Vous êtes sur la page 1sur 6
RECUEILDE DOCTRINES ADMINISTRATIVES FISCALES. ~- Consultation fiscale, Lettre n° 1359/MEF-DGI du 14 aodt 2006 (..) lindemnité spéciate de solidaritéfinstituée par Fordennance n° 91-056/P-CTSP du 3 Septembre 1991] est, conformément aux dispositions de larticle 3 du Code Général des Impéts, exonérée de iimpét sur les Traitements et Salares. En revanche, elle doit etre prise fen compte pour la détermination de la base dimposition des taxes qui sont ala charge de Femployeur (contribution frfaitar,taxe de formation professionnelle, taxelogement et Taxe Emplo Jeunes). ~ Consultation fiscale, Lettre n° 2145/MEF-DGI du 7 décembre 2007 CConformément aux dispositions des articles 1 et 3 du Code Général des Impéts (CGI) et de Colles de rarrété n° 99-892-MF-SG du 18 mai 1999 du ministre des Finances, il est tenu compte, pour la détermination de la base dimposition de Ilmpot sur les Traitements et Salaites (TS), des primes etindemités suivantes visées c-dessous: ~ laprime demédicaments ; ~ laprime de nourriture ; la prime de panier; la prime de laitipoussiére; Findemnité de responsabilité. En effet, except la prime de poussiére allouée pour les conditions partculieres de travail toutes ces primes etindemnites sont des éléments qui font patie dela base de calcul deTS. des employés. Au cas ol celles-ci seront accordées en nature (cas du logement), la valeur representative deavantage est ajouter pour motte ala base de calcul de ITS. En outre, ces éléments sont a ajouter & la base & soumettre la contribution forfatare la charge de Femployeur, a taxe-logement, ia taxe de formation professionnelle et la Taxe Emploi-Jeunes pou intégralté deleurs montants respects ~-Consuttation fiscale, Lettre n° 2260/MF-DGI du 31 décembre 2008 (..) findemnité de licenciement ou de mise a ta retraite fat partie des indemnités CConsenties pour des raisons liées & des événements quiaffectent personnellementle salané. En application des dispositions de Faticle 3 du Code Général des Impéts, les indemnites de licenciement ou de départ & la retraite sont afranchies de Ilmpdt sur les Tratements et Salaires (ITS) dans a limite des montants fxés parle Code du travail CConcernant les autres taxes (contribution forfatare & la charge de employeur, taxe logement, taxe de formation professionnelle, Texe Emploi-Jeunes), celles-i sont dues et sont calculées & partir dune base dimposition qui prend en compte toutes les indemnités y ‘compris celle concernant elicenciementoula mise ala retraite du sala, ~ Consultation fiscale, Lettre n° 0605/MEF-DGI du 17 mars 2011 (..)Ence quiconcerne rindemnité de monture personnelie, les modaltes de déduction de Fassiette de fimpot sur les Traitements et Salares sont fxées par "Arete n° G9- OB92/MF- ‘SGdu 18 mai 1999. Selon es dispositions de cetarréte, le montant alloué paremployeur] chaque béneficiaire de laditeindermnité ne peut excéder 10 % du traitement de base prev =e yy Es RECUEIL DE DOCTRINES ADMINISTRATIVES FISCALES para légisiation du travail ~ Consultation fiscale, Lettre n° 1114/MEF-DGI du 27 mai 2011 (..) Pour ce qui concerme indemnité de risque dont 'exonération, au regard de impdt sur les tratements et salaires ITS), est prévue 8 article 3 du Code Général des Impots (CG) condition de déductibilté est précisée par Farrété n° 99-892/MF-SG du 18 mai 1999, Le rmontant de Tindemnité ne doit pas excéder 10 % du traitement de base prévu parla legislation du travail. Uindemnité de risque ne peut étre accordée qu'aux seuls agenis charges du maniement de deniers ou de la gestion des matiéres ou qui travailent dans des Conditions partculiéres. Le traitement fiscal de lindemnité de responsabilité est indiqué danstArété n° 96 894/MF-SG du 18 mai 1999 du ministre chargé des finances. En application des cispositons de cet Arréte, indemnité en question peut bénéficier de 'exonération au titre de Iimpdt su les Traitements et Salaites dans es mites et conditions suivantes: ~ 80,000 FCFA par mois et par drigeant salaié des entreprises dont le chifre affaires ~annuel dépasse 250 milions FCFA, ~ 80,000 FCFApar mois et par diigeant salaié des autres entreprises. Lemot « diigeant » stentend du Directeur Général et du Directeur Général Adjoint. ‘Seules deux personnes peuvent retenves etbénéficier de cette indernité En conséquence, les entreprises diigées par un directoire ou un college doivent désignerles deux personnes susceptibies de béneficier de cette indemnité et communiquer leur nom au service gestionnaire deleur dossier fiscal en début de chaque exercice. Le surplus éventuel des indemnités susvisées est considéré comme un supplément de rémunération en espéce et rapporté au salaire rut pourle calcul de impot. (..) Ces indernites sont & soumettre pour intégralte de leur montant @ la contributon forfatare a Ia charge de empioyeur, a la taxe-logement, a la taxe de formation professionnelle etala Taxe Emplo-Jeunes, 4.1.1.2, Détermination de la base ‘imposition ~ Consultation fiscale, Lettre n* 2259/MEF-DGI du 22 décembre 2010 (..) {Les} cotisations [de tassurance maladie obligatoire] ne sont pas déductibies de Fassiette de ITS [conformément aux dispositions du CGI]. En oute, les textes legis qul instiuent le regime d'assurence maladie ne prévoient pas non plus leur exonération, En <éfinitve, elles sont comprendre dans la base de calcul de ITS. Imposition des primes de panier, de casse-croste et de cantine versées en ‘espéces ou en nature par l’employeur a ses employés RECUEIL DE DOCTRINES ADMINISTRATIVES FISCALES ~ Consultation fiscale, Lettre n° 1437/MEF-DGI du 6 juillet 2011 (..) conformement aux dispostions des aticles 1 et 3 du Code Général des Impdts et de celles de Farrété n° 99-892-MF-SG du 18 mai 1999 du ministre des Finances, il est tenu ‘compte, pout la détermination de la base dimposition de IITS, des primes de panier, de ‘casse-croite et de cantine, Lorsque celles-i sont versées en espéce aux employés, eles