Vous êtes sur la page 1sur 24

Ecole supérieure de Technologie

Département de Génie Electrique

COURS DE MATHEMATIQUES

KHALID SBAI
Enseignant – Chercheur
Ecole Supérieure de Technologie
Département de Génie Electrique
kh.sbai@yahoo.fr
Université Moulay Ismaïl

Khalid SBAI – COURS DE MATHEMATIQUE APPLIQUEES


Ecole supérieure de Technologie
Département de Génie Electrique

Chapitre II

SERIES ENTIERES

Khalid SBAI – COURS DE MATHEMATIQUE APPLIQUEES


Ecole supérieure de Technologie
Département de Génie Electrique

I. DEFINITIONS
I.1 Définition
On appelle série entière de variable réelle x, toute série de
fonctions dont le terme général (Un(x)) est de la forme
forme::
U n ( x ) = an x n
où (an) désigne une suite de nombres réels, appelée coefficient
d’ordre n de la série entière.
entière. ∞

Une série entière est notée: ∑


a n
n= 0
x n

Selon cette définition, la somme partielle (Sn) de rang n est un


polynôme de degré n. Elle constitue donc une généralisation de la
notion de polynôme
polynôme..

∑a x
n

Pour une valeur x0 fixée de x, n 0 est une série numérique


n=0

Khalid SBAI – COURS DE MATHEMATIQUE APPLIQUEES


Ecole supérieure de Technologie
Département de Génie Electrique

I.2 Lemme (Lemme d’Abel)


∑ a x une série entière. On suppose qu’il existe x ∈R


n

Soit n 0
n=0

tel que la suite (a x )


n

n 0
n
soit bornée. Alors la série:

∑a x
n

n
n=0

est absolument convergente pour |x|<|x0|.

Démonstration:
La suite ( )
an x0n est bornée ⇒ il existe M>0 tel que ∀n∈N
n

an x0n < M .
Khalid SBAI – COURS DE MATHEMATIQUE APPLIQUEES
Ecole supérieure de Technologie
Département de Génie Electrique

Suite:
Pour |x|<|x0|:
n n n n
a x x x x
an x n = n 0n = an x0n n ≤ M n
x0 x0 x0


xn
La série ∑
n=0 x0n est une série géométrique de raison
x
<1
x0
donc convergente.

D’après le théorème de comparaison, la série ∑ n


n
a x est
∞ n=0

convergente et par conséquent la série


n=0
∑a x n
n
converge
absolument pour |x|<|x0|.

Khalid SBAI – COURS DE MATHEMATIQUE APPLIQUEES


Ecole supérieure de Technologie
Département de Génie Electrique

I.3 Définition 2: ∞

∑a x
n

Soit (an) une suite réelle et n sa série entière associée.


associée.
n=0

On appelle rayon de convergence de la série la borne sup de


l’ensemble :
{ ( )
x ≥ 0, an x n est bornée }
Et on la note par R.

Dans la suite, nous nous concentrons essentiellement sur la


recherche de l’ensemble des valeurs réelles de x pour lesquelles
la série est convergente
convergente..

Exemple ∞

∑x
n

La série géométrique, est convergente pour -1 < x < 1.


n=0

Khalid SBAI – COURS DE MATHEMATIQUE APPLIQUEES


Ecole supérieure de Technologie
Département de Génie Electrique

II. Domaine de convergence


convergence d’une série entière
II.1 Propriété
Si une série entière converge en x0, alors elle converge pour tout
x vérifiant |x
|x|<|
|<|x
x0|.
II.2 Rayon de convergence

∑a x
n

Soit n une série entière . Alors il existe un unique réel R


n=0

positif ou +∞ tel que:


que:
* Pour |x|<R la série entière converge absolument
* Pour |x|>R, la série entière ne converge pas.
pas.
* Pour |x|=R, la série peut ou non converger
R s’appelle le rayon de convergence de la série
série..
L’intervalle ]-
]-R, R[ s’appelle l’intervalle de convergence de la série.
Khalid SBAI – COURS DE MATHEMATIQUE APPLIQUEES
Ecole supérieure de Technologie
Département de Génie Electrique

Remarques

∑a x
n

Le rayon de convergence d’une série n est caractérisé


n=0
par :

∑a x
n

1. |x| < R ⇒ n est absolument convergente.


n=0

∑a x
n

2. |x| > R ⇒ n diverge.


n=0

3. |x| = R est le cas douteux où on ne peut rien dire sur la


nature de la série.

Khalid SBAI – COURS DE MATHEMATIQUE APPLIQUEES


Ecole supérieure de Technologie
Département de Génie Electrique

II.3 Détermination de convergence d’une série entière

II.3.1 Lemme (Lemme d’Hadamard)


∑ a x une série entière.


n

Soit n entière. Le rayon de convergence R est


n=0
1 a n +1
donnée par la relation
relation:: = lim
R n→ ∞ an
Preuve:
En utilisant le critère d’Alembert on a:

U n+1 an+1 x n+1 a n+1


lim = lim = lim x = L x
n→ ∞ Un n→ ∞ an x n n→ ∞ an
an+1
a vec L = lim
n→ ∞ an
Khalid SBAI – COURS DE MATHEMATIQUE APPLIQUEES
Ecole supérieure de Technologie
Département de Génie Electrique

Ceci implique:
implique:
1
1. Pour L x <1 ⇔ x<
∞ L
∑ a x est absolument convergente
n

La série n convergente..
n=0

2. Pour 1
L x >1 ⇔ x >

L
∑ a x est divergente.
n

La série n divergente.
n=0
Donc::
Donc
1
R = est le rayon de convergence de la série
série..
L

Khalid SBAI – COURS DE MATHEMATIQUE APPLIQUEES


Ecole supérieure de Technologie
Département de Génie Electrique

II.3.2 Application du critère de Cauchy:


∑ a x une série entière.


n

Soit n entière. Le rayon de convergence R est donnée


n=0

par la relation
relation::
1
= lim n an
R n→ ∞
Preuve:
lim n U n = lim n a n x n = lim n a n x = L x
n →∞ n →∞ n →∞

avec L = lim n an
n→ ∞

Khalid SBAI – COURS DE MATHEMATIQUE APPLIQUEES


Ecole supérieure de Technologie
Département de Génie Electrique

Ceci implique:
implique:
1. Pour 1
L x <1 ⇔ x<

L
∑ a x est absolument convergente
n

La série n convergente..
n=0

2. Pour 1
L x >1 ⇔ x >
∞ L

n
ax n
La série est divergente.
divergente.
n=0
Donc::
Donc
1
R= est le rayon de convergence de la série
série..
L
Khalid SBAI – COURS DE MATHEMATIQUE APPLIQUEES
Ecole supérieure de Technologie
Département de Génie Electrique

Exercice::
Exercice

Trouver le rayon de convergence des séries suivantes:


suivantes:

xn
1. ∑
n=0 n !


xn
2. ∑
n =1 n 2


xn
3. ∑
n =1 2 n

Khalid SBAI – COURS DE MATHEMATIQUE APPLIQUEES


Ecole supérieure de Technologie
Département de Génie Electrique

III. Propriétés des séries entières


III.1 Continuité de la fonction somme

∑ a x une série entière de rayon de convergence R


n

Soit n
n=0

et soit S(x) la fonction somme de cette série définie par:

S(x) = lim Sn (x)


n→∞

S est alors une application continue sur l’intervalle de


convergence I = ]-]-R,R[.

Khalid SBAI – COURS DE MATHEMATIQUE APPLIQUEES


Ecole supérieure de Technologie
Département de Génie Electrique

Une série entière peut-


peut-être dérivée ou primitive, terme à terme,
dans tout intervalle contenu dans l’intervalle de convergence de
la série
série..

III.2 Dérivation d’une série entière


∑ a x une série entière de rayon de convergence R


n

Soit n
n= 0

et soit S(x) sa fonction somme définie par: ∞


S ( x) = ∑ an x
n

n=0
Alors S est dérivable sur I = ]-
]-R, +R[ et on a:


n −1
S (x) =
'
nan x
n =1

Khalid SBAI – COURS DE MATHEMATIQUE APPLIQUEES


Ecole supérieure de Technologie
Département de Génie Electrique

III.3 Intégration d’une série entière


∑a x
n

Soit n une série entière de rayon de convergence R


n=0

et soit S(x) sa fonction somme définie par:



S ( x) = ∑ an x ∀x ∈ ]− R, + R[
n

n =0

]-R, +R[ → |R définie par:


on considère la fonction F: I = ]-

an

n +1
F (x) = x
n=0 n +1
Alors F’(x) = S(x) ∀ x ∈I = ]-
]-R, +R[ .

Khalid SBAI – COURS DE MATHEMATIQUE APPLIQUEES


Ecole supérieure de Technologie
Département de Génie Electrique

Remarque

S (x) = ∑
n
si an x
n=0

avec an ∈|R et x ∈ I = ]-
]-R, +R[ , alors:

 ∞ n 

S (t )dt = ∫  ∑ ant  dt = ∑ an ∫ t dt
x x x n

0 0
 n =0  n =0
0


an n +1 ∞ an −1 n
=∑ x =∑ x
n =0 n + 1 n =1 n

∀ x ∈ ]-R, +R[ .

Khalid SBAI – COURS DE MATHEMATIQUE APPLIQUEES


Ecole supérieure de Technologie
Département de Génie Electrique

IV. Opérations sur les séries entières


IV.1 Multiplication d’une série entière par un scalaire
Les séries entières de coefficients an et λan ont le même
rayon de convergence.
IV.2 Somme de deux séries entières
∞ ∞

∑a ∑b
n n

Soit n x et n x deux séries entières ayant


n=0 n=0

respectivement R1 et R2 comme rayon de convergence. Alors le


∑(a + bn ) x
n
rayon de convergence R′′ de la série n
est:
n=0
1. R '' = m in ( R 1 , R 2 ) si R1 ≠ R2,
2. R’’ ≥ R, si R1 = R2 = R

Khalid SBAI – COURS DE MATHEMATIQUE APPLIQUEES


Ecole supérieure de Technologie
Département de Génie Electrique

Exemple

Soient les deux séries


∞ 1 − 2n n

f ( x) = ∑ x g ( x) = ∑ n x
n
et
n =0 n =0 2

Les deux séries ont pour rayon de convergence R = 1. Par contre


la série somme

1 n
( f + g )( x) = ∑ n x
n =0 2

a pour rayon de convergence R′′ = 2.

Khalid SBAI – COURS DE MATHEMATIQUE APPLIQUEES


Ecole supérieure de Technologie
Département de Génie Electrique

V. Développement d’une fonction en série entière


V.1 Définition
Soit f une fonction réelle de la variable réelle définie dans un
voisinage de 0. On dit que f est développable en série entière
autour de 0 s’il existe une série entière réelle de rayon de
convergence R non nul et un réel strictement positif r tel que:
que:

∀x ∈ ]−r , + r [ f ( x) = ∑ an x
n

n =0
V.2 Proposition
Pour qu’une fonction f soit développable en série entière au
voisinage d’un point x0 ∈ |R, il est nécessaire qu’elle soit de classe
C∞ dans un voisinage ]x0-ε, x0+ε[ de x0 et dans ce cas on a:

f ( n ) ( x0 )
f ( x) = ∑ ( x − x0 )
n
∀x ∈ ]−r , + r [
n =0 n!
Khalid SBAI – COURS DE MATHEMATIQUE APPLIQUEES
Ecole supérieure de Technologie
Département de Génie Electrique

V.3 Proposition
Soit f : ]−r, r[ → |R une application de classe C∞ dans un
voisinage de 0. On suppose qu’il existe M > 0 tel que pour tout
n∈ N , et pour tout x ∈] − r, r[,

f ( n ) ( x) ≤ M

Alors la série ∞
f ( n ) (0) n

n=0 n!
x

est simplement convergente dans ]−r, r[ et on a:


f ( n ) (0) n ∀x ∈ ]−r , + r [
f ( x) = ∑ x
n =0 n!
Khalid SBAI – COURS DE MATHEMATIQUE APPLIQUEES
Ecole supérieure de Technologie
Département de Génie Electrique

Preuve:
En effet, si: ∞
f ( x) = ∑ an x n
n =0

Par application de la proposition précédente on a :



f ' ( x) = ∑ nan x n −1
n =1

f (k )
( x) = ∑ n(n − 1)(n − 2).......(n − k + 1)an x n − k
n=k

De cette expression, il résulte que f ( k ) (0) = ak k !


f ( k ) (0)
C’est à dire que: ak =
k!
Khalid SBAI – COURS DE MATHEMATIQUE APPLIQUEES
Ecole supérieure de Technologie
Département de Génie Electrique

Quelques séries entières à connaître



x n
e x
= ∑
n = 0 n !
]-∞ , ∞ [
Intervalle de convergence ]-

xn
ln (1 + x ) = ∑ ( − 1)
n =1
n +1

n
Intervalle de convergence ]-
]-1, 1[


1
1− x
= ∑n=0
xn Intervalle de convergence ]-
]-1, 1[

∞ n
x
(1+ x)α = 1+ ∑α(α −1)...(α − n +1) Intervalle de convergence ]-
]-1, 1[
n=1 n!

x 2 n +1
sin( x ) = ∑ ]-∞ , ∞ [
Intervalle de convergence ]-
n = 0 (2 n + 1)!
∞ 2n
x ]-∞ , ∞ [
cos( x ) = ∑ ( − 1) n Intervalle de convergence ]-
n=0 (2 n )!
Khalid SBAI – COURS DE MATHEMATIQUE APPLIQUEES
Ecole supérieure de Technologie
Département de Génie Electrique

FIN

Khalid SBAI – COURS DE MATHEMATIQUE APPLIQUEES