Vous êtes sur la page 1sur 4

Table des matières

Préface............................................................................................... 11

Introduction..................................................................................... 15
Chapitre 1
Les principes fondamentaux de la finance islamique..................... 27
1.1. La prohibition du riba et la justice sociale......................... 32
1.1.1. L’interdiction du prêt à intérêt par la raison
humaine.................................................................. 33
1.1.2. L’interdiction de l’usure par la doctrine................... 34
1.1.3. L’interdiction de l’usure par l’islam......................... 35
1.1.3.1. La typologie classique du riba : la distinction
entre riba al fadhl et riba al-nasi’a.......................38
1.1.3.2. Profit et intérêt....................................................41
1.1.3.3. La gratuité du prêt en droit français...................43
1.1.3.4. Le sort des intérêts de retard dans une
économie islamique............................................46
1.2. L’interdiction du gharar ou l’aléa....................................... 49
1.2.1. La définition du gharar............................................ 50
1.2.2. L’appréhension des critères composant le gharar
par les écoles juridiques........................................... 51
1.3. Rôles et fonctions du Conseil supérieur de la shari’a (CSS). 53
1.4. Le partage des pertes et des profits (PPP)............................ 62
1.5. L’adossement de toute opération financière à un actif
tangible............................................................................ 64

Chapitre 2
Le cadre juridique des fonds al-Takaful et l’étendue
des domaines d’application............................................................. 67
2.1. Al-gharar comme fondement du contrat d’assurance......... 69
2.2. La gestion de l’actif dans une assurance solidaire
al-Takaful.......................................................................... 73
2.2.1. L’origine des fonds takaful....................................... 77

LARCIER 7
Les contrats de la finance islamique

2.2.2. La gouvernance de la société d’assurance takaful..... 78


2.2.3. La forme juridique de la société takaful.................... 80
2.3. L’apparition du contrat d’assurance-vie islamique............. 83
2.3.1. La position de la doctrine........................................ 83
2.3.2. L’évolution du marché takaful ................................ 87
2.3.3. Les règles relatives à l’assurance takaful................... 89
2.3.3.1. La clause bénéficiaire..........................................89
2.3.3.2. La durée du contrat.............................................91
2.3.3.3. Le versement.......................................................91
2.4. La mise en œuvre des mutualités islamiques comme
alternative juridique : les mosquées et l’intermédiation
financière......................................................................... 92

Chapitre 3
Les sukuk ou les obligations islamiques.......................................... 105
3.1. Les sukuk et les obligations conventionnelles..................... 106
3.2. L’importance des fonds souverains dans
le développement économique......................................... 108
3.3. Les fonds souverains et les contraintes juridiques.............. 112
3.4. Le rôle des agences de notation dans l’émission des sukuk. 117

Chapitre 4
Le renouveau du contrat moudharaba ou kirad............................. 121
4.1. Le fondement légal de la moudharaba................................ 124
4.2. Les conditions de validité du contrat moudharaba............. 126
4.2.1. Un apport en capital, al-mal.................................... 126
4.2.2. Un capital disponible et déterminé.......................... 127
4.2.3. Un apport en industrie............................................ 128
4.2.4. Le partage des bénéfices réalisés............................... 129
4.3. La moudharaba comme moyen de financement de projets
et de création d’emploi..................................................... 131
4.4. La gestion de l’actif dans le contrat de moudharaba........... 133
4.5. Crowdfunding et moudharaba : similitudes et
ressemblances................................................................... 136

Chapitre 5
Le contrat d’association, la moucharaka......................................... 145
5.1. La typologie classique de la moucharaka............................. 149
5.1.1. La société des biens immobiliers, shirka amlak......... 149

8 LARCIER
Table des matières

5.1.2. Les sociétés contractuelles, shirka al ‘akd.................. 151


5.2. Le partage des pertes et des profits dans le cadre
du contrat moucharaka...................................................... 155
5.2.1. Les conditions de validité de la moucharaka............. 156
5.2.2. Le respect du principe du partage des pertes
et des profits............................................................ 157
5.2.2.1. Le partage des pertes et des profits en droit
français............................................................. 157
5.2.2.2. La position des écoles juridiques sunnites à
l’égard du partage des pertes et des bénéfices.. 158
2.2.2.0.1. L’abandon du principe du partage
des pertes et des bénéfices................ 159
2.2.2.0.2. La consécration du principe du
partage des pertes et des bénéfices... 159
5.3. La distinction entre la moucharaka définitive
et la moucharaka dégressive............................................... 162
5.3.1. Al-moucharaka ad-daima ou la participation définitive. 162
5.3.2. Al-moucharaka moutanakisa ou participation
dégressive................................................................ 163

Chapitre 6
La mourabaha dans l’ordre juridique contemporain :
approche critique............................................................................. 167
6.1. Les conditions de validité du contrat mourabaha............... 169
6.1.1. La première vente doit être valable.......................... 169
6.1.2. Le prix d’achat doit être connu............................... 170
6.1.3. Le bénéfice doit être connu..................................... 170
6.1.4. La déclaration du prix de revient............................. 171
6.2. La prestation caractéristique du contrat mourabaha........... 173
6.3. La doctrine islamique et la qualification juridique
de la promesse d’achat du donneur d’ordre...................... 175
6.4. Critique de la mourabaha................................................... 178
6.5. La réception du contrat mourabaha en droit français......... 181

Chapitre 7
Le financement de projet par le contrat ijara................................. 187
7.1. Le régime juridique du contrat ijara................................... 189
7.1.1. La distinction entre ijara simple et ijara
avec option d’achat................................................. 189

LARCIER 9
Les contrats de la finance islamique

7.1.1.1. Le contrat d’ijara simple................................... 189


7.1.1.2. Le contrat d’ijara avec option d’achat.............. 190
7.1.2. Le monopole bancaire dans la réalisation des
opérations de crédit-bail.......................................... 192
7.2. Les clauses, au service de l’efficacité du contrat ijara.......... 198
7.3. Les conditions de validité du contrat ijara......................... 202
7.4. La résiliation du contrat d’ijara.......................................... 204
7.5. Les sukuk ijara, un facteur de développement
économique..................................................................... 206

Chapitre 8
Le contrat istisna’a et ses applications contemporaines................. 209
8.1. Le fondement légal du contrat istisna’a............................. 211
8.2. Le problème de la qualification du contrat istisna’a........... 212
8.2.1. Istisna’a et le salem.................................................. 212
8.2.2. Istisna’a et la vente.................................................. 214
8.2.3. Istisna’a et ijara........................................................ 216
8.3. Les caractéristiques de l’actif islamique et les conditions
de validité du contrat istisna’a.......................................... 217
8.4. L’istisna’a et le partenariat public-privé.............................. 228
8.5. Les règes matérielles appliquées à la finance islamique...... 231

Bibliographie...................................................................................... 241

Glossaire............................................................................................ 249

10 LARCIER