Vous êtes sur la page 1sur 34

Groupe 1

Projet séquentiel
La Boîte à merveilles
Réalisé par :
Fatima Zohra LAMAAZI
Aicha AAIT SSI
Soumia EL KHAZRI
Wafa IDAGHDOUR
Module :
Ateliers des productions
didactiques
Encadré par :
Mr. Abdellah MAALOUM

Groupe 1- Promotion 2019


CRMEF-INEZGANE
Formation modulaire des enseignants du cycle secondaire

Section de langue française

Groupe 1

Projet séquentiel
Elaboration du premier module pour la première année du cycle du baccalauréat

Autour de

La Boîte à merveilles
D’Ahmed SEFRIOUI

Réalisé par les enseignantes stagiaires


 Fatima Zohra LAMAAZI
 Aicha AAIT SSI
 Soumia EL KHAZRI
 Wafa IDAGHDOUR

Module de formation :
Ateliers des productions didactiques
Assuré par :
Mr. Abdellah MAALOUM

Promotion 2019
CRMEF-INEZGANE

1
Présentation du module
Ce module est élaboré dans le cadre de l’approche par
compétences et s’inscrit dans sa mise en œuvre dans la démarche du
projet. Il s’articule autour du roman autobiographique d’Ahmed
SEFRIOUI intitulé La Boîte à merveilles, programmé pour les classes
de la première année du baccalauréat.

Partant de l’objectif ultime « faire parler, faire écrire, faire agir », nous aspirons à
impliquer l’apprenant positivement dans ses apprentissages dont il est invité à être l’acteur
central. Une grande importance est ainsi accordée à la progression et à la complémentarité des
séquences qui forment ce module en vue d’accompagner l’apprenant à construire graduellement
ses apprentissages. On veille essentiellement à décloisonner pour converger vers le même
objectif qui contribue à faire acquérir la compétence ciblée. Ainsi la cohérence interne au
module trouve-t-elle son écho dans l’organisation des séquences. L’apprenant pourrait donc se
rendre compte des liens entre les diverses activités qu’il réalise et serait en mesure de donner
sens à ses apprentissages. Aussi s’engagerait-il davantage du moment où il comprend les
« pourquoi » des choses.

Pour optimiser et faciliter l’apprentissage, nous avons opté pour une


évaluation diagnostique (voir annexe I et II) dans l’intention de connaître
les acquis des apprenants et leurs lacunes en vue d’adapter notre démarche
au niveau des apprenants, de répondre à leurs besoins réels et de mettre en
place un dispositif de remédiation adéquat. Quant à notre module, il comprend six séquences
qui s’interpellent et convergent vers une compétence globale considérée comme dominante :
Reconnaître les caractéristiques d’un roman autobiographique. Afin d’initier les apprenants à
la recherche et à la lecture de l’œuvre intégrale, nous avons prévu une séquence préliminaire
qui comprendra des travaux encadrés appelant les apprenants à se documenter et s’informer sur
l’œuvre en question. Enfin, nous avons intégré une séquence consacrée à une évaluation bilan
(voir annexe III) permettant de vérifier le degré de développement des compétences visées et
d’ajuster notre acte, de modifier les contenus et de réguler ou consolider les apprentissages.

Pour clarifier le présent travail, on a tenu à détailler la cinquième séquence.

2
La répartition du 1er module : La Boîte à merveilles

Module : I

Niveau : 1ère année du cycle du baccalauréat

Compétence : Reconnaître les caractéristiques d’un roman autobiographique

Durée : 8 semaines (4h par semaine)


semaine

Séance /

Durée

Activité Titre Support Objectifs

Séquence I : Entrée dans l’œuvre


Recherche -S’initier à la recherche et les modalités de
et collecte d’informations.
documenta- -Prendre la parole devant un public.
tion conçues -S’informer sur :
sous formes 1- La littérature maghrébine d’expression
1 3 Travaux Entrée d’exposés française.
+ h encadrés en (travail 2-L’autobiographie/ le roman
1 2 /Oral matière réparti au autobiographique.
+ préalable) 3- Le pacte autobiographique/Le pacte de
3 fiction.
4- L’écriture du moi.
5- La biographie d’Ahmed Sefrioui.
6- Le contexte historique et culturel de
l’œuvre.
7- Le résumé et les personnages de l’œuvre.
- Remédier à certaines lacunes constatées
Consoli Ensemble lors de l’évaluation diagnostique.
4 1 Langue dation/ d’exercices - Consolider les acquis autour des :
h Remédi → temps de récit,
ation → valeurs des temps verbaux,
→ modes/temps.

3
Séquence II : Etude de l’incipit
Extrait 1, - Identifier le cadre spatio-
chapitre1 temporel de l’œuvre.
Etude de De : Le soir - Reconnaître les personnages et
1 1 Lecture l’incipit quand tous leurs caractéristiques.
h dorment… - Identifier certaines fonctions de
A : J’étais un l’incipit.
enfant seul.
-Reconnaitre la situation
d’énonciation.
Le même extrait - Identifier les marques
2 1 Langue L’énonciation exploité en d’énonciation.
2 h lecture - Distinguer le discours et le
récit.
- Adapter son registre de langue
à la situation de communication
Evoquer des - Prendre la parole devant ses
lieux et des camarades.
personnages -S’adapter à la situation
1 Oral qui ont La consigne d’énonciation.
3 h marqué son -Alterner discours et récit en
enfance. oral.
-Commenter des faits passés
oralement.
La consigne : -Utiliser la forme de
Présenter un « Rédiger un l’énonciation du récit de moi.
1 lieu ou une texte où vous -Alterner moment d’énonciation
4 h Ecrit personne qui présentez un lieu et moment de narration
a marqué son ou une personne -Commenter, analyser des faits
enfance. qui a marqué passés en écrit.
votre enfance » -Donner et créer une impression.

4
Séquence III : la description pour la dénonciation
1 1h Lecture Extrait 2  Identifier le rôle de la
chapitre 2 : description dans un
« le mardi roman
jour néfaste autobiographique ;
pour les décrire pour dénoncer
élèves …ou
elle gisait »
2 1h langue caractérisation Corpus  Reconnaitre les
constitué de modalités de
phrases caractérisation(les
adjectifs qualificatifs
compléments du nom
subordonnées
relatives,) pour les

3 réutiliser dans un récit


autobiographique
3 1h orale Débat autour Sujet  Prendre la parole
d’un devant ses camarades
phénomène  S’exprimer et donner
social : la son point de vue
superstition :
ses formes,
causes et ses
conséquences

4 1h écrit Dénoncer un La consigne  Rédiger un texte


phénomène argumentatif pour
social (la dénoncer un fait social
superstition)

5
Séquence IV : le témoignage dans un récit autobiographique
1 1 Lecture Extrait 3  Etudier et comprendre la
h chapitre5 : « j’avais fonction du témoignage : un
déjà vu… j’en étais évènement vécu de prés
tout heureux »  Saisir la description
ethnographique propre à la
tradition marocaine

2 1h langue Discours Corpus constitué de  Repérer le discours


rapporté phrases rapporté et ses
caractéristiques
 Identifier les
différentes façons de
rapporter les paroles

3 1h orale Raconter un sujet  Prendre la parole devant ses


témoignage : camarades
4
débattre le  S’exprimer et argumenter
rituel de la son point de vue sur un sujet
mort précis
 Savoir témoigner
4 1h écrit Raconter La consigne : vous  Rédaction d’un récit à la
pour avez assisté à un première personne
témoigner cortège funèbre qui  Savoir témoigner
vous a tellement  Employer les temps du récit
touché, rédigez un  Savoir réutiliser et investir
texte descriptif où le discours rapporté dans le
vous restituez les témoignage
moments forts de ce
spectacle en
exprimant vos
propres sentiments

6
Séquence V : La description dans un roman autobiographique.
Extrait du -Identifier le rôle de
chapitre VII : la description des
« la voix de cultes et rites
Lecture
1 1H Etude de texte ma mère… traditionnels dans un
méthodique
en leur roman
faveur » autobiographique.
Pp : 141-145
-Identifier les figures
Corpus de d’analogie en vue de
Les figures de
2 1H langue phrases tirées les utiliser dans un
style : L’analogie
de l’œuvre récit
autobiographique.
- Parler de soi en
Raconter un culte public.
5 Activité traditionnel qui a - Décrire et
3 1H La consigne
oral marqué son commenter
enfance oralement une scène
de son enfance.
-Décrire et
La consigne :
commenter une
« rédigez un
scène de son enfance
texte où vous
Décrire une scène pour la réinvestir
décrivez une
d’un culte ou rite dans un récit
Production scène d’un
4 1H traditionnel qui a autobiographique.
écrite culte ou rite
marqué son - adapter son récit à
traditionnel
enfance la situation
qui a marqué
d’énonciation.
votre
- utiliser les figures
enfance. »
d’analogie.

7
Séquence VI : La fonction libératrice de l’écriture autobiographique.
- Dégager la fonction
Extrait du libératrice de
chapitre IX : l’écriture
Lecture Etude de texte
1 1H « Ma mère se autobiographique.
méthodique
réveilla… une - Identifier
figure hideuse » l’intervention du
Pp : 177-182 narrateur adulte.
-Identifier et
Groupement de reconnaitre les types
Les registres
2 1H Langue textes tirés de de registres
littéraires
l’œuvre littéraires.

-s’exprimer
6
Discuter la place oralement pour
3 1H Activité orale qu’occupe le La consigne donner et défendre
père dans la son point de vue.
famille

La consigne :
« rédigez un
texte où vous
Production Ecrire un texte -rédiger un texte
4 1H explicitez la
écrite argumentatif argumentatif.
place qu’occupe
le père dans la
familles
marocaine »

8
Séquence VII : Etudier l’Excipit : Fonction et caractéristiques
 Rappel des étapes du schéma
Extrait de
narratif.
l’œuvre :
 Identifier l’étape qui correspond
Etude de texte « Installé sur les
au dénouement dans le schéma
1 1H Lecture (Lecture genoux de mon
narratif
méthodique) père…la fin »
 Relever les caractéristiques et la
De la page 247 à
fonction du dénouement
la fin de l’œuvre.
(Excipit).
 Reconnaître les types de la
progression thématique :
constante, linéaire et linéaire.
La Corpus de phrase
 Relever les caractéristiques de
2 1H Langue progression de l’extrait étudié
chaque type.
thématique et de l’œuvre.
 Employer les reprises
grammaticales et lexicales dans
7
les progressions.
 Exprimer son point de vue sur
Consigne : l’intérêt d’un journal intime.
s’exprimer sur  Appuyer son point de vue avec
Tenir son
3 1H Oral l’intérêt d’écrire des arguments pertinents.
journal Intime
son journal  Raconter oralement l’expérience
intime. personnelle d’écrire un journal
intime.
 Reconnaître l’intérêt d’une fiche
de lecture.
L’œuvre Consigne :
 Définir les éléments composant
intégrale : Rédiger la fiche
Production une fiche de lecture.
4 1H
écrite « La boîte à de lecture de
 Elaborer un modèle de la fiche de
merveilles » l’œuvre.
lecture de « La boîte à
merveille ».

9
Séquence VIII : Evaluation de fin de module
 Reconstruire et formuler
les sens par rapport à
Extrait de l’œuvre : « Zhor
l’extrait et à l’œuvre.
se décida à franchir la
Compréhe  Reconnaître et relever les
Evaluatio porte … assez joli pour
1 nsion et éléments de langues y
1
H n N°1 coiffer une tête de
Langue figurant.
négresse »
 Exprimer clairement en
Chapitre XI.
justifiant les points de vue
demandés.
 Reconnaître les types de la
Consigne : « Le divorce
progression thématique :
des parents est un
constante, linéaire et
évènement qui affecte
linéaire.
négativement la vie des
Evaluatio Production  Relever les
1 enfants. » Rédiger un texte
2
H n N°2 écrite caractéristiques de chaque
dans lequel vous
8 type.
développer votre réflexion
 Employer les reprises
à l’aide d’arguments et
grammaticales et lexicales
d’exemples clairs et précis.
dans les progressions.
 Corriger ensemble
Compréhe Extrait + Questions de l’évaluation.
Correctio
3
1 nsion et compréhension et de  Consolider les acquis de
H n N°1
Langue langue lecture et de langue.
 Remédier aux lacunes.
 Rappeler les éléments de
la consigne.
 Rappeler la structure d’un
Correctio Production
1 La Consigne texte argumentatif
4
H n N°2 écrite
 Rédiger un exemple
collectif des éléments de
réponse.

10
Présentation de la séquence V : descriptif des séances
Séance 1
Nature de document : Module I Nom de l’enseignante
Fiche pédagogique Etudier un roman autobiographique Fatima Zohra LAMAAZI
La Boîte à merveilles Outils pédagogiques
Discipline : D’Ahmed Sefrioui Tableau,
langue française dictionnaire,
images, dessins…
Compétence : Reconnaître les Modalité de travail :
Niveau : caractéristiques d’un roman Individuelle/binôme/
1ère année baccalauréat collective
autobiographique.
Activité : Lecture Séquence 5 : La description dans un roman
Durée de l’activité : 1h
Support : extrait de
autobiographique
l’œuvre
PP : 141-145
Objectif(s) : Identifier le rôle de la
Prérequis :
-les temps de récit
description des cultes et des rites
-Les moyens de traditionnels dans un roman
caractérisation /les autobiographique
verbes de perception
Etapes de Durée Actes de l’enseignant Activités de l’apprenant
l’activité
1- avez- vous déjà célébré une fête ? -Oui
2- De quelles fêtes s’agit-il ? -Mariage, fiançailles, Aid
El-Fitre, fête de sacrifice,
anniversaire…
I-Mise en 3 min 3- Est-ce qu’on célèbre une cérémonie - La célébration diffère
situation de mariage de la même manière dans d’une région à l’autre ;
toutes les régions du Maroc ? elle se fait selon les
habitudes et les
coutumes de chaque
communauté…
1- Prenez votre œuvre p.141 à 145 - Ouvre son œuvre
2- Observez et précisez dans quel - Chapitre VII
chapitre se situe ce passage. - Lis la phrase : Les
3- Lisez la première phrase de ce femmes de la maison
chapitre. s’achetèrent toutes des
tambourins, des
5 min bendirs…
II- 4- De quel événement s’agit-il ? - Les préparatifs pour la
Identification fête d’Achoura
du passage 5- Situez donc le passage. - Cet extrait vient juste
après les préparatifs
pour Achoura : le
nettoyage du Msid par
les élèves et l’achat de

11
nouveaux vêtements
pour Sidi Mohammed.

- Le jour de la fête
III Hypothèses 2 min -A votre avis de quoi va parler ce d’Achoura
passage ? - La célébration de
l’Achoura au Msid…
-Faire lire le passage : lectures - lit le passage
individuelles oralisées.
- Amener les apprenants à la
construction des axes de lecture à
travers un ensemble de
questions /réponses
 Axe I : Achoura, un rituel
particulier
1-De quelle fête s’agit-il dans ce - Achoura
passage ?
2-A quelle heure la mère a-t-elle réveillé - à trois heures du matin
Sidi Mohammed ? Pourquoi ? afin de se préparer pour
fêter l’Achoura au Msid
avec ses camarades.
3- Comment les gens commençaient-ils - dans l’activité car ceux
leur année ? Pourquoi ? qui restaient au lit le
matin d’Achoura se
sentiraient indolents et
paresseux tous les douze
mois ?
IV 4- En quoi consiste le cadeau offert au -une pièce de cinq francs
Construction 35 min fqih ? et un cierge d’une livre.
des axes de 5- Comment les enfants étaient-ils vêtus - richement vêtus, ils
lecture et comment célébraient-ils la fête au chantaient les cantiques
Msid ? sous la direction du
maître.
5- Que faisaient les parents au Msid ? - psalmodiaient avec
Pourquoi ? leurs enfants, ils
célébraient la Achoura
au Msid comme au
temps de leur enfance.
6- Que faisait le maître du Msid à la fin - de longues invocations
de la cérémonie ?

 Axe II : Achoura, jour


euphorique et féerique.
Répartit les apprenants en groupes et - travaille en groupe
leur distribue des tâches. - Chaque groupe exécute
6- Complète le tableau suivant en sa tâche :
relevant du passage pour chaque
personnage, ses habits avec leur 1- remplit le tableau
caractérisation :

12
Les habits de -Gilet rouge, beau,
Sidi aux dessins
Mohammed compliqués et bien
en relief, de drap
amarante
-Sacoche belle,
brodée, en
bandoulière.
-Chemise neuve
- Ensemble très
élégant
-djellaba blanche qui
dormait au fond du
coffre de ma mère ;
elle sentait la fleur
d’oranger et la rose
séchée.
- vêtements et
babouches, neufs,
n’étaient pas à sa
taille.
Les habits du -Djellaba de laine fine
père
Les habits du -Djellaba à raies
fqih blanches et noires
-Burnous de drap gris
Les habits des - Richement vêtus
condisciples 2- joie : j’étais heureux,
commençaient l’année
7- relevez du passage les mots et les dans l’activité, les
expressions appartenant aux champs passants me souriaient
lexicaux suivants : avec bien vaillance,
- joie ; lumière ; couleur ; fête et chant ; enthousiasme, climat
le fabuleux et le merveilleux. raffiné de joie et de
gaité, allégresse, ondes
de bonheur, extase
3- lumière : la lumière
brillait, scintillaient, les
rues éclairées, flammes
qui dansaient, grappes
de lumière, étincelle
bleue, lustre, astre
4- couleur : colorées,
rouge, blanche, bleue,
jaune, blanches, noires,
teintée de couleur de
l’arc en ciel
5- fête et chant :
chantant, chantâmes,
chanter, cantiques,
psalmodiaient, fête,
solennellement,
Achoura, cadeau,
célébrer, chanter

13
6- le fabuleux et le
merveilleux : fête
fabuleuse, le prince,
jeunes seigneurs, un
décor de féerie, les
petites flammes
dansaient, leurs voix se
confondaient avec celle
des élèves, aucune
d’elles ne célébrait la
Achoura silencieuse
8- La description faite par le narrateur -non, subjective, elle est
est-elle objective ? valorisante.
9- quel sentiment éprouve-t-il ? - joie, bonheur…
-Faire récapituler ce qui a été construit
- Traces écrites :
Synthèse :
I-Identification de passage : - travail collectif
L’extrait se situe juste après les -participe à élaborer
préparatifs pour Achoura : le nettoyage une synthèse
du Msid par les élèves et l’achat de - recopie la synthèse sur
nouveaux vêtements pour le narrateur ; son cahier.
il donne à voir le rituel accompagnant la
V- Synthèse 15 min célébration de cette fête.
II- Axes de lecture :
Axe I : Achoura, un rituel particulier :
-La célébration du jour d’Achoura
débute très tôt le matin.
-Les gens commencent leur journée
dans l’activité.
-Tout le monde porte de beaux habits
neufs.
-Les enfants élégamment habillés
chantent des cantiques au Msid sous la
direction du fqih qui reçoit des cadeaux
et achève la cérémonie par des
invocations.
Axe II : Achoura un jour euphorique et
féerique :
-Le caractère euphorique de cette
journée est accentué par un ensemble
de champs lexicaux : joie, lumière,
couleur, habits…
- Le narrateur heureux, fait une
description minutieuse et valorisante où
se mêlent le réel et l’imaginaire.

14
Séance 2 :

La fiche Niveau : Professeur :


pédagogique 1re Année Baccalauréat Wafa IDAGHDOUR
Module :
I Compétence :
Le roman autobiographique : Reconnaitre les caractéristiques d’un roman
« La Boite à Merveilles » autobiographique.
d’Ahmed SEFRIOUI
Séquence :
V
La description dans le roman autobiographique
Objectifs :
Activité de langue :
Identifier et distinguer les figures de style de l’analogie
Les figures de style de l’analogie
en vue de les utiliser dans un récit autobiographique.
Prérequis :
Durée : 1h - la notion de figure de style
- La distinction entre comparaison et métaphore
Support :
Corpus de phrases tirées d’un extrait l’œuvre d’Ahmed SEFRIOUI
« La Boite à Merveilles »
PP 141-145
Etapes Durée Ce que fait l’enseignant Ce que fait l’élève
Accroche :
- accueil des élèves. - Entre en classe.
- neutralisation des tensions et - Réagit à l’accroche investie.
instauration d’un climat favorable à
l’apprentissage.
Tissage :
-motive les élèves pour qu’ils se
rappellent les figures de styles, la
comparaison et la métaphore, déjà
étudiées au tronc commun :
Mise en situation

Exemple : dire à une fille : « tu es belle


comme une fleur !»
Pour une autre : « tu es une fleur ! »
5 min
-faire dégager le sens des deux phrases - les deux phrases ont le même sens sauf que la
et les différences. 1re est plus détaillée.
-faire dire de quelle figure de style - 1re phrase : une comparaison.
s’agit-il dans chaque phrase. -2ème phrase : une comparaison sans outil de
Contextualisation : comparaison donc c’est une
-Etablir un contrat didactique avec les métaphore.
élèves sur l’objectif de la séance et les
modalités de travail : la présente - Prend connaissance de l’objectif de la séance.
activité de langue portera sur les figures
de style que nous allons dégager de
l’extrait de « La boite à Merveilles » que
nous avons étudié hier lors de la séance
de lecture.

15
- présente le support (corpus de
phrases tirées de l’extrait de l’œuvre en
question) :
1/ « La djellaba blanche qui dormait
au fond du coffre »
2/ « cette façade habituellement
triste »
3/ «Ils célébraient la Achoura au Msid
comme au temps de leur enfance »
4/ « Mes mains se couvrirent de perles
de sueur »
- fait lire le support. - Observe et lit silencieusement le support.
- fait expliquer le sens de chaque - exprime le sens que lui annonce chaque
phrase. phrase :
1/ la djellaba était cachée dans le coffre il y a
longtemps.
2/ la façade a besoin d’un nouvel entretien et
maintenance.
3/ les parents célèbrent la Achoura au Msid de la
même façon que lorsqu’ils étaient enfants
4/ les mains du narrateur Sidi Mohamed se
couvrirent de gouttes de sueur.
Découverte et compréhension

- souligne les groupes de mots


suivants :
1/ la djellaba dormait.
25
2/ la façade triste.
min
3/comme au temps de leur enfance.
4/perles de sueur.
- fait lire les mots soulignés. - observe et lit les groupes de mots soulignés.
- fait une analyse de chaque groupe de - réagit et participe à l’analyse de chaque groupe
mots pour faire dégager les de mots.
caractéristiques de chaque figure de -dégage et précise implicitement les
style : caractéristiques de chaque expression (ou figure
de style) :
1/ la djellaba dormait :
- fait préciser le caractère - précise que la djellaba est un objet
inanimé de la djellaba. inanimé.
- attirer l’attention sur
l’utilisation du verbe « dormir ».
- faire remarquer son utilisation - remarque et précise que les objets ne
non pas pour une personne dorment pas !
mais pour l’objet « djellaba » - identifie le sens d’analogie et
- expliquer la notion de rapprochement utilisé par le narrateur
personnification donnée par le pour exprimer son idée sur la djellaba qui
narrateur à l’objet djellaba pour vient de sortir du coffre de sa mère…
exprimer sa parution. - retient qu’il s’agit d’une figure de style
-préciser qu’il s’agit d’une figure dite : personnification.
de style.

16
2/ la façade triste :
- fait analyser l’expression en - analyse en suivant les mêmes étapes
suivant les mêmes étapes précédentes :
précédentes pour identifier et - la façade est un objet inanimé.
dégager la figure de style : - la tristesse est un sentiment.
personnification - les objets n’ont pas de sentiments.
- identifie et dégage le procédé de
personnification utilisé par le narrateur
pour décrire la façade.
3/ comme au temps de leurs
enfance.
- fait analyser l’expression - dégage les deux temps dont parle le
pour dégager les deux temps narrateur :
dont parle le narrateur. */Le présent : parents adultes
*/ le passé : l’enfance des parents

- fait expliquer l’utilité de - remarque que c’est pour exprimer la


l’évocation de ces deux ressemblance et l’analogie entre la
temps. célébration de la Achoura avant et
aujourd’hui.
- fait préciser l’outil qui -précise que c’est grâce à l’adverbe
montre cette ressemblance. « comme » qui exprime ressemblance.
- fait dégager la figure de style -précise qu’il s’agit de la comparaison.
qu’exprime l’expression.
- fait justifier les réponses. - précise que le narrateur compare la
célébration de la Achoura avant et après
en utilisant le comparatif « comme ».

4/ perles de sueur.
- fait expliquer l’utilisation du -explique que :
mot « perles » -c’est pour désigner les gouttes de
sueur.
- les gouttes brillent comme des perles
sous la lumière des cierges.
- pour le narrateur, les gouttes de
sueur ressemblent à des perles.
- le narrateur compare les gouttes de
sueur à des perles.

- demande si on peut dire qu’il -répond que oui mais une comparaison
s’agit de la comparaison sans outil de comparaison tel que
« comme » dans l’exemple précédent.
-fait préciser de quelle figure - précise qu’il s’agit de la métaphore
de style s’agit-il donc.

17
- fait reconstituer la règle à retenir sur - reconstitue et s’approprie les caractéristiques
les caractéristiques de chaque figure de chaque figure d’analogie :
d’analogie étudiée pour mieux se les Figures de style d’analogie
approprier afin de facilité leur personnification comparaison métaphore
identification et utilisation Attribuer des Rapprocher Rapprocher
ultérieurement. propriétés deux termes deux termes
humaines à un ou réalités, ou réalités,
objet ou un comparé et comparé et
animal pour comparant, à comparant,
frapper l’aide d’un sans outil de
l’imagination du outil de comparaison.
conceptualisation

lecteur. comparaison. C’est


l’évocation
15 Ex. : « la djellaba Ex. : « Ils d’une réalité
min blanche qui célèbrent la sous une
dormait au fond Achoura forme
du coffre » comme au imagée.
temps de leur
enfance » Ex. : « mes
mains se
couvrirent de
perles de
sueur »

-fait recopier le tableau sur les cahiers -recopie le tableau sur le cahier de cours.
de cours.

Exercice 1 :
- fait préciser de quelle figure
d’analogie s’agit-il dans chaque - précise la figure d’analogie qu’exprime chaque
exemple avec justification : exemple :
a/ « un pigeon disait des mots si jolis. » a/ la personnification : dire est une propriété
humaine qu’on a attribué
au pigeon.
b/ « tu es un cadavre et je n’aime pas b/ la métaphore : on compare une personne
toucher les charognes » vivante à un cadavre et une
charogne pour exprimer le
Application et transfère

dégout. C’est une forme


imagée. Une comparaison sans
outil de comparaison.
15
min c/ « une lampe identique à celle de c/la comparaison : nous avons les trois éléments
notre voisine » de la comparaison :
-le comparé : la lampe
-le comparant : celle de la
voisine
- L’outil de comparaison :
l’expression « identique à »

Exercice 2 :
- faire inventer des expressions - invente et propose des expressions exprimant
exprimant les figures d’analogie. les figures d’analogie.
- étude et analyse collective des - justifie ses propositions et rectifie les
propositions pour les valider ou imperfections.
corriger.

18
Séance 3 :
La fiche Niveau : Professeur :
pédagogique 1re Année Baccalauréat EL KHAZRI SOUMIA
Module :
I
Compétence :
Le roman autobiographique :
Reconnaitre les caractéristiques d’un roman autobiographique.
« La Boite à Merveilles »
d’Ahmed SEFRIOUI
Séquence :
V
La description dans le roman autobiographique
Activité orale: Objectifs :
Raconter un culte traditionnel Parler de soi en public
qui a marqué son enfance Décrire et commenter oralement une scène de son enfance
Durée : 1h
Support :
La consigne : racontez un culte ou un rite traditionnel qui a marqué votre enfance
Etapes Ce que fait l’enseignant Ce que fait l’élève Durée
 Accroche :
accueil des élèves. o Entre en classe.
rappel de l’extrait o Réagit à l’accroche investie.
précédant qui parle des  Un évènement marquant de la vie du
préparatifs d’achoura narrateur qui se présente comme une 10 min
 Montrer occasion rare qui attache les enfants à leur
Mise en situation

l’importance de culture
ce rituel  La joie tient à habiter le narrateur et voulait
pardonner tout le monde
 Tissage :
 Communiquer
l’objectif de o Prend connaissance de l’objectif de
l’activité l’activité

19
 Faire découvrir
aux élèves les  Se rappelle des évènements marquants sa
évènements de vie d’enfance
la tradition  Aid alfitr ; Aid lkbir ; fête de naissance de
marocaine prophète, Achoura Leilat alkadr…… 15 min
 Demande de  Célébration, les femmes portent des
citer les nouvelles robes traditionnelles et les
différentes de enfants sont parés des jolis vêtements neufs
cérémonies en  Pour célébrer ce jour, les femmes font le
usage dans nettoyage de leurs maisons, elles font les
Découverte et compréhension

notre culture courses, elles achètent des fruits secs


marocaine  Chaque évènement à ses propres repas
 Dégager les préparés à l’avance par exemple les
sentiments gâteaux ; du couscous ; des crêpes ; des
éprouvés lors de fruits secs ….
ces liturgies  Par exemple, le soir de la fête d’achoura les
(rites) femmes chantent et jouent avec des
 Demande de instruments propres à cette fête comme
citer les Brandir et Taarija quant aux enfants jouent
différents auprès du feu (Chouala)
préparatifs de
cette fête ou
évènement
 La date de
célébration de
ces rituels
 Les repas
préparé pour
célébrer ce
rituel

20
 Se souviens
 S’inspirer de  Rassemble ces idées pour raconter un rite
tous ces propre à la tradition marocaine
évènements en  L’élève choisi l’évènement qui a marqué
vue de son enfance
s’exprimer à  Décrit le rituel de son évènement choisi dès
tour de rôle sur les premiers préparatifs jusqu’à sa fin
l’un de ces  Rapporte en détail l’évènement 25 min
évènements  Décrit l’atmosphère de joie festive lors de
gravés dans la célébration de ce jour
Application

mémoire des
élèves

 Demande aux
élèves
d’organiser
leurs idées pour
relater
l’évènement en
question

 Demande aux  Fait une petite synthèse


élèves de faire 10min
un récapitulatif
Synthèse

de tout ce qui a
été dit

21
Séance 4 :

Niveau : 1ère
Fiche pédagogique Module I : La boîte à merveilles Séquence : V
ASQ
-Compétence globale : Reconnaître les caractéristiques d’un roman
Autobiographique.
Prof : Aicha AAIT SSI
-Objectif séquentiel : Décrire dans un roman autobiographique.

Activité : Production écrite


Objectifs opérationnels :
Support : La consigne
- Décrire la scène d’un culte.
- Réinvestir la description d’un culte dans un récit.
Prérequis : Décrire – Procédés - Exprimer la figure de style d’analogie dans la description d’un culte.
de caractérisation– Raconter –
Comparer

Durée : 1 H
Modalité
Etapes Actes de l’enseignant Activités de l’apprenant Durée de
travail

1. Mettre l’apprenant dans le bain en posant des 1. Mobiliser les prérequis.


questions suivantes :
- Quel est le genre d’œuvre que nous sommes en train - Roman autobiographique.
d’étudier dans ce module ?
I. MISE EN SITUATION

- Quelles sont les caractéristiques de ce genre ? - Fait un récit rétrospectif, met


l’accent sur la vie personnelle
individuelle, restitue le passé
et se évènements ….

Collective
- Quel est le principal évènement raconté dans le - Fête de Achoura.
3min
passage étudié dans la lecture ?
Extrait du chapitre VII : « la voix de ma mère… en
leur faveur » Pp : 141-145

- Quel est le rôle des cultes et rites traditionnels dans - Reconstruire le réel / l’effet
un récit autobiographique ? du réel dans le récit.

2. Annoncer l’objectif de la leçon : Rédiger une 2. Ecouter l’annonce de


production écrite dans laquelle vous décrivez une l’objectif.
scène d’un culte.

1. Ecrire ou faire écrire la consigne sur le tableau. 1. Ecrire et observer la


consigne.
II. OBSERVATION

2. Faire lire la consigne : 2. Lire la consigne plusieurs


« Rédigez un texte où vous décrivez une scène d’un fois.
culte ou rite traditionnel qui a marqué votre
Collective

enfance. »
2min
3. Demander quels sont les mots clés du sujet de la 3. Relever les mots clés :
consigne ? Rédiger – décrivez – scène –
culte – rite traditionnel – votre
enfance.

22
1. Faire rappeler les types de description : 1. Rappeler les différents types
de description :
*Quoi ? personne (portrait),
objet, événement…
*Comment ? du haut vers le
bas ou du bas vers le haut/ du
général vers le particulier ou
du particulier vers le général.

2. Faire rappeler les éléments et étapes de la 2. Rappeler les éléments de la


description à réaliser : description :
- l’événement (le culte)
- le temps
- Le lieu
- Les personnages

4. Faire exprimer oralement des exemples de cultes à 4. Donner des exemples de


CONSTRUCTION DU SENS

décrire. cultes traditionnels à exploiter

III. Construction du sens


dans la production écrite.

5. Faire élaborer le plan de rédaction : 5. Dégager les grandes lignes


du plan de rédaction.

Collective
Etapes de la Contenu
description 25
Introduction Présenter le culte ou le rite min
traditionnel à décrire, le lieu, le
temps
Développement -Raconter les faits de façon
chronologique en décrivant les
personnes, les lieux, les
rituels….
- Utiliser les procédées de
description :
* adjectifs qualificatifs.
* adverbes
* subordonnées relatives
* figures de style (comparaison,
analogie…)
* reprises grammaticales…

Conclusion Décrire votre réaction et


sentiment par rapport à
l’événement décris.
6. Rédiger individuellement le
6. Demander aux apprenants de passer à la rédaction texte et demander de l’aide
individuelle du travail et les encourager à demander de pour bien exprimer leurs
l’aide en cas de besoin. souvenirs relatifs au culte
traditionnel à décrire.

23
1. Faire lire les travaux réalisés par les apprenants 1. Lire plusieurs travaux
Exemple de production : réalisés.
CORRECTION ET TRACE ECRITE

2. Valoriser le travail des élèves. 2. Ecouter les appréciations du


professeur.

3. Faire des commentaires sur : 3. Ecouter les commentaires


- le respect de la consigne du professeur et en tenir

COLLECTIVE
- le respect du plan de rédaction compte dans la correction.
- les erreurs de grammaires, de conjugaison, de
syntaxe…
30
min
4. Demander aux élèves réviser leurs textes, les affiner 4. S’autoévaluer, corriger et
immédiatement ou à la maison en évitant les répétitions affiner les textes personnels
et les erreurs. rédigés.

5. Faire reporter la meilleure rédaction sur le tableau et 5. Reporter la meilleure


vérifier sa correction, ou Faire écrire un texte rédaction sur le tableau ou
collectivement sur le tableau. participer à la rédaction d’un
texte collectif.

6. Demander à l’apprenant de recopier le texte sur leur 6. Recopier le texte sur le


cahier. cahier.

24
DOCUMENTS

ANNEXES

25
Annexe I
Matière : langue française Objectifs A B C
Niveau : 1ère année
baccalauréat -Donner un sens au texte.
Année scolaire : 2019-2020 -Déduire le sens d’un mot à
Durée : 01 heure partir du texte.
-Reconnaître quelques
figures de style.
Académie Souss Massa
- Repérer les mots
Direction Chtouka Ait Evaluation diagnostique appartenant à un champ
Baha (Compréhension de l’écrit lexical.
Lycée Sidi Lhaj Lhbib. +langue) -Distinguer les temps et les
Sidi Bibi
modes verbaux usuels.
Enseignante stagiaire :
-Reconnaître les valeurs des
Fatima Zohra LAMAAZI
/20 temps verbaux.

A : acquis B : au cours d’acquisition C : non acquis

Texte de départ :

Qui rend donc la blonde Edwige si triste ? Que fait-elle assise à l’écart, le menton dans sa
main et le coude au genou, plus morne que le désespoir, plus pâle que la statue d’albâtre qui
pleure sur un tombeau ?
Du coin de sa paupière une grosse larme roule sur le duvet de sa joue, une seule, mais qui
ne tarit jamais ; comme cette goutte d’eau qui suinte des voûtes du rocher et qui à la longue use
le granit, cette seule larme, en tombant sans relâche de ses yeux sur son cœur, l’a percé et
traversé à jour.
Edwige, blonde Edwige, ne croyez-vous plus à Jésus-Christ le doux Sauveur ? Doutez-
vous de l’indulgence de la très sainte Vierge Marie ? Pourquoi portez sans cesse à votre flanc
vos petites mains diaphanes, amaigries et fluettes comme celles des Elfes et des Willis ? Vous
allez être mère : c’était votre plus cher vœu ; votre noble époux, le comte Lodbrog, a promis un
autel d’argent massif, un ciboire d’or fin à l’église de Saint-Euthbert si vous lui donniez un fils.
Hélas ! Hélas ! La pauvre Edwige a le cœur percé des sept glaives de la douleur ; un
terrible secret pèse sur son âme. Il y a quelques mois, un étranger est venu au château ; il faisait
un terrible temps cette nuit-là : les tours tremblaient dans leur charpente, les girouettes
piaulaient, et le vent frappait à la vitre comme un importun qui veut entrer.
Théophile Gautier, Le Chevalier double

Lisez le texte et répondez aux questions :

26
Cochez la bonne réponse :
1-Il s’agit d’un texte : (1pt)
-Argumentatif - Narratif -Descriptif -Injonctif

2- Les mots qui font partie du champ lexical de la tristesse :( 1,5pts)


- morne - désespoir -noble -larme -indulgence
3- Le mot « un importun » veut dire : (0,5 pt)
- un invité - un sauveur - qui arrive mal à propos
4- Le comte Lodbrog a promis un autel en argent massif à l’église si : (0,5pt)
- Il gagne au loto - Edwige l’épouse
- Edwige met au monde un garçon - Autre
5- Faites le portrait d’Edwige : (1,5 pt)
…………………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………………………
6- Pourquoi Edwige est-elle triste ? (1 pt)
…………………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………………………
Coche la ou les bonne (s) réponse (s)
7- « Le cœur percé dans sept glaives » (1pt)
Il s’agit d’une :
- métaphore - hyperbole - comparaison - Autre………………
8- « La statue d’albâtre qui pleure sur un tombeau » (1pt)
Il s’agit d’une :
- hyperbole - métaphore -personnification - comparaison
9- Jésus Christ est : (0,5 pt)
- un homme politique - un prophète - un écrivain

27
10- L’imparfait de l’indicatif sert à :(2pts)
- décrire
- exprimer des habitudes
- exprimer des actions brèves et soudaines
- exprimer des actions qui durent
11- Le passé simple sert à exprimer des actions (2,5pts)
- accomplies - inaccomplies - successives - ponctuelles - brèves

Mets une croix dans la case convenable :


-12(2,5pts) Doutez-vous Je serais Apprendre En tombant Qu’il aille
Gérondif
Présent
Infinitif
Conditionnel
présent
Subjonctif
présent

- 13(2pts) Partant A promis Vas-y Il faisait


Impératif
présent
Imparfait
Passé composé
Futur
Participe

-14(2,5 pts) Mode Mode Mode Mode Mode


indicatif participe conditionnel infinitif Subjonctif
Il faut que tu
fasses plus
attention
Qui rend ?
Seriez- vous
intéressé ?
Partir c’est
tout…
Allant tout
droit vers lui

28
Annexe II
Matière : langue française Critères d’évaluation
Niveau : 1ère année
baccalauréat - Respect de la consigne.
Année scolaire : 2018-2019 -Capacité à présenter des
Durée : 01 heure faits (décrire)
- Capacité à exprimer sa
pensée (présenter des idées, 50%
des sentiments, des
Académie Souss Massa Evaluation diagnostique réactions…)
(L’écrit) - Cohérence et cohésion
Direction Chtouka Ait
Baha
- Compétence lexicale :
Lycée Sidi Lhaj Lhbib.  Orthographe lexicale
Sidi Bibi  Vocabulaire suffisant
-Compétence grammaticale
Enseignante stagiaire :  Elaboration des 50%
Fatima Zohra LAMAAZI /20 phrases
 Choix des temps et
des modes
 Orthographe
grammaticale

1- Vous avez vécu une grande peur. Raconter.

…………………………………………………………………………………………………………………………………………………….........

…………………………………………………………………………………………………………………………………………………………….

…………………………………………………………………………………………………………………………………………………………….

…………………………………………………………………………………………………………………………………………………………….

…………………………………………………………………………………………………………………………………………………………….

…………………………………………………………………………………………………………………………………………………………….

…………………………………………………………………………………………………………………………………………………………….

…………………………………………………………………………………………………………………………………………………………….

…………………………………………………………………………………………………………………………………………………………….

…………………………………………………………………………………………………………………………………………………………….

…………………………………………………………………………………………………………………………………………………………….

…………………………………………………………………………………………………………………………………………………………….

…………………………………………………………………………………………………………………………………………………………….

29
2- Un ami vous propose une cigarette, vous lui donnez des conseils qu’il arrête de fumer.

…………………………………………………………………………………………………………………………………………………………….

…………………………………………………………………………………………………………………………………………………………….

…………………………………………………………………………………………………………………………………………………………….

…………………………………………………………………………………………………………………………………………………………….

…………………………………………………………………………………………………………………………………………………………….

…………………………………………………………………………………………………………………………………………………………….

…………………………………………………………………………………………………………………………………………………………….

…………………………………………………………………………………………………………………………………………………………….

…………………………………………………………………………………………………………………………………………………………….

…………………………………………………………………………………………………………………………………………………………….

…………………………………………………………………………………………………………………………………………………………….

…………………………………………………………………………………………………………………………………………………………….

…………………………………………………………………………………………………………………………………………………………….

…………………………………………………………………………………………………………………………………………………………….

…………………………………………………………………………………………………………………………………………………………….

…………………………………………………………………………………………………………………………………………………………….

…………………………………………………………………………………………………………………………………………………………….

…………………………………………………………………………………………………………………………………………………………….

…………………………………………………………………………………………………………………………………………………………….

…………………………………………………………………………………………………………………………………………………………….

…………………………………………………………………………………………………………………………………………………………….

…………………………………………………………………………………………………………………………………………………………….

…………………………………………………………………………………………………………………………………………………………….

…………………………………………………………………………………………………………………………………………………………….

30
Annexe III
Lycée : Niveau : 1ère ASQ
Matière : Langue Française Toute filières confondues
Professeur : Aicha AAIT SSI Année scolaire : 2019/2020

Texte de base : Evaluation Sommative N°1


Zhor se décida à franchir la porte.
Elle éclatait de jeunesse et de fraîcheur. Elle portait des vêtements de couleurs voyantes.
Elle avança à petits pas, tendit la main à ma mère, porta son index à ses lèvres, retendit la main
à Salama, refit le même geste. Je désirais qu’elle s’assît près de moi. Mon vœu fut comblé. Elle
s’assit à mon côté. Sa petite main me caressa la joue.
Après les questions et les réponses habituelles relatives à la santé des unes et des autres,
Zhor entra dans le vif du sujet. Elle voulait savoir si le divorce entre Moulay Larbi et la fille du
coiffeur avait été prononcé. Comme toutes les femmes manifestaient leur ignorance par des
mimiques diverses, Zhor sourit largement. Fière de devenir le point de mire de tous les regards,
elle se lança dans un brillant monologue.
- Mère Salama ne doit pas ignorer ce qui se passe dans ce ménage, mais tout le monde
connaît sa discrétion. Pourtant, tous les habitants du quartier El Adoua sont au courant des
difficultés que rencontre quotidiennement Moulay Larbi auprès de sa jeune épouse. D’ailleurs
cette fille est folle ou possédée. Pour un rien, elle menace son entourage de tout casser dans la
maison, monte sur la terrasse dans l’intention de se jeter dans la rue par-dessus le mur. Je tiens
mes renseignements de source sûre.
Ainsi, mardi dernier, elle demanda à son mari de lui acheter pour le soir même, un
foulard brodé à longues franges. Moulay Larbi revint deux heures plus tard avec un splendide
foulard grenat à dessins multicolores. La fille du coiffeur le regarda à peine, le prit entre le
pouce et l’index, le jeta dans la cour de la maison avec une grimace de dégoût.
- Pour qui me prends-tu ? dit-elle à son mari.
Pour une fille de la campagne ? Comment as-tu osé m’offrir un foulard de couleurs
aussi vulgaires ? Certes, tu ne dois pas l’avoir payé bien cher ! Sache que lorsqu’un vieux barbu
comme toi prend comme épouse une fille qui pourrait être sa fille, il doit céder à tous ses
caprices et ne lui offrir que ce qui coûte le plus cher. Je te fais don de ma jeunesse et de ma
beauté, et en échange, tu m’apportes un foulard tout juste assez joli pour coiffer une tête de
négresse.

II - Compréhension de l’écrit : (10pts)


1- Complétez le tableau suivant : (1pts)
Titre de l’œuvre Auteur Genre Année de publication

2- Réponde par Vrai ou Faux : (1pt)


a) La scène racontée dans le texte se passe chez Lalla Aicha : ..................................
b) Le narrateur n’était pas présent dans cette scène : ..................................

3- « Pour un rien, elle menace son entourage de tout casser dans la maison, monte sur la
terrasse dans l’intention de se jeter dans la rue par-dessus le mur. Je tiens mes renseignements
de source sûre »
a) A quel registre de langue appartient-il cet énoncé ? (0.5pt)
…………………………………………………………………………………………

31
b) Quel est la valeur du présent dans cet énoncé ? (0.5pt)
…………………………………………………………………………………………

4- Relevez dans le 2ème paragraphe 02 mots et leurs contraires. (1pt)


a) ……………≠……………….. b) …………………≠…………..

5- « Elle éclatait de jeunesse et de fraîcheur. Elle portait des vêtements de couleurs voyantes.
Elle avança à petits pas, tendit la main à ma mère, porta son index à ses lèvres, retendit la
main à Salama, refit le même geste »

a) Quel est le type de progression thématique exprimée par cet énoncé ? (0.5pt)

i) Constante ii) Linéaire ii) Eclatée (Dérivée)

c) Relevez 02 reprises grammaticales de cet énoncé ? (0.5pt)


……………………………………………………………………………………..

6- Relevez du 1er paragraphe 4 mots relevant du champ lexical du corps humain. (1pt)
…………………………………………………………………………………………………
….

7- Quel sentiment épreuve la fille du coiffeur à l’égard de son mari ? (1pt)

a) Respect b) Tristesse c) Mépris

8- « La fille du coiffeur le regarda à peine, le prit entre le pouce et l’index, le jeta dans la cour
de la maison avec une grimace de dégoût. » Quel est la figure de style exprimée par cet
énoncé ? (1pt)

a) Métaphore b) Gradation c) Enumération

9- Relevez du texte 02 causes qui auraient pu conduire au divorce entre Moulay Larbi et son
épouse. (1pt)
a) ………………………………………………………………………………………
b) ………………………………………………………………………………………

10) Pour réussir sa famille, le respect est indispensable entre le mari est sa femme »
Partagez-vous cet avis ? Justifiez votre réponse. (1pt)

………………………...…………………………………………………………………………
………………………………………………..………………………………………………….
..………………………………………………………………………………………………….

32
II - Production écrite : (10pts)
« Les parents doivent faire des sacrifices pour éviter le divorce qui peut traumatiser leurs
enfants. Partagez-vous ce point de vue ?
Rédigez un texte dans lequel vous présentez votre réflexion à l’aide d’arguments pertinents et
des exemples.

Critères d’évaluation du discours Critères d’évaluation de la langue


Conformité à la consigne Vocabulaire précis et varié
Argumentation pertinente et cohérente 5pts Conjugaison correcte 5pts
Texte bien structuré Syntaxe respecté
Orthographe approprié

33