Vous êtes sur la page 1sur 13

Ministère de l’enseignement Supérieur et de

la Recherche Scientifique
Université des Sciences et de la Technologie
HOUARI BOUMEDIENE
Faculté génie des procédés et génie
mécanique
Département de Génie Chimique et Cryogénie

Méthode de préparation d'un


catalyseur à base
d'or
PRESENTE PAR :

OULARBI Rabiha
KEHAL Imad
2
Plan de travail

 Définition d‘un catalyseur,


 Caractéristiques de l'or,
 La catalyse à l'or,
 Partie expérimentale,
 Conclusion,
3

Qu'est ce qu'un catalyseur ?

En chimie, un catalyseur est une substance qui favorise et qui augmente la


vitesse d'une réaction chimique ; il participe à la réaction mais il ne fait
partie ni des produits, ni des réactifs et n'apparait pas dans l'équation-bilan
de cette même réaction,
4

Caractéristiques de l'or :

L'or est un métal jaune de structure cubique à face centrée, dont le point
d'ébullition se situe à 1068° C , Tout comme d'autres matériaux tels que le
platine et le palladium, l'or (Au) est un élément chimique inerte, il est
caractérisé par sa résistance à l'oxydation, ce qui en fait un métal qui ne se
dégrade pas avec le temps,

Chimiquement l'or est remarquable pour sa densité élevée ; sa malléabilité


; sa ductilité , sa conductivité électrique et thermique et Enfin, il est
totalement amagnétique (ne s’aimante pas).
5

La catalyse à l'or :
 L'or est utilisé comme catalyseur pour faciliter des réactions chimiques ,
contrôler la pollution et d'autres applications,
 Ce n'est qu'en 1987 et avec le Professeur Japonais Masatake Haruta et
ses collaborateurs qu'à démarré la catalyse par l'or , ils découvrent que
les particules d'or (Inférieures à 5 nm), supportées sur oxydes
métalliques sont actives dans l'oxydation du monoxyde de carbone
(CO) à température ambiante et même à basse température (-70°C),
 Ce fut le point de départ de l'énorme gain d'intérêt de la catalyse par l'or,
6
7 Préparation du catalyseur monométallique à base d’or :

 Il existe plusieurs protocoles expérimentaux pour la préparation des


catalyseurs (Au/TiO2) et (Au/Al2O3) et la méthode par dépôt-
précipitation à l'urée (DPU) reste la plus adaptée ,

 Le protocole expérimental suivant décrit la préparation de 3g de
catalyseur monométallique à 1% de poids d'or ,

8 Protocole Expérimental :

 La DPU est réalisée dans un réacteur en verre à double parois , avec une
température très homogène et bien contrôlée,

 On introduit 3g de support dans un bécher dans 100 ml d'eau distillée, à


laide d'un agitateur magnétique, on place le bécher dans un bain à
ultrasons pendant 2 min, pour mieux disperser les grains de solide en
suspension, Cette étape permet d'obtenir une répartition plus
homogène des particules métalliques sur le support,

 On introduit la suspension dans le réacteur à double parois, complétée
avec 190 ml d'eau distillée puis chauffée à 80°C,
9

 Lorsque le réacteur atteint une température stable, l'équivalent de 60


mg de HAUCl4, soit 6 ml d'une solution mère à une concentration
égale à 10 g/l on introduit 900 mg d'urée solide sous une vive
agitation après l'ajout de la solution d'or , la concentration de l'urée
est alors 100 fois plus importante que celle de HAUCl4,

 On laisse le réacteur sous vive agitation, à labri de la lumière pendant
16h à T=80°C, on récupère la solution, elle est centrifugée à 11,000
tr/min pendant 10 minutes, le solide est alors lavé à l'eau distillée
(300 ml , 4 fois), puis séchée sous vide,
 Les catalyseurs préparés par cette méthode sont les suivants :


Support ●
Temps de ●
Teneur
contact (h) théorique

(% Au poids)

TiO2 ●
16 ●
8

Al2O3 ●
16 ●
1

TiO2 ●
1 ●
1

Al2O3 ●
16 ●
1

Al2O3 ●
16 ●
1
11
Résu lta ts et d isc us sion :

La méthode DPU est la plus adaptée pour la préparation des catalyseurs


monométalliques à base l'or , car elle permet de:

 Contrôler le taux de dépôt de l'or jusqu'à des teneurs de 8%,
 Obtenir des nanoparticules bien disperses et de taille inferieures à 3
nm,
12

Conclusion :
 


Les applications potentielles des catalyseurs à base d’or concernent donc
un grand nombre de réactions et un vaste domaine de la catalyse. Les
propriétés catalytiques de l’or sont intimement liées à la taille des
particules d’or qui doit être inférieure à 5 nm, ce qui nécessite le
développement d’un savoir-faire en matière de préparation de catalyseurs.

MERCI POUR VOTRE ATTENTION