Vous êtes sur la page 1sur 14

Entrepreneuriat et création

d’entreprise

Mr EL HANI WISSEM
I. Les principaux
déterminants à la création de
l’entreprise
1. Le profil psychologique
 L’aspect psychologique chez l’entrepreneur est défini {
travers ses caractéristiques personnelles, mais
également ses traits, ses motivations et ses
comportements.
 Certains se sont demandés pourquoi dans des situations
similaires, certains individus décident de créer leurs
propres entreprises alors que d’autres personnes ne le
font pas.
 Cette approche est basée sur l’étude d’un ensemble de
caractéristiques qui précèdent le passage { l’action
effective.
a. La prise de risque et
l’identification des objectifs
 Les définitions récentes de l’entrepreneur comprennent
toute une composante relative à la prise de risque.
Prendre un risque qu’il soit au niveau financier ou social
fait partie du processus entrepreneurial.

 Selon Jean Baptiste SAY, l’entrepreneur est avant tout un


preneur de risque qui investit son propre argent et
coordonne des ressources pour produire des biens.
b. La confiance en soi et l’audace

L’entrepreneur est caractérisé par sa grande confiance en


soi et sa volonté de relever les défis en exploitant ses
capacités.
c. Le besoin d’indépendance et
d’autonomie
 Les entrepreneurs sont généralement des personnes
qui préfèrent la liberté. La liberté d’orienter leurs vies,
de fixer leurs objectifs, de choisir leurs cadres de
travail, leurs partenaires, leurs collaborateurs, etc.
 Les entrepreneurs ont un besoin fondamental de
liberté qui se manifeste depuis la jeunesse dans le
milieu familial et le rapport avec les parents. Se sont
des individus qui ont appris à compter sur eux-mêmes
et qui prennent naturellement l’initiative lorsqu’ils se
trouvent dans un groupe.
c. Le besoin d’indépendance et
d’autonomie
 Certains entrepreneurs ont crée leur entreprise parce
qu’ils n’arrivent pas { trouver un travail conforme {
leurs aspirations professionnelles ou matérielles.

 D’autres découvrent après de longues années de travail


dans l’insatisfaction au sein des grandes entreprises ou
administrations, leur inadaptation au travail salarié et
décident de s’installer pour leur propre compte.
d. La solitude et la prise de
décision
La solitude est l’une des caractéristiques de l’entrepreneur
surtout lorsqu’il s’agit de prendre des décisions qui vont
conditionner la survie de son affaire et même parfois la
sécurité matérielle de sa famille. Cette solitude risque de
s’accroitre avec le temps, car il prendra l’habitude de
prendre ses décisions d’une manière indépendante et sans
partage d’informations avec d’autres personnes.
e. La patience, la ténacité et la
persévérance
L’entrepreneur a le sentiment du pouvoir agir sur les
événements. Il préfère fixer des objectifs et utiliser ses
compétences et ses efforts pour les atteindre. Il dispose
d’une énergie très supérieure { la moyenne et c’est pour
cette raison qu’il est particulièrement compétitif.
2. Les facteurs familiaux
 La famille est considérée comme le premier point de départ de
l’entrepreneur. Son rôle se manifeste { travers le soutien financier
et moral de l’entrepreneur surtout lorsqu’il se trouve face {
certains problèmes.

 La famille a une influence profonde sur l’émergence et


l’apparition de l’esprit entrepreneurial chez le créateur.

 Certains pensent que l’esprit entrepreneurial est un héritage


familial, étant donné que certains entrepreneurs proviennent des
familles ou les parents ou les proches sont eux même des
entrepreneurs. On peut dire que le jeune qui vit dans ce genre de
famille ou d’entourage, considère ses parents ou ses proches
comme des références à imiter.
3. L’éducation, l’expérience et la
compétence
 Le niveau de compétence peut conditionner l’efficacité
perçu dans l’accomplissement de plusieurs tâches.

 L’aptitude { s’entendre avec d’autres personnes, {


convaincre et { communiquer d’une manière facile et
claire est très importante dans toutes les activités de
l’entrepreneur.
a. L’éducation

L’éducation joue un rôle très important puisqu’elle lui


confère l’aptitude d’analyser, d’interpréter et de mieux
connaitre son environnement. Elle lui permet également
de faire face à plusieurs problèmes et de pallier ses
propres faiblesses.
b. L’expérience

L’expérience professionnelle joue un rôle déterminant


dans la croissance et la réussite de l’entreprise. La
connaissance d’une technique ou d’un secteur d’activité
permet également de réduire le degré de méfiance à
prendre l’initiative d’entreprendre.
c. La compétence

La compétence permet { l’entrepreneur de considérer


l’acte de création de l’entreprise comme faisable.

Vous aimerez peut-être aussi