Vous êtes sur la page 1sur 72

Leçon 3

Comment fonctionne
la comptabilité ?

0
palard@u-bordeaux4.fr
Leçon 3 – Comment fonctionne la comptabilité ?

PLAN
PARTIE 1 – La Comptabilité Générale
Leçon 3 – Comment fonctionne la comptabilité ?
Chapitre 1 – Le principe de la partie double
Chapitre 2 – Les mouvements dur les comptes
Chapitre 3 – Le cycle comptable

1
palard@u-bordeaux4.fr
Leçon 3
1. Le compte

Représentation du compte
• Présentation :
• en T
• en tableau
• Logique d’enregistrement :
• À droite  Crédit = Ressources
• A gauche  Débit = Emplois

Débit N°Intitulé Crédit

EMPLOIS RESSOURCES

2
palard@u-bordeaux4.fr
Leçon 3
1. Le principe de la partie double

• Tout enregistrement comptable se trouve sur un


document comptable (facture, ticket de caisse…)
• Mouvement d’au moins 2 comptes :
• DEBIT d’un compte ou EMPLOI
• CREDIT d’un compte ou RESSOURCES

Un compte ne peut être débité sans contrepartie

Ces opérations sont enregistrées dans un journal

3
palard@u-bordeaux4.fr
Leçon 3
1. Le principe de la partie double

EMPLOIS = RESSOURCES

TOTAL DES EMPLOIS = TOTAL DES RESSOURCES

TOTAL DES DEBITS = TOTAL DES CREDITS

4
palard@u-bordeaux4.fr
Leçon 3
1. La nature des comptes
Regroupement de Comptes

Comptes de
situation

Comptes Comptes
d’actifs de passif

Comptes de
gestion

Comptes Comptes
de charges de produits
5
palard@u-bordeaux4.fr
Leçon 3
1. La nature des comptes

6
palard@u-bordeaux4.fr
Leçon 3
2. Les mouvements sur les comptes

Emplois Ressources
Actifs Passifs
Charges Produits

Hausse / Débit Crédit

Baisse / Crédit Débit

7
palard@u-bordeaux4.fr
Leçon 3
2. Exemple 1 – Enregistrement d’une facture d’achat

Exemple 1 :
• Le 15 octobre N, facture N°15, acquisition d’un
ensemble mobilier réglé au comptant 8000 € par
chèque bancaire (hors TVA)
D 2184 Mobilier C

8000
Emploi = Ressource

D 512 Banque C

8000

8
palard@u-bordeaux4.fr
Leçon 3
2. Exemple 2 – Enregistrement d’une facture de vente

Exemple 2 :
• Le 20 octobre N, facture N°24, vente de
marchandises pour 12000 €, paiement moitié au
comptant, l’autre moitié à crédit (hors TVA)
D 512 Banque C

6000
Emploi = Ressource

D 411 Clients C

6000

D 707 Vente de Marchandises C

12000
9
palard@u-bordeaux4.fr
Leçon 3
2. Exemple 3 – Enregistrement d’une facture de vente

Exemple 3 :
• Le 1er septembre N, l’entreprise Télebella vend à M.
Martin 3 postes TV d’une valeur unitaire de 1000 € en
lui accordant un crédit gratuit de 3 mois (hors TVA).

1 – Enregistrement de la vente

D 707 - Vente de marchandises C

3000
Emploi = Ressource
D 411 Client Martin C

3000
10
palard@u-bordeaux4.fr
Partie 1
2. Exemple 3 – Enregistrement d’une facture de vente

Exemple 3 (suite…) :

1 – Annulation de la créance et paiement

D 411 – Client Martin C

3000
Emploi = Ressource
D 512 – Banque C

3000

11
palard@u-bordeaux4.fr
Partie 1
2. Exemple 4 – Transaction 1

Exemple 4 :
• Le 15 Janvier N, Mme Laurent décide de monter un entreprise
de fabrication de jouets, la Société Joubien.
• Capital de 50.000 €  Compte bancaire de l’entreprise
• Parallèlement l’entreprise doit 50.000 €à Mme Laurent

D 512 – Banque (actif) C

50000
Emploi = Ressource

D 15 – Capital (passif) C

50000

12
palard@u-bordeaux4.fr
Partie 1
2. Exemple 5 – Transaction 2

Exemple 5 :
• Le 15 Janvier N, l’entreprise Joubien doit acheter une machine
d’une valeur de 5000 € chez un fournisseur qu’elle réglera le 15
février
• Le 15/01/N la machine est livrée : augmentation des biens
possédés par l’entreprise (actif)
• Augmentation des dettes fournisseur (passif)

D 281 – Machines (actif) C

5000
Emploi = Ressource

D 401 – Fournisseurs (passif) C

5000
13
palard@u-bordeaux4.fr
Partie 1
2. Exemple 5 – Transaction 2

Exemple 5 :
• Le 15/02/N, l’entreprise Joubien règle sa dette au fournisseur
sous forme de chèque bancaire de 5000 €
• Baisse du patrimoine :diminution de l’actif
• Diminution des dettes fournisseur (passif)

D 512 – Banque (actif) C


50000 5000

45000

Chèque bancaire
D 401 – Fournisseur (passif) C

5000 5000

14
Compte soldé
palard@u-bordeaux4.fr
Partie 1
3. Le contexte de la tenue d’une comptabilité

• Contexte :
• En France, les sociétés industrielles
et commerciales DOIVENT :
• tenir une comptabilité générale
• présenter des comptes fixées par
le Plan Comptable Général
(PCG) et le Code du Commerce

15
palard@u-bordeaux4.fr
Partie 1
3. Le cycle comptable simple

• Le cycle comptable de l’entreprise


– La société collecte l’information annuelle sur
le patrimoine et l’activité de l’entreprise :
– Inscription au jour le jour  synthèse
annuelle (liasse fiscale)
– Traçabilité des opérations de l’entreprise

16
palard@u-bordeaux4.fr
Partie 1
3. Le cycle comptable – 2 étapes principales

• Deux étapes principales qui reposent sur la


périodicité des tâches :
1. Quotidiennement
• les opérations sont enregistrées dans le journal puis
reportées dans le grand livre, à partir des documents de
base (factures, souches de chèques, bons de caisse,
fiches de paie, etc.) ;
2. Périodiquement
• la balance est établie à partir des totaux des débits et
crédits des différents comptes ouverts au grand livre. Une
balance qui, à son tour, permet d'élaborer le bilan et le
compte de résultat.
17
palard@u-bordeaux4.fr
Partie 1
3. La traçabilité des opérations – Pièces justificatives

• Les principales pièces justificatives sont :


– les factures des fournisseurs pour justifier les achats ;
– le double des factures adressées aux clients, bons de commande du
client, bons de livraison de la marchandise ;
– la correspondance commerciale ;
– les talons de chèques ;
– les bordereaux des remises de chèques ou de traites à l'escompte
ou à l'encaissement ;
– les notes de frais : frais de déplacement (frais de voiture, notes
d'hôtel et de restaurant, tickets de parking, notes de carburant) ;
– les relevés bancaires ;
– le double des bulletins de paie, des contrats de travail ;
– le double des déclarations fiscales ;

18 À conserver 10 ans
palard@u-bordeaux4.fr
Partie 1
3. Le cycle comptable

• Le journal : inscription chronologique des opérations

• Le grand livre : inscription analogique (par compte)


des opérations

• La balance : reprend, dans l’ordre du plan comptable,


tous les comptes du grand livre

19
palard@u-bordeaux4.fr
Partie 1
3. Le schéma d’enregistrement comptable

2 5
4

3
5

20
palard@u-bordeaux4.fr
Partie 1
3. Les classes de compte – PCG 2002

Classes Concernent
Tous les moyens financiers utilisés par
Comptes capital (classe 1) l’entreprise à l’exception du découvert bancaire

Comptes immobilisations (classe 2) Toutes les immobilisations

Comptes stocks (classe 3) Les biens intervenant dans le cycle d’exploitation LE BILAN
Comptes de tiers (classe 4)Dettes et créances (clients, fournisseurs, Trésor Public
Comptes financiers (classeMouvements
5) monétaires avec les banques ou à l’encaissement

Comptes de charges (classe 6) Toutes les charges LE COMPTE DE


RESULTAT
Comptes de produits (classe 7) Tous les produits

Comptes spéciaux (classe 8) Ex : cautions, aval accordés ELEMENTS


HORS BILAN

21
palard@u-bordeaux4.fr
Leçon 4
Les documents de
synthèse : Bilan,
Compte de résultat
et Annexes
22
palard@u-bordeaux4.fr
Leçon 4 – Les documents de synthèse

PLAN
PARTIE 1 – La Comptabilité Générale
Leçon 4 – Les documents de synthèse
Chapitre 1 – Le bilan
Chapitre 2 – Le compte de résultat
Chapitre 3 – L’annexe

23
palard@u-bordeaux4.fr
Partie 1
1. Les états financiers

Les états financiers


• Bilan  Patrimoine
• Compte de résultat  Activité / Exploitation
• Annexes  Options comptables /
Hypothèses
• Documents servant de base à l’analyse
financière à destination de l’ensemble des
parties prenantes de l’entreprise

24
palard@u-bordeaux4.fr
Partie 1
1. Le bilan

BILAN (Balance Sheet)


• Le bilan est composé :
– de l’actif qui correspond au portefeuille
d’investissements de l’entreprise (emplois)
– du passif qui est un portefeuille de financements
qui ont permis de payer l’ensemble des
investissements à l’actif (ressources).
• Document statique (établi le plus souvent le
31/12/N)  choix stratégiques de l’entreprise /
investissement et financement

25
palard@u-bordeaux4.fr
Partie 1
1. Le bilan
• Bilan  document de synthèse dans lequel sont regroupés, à une date
donnée, l’ensemble des ressources (passif) dont a disposé l’entreprise et
l’ensemble des emplois qu’elle en a fait (actif)
• C’est donc une photographie, à un instant donné, de ce qu’elle doit (passif)
et de ce qu’elle a (actif)

Actif Passif
(destination) (origine)

Droits Droits
patrimoniaux patrimoniaux
de l’entreprise des tiers sur
sur les tiers l’entreprise
26
palard@u-bordeaux4.fr
Partie 1
1. Le bilan d’une entreprise

LE BILAN

EMPLOIS RESSOURCES
ACTIF PASSIF
Utilisation des fonds Origine des fonds
Exemples Exemples
# Acquisition de matériel # Apport du capital social
# Sommes mises en caisse # Dettes à l’égard d’amis ou
ou en banque relations ou banque

27
palard@u-bordeaux4.fr
Partie 1
1. Le bilan d’une entreprise vs celui d’une personne

ENTREPRISE PERSONNE

• Ce que l’entreprise • Equation fondamentale


possède : Actifs – Ce que je possède –
– Immobilisations, Ce que je dois =
stocks, dépôts – Ce que je vaux
bancaires,… • Ce que je possède :
• Ce que l’entreprise – Maison, meubles,
doit : Dettes voiture, nourriture,
– Emprunts bancaires, dépôts d’argent
dettes vis-à-vis des • Ce que je dois :
fournisseurs,… – Emprunts, factures
• Actifs – Dettes = Situation des fournisseurs,
nette ou Capitaux propres crédits provisoires
28 • Capitaux propres ?
palard@u-bordeaux4.fr
Partie 1
1. La logique du classement : du haut vers le bas du bilan

• Classement des actifs par ordre croissant de


liquidité
– La notion de liquidité exprime le délai
nécessaire pour qu’un élément d’actif puisse
être transformé en monnaie, dans les conditions
normales d’utilisation
• Classement des dettes en fonction de la date
d’exigibilité
– Long et moyen terme
– Court terme (moins d’un an)
29
palard@u-bordeaux4.fr
Partie 1
1. La Présentation du Bilan : Actif

• L’actif se décompose en 2 parties :


– Actif immobilisé  investissements à long terme
– Actif circulant  sommes engagées dans l’exploitation à
court terme
• Principe de lecture de l’actif : un actif reflète l’entreprise
sur un métier
– une société dans un secteur mécanisé aura un fort actif
immobilisé
– une société avec un cycle de production long aura des
stocks importants
– une société qui a peu de pouvoir de négociation vis-à-vis
de ses clients aura un compte créance client élevé.

30
palard@u-bordeaux4.fr
Partie 1
1. Présentation du Bilan: Actif et Passif

31
palard@u-bordeaux4.fr
Partie 1
1. La Présentation du Bilan : Actif

• On distingue :
– L’actif immobilisé (acquis ou constitués en vue d’une
utilisation durable)
• Les immobilisations incorporelles
• Les immobilisations corporelles
• Les immobilisations financières
– L’actif circulant (destinés à être consommés à la fin
de l’exercice)
• Stocks (richesses matérielles diverses détenues par
l’entreprise)
• Créances
• Disponibilités (liquidités immédiatement utilisables)
– Hors bilan : les comptes de régularisation
32
palard@u-bordeaux4.fr
Partie 1
1. La Présentation du Bilan : Passif

• On distingue :
– Les capitaux propres  Ressources de l’entreprise
apportées par ses propriétaires ou engendrées par son
activité (aucun engagement précis de remboursement
auprès des propriétaires)
• On trouve :
– Le capital ou montant global des apports
– Les réserves constituées des bénéfices
antérieures conservés dans l’entreprise
– Le résultat de l’exercice
– Les provisions pour risques et charges (ressources
intermédiaires entre les capitaux propres et les dettes)

33
palard@u-bordeaux4.fr
Partie 1
1. Exemple 6 – Constitution d’une société

Exemple 6

34
palard@u-bordeaux4.fr
Partie 1
1. Exemple 6 – Constitution d’une société

Exemple 6

35
palard@u-bordeaux4.fr
Partie 1
1. Exemple 6 – Constitution d’une société

Exemple 6

36
palard@u-bordeaux4.fr
Partie 1
1. La Présentation du Bilan : Passif

– Les dettes (engagement de remboursement auprès


des créanciers)
• les emprunts obligataires
• les emprunts et dettes auprès des établissements de
crédit
• les dettes à l’égard des fournisseurs
• les dettes fiscales ou sociales
• les dettes diverses

37
palard@u-bordeaux4.fr
ACTIF BILAN PCG – RFD 2008

38
palard@u-bordeaux4.fr
ACTIF BILAN PCG – RFD 2008

39
palard@u-bordeaux4.fr
ACTIF BILAN IFRS – LVMH 2009

40
palard@u-bordeaux4.fr
PASSIF BILAN IFRS – LVMH 2009

41
palard@u-bordeaux4.fr
Partie 1
2. Le compte de résultat

COMPTE DE RESULTAT (Income Statement)


• Le compte de résultat  opérations économiques
de l’entreprise sur un an
• Le compte de résultat rend compte de flux
– A droite : les produits, c'est-à-dire les gains
réalisés sur la période
– A gauche : les charges, c'est-à-dire les
dépenses ou pertes sur la même période
– La différence donne le résultat net qui sera un
bénéfice ou une perte
42
palard@u-bordeaux4.fr
Partie 1
2. Le compte de résultat

COMPTE DE RESULTAT

• Etudier l’activité de l’entreprise :


– lui permettant d’accroître sa richesse
– donc de dégager un excédent (ou un déficit)
durant l’exercice
• Compte libellé en termes de flux
• Récapitule les charges et les produits engendrés
par l’activité de l’entreprise au cours d’un exercice
– sans qu’il soit tenu compte de leur date de
43 paiement ou d’encaissement
palard@u-bordeaux4.fr
Partie 1
2. Le compte de résultat

COMPTE DE RESULTAT

• Préalable à l’analyse de la rentabilité, au diagnostic


financier et à l’évaluation de la société.
• Classement des charges et des produits par nature
ou type d’opération (éléments d’exploitation,
financiers et exceptionnels)

Si > 0 = Bénéfice
Si < 0 = Perte
44
palard@u-bordeaux4.fr
Partie 1
2. Le compte de résultat

Compte de résultat  classement par nature


• Mesure de l’activité de l’entreprise pendant
l’exercice comptable
• Résultat = Produits – Charges
• Résultat d’exploitation
• Résultat financier
• Résultat Exceptionnel
 Résultat Net

45
palard@u-bordeaux4.fr
Partie 1
2. Présentation du compte de résultat

COMPTE DE RESULTAT

EMPLOIS RESSOURCES
CHARGES PRODUITS
Utilisation des fonds Origine des entrées de fonds
Exemples Exemples
# Achats de marchandises # Ventes de marchandises
# Charges salariales

46
palard@u-bordeaux4.fr
Partie 1
2. Le compte de résultat

CHARGES P&L PRODUITS

• Charges d’exploitation • Produits exceptionnels


• Charges financières • Produits financiers
• Charges exceptionnelles • Produits exceptionnels
• Participation salariés
• Impôts sur les bénéfices

Résultat (Bénéfice) Résultat (Perte)

47
palard@u-bordeaux4.fr
Partie 1
2. Présentation du compte de résultat – PCG 1999
Exercice N Exercice (N-1)
Produits d'exploitation (1):
Ventes de marchandises 0 0
Production vendue [biens et services] (a) 0 0
Sous-total A - Montant net du chiffre d'affaires 0 0
dont à l'exportation: 0 0
Production stockée (b) 0 0
Production immobilisée 0 0
Subventions d'exploitation 0 0
Reprises sur provisions (et amortissements), transferts de charges 0 0
Autres produits 0 0
Total I 0 0
Charges d'exploitation (2):
Achats de marchandises (d) 0 0
Variation des stocks (e) 0 0
Achats de matières premières et autres approvisionnements (d) 0 0
Variation des stock (e) 0 0
*Autres achats et charges externes 0 0
Impôts, taxes et versements assimilés 0 0
Salaires et traitements 0 0
Charges sociales 0 0
Dotations aux amortissements et aux provisions:
Sur immobilisations: dotations aux amortissements (f) 0 0
Sur immobilisations: dotations aux provisions 0 0
Sur actif circulant: dotations aux provisions 0 0
Pour risques et charges: dotations aux provisions 0 0
Autres charges 0 0
Total II 0 0
1. RESULTAT D'EXPLOITATION (I-II) 0 0
Quote-parts de résultat sur opérations faites en commun:
Bénéfice ou perte transférée III 0 0
Pertes ou bénéfices transféré IV 0 0
Produits financiers:
De participation (3) 0 0
D'autres valeurs mobilières et créances de l'actif immobilisé (3) 0 0
Autres intérêts
Reprises et produits
sur provisions et assimilés (3) charges
transfers de 0
0 0
0
Différences positives de change 0 0
Produits nets sur cessions de valeurs mobilières de placement 0 0
Total V 0 0
Charges financières:
Dotations aux amortissements et provisions 0 0
Intérêts et charges assimilées (4) 0 0
Différences négatives de change 0 0
Charges nettes sur cessions de valeurs mobilières de placement 0 0
Total VI 0 0
2. RESULTAT FINANCIER (V-VI) 0 0
3. RESULTAT COURANT avant impots (I-II+III-IV+V-VI) 0 0
Produits exceptionnels:
Sur opérations de gestion 0 0
Sur opérations en capital 0 0
Reprises sur provisions et transferts de charges 0 0
Totat VII 0 0
Charges exceptionnelles:
Sur opérations de gestion 0 0
Sur opérations en capital 0 0
Dotations aux amortissements et aux provisions 0 0
Total VIII 0 0
4. RESULTAT EXCEPTIONNEL (VII-VIII) 0 0
Participation des salariés aux résultats (IX) 0 0

48 Impôts sur les bénéfices (X)


Total des produits (I+III+V+VII)
Total des charges (II+IV+VI+VIII+IX+X)
0
0
0
0
0
0
Bénefice ou perte
palard@u-bordeaux4.fr 0 0
Partie 1
2. Le Résultat d’Exploitation

• Les produits d’exploitation


_______________________________________________________
– La production (vendue + stockée + immobilisée)
– Les reprises sur provisions et amortissements d’exploitation
– Les transferts de charges d’exploitation
– Les autres produits d’exploitation

• Les charges d’exploitation


_______________________________________________________
– Les achats de matières premières
– Les autres achats et charges externes regroupent :
• les achats non stockés de matières et fournitures
• les services extérieurs
• les autres services extérieurs
– Impôts, taxes et versements assimilés
– Les frais de personnel (FY) + (FZ)
– Dotations aux amortissements et aux provisions d’exploitation
49 – Les autres charges d’exploitation
palard@u-bordeaux4.fr
Partie 1
2. Le Résultat Financier
• Les produits financiers
_______________________________________________________
– Les produits financiers de participations
– Les reprises sur provisions
– Les produits des autres valeurs mobilières et créances de l’actif
immobilisé
– Les autres intérêts et produits assimilés
– Les reprises sur provisions et transferts de charges
– Les différences positives de changes
– Les produits nets sur valeurs mobilières de placement les produits nets
sur valeurs mobilières de placement
• Les charges financières
_______________________________________________________
– Les dotations financières aux amortissements et provisions
– Les intérêts et charges assimilées
– Les différences négatives de change
50 – Les charges nettes sur cessions de valeurs mobilières de placement
palard@u-bordeaux4.fr
Partie 1
2. Le Résultat Exceptionnel

• Les produits exceptionnels


_______________________________________________________
– Les produits sur opérations de gestion
– Les produits exceptionnels sur opérations en capital
– Les reprises sur provisions et transferts de charges

• Les charges exceptionnelles


_______________________________________________________
– Les charges exceptionnelles sur opérations de gestion
– Les charges exceptionnelles sur opérations en capital
– Les dotations exceptionnelles aux amortissements et aux
provisions

51
palard@u-bordeaux4.fr
Partie 1
2. Le compte de résultat

COMPTE DE RESULTAT

• P&L  pas représentatif des opérations


monétaires ayant eu lieu dans la société
• 2 types d’opérations :
– les vraies opérations économiques
 encaissement ou à un décaissement
d’argent
– les écritures comptables correspondant à des
conventions dans la tenue des comptes
• Le résultat ≠ flux de trésorerie (cash-flow)
52
palard@u-bordeaux4.fr
Partie 1
2. Exemple – Résultat ≠Flux de Trésorerie

53
palard@u-bordeaux4.fr
Partie 1
2. Le lien Bilan / Compte de Résultat

L’ensemble des impacts du compte de résultat sur le bilan constitue


une base essentielle de la réflexion de l’analyste financier
Comment l’activité impacte-t-elle le patrimoine ?
54
palard@u-bordeaux4.fr
COMPTE RESULTAT PCG – RFD 2008

55
palard@u-bordeaux4.fr
COMPTE RESULTAT PCG – RFD 2008

56
palard@u-bordeaux4.fr
COMPTE RESULTAT IFRS – LVMH 2009

57
palard@u-bordeaux4.fr
COMPTE RESULTAT IFRS – LVMH 2009

58
palard@u-bordeaux4.fr
Partie 1
3. L’Annexe

ANNEXE
• Suite d’états comportant des explications et
informations chiffrées ou non nécessaires à la
compréhension du bilan et du compte de résultat
• Image fidèle  patrimoine, situation financière et
résultat de l’entreprise

Bilan + Compte de résultat + Annexe

= Tableau de synthèse
59
palard@u-bordeaux4.fr
Question 1

Le compte de résultat prend en compte les


délais de paiement ?

Faux, les délais de paiement et de


règlement n’ont aucune influence.

60
palard@u-bordeaux4.fr
Question 2

Les ventes sont comptabilisées hors taxes.

Vrai

61
palard@u-bordeaux4.fr
Question 3

Les amortissements ne sont pas une charge


puisque l’entreprise ne les paie pas.

Faux, la dotation aux amortissements et


provisions est bien une charge!

62
palard@u-bordeaux4.fr
Question 4

Les intérêts d’emprunt constituent une charge

Vrai, une charge financière.

63
palard@u-bordeaux4.fr
Question 5

Les frais de personnel sont des frais fixes

Faux, cela dépend du type de contrat


(CDI ou CDD) et du type de rémunération
(fixe vs variable)

64
palard@u-bordeaux4.fr
Question 6

Le remboursement d’un emprunt améliore le


résultat

Faux, cela n’a aucune influence sur le


compte de résultat

65
palard@u-bordeaux4.fr
Question 7

Une entreprise bénéficiaire est toujours liquide

Faux, elle peut connaître des problèmes de


liquidité

66
palard@u-bordeaux4.fr
Question 8

L’EBE ne prend pas en compte la politique


financière de l’entreprise

Vrai, c’est pour cela qu’il est brut

67
palard@u-bordeaux4.fr
Question 9

Le chiffre d’affaires est une bonne mesure de la


création de richesse réalisée par une
entreprise

Faux, le CA ne mesure pas la création de


richesse mais seulement le niveau des
ventes de l’année (=Marge Commerciale +
Production de l’Exercice)

68
palard@u-bordeaux4.fr
Question 10

Une entreprise qui fait des bénéfices ne peut


jamais faire faillite

Faux, le bénéfice mesure la création de


richesse mais pas la capacité de l’entreprise
à se faire payer de ses clients
(Ex : Guy Couach)

69
palard@u-bordeaux4.fr
Partie 1
2. Exercice d’application
• Vous êtes directeur financier de la Société Golden Box qui distribue des boîtes de cadeaux.
Pour chacune des opérations suivantes, indiquez :
– l’enregistrement comptable
– la traduction dans le bilan
– l’influence sur le résultat

Date N° Opérations
01/01/N 1 Création de la société Golden Box par M. Chance
pour un capital de 15.000 €
10/01/N 2 Emprunt de 10.000 €auprès de la banque Fortune
15/01/N 3 Achat d’une camionnette (5000 €) payable le 15/03
(livrée le 01/02). Durée de 5 ans.
20/01/N 4 Achat d’un stock de 1000 boîtes (3 € l’unité) à Thaï
Import. Payable le 20/02.
18/02/N 5 Vente de 5000 boîtes cadeaux (5 € l’unité) à
Supershop. Payable le 18/03.
20/02/N 6 Règlement de 3000 € à Thai Import.
01/03/N 7 Achat de 2000 boîtes à Thai Import.
15/03/N 8 Règlement de la camionnette.
18/03/N 9 Encaissement de 1500 € de Supershop.
70 15/06/N 10 Paiement cash de la réparation de la camionnette :
500 €. palard@u-bordeaux4.fr
Partie 1
2. Exercice d’application
• Vous êtes directeur financier de la Société Golden Box qui distribue des boîtes de à cadeaux.
Pour chacune des opérations suivantes, indiquez :
– l’enregistrement comptable
– la traduction dans le bilan
– l’influence sur le résultat

15/09/N 11 Vente de 1000 boîtes (4 € unité) Toupourlamaison.


Règlement : 50% au comptant / 50% dans un mois.
15/10/N 12 Règlement de Toupourlamaison de l’intégralité des sommes dues.

18/12/N 13 Vente de 500 boîtes (3,5 € l’unité) à Toupourlamaison.


23/12/N 14 Supershop, qui est encore débiteur chez Golden Box, est en
difficulté financière.
25/12/N 15 200 boîtes stockées dans l’entrepôt Golden Box ont été
endommagées par une inondation ; elles perdent 50% de
leur valeur.
31/12/N 16 Amortissement de la camionnette.

71
palard@u-bordeaux4.fr

Vous aimerez peut-être aussi