Vous êtes sur la page 1sur 14

ROYAUME DU MAROC

,MINISTERE DE L’AGRICULTURE, DE LA PECHE MARITIME

DU DEVELOPPEMENT RURAL ET DES EAUX ET FORETS

Direction Provinciale de l’Agriculture de Marrakech

AAO N°…. /2020

Réalisation des essais de contrôle de qualité travaux


d’aménagement des pistes rurales et ouvrages annexes à
travers la Province d'Al Haouz.

Cahier des Prescriptions Spéciales

Passé par appel d’offres ouvert sur offres des prix en séance publique n° ………………………………….du
………………………….Passé en application de l’alinéa 2 paragraphe 1 de l’article 16 et paragraphe 1de
l’article 17 et alinéa 3, paragraphe 3 de l’article 17 du décret N°2-12-349 du 8 joumadaI 1434(20
mars2013), relatif aux marchés publics.

1
ROYAUME DU MAROC
,MINISTERE DE L’AGRICULTURE, DE LA PECHE MARITIME

DU DEVELOPPEMENT RURAL ET DES EAUX ET FORETS

Direction Provinciale de l’Agriculture de Marrakech

MARCHE N°…… /2020

Réalisation des essais de contrôle de qualité


Objet du Marché :
travaux d’aménagement des pistes rurales et ouvrages
annexes à travers la Province d'Al Haouz.

Marché passé après appel d’offres ouvert sur offres de prix, en application al. 2, § 1 de l'art. 16 et (§) l de
l'art. 17 et al. 3, § 3 de l'art. 17 du décret n° 2-12-349 du 8 Joumada I 1434 (20 Mars 2013). Relatif aux
marchés publics.

ENTRE

Le Directeur Provincial de L'Agriculture de Marrakech, agissant au nom et pour le compte du Ministère de


l'Agriculture et de la pêche maritime, désigné ci-après par l'Administration (Sous ordonnateur).

D'UNE PART
ET

Monsieur ........……...............(Prénom, nom et qualité), Agissant au nom et pour le compte de .…


…….…..... ..., Faisant élection de domicile à ...........….., Siège social :…… ……… …………
Affilié à la C.N.S.S sous N° ............., Inscrit au registre du commerce N°...............à……....…
Titulaire du compte bancaire N°................……, ouvert au nom de……………à ..…..............
Patente N° .....................
AUTRE PART

IL A ETE ARRETE ET CONVENU CE QUI SUIT :

2
SOMMAIRE
ARTICLE 1 : OBJET DU MARCHE
ARTICLE 2 : CONSISTANCE DU PROGRAMME
ARTICLE 3 : PROCEDURE DE PASSATION DU MARCHE
ARTICLE 4 : PIECES CONSTITUTIVES DU MARCHE
ARTICLE 5 : DIVISION EN LOTS
ARTICLE 6 : MODE D’ATTRIBUTION
ARTICLE 7 : MAITRE D’OUVRAGE / MAITRE D’OUVRAGE DELEGUE
ARTICLE 8 : ETENDUE DES OBLIGATIONS CONTRACTUELLES
ARTICLE 9 : CONSISTANCE DES ESSAIS DE CONTROLE
ARTICLE 10 : COMPOSITION DE L’EQUIPE CHARGEE DES ESSAIS DE
CONTROLE
ARTICLE 11 : VALIDITE DU MARCHE
ARTICLE 12 : PIECES MISES A LA DISPOSITION DU PRESTATAIRE
ARTICLE 13 : DELAI DE NOTIFICATION DE L’APPROBATION DU
MARCHE
ARTICLE 14 : DELAI D’EXECUTION
ARTICLE 15 : PENALITES
ARTICLE 16 : DOMICILE DU LABORATOIRE
ARTICLE 17 : ASSURANCES
ARTICLE 18 : FRAIS DE TIMBRE ET D’ENREGISTREMENT
ARTICLE 19 : AUGMENTATION OU DIMINUTION DANS LA MASSE DES
TRAVAUX
ARTICLE 20 : VARIATION DES PRIX
ARTICLE 21 : RESILIATION
ARTICLE 22 : ARRET DE L’EXECUTION DU MARCHE
ARTICLE 23 : NANTISSEMENT
ARTICLE 24 : CONTESTATIONS - LITIGES
ARTICLE 25 : RECEPTIONS PROVISOIRE ET DEFINITIVE
ARTICLE 26 : CAUTIONNEMENT – RETENUE DE GARANTIE
ARTICLE 27 : MODE DE REGLEMENT
ARTICLE 28 : DECOMPTE GENERAL ET DEFINITIF
ARTICLE 29 : DROIT DE REPRODUCTION DES RESULTATS
ARTICLE 30 : SECRET PROFESSIONNEL
ARTICLE 31 : CADENCE DES ESSAIS
ARTICLE 32 : DEFINITION DES PRIX
BORDEREAU DES PRIX – DETAIL ESTIMATIF

3
ARTICLE 1 : OBJET DU MARCHE

Le présent marché a pour objet : Réalisation des essais de contrôle


de qualité travaux d’aménagement des pistes rurales et
ouvrages annexes à travers la Province d'Al Haouz.

ARTICLE 2- CONSISTANCE DU PROGRAMME D’INTERVENTION

La mission confiée au Laboratoire dans le cadre du présent marché consiste en


ce qui suit :

1. Les essais de contrôle des matériaux (GI/G2/Sable/MCR/ ….ETC)


2. Les essais de contrôle de l’eau de gâchage
3. Les essais de contrôle de béton.
4. Les essais de contrôle de compactage des remblais, de la couche
MCR…..etc

ARTICLE 3 : PROCEDURE DE PASSATION DU MARCHE

Le présent marché est passé par appel d’offres sur offres de prix en application
de l'alinéa 2 du paragraphe 1 de l'article 16 et l'alinéa 3 du paragraphe 3 de
l'article 17 du Décret n° 2.12.349 du 8 Joumada I 1434 (20 Mars 2013), fixant
les conditions et les formes de passation des marchés de l'état ainsi que
certaines dispositions relatives à leur contrôle et leur gestion.

ARTICLE 4 : PIECES CONSTITUTIVES DU MARCHE- TEXTES GENERAUX


ET TECHNIQUES

A- Pièces constitutives du marché :


1- L’acte d’engagement
2- Le présent Cahier des Prescriptions Spéciales
3- Le bordereau des prix et le détail estimatif.
4- Le CCAG EMO
En plus des clauses du présent CPS, le laboratoire sera soumis
aux textes ci-dessous :
B- Textes généraux

En outre, pour tout ce qui n’est pas en contradiction avec le présent marché, le
laboratoire des études techniques reste soumis aux dispositions des textes
généraux suivants :

 Le Décret n° 2-12-349 du 8 Joumada I 1434 (20 mars 2013) relatif aux


marchés publics ;

 Les textes réglementant la main d’œuvre et les salaires notamment, le


décret n° 2-85-679 du 15 Hijja 1405 (01/09/1985) portant revalorisation

4
du salaire minimum dans l’industrie, le commerce, les professions
libérales et l’agriculture.

 Le Décret Royal n° 330-66 du 10 Moharrem 1387 (21 Avril 1967) portant


règlement général de la comptabilité publique.

 Le Dahir des Obligations et Contrats et notamment son article 769.

 La loi n 112.13 du 29 rabii II 1436 (19 février 2015) relative au


nantissement des marchés publics.

 Le Décret n° 2-16-344 du 17 chaoual 1437 (22 juillet 2016) fixant les


délais de paiements et les intérêts moratoires relatifs aux commandes
publiques.

 Décret n° 2-01-437 du 1er rejeb 1422 (19/09/2001) instituant, pour la


passation des marchés pour le compte de l'Etat, un système de
qualification et de classification des laboratoires de bâtiment et de
travaux publics.

TEXTES TECHNIQUES

 Les règles du BAEL ;


 Les règles neiges et vents 65 révisées en 1976 ;
 Le règlement parasismique RPS 2000 en vigueur au Maroc ;
 Le devis général pour les travaux d’assainissement (édition 1961) ;
 Les règles d'exécution des travaux d'étanchéité et normes marocaines
au sujet des règles et spécifications sur les matériaux et produits
d'étanchéité ;
 Les règlements locaux concernant l'alimentation en eau et en électricité
des immeubles ;
 La circulaire n° 1-61-SGG du 30/01/1961 relative à l'utilisation des
produits d'origine marocaine ;
 Les normes marocaines concernant tous les lots ;
 Les normes françaises et européennes pour les prestations non couvertes
par les normes marocaines.
Les DTU

Tous les textes réglementaires rendus applicables à la date de la soumission.


Le Laboratoire devra, s’il ne les possède pas se procurer ces documents, il ne
pourra en aucun cas expier de l’ignorance de ces documents pour se
soumettre aux obligations qui en découlent.

ARTICLE 5 : DIVISION EN LOTS

Le présent marché est un lot unique.

ARTICLE 6 : MODE D’ATTRIBUTION

Le présent marché sera attribué en un seul lot.


5
ARTICLE 7 - MAITRE D’OUVRAGE

Le Maître d’Ouvrage est : la Direction Provinciale de l’Agriculture de Marrakech.

ARTICLE 8 : ETENDUE DES OBLIGATIONS CONTRACTUELLES

Le marché comprend l’exécution des prestations du contrôle de qualité des


travaux dans les conditions spécifiées dans les cahiers des charges et suivant
les règles de la profession pour garantir la réalisation des ouvrages objet de
l’étude suivant les normes et garanties de sécurité en vigueur.
Le laboratoire effectue les sondages, assure leur conservation, leur transport,
effectue les mesures et les essais et fournit en plus de la réalisation des essais
les rapports des résultats obtenus avec indication des valeurs d’encadrement.
Il doit indiquer ses remarques et observations sur les essais. Chaque essai ou
intervention du laboratoire donne lieu à un rapport de synthèse ou un PV établi
par le laboratoire et reproduit en nombre d’exemplaires suffisant.
Le laboratoire est responsable de la fiabilité des essais et de l’exactitude des
résultats et assume toute erreur ou faute professionnelle à ce sujet.

Le marché comprend :
-La prestation du personnel et de son encadrement, tant sur le terrain
qu’au niveau du laboratoire,
-La fourniture du matériel et des produits nécessaires aux essais,
-La documentation et notamment les normes et les modes opératoires
des essais,
-La prestation de matériel de toute nature nécessaire à l’étude,
-La production des rapports en minute ou par fax et édition définitive et
du rapport de fin de chantier.

Le maître d’ouvrage facilitera au laboratoire l’accès aux informations et


documents utiles et relatifs à la réalisation des prestations qui lui sont confiées
dans le cadre du présent marché, et dont disposent les différents
départements tant au niveau local, qu’au niveau national.
Les normes appliquées sont celles indiquées par le CPS et les documents
techniques des projets à contrôler.
Les commentaires des résultats feront référence au CPS, CPC et les normes en
vigueur

Les modalités de vérification, par le maître d’ouvrage, des rapports et comptes


rendus émis par le laboratoire sont celles stipulées par les articles 46 et 47 du
CCAG-EMO. Le maitre d'ouvrage dispose d'un délai de 10 jours pour la
vérification desdits rapports.

ARTICLE 9 : MISSIONS DU LABORATOIRE

La mission confiée au laboratoire dans le cadre du présent marché comprend :

Le Contrôle de qualité des travaux d’aménagement de pistes rurales :


Au cours des travaux, le laboratoire procédera à un suivi de la qualité en
effectuant des prélèvements sur les différentes parties de l’ouvrage et sur les

6
différents matériaux utilisés et la réalisation des essais indiqués dans l’article
31 du présent CPS.

ARTICLE 10 : COMPOSITION DE L’EQUIPE CHARGEE DES ESSAIS DE


CONTROLE

Le laboratoire doit mobiliser un personnel disposant de qualifications lui


permettant de mener à bien les tâches qui lui sont confiées dans le cadre du
présent marché.

ARTICLE 11 : VALIDITE DU MARCHE

Le présent marché ne sera valable, définitif et exécutoire qu’après son visa par
le Trésorier Préfectoral de Marrakech et son approbation par l’autorité
compétente.

ARTICLE 12 : PIÈCES MISES À LA DISPOSITION DU PRESTATAIRE

Aussitôt après la notification de l’approbation du marché, le maître d’ouvrage


remet gratuitement au titulaire, contre décharge, un exemplaire vérifié et
certifié conforme de l’acte d’engagement, du cahier de prescriptions spéciales
et des pièces expressément désignées comme constitutives du marché.

ARTICLE 13 : DELAI DE NOTIFICATION DE L’APPROBATION DU MARCHE

L’approbation du marché doit être notifiée à l’attributaire dans un délai


maximum de 75 (soixante-quinze) jours à compter de la date fixée pour
l’ouverture des plis. Les conditions de prorogation de ce délai sont fixées par
les dispositions de l’article 153 du décret n° 2-12-349 du 20 mars 2013.

ARTICLE 14 : DELAI D’EXECUTION

14-1) Délai global du marché

Le délai global du présent marché est de trente mois (30 mois). Il commence
à compter du lendemain du jour de la notification de l’ordre de service de
commencer les prestations.

14-2) Délais d’intervention et de fourniture des rapports

Le laboratoire doit intervenir pour prendre les échantillons ou mesures, ou


procéder aux essais dans le délai fixé dans la demande d’intervention qui lui
sera faite par l’administration. Ce délai doit être compatible avec les
dispositions à prendre et peut être au minimum de 24 heures et au maximum
de 3 jours.
Les cadences de prélèvement et des essais se front à la demande de
l’administration selon un programme hebdomadaire, sauf cas
d’intervention dans l’immédiat.

7
Le rapport ou compte rendu de chaque intervention est fourni dans un délai de
trois (3) jours qui suivent la fin des opérations de mesures ou des essais
correspondant.

Cependant en cas de nécessité ou d’urgence les résultats seront communiqués


par mail , ou fax confirmé, avant de l’envoi du rapport.

ARTICLE 15 : PENALITES
En cas de non respect par le Laboratoire du délai de chaque intervention il lui
sera appliqué une pénalité journalière de retard égale à une fraction de
millième (1/1000) du montant initial du marché modifié ou complété
éventuellement par des avenants intervenus.

Les pénalités sont cumulables et déduites d’office des sommes qui lui sont
dues au titre du marché et en cas d’insuffisance sur son cautionnement sans
préjudice des poursuites qui pourraient être engagées contre lui pour le
recouvrement du reliquat des pénalités.

Le montant des pénalités est plafonné à Dix pour cent (10%) du montant initial
du marché modifié ou complété éventuellement par des avenants intervenus.
Lorsque le plafond des pénalités est atteint, l’autorité compétente est en droit
de résilier le marché après mise en demeure préalable du titulaire et sans
préjudice de l’application des autres mesures coercitives prévues à l’article 52
du CCAG-EMO.
ARTICLE 16 : DOMICILE DU LABORATOIRE

En application de l’Art. 17 du CCAG-EMO, qu’à défaut d’avoir élu domicile sur


l'acte d'engagement, les notifications seront valablement faites à l'adresse du
siège social du titulaire fixée au CPS.

En cas de changement d'adresse du siège, le titulaire est tenu d’en aviser le


maître d’ouvrage par Lettre recommandée avec accusé de réception, dans les
(15) jours suivant la date d’intervention de ce changement.

ARTICLE 17 : ASSURANCES
Conformément à l’article 20 du CCGA-EMO comme il a été modifié et avant
tout commencement, le titulaire doit adresser à l’administration les
attestations d’assurance qu’il doit souscrire afin de couvrir les risques
inhérents à l’exécution du marché.

ARTICLE 18 : FRAIS DE TIMBRE ET D’ENREGISTREMENT


Le laboratoire devra supporter les frais de timbre et d’enregistrement des
différentes pièces du marché conformément aux règlements en vigueur.

ARTICLE 19 : AUGMENTATION ET DIMINUTION DANS LA MASSE DES


PRESTATIONS

Au cours de l’exécution du marché, le maitre d’ouvrage peut, après


consultation du titulaire, apporter des modifications au marché initial pour

8
autant qu’il n’en modifie pas l’objet et que les dispositions de l’article 36 du
CCAG EMO sont respectées.

ARTICLE 20 : VARIATION DES PRIX

Le présent marché est passé à prix fermes.

ARTICLE 21 : RESILIATION

La résiliation du marché peut être prononcée dans les conditions et modalités


prévues par l’article 159 du décret n° 2.12.349 du 20 mars 2013 relatif aux
marchés de l’Etat et celles prévues aux articles 27 à 33 et 52 du CCAG-EMO.
La résiliation du marché ne fera pas obstacle à la mise en œuvre de l’action
civile ou pénale qui pourrait être intentée au titulaire du marché en raison de
ses fautes ou infractions.
Si des actes frauduleux, des infractions réitérées aux conditions de travail ou
des manquements graves aux engagements pris ont été relevés à la charge
du prestataire, le ministre, sans préjudice des poursuites judiciaires et des
sanctions dont le prestataire est passible, peut par décision motivée, prise
après avis de la Commission des Marchés, l'exclure temporairement ou
définitivement de la participation aux marchés de son administration.

ARTICLE 22 : ARRET DE L’EXECUTION DU MARCHE

Le maître d’ouvrage a la possibilité d’arrêter les prestations lorsque les


dépenses atteignent le montant initial du marché sous réserve des
augmentations ou diminutions autorisées par la réglementation en vigueur.

ARTICLE 23 : NANTISSEMENT
Dans l’éventualité d’une affectation en nantissement, il sera fait application
des dispositions de la loi n° 112-13 relative au nantissement des marchés
publics promulguée par le dahir n° 1-15-05 du 29 rabii II (19 février 2015),
étant précisé que :

1°) La liquidation des sommes dues par le Ministre de l’Agriculture et de la


Pêche Maritime en exécution du présent marché sera opérée par les soins du
Directeur Provincial de l’Agriculture de Marrakech sous ordonnateur ;
2°) Au cours de l'exécution du marché, les documents cités à l'article 8 de la loi
112-13 peuvent être requis du maitre d'ouvrage, par le titulaire du marché ou
le bénéficiaire du nantissement ou de la subrogation, et sont établis sous sa
responsabilité.

3°) les dits documents sont transmis directement à la partie bénéficiaire du


nantissement avec communication d'une copie au titulaire du marché, dans les
conditions prévus par l'article 8 de la loi n° 112-13.

4°) les paiements prévus au présent marché seront effectués par le Trésorier
Préfectoral de Marrakech seul qualifié pour recevoir les significations des
créanciers du titulaire du présent marché.

9
Le maître d'ouvrage remet au titulaire du marché une copie du marché portant
la mention « exemplaire unique » dûment signé et indiquant que ladite copie
est délivrée en exemplaire unique destiné à former titre pour le nantissement
du marché.

ARTICLE 24 : CONTESTATIONS – LITIGES

Les différents litiges qui pourraient survenir entre la maîtrise d’ouvrage et le


laboratoire seront de la compétence du tribunal administratif.

ARTICLE 25 : RECEPTIONS PROVISOIRE ET DEFINITIVE


A l’achèvement des prestations et en application de l’article 47 du CCAG-EMO,
le maître d’ouvrage s’assure en présence du prestataire de la conformité des
études et documents produits aux spécifications techniques du marché et
après approbation de l’ensemble des rapports et des documents, il prononcera
la réception provisoire et réception définitive. Cette réception sera sanctionnée
par l’établissement de procès verbal de réception provisoire et de réception
définitive.

ARTICLE 26 : CAUTIONNEMENT - RETENUE DE GARANTIE

Le cautionnement provisoire est fixé à : Quatre Mille dirhams (4000,00


DH).

La caution définitive est fixée à 3% du montant initial du marché. Par


dérogation des articles 12 et 13 du CCAG-EMO, il n’est pas prévu de retenue de
garantie.

ARTICLE 27 : MODE DE REGLEMENT

Tous les essais seront réglés d’après les quantités réellement exécutées par
application des prix du bordereau des prix – détail estimatif ci-dessous et établi
par le laboratoire.
Le règlement sera effectué par virement au compte du laboratoire sur la base
des décomptes provisoires et définitif.
ARTICLE 28 : DECOMPTE GENERAL ET DEFINITIF

Le décompte général et définitif est établi comme il stipulé à l’article 44 du


CCAG-EMO
ARTICLE 29 : DROIT DE REPRODUCTION DES RESULTATS

Le maître d’ouvrage se réserve le droit exclusif de disposer des résultats de


l’étude pour ses besoins propres ainsi que pour ceux des collectivités et
organismes auxquels il jugera bon de les communiquer.
En aucun cas, le laboratoire ne pourra faire état des résultats de l’étude lors
d’une communication orale ou écrite à caractère public, sans avoir au préalable
obtenu l’accord du maître d’ouvrage.

ARTICLE 30 : SECRET PROFESSIONNEL

10
Le laboratoire et son personnel sont tenus au secret professionnel pendant
toute la durée du marché et après son achèvement sur les renseignements et
documents recueillis ou portés à leur connaissance, à l’occasion de l’exécution
du marché.
Sans autorisation préalable du maître d’ouvrage, ils ne peuvent communiquer
à des tiers la teneur de ces renseignements et documents. De plus, ils ne
peuvent faire un usage préjudiciable au maître d’ouvrage des renseignements
qui leur sont fournis et des résultats d’examens, essais et recherches effectués
pour accomplir leur mission.

ARTICLE 31 : CADENCE DES ESSAIS

Les conditions de prélèvement de matériaux sur stocks au sol, dans des


camions…suivant la norme NM10.1.136.
Les conditions de préparation des échantillons pour essai seront respectées
suivant la norme NM10.1.137.
Chaque intervention particulière donnera lieu à la remise d’un rapport ou
procès-verbal en trois (3) exemplaires exclusivement à l’Administration.
Les cadences de prélèvement et des essais se front à la demande de
l’administration selon un programme hebdomadaire, sauf cas
d’intervention dans l’immédiat.

ARTICLE 32 : DEFINITION DES PRIX

I) ESSAIS D’IDENTIFICATION ET DE CONFORMITE DE MATERIAUX  :


GRAVETTES –SABLE -MCR, PAR TYPE ET PAR NATURE :
Ce prix comprend l’identification et la conformité de gravette et du sable à
chaque changement de provenance et à chaque fois qu’un stock présente un
quelconque doute :
• Analyse granulométrie :
- pour gravette G1-G2 et sable selon la norme NM 00.1.004,
- pour les matériaux MCR pour couche de roulement, selon les normes
fixées par le CPS de travaux.
• Equivalent de sable selon la norme NM 10.1.147.
• Mesure de teneur en eau NM 10.1.149.
•Mesure du coefficient d’aplatissement selon la norme NM10.1.155.
• Propreté superficielle selon la norme NM 10.1.169.

Prix n° 1 : Essais sur gravette G1-G2


Ce prix est rémunéré à l’unité au prix……………………………………………N°1

Prix n° 2 : Essais sur sable


Ce prix est rémunéré à l’unité au prix……………………………………………N°2

Prix n° 3 : Essais sur matériaux MCR pour couche de roulement

Ce prix est rémunéré à l’unité au prix……………………………………………N°3


Au cours des travaux de bétonnage, le laboratoire procédera au suivi de la
qualité en effectuant des prélèvements de béton frais par partie d’ouvrage.

II) AUTRES ESSAIS :


11
Prix n° 4 : Essai eau de gâchage pour béton :

Ce prix comprend les essais et Analyse de la qualité et d’aptitude de


l'eau de gâchage dans le béton selon la norme NF EN 1008.

Ce prix est rémunéré à l’unité au prix……………………………………………N°4

Prix n° 5 : contrôle de béton par type et par nature :


Au cours des travaux de bétonnage, le laboratoire procédera au suivi de la
qualité en effectuant des prélèvements de béton frais par partie d’ouvrage.
Ce prix consiste en l’essai de consistance au Cône d’Abrams par la mesure de
l’affaissement selon la norme NM 10.01.B.025 et l’essai de détermination de la
résistance à la compression et à la traction du béton. Chaque essai se fera sur
06 éprouvettes, confectionnées à cette fin par le représentant du Laboratoire,
de dimensions 16 x 32cm à 7 jours et à 28 jours selon la norme NF P18-408.

Ce prix est rémunéré à l’unité au prix……………………………………………N°5

Prix n°6 : Contrôle du compactage :


Ce prix rémunère le contrôle du compactage de remblais et de la couche de
roulement(MCR), comprenant :
La mesure de densité au densitomètre à membrane selon la norme NF P94-
061/2.
Détermination des taux de compacité par couche de 20 cm de remblais et de
la couche de roulement(MCR)

Ce prix est rémunéré à l’unité au prix …………………….….n° 6

12
ARTICLE 32 : BORDEREAU DES PRIX ET DETAIL ESTIMATIF

Objet : Réalisation des essais de contrôle de qualité travaux d’aménagement


des pistes rurales et ouvrages annexes à travers la Province d'Al Haouz.

Prix
unitaire

En
N° des Quant Dirhams
Désignation des prestations Unité Prix Total
Prix ité hors
TVA

En
chiffre

I) ESSAIS D’IDENTIFICATION
ET DE CONFORMITE DE
MATERIAUX : GRAVETTE-
SABLE-MCR…, PAR TYPE ET
PAR NATURE :
1 Essais sur gravette G1-G2 U 20

2 Essais sur sable U 20

Essais su matériaux de couche


3 U 20
de roulement (MCR).

I I) AUTRE ESSAIS :

Essais et Analyse de la qualité


4 et d’aptitude de l'eau de U 10
gâchage dans le béton

Essai de contrôle de béton par


5 U 80
type et par nature :

6 Contrôle de compactage U 150

Total H.TVA

TVA (Taux 20%)

Montant Total
TTC

Arrêté le présent bordereau des prix - détail estimatif à la somme de :


………………………………………………………………………

13
Page n°……… et Dernière
MARCHE N° …. /2020

Marché passé après appel d’offres ouvert sur offres de prix en application al. 2, § 1 de l'art. 16 et
(§) l de l'art. 17 et al. 3, § 3 de l'art. 17 du décret n°   2-12-349 du 8 Joumada I 1434 (20 Mars
2013). Relatif aux marchés publics.

Objet : Réalisation des essais de contrôle de qualité travaux


d’aménagement des pistes rurales et ouvrages annexes à travers la
Province d'Al Haouz.

MONTANT DU MARCHÉ : ………….….……………………………………………………………..……………


(T.T.C)
LU ET ACCEPTE PAR LE LABORATOIRE DRESSE PAR

VERIFIE PAR PRESENTE PAR

VISE PAR APPROUVE PAR

14