Vous êtes sur la page 1sur 10

Chapitre III.

LA LIMITE

III.1. Limite à gauche, limite à droite et limite

a) Limite à gauche

Soit f une fonction et soit a un numbre réel, située sur l’axe des x pour étudier graphiquement
le cmportement de f, lorsque x s’approche de a par la gauche, il faut :

 Se placer à gauche de a sur l’axe des x.


 S’approcher de plus en plus de a.
 Determiner les points du graphe correspondant aux valeurs choisies de x.
 Examiner les ordonnée de chacun de ces poinrs afin de determiner quelle valeur
(valeur située sur l’axe des y) ces images s’approchent.

Nous pouvons decrire ce comportement en disant, plus x s’approche de a par la gauche, plus
f(x) s’approche d’une certaine valeur que nous appelons ici b1.

Lim f(x) = b1

b1 est appelée limite à gauche de f lorsque x tend vers a.

Si cette limite existe, celle est unique.

b) Limite à droite

Lim f(x) = b1

B2 est appelée limite à droite de f lorsque x tend vers a.

Si cette limite existe, elle est unique.

c) Limite

Soit f une fonction et soit a une valeur réelle

Si f(x) s’approche de plus en plus de b lorsque x s’approche de plus en plus de a, on dira que
la limite de f lorsque x tend vers a et b et on ecrira :

Lim f(x) = b

B est appelée limite de f lorsque x tend vers a. Si cette limite, elle est unique.
Théoreme d’existence et d’unicité de la limite

Soit f une fonction et soit a une valeur réelle, la limite de f lorsque x tend vers a existe et vaut
b si et seulement si les trois conditions suivantes sont vérifiées :

- La limite de f lorsque x tend vers a par la gauche existe et vaut b1.


- La limite de f lorque x tend vers a part la droite existe et vaut b2.
- B1 = b2 = b

On écrit aussi :

lim f(x) = b si et seulement si

lim f(x) existe et vaut b1

lim f(x) existe et vaut b2

Pour étudier le comportement de f autour de x = a il faut :

- Determiner la limite de f à gauche de a


- Determiner la limite de f à droite de a
- Determiner l’image de f en x = a, s’il y a lieu

Pour étudier la limite de f en x = a, il faut :

- Procéder selon le théoreme d’existence et d’unicité de la limite aussi, aussitôt qu’on


détect la non-existene d’une des deux limites à gauche ou à droite de a, on peut
conclure à la non existence de la limite de f en x = a.
d) Limite d’une somme de deux fonctions
lim (f(x) + g(x)) = lim f(x) + lim g(x)
e) Limite d’une difference de deux fonctions
Lim (f(x) – g(x) = lim f(x) – lim g(x)
f) Limite du produit de deux fonction
Lim (f(x).g(x) = lim f(x). lim g(x)
g) Limite de xn avec n entier positif
lim xn = an ou n … N
h) Limite du quotient de deux fonctions
GRANDE FORMULE
i) Limite de la racine nième de a ;
Si n est impaire, la limite de la racine nième de x lorsque x tend vers a est égale à la racine nième
de a ;

Si n est pair et si a…….0, la limite de la racine nième de x lorsque x tend vers a est égale à la
racine nième de a.

Ou encore

Si n est impaire, ………………………….

Si n est pair et si a….0, ………………………..

j) Limite de le racine nième d’une fonction


Si n est impaire, lim………………

Si cette derniere limite existe

Si n est pair, lim………………

Si ces limites existent .

k) Limite d’une fonction élevée à un exposant.


Lim h(x)’ = (lim h(x))’

LES FORMES D’INDETERMINATIONS

a) Forme d’indétermination du type ……………..

Pour lever une indétermination de la forme ………., il faut

- Mettre en facteur xn ou n est l’exposant le plus élevé du polygone


- Réexaminer le comportement à l’infini (ou à moins l’infini selon le cas) de la nouvelle
fonction : il sera le meme que celui de la fonction de départ.

Ex : lim (5x3 – 2x2 – 5)

…………….

= lim 5x3 – lim 2x2 – lim 5

…………………

=5(…)3 – 2(…)2 – 5
=…-…-5=…-…

Forme indéterminée levons l’indétermination

f(x) = (5x3 – 2x2 – 5)

= x3 …………………

FAIRE LES FORMULES

e) Forme d’indétermination du type …………

Pour lever d’une indétermination de la forme …………..

Il faut

- Au numérateur, mettre en facteur xn ou n est l’exposant le plus élévé du numérateur


- Au numérateur, mettre en facteur xs ou s est l’exposant le plus élevé du dénominateur
- Simplifier les facteurs xn et xs s’il y a lieu.
- Réexaminer le comportement à l’infini (ou à moins l’infini selon le cas) de la nouvelle
fonction : il sera le meme que celui de la fonction de depart.

Ex : lim ……………….

……………….

………………………….

Levons l’indétermination

…………………….

………………………….

……………………………….

…………………….

………………………

………………..
Conclusion : il y a une asymptote horizontale d’équation y = 0 qui joue son role dans la région
de -…………….

f) forme indéterminer du type ……………….

Il suffira d’agir de la meme facon que pour ………….

Pour lever une indétermination de la forme

………………., il faut :

- Au numérateur, mettre en facteur xn ou n est l’exposant le plus élévé du numérateur.


- Au dénominateur mettre en facteur xn ou s est l’exposant le plus élevé du
dénominateur
- Simplifiez les facteurs xn et xs s’il y a lieu
- Réexaminer le comportement à l’infini de la nouvelle fonction : il sera le meme que
celui de la fonction de départ.

III.4. Les limites des fonction exponenntielles et les fonctions logarithmique

- Limite d’une fonction exponentielle de base a.

Soit f(x) = ax une fonction exponentielle de base a, avec a….0 et a….1 la limite de f(x)
lorsque x tend vers s est égale à as.

Lim ax = as

Ou a….0 et a….1

- Limite d’une fonction logarithme de base a

Soit f(x) loga x une fonction logathme de base a, avec a…0 il a….1.

La limite de f(x) lorsque x tend vers s est égale à loga s si s…0

Ou encore

Si s…0, lim loga x = loga s

Ou a…0 et a….1

Ex : lim (x2 -1) ln x


…………………

…………………….

= (e2 – 1).1

= e2 – 1

Ex : lim ………………..

Dom f = …………..

Est il n’y a pas d’image pour x = 0

- Limite d’une fonction exponentielle composée du type ah(x)

lim ah(x) = alim h(x)

Si lim h(x) existe, a….0 et a…..1

Ex : lim h(x) = lim e5/x

- Limite d’une fonction logarithme composée du type loga h(x)

Soit f(x) loga h(x) une fonction logarithme de base a, avec a….0 et a….1.

La limite de f(x), lorsque x tend vers s, si elle existe, est égele à loga

…………………..

Ou encore

………………….

Si ces limites existent, avec a……..0 et a………….1

Ex : lim ln (x-3)

Cherchons le Dom de f

X – 3…………0 donc x………..3

Le domaine de f est …………

Ainsi lim ln (x – 3) n’existe pas.


III.5. Les limites des fonctions trigonométriques

Limite de la fonction sinus et de la fonction cosinus

Soient f(x) = sin x et g(x) = cos x

La limite de f(x) lorsque x tend vers a est égale à sin a et la limite de g(x) lorsque x tend vers a
est égale à cos a.

Ou encore

Lim sin x = sin a lim cos x = cos a

Ex : lim (x2 – 9) sin x

=………………….

= (0 – 9) sin 0 = -9 . 0 = 0

Ex : lim ……………

lim sin x

= ……………………..

La foction n’a pas d’image en x = ………….

De plus l’examen des limites nous amené à conclure que la droite d’équation x =………… est
une asympptote verticale pour la fonction f.

- Limite de fonction trigonométrique composées


- Limite de fonction trigonometrique composées

Soient f(x) = sin h(x) et g(x) = cos h(x)

La limite de f(x) lorsque x tend vers a est égale à sin …… si cette limite existe et la limite de
g(x) lorsque x tend vers a est égale cos …. Si cette limite existe.

Ou encore,

lim sin h(x) = sin …………

lim cos h(x) = cos ………


Si ces limites existent.

Exemple :

lim sin (2x + ……)

= sin lim (2x + ……..)

= sin (2… + …..)

= sin ….. = sin ……. = 1

Quelques formules particulières

1. soit f(x) = ………., ou x est mesuré en radiants plus x s’approche de 0, plus les images de f
s’approchent de 1

Ou encore

Lim ………. = 1

2. Soit f(x) = ………. Ou x est mesuré en radians plus x s’approche de, plus les images de f
ou encore.

lim …………..

Détermination des asymptotes des fonctions

a) Asymptote verticale

Soit a un nombre réel, on dira que la droite d’équation x = a est une asymptote verticale pour
le foncyion f.

Si lim f(x) = …… ou …..

Ou si lim f(x) = ……ou ……

Pour determiner algebriquement si une fonction f admet des asymptotes verticales, il faut :

- Les valeurs a pour les quelles il est possible que la fonction f admette une asymptote
verticale :
 Les valeurs isolées exclues du domaine
 Si le domaine s’exprime par intervalles ouvert, ou semi ouverts, les extrmoité
ouvrte de ces intervalles
 Si la fonction est definie par morceaux, les valeurs charnieres.
- Vérifier algébriquement, pour chaque valeur, si ai moins une des deux limites (à droite
et à gauche) est égale à -… ou à -… , on peut conclure que x = a est une asymptote
verticale.

Ex 1 : soit ………. Montrer que la droite d’équation x = -4 est une asymptote verticale pour la
fonction f(x).

Examinons le comportement de la fonction lorsque x tend vers -4 par la gauche.

…………………………………………………

………………………………………

Nous pouvons tout de suite affirmer que la droite d’équation x = -4 est une asymptote
verticale pour f(x), puis que la limite à gauche de -4 est égale à moins l’infini.

Ex 2 : soit f(x) = ………….

Cherchez les asymptote verticales de la fonction f(x) est justifiez votre réponse.

Solution

Cherchons le domaine de f(x) et, pour ce faire examinons le dénominateur de f(x)

F(x) = ………… = …………….

Les valeurs qui annulent le dénominateur sont 0 et -2.

Le domaine de f est R……………..

Examinons pour x = -2, le comportement de la fonction lorsque x tend vers -2 par la gauche.

Lim f(x) = lim …………

lim ……………………………..

Puis que la limite à l’infini de la fonction donne -5, il est clair que la droite d’équation y = -5
est une asymptote horizontale.
Ex 3 : soit f (x) = …………. Cette fonction admet-elle des asymptotes horizontale ?

Examinons le comportement de la fonction lorsque x tend vers l’infini.

lim f(x) = lim ………………..

forme indéterminée du type ………..

………………………………………

lim ………………………………….

Comme 0 est la limite à l’infini de f(x), la droite d’équation y = 0 est une asymptote
horizontale pour la fonction et elle joue son role lorsque x tend vers l’infin.

Ex 4 : Soit f(x) = ……………….. Cette fonction admet-elle des asymptotes horizontale ?

Justifiez votre réponse.

(Réponse : pas d’asymptote horizontale).

c) Asymptote oblique