Vous êtes sur la page 1sur 13

3.5.

Exemple d’un Contrat d’Intermédiation Sociale

CONTRAT D’ETUDES ET D’INTERMEDIATION SOCIALE

ENTRE
La Commune de …………, représentée par …………………….. (Maire) ci-après dénommé «la
Commune» d’une part
Et
L’ONG ……………., représentée par ……………………………………….., agissant en qualité de
Directeur, Adresse : …………..……………………………………………………....…… , Compte
bancaire n° ……………………. , ci-après dénommé « l’ONG » d'autre part;

Il a été convenu ce qui suit :

Introduction

a) Dans le cadre de l’exécution du projet ……………. de l’ONG PROTOS financé par le Fonds
Belge de Survie, une convention de collaboration et de financement est signée entre la
Commune de ……….. et PROTOS-Mali, représentée par Mr ………………………………….
et dénommée ci après « Partenaire du Maître d’Ouvrage » pour le financement des activités
d’approvisionnement en eau potable, d’assainissement et d’aménagements hydro-agricoles.

b) La Commune de ………..a la possibilité dans ce cadre de faire appel à une ONG dans le
rôle d’Intermédiation Sociale et d’Appui au Développement Communautaire pour la mise en
œuvre des activités du projet……….. pour le compte de la Commune.

c) A cette fin, la Commune de ………… désire déléguer à l’ONG ……………… les tâches
d’étude et d’intermédiation sociale relatives à la réalisation des activités
d’Approvisionnement en Eau Potable, d’Assainissement et d’Aménagements Hydro-agricoles
qui s’inscrivent dans le Plan de Développement de la Commune. Les activités qui concernent
cette année en cours (……….) sont spécifiées dans le Cahier des Charges de l’ONG, annexé à
ce contrat dont il fait partie intégrante. 2

d) La Commune de ………….. a choisi de concentrer la plus grande partie de ses activités en


partenariat avec l’ONG PROTOS dans le domaine de l’assainissement.

e) La Commune, étant Maître d’Ouvrage dans le présent contrat, est en même temps le
partenaire opérationnel de PROTOS. Afin d’aider la Commune à jouer correctement son rôle
de Maître d’Ouvrage, PROTOS met à la disposition de la Commune, les moyens permettant
un suivi rapproché de terrain, effectués par les conseillers élus ou le personnel technique de
la Commune qui se répartiront le suivi des sites et des interventions.

f) Le présent contrat concerne la ………….ième tranche du Projet ………….. financé par le


Fonds Belge de Survie.

Manuel d’Appui à la Maîtrise d’Ouvrage Locale


Outil 3.5. Exemple d’un Contrat d’Intermédiation Sociale 1
3.5. Exemple d’un Contrat d’Intermédiation Sociale

Article I. Objet et durée du contrat

g) Le présent contrat a pour objet la prestation de services par l’ONG pour la réalisation des
activités d’animation, d’intermédiation sociale et d’études spécifiées dans le Cahier des
Charges annexé et faisant partie intégrante du présent contrat. Les activités à mettre en
œuvre devront permettre à atteindre le résultat 2 du cadre logique du projet « R2 / Des
systèmes d’exploitation des ressources en eau durables et adaptés aux conditions du delta sont
mis en œuvre dans les communes de ………………. ……………………………………..» avec
les sous-résultats suivants1 :

R2.1 / Des infrastructures d'eau potable sont réhabilités ou nouvellement construites, et


améliorent durablement l’accès à l’eau potable.
R2.2 / La réalisation des nouveaux systèmes d'assainissement réduisent les états d'insalubrité
dans les quartiers/villages et sont accompagnés d'un changement des comportements des
populations en matière d'hygiène.
R2.3 / La réalisation des AHA adaptés et intégrés améliorent durablement la valorisation des
ressources en eau du Delta pour la production alimentaire.
R2.4 / Les interventions au niveau communal intègrent les aspects GIRE de concert avec les
différents utilisateurs.

h) L’ONG joue également un rôle important pour l’atteinte du résultat 3, R3/ Les capacités
d’intervention des communes en maîtrise d’ouvrage, des services techniques en appui-conseil,
des ONG en intermédiation sociale, des GIE en prestation des services, des entreprises en
construction d’infrastructures et organisations à la base en gestion et maintenance des
ouvrages sont renforcées  : le projet veut renforcer la capacité d’intervention des ONG, et les
ONG doivent contribuer au renforcement des capacités des organisations à la base (Comités
de gestion, Groupement villageois,…).

i) La délégation de services démarre à la date du ……….. ………... La réalisation et la


rémunération des activités, faisant objet du présent contrat, doivent être achevées avant le
………………..

Article II. Obligations de l’ONG ……………….

j) L’ONG ……………. s’engage à mettre à la disposition du programme GIREDIN, à ses frais


mais à temps partiel, son responsable de secteur et son véhicule. 2

k) L’ONG ……………. s’engage à fournir une moto supplémentaire et à prendre en charge


les frais de fonctionnement de ladite moto.

l) L’ONG ……………. exécute les services avec tout le soin, toute l’efficacité et toute la
diligence requise, selon les meilleures pratiques professionnelles, en conformité avec le
présent contrat et les instructions de la Commune.

m) L’ONG ……………. se conforme aux Ordres de Service émis par la Commune. Lorsque
L’ONG ……………. estime que les exigences d’un Ordre de Service excèdent les
compétences de la Commune ou dépassent l’objet du présent marché, il doit, sous peine de
forclusion, adresser une notification écrite à la Commune dans un délai de trois (03) jours
après la réception de l’Ordre de Service. L’exécution de l’Ordre de Service n’est pas
suspendue par cette notification.
1
Voir aussi la dernière version du cadre logique du programme GIREDIN

Manuel d’Appui à la Maîtrise d’Ouvrage Locale


Outil 3.5. Exemple d’un Contrat d’Intermédiation Sociale 2
3.5. Exemple d’un Contrat d’Intermédiation Sociale

n) L’ONG ……………. s’engage à recevoir toutes les missions de suivi organisées par la
Commune et son partenaire PROTOS. Il s’agit des missions de suivi-évaluation des résultats
mais également des missions de suivi des activités exécutées par les agents de
Développement Communautaire de l’ONG.

o) L’ONG ……………. agira avec loyauté et impartialité, conformément aux règles


professionnelles de son métier.

p) En dehors de la rémunération retenue, ni L’ONG ……………. ni son personnel ne peut


prétendre de recevoir une quelconque commission ou indemnité dans le cadre de ce marché.

q) L’ONG ……………. est responsable de tous préjudices résultant de son fait ou son
omission dans l’exécution du marché. L’ONG ……………. s’engage à protéger et à défendre
les acquis du Projet……………. ainsi que les intérêts de tous les acteurs impliqués contre
toutes tentatives de destruction par un tiers.

r) En cas de manquement à ces obligations contractuelles, L’ONG ……………. remédie à ses


frais sur demande de la Commune au manquement.

s) Les rapports d’activités doivent être introduits avec une périodicité trimestrielle (à savoir
le 15/4, 15/7 et 15/10, 15/01) par L’ONG ……………. à la Commune qui examinera ces rapports.

t) L’ONG ……………. peut demander à la Commune une prolongation du délai d’exécution


au cas où une raison indépendante de la volonté de L’ONG ……………. rendrait impossible
l’achèvement des services dans le délai prévu. L’ONG ……………. doit présenter sa demande
par écrit à la Commune au plus tard 15 jours après que la raison en question sera portée à sa
connaissance. La Commune doit communiquer sa réponse par écrit à la demande de L’ONG
……………. en temps utile.

Article III. Obligations de la Commune

u) La Commune s’engage, à travers son partenaire PROTOS, à mettre à la disposition de


l’ONG les ressources financières et matérielles conformément aux dispositions du contrat.

v) La Commune s’engage à fournir à l’ONG les informations et la documentation nécessaires 2


pour la bonne conduite des activités.

w) La Commune s’engage à organiser des réunions d’échange et de suivi au moment utile.

Article IV. Modifications

x) Pour mettre en œuvre une modification du marché, la Commune le notifie à l’ONG qui fait
une proposition avec évaluation du coût et du délai supplémentaire d’exécution.
Si les services demandés sont de la même nature que ceux du marché, l’évaluation est faite
avec le prix unitaire du marché. Sinon, une évaluation équitable est faite par la Commune.

y) Dès réception de l’Ordre de Service ordonnant la modification, l’ONG procède à son


exécution et est tenue de s’y conformer. L’Ordre de Service indiquera la rémunération
supplémentaire accordée ainsi qu’une éventuelle prolongation du délai d’exécution.

Manuel d’Appui à la Maîtrise d’Ouvrage Locale


Outil 3.5. Exemple d’un Contrat d’Intermédiation Sociale 3
3.5. Exemple d’un Contrat d’Intermédiation Sociale

z) Lorsque la modification est rendue nécessaire par un manquement de l’ONG, tous les
coûts supplémentaires entraînés par ce manquement sont à la charge de ce dernier.

Article V. Rapports

aa) Les rapports à fournir par l’ONG sont spécifiés dans le Cahier des Charges.

Article VI. Paiement des prestations

bb) Le paiement des prestations de l’ONG seront effectués mensuellement après l’exécution
des activités au fur et à mesure qu’elles évoluent.

cc) La commune a le devoir d’analyser chaque fin du mois les factures et pièces justificatives
(factures de prestation, fiches de visite de terrain, mini-rapport, frais de fonctionnement) et
de les transférer à l’ONG PROTOS pour paiement après avoir vérifié et autorisé le paiement.

dd) Une avance de démarrage, correspondant à 10% de son contrat, sera versée à l’ONG, à la
signature du contrat et récupéré lors du paiement des factures du dernier trimestre.

ee) L’ONG présentera ses factures par activité conformément à l’offre financière. Il joint aux
pièces justificatives la fiche de visite et un rapport succinct de l’activité.

ff) Si la Commune approuve les factures et les rapports, et si PROTOS n’émet pas d’avis
d’objection, la Commune autorise le paiement dans un délai maximum d’une (01) semaine.
Le cas échéant, la Commune émet par écrit ses restrictions, recommandations, refus
motivés ou demandes d’informations complémentaires toujours dans le même délai.

gg) Dans le cas où l’ONG manque à ses obligations contractuelles ou se rend responsable
d’une situation qui entrave ou qui risque d’affecter de manière significative la bonne
exécution des services, la Commune, en concertation avec son partenaire, peut, par note
écrite adressée à l’ONG, suspendre globalement ou partiellement les paiements.

hh) L’ONG est tenue d’avoir un compte bancaire. Tous les paiements se feront par virement
bancaire.

Article VII. Résiliation du marché 2

ii) La Commune en concertation avec son partenaire, peut, après avoir adressé un préavis de
30 jours, résilier le contrat si l’ONG ne respecte pas ses engagements contractuels. Lorsque la
résiliation ne résulte pas d’un acte ou d’une omission de l’ONG, ce dernier est en droit de
réclamer une indemnité proportionnelle au préjudice subi, en plus des sommes qui lui sont
dues pour les services déjà effectués.

jj) L’ONG peut, après avoir adressé un préavis de 30 jours à la Commune, résilier le marché si
la Commune :
 Ne lui paie pas la somme due après expiration du délai de paiement
convenu par les deux parties (une semaine).
 Se soustrait systématiquement à ses obligations après plusieurs rappels.
 Suspend les prestations de service pendant une période donnée (60 jours)
pour des raisons non spécifiées dans le marché ou pour des raisons non imputables à l’ONG.

Manuel d’Appui à la Maîtrise d’Ouvrage Locale


Outil 3.5. Exemple d’un Contrat d’Intermédiation Sociale 4
3.5. Exemple d’un Contrat d’Intermédiation Sociale

Article VIII. Force majeure

kk) Aucune des parties n’est considérée comme ayant manqué ou ayant contrevenu à ses
obligations contractuelles si elle en est empêchée par une situation de force majeure
survenue après la notification du marché.

ll) On entend par «force majeure» les grèves ou autres conflits du travail, actes de l’ennemi,
les guerres déclarées ou non, les blocus, les suspensions de financement du partenaire du
Maître d’Ouvrage2, les insurrections, les émeutes, les glissements de terrain, les
tremblements de terre, les tempêtes, la foudre, les inondations, les troubles civils, les
explosions et tout autre événement analogique, imprévisible, indépendant de la volonté des
parties où qu’elles ne peuvent surmonter en dépit de leur diligence.

Article IX. Montant du Contrat

mm) Il s’agit d’un marché de services à prix unitaires hors-taxes appliqués aux quantités de
services réellement prestées. Le montant du contrat est estimé sur base de l’offre
financière approuvée par la Commune et son partenaire PROTOS (voir annexe) à la
somme de : …………………………… CFA (……………….. F/CFA) hors taxes.

Article X. Règlement des litiges

nn) La Commune et l’ONG mettent tout en œuvre pour régler à l’amiable tout différend
survenant entre eux au titre du marché.

oo) A défaut d’un règlement à l’amiable, le Tribunal compétant sera le Tribunal de Mopti.

Fait à …………….. le … ../……./20…

INSTITUTION COMMUNE de …………. L’ONG …………….

M. …………….….. M. …………………..
Représentant
…………… ………. ……………………….

2
Uniquement dans le cas où ce dernier est amputé des financements espérés par ses bailleurs

Manuel d’Appui à la Maîtrise d’Ouvrage Locale


Outil 3.5. Exemple d’un Contrat d’Intermédiation Sociale 5
3.5. Exemple d’un Contrat d’Intermédiation Sociale

   

Signature

Manuel d’Appui à la Maîtrise d’Ouvrage Locale


Outil 3.5. Exemple d’un Contrat d’Intermédiation Sociale 6
3.5. Exemple d’un Contrat d’Intermédiation Sociale

Annexe 1 : Cahier des Charges et bordereau des prix unitaires estimatifs


Le présent Cahier des Charges fixe les conditions de prestation de l’ONG dans le cadre du Projet
…………….. sous le financement du Fonds Belge de Survie (FBS).

1- Nature et localisation des services

a) Nature des services

Les services objet du présent contrat constituent des prestations de formation et d’appui
organisationnel et technique de proximité dans le domaine de l’approvisionnement en eau
potable, assainissement et aménagements hydro-agricoles pour la période du ……………….-
……………….
L’ONG animera le processus de diagnostic participatif, de dialogue, de réflexion, d’explication et
de planification des activités entièrement basée sur les intérêts et besoins des individus, du
groupe et des ménages au point de les pousser à prendre en charge les améliorations nécessaires
en matière de l’eau potable, de l’assainissement et de l’hygiène et de la valorisation agricole de
l’eau afin d’améliorer le cadre de vie des populations.

b) Localisation des services

Le présent contrat traite les services des quartiers et villages localisés dans la Commune de
…………….

2- Contenu des services

Ce contrat a une durée de 12 mois, à savoir les mois de janvier à décembre …………, qui
correspond à la …………. tranche du projet …………...
Les contrats de prestation de services pour études diagnostiques et l’intermédiation sociale
seront signés entre les ONG et la Commune.
L’ONG titulaire du marché, exécutera les tâches suivant le Plan d’action annuel repris en Annexe
3. 2
Le montant du marché est un montant maximal basé sur une estimation des activités à mettre en
œuvre. Si les conditions ne permettent pas la mise en œuvre de ces activités avant la date de fin
de contrat, l’ONG doit en concert avec la Commune décider d’un report oui ou non de ces
activités à une autre période.
Les ONG agiront de concert avec la Commune, les bénéficiaires, le tissu associatif des lieux et
cercles de pouvoir selon une approche participative, équitable, écologiquement durable et
favorisant de façon sensible l’accès à l’eau potable et à l’assainissement, la capacité de gestion et
maintenance, la valorisation des aménagements hydro-agricoles par les bénéficiaires. Une
attention particulière sera accordée à l’aspect genre.

Si l’ONG est amenée dans le cadre du présent contrat à passer des marchés d'études ou de
travaux, il obtiendra préalablement l'accord du maître d'ouvrage pour lancer la procédure de
passation de marché. Il obtiendra l'avis de non-objection du maître d'ouvrage avant signature de
contrat et l'approbation du maître d'ouvrage avant acceptation des travaux.

Manuel d’Appui à la Maîtrise d’Ouvrage Locale


Outil 3.5. Exemple d’un Contrat d’Intermédiation Sociale 7
3.5. Exemple d’un Contrat d’Intermédiation Sociale

3-Moyen à mettre en œuvre

Moyens humains

L’ONG concernée rendra disponible au minimum un(e) animateur/trice avec un encadrement


nécessaire. Le choix de l’animateur tombe sous l’entière responsabilité de l’ONG, qui doit
s’assurer que : (a) l’animateur dispose des compétences nécessaires pour bien mener les activités
citées ci-dessus et (b) que l’animateur soit entièrement rémunéré pour ses prestations effectuées
dans le cadre du cahier de charges selon les taux de rémunération fixés dans ce contrat. Le non-
respect de ces deux principes peut également aboutir à la suspension du contrat entre
l’employeur et l’ONG.
En outre, l’ONG déploiera les ressources humaines nécessaires pour assurer la gestion technique
et financière de son contrat.

4 -Rapportage

En plus des rapports succincts de chaque activité accompagnant les factures, et les rapports
trimestriels, l’ONG fera un rapport final dans un délai de 15 jours qui suit la fin du contrat (rapport
«annuel»).

Manuel d’Appui à la Maîtrise d’Ouvrage Locale


Outil 3.5. Exemple d’un Contrat d’Intermédiation Sociale 8
3.5. Exemple d’un Contrat d’Intermédiation Sociale

Annexe 2 – Budget – offre financière

Manuel d’Appui à la Maîtrise d’Ouvrage Locale


Outil 3.5. Exemple d’un Contrat d’Intermédiation Sociale 9
3.5. Exemple d’un Contrat d’Intermédiation Sociale

Budget …………………. ………………. – 20…


Nombre Financement Contribution
N° Libellé Unité Qté Mois Prix Unitaire Total
PROTOS AM Total PROTOS Action Mopti
8
1 Responsable de secteur u 1 – 1 1 12 110 000 - 1 320 000 1 320 000
2 Superviseur u 1 1 – 1 12 200 000 2 400 000 - 2 400 000
3 Animateur u 1 1 – 1 12 150 000 1 800 000 - 1 800 000
4 Carburant moto l 30 1 1 2 12 615 221 400 221 400 442 800
5 Carburant véhicule l 30 – 1 1 12 615 - 221 400 221 400
6 Huile bidon 1 1 1 2 12 2 750 33 000 33 000 66 000
7 Entretien moto ff 1 1 1 2 12 20 000 240 000 240 000 480 000
8 Location moto ff 1 – 1 1 12 35 000 - 420 000 420 000
9 Vignette et assurance ff 1 – 2 2 1 35 000 - 70 000 70 000
10 Consommables ff 1 1 – 1 12 25 000 300 000 - 300 000
11 Communication ff 1 1 – 1 12 40 000 480 000 - 480 000
Total 5 474 400 2 525 800 8 000 200

Frais administratifs (10%) 547 440 252 580 800 020

Total Général 6 021 840 2 778 380 8 800 220


68,43% 31,57% 100,00%
Arrêté le présent budget à la somme de huit millions huit cent mille deux cent vingt francs CFA

La Contribution financière de PROTOS s'élève à six millions vingt un mille huit cent quarante francs CFA

La Contribution d'Action Mopti est de deux millions sept cent soixante dix huit mille trois cent quatre vingt francs CFA

Manuel d’Appui à la Maîtrise d’Ouvrage Locale


Outil 3.5. Exemple d’un Contrat d’Intermédiation Sociale 10
3.5. Exemple d’un Contrat d’Intermédiation Sociale

Annexe 3 : Plan d’action annuel


ASSAINISSEMENT
Objectifs Activités Résultats Attendus Lieu Période Responsable
Créer l'émulation
Comité de
entre les quartiers Facilitation de la finalisation dudit concours Le concours a été clôturé 10 quartiers Jan - fév
Pilotage
pour assainir la ville
Établir un programme avec les 3 quartiers Un calendrier est établi avec les 3 quartiers
AM
pour l’élaboration de leurs projets pour l’élaboration des projets
Collecte d’information supplémentaire dans Les informations supplémentaires sont
3 quartiers
les quartiers pour la finalisation du montage rassemblées et disponible pour le montage
primés
des projets des projets mars
Élaboration de document de projet provisoire Les projets provisoires des quartiers sont
Mise en œuvre des PROTOS
pour chaque quartier disponibles
projets des 3
Atelier de validation des 3 projets des L’atelier de validation des projets des
quartiers primés lors Mairie de Mopti AM
quartiers quartiers est tenu
du concours quartier
Les compétences locales pouvant participer à
propre Identifier les compétences dans les quartiers 3 quartiers
la réalisation des projets sont identifiés et
pouvant participer à la réalisation des projets primés
formés
Mettre à la disposition des CDQ un canevas Les CDQ disposent d’outil de suivi des avril
AM
de suivi du chantier ou des matériels chantiers ou de l’utilisation des matériels
3 quartiers
Assurer le suivi technique des travaux Le suivi technique des travaux est effectué
primés
Identification de 3 radios (2 à Mopti et 1 à Les radios disposant d’émission sur
Les radios
Sévaré) disposant d’émission sur l’assainissement (très écoutées) sont mars
partenaires
Information des l’assainissement identifiées
habitants de la Des comités de rues fonctionnels sont
Échange d'expériences avec les comités de
commune sur les identifiés et partagent leurs expériences à la 10 quartiers AM
rues les plus fonctionnels
textes régissant radio
avril
l’assainissement Consolidation de partenariat avec ces radios
Convention de collaboration établie entre
pour mettre leur émission à la disposition des PROTOS
PROTOS et 3 radios
comités de rues

Manuel d’Appui à la Maîtrise d’Ouvrage Locale


Outil 3.5. Exemple d’un Contrat d’Intermédiation Sociale 11
3.5. Exemple d’un Contrat d’Intermédiation Sociale

ASSAINISSEMENT (Suite)
Objectifs Activités Résultats Attendus Lieu Période Responsable
Inventaire des concessions connectées aux Le nombre de concessions branchées aux
mars
caniveaux et collecteur caniveaux et collecteur est connu.
Synergie avec le
Inciter les ménages à adopter les ouvrages de
service de Les ménages réalisent des ouvrages pour la
gestion des eaux usées à travers la SLA, ST mairie,
l’assainissement et le gestion des eaux usées et se sont 10 quartiers avril
sensibilisation, les avis et l’application des AM
service d’hygiène de déconnectés des caniveaux et collecteur.
textes législatifs et réglementaire
la commune
Amener les concessions à payer les taxes de Les taxes de branchement aux caniveaux et
mai
branchement aux caniveaux collecteurs sont payées par la population
Rencontre avec les CDQ des 10 quartiers pour
L’état de fonctionnement des comités de rues
faire l’état de mise en place et de
dans chaque quartier est connu
fonctionnement des comités de salubrité
Élaboration de canevas pour la composition
Revitalisation des AM
des comités de rues, secteur et quartier, selon  
comités de suivi de la chaque quartier
10 quartiers avril
salubrité dans les 10
Élaboration de règlement intérieur pour le Les comités de salubrité de chaque quartier
quartiers
comité de salubrité de chaque quartier disposent de règlement intérieur
Élaboration de convention de collaboration Une convention de collaboration existe entre
SLA, ST mairie,
entre les comités et les services d’hygiène et les comités de salubrité et les services
AM
d'assainissement d’hygiène et d'assainissement
Actualiser le répertoire des GIE Un répertoire des GIE d’assainissement est
d’assainissement disponible
Identifier les GIE les plus performants Les GIE performants sont identifiés
Renforcement des AM avril
Faire l'état des lieux des abonnés par GIE L'état des abonnés par GIE est connu
capacités des GIE AM et CCGA
Conseiller les GIE à mieux gérer leur les GIE ont de plus en plus la culture de
d’assainissement
entreprise les biens mis à leur disposition gestionnaire d'entreprise
Organiser des rencontres pour un partage Des rencontres de partage d’expérience sont
Mairie mai
d’expérience entre les GIE organisées entre les GIE
Programmer une rencontre entre acteurs de
Une rencontre regroupant les partenaires
Synergie autour des l’assainissement sous la responsabilité du
intervenant dans l’assainissement est tenu
activités Maire chargé de l’assainissement Mairie juin AM et Mairie
d’assainissement Instituer un cadre de concertation entre Un cadre de concertation fonctionnel est mis
partenaires en place
Amélioration de Organiser une visite des sites et échange sur Une visite pour faire l'état des sites a été faite Dans les juin Mairie, GIE,
Manuel d’Appui à la Maîtrise d’Ouvrage Locale
Outil 3.5. Exemple d’un Contrat d’Intermédiation Sociale 12
3.5. Exemple d’un Contrat d’Intermédiation Sociale

les plans d'aménagement quartiers AM


l’accès aux dépôts
Proposition de plan d’aménagement des sites Un plan d’aménagement de sites est
de transit PROTOS AM
ou les bacs sont positionnés disponible

EAU POTABLE
Objectif Activités Résultats Attendus Lieu Période Responsable

Appui ponctuel des Suivi des personnes ressources formés au Un suivi du traitement des personnes Barigondaga, A tout
AM
comités de gestion traitement des puits ressources est fait Djenédaga moment

assurer la
La répartition de bornes fontaines par
consommation de État des lieux des bornes fontaines 10 quartiers juin AM
quartier est faite
l'eau potable

GENERALITES
Conduire un diagnostic exploratoire dans les Les besoins sont identifiés dans les quartiers
Identification des
quartiers pour l’identification des besoins en pour financement dans le cadre de   nov. AM, Mairie
projets
matière d’assainissement ……………………
d’assainissement
pour 2008 Montage des projets de quartiers pour 2008 Les projets 2008 sont disponibles   déc. AM, Mairie
Rendre compte du chaque
Fourniture de rapports d’activités Les rapports trimestriels et annuels sont
déroulement des   fin de AM
trimestrielles et annuelles fournis
activités trimestre

Manuel d’Appui à la Maîtrise d’Ouvrage Locale


Outil 3.5. Exemple d’un Contrat d’Intermédiation Sociale 13

Vous aimerez peut-être aussi