Vous êtes sur la page 1sur 1

CORONAVIRUS

Date de création : 15 avril 2020

PROTECTION des agents de contrôle en période de COVID 19

Lors des interventions en entreprises en période de COVID 19, les agents de contrôle doivent bénéficier des mesures
de protection suivantes conformément aux consignes ministérielles :
Conformément aux dispositions de la circulaire DGT du 30 mars 2020 qui préconise d’ajuster au mieux les interventions du
système d’inspection du travail pendant toute la période d’application de l’état d’urgence, 2 types de contrôles peuvent être
envisagés :

1. Les contrôles en urgence : AT, graves ou mortels


Dans ce cas, l’agent ne peut procéder en amont de l’intervention sur site, à l’analyse des mesures de prévention existantes. Il
procède à cette analyse en arrivant sur site et peut échanger avec son RUC en cas de nécessité. Le RUC est donc avisé
préalablement du moment choisi pour le contrôle.

2. Les contrôles programmés:


L’agent réalise ses premières investigations à distance et rassemble tous les éléments pour apprécier la situation. Suite à l’envoi
de justificatifs par l’employeur, l'agent peut en lien avec sa hiérarchie décider de se rendre sur place.
Avant tout déplacement, les mesures de prévention prévues par l’entreprise de nature à assurer la protection contre le COVID19
pour l’agent de contrôle sont discutées avec le supérieur hiérarchique.

Dans les 2 cas, il doit être muni de son kit de protection pour se rendre en entreprise ou sur le chantier, en plus des EPI déjà mis
à disposition.
Le kit de protection est composé de :
- une paire de gants en nitrile
- gel hydro alcoolique
- 4 masques FFP2 dans l’attente de la mise à disposition de masques alternatifs. Les masques à disposition sont « périmés »
mais d’une efficacité équivalente aux « masques alternatifs » préconisés par les autorités sauf en cas de contrôle risques
chimiques. (cf note DGT d’avril 2020 sur l’utilisation de masques périmés dans le cadre de l’activité des DIRECCTE).

Rappel : Dans l’hypothèse où les constats sur place révèleraient l’absence ou l’insuffisance des mesures
de prévention contre le risque COVID19, si l’agent estime que sa sécurité n’est pas assurée il se retire de
la situation.

IMPORTANT : les agents de contrôle doivent systématiquement respecter les gestes barrières et les règles
de distanciation de 1 mètre.

Procédure de contrôle en période de COVID


1/1