Vous êtes sur la page 1sur 4

Série N◦01 4e Maths

d Prof : Abidi Farid d

Thème : Parabole

−→ −→
Le plan est supposé rapporté à un repère orthonormé (O, i , j ).

Exercice 1

On considère la droite D d’équation x = −4 et la parabole (P ) de foyer O et de directrice ( D ).

1 a M ( x, y) ∈ (P ) ⇐⇒MF=d(M,D)⇐⇒x2 + y2 = (| x + 4|)2 ⇐⇒y2 = ( x + 4)2 − x2

⇐⇒y2 = 8x + 16.
Donc une équation de (P ) est y2 = 8x + 16.

b Le sommet de (P ) est S(−2, 0).

2 Soit A(6, 8) un point de la parabole (P).


a Une équation de la tangente ( TA ) en A à (P ) est :
  1
8y = 4 ( x + 2) + (6 + 2) ⇐⇒ y = x + 5.
2

- Prof:ABIDI Farid 1/?? - 2020 c Parabole


b La droite (OA) est d’équation −4x + 3y = 0. (OA) recoupe (P ) au point B donc

x = 3 y
  3 
4 2
. D’où y = 6y + 16 ⇐⇒ y=-2 ou y=8. Ainsi,B - , −2 .
y2 = 8x + 16
 2

Une équation de la tangente TB au point B à (P ) est :


 3 
−2y = 4 ( x + 2) + (− + 2) ⇐⇒ y = −2x − 5.
2
1
c (−2). = −1 donc ( TA ) et ( TB ) sont perpendiculaires. L’abscisse du point d’intersection J
2
1
de ( TA ) et ( TB ) est solution de l’équation x + 5 = −2x − 5 d’où x = −4. Ainsi , J est un
2
point de la directrice ( D ).

3 Soit M ( x0 , y0 ) un point de (P) distinct de S. La tangente à (P) en S a pouréquationx = −2.


−→ x0 + 2 
Le projeté orthogonal de M sur la tangente en S à (P ) est N (−2, y0 . SM  donc la
y0
perpendiculaire (∆) menée de N à la droite ( MS) est d’équation −2( x0 + 2) x + y0 y + c = 0 ,
où c est un réel. Comme N (−2, y0 ) est un point de (∆) alors −2( x0 + 2) + y02 + c = 0 ⇐⇒c=-
6x0 − 12 donc ∆ : ( x0 + 2) x + y0 y − 6x0 − 12 = 0. (∆) coupe l’axe des abscisses en I donc
l’abscisse de I vérifie ( x0 + 2) x I − 6x0 − 12 = 0 ⇐⇒x I = 6.

Exercice 2

On considère les deux paraboles (P ) et (P0 ) d’équations respectives y2 = 2x et x2 = 16y.


2 1 2 1
2

1 Soit A le point de (P) d’ordonnée a, donc a = 2x A donc x A = a d’où A a , a . Une
2 2
a2 a2
équation de la tangente ( Ta ) à (P ) au point A est : ay = x + soit 5a : x − ay + = 0.
2 2
b2  b2 
2 Soit B le point de (P0 ) d’abscisse b, donc b2 = 16yB donc yB = d’où B b, . Une équation
16 16
b2 b2
de la tangente ( Tb ) à (P0 ) au point B est bx = 8(y + soit Tb : bx − 8y − .
16 2
   

3 − →  a  est un vecteur directeur de ( T ). −


u →  8  est un vecteur directeur de ( T ).
u
a a b b
1 b
a2 ab2
Ta // Tb ⇐⇒ ab-8=0⇐⇒ab=8.Ta = ( AB) ⇐⇒ B∈ ( T − a) ⇐⇒b+ − = 0.
2 16
a2 ab2 8
45 ( Ta )//( Tb ) et Ta = ( AB) ⇐⇒ ab = 8 et b +
− = 0 ⇐⇒ b = et a3 = −8
2 16 a
⇐⇒ a = −2 et b = −4. Donc A(2, −2) et B(−4, 1) d’où ( AB) est une tangente commune
aux paraboles (P ) et (P0 ) et ( AB) d’équation x + 2y + 2 = 0.

Exercice 3

Soit la courbe (C ) d’équation 3y2 + 4y + 2x − 1 = 0.

- Prof:ABIDI Farid 2/?? - 2020 c Parabole


a 3y2 + 4y + 2x − 1 = 0 ⇐⇒ 3 (y + 2 )2 − 4 + 2x − 1 = 0 ⇐⇒ (y + 2 2
h i
1 ) =
 3 9 3
X = x −
 7
2 7 6
7 2
− ( x − ). On pose et S , − .
3 6 Y = y + 2
 6 3
3
2 2 −
→ − →
(C ) : y = − X dans le repère (S, i , j ) donc (C ) est une parabole de sommet S et de
3
1
paramètre p = .
3

→ − → −
→ − →
Éléments dans (S, i , j ) (O, i , j )
1 2
Foyer F (− , 0) F(1,- )
6 3
1 4
Directrice D:X= D :x=
6 3

2 a M0 (−3, y0 ) ∈ (C ) et y0 ≥ 0 ⇐⇒ 3y2 + 4y0 − 7 = 0 et y0 ≥ 0 ⇐⇒ y0 = 1 donc


0
5 2 1
M0 (−3, 1) . Une équation de la tangente ( T ) à (C ) au point M0 est : (y + ) = − ( x −
3 3 3
16 
⇐⇒ x + 5y − 2 = 0.
3
b ( N ) est la perpendiculaire à ( T ) en M0 donc une équation de ( N ) est −5x + y + c = 0 où
c est un réel. Comme M0 appartient à ( N ) alors c = −16 d’où N : 5x − y + 16 = 0.

3 a (∆) : y = − 2 est l’axe focal de (C ).


3  16 2
( T ) coupe (∆) de (C ) au point I ,− .
 10 3 2 3
( N ) coupe (∆) au point J − , − .
3 3
xI + xJ yI + yJ 2
= 1 et = − donc F est le milieu du segment [ I J ].
2 2 3
2 1
b K le projeté orthogonal de M0 sur (∆) donc K (−3, − d’où JK = | xK − x J | = .
3 3

Exercice 4

Soit (P ) la parabole de foyer O et de directrice la droite ( D ) d’équation x = −2.

1 a M ( x, y) ∈ (P ) ⇐⇒MF=d(M,D)⇐⇒x2 + y2 = (| x + 2|)2 ⇐⇒y2 = ( x + 2)2 − x2

⇐⇒y2 = 4x + 4.
Donc une équation de (P ) est y2 = 4x + 4.

- Prof:ABIDI Farid 3/?? - 2020 c Parabole


b Le sommet de P est S(−1, 0). (Voit figure ci-dessous)

2 Soit M un point de (P) distinct de S d’affixe z = r eiθ où r > 0 et θ ∈]0, π [.


M ( x, y) ∈ (P ) ⇐⇒ y2 = 4x + 4 ⇐⇒ x2 + y2 = ( x + 1)2 ⇐⇒ r 2 = (r cosθ + 1)2 .
Or x ≥ −1 donc r cosθ + 1 ≥ 1.
2
Par suite , r = r cosθ + 1 ⇐⇒ r (1 − cosθ) = 2 ⇐⇒ r = .
1 − cosθ
3 On suppose que M est distinct de S, la droite (OM ) recoupe (P) en M 0 .
a soit z = r eiθ l’affixe de M , z0 = r 0 ei(θ+π ) où r 0 = OM 0 , on a : OM = r = 2
et
1 − cosθ
2 2
OM 0 = r 0 = = .
1 − cos(θ + π ) 1 + cosθ
2 2 4
Comme O ∈ [ M M 0 ] , alors M M 0 = OM + OM 0 = + = .
1 − cosθ 1 + cosθ sin2 θ
π
M M 0 est minimale lorsque sin θ est maximale donc θ = .
2
b Soit N et N 0 les projetés orthogonaux respectifs de M et M 0 sur l’axe des abscisses.
M N = |r sinθ| = r sinθ et M 0 N 0 = |r 0 sin(θ + π )| = r 0 sinθ.
4sin2 θ
Donc M N × M 0 N 0 = r sinθ × r 0 sinθ = = 4.
sin2 θ

- Prof:ABIDI Farid 4/?? - 2020 c Parabole