Vous êtes sur la page 1sur 5

COUTS DE PRODUCTION AVEC EN-COURS, DÉCHETS, SOUS-PRODUITS

INTRODUCTION

La présence d’en-cours de production, déchets, sous-produits ou rebuts va modifier la


structure et parfois l’enchaînement des calculs menant aux coûts de production de la période.

Chaque cas fera l’objet d’un traitement spécifique.

I-              les en-cours de production

A/ définition et principe comptable

En-cours : produit non achevé à l’issus d’une période comptable

Leur coût sera ajouté (ECI) ou retranché (ECF) du coût de production, afin de respecter le
principe d’indépendance.

ECI : en-cours initial

ECF : en-cours final

Exemple  :

La société X, fabrique du mobilier en bois destiné à être assemblé en kit par le


client.

On vous communique les données issues de la comptabilité de gestion pour la


fabrication du modèle ADELIE pendant le mois de M :

-        production  : 600 unités

-        matières : 87 500€

-        MOD : 27 800€

-        Charges indirectes : 61 000€

Au 01/M, 50 modèles ADELIE étaient en cours de fabrication pour une valeur


de 200€ pièce.

Au 30/M, 20 modèles ne sont pas terminés, leur valeur est estimée à 180€
pièce.
 

Coût de production de la période


Charges directes :  

-        matière 87 500

-        MOD 27 800


Charges indirectes 61 000

+ ECI (50 modèles en + 10 000


cours)
- 3 600
+ ECF ( 20 modèles
non terminés)
Coût de production 182 700

II-            les déchets et rebuts

A/ définition

Les déchets sont des résidus de matière première (chute de tissus, sciures…)

Les rebuts sont des produits finis défectueux qui ne seront pas vendus.

B/ traitement comptable

 Les déchets et rebuts non utilisable : ils n’ont pas de valeur marchande et seront
éliminés.

Les coûts éventuels engendrés par leur traitement seront ajoutés au coût de production du
produit principal.

 Les déchets et rebuts utilisables : ils ont une valeur marchande et sont :

-        réutilisables par l’entreprise

-        on vendus sur un marché

Dans les deux cas, leurs coûts de production est évalué de façon forfaitaire et retranché du
coût de production du produit principal.

C/ exemple
 

La société PurJus fabrique des jus de fruit sans pulpe destinés aux enfants.
Vous disposez pour le mois M des données relatives à la fabrication du jus
d’orange PurOrang’.

Oranges traitées : 60 tonnes à 170€ la tonne.

Les oranges sont pressées dans un atelier pressage, le jus retiré correspond à
50% du poids des oranges traitées. On considérera par ailleurs qu’un litre
obtenu correspond à un poids de 1kg de matières.

Les pulpes et autres déchets doivent être évacués : le coût des opérations
nécessaires à cette élimination est évalué à 1 500€ pour le mois.

Le total des charges de fabrication pour le mois est par ailleurs de 40 000€, ce
montant inclus les charges directes et indirectes.

Coût de production
-        matières 10 200

-        charges directes et 40 000


indirectes
+ 1500
 coût d’élimination des
déchets

Coût de production 51 700


Litres obtenus 30 000
Coût du litre 1,72€

La société ZZZ fabrique des bibliothèques haut de gamme en bois massif. La


fabrication génère des déchets sous forme de chutes et de sciures de bois. Ces
déchets sont conditionnés et revendus à une société spécialisée dans la
fabrication de mobilier en aggloméré.

Pour le mois M, les données relatives à la fabrication du modèle EMPIRE sont


les suivantes :
Atelier fabrication :

-        matière première : 1 200 000€

-        MOD : 1 000 000€

-        Charges indirectes de fabrication : 800 000€

Tonnage de déchets obtenus  : 18 tonnes. Ces déchets sont conditionnés dans un


atelier conditionnement dans lequel on a relevé les charges suivantes :

MOD : 6 000€

Charges indirectes : 4 000€

Le coût de production des déchets  à la sortie de l’atelier conditionnement est


forfaitairement estimé à leur prix de vente, soit 1 000€ la tonne.

Coût de production (sortie de l’atelier de


fabrication)
-        matières 1 200 000

-        MOD 1 000 000

-        Charges indirectes 800 000


Coût de production meuble + 3 000 000
sciure
Coût de production du déchet - 8 000
Coût de production des meubles 2 992 000

Coût de production (sortie de l’atelier de


conditionnement)
-        MOD 6 000

-        Charges indirectes 4 000


(1)
Coût de production du déchet à 8 000
la sortie de l’atelier de
fabrication
(2)
Coût de production du déchet à 18 000
la sortie de l’atelier de
conditionnement
(1)    calcul par différence : 18 000 – (6 000
+ 4 000)
(2)    valorisation forfaitaire : 18 x 1 000

Si ces déchets n’avaient nécessités aucun traitement, leur prix de vente aurait était retranché
du coût de production pour une valeur de 18 000€