASSIMILEES


Capital 25 000,00 25 000,00
Actionnaires capital non appelé
Primes et réserves
Primes d'apport, d'émission, de fusion
Réserves indisponibles
Réserves libres
Report à nouveau + ou - 18 321,20 10 200
Résultat net de l'exercice 35 206,49 8 121,20
Autres capitaux propres
Subventions d'investissement
Provisions réglementées et fonds assimilés
TOTAL CAPITAUX PROPRES (I) 78 527,69 43 321,20
DETTES FINANCIERES ET RESSOURCES ASSIMILEES
Emprunts
Dettes de crédit-bail et contrats assimilés
Dettes financières diverses
Provisions financières pour risques et charges
TOTAL DETTES FINANCIERES (II)
TOTAL RESSOURCES STABLES (I + II) 558 355,77 583 127,00
PASSIF CIRCULANT
Dettes circulantes et ressources assimilées H.A.O
Clients, avances reçues
Fournisseurs d'exploitation 1 345,00 1 345,00
Dettes fiscales
Dettes sociales
Autres dettes
Risques provisionnés
TOTAL PASSIF CIRCULANT (III) 1 345,00 1 345,00
TRESORERIE PASSIF
Banques, crédits de trésorerie
Banques, découverts
TOTAL TRESORERIE-PASSIF (IV)
Ecarts de conversion-Passif (V)
(gain probable de change)
TOTAL GENERAL (I + II + III + IV + V) 79 872,69 44 666,20

6
2. COMPTE DE RESULTAT

Charges
Réf. CHARGES 2016 2015

ACTIVITE D'EXPLOITATION
RA Achats de marchandises 101 253,65 75 109,60
RB - Variation de stocks (- ou +) -14 893,69 -10 426,00
RC Achats de matières premières et fournitures liées
RD - Variation de stocks (- ou +)
RE Autres achats
RH - Variation de stocks (- ou +)
RI Transports 1 000,00 1 200,00
RJ Services extérieurs 4 400,00 6 254,00
RK Impôts et taxes 2 000,00
RL Autres charges 1 440,00 1 560,00
RP Charges de personnel (1) 28 254,00 27 520,00
RQ (1) dont personnel extérieur
RS Dotations aux amortissements et aux provisions 2 100,00 2 100,00
Total des charges d'exploitation
RW 125 553,96 103 317,00
ACTIVITE FINANCIERE
SA Frais financiers
SC Pertes de change
SD Dotations aux amortissements et aux provisions
SF Total des charges financières
SH Total des charges des activités ordinaires 125 553,96 103 317,00
HORS ACTIVITES ORDINAIRES (H.A.O.)
SK Valeurs comptables des cessions d'immobilisations
SL Charges H.A.O.
SM Dotations H.A.O.
SO Total des charges H.A.O.
SQ Participation des travailleurs
SR Impôts sur le résultat 20 099,10 10 647,80
SS Total participation et impôts 20 099,10 10 647,80
ST TOTAL GENERAL DES CHARGES 145 653,06 113 965,40

7
Produits

Réf. PRODUITS 2017 2016

ACTIVITE D'EXPLOITATION
TA Ventes de marchandises 180 860,00 122 087,00
TB MARGE BRUTE SUR MARCHANDISES 94 500 57 403
TC Ventes de produits fabriqués
TD Travaux, services vendus
TE Production stockée (ou déstockage) (+ ou -)
TF Production immobilisée
TG MARGE BRUTE SUR MATIERES
TH Produits accessoires
TI CHIFFRE D'AFFAIRES (1) (TA + TC + TD + TH) 180 860 122 087
TK Subventions d'exploitation
TL Autres produits
TN VALEUR AJOUTEE 85 660 49 123
TQ EXCEDENT BRUT D'EXPLOITATION 57 406 20 869
TS Reprises de provisions
TT Transferts de charges
TW Total des produits d'exploitation 180 860,00 122 087,00
TX RESULTAT D'EXPLOITATION 55 306 18 769
ACTIVITE FINANCIERE
UA Revenus financiers
UC Gains de change
UD Reprises de provisions
UE Transferts de charges
UF Total des produits financiers
UG RESULTAT FINANCIER - -
UH Total des produits des activités ordinaires 180 860,00 122 087,00
UI RESULTAT DES ACTIVITES ORDINAIRES (1) 55 306 18 769
HORS ACTIVITES ORDINAIRES (H.A.O.)
UK Produits des cessions d'immobilisations
UL Produits H.A.O.
UM Reprises H.A.O.
UO Total des produits H.A.O.
UP RESULTAT H.A.O. - -
UT TOTAL GENERAL DES PRODUITS 180 860,00 122 087,00
UZ RESULTAT NET DE L'EXERCICE 35 206,94 - 8 121,60

8
3. TAFIRE
TAFIRE

1 è re PARTIE : DÉTERMINATION DES SOLDES FINANCIERS DE L’EXERCICE N

CAPACITE D'AUTOFINANCEMENT GLOBAL (CAFG)

EBE 57 406
SA Frais financiers TT Transferts de charges d'exploitation -
SC Pertes de change UA Revenus financiers -
SL Charges H.A.O. - UE Transferts de charges financières -
SQ Participation - UC Gains de change -
SR Impôt sur le résultat 20 099 UL Produits H.A.O. -
UN Transferts de charges H.A.O. -
Total (I) 20 099 Total (II) 57 406

2017 2016
CAFG = Total (II) - Total (I) 37 307,00 10 222,00

REF AUTOFINANCEMENT 2017 2016


CAFG 37 307
Distributions de dividendes dans l'exercice
AF 37 307

VARIATION DU BESOIN DE FINANCEMENT D'EXPLOITATION (B.F.E)

Variation des stocks : N − (N−1) Emplois augmentation (+) Ressources diminution (−)
BC Marchandises 14 894,00 ou
BD Matières premières et autres approvisionnements ou
BE Encours ou
BF Produits fabriqués ou
(A) Variation globale nette des stocks 14 894 ou

Variation des créances : N − (N−1) Emplois augmentation (+) Ressources diminution (−)
BH Fournisseurs, avances versées ou
BI Clients 10 000 ou
BJ Autres créances ou
(B) Variation globale nette des créances 10 000 ou

Variation des dettes circulantes : N − (N−1) Emplois diminution (−) Ressources augmentation (+)
DI Clients, avances reçues ou
DJ Fournisseurs d'exploitation ou
DK Dettes fiscales ou
DL Dettes sociales ou
DM Autres dettes ou
DN Risques provisionnés ou
(C) Variation globale nette des dette s circulante s ou -

VARIATION DU B.F.E. = (A) + (B) + (C) 24 893,69 ou

EXCÉDENT DE TRÉSORERIE D'EXPLOITATION (E.T.E.)

ETE = EBE — Variation BFE — Production immobilisée

2017 2016
Excédent brut d'exploitation 57 406 20 889,00
— Variation BFE (- si emplois; + si ressources) (- ou +) (24 894)
— Production immobilisée -
EXCÉDENT DE TRÉSORERIE D'EXPLOITATION 32 512

9
TAFIRE

2e PARTIE : TABLEAU

2017 2016
Réf Emplois Ressources ( E - ; R +)
I-INVESTISSEMENTS ET DESINVESTISSEMENTS
FA Charges immobilisées (augmentations dans l'exercice)
Croissance interne
FB Acquisitions/Cessions d'immobilisations incorporelles
FC Acquisitions/Cessions d'immobilisations corporelles
Croissance externe
FD Acquisitions/Cessions d'immobilisations financières
FF INVESTISSEMENT TOTAL -

II- VARIAION DU BESION DE FINANCEMENT


FG D'EXPLOITATION (cf. Supra : Var. B.F.E) 24 893,69 -
FH A- EMPLOIS ECONOMIQUES A FINANCIER (FF + FG) 24 893,69

FI III- EMPLOIS/RESSOURCES (B.F.; H.A.O)

FJ IV-EMPLOIS FINANCIERS CONTRAINTS (1)


Remboursements (selon échéancier) des emprunts et dettes financières
(1) A l'exclusion des remboursements anticipés portés en VII

FK B- EMPLOIS TOTAUX A FINANCER 24 893,69

V- FINANCEMENT INTERNE
FL Dividendes (emplois) / C.A.F.G. (Ressources) 37 307

VI- FINANCEMENT PAR LES CAPITAUX PROPRES


FM Augmentations de capital par apport nouveaux
FN Subventions d'investissement
FP Prélèvements sur le Capital (y compris retraits de l'exploitant)

VII. FINANCEMENT PAR NOUVEAUX EMPRUNTS


FQ Emprunts (2)
FR Autres dettes financières (2)
(2) Remboursements anticipés inscrits séparément en emplois
FS C- RESSOURCES NETTES DE FINANCEMENT 37 307

D-EXCEDENT OU INSUFFISANCE DE RESSOURCES DE


FT FINANCEMENT (C - B) 12 307

VIII. VARIATION DE LA TRESORERIE


Trésorerie nette
à la clôture de l'exercice + ou - 44 948
à l'ouverture de l'exercice + ou - + 32 535
FW VARIATION TRESORERIE : (+ si Emploi) ; - si Ressources) 12 307,00

CONTRÔLE (à partir des masses des bilans N et N-1) Emplois Ressources


Variation du Fonds de roulement (F.d.R) : FdR (N) - FdR (N-1) 37 306,00
Variation du B.F. global (BFG) : BFG (N) - BFG (N-1) 24 894,00
Variation de la trésorerie (T) : T (N) - T (N-1) 12 413,00
TOTAL 37 306,00 37 306,00

10
ELIECOM

Rapport de certification
Exercice clos le 31
Décembre 2017

I I . C O M P L E M E NT D’ I N F O RM A T I ON S

11
1. BREVE PRESENTATION DE L’ENTITE

L’entité ELIECOM a été créée en 2014 sous forme d’un Etablissement. Elle a son siège à
Kinshasa et propose à ses clients l’organisation dans le domaine ci*après : l’événementiel, le
digital et la numérisation, la force de vente, le merchandising, les médias d’affichages, les
monitorings, la conception des spots, les enquêtes et les films d’entreprises.

2. RESUME DES PRINCIPALES REGLES COMPTABLES OBSERVEES

2.1. B a s e d ’ é t a b l i s s e m en t et p r é s e n t a t i o n d e s é t a t s f i n a n c i e r s
Les états financiers sont préparés conformément aux prescriptions du Système Comptable
OHADA principalement dans l’hypothèse de continuité d’exploitation selon la méthode
conventionnelle basée sur les coûts historiques.

2.2. T r a i t e m en t d e s o p é r a t i o n s e n m o n n a i e é t r a n g è r e s
Les actifs et les passifs ainsi que les revenus et les dépenses résultant des transactions en
devises étrangères effectuées par la société sont comptabilisés en Francs Congolais au taux
de change à la date de la transaction.
A la clôture de l’exercice, les avoirs en monnaies étrangères, des créances ou des dettes
libellées en devises étrangères sont convertis en Franc Congolais au taux de change officiel
en vigueur à la fin de l’exercice.
Les différences de change non réalisées sont inscrites directement au bilan dans les comptes
d’écart de conversion à l’actif (pertes probables de change) ou au passif (gains latents de
change).
Du fait du principe de prudence, les pertes de change latentes sur les créances et les dettes
sont incluses dans le résultat sous la forme de dotation aux « Provisions pour pertes de
change ». Par contre, les gains de change latents ne le sont pas.
Les gains et les pertes de change réalisés sont imputés au résultat de l’exercice.

2.3. I m m o b i l i s a t i o n s et A m o r t i s s e m en t s
Les immobilisations corporelles sont valorisées à leur coût d’acquisition et amortis selon la
méthode linéaire en fonction de leur durée de vie estimée.

Les taux annuels d’amortissement pratiqués sont les suivants :

Matériels de bureau 10 ans


Mobiliers de bureau 5 ans
Matériels informatiques 3 ans

12
2.4. Stocks
Les stocks sont valorisés à leur coût d’acquisition. Quant aux stocks et service en
cours, ils sont valorisés à leur coût de production au jour de clôture de l’exercice.

2.5. Créances et Dettes


Les créances et les dettes sont évaluées à leur valeur nominale. Les créances font le
cas échéant dépréciations pour tenir compte de leur caractère recouvrable.

2.6. Opérations en monnaies étrangères


Au cours de l’exercice, les charges et les produits en monnaies étrangères sont
comptabilisés au cours de change du jour publié par la Banque Centrale.

A la clôture de l’exercice, les avoirs en monnaies étrangères, les dettes et créances en


devises, sont également converties en francs congolais au taux de change arrêté au 31
décembre 2017 par la Banque Centrale du Congo.

3. NOTES EXPLICATIVES

3.1. Immobilisations Corporelles

Les immobilisations sont comptabilisées en tant que telle, lorsqu’elles génèrent à l’entité des
avantages économiques futurs. Elles sont valorisées à leur cout d’acquisition.

Les immobilisations se chiffrent à un montant net de 540 228,50 USD.


Les immobilisations peuvent être détaillées de la manière suivante :

Brut
Matériel 4 500,00
Matériel de Transport 6 000,00
Total 10 500,00

Amortissement
Matériel 3 600,00
Matériel de Transport 4 800,00
Total 8 400,00

Ces immobilisations sont amorties selon la méthode d’amortissement linéaire.

3.2. Immobilisations financières

Les immobilisations financières représentent la valeur de la Garantie locative 1 800 USD.

13
3.3. Stocks

Le solde de ce compte de l’ordre de 17 600 USD représente les travaux et services en


cours d’exécution à la clôture de l’exercice 2016.

3.4. Créances et emplois assimilés

Le solde de ce compte de 13 425 USD représente les créances dues par les clients à
la clôture de l’exercice.

3.5. Trésorerie

La Trésorerie représente les avoirs en banque d’un montant de 29 621,20 USD ainsi que des
avoirs en caisse de 15 326,49 USD.

3.6. Capitaux propres

Les Capitaux propres d’un montant de 78 527,69 USD se composent principalement du capital
de 25 000,00 USD, d’un report positifs des résultats antérieurs de 18 321,20 USD ainsi que du
Résultat Net positif de 35 527,69 USD

3.7. Dettes fournisseurs


Le solde de ce compte arrêté au 31/12/2017 est de 1 345 USD. Il s’agit des dettes
d’exploitations sur les fournisseurs non encore payées à la clôture.

ESANGA ETUMBA Hugues

EXPERT COMPTABLE

Kinshasa, le 03 /05/2018

--------------------------------------------FIN DU RAPPORT--------------------------------------------

14