Vous êtes sur la page 1sur 6

Cahier des charges

d’un produit automobile

par Patrick DESROZIERS


Ingénieur de l’École nationale supérieure d’électricité et de mécanique de Nancy
Chef de produit Mégane à la Direction du produit de Renault

1. Données générales .................................................................................. A 5 092 - 2


1.1 Positionnement............................................................................................ — 2
1.2 Objectifs généraux ...................................................................................... — 2
2. Objectifs détaillés.................................................................................... — 2
2.1 Gamme enveloppe ...................................................................................... — 2
2.2 Groupe motopropulseur ............................................................................. — 2
2.21 Moteurs ................................................................................................ — 2
2.22 Boîtes de vitesses, transmissions ...................................................... — 3
2.3 Hiérarchie des prestations .......................................................................... — 3
3. Prestations détaillées ............................................................................. — 3

L e cahier des charges produit d’un nouveau véhicule s’inscrit dans la logique
de conception de Renault, 48 mois avant la commercialisation. Ce document
de référence, fruit d’une documentation amont avec les grandes directions de
l’entreprise (études, industrielles, qualité, design, achats, etc.) a pour objectif de
décrire les objectifs produit dudit véhicule dans un cadre fixé par des conditions
internes de rentabilité (ticket d’entrée, prix de revient, utilisation des actifs, etc.)
et des prévisions externes de marché (pénétration, prix de vente, couverture
géographique, etc.).
Ce cahier des charges marque un jalon dans le développement qui sera immé-
diatement suivi d’une étape de quantification (objective et/ou subjective) : le
cahier des charges des prestations fonctionnelles (CdCF).
L’exemple de cahier des charges produit détaillé ci-après a été le support de
réalisation du programme Renault Mégane (nom de code X64).

Toute reproduction sans autorisation du Centre français d’exploitation du droit de copie est strictement interdite.
© Techniques de l’Ingénieur, traité Génie industriel A 5 092 - 1
CAHIER DES CHARGES D’UN PRODUIT AUTOMOBILE __________________________________________________________________________________________

1. Données générales Tableau 1 – Combinaisons équipements/motorisations/


options lourdes

1.1 Positionnement Combinaisons Caisse B64 Options lourdes* (cumulables)

Moteurs essence E1 E2 Ei DA CA ABS BVA EP etc.


Le programme X64 est destiné à remplacer le véhicule R19 appar-
tenant au segment du milieu de gamme inférieur (segment M1). M0 X x% x% x%
L’originalité de ce programme tient dans la différenciation des car-
rosseries proposées sur une même base mécanique (berlines 4 et M1 X X x% x% x% x%
5 portes, monospace, coupé, cabriolet, break). Cette ouverture de M2 X X X S x% x% x% x%
l’offre constitue, pour Renault, un atout majeur dans un univers
concurrentiel très conventionnel. M3 X X S S S %
Dans la gamme, l’intégration de ce nouveau programme respec-
Mj X X
tera la segmentation de clientèles actuelles en admettant toutefois,
compte tenu de la force des concepts, des « crêtes » de canniba- Moteurs diesel E1 E2 Ei DA CA ABS BVA EP etc.
lisme sur les segments adjacents.
Enfin, la couverture mondiale de X64 (Europe + grande exporta- D1 X X x% x% x%
tion) exige une parfaite maîtrise de la diversité industrielle et des
D2 X X X S x% x% x% x%
prix de revient de fabrication afin d’obtenir sur nos principaux mar-
chés, des prix de vente centrés et compétitifs. * DA direction assistée S série
Option x %
CA conditionnement d’air
EP embrayage piloté (système Easy)
1.2 Objectifs généraux ABS système antiblocage de roues
BVA boîte de vitesses automatique
■ Économiques
Le ticket d’entrée global consenti pour le programme est de
X milliards de francs (études + investissements). Le taux interne de
rentabilité (TIR) demandé est de Y %. suivant le tableau 1, avec

■ Volumes Ei équipement de niveau i,


La pénétration moyenne prévue sur l’Europe est de X % (année Mj motorisation essence de niveau j,
croisière). La capacité à installer résultante est de n véhicules/jour
répartis sur trois principaux sites de fabrication en Europe. Avec une Dj motorisation diesel de niveau j.
durée de vie moyenne de T années, le total à produire est de
N véhicules.
■ Planning
La commercialisation des deux premiers modèles, berline 2.2 Groupe motopropulseur
5 portes et coupé, est fixée au dernier quadrimestre 1995. Un an
plus tard suivront le monospace et la berline 4 portes. Le cabriolet
sera quant à lui disponible à la vente pour la saison 97. Le break
(dont la fabrication est délocalisée en Turquie) clôturera enfin l’éche- 2.2.1 Moteurs
lonnement des commercialisations.
■ Image Dans une recherche de rationalisation des compartiments moteur,
L’objectif est de renforcer l’image « jeune et dynamique » de la la couverture des puissances demandées (70 à 150 ch en essence,
marque en l’enrichissant et en la démarquant sur le segment le plus 65 à 95 ch en diesel) sera satisfaite sur la base de deux familles
important du marché européen. Alliée à la reconnaissance par les moteurs.
marchés des efforts consentis en matière de qualité, de sécurité et
de fiabilité sur l’ensemble de la gamme, cette spécificité d’image La description détaillée des principales caractéristiques moteur
permettra une politique commerciale de conquête. est donnée, par niveau de motorisation dans le tableau synthé-
tique 2.

Nota : les valeurs indiquées dans le tableau 2 s’entendent pour la norme de dépollution
2. Objectifs détaillés de référence en vigueur au lancement (Euro 1996). Sauf en cas de difficulté technique
majeure, elles ne devront pas être dégradées au passage à la norme suivante (Euro 2000).
Pour les destinations de grande exportation aux normes moins sévères, la définition se
fera par soustraction d’éléments techniques à la norme de référence (catalyseur, recyclage
2.1 Gamme enveloppe d’air, etc.).

Pour garantir un agrément de conduite maximum à tous les niveaux de motorisations,


il est demandé d’obtenir 90 % du couple maximal entre 1500 et 2000 tr/min.
La description des combinatoires équipements/motorisations/
options lourdes est donnée par caisse, sous forme de « grilles » L’évolution de la motorisation D 2 vers la technique d’injection directe est à prendre en
compte avec pour objectif un gain de 15 % en consommation, toutes choses égales par
Ei Mj ou Ei Dj ailleurs.

Toute reproduction sans autorisation du Centre français d’exploitation du droit de copie est strictement interdite.
A 5 092 - 2 © Techniques de l’Ingénieur, traité Génie industriel
__________________________________________________________________________________________ CAHIER DES CHARGES D’UN PRODUIT AUTOMOBILE

Tableau 2 – Principales caractéristiques moteur d’une caisse B64 par niveau de motorisation

Puissance Couple maximal Consommation


Niveau Puissance
maxi (kW)/ (Nm) moyenne Mix
de fiscale IP* Ciblage
régime /régime L/100 km Europe**
motorisation (cv)
(tr/min) (tr/min) (UTAC)

M0 6 51/6000 105/4000 N0 6.5 X0 % Moteur économique :


privilégier le coût
d’utilisation.

M1 6 55/6000 107/4000 N1 7.0 X1 % Consommations


de référence,
performances
non critiquées.

M2 7 66/5000 137/4000 N2 6.9 X2 % Meilleur équilibre,


performances/
consommation du marché.

M3 9/10 83,5/5400 168/4250 N3 8.3 X3 % Agrément et souplesse


d’utilisation.

D1 6 47/4500 118/2250 N4 6.1 X4 % Coût d’utilisation


de référence.

D2 5 68,5/4250 176/2000 N5 6.4 X5 % Usage polyvalent,


insonorisation
de référence.

* IP indice de performance global (100 < N < 300 pour ce niveau de gamme) faisant intervenir les paramètres de masse, surface frontale Scx, puissance,
cylindrée, couple, transmission
** Pourcentage de motorisation Mj prévu sur l’ensemble de l’Europe.

2.2.2 Boîtes de vitesses, transmissions


Prestations spécifiques
Les boîtes de vitesses mécaniques seront issues de la banque
d’organes existante et adaptées aux différents modèles en fonction Berline 5 p. Coupé Monospace
des critères techniques habituels (masse, développement de
roues...) et des puissances fiscales demandées. Économie Style Habitabilité
L’adaptation de la boîte automatique à 4 rapports se fera sans Habitabilité Performances Maniabilité
pénalités excessives sur : Confort Comportement Modularité

— la puissance fiscale (+ 1 cv sera admis), Berline 4 p. Break Cabriolet


— la consommation normalisée (+ X % seront admis),
— les performances (- N points sur l’indice de performance Statut (social) Volume chargement Plaisir de l’objet
seront admis). Habitabilité Praticité d’usage Aménagement AR
Coffre
Confort
2.3 Hiérarchie des prestations

Compte tenu de la diversité des concepts proposés, les presta-


tions attendues sont transversales ou spécifiques à chaque concept 3. Prestations détaillées
comme exprimé ci-dessous :

Les prestations décrites dans ce chapitre constituent l’enveloppe


globale possible devant servir de base à l’élaboration d’un cahier
Prestations transversales des charges des prestations fonctionnelles (CdCPF). On cherchera
Sécurité alors à quantifier, pour chaque caisse, le niveau à atteindre sur cha-
cun des items en fonction des attentes de cibles clientèles, des
Qualité/fiabilité mesures de la concurrence et des objectifs internes à l’entreprise
Prix de vente (tableau 3).

Toute reproduction sans autorisation du Centre français d’exploitation du droit de copie est strictement interdite.
© Techniques de l’Ingénieur, traité Génie industriel A 5 092 - 3
CAHIER DES CHARGES D’UN PRODUIT AUTOMOBILE __________________________________________________________________________________________

Tableau 3 – Prestations détaillées permettant l’élaboration d’un cahier des charges des prestations
fonctionnelles, après quantification
Quanti- Quanti-
Fonction Critère d’évaluation Fonction Critère d’évaluation
fication* fication*
Prestations liées à la conduite Consommation consommations homologuées
valeurs à privilégier en fonction
Ergonomie de l’usage
Position réglages du siège conducteur Autonomie contenance réservoir
de conduite réglages de l’appuie-tête taux de remplissage
confort postural autonomie en km
Position les unes par rapport aux autres Sécurité active
des commandes regroupement des fonctions
Commandes Tenue de route

Identification standardisation, En ligne droite à vitesse constante, en accélération,


normalisation en décélération
lisibilité insensibilité au vent
insensibilité au revêtement routier
Fonctionnement effort/course copiage
préhension, toucher
bruits En virage maîtrise du véhicule
typage (survireur/neutre/souvireur)
Instrumentation mouvements de caisse (roulis, lacets)
Retour

Objet du cahier des charges des prestations fonctionnelles

Objet du cahier des charges des prestations fonctionnelles


De surveillance vitesse, compte-tours, etc.
jauge à essence et huile d’informations
D’alertes huile, eau, électricité Perception déformations
et préalertes freins de la route conditions d’adhérence
portes, ceintures
Freinage
De fonctions feux, clignotants
ou services boîte auto, injection, pot Efficacité réelle distance d’arrêt (sol sec, mouillé)
catalytique, préchauffage diesel sensibilité à la charge
gestion des oublis (feux, radio, etc.) sensibilité au revêtement
tenue à sollicitations répétées
Maniabilité (échauffement)
Encombrement dimensions extérieures « hors tout » Efficacité perçue loi effort/course
perception du gabarit modant, progressivité
contraintes parking, SNCF, toucher pédale
angles d’attaque bruits et vibrations
garde au sol
Réactions véhicule stabilité, équilibre (sol sec, mouillé)
Direction diamètre de braquage maîtrise de la trajectoire
(murs, trottoirs)
efforts au volant (direction assistée Visibilité
et manuelle) Voir champ de vision avant, arrière,
Mise en action/ trois quart
désactivation rétrovision (intérieure et extérieure)
efficacité des projecteurs
Stationnement protection antivol et des essuie-vitres
alarme efficacité des fonctions désembuage
condamnation portes, et dégrivrage
télécommande infrarouge (TIR)
Être vu répétiteurs latéraux
Départ verrouillage, déverrouillage du volant feux de brouillard avant et arrière
procédure de démarrage
mode dégradé de l’antivol Sécurité passive

Performances et consommations Protection


des occupants
Niveau puissance homologuée
de motorisation couple (courbe) A l’utilisation non-agressivité des équipements
indice de performances extérieurs
étagement boîte de vitesses non agressivité des équipements
intérieurs
Agrément au démarrage (accélérations) systèmes de protection lève-vitre
au dépassement (reprises) électrique
souplesse (aptitude bas régimes)
rondeur (trous, à-coups, stabilité En cas de chocs absorption des chocs
ralenti) système de retenue (ceintures, airbag)
implantation des organes
Perception auditive sonorité (batteries, ABS...)
niveau sonore (normes) protections contre le feu

Toute reproduction sans autorisation du Centre français d’exploitation du droit de copie est strictement interdite.
A 5 092 - 4 © Techniques de l’Ingénieur, traité Génie industriel
__________________________________________________________________________________________ CAHIER DES CHARGES D’UN PRODUIT AUTOMOBILE

Tableau 3 – Prestations détaillées permettant l’élaboration d’un cahier des charges des prestations
fonctionnelles, quantification (suite)
Quanti- Quanti-
Fonction Critère d’évaluation Fonction Critères d’évaluation
fication* ficaton*
Autres protections Éclairage intérieur
- du véhicule Sources nombre et positionnement
lumineuses fonction (ambiance, lecture, etc.)
- des équipements mode d’allumage (manuel,
automatique, etc.)
Confort temporisation
Acoustique Praticité/habitabilité

Silence bruit : niveau, sonorité du moteur Volume intérieur


de fonctionnement roulement Dimensions cotes d’habitabilité
sifflements aérodynamiques volume de coffre, cotes
organes d’usage occasionnel de chargement
(ventilation, essuie et lave-vitre, habitabilité perçue
lève-vitre, etc.) (habitacle + coffre)
ouvrant (à l’ouverture et fermeture)
Charge
Bruits anormaux bruits mécaniques (échappement, utile ü préciser
boîte de vitesses, suspension) ï les cas
cognements, grincements, maxi ý
Objet du cahier des charges des prestations fonctionnelles

Objet du cahier des charges des prestations fonctionnelles


ï de charge
sirènements remorquable þ par essieu
bruits de carrosserie (habillages,
mécanismes, planche de bord)
Accessibilité
Bruits extérieurs étanchéité aux bruits extérieurs
projections (pluie, gravillons) Ouvrants nombre de portes
type, cinématique
Vibrations types de commandes
intérieures/extérieures
Filtrage des vibrations moteur (ralenti, roulage) efforts et préhension
du bourdonnement des transmissions
Accueil caractéristiques d’accès
Suspensions (taille et ouverture des ouvrants)
sièges (seuil, hauteur, etc.)
Amortissement maintien de l’assiette points d’appui
réactions de caisse : rebond, tangage, accès aux places arrière (3 portes)
roulis
percussions Ergonomie accès aux rangements
accès aux équipements
Équipements possibilités de réglage (chargeur CD, radio, etc.)
complémentaires correction d’assiette
suspensions actives Aménagements
spécifiques
Sièges
Intérieur transformabilité, modularité
Confort visuel matériau de l’espace
forme, dimension rangements dédiés
épaisseur arrimage des colis
Confort postural adaptation aux différentes Extérieur galerie, barres de toit
morphologies attelage remorque
adaptation aux différents usages toit ouvrant
(km, durée, etc.) antennes (radio, téléphone, GPS, etc.)
caractère (mou, dur, sportif, etc.) Ambiance
maintien du corps et liaisons
sensation thermique avec l’extérieur
Climatisation Sonorisation radio, téléphone, CD
Chauffage/ choix et maintien de la température intégration des matériels
réfrigération temps nécessaire à l’obtention accès aux commandes
de la température désirée Connexions téléphone, CB, systèmes
répartition/distribution de navigation
programmation accès aux données extérieures
Ventilation débit d’air Informations température extérieure
qualité de l’air (filtrage) pratiques réseau routier, densité trafic
recirculation points de service (garages,
odeurs internes et externes stations-service, etc.)

Toute reproduction sans autorisation du Centre français d’exploitation du droit de copie est strictement interdite.
© Techniques de l’Ingénieur, traité Génie industriel A 5 092 - 5
CAHIER DES CHARGES D’UN PRODUIT AUTOMOBILE __________________________________________________________________________________________

Tableau 3 – Prestations détaillées permettant l’élaboration d’un cahier des charges des prestations
fonctionnelles, après quantification (suite)
Quanti- Quanti-
Fonction Critère d’évaluation Fonction Critères d’évaluation
fication* ficaton*
Entretien courant Design sous capot
Salissures/ absence de « niches » Esthétique traité des surfaces, des pièces d’aspect
nettoyage absence d’agressivité des accessoires repérage des points d’intervention
grains et couleurs matière ordre, soin des câblages et tuyauteries
produits de nettoyage
Qualité
Niveaux intervention et contrôle pour les pièces
d’usure et de consommation (balais, Finitions
essuie-vitre, liquide lave-glace, etc.) intérieures/
fréquence extérieures
alerte Achèvement jeux entre éléments
repérage des points d’intervention traité des détails
(couleurs, pictogrammes) impression globale
Maintenance remise en marche après incidents Qualité matériaux nature
(lampe, roue crevée, etc.) aspect
rangement du matériel de secours toucher
(triangle de signalisation, bidon d’huile,

Objet du cahier des charges des prestations fonctionnelles

Objet du cahier des charges des prestations fonctionnelles


boîte d’ampoules, etc.) Qualité fonctionnement
équipements aspect des commandes
Respect de l’environnement robustesse apparente
finition des accessoires
Fabrication énergies nécessaires
transformation des matières premières Fiabilité, longévité
peintures
Absence à la livraison
Émission respect (voire anticipation des normes) d’incidents à l’usage
Gestion recyclage Maintien durabilité
des produits % d’utilisation de matériaux recyclés des prestations
usagés traitement des matériaux dans le temps
non recyclables
démontabilité Budget annexe

Style Fiscalité

Style extérieur Puissance fiscale présence de boîtes de vitesses


adaptées
Expression habitabilité
des prestations dynamisme Taxe, vignette prise en compte diversité « pays »
robustesse Aide fiscale réponse aux incitations
traits à exploiter ou à écarter récupération de TVA
Personnalité caractère (standing, utilitaire, etc.) Assurance
différenciation des versions
Catégories prise en compte des facteurs influents
Originalité traits novateurs (pièces, temps de main d’œuvre)
résistance aux effets de mode
Après-vente
Esthétique forme (beauté, équilibre)
traité (jeux, couleurs) Entretien
périodique
Style intérieur
Révisions nature, remplacements
Expression ambiance systématiques
des prestations personnalité périodicité
durée d’immobilisation
Esthétique choix des matériaux, des couleurs coûts, contrats
cohérence avec le style extérieur
traité des volumes et des lignes Garantie
homogénéité des formes, des grains
intégration des éléments techniques Volume, durée modalités d’application
gestion des accostages des différentes véhicules de remplacement
pièces Responsabilité,
traitement du coffre à bagages revente
Choix possibles couleurs et matériaux Indices réparations, échanges standards
des sièges et habillages remise en état après collision
* La quantification des items pourra être : objective, fondée sur des critères d’évaluation mesurables ou subjective, à partir de jugements par rapport à des
références internes ou externes.

Toute reproduction sans autorisation du Centre français d’exploitation du droit de copie est strictement interdite.
A 5 092 - 6 © Techniques de l’Ingénieur, traité Génie industriel