Vous êtes sur la page 1sur 32

SMC 3

Module : Chimie Descriptive /Diagrammes de phases


Responsable du module : Pr. A. SAMDI
azdn.samdi@gmail.com,

http://samdifsacchimie.e-monsite.com/
Mot de passe : samdismc3
P.6
Etats physiques du corps pur

Etat monophasique
Les domaines

SOLIDE

OU

LIQUIDE

OU

GAZ
P.6
Etats physiques du corps pur

Etat monophasique Etat biphasique


Les domaines Les courbes
Solide + Liquide
Fusion
SOLIDE

Solidification

OU OU

Liquide + Gaz

Vaporisation
LIQUIDE

Condensation

OU OU

Gaz + Solide
Condensation Solide
GAZ

Sublimation
P.6
Etats physiques du corps pur

Etat monophasique Etat biphasique Etat triphasique


Les domaines Les courbes Point triple

Solide + Liquide
Fusion
SOLIDE

Solidification

OU OU

Liquide + Gaz

Vaporisation
LIQUIDE

Condensation

OU OU

Gaz + Solide
Condensation Solide
GAZ

Sublimation
Evolution de la température d’un corps pur à P=cte
P. 7
P T
P = 1 bar

Solide C
M
Vapeur
liquide
vapeur ↔ Liquide
T
eb
M
P = 1 bar Liquide
Liquide ↔ Solide
T
t fus
Solide

vapeur

T
Tfus eb
temps
T
Paliers lors des changements d’état
Détermination de l’état physique d’une substance
P. 7

Pression (kPa)

Déterminons l’état physique de la


substance illustrée à T = 100 °C sous P = 400 Liquide
200 kPa.

300
Gaz
Solide

200

100

La substance est à l’état liquide -100 0 100200300


Température (°C)
Détermination des températures de changements d ’état P. 7

P (kPa)

Déterminons les

températures de 400 Liquide


transition normales

(P = 101 kPa). 300

Gaz
Solide
200

100
T (°C)

-100 0 100 200 300


Température de fusion ou de Température de vaporisation
congélation = 30 °C = 130 °C
P. 7

liquide

« Solvants »

Solide
« Gaz
« GAZ
Permanents »
Liquéfiables »

T
P. 8

38 bars

2,3 bars

- 0,5°C 152°C
Le diagramme de phases d’une substance pure
P. 8
où la phase solide se présente avec 2 variétes allotropiques
(solide A, solide B)

Pression
Point critique

B→B

S liq
→ Liquide
AS BS

Solide B

Gaz

Solide A
Point triple

Température
17:08
Cas de l’eau P. 8

Les phases de I à IX sont différentes structures de la glace (solides)

17:08
Cas du soufre P. 8

17:08
P. 9
CAS DES SYSTÈMES BINAIRES
Mélange de 2 corps purs → Système sous plusieurs formes états (solide
et/ou liquide )
1 seule phase :
Entièrement Solide
ou Entièrement Liquide
Mélange de 2 phases :
Solide + Liquide Solide 1 ≠ Solide 2 ou Solide 1 + Solide 2
ou Liquide 1+ Liquide 2
Mélange de 3 phases :
2 Solides + Liquide
ou 2 Liquides + 1 Solide
ou 3 Solides différents
ou 3 Liquides différents
17:08
P. 9
CAS DES SYSTÈMES BINAIRES (solide/liquide)

Lorsqu’il s’agit de solide ou liquide, on considère que toutes les transformations physico-chimiques s'effectuent,
soit à pression atmosphérique ( 1 atm),
soit à faible pression

c’est comme si la pression était constante ; d'où :


V= C + 2 (T,P) - 
La variance
V’ = C + 1 (T) -  = variance relative
devient à P=cte V’ = 3- 

17:08
c’est comme si la pression était constante ; d'où : P. 9

La variance V= C + 2 (T,P) - 

devient à P=cte, V’ = C + 1 (T) -  = variance relative


V’ = 3- 

Dans le CAS DES SYSTÈMES BINAIRES (solide/liquide), un domaine peut être constitué donc de
:

* Soit d'une phase unique, (monophasé,  = 1) V’ = 2


Le système dépendra donc de 2 variables : * T
* et composition

** Soit de deux phases, (biphasé,  = 2) V’ = 1

Le système dépendra donc d’1 variable : T


17:08
Dans le CAS DES SYSTÈMES BINAIRES (solide/liquide), un domaine P. 9

peut être constitué donc de :

* Soit d'une phase unique, (monophasé,  = 1) V’ = 2

Le système dépendra donc de 2 variables : * T

* et composition

** Soit de deux phases, (biphasé,  = 2) V’ = 1


Le système dépendra donc d’1 variable : T

*** Soit de trois phases, (triphasé,  = 3) V’ = 0


Le système dépendra donc d’aucune variable : Tout est fixé
(T et composition )

17:08
Présentation d’un diagramme binaire
P. 10
à P=cte, V’ = C + 1 -  = 2 + 1 –  = 3 - 
Le diagramme de phases est tracé dans 2 axes On trace T = f (comp. XB )

T°C
T°C
N’importe quel point (XB, T)
du plan décrit un état du
V’ = 3 - 
système : 1 phase?
2 phases?
ou 3 phases?

composition du mélange
pur

A B
X
B
Corps pur Corps

Les 2 constituants A et B jouent des rôles symétriques.

B A
Corps pur Corps pur
17:08
Pour construire un diagramme de phases, on réalise P. 10
plusieurs mélanges de 2 corps purs A et B,
la composition varie de 0% à 100%

Masse (B)
Masse (A)

Fusion

Liquide homogène

Pb : Comment va-t-on définir une composition

dans un mélange A - B ?
17:08
Pb : Comment va-t-on définir une composition P. 10

dans un mélange A - B ?

B
A
La composition du mélange peut être Molaire ou atomique

Massique ou pondérale

1 façon : fraction molaire X mol


ère
ou % mol B

B m
Soit un mélange A - B contenant nA moles de A et nB moles de B n  A
A M
A

17:08
1 façon : fraction molaire X mol
ère
ou % mol B P. 10

Soit un mélange A - B contenant nA moles de A mA

et nB moles de B. nA  M

A
où mA masse de A et MA masse
n molaire de A
Xmol Xmol1
X  A B
mol B
B n n
B A

n
X 
mol A
A n n
B A

n
%molen.B B x100
n n
B A
%mol. A  %mol.B 100
nA
%molen.A x100
nB  nA

17:08
2 façon : fraction atomique X atom
ème
ou % atom. B P. 10

B
Xatom Xmol Xatom 1 - Xatom
B B A B

% atom. en B = % mol. en B

3
ème
façon : fraction pondérale ou massique ou % mass. B
X atom
Xmass  mB
B 
B mB mA

Soit un mélange A -B contenant mA (g) de A

et mB (g) de B

où mA masse de A et
m n . M
A A A MA masse molaire de A

17:08
P. 11
Comment construire un diagramme

Le diagramme de phases s'établit expérimentalement :

on fait varier les conditions expérimentales


( Composition et T )
et l'on observe les changements de phases.

En général, on utilise : Analyse thermique simple

17:08
Analyse thermique simple P. 11

Etude du refroidissement des corps purs ou des mélanges

qui consiste à suivre la température (T°) en fonction du temps (t)


Thermocouple T°C

Four

Echantillon

La courbe T = f ( temps ) permet d’avoir l’ensemble des informations


sous forme de courbes.

Courbes de refroidissement = (courbes d’analyse thermique)


17:08
Ceci se traduit par l'apparition sur la courbe T = f(temps) de
P. 11
* plusieurs changements de pente (appelés accidents thermiques), T=θ1
* palier, T=θ2

Courbes de refroidissement
T (°C)
= (courbes d’analyse
thermique)


1

2
Changement de pente

palier

Temps (min)
17:08
Mesure de température par thermocouple
P. 12
= circuit thermoélectrique

Thermocouple T°C

Métal 1 Métal 2

Métal 1 ≠ Métal 2

soudure

Création d’une ddp


due à la différence de mobilité des
électrons dans les 2 métaux

Cette ddp = f( T)
17:08 Il existe des tables de correspondance
« ddp –T°C » pour chaque type de thermocouple
P. 12

17:08
P. 13

17:08